Programme Public Caxton Hall – Tantrisme

London (England)

1977-11-21 Tantrism, Caxton Hall, 76' Download subtitles: EN,RUView subtitles:
Download video (standard quality): Transcribe/Translate oTranscribe

1977-11-21 Tantrism London NITL HD, 75' Download subtitles: ENView subtitles: Transcribe/Translate oTranscribe

Tantrism, public programme, Caxton Hall, London (UK), 21 November 1977.

English Tscpt Dev-DVD
Traduction Vér.1 31/1/2015

Mes chers chercheurs,

Je remercie Gavin Brown pour avoir résumé certains des sujets dont J’ai parlé auparavant et Je n’ai donc pas besoin d’entrer dans tous les détails de ce que Je vous ai dit la dernière fois. Certains d’entre vous sont venus ici pour la première fois. (La bande son est interrompue.)

Comme il l’a dit, Tantra est la technique. C’est une technique. Et Yantra, en langage Sanskrit, signifie ‘le mécanisme’. Il s’agit donc ici de la technique du mécanisme.

Maintenant, quel est ce mécanisme dont on parle ? Y a-t-il un quelconque mécanisme à l’extérieur ou en nous ? Ou bien travaille t-il au moyen d’une méthode subtile ? Toutes ces questions devraient venir à l’esprit si vous êtes en train de penser et si vous êtes sincères.

Mais Je constate qu’en Occident, bien que les gens soient très développés matériellement, qu’ils aient résolu des questions et des problèmes vraiment matériels, qu’ils soient très bien équipés mais, en ce qui concerne la vie spirituelle, ils sont très naïfs. Bien qu’ils aient à suivre une si grand personnalité comme celle du Christ comme modèle, mais il se peut qu’à cause d’une religion organisée, ce n’était peut-être pas possible pour ces gens, qui étaient de réels chercheurs, d’y pénétrer au moyen de méthodes méditatives.
Ainsi ce Tantra, ou cette technique, qui permet notre Réalisation du Soi, doit être connu, être totalement compris. Et le Yantra qui la réalise, vous l’avez déjà reçu [en vous] et, grâce à Patrick qui a fait un beau dessin de ce Yantra qui est en vous, voici l’instrument qui est à l’intérieur de vous. Mais, lorsque nous pensons à un instrument avec notre mental humain, nous ne pouvons pas penser à un instrument qui soit un instrument vivant. C’est au-delà de notre conception de comprendre une machine vivante. Celui-ci est un instrument vivant en vous.

Quand vous voyez qu’un arbre, provenant d’une toute petite graine, effectue sa floraison, on doit savoir qu’il doit y avoir là une quelconque technique d’un certain mécanisme qui aboutit à faire grandir cet arbre magnifique. Et quand nous évoluons depuis le stade de l’amibe à celui d’être humain, nous devons penser qu’il doit y avoir un certain mécanisme qui pense, comprend, organise, aime, et qui nous a amené à cet état d’être humain depuis cette étape amibienne.
Il y a longtemps, dans l’Inde antique, les gens avaient beaucoup de temps et ils entraient en eux-mêmes, en leur être, au moyen d’une compréhension méditative. ‘Ils’ ont eu un entraperçu de ce mécanisme et ils en ont parlé et on écrit à ce sujet. Et c’est ainsi que ce Yantra – le mécanisme – et ce Tantra – la façon de le manipuler, sa technique – vint au jour. Mais il s’agissait d’une science secrète. C’était une science très secrète qui resta cachée du public en général.

Cela a été utilisé par de très rares grands maîtres qui vivaient dans la jungle, avaient un ou deux disciples, travaillaient sur eux pendant des années et leur enseignaient la technique du Divin. Ils devaient tout quitter, leur famille, tout le monde, et vivre avec le guru, mener une vie tout à fait à part, et se transformer complètement sous la direction de leur gurus aimants.

Ceci se passait dans les temps anciens. Et tout ce à quoi ils ont abouti et ce qu’ils avaient, tout cela se retrouve dans nos écritures. Ce que vous attendez de la Réalisation du Soi est écrit dans la Bible, le Coran, la Torah, et aussi dans toute la philosophie indienne. Seulement les gens ont dit que, dans certains de ces écrits, c’est mentionné d’une manière très secrète, sous certains mots comme : « J’apparaîtrai devant vous pareil à des langues de feu. » Maintenant personne ne sait ce que sont ces ‘langues de feu’. Il y a ainsi de si nombreuses phrases que vous pouvez découvrir maintenant quand vous les lisez et que personne ne peut expliquer à moins d’avoir eu l’expérience de [l’éveil de] la Kundalini.
Voici le Yantra, le mécanisme. C’est la Kundalini qui est une force vivante en vous. Elle existe, elle est là, et elle est placée là pour votre Réalisation, pour que vous vous éleviez dans une autre connaissance qui vous a été promise au travers de différents écrits, de différentes incarnations. C’est en vous. Personne ne vous dit des mensonges. Ce n’est rien d’autre que la Vérité qui est inscrite dans ces livres mais elle devait être préservée. Elle devait être rendue secrète car les gens l’auraient utilisée pour leurs buts personnels. Et ils l’ont fait malgré tout cela !

En premier, Je voudrais parler de la Réalisation du Soi parce que cela apporte la béatitude, et ensuite Je vous répondrais à propos de ces soi-disant ‘tantriques’. Je dois en parler bien que J’aie discuté de ces choses dans Mon discours précédent, car beaucoup ici n’étaient pas là.

Je vous ai maintenant montré tous les centres et tout le mécanisme qui est en nous. Nous vous en avons fait un dessin également et Je vous ai indiqué quelles sont les Déités installées sur les différents Chakras que nous appelons ‘centres’, et qui se sont incarnées sur cette terre, ont construit notre être centre par centre, graduellement, au cours de différents processus évolutionnaires, et comment nous sommes devenus des êtres humains. Cela Je vous l’ai expliqué la dernière fois.
Voici le Yantra, et le mécanisme qu’est ce Yantra – la Kundalini – est un mécanisme saint. Et ce mécanisme a spécialement été créé dans l’être de l’Etre Primordial, Celui-ci signifiant le Macrocosme, et tous parmi nous, nous en sommes les cellules. En tant que poissons, on nous a fait prendre conscience du sol et nous sommes devenus des reptiles. On nous a fait prendre conscience de la nourriture disponible en hauteur et nous avons relevé nos têtes. Graduellement nous sommes devenus des êtres humains.

Après ce stade, nous avons commencé à penser à Dieu. Nous avons commencé à penser à quelque chose qui se trouve au-delà [du monde matériel]. L’homme est le seul animal qui pense à Dieu et qui Le cherche. L’être humain est-il conscient qu’il doit devenir quelque chose ? Pourquoi est-il si confus ? Pourquoi est-il si tendu ? Que cherche t-il ? Il cherche quelque chose qu’il a entrevu – un entraperçu de cette Joie [Divine] qu’il possède en lui et cette Joie vient de son Soi – Atma – dans son cœur – mais il ne l’a pas ressenti. Il n’a pas été capable de manifester le pouvoir de son Soi mais il y a un mécanisme placé en lui, adéquatement construit à l’intérieur, tout le temps présent dans tous les êtres humains, juste comme celui qui est placé dans l’Etre Primordial. A Son image, cela a également été placé en vous.
Comme Je l’ai dit la dernière fois, vous êtes tous construits comme des ordinateurs. Maintenant le travail c’est de vous connecter à l’Etre Primordial. C’est pourquoi vous êtes en train de chercher. C’est la seule urgence que vous ayez dans la vie. Toutes les autres urgences ne sont en fait que des voies de garage. Si vous pensez à rechercher de l’argent, une position sociale, c’est un mythe. Ceux qui ont de l’argent, sont insatisfaits, ceux qui ont de hautes positions, sont insatisfaits. Ils sont tous insatisfaits. Le moment où l’on se sent satisfait vous vient seulement quand vous allez atteindre la chose réelle que vous cherchez, et cette chose réelle c’est votre Soi et rien d’autre ! Toutes les autres choses sont inutiles car vous ne cherchez rien d’autre, vous cherchez seulement votre Soi et ce Soi est la réflexion de Dieu Tout Puissant qui se trouve dans votre cœur [Atma].
Et ce mécanisme qui est placé en vous, est cette chose magnifique à l’intérieur qui est placée à l’intérieur de votre colonne vertébrale et non pas à l’extérieur, excepté pour le dernier Chakra en couleur rouge qui est à l’extérieur dans la prostate [SM a voulu dire : le plexus pelvien]. Et c’est un Chakra très, très important qui contrôle la survie en vous. Je suis désolée, [J’ai voulu dire,] le plexus pelvien en vous. Il est très important parce qu’il est très sensible et très délicat car il est placé à l’extérieur de la colonne vertébrale.

