Le mental et sa relation avec la Kundalini

London (England)

1977-11-24, The Mind and Its Relationship to Kundalini, London

DEV+Audio Amruta&Soundcloud
Trad Non vérifiée V31-1-2014

(A part : Vous arrivez à vous asseoir à l’arrière ?) Vous devez seulement être de toute façon positifs à ce sujet. (A part : Vous, venez devant.) Le problème est beaucoup plus profond que ce que vous comprenez. C’est un problème très sérieux. Ils étaient tous juste en train d’attendre que vous les poursuiviez, pour vous attaquer. C’était cela leur stratégie complète et ils [les faux gurus]. vous ont attrapés dans leurs filets (A part : … Il Me demande comment le faire. …?)

Aujourd’hui Je vais vous parler à propos du mental et de sa relation avec notre Kundalini.

(A part : Ne faites pas cela, ce n’est pas approprié. Placez juste votre main gauche vers Moi, la main droite vers l’extérieur. Cela va marcher. Vous pouvez vous asseoir de ce côté, ici, de ce côté. Mais ce n’est pas nécessaire de l’ouvrir autant. Il faut juste …. )

(Hindi ?) …Kingsley M’a indiqué que nous espérons, que vous tous espérez obtenir sur le champ la Réalisation de Dieu. J’espère pouvoir vous la donner.

Vous pourriez l’avoir mais, en fait, vous savez que vous avez eu des problèmes, et de très sérieux problèmes. Et ils [les faux gurus] se sont arrangés pour que le passage de votre Kundalini soit complètement détruit de sorte que vous perdiez, de façon permanente, votre chance de Réalisation. C’est absolument ce qu’ils ont fait. Et J’ai trouvé que chacun d’eux a travaillé sur des chakras différents. Et ainsi, pour autant que vous alliez auprès de deux ou trois d’entre eux, alors Dieu seul peut vous sauver. Et même s’Il le peut, Je ne sais pas parce que c’est très dangereux et qu’ils connaissent très bien leur travail. De plus, vous êtes tellement obnubilés par eux, que vous ne pouvez pas vous en défaire facilement.
Quand vous allez chez eux, vous ne pouvez même pas leur poser une question, ni même leur parler. Mais, avec Moi, vous allez argumenter comme s’ils vous avaient donné le job d’être leur avocat. Et vous ne vous rendez pas compte également que vous argumentez seulement parce qu’ils sont en vous.

Malgré le fait que vous réalisiez que ceci est bien la vérité, vous continuez encore avec cela [l’argumentation] et vous y perdez votre temps.

Je vous demanderais tout d’abord de vous-même complètement garder ouvert votre esprit. Il n’y a rien ici qui puisse être argumenté. Cela ne peut se faire avec votre mental. Il s’agit de quelque chose qui est au-delà [du mental]. Gardez votre esprit ouvert. Recevez le plus que vous pouvez. Etablissez-vous bien vous-même. Comprenez. Ne perdez pas votre temps.

Tellement d’entre vous ont touché – vous voyez, c’est juste ce que Je dois faire de toute Ma force, vous voyez – c’est de vous faire toucher le Sahasrara. Alors cela marche. Vous obtenez tous la Réalisation de sorte que vous allez entrevoir ce qu’est la Réalisation et vous les ressentirez, ces vibrations, afin de vous convaincre qu’il s’agit ici de la vérité.
Mais Je ne peux pas La conserver sur Mon propre pouvoir. Vous devez La retenir vous-même sur votre propre pouvoir.

Sans la Réalisation, rien n’est possible. C’est un fait. Mais, pour La conserver, vous devrez y travailler beaucoup. Cependant, pour certaines personnes, cela n’est pas du tout nécessaire. Ils l’obtiennent juste et ils restent là [réalisés], vous voyez.

(Une yogini discute plus loin au téléphone : Qui téléphone ? … Oh, oubliez-cela. Laissez tomber. C’est juste …)

Aujourd’hui Je vais vous parler de la position qu’occupe votre mental.

En fait l’idée du mental que nous avons dans notre mental sur le mental est très confuse. Donc voyons voir d’abord ce qu’est le mental, quelle est notre position en ce qui concerne cette partie qu’est le mental.
(A part : …S’il y a un tableau ou autre. A des yogis qui entrent : Comment vas-tu Andy ? Comment vas-tu ? Es-tu bien ? Et vous ? Mieux ? Oui ? Placez votre main droite sur votre cœur. La main droite sur votre cœur. Discussion avec eux : C’est la première fois qu’il vient ? Vous ? A t-il eu la Réalisation ? Avez-vous ressenti la brise fraîche ? Réponse du nouveau venu. Que dit-il ? Oui. A propos du tableau : Est-ce un bon papier ? Un plus grand si vous pouvez.

Yogi : Jamel a téléphoné d’Algérie.

Shri Mataji : Comment va t-il ?

Yogi : Très Français. Il sera là le 24….

Shri Mataji : Très Français ! (Rires.) Qu’est-ce que cela veut dire ?

Yogi : … Il va venir pour deux semaines. …

Shri Mataji : … Avez-vous trouvé du bon papier ? … Veuillez le mettre quelque part. …)
C’est maintenant grâce à votre mental que vous M’écoutez. Tout ce dont Je vous parle en ce moment, vous êtes en train de M’écouter. Votre attention est sur Moi, vous M’écoutez Moi. D’accord ? En ce moment, vous êtes absolument conscients de ce que Je dis. Vous le recevez en vous-même. Il s’agit ici du mental [de l’esprit humain] conscient, du mental conscient.

Nous sommes conscients à chaque moment. Mais, quand vous M’écoutez, alors vous l’amenez au travers d’un autre mental que nous appelons le mental pré-conscient vers l’intérieur du mental subconscient. Au moyen du mental pré-conscient, vous placez cela dans le mental subconscient. Avez-vous compris cela ? Nous le recevons au travers de notre mental conscient, le plaçons dans… (Interruption de la bande audio) Le mental pré-conscient le reçoit. C’est un singe. Le symbole de ceci est Hanuman. Il le reçoit et le place dans votre mental subconscient. D’accord ?

Ceci se passe tout le long, depuis que vous étiez une amibe, cela se passait ainsi, et cela se passe maintenant bien plus depuis que vous êtes absolument arrivé à l’étape complète du développement du mental.

Donc. (A part, en positionnant le tableau : C’est mieux maintenant.)

En fait les scientifiques actuellement croient que notre mental conscient est à son apogée, mais ensuite il y a le mental pré-conscient et il y a le mental subconscient. Voilà ce qu’ils croient mais ce n’est pas ainsi. Le fait est que tout ceci est placé de cette façon en nous.
Voici le mental conscient, voici le mental pré-conscient et ceci est le mental subconscient.

