Lettre le jour du Gourou Purnima (Location Unknown)

[Lettre, lieu et langue inconnus. Sans doute en Angleterre.] Mes chers enfants Sahaja Yogis, Je suis heureuse d’apprendre que vous célébriez le Gourou Purnima ce 1er juillet. Il est très difficile d’être une Mère et un Gourou. La Mère est le Gourou des gourous. Une mère doit être un gourou pour ses enfants, mais elle n’accomplit pas ce devoir comme le ferait un gourou. Elle réduit la distance entre ses disciples et elle en les traitant comme ses enfants, comme ses propres parties. Mais, oh! mes enfants, vous êtes vraiment nés de mon Sahasrara. Je vous ai conçus dans mon cœur et Je vous ai donné votre nouvelle naissance à travers le Brahmarandhra. Le Gange de mon amour vous a transportés dans le royaume de la Conscience Collective.Cet amour qui est mien est trop grand pour mon corps humain. Il vous nourrit, vous apaise et vous donne un sentiment de sécurité. Progressivement, il ouvre votre conscience à la félicité et à la joie. Mais cet amour vous corrige aussi et vous taille. Il vous guide et vous oriente. Il se révèle sous forme de la véritable connaissance. Il absorbe vos chocs et vous installe comme une feuille glissante sur la dure surface de la vérité. Il vous renforce pour accomplir votre aspiration d’atteindre des sommets spirituels.Après tout, quel est le principe du gourou?C’est cet aspect de l’amour divin qui guide et avertit, qui vous dit les choses à faire et à ne pas faire. Parce que si les êtres humains Read More …