Ce mécanisme est placé à l’extérieur de la colonne vertébrale, là en dessous, et c’est le plus important Chakra et c’est le premier qui a été créé. Quand la Création a commencé, Celui-ci a été la première chose qui a été créée et cela a émit de la sainteté, de l’innocence. Cela émet de l’innocence. Et la Déité installée dessus est la personnification de l’innocence. Cette Déité a été créée dans une autre dimension et Il est – vous L’avez vu ici – c’est Shri Ganesha.
Voici l’image de Shri Ganesha qui a été créé à ce stade et Il représente l’étape entre l’animal et l’homme. Et Sa tête est celle de l’animal pour montrer qu’un animal n’a pas d’ego, que l’homme est différent d’un animal, que l’animal est innocent. Ce dernier ne sait pas ce qu’est le péché, c’est pourquoi il est innocent. Parce que vous savez ce qu’est le péché, c’est pourquoi ‘vous’ êtes innocents ‘mais’ vous pouvez devenir le feu de la damnation. Il est l’innocence mais [Il est rarement seulement le feu ?] (SM rit légèrement.)

Et Il s’est également incarné sur cette terre. Il s’est incarné en tant que Jésus Christ, le Seigneur Jésus Christ. Il a pris la forme du Seigneur Jésus Christ et, parce qu’Il est innocent, Il est constitué de cette essence de la nature divine de Dieu que nous appelons le Paramtattwa, l’essence la plus élevée de Dieu. Et c’est pourquoi Son corps est également constitué de cela et c’est la raison pour laquelle Il a pu ressusciter.
En lisant la Bible qui a été écrite par les disciples du Christ, jusqu’où pouvez-vous aller pour Le comprendre ? Car Il a été créé au-delà de vos pensées, au-delà de votre mental, dans un Inconscient illimité. Et comment pouvez-vous, avec votre mental limité, Le comprendre ou Le copier ? Il est dit que même Brahma, Vishnou, Mahesha ne peuvent L’atteindre. Il est si pur. Il est la pureté. Il est l’innocence et Il existe à ce niveau [Mooladhara Chakra] et c’est Lui qui se trouve à chaque niveau, sur chaque Chakra où Il verse sur vous les bénédictions de Son innocence. L’innocence est la première chose créée sur cette Terre.

Avant de créer quoi que ce soit d’autre, il y avait déjà là l’innocence et Il a fourni cette innocence grâce à laquelle vous obtenez votre Réalisation du Soi.

Du côté gauche de ce mécanisme, il y a sept couches. Du côté droit, il y a sept couches. Ici en-dessous, il y a sept couches et, sur le dessus, il y a sept couches. Que sont ces strates et que construisent-elles ?

Les chakras du côté gauche, le canal du côté gauche qui est appelé le canal Ida représente le subconscient, le mental subconscient en vous. Vous M’écoutez au travers de votre mental conscient et vous le mettez derrière dans le mental subconscient. Toutes vos expériences vont dans le subconscient. Ceci est la limite de votre subconscient du présent ici. Au-delà de cette limite, se trouve le subconscient de vos vies précédentes et, au-delà de cette limite, se trouve le subconscient collectif.
Quand vous M’écoutez, vous possédez un mental conscient qui reçoit cela à ce moment-là et il y a un mental préconscient qui l’emmène dans le subconscient. Ce mental préconscient se trouve du côté droit. Celui-ci possède également sept couches de ce côté [droit]. Juste à l’instant ce mental préconscient est le futur auquel vous êtes en train de penser. Au-delà de cela se trouve le mental supra-conscient, c’est-à-dire toutes les idées sur le futur que vous avez déjà eues [personnellement] au cours de beaucoup de vies précédentes. Ces idées sont là. Et, au-delà de ça, se trouve le supra-conscient collectif.

Donc sur le côté gauche vous avez le subconscient [personnel] et le subconscient collectif. Sur le côté droit, le supra-conscient [personnel] et le supra-conscient collectif. Ici en-dessous se trouvent les sept couches de l’enfer : E.N.F.E.R. Parfois les mots sont si courts qu’on ne l’enregistre pas. Si Je dis ‘supra-conscient’, alors les gens disent : « Ah ! Mataji a dit ‘subconscient’. » Mais ‘enfer’ ! Et l’enfer est une réalité. Il existe en nous. Il est là. Et il y a là aussi sept couches.
Le mental conscient [sur le canal central, Sushumna Nadhi] possède aussi sept couches qui sont construites en nous au travers de nos différents processus évolutionnaires. Ainsi voici les sept couches du mental conscient qui sont placées ici et ensuite vous allez sur le sommet de la tête dans le mental super-conscient qui est le mental subtil, qui est le mental éternel, l’Inconscient dans lequel vous devez vous déplacer le long de sept couches. Vous pourriez dire : « Shri Mataji, c’est de trop [trop élevé pour nous] ! Mais ce ne l’est pas. Vous êtes déjà pré-construits en vous pour cela.

Par exemple, si Je dis à cette lampe : « Tu dois t’allumer et couvrir tout le hall », elle va dire : « Oh, c’est trop ! » Non, elle est construite pour cela ! Vous avez juste à presser le bouton. Cela s’ouvre et marche parce que c’est construit de cette façon, cela a été organisé de cette manière, c’est placé de manière à bien marcher.
Quand nous faisons face à des choses qui semblent être difficiles, nous pensons que nous devons le faire et c’est pourquoi nous en sommes préoccupés. Vous n’avez pas à vous soucier, c’est déjà fait et cela sera également fait par Celui qui l’organise. La seule chose que nous avons à faire, c’est d’être témoin. L’Etre Primordial qui a très bien créé cet univers, Celui qui a très bien créé la verdure et ensuite l’être humain, Il est Celui qui va faire cela pour vous, et le temps est venu, comme Gavin l’a si joliment dit, le temps de la floraison est venu et cela va réussir.

Mais vous savez, les êtres humains sont surprenants parfois, Je ne peux pas comprendre. Quand Je dis que cela va marcher, ils disent : « Comment cela peut-il être ? Cela doit être difficile ! » Avant même que ça commence, il faut que vous vous asseyez avec cette idée dans la tête : « Oh, cela va être difficile ! » Je dis que c’est la chose la plus facile et la plus simple. Etant si important, cela ne peut pas être difficile. Toute chose importante, comme votre respiration, si cela devient difficile et si vous devez lire à propos de la respiration : « Comment vais-je respirer ? » ! Alors vous allez voir dans les livres : ‘Maintenant, vous devez faire comme cela. » Au moment où vous vous saisissez du livre, vous êtes fini !
Si vous devez lire au sujet de la Réalisation du Soi, alors que Dieu sauve la Réalisation du Soi et que Dieu vous sauve ! C’est votre droit d’obtenir votre Réalisation du Soi. Je ne suis pas en train de gonfler votre ego. C’est ainsi que vous avez été construits !