Sous leur forme subtile, quand ils sont placés dans notre colonne vertébrale, ce sont trois canaux qui sont à l’œuvre. Celui qui est le mental subconscient est à l’œuvre tout le long du Ida Nadi qui est aussi appelé le canal de Mahakali – le canal de Mahakali. Et celui-ci, de ce côté, est mis en œuvre par le Pingala Nadi placé du côté droit. Au centre celui-ci, le mental pré-conscient, s’élève seulement jusqu’à un certain point, ou nous pouvons dire qu’ils [canaux gauche et pré-conscient centre ?] descendent beaucoup plus bas [que le côté droit ?].

Maintenant ce qu’ils [canaux gauche et droit ?] font, c’est de faire une boucle ici et une boucle ici et ils reviennent ici autour et c’est ce qui forme le chakra [au centre ?]. Comprenez-vous maintenant ? Donc ils … Une fois qu’il [le pré-conscient] bouge ainsi, il transmet son information. Ce mental pré-conscient transmet son information à ceci [au subconscient ?].

Dans les chakras, il est décidé ce qu’il faut stocker et où et ce qu’il faut faire. Toutes les décisions ont lieu dans les chakras.
Maintenant qui prend les décisions ? C’est la Déité qui est là. Et comment pouvons-nous savoir qu’il y a là une Déité ?

Disons par exemple que, dans un corps humain, n’importe quelle chose qui pénètre à l’intérieur, devra être rejetée. Mais le fœtus d’un enfant est préservé, conservé et le corps prend soin de lui. Cela est fait par Ganesha ici au Mooladhara Chakra. C’est Lui qui organise cela, Il l’arrange.

Il y a beaucoup d’autres choses que les scientifiques ne peuvent pas expliquer. L’une d’elles est ceci qu’ils ne peuvent expliquer, pourquoi ces deux produits chimiques, l’adrénaline et l’acétylcholine, réagissent de différentes manières dans l’être humain. Ils ne peuvent pas l’expliquer.

Par exemple, si l’on doit effectuer une augmentation, c’est-à-dire une contraction, parfois cela se relaxe. Après tout c’est de la chimie, c’est chimique. Comment se fait-il qu’avec le même produit chimique, parfois l’effet est augmenté et parfois relâché ? Ils ne peuvent pas l’expliquer et ils ont très franchement confessé que le mode d’action de ces produits chimiques dans l’être humain ne peut être expliqué. D’accord ? Et ils ne peuvent aller plus loin, comme expliquer pourquoi c’est si arbitraire, qu’est-ce qui guide cela, comment cela est dirigé. Ils ne le savent pas.

Evidemment actuellement quelque part ou autre dans la connaissance, cela commence à poindre, le fait qu’il existe un autre système nerveux qui guide cela. Ils en sont maintenant arrivé également à ce point. Ils disent ceci, que : « Il y a un autre système nerveux qui guide toutes ces choses. »
Vous voyez donc qu’ici le mental conscient, il est à mi-chemin, et le mental pré-conscient et le mental subconscient se rencontrent à un point ici. Le long de ces chakras – il y a beaucoup de chakras – ceci s’élève seulement jusqu’à un point largement au-dessus du cœur et ceci nous l’appelons le Sushumna Nadi [le canal central]. SushumNA signifie ce canal Sushumna, vous voyez. Le canal central est ce canal Sushumna. Et ceux-ci [les canaux gauche et droit] s’expriment à l’extérieur [de la colonne vertébrale].

Je vais maintenant vous expliquer les choses subtiles qui sont à l’intérieur de la colonne vertébrale. Tous ces [trois] canaux sont à l’intérieur, et seulement ces deux-là [gauche et droit] s’expriment à l’extérieur et, sous leur forme grossière [matérielle], ils sont appelés les systèmes nerveux sympathiques gauche et droit. Vous pouvez voir simplement avec vos yeux ces systèmes nerveux sympathiques gauche et droit. Mais les canaux qui les guident ou les pouvoirs qui les guident, se trouvent à l’intérieur de la colonne vertébrale.
Lorsque vous voyez la Kundalini qui s’élève et qui pulse, ces canaux mettent cela en œuvre dans la colonne vertébrale. A l’extérieur de la colonne vertébrale, vous pouvez voir la chaîne des nerfs et vous pouvez voir le système nerveux sympathique. Le système nerveux parasympathique [Sushumna Nadi-canal central], vous ne pouvez pas le voir parce qu’il débute au niveau du cerveau – un peu plus bas – jusqu’à la fin [supérieure] du cerveau. Vous pouvez dire qu’il s’élève pour s’épanouir là. Et ses effets se font sentir depuis la partie au-dessus du chakra du cœur. Nous pouvons dire que ses effets se font beaucoup sentir au-dessus du chakra du cœur. Après cela, tous les chakras se retrouvent dans le vide comme nous l’avons montré ici sur le diagramme.

Ainsi ces canaux… Vous voyez maintenant que le mental n’est pas seulement ici [dans le cerveau ?]. Le mental se retrouve également dans la colonne vertébrale.

Vous pensez que le fait de penser est produit par le mental. D’accord. Mais tous les organes n’agissent pas selon le mental. Ils agissent selon les chakras et ces chakras contrôlent les plexus grossiers [matériels], ce que Je vous ai expliqué. Les chakras sont des éléments subtils à l’intérieur de la colonne vertébrale. Ils ne sont pas les plexus mais sont les éléments subtils qui contrôlent ces choses grossières [plexus] que nous pouvons voir avec nos propres yeux.
Aucun de ces livres sur la Kundalini n’ont décrit ceci. ‘Pas un seul’ n’a décrit ceci. Imaginez, ils ne connaissent pas les informations de base ! Ces connaissances basiques, qu’il existe deux formes d’éléments, l’un qui est la forme subtile à l’intérieur de la colonne vertébrale, et la forme grossière qui est à l’extérieur. Pouvez-vous l’imaginer ? Ils ont écrit tellement de livres énormes mais n’ont pas décrit les informations basiques sur la Kundalini.

Et vous pourrez le voir de vos propres yeux. Je vous montrerai comment la Kundalini bouge. D’accord.

Maintenant, comme vous le voyez, il y a un vide ici. Le vide est beaucoup plus… (Vous le dessinez ?) Vous pouvez voir que c’est un très grand – beaucoup plus grand – vide. Mais ici aussi, il existe un important chemin dont Je désire vous montrer la partie supérieure.
Quand ces deux canaux commencent à œuvrer [gauche et droit] – d’accord ? – alors que se passe t-il ? Si vous commencez à mettre en route des machines, elles vont produire certains sous-produits comme de la fumée. Donc ces fumées vont devoir s’accumuler quelque part. Ainsi elles se gonflent dans le cerveau comme ceci, comme un ballon, et un autre à partir d’ici comme un ballon. Ils se gonflent [les 2 ballons] et ensuite se joignent ensemble.

A ce moment cet os [de la fontanelle], qui est un os souple dans l’enfance, devient dur et vous développez votre identité sous la forme de « Je ». « Je », Monsieur [jusqu’à Dieu au final ? – l’ego divin ?]. Vous devenez « Je » et ce fait d’être « Je » vous vient de manière délibérée [intentionnelle]. Dieu a placé cette chose en vous.