Même votre ego que vous condamnez matin et soir, était une partie essentielle de cet être. C’est seulement ‘vous’, les êtres humains, qui avez fait évoluer l’ego afin de connaître quelque chose par vous-même. Ainsi ce mécanisme a été fait spécialement de telle manière qu’à travers votre ego et votre super ego vous êtes devenus une personnalité : ‘Moi’. Comme les gens disent : « Celui-ci est Monsieur Kumar, celui-ci est X, celui-ci est Y. » Vous êtes devenus une identité séparée de cette grande personnalité de l’Etre Primordial dont vous êtes juste séparés. Et la conscience de cela vous vient du fait que vous êtes une identité séparée et que vous devez voir l’unité de cela. Et voilà ce qu’est la Réalisation du Soi. Rien d’autre !

C’est le fait que vous devenez cela, non pas que vous le faites mais que vous le devenez. Comme vous dites qu’une graine devient une fleur, cela devient une fleur. La graine ne va pas aller lire un livre : « Oh, je sais ce que c’est ! » Ou elle n’écoute aucun discours de Mataji ou autre. Elle devient juste une fleur. De la même façon vous devez devenir cela et non pas juste subir un lavage de cerveau ou quelque chose d’autre dont Je vous parlerai plus tard comment, par maladresse, vous pouvez agir au nom de la Réalisation du Soi. (SM rit.) Tellement d’entre vous en sont conscients, c’est arrivé ainsi. Ils savent cela.

Ainsi vous pouvez savoir ce qui se passe, quel est le mécanisme, comment cela marche. Voyons le côté positif de cela et ensuite Je vous parlerai du côté négatif.
Il y a une Kundalini placée dans cet os triangulaire et vous pouvez La voir pulser. Nous avons ici un docteur qui vous dira qu’il a effectivement vu cela. Vous pouvez voir très clairement la pulsation de la Kundalini. Vous pouvez voir très clairement cette Kundalini s’élever de vos propres yeux. Vous pouvez aussi La sentir monter. Elle monte. Comment Elle monte et comment cela marche fera partie d’un autre programme détaillé et Je pourrai vous en parler plus tard. Mais J’en déjà beaucoup parlé.

La Kundalini s’élève et perce votre os de la fontanelle. Elle le perce ! Qu’est cette Kundalini ? C’est une force résiduelle en vous. C’est la conscience qui comprend, pense, aime et organise. C’est une énergie.

Maintenant nous ne pouvons pas penser, les êtres humains ne peuvent pas penser qu’une énergie puisse penser, aimer, organiser. Nous ne le pouvons pas. Il s’agit de cette énergie qui s’élève et dont vous pouvez voir la pulsation. Vous pouvez voir sa venue de vos yeux nus. C’est ce que vous pouvez amener ici. Cela s’élève et perce votre os de la fontanelle et vous pouvez ressentir le baptême qui vous fait devenir comme un enfant parce que votre os de la fontanelle devient très mou. Mais Je ne veux pas dire que, si vous avez un os de la fontanelle mou, cela signifie que vous êtes une personne qui a eu sa Réalisation du Soi. Non !
Quand vous entrez, non pas sur le côté gauche ou le côté droit, mais quand vous entrez sur le dessus [du canal central], sur la première couche de la super-conscience, ensuite que se passe t-il ?

La première chose qui devrait vous arriver, c’est que vous devenez un avec l’être collectif. A nouveau Je dis : « Vous devenez. » Il ne s’agit pas d’un discours : ‘Nous sommes tous frères et sœurs. Il ne devrait pas y avoir de racisme. » Tout cela, ce sont des discours. Je ne parle pas de discours mais du fait de ‘devenir’. Comment ?

Quand cette chose [la Kundalini] pénètre au travers de ceci [l’os de la fontanelle] dans cette forme subtile [de l’être collectif], vous commencez à sentir une brise fraîche sortir de vos mains. Ceci est décrit dans nos écritures. Si vous les lisez, même le Christ a dit : « Quelque chose .passe hors de Mon corps quand quelqu’un Me touche. » [Luc 8.46] Et dans nos écritures, c’est indiqué très, très clairement. Ici, dans certains écrits, par exemple Je citerai Shankara, Shankaracharya a décrit cela en tant que ‘Saundarya Lahari’. Quelque part il a appelé cette force ‘Saundarya Lahari’. Il l’a appelée ainsi en tant que vibrations. Tellement de gens parlent de vibrations mais ils ne savent pas de quoi ils parlent.
Ces vibrations qui s’écoulent de votre main, sont de fraîches vibrations, et également elles comprennent, pensent et guérissent les autres gens. Quand vous placez votre main vers une autre personne, vous commencez à ressentir soudainement une brûlure ici. Une brûlure sur ce doigt [index] de la main gauche indique un problème au Chakra du Vishuddhi. C’est ce doigt-ci.

Maintenant, si vous connaissez la Déité qui est là et si vous prononcez le nom de cette Déité en particulier qui est installée là… Si vous savez cela et aussi seulement si vous êtes une âme réalisée. Si vous n’êtes pas réalisé, vous n’avez aucune autorité. Vous n’avez aucune autorisation de ne prononcer aucun mantra sauf si vous êtes une âme réalisée.

Supposons que Je vous donne un mantra, vous devez savoir que c’est une tromperie parce que, quoi qui soit dit, quel que soit le centre en danger ou qui a des problèmes, vous devez [d’abord] obtenir cette autorisation. Celui qui n’est pas une âme réalisée, ne peut pas établir quel est le problème, où est le problème. Et celui qui n’est pas réalisé, si on lui donne un mantra, son mantra n’aura aucune autorité. Comme quand Je veux aller voir la Reine, Je dois en recevoir la permission. Je dois avoir une connexion avec elle pour pouvoir aller la rencontrer. Mais si Je vais la rencontrer tout de go et lui dis : « Oh, Reine, viens ici » !
Parfois la façon dont nous appelons Dieu est des plus surprenantes ! Vous n’appelleriez même aucune servante de la même façon que nous L’appelons : « Dieu, viens ici ! Fais ceci ! Voilà mon problème. Que fais-tu pour moi ? » « Je crois en Dieu ! » comme s’il devait y avoir une sorte d’obligation envers nous. Comme s’Il était obligé envers nous : « Oh, Je crois en Dieu, Mère, alors pourquoi n’a-t-il rien fait ? » Qui a la foi ? Je veux dire qu’Il existe, qu’Il est un Etre éternel. Si vous avez foi en cela, alors c’est ‘vous’ qui êtes vraiment dans le faux, pas ‘Lui’. Vous ne pouvez rien ajouter à Sa suprématie !

N’importe quel mantra vous est juste donné par n’importe quel Dick, Tom et Harry. N’importe qui vient : « Je vais vous donner un mantra. » Je vais vous parler d’eux plus tard. Tous ces mantras qui sont prononcés, sont destinés aux Déités, ont été faits par ces gurus aux temps anciens pour très peu de gens, comme Je vous l’ai dit. Ils avaient l’habitude d’élever la Kundalini très graduellement. Ils avaient l’habitude de la prendre de ce siège-ci qui est le Mooladhara – pas le Mooladhara Chakra – depuis cet os triangulaire, et ils L’élevaient Chakra par Chakra.

Elle était suspendue au niveau d’un centre durant sept ans et ensuite ils donnaient un mantra : « D’accord, maintenant viens le prendre ! Travaille dessus ! Nettoie-le ! Fais-le ! » Ensuite à nouveau un autre. Ensuite à nouveau un autre Chakra. Très bien ! Cela a été fait ainsi, selon un processus très lent.

Ainsi, en Inde, vous voyez, ils disaient qu’ils devaient aller à Kashi ou Bénarès. Ils vendaient leurs maisons, tout, et ils savaient qu’ils pouvaient ne pas revenir. Ou même s’ils y allaient, cela pourrait leur prendre tellement d’années pour atteindre Bénarès, qu’à ce moment ils seront absolument de vieilles personnes et ils n’auraient plus d’énergie pour retourner. Maintenant, si vous devez aller à Bénarès, la seule chose que vous pouvez faire est de partir d’ici vers Delhi, prendre l’avion et y aller directement.
Donc ‘cette’ époque est terminée et ‘maintenant’ la Kundalini peut être élevée juste comme cela parce que le temps est venu pour vous de devenir. Je peux vous dire qu’il n’y a jamais eu auparavant autant de chercheurs dans le monde.