C’est un procédé très important – une chose importante qu’Il a faite dans un être humain. Je vais vous montrer cela qui est placé ici. C’est un peu compliqué. Ne vous tracassez pas à ce sujet. (Elle tourne la feuille sur le tableau) (inaudible…?) parce que, comme Je l’ai dit, tourner l’interrupteur, c’est très bien. Vous avez juste à le presser, et cela va marcher de la façon dont cela marche en vous et vous allez penser : « Comment cela peut-il être aussi facile ? » Ce n’est pas facile ! Tout cela est construit en vous. Tout est là et cela marche parce que Je connais bien Mon travail !
Cela concerne le cerveau d’un homme. Quelle est la particularité d’un cerveau humain par rapport à celui d’un animal, c’est que celui de l’être humain atteint ce paroxysme, mais pas celui de l’animal. Les animaux ont toujours une partie supérieure plate. Ce paroxysme est donc atteint. Pourquoi ? Parce que ceci est le sommet que l’on doit casser là, donc l’ego et le superego, lorsqu’ils créent un ballon.

Maintenant Je dois vous parler de la différence entre l’ego et le superego que certains d’entre vous peuvent ne pas connaître.

L’ego se crée quand la mère, disons, est en train de nourrir l’enfant. L’enfant se trouve dans une joie totale. Ensuite la mère va enlever le bébé d’un côté pour le placer de l’autre côté. Et il n’aime pas cela. Ainsi va survenir son ego : « Pourquoi cela se passe t-il? » Il devient très fâché. Alors la mère dit : « Arrête ! » (SM dit ce mot d’une voix forte), de cette façon. Alors son superego reçoit cela [et en devient empoisonné-?].

L’ego est ce par quoi nous essayons de faire quelque chose, ce par quoi nous sommes des agresseurs, ou nous faisons des plans pour le futur, c’est la même chose. C’est l’ego qui survient hors du mental pré-conscient au travers duquel nous faisons des plans pour le futur : « Je dois faire cela. ‘Je’ suis en train de faire ceci. » Et l’autre, c’est le superego dans lequel je reçois cela [ce sentiment] : « Oh, je n’aurais pas dû faire ça. C’est mal. » Le conditionnement. Ou bien un guru vient dire : « D’accord. Viens te prosterner devant moi. D’accord. » Le superego !
Donc la partie se référant au fait de s’incliner, c’est le superego, et celle se référant au fait de s’affirmer, c’est l’ego. Alors où devrait se diriger la personne ? Vous pourriez dire : « Shri Mataji, soit vous devenez égoïste ou bien vous devenez une personnalité endormie, absolument un nabot ! Alors pourquoi avons-nous hérité de cet ego et pourquoi Dieu nous a créé ainsi ? » Il vous a ainsi façonné pour que, grâce à ce mécanisme, vous commenciez à utiliser votre liberté et les équilibriez [l’ego et le superego] si délicatement qu’alors entre eux se crée un espace par lequel vous allez vous élever.

Sans utilisation adéquate de tous ces instruments, votre niveau de connaissance humaine n’atteint pas cet état où ‘vous’ pouvez comprendre Son œuvre.

Par exemple à l’époque du Christ, imaginez ces pêcheurs, comment pourriez-vous leur parler de la Kundalini ? Etait-ce possible ? Même parler de la Kundalini actuellement à des personnes bien éduquées est une tâche si difficile. Alors, à cette époque-là, parler de cela à des pêcheurs était une tâche impossible. A ce moment-là nous avions seulement des pêcheurs qui pouvaient venir auprès du Christ. Aucun de ces [érudits-?] ne viendrait absolument auprès du Christ, vous voyez, et c’était là le problème. Mais actuellement la connaissance [la conscience] en est arrivée au niveau où cet ego et ce superego sont en équilibre et, lorsqu’il y a équilibre, il y a un espace entre eux et ensuite la Kundalini, qui est la force résiduelle ici…

Je vous expliquerai plus tard comment arrive cette force résiduelle.
Ici se trouve le cerveau. (long silence – probablement Shri Mataji est en train de dessiner sur le tableau ?) D’accord. Cette chose se répand dans celui-ci, cette autre chose dans celui-là. Ce dessin est le même que celui de Dieu quand Il a fait Sa Création. C’est le même que Mon propre travail. D’accord. Donc ceci, vous voyez, ceci est le Mooladhara Chakra ici, Cha-Kra. Et ceci est le Mooladhara, l’os triangulaire dans lequel est placée la Kundalini. Alors cette partie de cela [la Kundalini ?], vous voyez, vient à l’intérieur et s’y installe. Quand l’enfant est au stade du fœtus, alors seulement la Kundalini, ou vous pouvez dire cette force, pénètre à l’intérieur. Et quelle est cette force ? Elle est connue en tant que la force de Mahalakshmi qui entre grâce au Sushumna [canal central].

En fait cette force est celle de l’évolution. C’est la force de l’existence. Et ceci est la force de la Création [canal gauche]. C’est ce que nous appelons Mana en Sanskrit. Ceci est celui … Ne vous tracassez pas ! Il y a une confusion entre le style anglais et le Sanskrit. Ceci est le Mana [canal gauche] et celui-ci est le Prana [canal droit], vous voyez, et le terme ‘Yoga’ [union] veut dire lorsque le Mana et le Prana se rencontrent au centre [dans le canal central], alors ils disent que le Yoga peut être atteint.

Ceci est ‘Ha’ [canal droit] et ceci est ‘Tha’ [canal gauche]. Voici ‘Ha’ et ceci est ‘Tha’. Ceci est le Hatha Yoga. Ou bien, ‘Ha’ signifie ‘Surya’, ‘le soleil’, et ‘Tha’ veut dire ‘la lune’. Ceci est la lumière du soleil et ceci est la lumière de la lune.
Ha-Tha Yoga. Quand on vous raconte de grandes histoires au sujet du Hatha Yoga, vous feriez mieux de chercher un livre de Patanjali lui-même et de le lire, et n’écoutez pas ces autres personnes.

Ainsi Hatha Yoga est une manière de grimper jusqu’à l’Agnya. Suspendu là [en-dessous de l’Agnya], il y a deux murs ici. On place un pied ici et un autre pied là et on continue [à monter] en traversant. A nouveau vous descendez. A nouveau vous descendez. Ensuite vous montez comme cela, jusqu’à ce point. D’ici vous entrez parfois dans votre ego, parfois dans votre superego. Ensuite, parfois par chance, grâce à un très grand hasard, si vous y pénétrez de cette façon avec votre attention – Je veux dire que ceci est une chose très hasardeuse – alors vous allez pénétrer au travers de ceci. D’accord ? Et ceci est l’Agnya Chakra.

Et ensuite vous arrivez ici [dans l’Agnya] et y restez suspendu un certain temps. (SM rit) Alors, parfois, la Grâce de la Mère pénétrera et ainsi vous pourrez obtenir votre Réalisation.

Mais, par le fait de réaliser cet exercice, vous êtes une personne forte et de plus vous avez [acquis votre pureté-?], ainsi vous êtes également quelqu’un de grand.

Mais parfois cet état, celui dont il [un yogi] Me parlait, qu’il lui a pris vingt et un mille ans [pour atteindre l’état d’être humain] depuis l’époque où il était une grenouille, vous voyez, comme quand il se trouvait dans l’eau, la même chose que pour Jean-Baptiste. Vingt et un mille ans ! Aussi, quand il a rencontré le Christ, il devait avoir dix neuf mille ans. (SM rit) Vous voyez, c’est ce qu’il a accompli !

Maintenant notre méthode est, quant à elle, une méthode simple. D’accord ? Il s’agit de la méthode de Shri Mataji, c’est très bien.
Vous voyez, cette Kundalini est ici et Elle fait partie de Moi, Elle M’appartient. Dès que vous Me faites face avec vos mains comme ceci, au travers de ceci, vous voyez, celles-ci sont les mains, vous voyez, les mains sont placées vers l’extérieur, disons jusqu’à ce point ici, vos mains – les mains ici sont petites – au travers de ces mains, l’invitation pour les vibrations divines se répand. Elles pénètrent à l’intérieur. En premier elles vont informer Ganesha. Tout d’abord elles informent Ganesha que : « C’est la Mère qui est assise ici. »

Vous serez étonnés que, lorsque vous Me faites face, vous ne pourrez ressentir aucune sensation sexuelle. Essayez ! Vous ne le pouvez pas. C’est fermé. Cette porte est fermée parce que c’est votre Mère qui est assise ici. Cela vous procure de la honte. Cette porte est fermée et Ganesha est ‘totalement’ établi.

Si vous essayez de faire de telles choses, alors une sorte de très forte punition va survenir. Cela va vous punir très fortement. Et c’est pourquoi vous devriez faire très attention à ce gentleman, Shri Ganesha. C’est une des Déités les plus dynamiques ainsi qu’une Déité très sensible.
Maintenant, ceux qui vous enseignent de porter votre attention sur le Mooladhara Chakra et qui l’élève vers une quelconque déité ou mandala ou n’importe, commettent eux-mêmes un péché et vous amènent dans une situation de péché terrible.

La spiritualité n’a rien à voir avec votre sexe. Absolument rien en quoi que ce soit. Que vous soyez impuissant ou non, ou une jeune fille ou une femme ou un homme ou n’importe, vous pouvez obtenir la Réalisation. Mais si vous utilisez votre sexe dans de tels buts, la situation sera très difficile. Car il s’agit du point basique et alors, vous voyez, Ganesha doit être satisfait en premier. C’est pourquoi, dans la mythologie indienne ou dans la vie indienne ou dans tout ce qui se rapporte à l’Inde, ils prient Ganesha en premier parce que nous devant avant tout créer la sainteté.

Il est la représentation de la sainteté. Il est celui qui est venu auprès de nous en tant que Christ [inaudible…?]. Il représente le célibat. Et vous, qui avez connu la Chrétienté, pourquoi devriez-vous accepter ces Je ne sais pas quoi, horribles, sales et lubriques. Je n’ai pas, vous voyez, de tels mots. Lequel utiliser ? Ce sont des monstres, ceux qui vous conseillent d’utiliser le sexe au nom de Dieu.

Ceci est ce point pour commencer, la première chose que vous devez faire est de l’établir ici parce que ceci est la personne principale qui garantit que : « D’accord. Il est le meilleur. Il est bien. » Ceci est le premier certificat que vous devez avoir pour entrer dans le Royaume de Dieu, c’est Ganesha. C’est pour tout cela qu’Il est là et Il est la principale base là.
Les gens n’aiment pas quand Je leur parle de cela mais Je dois vous parler de la vérité, que vous l’aimiez ou pas. Vous devez avoir des idées saines au sujet du sexe. Parce que ce chakra a été ruiné dans les pays occidentaux, c’est très difficile pour les chercheurs occidentaux [d’avoir la Réalisation].

A part cela, ces [faux] gurus se sont eux-mêmes introduits là-dedans. Pourquoi avez-vous besoin d’un guru pour cela ? Après tout, vous avez atteint le but ultime de tout. Et c’est à cause de cela que toutes sortes de maladies surviennent. C’est tellement anti-naturel que votre corps réagit contre cela. Se développent l’impuissance, les mauvais relations avec les autres. Et les êtres humains deviennent extrêmement sensibles. Je veux dire qu’à la moindre chose que vous faites, les gens se sentent mal. Vous agissez de cette façon, vous vous sentez mal. Vous agissez de cette autre façon, vous vous sentez mal.

Par ailleurs une personne devient tellement tremblotante, qu’elle ne sait plus dans quel sens aller : « S’il porte cette sorte de vêtement, vont-ils l’apprécier ? Si je porte cela de cette façon, vont-ils aimer ? » Je veux dire que tout le temps cette personne va essayer de plaire à une autre personne. Elle ne va jamais essayer de penser : « En quoi cela plait-il à mon Soi? Ou non ? » Parce que c’est mon Soi qui va avant tout vous apporter de la douceur . La majeure partie de votre Soi en est là parce que vous devez paraître belle pour que les autres hommes vous regardent ou pour que les autres femmes vous regardent. C’est cela votre premier critère. Sous cette forme là, si vous êtes beau, vous êtes beau et si vous ne l’êtes pas, vous ne l’êtes pas. Quelle importance ?

Vous êtes des saints et vous recherchez Dieu. Il vous a créé. La première chose c’est la sainteté et la sainteté et la sainteté. Cela même cent fois. C’est cent et huit fois que la sainteté est nécessaire en nous pour commencer. Donc établissez votre Soi là, dans la sainteté.

Et vous vous y êtes établi. La majorité d’entre vous est arrivée [à cette compréhension-?] à propos de ce Christ. Et même alors, la façon dont vous L’avez nié, c’est le signe du trop plein d’activité de ce côté [droit].
Trop d’activité du côté droit, du Surya Nadi [canal droit], donne ceci : « Je fais ceci. Je fais cela. Nous devons être compétents. Nous devons faire ce travail-ci. Nous devons faire ce travail-là. Et nous devons faire de l’esbrouffe, désirer gagner tellement d’argent. Et si l’épouse ne gagne rien, alors c’est une chose inutile, tout le monde rit d’elle. Mais si c’est une carriériste, c’est quelqu’un d’important parce qu’elle gagne de l’argent. » Tout cela est dû à l’activité du côté droit. Aller au-delà de toutes les limites, tout cela provient du côté droit. Et vous supprimez cette partie [le côté gauche ?]. Tous les régimes impérialistes, les despotismes, tout cela provient de ce point. C’est le point Rajasa.
‘Rajasa’ signifie qu’il y a trois sortes d’attitudes [de tendances fondamentales]. Ceci est le Tamo Guna [tendance du côté gauche], ceci est le Rajo Guna [tendance du côté droit], et ceci est le Satwa Guna [tendance au centre].