Les seuls gens qui ont existé au nom de la religion étaient des gens conformistes, outranciers et horribles qui ont crucifié le Christ, ont tué Mahomet, ont torturé Gnyaeshwara, Kabira, ont torturé tout le monde, Shankaracharya, Buddha, Mahavira, [Youri ?], chacun d’entre eux. Tous ces gens affreux ont torturé au nom de la religion.

Et aujourd’hui nous avons cette chose satanique qui sort de l’enfer. Là ils ont souffert, vous voyez, ils étaient punis et, après leur punition, ils en ressortent. C’est une force double. C’est une nouvelle méthode plus subtile pour vous tromper.

Avec la Réalisation du Soi, vous acquérez une tranquillité totale, la conscience collective et vous pouvez manœuvrer ce pouvoir vous-même. C’est ‘votre’ pouvoir qui est manifesté et celui de personne d’autre. Mais comme vous vous êtes approchés de tous ces gens sataniques – la plupart d’entre vous y sont allés, Je l’ai vu la dernière fois – alors quand Je leur ai dit que J’ai essayé [de leur donner la Réalisation du Soi], cela veut dire que J’y ai travaillé très durement, vous le savez. J’y travaille très fort mais certains parmi eux ont réellement abîmé leur canal Sushumna, le passage central. Donc le fait est qu’ils l’ont abîmé et, à moins qu’ils laissent tomber tout ça, cela ne va pas marcher.
Si vous cherchez vraiment, Je suis là pour travailler pour vous. Vous n’avez rien à payer pour cela. Non, ne pensez jamais cela parce que ceci est divin et le divin ne peut pas être vendu sur le marché.

La première chose qui devrait entrer dans votre tête, spécialement en tant que Chrétiens, c’est que le Christ a pris un fouet en main et l’a tenu en battant ces gens. C’est la seule fois où Il s’est réellement mis en colère sur eux tandis qu’ils vendaient la religion. Et aujourd’hui eux tous la vendent et vous y adhérez en courbant très, très humblement le dos.

Toutes ces sortes de mendiants et de parasites sont venues dans ce pays et partout dans les pays occidentaux. Ils ne sont rien d’autres que des mendiants, Je vous le dis. Ils sont encore pires que des mendiants, ce sont les pires coupables.

Donc voilà ce qu’est la Réalisation du Soi et, avec cette Réalisation du Soi, vous obtenez toutes les bénédictions de Dieu, vous entrez graduellement en conscience sans pensée [Nirvichara] et ensuite en conscience sans doute que nous appelons ‘Nirvikalpa’, et ensuite complètement dans la Réalisation du Soi. A ce niveau nous avons quelques personnes en Inde – ils les ont rencontrées – qui sont complètement réalisées et qui, tout en étant assis ici, peuvent travailler sur la Kundalini d’autres gens. Ils vivent dans leur famille. Ils ont eu des enfants. Ils ont eu des petits-enfants. Et ils y travaillent [à la Réalisation du Soi des autres personnes].
Vous n’avez pas à vous éloigner de cela [la vie familiale]. Rien d’extrême n’est nécessaire, absolument pas. C’est ‘en vous’ et ‘en vous’ cela est en train de s’effectuer. Ces choses extérieures et ces choses extrêmes ne sont pas nécessaires. Soyez juste des gens normaux. Dieu a créé ce monde pour que vous vous en réjouissiez. C’est pour vous en réjouir, vous voyez, ces bénédictions que vous devez ressentir au travers de la Réalisation du Soi. Quand la lumière du Soi se déverse en vous, voyez la Joie se répandre. Vous la voyez se répandre depuis votre tête vers le bas et vous en êtes juste imprégnés.

Toutes vos tensions s’en vont. Tous vos problèmes s’éloignent. L’ego et le superego, qu’il a dessiné ici en noir et jaune [au niveau de la tête], tous deux s’ouvrent et vous voyez qu’ils s’abaissent [dans les canaux sympathiques gauche et droit]. C’est ce qui se passe. Où se trouve un déséquilibre, se produit un genre de dommage en vous. Je peux dire que parfois il pourrait y avoir en vous une grande blessure, qui pourrait être un genre d’espions installés en vous, qui pourrait être le fait que vous soyez possédés sans savoir que vous l’êtes.

Vous ne savez pas comment ces gens ont manœuvré et J’espère que Je pourrai vous expliquer maintenant comment ils ont manœuvré et quelle sorte de gens horribles ils sont.

Je devrais peut-être enlever Mes chaussures.
Donc passons maintenant à ces gens horribles.

Si vous parlez de l’origine de ce soi-disant tantrisme en Inde il y a fort longtemps, c’est une juxtaposition du réel tantra qu’est Sahaja Yoga, l’authentique tantra. Si le tantrisme doit être considéré comme un domaine authentique, alors il s’agit de Sahaja Yoga.

Mais ces tantrismes, ces soi-disant tantrismes, sont survenus dans notre pays il y a très longtemps. Dans les temps anciens, quand ces gurus avaient ces quelques disciples avec eux, seuls trois ou quatre disciples étaient acceptés avec de grandes difficultés. Mais après tout, c’était des êtres humains.

Il y avait de la compétition entre eux et le guru n’en acceptait seulement qu’un ou deux d’entre eux, les avaient fait avancer un peu et les laissait alors en disant : « Non, on ne peut pas s’occuper de vous plus longtemps. Vous ne pouvez pas être aidés. Vous feriez mieux de vous en aller. »

Une telle personne inutile, à moitié formée, descendait vers les gens et commençait une méthode avec laquelle ‘lui’ faisait tout un show contre [ces sots ? – les gurus qui les avaient laissé tomber ?]. Je dirais que cela a commencé ainsi. Celui-ci va donc maintenant s’installer et méditer.

Cependant, vous le savez, en tant que Mère, Je ne désire pas les condamner tous. Je leur laisserai le bénéfice du doute. Et le bénéfice du doute est ceci, que lorsqu’ils étaient concentrés, ils essayaient de vous élever dans leur Mooladhara Chakra, dans lequel vous ne pouvez pas entrer, qui se trouve en-dessous de la Kundalini. Ce Mooladhara Chakra contrôle le sexe. Pourquoi ? Parce qu’il est innocent. C’est un enfant et l’enfant, comme il n’a pas de sexe [d’activité sexuelle], c’est pourquoi il n’est pas contaminé par lui. Il est semblable à un lotus sortant de la boue du sexe.

Dans ce lotus est installé Shri Ganesha. Ces gens ont essayé d’entrevoir cela en pensant qu’au travers du sexe, vous pourriez être capable de voir des choses, et ils pourraient avoir vu – c’est Ma propre façon de le supposer – ils pourraient ne pas l’avoir vu complètement mais Son tronc comme vous voyez. Et ils peuvent avoir confondu cela – il s’agit encore de Ma compréhension – ce tronc avec la Kundalini.
Quand J’ai essayé de comprendre les êtres humains, J’ai pensé que cela pouvait avoir été la cause de comment l’homme pouvait entrer directement en enfer juste avec tout ce sexe. C’est trop pour Moi. Donc peut-être par erreur, parce qu’ils avaient vu cela. D’accord ?

Donc les tantriques sont apparus en premier. Les tantriques étaient les premiers. Alors Je vais vous en parler de façon basique, nous avons ces génies [esprits tutélaires] diaboliques que sont les tantriques. En fait, vous voyez, vous ne pouvez pas les subdiviser en tous ces génies mais vous pouvez donner une large ligne directrice de base à propos de ces tantriques.

Les tantriques sont des gens qui utilisent le sexe pour obtenir une soi-disant Réalisation du Soi. Les mantrikas sont les gens qui utilisent les mantras pour obtenir une soi-disant Réalisation du Soi. Ensuite il y a les [Jananikas ?] qui utilisent des génies maléfiques qui seront introduits en tant qu’esprits diaboliques dans les êtres humains, appelés [Janganikas ?]. Ensuite les Paishachikas sont les gens qui utilisent les démons du supra-conscient [collectif, côté droit extrême] dans les êtres humains. Ce sont des sortes de gens plus que dynamiques et ambitieux. Nous avons eu les Aghoris qui leur a enseigné de placer, disons qu’ils peuvent placer un diamant dans leurs mains. Ce sont les Aghoris. Ensuite nous avons eu les [Behunt ?]. Les Behunt sont des gens qui peuvent faire d’horribles gestes, vous voyez. Ils peuvent rentrer leur estomac, le pousser ici ou là. Ils font toutes sortes de choses. Et nous avons aussi les [Sexoyo ?]. C’est le minimum.
Je les ai catégorisés ainsi mais Je ne sais pas combien de courants existent parce que, quand il s’agit de quelque chose de diabolique, ils viennent et prospèrent comme des virus. Ce sont des virus ! Et ils savent comment vous frapper. Comme eux-mêmes sont destructifs, ils ne peuvent pas vous voir construire quelque chose. Ils ne peuvent pas vous voir évoluer. C’est une des raisons de base pour lesquelles ils sont dépassés.
Ainsi ces tantriques ont commencé leur travail. Du temps de Rama, disons il y a environ 1200 ans, existait un Yajna, une sorte de cérémonie connue en tant qu’Ashvamedha. C’est écrit dans les livres à ce sujet. Même cela, les livres, les écritures, ils les ont gâchés en disant qu’Ashvamedha n’était rien d’autre qu’un acte sexuel. La Shakti, et Shiva qui est Dieu et qui est innocent, et Son pouvoir qui est la Shakti, sont pareils à la lumière et la lampe ou au soleil et au rayon de soleil. Là aussi ils ont introduit le symbole du sexe.
Ceci s’est passé au cours du sixième siècle. Le tantrisme en était à son apogée dans notre pays, quand un virage complet est survenu, appelé [Satjakuna ?]. C’était à Khajuraho. Il comprenait tellement de gens influents que toutes les autres écritures furent jetées dans les fleuves et le tantrisme devint l’écrit [officiel] des Hindus.

Grâce à Dieu, au moins dans une religion organisée vous ne permettriez pas aux gens d’altérer de trop la Bible. Bien qu’elle l’ait été mais pas autant. Cela aurait pu être ainsi. Il y a tellement de liberté, cette licence de faire tout ce qu’il vous plaît avec cet écrit, d’obtenir…

Pouvez-vous l’imaginer ? Ils ont commencé à déformé cet écrit au cours du sixième siècle. Quel en est maintenant le contexte historique ?

C’était la meilleure époque, le meilleur moment de développement pour ces gens horribles. Car à cette époque, tout comme vous avez ce type très extrême de gens conformistes, nous avions une secte appelée le Jaïnisme. Je veux dire qu’eux tous sont des gens affreux. Une de leurs tendances – Je peux vous en dire des choses horribles – c’est qu’ils croient au végétarisme jusqu’à un point ! C’est quelque chose d’horrible à dire car – J’ai déjà dit à Gavin que, pour la première fois, Je n’aurai pas honte de vous en parler – ils ne veulent pas détruire même les insectes qui vivent dans la saleté. Pour eux un insecte … (La bande est interrompue.)
(…) de sorte que des tas de punaises peuvent le piquer et absorber son sang, et ils lui donnent beaucoup d’argent pour cela. C’est un fait. Même encore aujourd’hui, ils le font parfois dans les villages. Ils pensent qu’il s’agit là du plus grand punya, du plus grand. Ce que vous appelez ‘Tapoyajna’, cela veut dire ? Punya est une bonne action, vous voyez, un acte religieux. Ils mettent un homme dans une hutte et les punaises doivent venir boire son sang. Ainsi ces Jains, soi-disant végétariens, ces gens horribles, étaient des ministres vous savez. D’une façon ou d’une autre, ils devenaient ministres. Voilà. Et les maharajas – vous savez que le terme ‘raja’ est utilisé pour le roi – étaient des Hindous. Et les Hindous ont l’habitude d’être très indifférents envers la religion.

Quoi que ce soit que l’on puisse dire à ce sujet, Je suis d’accord que c’est un très grand pays et tout cela, mais les Hindous de nos jours sont encore pires maintenant car ils sont tous devenus Anglais, vous voyez. Avec l’éducation anglaise, ils sont tous devenus Anglais, occidentalisés. Ils ne pensent pas que nous ayons quoi que ce soit [de valable] dans notre pays.

Donc à cette époque, les grands rajas qui sont indifférents à la religion, à ce qui soutient leur pouvoir, à comprendre ce qui se trouve dans leurs écrits, qui sont dévergondés et libertaires comme vos rois romains, ces horribles rajas, une fois qu’ils prirent l’habitude de donner leur argent pour obtenir certains arrangements pour tous les gens dévergondés autour d’eux, ont ainsi pensé à une méthode très spirituelle, vous voyez, comme construire un temple à Dieu et placer toutes sortes de dessins érotiques dans le temple. Si l’art est pur, comme disent les gens, pourquoi avez-vous besoin de cette vulgarité ? Des choses érotiques horribles furent créées lors de grandes compétitions.
Vous avez actuellement des compétitions dans ce pays mais à cette époque – évidemment vous êtes maintenant devenus aussi des tantriques en ce qui concerne ces choses érotiques – l’une était plus grande que l’autre. Et ils recevaient des prix spéciaux, même des jagirs – comme ils appellent ces terres – étaient données à ces gens – c’est inscrit dans l’histoire – pour créer ces dessins. Malgré cela, vous voyez, malgré toutes ces provocations et tentations, vous serez étonnés mais le konaraka, cet art a disparu.

Il s’est passé une autre chose, une chose simple qui est : « Non, nous n’allons ‘pas’ le faire. Sur un temple, nous n’allons pas le faire. » Donc ces gens malins et intelligents, vous voyez, leurs dirent que : « Si vous le faites, ce sera bien parce que toute la saleté qu’il y a ici-bas devrait être placée là », vous voyez, « et, à l’intérieur, ce devrait être propre. A l’extérieur nous devons accepter envers Dieu que nous sommes comme cela. »

Il s’agit ici d’une concession. Voyez le cerveau : « Ceci est une concession que vous devez faire, c’est de placer là à l’extérieur toutes les choses sales que vous faites. »

Voilà pour le côté historique. Et à cette époque, ces tantriques étaient, vous voyez, devenaient des gens absolument horribles. Vous avez ici [à Londres] seulement un Soho. Mais dans ce grand pays [en Inde], nous avons des Sohos et des Sohos et des Sohos.
Quand vous voyez ces choses, vous savez, vous ne pourriez croire combien les étrangers sont surpris qu’en Inde se trouvent de telles représentations érotiques. Où qu’il y ait une religion, où que se trouve un saint, ces gens sataniques doivent aller là pour y détruire tout ce qui est pur. C’est leur style, leur « plaisir ». C’est une crucifixion de la pureté.

Et de tels temples furent créés et alors ces tantriques ont suivi. Ils amenaient toutes leurs femmes là pour ce konaraka. Si vous y allez, il y a le Chausath Bhavani Mandir qu’ils appellent « les soixante quatre Déesses ». Imaginez, un temple de Déesses !