Donc en faisant cela, qu’arrive t-il ? Vous pressez tellement le superego qu’il n’y a plus d’équilibre et vous commencez à affirmer votre ego sans le savoir.

Pour ce qui concerne l’ego, si vous souffrez de l’ego, vous ne saurez jamais que vous en souffrez. Ces gens vont même dire comme cela : « Je ne suis jamais égoïste, vous voyez ! » Tous parlent ainsi : « Je ne suis jamais égoïste. » Ils vont vous attaquer fortement : « Oh moi, je ne me vante jamais. » Ils sont comme cela. Ils disent : « Nous ne désirons pas faire son éloge » et ils vont continuer à l’encenser. Ils commencent ainsi à dire : « Je ne vais pas parler beaucoup » et ils n’arrêtent pas de parler.

Voilà ce qu’il en est. Il n’y a pas d’équilibre. Nous continuons et continuons à créer ces choses. Et, en faisant cela, nous devenons tellement fous, nous oublions toutes les sortes d’équilibre qu’il doit y avoir.

Par exemple maintenant nous commençons à nous juger nous-mêmes par ce que nous produisons. Hors de proportion au travers des productions de la Terre Mère, nous commençons à produire en telle quantité et [pour cela] vous devez posséder des machines pour produire. Nous produisons des milliers de choses.

Si vous allez dans une maison, vous ressentez : « Oh, Dieu ! Où en sommes-nous arrivés ? A une maison de brocanteur ou quoi ? » Une envie vous vient en tête et puis vous ne savez plus où les mettre, où les placer. Tout cela va s’accumuler.

Donc des gens comme vous y viennent et vous dites : « Tout ceci est un vrai bazar. Jetez cela et devenons des hippies. Et vous vous débarrassez de tout.

De ce côté-ci à cet autre côté. De cette extrême-ci à cet autre extrême.
Maintenant, pour ce qui concerne le superego [côté gauche], il y a toutes ces complaisances, toute cette saoulerie, vous emmenant jusqu’au subconscient, jusqu’à voir des hallucinations. Et ensuite également, quoi d’autre ? Des drogues et des drogues. Et puis aussi le fait de vivre juste comme des cochons, même pire que cela. C’est de l’auto-destruction. Cela détruit les autres ainsi que soi-même. Commence ainsi un nouveau style, celui de l’auto-destruction.

Vous vivez dans de telles conditions que tout le corps devient absolument mort et vous parlez de la mort tout le temps. Et ensuite vous commencez à utiliser aussi des esprits morts. La mort, la mort, la mort partout.

Ceci est la mort et ceci est la vie. Mais ce n’est pas la conscience qui elle se trouve au centre.

Ensuite le Hatha Yoga va signifier juste cette partie-ci : ‘Tha’, de la façon habituelle dont les gens y pensent. Mais ce n’est pas cela, c’est l’équilibre des deux, c’est Ha-Tha Yoga. Mais d’habitude, que font les gens, ces gens qui sont de ce côté ? Ils vont aller vers l’échappatoire extrême de ces gens, vous voyez, ils ne veulent rien de tout ceci. Donc, que vont-ils faire ? Ils vont se diriger vers l’autre extrême de ceci. Et quel est l’autre extrême de ceci ? C’est : « Abandonnez le matérialisme. Laissez tomber ceci. »
Et alors vous devenez une personnalité horrible. Ils sont tellement plein de colère. Ces gens essayent de contrôler leur sexualité, vous voyez. Ils ne vont pas se marier, ils ne croiront plus en rien, ils vont boire de l’urine. Ils vont faire toutes sortes de choses insensées.

Pourquoi devraient-ils boire de l’urine ? Je ne peux pas comprendre. Vous voyez, ils boivent de l’urine car ils ne comprennent pas cette simple chose : tout ce qui est rejeté par le corps, pourquoi devrions-nous le boire ? Notre corps se connaît mieux que ‘nous’ le connaissons. Et ensuite ils font toutes sortes de choses insensées également comme se suspendre eux-mêmes, vous voyez, la tête en bas, et certains d’entre eux vont courir ensemble pendant des kilomètres. Et certains d’entre eux vont faire des exercices de type extrême. Et ce seront des gens extrêmement colériques, des gens absolument secs car ils se lèvent à l’aurore.

Le Prana ici [côté droit], vous serez surpris, agit sur le cœur parce que le cœur doit équilibrer ceci. Alors que se passe t-il ? Tous ces gens vont souffrir d’un cœur de pierre. Ils ont un cœur semblable à une pierre. Ils ne croient en aucun sentiment d’amour, en rien. Ils ne prévoient pas d’avoir une épouse. Ils n’en ont rien à faire.

Une seule personne seulement a choisi ce chemin, c’était Bouddha. Mais Il était né, il y a longtemps de cela comme Je vous l’ai raconté, de Rama et Sita, aussi Il pouvait emprunter ce chemin. Et celui qui est la personnalité divine qui se meut sur ce côté [droit], est Hanumana. Ainsi Bouddha prit ce chemin [côté droit] et s’est installé ici [à l’Agnya]. Mahavira, quant à Lui, a emprunté ce chemin [côté gauche] et s’est installé ici [à l’Agnya]. Mais Ils ont oublié ne pas avoir du tout emprunté ce chemin. Ils sont venus de cette façon et se retrouvèrent absolument fatigués. Ils s’endormirent et soudainement prirent la même route que vous tous [les yogis réalisés] avez prise. Car, la Kundalini se trouvant ici, alors comment pourrait-Elle emprunter ce chemin-ci ou ce chemin-là [les côtés gauche et droit] ? La Kundalini se trouvant ici [au centre], Elle ne peut pas du tout aller vers la gauche ou vers la droite.
Quand ils parlaient de ‘Hatha Yoga’, ce qu’ils ont fait, c’était d’utiliser la Kundalini. Ils L’ont graduellement tirée depuis ce côté-ci vers ce côté-là, à nouveau de ce côté-là vers ce côté-ci, puis à nouveau dans le centre seulement. Elle doit emprunter le Sushumna [le canal central]. Il n’y a pas d’autre chemin. La Kundalini ne s’élève par aucun autre moyen que le Sushumna Nadi lui-même.

Mais les réactions peuvent être ressenties sur ceux-ci [les côtés gauche et droit]. Supposons que vous troubliez Ganesha. Lorsqu’Il est bouleversé, Il commence à devenir chaud. Ces deux centres vont totalement chauffer et leur chaleur va se communiquer sur les deux côtés. Parfois vous pourrez même découvrir la survenance de boursouflures. Les gens vont avoir des cloques.
Ce Rajneesh, un de ses disciples est venu auprès de nous. Il est indiqué dans le livre. Gijere, Gijere ? Il était rempli de cloques. Partout des cloques. Et alors il M’a demandé : « Mataji, guérissez-moi, faites quelque chose. » Et il l’a mis par écrit. Il a tout publié par écrit. Ensuite des disciples de Rajneesh lui ont donné dix mille roupies et l’ont récupéré à nouveau et lui ont refait porter leur tenue. Voici ce qu’il en est. Est-ce l’argent ? Je ne sais pas ce qui fait que les gens deviennent aussi fous pour l’argent !