Que font-ils en fait ? Vous devez maintenant connaître le principe derrière tout cela. Ils utilisent un principe très secret. Ils établissent la représentation d’une Déesse ou créent une statue de Déesse dans une chapelle et, devant la Déesse, ils pratiquent nirvicara, ce qui veut dire l’acte sexuel de seize variétés de types différents. C’est horrible ! Au début, Shri Ganesha s’est mis en colère. Ils ont attrapé toutes sortes de cloques sur tout le corps. Ils ont dit que la Kundalini s’est fâchée. Mais pourquoi la Kundalini serait-Elle fâchée ? C’est Shri Ganesha qui s’est fâché, et Il est dans une telle colère que, de droite et de gauche, ils reçoivent plein de cloques. Ils commencent à danser, sauter, se comporter comme des grenouilles. Ils attrapent des maux atroces. Ils ressentent des explosions dans leurs têtes, ont des maux de tête, ont toutes les sortes de maux. Mais ils restent inflexibles parce qu’on leur dit : « Vous devez continuer. C’est une tâche terrible, une tâche difficile. Tous ces problèmes sont les Karmas qui viennent vous torturer. Vous devez vous débarrasser de vos Karmas. C’est au travers du sexe que vous acquerrez de meilleurs ou mauvais Karmas. » Donc les pauvres gens continuaient.
Alors, à cause de cela, ce qui se passe au-delà de ça, c’est que les Déités s’en vont. Elles s’éloignent de là. L’endroit est contaminé. Le royaume de Dieu disparaît de là telle une lumière qui disparaît dans l’obscurité. Ainsi ils vont travailler la nuit. Ils ne vont jamais travailler pendant le jour. Ils travaillent au cours de la nuit et appellent alors les esprits [diaboliques]. Vous pouvez les appeler ! La dernière fois Je vous ai expliqué ce qui vous arrive quand vous mourez et comment les esprits sont là et quels sont ces esprits horribles qui sont suspendus autour de nous pour entrer en vous. Donc Je ne vais pas entrer dans les détails à ce sujet mais J’y reviendrai plus tard. Je vous raconterai tout sans rien omettre. Prenez-en note.

Donc ils commencent par appeler les esprits. Quand ils appellent ces esprits – les esprits ont de la convoitise en eux, de l’avidité. Ils sont cupides, vous voyez, réellement insatisfaits – et ils les manipulent. Ils peuvent leur donner le nom de, disons ‘Rama’, ensuite ‘Aim’, ‘Hrim’, ‘Klim’. Ils peuvent donner toutes sortes de noms à ces esprits, ces génies diaboliques les gèrent ainsi. Et ensuite ils placent ces esprits sur le roi, sur tous ses grands ministres. Et ainsi ces gens sont capturés et possédés. Et ils disent : « Nous sommes très érotiques. Nous courons après – nous avions l’habitude de courir après seulement deux femmes et maintenant nous courons après des centaines de femmes. » Ils sont fous !
Ils ont perdu tout leur sens du Soi. Ils n’ont aucune compréhension de ce qu’ils sont en train de faire. Ils agissent comme des fous. Même certaines personnes saintes peuvent être affectées mais elles vont avoir des réactions au niveau physique. Les saints, s’ils se laissent aller à cela, ont tout de suite des réactions. Ils ont des réactions dans la tête, dans le corps. Et ces réactions peuvent agir très fortement sur eux. Parfois ils n’arrêtent pas de vomir.

Donc ‘ces’ gens [génies diaboliques] commencent à placer ces horribles sexes sur vous, vous capturent et vous extraient de votre être.

En Inde il y avait un tantrique de ce genre qui a amassé plein d’argent et son épouse l’a poussé à construire ce temple horrible de Konaraka [près de Puri]. S’il n’y avait pas placé de représentations érotiques, cela aurait été un beau temple mais, avec tout cet érotisme, vous vous sentez tout le temps nauséeux quand vous y allez. Je veux dire que si vous êtes quelqu’un de sain, vous ne pouvez juste pas supporter de voir toutes ces sortes de salles de bain de la manière dont elles sont représentées. Demain ils nous demanderons de regarder ces gens installés là pour leurs ablutions matinales ! De la saleté, de la saleté et de la saleté ! Tout l’endroit n’est rien d’autre que de la saleté.

Et par la suite son propre fils l’a défié, cet horrible tantrique. Ce tantrique a été tué d’une manière très bizarre et il vaut mieux lire comment il a été tué. Et le fils y est revenu et a complété ce temple. Et il a dit au roi que son royaume allait disparaître. [Selon la légende, le fils de l’architecte s’est suicidé en sautant depuis le sommet du temple.]
Tous ces rois ont disparu une fois pour toutes. Ils n’avaient pas d’enfants, n’avaient rien, devinrent juste des errants et tous leurs temples furent couverts avec des pierres et de la terre, et devinrent juste des monticules. Par la suite les Anglais vinrent là et déblayèrent et découvrirent certains d’entre eux. Ils trouvaient cela artistique. Je ne sais pas comment ils les trouvèrent mais ils étaient là. Et à Konaraka vous découvrirez que tout est si vulgaire, si horrible, alors que les artistes – les pauvres gens – n’avaient rien à dire. Et J’ai rencontré les artistes de cet endroit qui vivent alentour. Ils ont dit : « Nous sommes en train de payer de nos maux tous ces jours pour ce que nos ancêtres ont fait et nous ne voulons plus voir cela. »

Même aujourd’hui en Inde un homme et une femme non mariés ne vont jamais aller voir un konaraka. La seule explication qu’ils ont actuellement c’est que – vous serez étonnés – après le mariage, les femmes indiennes sont si innocentes puisqu’elles se marient encore très jeunes, qu’elles ne comprennent pas ce qu’est le sexe, alors c’est pour leur enseigner ce qu’est le sexe. Cela se fait pour le mariage et seulement l’époux et l’épouse vont aller là. Voilà la seule explication que nos artistes indiens ont pu trouvé à donner pour cela.
Mais nous devons accepter [que cela existe en Inde]. Vous voyez, dans chaque pays, il peut se trouver des forces sataniques à l’œuvre. Pourquoi devrions-nous nous identifier nous-mêmes à ces horribles tantriques et pourquoi devrions-nous en être honteux ? A Khajuraho, l’autre endroit tantrique, vous trouverez là certains endroits où vous découvrirez des représentations érotiques. Mais si vous êtes alertes et si vous voyez bien, ceux-ci sont placés dans des coins quelque part tandis que les dieux et les déesses sont de grandes dimensions, ont de grands troncs, des attaches très imposantes et tout cela. Ainsi ça ne vient jamais dans votre attention à moins qu’on vous y emmène et vous montre que c’est une représentation érotique.

Mais de façon surprenante, la plupart des étrangers, spécialement les Japonais, placent leurs caméras dans cet angle-ci, sous cet angle-là. Pourquoi ne prennent-ils pas des photographies d’eux-mêmes comme cela ? Quelle est la nécessité de venir jusqu’à Konaraka pour prendre ce genre de photos ? Cela montre ce que vous recherchez, ce que vous désirez, cette façon qu’ont les gens de venir ici et de prendre avec eux ces imposantes caméras et de tourner partout avec ! Ils prennent des photos de tous les angles où ils regardent. Qu’y a-t-il là pour prendre des photos ? Qu’y a-t-il à gagner là dedans ? Le sexe, les animaux connaissent, chacun connaît, le chien connaît ! Qu’y a-t-il là à enseigner à propos du sexe ? Vous l’avez tellement mentalisé que maintenant vous allez devenir impuissants ! Et à ce sujet, vous savez qu’en Amérique il y a le plus grand nombre d’impuissants à cause de ce genre de perversion. Et cela ruine votre innocence en vous-même !
Faites attention à cela ! Cette soi-disant liberté n’est rien d’autre que de l’abandon de ce qui soutient votre Dharma qui est en vous. Celui-ci est construit en vous. Il est là. Il existe. Vous ne pouvez pas [agir ainsi] selon le commandement : « Vous ne commettrez pas l’adultère. » Le Christ a dit : « Non seulement vous ne commettrez pas l’adultère mais Je dirai que vous ne devez pas avoir des yeux adultères. » Mais vous voyez les gens qui tout le temps [regardent avec des yeux adultères]. Et ils disent : « Nous sommes intelligents. » Que s’est-il passé ? Où regardez-vous ? Qu’observez-vous ? Où se trouve votre attention ?

L’attention humaine s’est construite au cours des âges. Tellement de travail a été accompli. Vous avez été amené de ce niveau [de l’amibe] à ce niveau-ci [d’être humain] aujourd’hui. Où allez-vous maintenant ? Dans les caniveaux, dans la saleté, dans les ordures !

Elevez-vous ! Et voyez votre gloire. Ayez le respect de vous-même. Je vous dis cela en tant que Mère. Et ces horribles tantriques et mantrikas qui vous enseignent toutes sortes de choses comme de faire une mandala – quelqu’un Me l’a dit l’autre jour – et de placer là votre sexe ! Qu’est-ce qu’une mandala ? Savez-vous que c’est l’aura de Dieu ? Vous montrez votre sexe à Dieu ! Ayez au moins un peu de cervelle si vous n’avez rien d’autre. C’est la chose la plus honteuse que vous faites quand vous montrez vos parties sexuelles à Dieu. Etes-vous fous ? Ne pouvez-vous pas comprendre ? Il s’agit d’une cérémonie !
Je suis bouleversée par ces attitudes parce que vous ne savez pas [ce que vous faites]. Vous allez perdre toutes vos chances d’obtenir la Réalisation. Votre recherche va être complètement perdue, croyez-Moi.

Tenez-vous droit dans votre propre gloire. Pourquoi devriez-vous courir après les femmes ? Pourquoi devriez-vous courir après les hommes ? Si vous êtes une personne glorieuse, tenez-vous droit dans votre propre image. C’est la meilleure façon pour vous d’être un être humain.

Ce genre de dévergondage et de permissivité va complètement finir ce chakra [Vide] dans le Nabhi. Si vous le voyez, il possède dix pétales qui sont construits si délicatement, avec tant de soin et de beauté, avec amour. Ne confondez pas l’amour avec une attitude licencieuse ! Ce n’est ‘pas’ cela. Il s’agit d’amour sanctifié. Je ne dis pas que vous devez devenir sanyasin [ascète], pas du tout. Je suis également contre cela, c’est un autre extrême.

Ensuite Je vais vous parler des sexo-yogis pour la troisième fois. Les sexo-yogis commencent en tant que gens qui répriment leur sexe. Ils ne se marient pas. (La bande son s’interrompt.) Ils utilisent le crâne d’une femme. Ils ont besoin de crânes pour cela. Pour être dans le subconscient, vous devez avoir un crâne. Dont ils tuent les gens, prennent leurs crânes et les gardent avec eux.

Des gens viennent, ouvrez-leur la porte.
Donc ils gardent ces crânes avec eux et ils utilisent ces crânes pour y boire de l’eau, pour manger de la nourriture. Ces crânes sont là tout le temps.

Il existe une très bonne histoire écrite par un grand écrivain en Inde, Bankim Chandra [Chattopadhyay], connue en tant que Kapal Kundala. Cette jeune fille, c’était la jeune fille qu’un Kapali, [Mahadji ?], avait l’habitude de dénuder, de la faire danser, de la faire aller dans la mer, et il contrôlait son propre sexe assis devant elle. Et il y a également plusieurs actes très sexuels qu’il devait contrôler aussi. Il a continué à agir ainsi et finalement il désire tuer cette jeune fille. C’est le summum de l’abstinence complète car vous tuez la personne que vous êtes supposé posséder. Imaginez juste quelle perversion ! Quel cerveau ! Quelles habitudes ! Je veux dire qu’il n’y a pas de limite à cela. Dieu ne vous a pas donné la liberté pour casser votre tête et dire : « Oh, viens ici, taureau, et tue-moi ! »
Et cette jeune fille fut préservée et ensuite, d’une façon ou d’une autre, elle s’est sauvée et s’est mariée à un homme. Il est venu lui rendre visite, l’a ramenée et l’a tuée.

Ce sont des Kapali. Si vous ne les écoutez pas, ils vont vous amener dans le smashana qui est le cimetière, va couper votre tête, prendre votre crâne et va le conserver. Ils vont s’arranger pour vous faire aller vers la strate du subconscient et là ils vont mieux vous manipuler. Ils aimeraient mourir de toute leur force. Ils le font. Tellement parmi eux font comme cela. Même aujourd’hui, vous n’avez pas idée. Et les gens en sont tellement amourachés, sont tellement dans l’obsession de ces choses que, même si vous leur dites que vos gurus font comme cela et qu’ils le constatent, ils seront quand même là pour vous tuer. Ce sont des gens absolument féroces. Ils sont possédés, leur cerveau a subi un nettoyage complet. Et si certains devraient être sauvés, dire – Je dis toujours que, si un sari est en train de s’envoler, même si vous n’arriviez qu’à en retenir un petit bout, nous pourrions sauver ce sari.

Le bon sens devrait vous venir de comprendre que ces méthodes horribles ne vont pas vous procurer la Réalisation du Soi. Vous devez savoir ce qu’est la Réalisation du Soi.
Maintenant certaines gens pensent que voler dans l’air, sauter quelque part, est quelque chose de grand. Quelle incarnation l’a fait ? Avez-vous entendu parler d’une incarnation qui était assise comme cela et qui flottait dans l’air ? Quelle incarnation a fait cela et qu’allez-vous faire en flottant dans l’air ? Vous allez créer un problème dans le trafic ! Pourquoi devriez-vous faire ces choses insensées ?

Il y a à Puna [Shivapur], ils disent qu’il y a un saint qui est mort, vous voyez, et il y a un rocher, si là dix personnes disent le nom du saint, il peut monter. Et vous pouvez y mettre un doigt, cela peut s’élever. J’ai dit : « Que va faire Dieu avec cela ? » Pensez-y ! Et quand Je suis allée là-bas, J’ai découvert qu’il y avait un esprit imposant installé là et il a dit : « Je vais juste m’asseoir ici, Mère. Je ne vais rien faire d’autre. » Et l’esprit de ce type horrible est tout le temps assis là. Il ne désire rien. Il veut juste rencontrer des gens biens, s’asseoir là et écouter chacun dire son nom, le traiter de saint. S’il n’est pas un saint, pourquoi accepterions-nous qu’il soit un saint et être content de cela ? Parce que les êtres humains peuvent faire n’importe quoi. Ils ont reçu ce pouvoir.
Et de plus Dieu est sans pouvoir devant vous parce qu’Il ne peut pas vous enlever votre liberté d’être idiots ou fous ou autodestructeurs. Il ne peut pas le faire. Il peut seulement pleurer et verser des larmes, et vous supplier : « Veuillez ne pas faire cela, s’il vous plaît ne le faites pas », mais Il ne peut pas l’arrêter. C’est le seul problème. Et c’est pourquoi eux tous vous ont attrapés. Ils sont tous venus de quelque part comme des araignées. J’en connais au moins quinze d’entre eux. Et trois horribles femmes. Ils sont tous là à gagner de l’argent, à accumuler de l’argent en se moquant de vous.

Pourquoi avez-vous besoin qu’un guru vous donne un mantra ? N’importe qui peut vous en donner un. Ce que vous devez voir, c’est le résultat, la preuve. Que ressort-il de cela ? Vous devez y penser ! Vous êtes des gens intelligents. Vous comprenez tout. Pourquoi ne comprenez-vous pas ceci : « Je suis possédé. » Etes-vous sous l’emprise complète de ces gens ? Ou peut-être que vous leur avez payé tellement d’argent, que vous pensez : « Oh, maintenant qu’on leur a payé tellement d’argent, alors quoi, on devrait voir cela en entier. » Comme quand vous allez au théâtre et vous n’aimez pas la pièce, mais comme vous avez payé, alors vous restez.
Ce n’est pas fortuit. C’est une chose sérieuse. Vous êtes en train d’entrer dans l’antre des démons, abîmant complètement votre Kundalini.