Ils vont auprès de lui pour rechercher Dieu et ensuite ils deviennent si matérialistes qu’ils ne se soucient pas d’avoir aucun problème dans le corps juste pour faire sa publicité. Tout d’abord il a donné de l’argent à des femmes : « Vous vous mettez nues tandis que je fais mon discours. » Ils ont ainsi commencé cela. Juste comme votre manipulation de ces – comment les appelez-vous ceux que vous aviez – ces chanteurs, ces quatre-là qui ont tout d’abord commencé à chanter ? Les Beatles ! Ils ont commencé de la même façon, vous voyez. Ils ont payé pour rendre certaines femmes saoules et ensuite ils commençaient à chanter. Alors ces femmes commençaient à réagir à cela et ensuite ils donnèrent de la drogue et tout ça. Je veux dire que tout cela était arrangé. Le propre oncle des Beatles, vous voyez, l’un deux, Je devrais dire le frère du directeur et non pas l’oncle, était sur Mon bateau durant une ballade et il M’a raconté l’histoire. C’est ainsi qu’ils se sont arrangés et maintenant ils sont tous comme des fous, vous savez. Cela entre dans la tête de tous que, lorsque quelqu’un chante, vous devez devenir dingo comme cela. Quelle en est la nécessité ? S’il y a un ressenti intérieur, alors ce n’est pas nécessaire de l’extérioriser comme ça. Ce qui se passe à l’intérieur, ne devrait pas se passer à l’extérieur. Ils pensent qu’à moins que vous le fassiez de toutes les façons, il n’y aura alors aucun effet là-dessus.
Donc en vérité cela est dû à la suractivité de ceci et ensuite du mouvement extrême de ce côté.

En fait il y a sept canaux de ce côté et sept canaux de ce côté. Vous êtes conçus pour passer par ces sept canaux comme en résonance, vous voyez. Vous bougez d’ici vers ici, vers ici, vers ici, vers ces sept canaux. Une fois que vous arrivez au septième canal, vous vous trouvez sur le dernier, et ensuite vous êtes projetés ici dans l’enfer.

Se trouvent pareillement ici sept canaux où vous sont fournies des chances et des chances et des chances. Mais, si vous n’écoutez pas, alors vous allez jusqu’au septième canal d’où vous vous retrouvez également dans l’enfer. Donc eux tous se terminent ici par le plus bas dans l’enfer.

Il existe également sept enfers. D’accord. Je n’ai pas besoin de vous en parler car Mahavira les a très bien décrits parce qu’Il est passé au travers du superego [côté gauche]. Il s’est rendu en enfer. Même Bouddha l’a décrit. La description de Mahavira est pire parce que, si vous lisez ça, vous ne mangerez plus pendant trois jours. C’est horrible. Mais c’est un fait. Ce dont Il vous parle, est un fait.
Maintenant ceci est la Kundalini qui va s’élever d’ici vers ici. Ceci est la trouée [le passage central]. Ceux-ci [les 7 chakras à gauche, au centre et à droite] sont pareils à trois échelles. Mais ceci [la Kundalini] peut seulement emprunter ce chemin [central], alors cette échelle [à gauche] est inutile pour ceci et cette échelle-ci [à droite] est inutile. Mais, à cause de ces trois échelles, ils ont une boucle sur celui-ci [vers côté gauche] et une boucle à partir d’ici [vers côté droit], et ces chakras peuvent être totalement détruits si leur activité sur ceux-ci [sur les chakras au centre] est trop élevée. Vous comprenez maintenant ?

Comme cela, ainsi que Je vous l’ai dit, la partie centrale est comme cela et, à partir d’ici, [vers le côté gauche] survient une boucle, et une autre survient à partir de là [vers le côté droit]. Maintenant, si elles continuent à bouger trop, elles peuvent se détacher comme cela et se retrouver seules [les boucles des chakras gauches et droits se séparent des chakras au centre]. Et c’est de cette manière que le cancer et les maux s’installent.

Les gens qui sont très égoïstes peuvent également devenir malades à cause de leur tempérament, car ils oublient qu’ils font partie du vaste Etre [Primordial]. Ils sont juste une cellule dans le corps de cette vaste Personnalité et ils ne peuvent pas, de leur propre chef, commencer à travailler. Ils doivent se relier eux-mêmes à Lui.
Mais cela est seulement possible si cette Kundalini s’élève, vient à l’extérieur et entre dans cet Etre subtil qui est autour de nous. Et cela doit arriver, il n’y a aucun autre moyen. Cela doit se passer pour toute religion, toute chose, n’importe quel saint car il s’agit de la prémisse du bourgeon qui germe dans la graine et qui doit venir s’élever et devenir ici. C’est une chose très simple parce qu’aussitôt qu’ils Me voient, ils savent et ils deviennent [réalisés]. Il s’agit ici de la conscience qui comprend, pense et coopère. Il y a télécommunication entre votre Kundalini et la Mienne.

J’ai placé Ma force dans votre Kundalini. Je La prend sur Ma Kundalini et l’emmène plus haut. Ceci est la Première Kundalini, l’Adi Kundalini comme vous l’appelez. Et vous avez la seconde Kundalini à l’intérieur de vous. Et quand Elles Me voient, alors Elles peuvent être assurées qu’Elles peuvent s’élever. Et c’est ainsi que la Kundalini s’élève.

Mais ceci ne pouvait pas être fait plus tôt parce que ça [la Kundalini] n’était pas encore complété. Mais, lorsque cela venait juste de devoir être complété, ce que les êtres humains ont fait, fut de La presser très fortement et, avant que J’aie pu mettre ceci en route, la pression est devenue si forte… (Interruption de la bande]
(…) cette façon. Aussi maintenant nous avons deux extrêmes. Nous avons des gens très égoïste sur ce côté [droit] ou nous avons l’autre type de personne qui se détruisent elles-mêmes à chaque moment et à chaque occasion. Et, pour les aider, nous avons des monstres très égoïstes qui sont venus du Supraconscient.

Au-delà de ceci [le côté droit], se trouve le Supraconscient [personnel puis collectif] et, au-delà de ceci [le côté gauche], se trouve le Subconscient [personnel puis] collectif. A partir de cela [côté droit] et de ceci [côté gauche], il y a le Supraconscient collectif et le Subconscient collectif (aux extrémités de ces deux côtés]. A partir de là [ces extrêmes], vous attrapez des esprits morts qui entrent dans votre psyché au travers de votre Ego et de votre Superego, et ils agissent à votre place. Ils peuvent entrer au travers de vos yeux, de votre nez, de votre bouche, de vos oreilles, au travers de n’importe quoi, de votre Agnya. Ils entrent en vous et viennent se placer en eux et commencent à vous donner des idées.
Comme vous M’avez posé la question si, avec ces choses comme chanter des mantras et ce dont Je vous ai parlé auparavant, vous donnez des noms bizarres à quelqu’un.

D’accord. Vous donnez ce nom à quelqu’un qui est un démon, un mauvais génie, un diable totalement démoniaque, et il est donné à ce diable démoniaque un nom, disons celui de Ram, d’accord ? Vous pouvez le faire si vous n’avez pas de conscience, si vous n’avez pas peur de Dieu, si vous êtes juste un Rakshasa comme ils les appellent, un monstre de la pire sorte, vous pouvez donner ce nom à n’importe qui.

Donc vous donnez ce nom à quelqu’un comme cela et ensuite ils vous instillent dans les oreilles : « Prononce le nom de « Ram’. » D’accord ? Vous commencez à prononcer le nom de ‘Rama’. Immédiatement, ce qui se passe, c’est qu’à la place actuelle qu’occupe Rama, qui est le côté droit du chakra du Cœur, Rama se glisse hors de là. Il est tellement fâché sur vous pour ce non-sens que : « Pourquoi êtes-vous allé chez un gars si horrible ? Pourquoi n’avez-vous pas utilisé totalement votre cerveau ? Pourquoi êtes-vous allé chez lui ? Pourquoi avez-vous nié Dieu et avez-vous accepté ceci ? »
Donc Rama s’en va. Une fois qu’Il est parti, quelqu’un d’autre entre et c’est ce diable démoniaque qui est appelé ‘Ram’. Il entre et, une fois qu’il est entré, il commence à travailler sur votre cœur côté droit.

Maintenant en quoi cela consiste t-il ? C’est une juxtaposition de Ram. Qui était Rama ? Rama était un fils très obéissant. Alors la première chose c’est que vous devenez extrêmement désobéissant avec vos parents ou, par ailleurs, peut-être que vous n’aurez pas de sentiments pour vos enfants en tant que père. Vous pouvez adhérer à des avortements sans aucune difficulté. Une jeune fille avec qui vous avez eu des relations : « Elle est enceinte ? C’est d’accord, qu’elle avorte. » C’est ainsi, aucun sentiment en tant que père, aucune valeur pour la vie de vos enfants. C’est cela qui se développe avec cette façon de prononcer des mantras.

Ensuite c’était un homme connu pour Ses Maryadas, ce qui signifie Ses limites : jusqu’où aller, jusqu’où réglementer, comment s’occuper d’une épouse, comment faire attention à son pays, etc… C’était une personne connue en tant que Maryada Purushottama, ce qui veut dire : « Le plus élevé parmi tous les êtres humains. » Cela est l’idéal pour ces limitations.

Maintenant, si vous parlez d’une limitation, alors ils vont dire : « Et qu’en est-il de la libération ? » Naturellement, quand vous pensez à la libération, ce n’est en fait rien d’autre que de l’abandon.
Disons maintenant qu’un pilote est assis ici. D’accord ? Supposons que vous avez construit un avion, si vous n’y placez pas certaines limites, alors, quand il va s’élever dans les airs, tout va s’en aller pêle-mêle. Tout va être joliment libéré ! Et il ne va rien rester de cette âme libérée.

Il y a donc certaines limites que nous devons placer nous-mêmes en tant qu’êtres humains au moyen de notre sagesse et compréhension.

Cela a été accompli par Rama et c’est pourquoi ceux qui ont un blocage du côté droit doivent savoir qu’un manque dans leur personnalité, leur est survenu. Peut-être que cela pouvait provenir d’un manque précédent ou peut-être que celui-ci a été ajouté par ce gars qui a dû lire cela dans votre mental et a vu : « Oh, il y a un peu de cela en lui, un peu de révolte contre le père et la mère. Très bien, je vais placer cela en lui. » Ensuite celui-là va commencer à penser : « Oh, mon père, vous voyez, il est horrible, il est ceci, cela. »

Et, comme Je vous l’ai raconté, il y avait un garçon, [Gene-?], qui est venu Me dire : « Maintenant je voulais tuer mon père et ma mère, tous les deux » au moment où il chantait le mantra. Et comme il ne pouvait pas tuer le père et la mère, alors il a commencé à se tuer lui-même. Et quand J’ai questionné le monstre assis sur lui, ‘il’ M’a dit qu’ils voulaient avoir plus de gens dans le Subconscient ou le Supraconscient de sorte qu’ils puissent les faire venir dans des âmes [pour les posséder]. Ils désirent donc qu’ils meurent.
Voyez ceci. Je ne Me soucie pas de la mort. Même si quelqu’un meurt, ils peuvent renaître à nouveau. Il n’y a pas de problème parce qu’en fait vous ne mourez pas.

Mais ceci ce n’est pas la mort, c’est une mise en esclavage par ces gens. Quand vous mourez, vous entrez dans ‘leur’ royaume et ils ‘vous’ utilisent dans ce but. Et alors vous ne pouvez pas en sortir parce que, si vous êtes vivant, alors c’est possible, mais si vous êtes mort, alors vous êtes totalement entre leurs mains.

Ainsi tellement d’entre eux qui sont dans votre mental Me demandent le Moksha. Ils disent : « Vous avez promis que Vous allez nous libérer de ces gens horribles » ou bien « que Vous allez nous donner la Réalisation. » Et c’est pourquoi certains de ces esprits très horribles reçoivent également la Réalisation durant une seconde. C’est tout. Parce que Je leur ai promis cela. Mais alors ils ne vont pas plus loin, ils vont juste abandonner. Parce que Je leur ai fait cette promesse, alors Je La leur donne juste.

Mais, si vous devez continuer, alors vous devez vous respecter vous-même et comprendre que vous êtes des saints. Vous avez été des chercheurs et vous ne pouvez pas vous montrer légers à ce sujet. Vous ne pouvez pas être futiles à ce sujet mais vous devez venir auprès de Moi en toute humilité pour recevoir ce pouvoir. Le plus que vous essayez de Me recevoir, le mieux c’est pour vous. Alors vous irez de plus en plus loin avec Moi car vous devez savoir que vous avez déjà été attaqués, vous avez déjà été possédés, vous êtes déjà réduit en esclavage par quelqu’un. Vous devez savoir que vous l’êtes tous !
Le plus tôt vous voyez cela, le mieux c’est. Là Je suis heureuse. Bogdan souffre mais finalement il le voit. Si vous commencez à les voir quand ils vous attaquent, ce sera préférable qu’être attaqués et devenir juste insensibles. Vous ne le savez pas, vous vous sentez très heureux mais vous êtes insensibles comme des gens saouls. C’est mieux d’être conscients de la souffrance que de devenir morts de telle sorte que vous ne savez pas si quelque chose vient sur vous. Car vous êtes d’une qualité spéciale et des gens spéciaux.