Maintenant au moins vingt-cinq d’entre vous le diront. Cela leur est arrivé. J’ai corrigé leurs problèmes. Je l’ai fait. Ils en sont revenus. Je Me sens seulement désolée pour une seule chose, c’est que votre recherche était sincère. Vous avez effectué une recherche sincère et Je peux vous assurer que Je suis allée en Amérique en 1970 pour vous prévenir mais, à ce moment, ils étaient tous devenus d’un genre spécial de personnes possédées. Ils ne M’auraient pas écoutée. Je l’ai dit à Ravi Shankar. Il a dit : « Mère, n’allez juste pas auprès d’eux. Ils vont vous dévorer. » Cela parce qu’ils voulaient expérimenter des drogues excessivement destructives.

En Inde, combien de gens ont vu les drogues ? Demandez-leur ! Chacun d’entre eux ? Ha ! Savent-ils au moins la différence entre bhang et ceci et cela ? Ces drogues et toutes ces choses ont été utilisées par les tantriques. Et ils sont apparus ici. Ils ont amené cela ici.

Les choses qui vont à l’encontre de votre conscience, que ce soit des drogues, de l’alcool ou n’importe, ne vont ‘pas’ vous apporter cette conscience plus élevée dont Je parle. Ne gâchez pas votre vie. Elle est très précieuse. L’époque la plus précieuse et la plus importante est arrivée. Veuillez vous respecter vous-même ! Et veuillez comprendre votre valeur. Ce que vous avez appris auparavant, retrouvez-le et ne le gâchez pas. Vous avez déjà gâché beaucoup de votre temps.
Je veux dire toutes celles-ci, Je vous ai parlé de ces sept couches à gauche et à droite qui portent des noms mais Je pense que cette fois Je n’ai pas le temps de vous les dire car il y a des noms, des noms et des noms pour chaque chose. Hakini, Rakini, Lakini, Shakini, c’est comme cela leurs noms sur le côté gauche. De ce côté-ci [droit], elles portent le nom de Gayatri et Savitri et tous ces genres de noms. Cela continue ainsi sur les deux côtés. Toutes celles-ci [ces couches] ne sont rien d’autre que des résonances. Elles vous envoient d’une strate à une autre. Vous êtes en quelque sorte testés dans chaque couche et, quand elles trouvent que vous êtes un cas désespéré, vous allez ‘directement’ en enfer. Celles-ci sont ainsi toutes accomplies !

Donc Je dois faire une très simple remarque, c’est que vous devez conserver votre Soi, respecter votre Soi. Essayez ! Si cela marche avec vous, c’est très bien. Je suis ici pour réaliser l’élévation de la Kundalini, pour Son émergence. Vous serez vous-mêmes ensuite capables de le faire après un certain temps mais cela nécessite du nettoyage et ne devrait jamais être abandonné car il n’y a pas d’autre moyen [d’y arriver].
Nanak, Guru Nanak a écrit au moins trois à quatre chapitres contre ces tantriques et mantrikas, et ces paishakshikas et ces jains. En Inde, c’est une injure de dire – Je veux dire que c’est la première fois que J’ai utilisé ces mots à ce propos sur Ma langue – c’est une injure d’appeler quelqu’un comme cela. Si vous dites cela à quelqu’un, il va vous déférer devant le tribunal. On les garde éloignés comme des lépreux. Kabira a écrit livres sur livres [à ce sujet]. Ces khecharis et ceci et cela, il les a invectivés de toutes les façons. C’était un grand poète. Tous l’ont combattu, l’ont torturé.

Le Christ était pareil. Il est Celui qui a dit de ne ‘pas du tout’ s’approcher des esprits [malins]. Tout ceci n’est qu’un boulot d’esprit [malin]. Mais quand vous allez à Londres, toutes les cinq maisons, il y a un spiritualiste qui est installé là : « Hypnose gratuite ! » Pourquoi désirez-vous être hypnotisés ? Pourquoi voulez-vous expérimenter ce P.E.S., comme ils l’appellent, cette Perception Extra Sensorielle ? Tous ces soi-disant génies [du mal] également, ces prodiges, sont aussi possédés. J’ai vu beaucoup de prodiges. L’un d’entre eux est venu auprès de Moi. J’ai dit : « D’accord, en Ma présence, vous allez calculer. » Elle ne pouvait même pas calculer par un parce que J’avais placé un bandhan sur sa possession. Je lui ai dit : « Partez ! ».
J’ai eu de si nombreuses expériences dont Je peux vous parler. La dernière fois Je vous ai indiqué comment les gens qui sont possédés sont venus auprès de Moi et comment ils sont repartis.

Maintenant il reste du temps pour que nous puissions entrer dans l’expérience de la Réalisation du Soi. Cela pourra prendre cinq minutes pour certaines personnes et un peu plus pour d’autres. De toute façon vous devrez être patients et ne pas être irrités contre vous. Car quand Gavin a parlé de l’ego – J’ai été choquée quand il l’a dit – quand ce n’est pas l’ego [qui est là], alors c’est le superego qui survient : « Nous sommes les pires personnes. Nous sommes des gens horribles. Nous… », vous voyez, d’un extrême à l’autre !

Vous devez vous tenir au milieu. Vous êtes glorieux ! Vous n’êtes ni un agresseur, ni vous n’acceptez l’agression de qui que ce soit. Vous vous tenez dans votre Soi et, grâce à cela, vous possédez vos propres pouvoirs.
Vous n’avez pas à dépendre de qui que ce soit, rien. Vous êtes seulement. Mais vous devez dépendre des Déités qui sont en vous, ce que Je vais voir maintenant. S’il y a des problèmes, ils doivent être corrigés et vous devez ainsi savoir où sont les Déités, où Elles se trouvent.

Dans Sahaja Yoga – Je pourrais l’appeler le Sahaja Yoga moderne – on ne donne aucun mantra. Non, car à chaque seconde la Kundalini bouge comme cela. Il y a actuellement des gens qui vont dire : « Ceci je peux vous en parler, ceci je peux vous le dire. » Ils ont vu cela ici. Vous devez l’avoir vue quand elle est venue à Moi, Elle M’a dit : « Mère, j’ai attrapé cela. » Très bien, terminé ! L’Agnya a un blocage. Ainsi on ne donne aucun mantra à quiconque mais vous savez où se trouve le blocage. Vous le dites vous-mêmes. Elle-même est venue et M’a dit : « J’ai ce blocage sur l’Agnya. » Et vous savez ce qu’un blocage extrême de l’Agnya signifie, vous savez que c’est de la paranoïa. Mais cela n’a pas d’importance pour elle de Me le dire parce qu’elle se voit elle-même éloignée d’elle-même et elle M’a ainsi dit : « J’ai clairement attrapé un blocage à l’Agnya. » Eux tous parlent ainsi : « Le blocage à l’Agnya est là. Je peux voir celles-ci venir en moi. » Il M’a dit : « Je peux voir ces entités qui viennent maintenant en moi. » Et Je les ai rejetées au loin et elles ont maintenant un super programme ! Si vous leur parlez, ils vont vous raconter leurs expériences. Certains d’entre eux sont entré en transe et J’ai dû les en sortir.

Tellement de choses se passent maintenant. Des gens pareils à vous sont venus auprès de Moi et ils ont gagné. Et vous aussi allez gagner mais appréciez cela, soyez sages. Soyez sages ! Vous devez vous attendre à gagner quelque chose et rien d’autre. Vous ne pourrez rien trouver d’autre.

Donc que Dieu vous bénisse !
Vous pouvez entrer dans une petite méditation juste en plaçant vos mains vers Moi. Et, si vous retirez vos chaussures, ce sera mieux. Cela agit mieux parce que la Terre Mère est là et Elle nous aide sans aucun doute. Tous les éléments vous aident. Ils sont tout autour ici. Vous voyez, il faisait très froid dans la rue et en ce moment, il ne fait plus aussi froid. Tous les éléments sont là pour vous aider. Il faisait extrêmement froid et maintenant il fait si bon. Vous pouvez retirer vos manteaux et vous serez très bien. Voilà, vous enlevez vos manteaux et vous pouvez vous sentir confortables, ensuite vous vous sentirez très bien. (Bande son interrompue.)