Donc faites attention à ceci parce que votre Subconscient et votre Pré-Conscient, les deux ont beaucoup souffert [de cet autisme-?], pas autant dans vos vies précédentes que dans cette courte vie que vous avez eue accompagnée de ces gens horribles. Vous devez gérer ceci très positivement et comprendre que vous devez vous guérir. Mais si vous restez encore identifiés à ceux-ci, c’est mieux d’au moins M’épargner ainsi que les Sahaja Yogis.
Vous devez comprendre que cela va être une tâche énorme pour nous tous d’y arriver. Vous savez combien c’est difficile. Alors disons que vous avez vu comment nous procédons pour cela. Demain, quand ‘vous’ serez réalisés, vous saurez que vous aurez à faire la même chose que ces gens qui se sont cassé la tête, frappant ici et ici, et les picotements comme des aiguilles, et la douleur, et ces picotements, et toutes sortes de taraudages continuels dans leurs têtes et autres. La façon dont ils ont essayé de pousser votre Kundalini [pour la faire s’élever], cela a été si difficile, vous l’avez vu vous-même. Et cela vous aurez vous-même à le faire et vous le donnerez aux autres. Donc vous devez comprendre que vous devez coopérer et vous montrer sages à ce sujet.

Ne tombez pas sous le charme de ces gens. Ils ne vous ont rien donné jusque là à part vider vos portemonnaies et les alléger. Ils n’ont rien à donner. Je dois vous en avertir parce que la plupart d’entre vous sont allés à de tels endroits.

En Inde, quand J’ai commencé Mon travail, Je n’ai jamais parlé de cela durant trois ans. Mais ensuite nous avons eu des groupes qui allaient à l’extérieur et nous avons eu des moments pénibles. Et ceux qui étaient réalisés, ne savaient pas pourquoi cela se passait ainsi et J’ai dû leur parler à propos de ceci qui existe. Je ne leur en avais jamais parlé. Vous serez surpris si vous écoutez Mon premier discours en Amérique, Je n’ai jamais parlé de ces gens, ni Je n’ai mentionné ces esprits morts qui sont en nous, mais ils sont là. Et c’est ainsi qu’ils ont amené une telle confusion, un tel brouillamini.
Cela n’a jamais été aussi problématique, vous voyez. Dans la Gita, Krishna a dit : “Paritraanay saadhuna vinaashaay cha dushkrutam” [Gita IV.8 – Note du transcripteur]. Ce qui signifie : « Je viens sans cesse sur cette terre pour détruire les monstres ou les Dushtas ou les forces cruelles, les forces sataniques, et pour offrir Ma protection aux saints. »

Mais ici les saint sont embrouillés avec… Je veux dire que ce Kali Yuga est épouvantable. Où sont les saints ? Je découvre que le saint possède quelque chose qui est assis sur sa tête ! Et cela s’est si délicatement incrusté que c’est très difficile de le retirer. A moins que vous coopériez tous avec Moi, cela va être très difficile à résoudre.

Mais une fois qu’un certain nombre de vous sera magnifiquement réalisé et va s’élever, alors vous verrez que cela va marcher beaucoup plus rapidement. Ce sera beaucoup plus rapide, J’en suis sûre.

La même chose s’est passée en Inde. Durant deux années, imaginez, J’ai travaillé sur douze personnes. Et douze personnes ont obtenu leur Réalisation sur vingt-cinq. Après douze années ! Donc c’est beaucoup mieux maintenant. Et ‘vous’ l’avez obtenue parce que vous êtes des saints. Vous l’avez obtenue ‘si’ rapidement. Mais vous êtes des gens changeants. Cela ne reste pas. Avec les Indiens, cela prend du temps mais cela reste parce que leurs chakras sont en règle. Mais ils sont peu nombreux, ils ne sont pas encore chercheurs. Vous avez été chercheurs mais vous avez stoppé cette recherche. Tous ces os cassés doivent être remis en ordre, tous ces cœurs brisés doivent être reconstruits. Et vous avez juste à coopérer et comprendre que tout cela est pour votre bien.
Nier est la chose la plus facile. Alors ne niez rien. Vous l’avez tous expérimenté, la plupart d’entre vous possède l’expérience des vibrations et vous pouvez voir qu’il y a des gens ici qui peuvent sentir vos vibrations et peuvent en parler. ‘Vous’ aussi pouvez les obtenir et ‘vous’ pouvez aussi être du même type qu’eux et même d’un type plus élevé si vous collaborez un peu avec Moi et y travaillez. Et ne soyez pas mécontents de vous-même. En effet un jour cela sera comme ceci et le jour suivant cela ira comme ça. Cela n’a pas d’importance. De toute façon vous êtes en train de progresser. Aussi ne vous laissez pas démonter. Je sais pourquoi vous êtes découragé mais nous nous occuperons de cela plus tard. D’accord ? Donc soyez juste patients avec vous-même. Vous devez être patient parce que vous avez eu un problème.

(Interruption de la bande audio.)
Comment ont-ils accepté cet horrible Mahesh Yogi ? Comment ? Pourquoi l’avez-vous accepté ? Pourquoi avez-vous penché votre tête devant lui, pourquoi avez-vous fait cela ? Et devant tous ces [faux] gurus ? Il y en a une autre [Pia-?] qui vient de Suède ? – [Un yogi : du Danemark] du Danemark. Elle Me dit : « Je ne peux pas accepter que Vous soyez notre Mère. » J’ai demandé : « Pourquoi ? Qu’avez-vous fait avec ce lama ? » Elle devait aller chaque jour auprès de ce lama et se prosterner devant lui mille et une fois. Et elle a fait cela durant un mois. Et elle ne pouvait très joliment pas M’accepter Moi, vous voyez ! Parce que c’est très difficile d’accepter la vérité. Elle devait se prosterner mille et une fois ! Elle l’a fait chaque jour. Et elle ne pouvait pas M’accepter alors elle est partie parce que Je pense qu’un autre lama était assis ici dans sa tête. Et c’était un cas perdu. Maintenant elle a passé de très mauvais moments et elle est décédée.

Aussi nous devons remercier Dieu parfois, vous voyez. Nous devons Le remercier car des gens si horribles, s’ils entrent en nous, ils nous font tellement de problèmes. Ils distraient votre attention, divertissent tellement de votre temps à discuter, à argumenter encore et encore, vous faisant perdre votre temps.
Sur quoi pouvez-vous argumenter ici ? Il s’agit ici d’une survenance. Vous ne pouvez pas argumenter là-dessus !

Mais cependant Je suis très forte pour argumenter et répondre à vos questions. Je suis très forte à ce sujet. J’ai appris comment vous convaincre. Et J’ai énormément de patience. Mais pourquoi désirez-vous perdre votre temps ? C’est mieux de L’avoir [la Réalisation], c’est mieux de L’avoir. La meilleure chose c’est d’obtenir cette bénédiction au plus tôt, aussitôt que possible. Je suis anxieuse de vous La donner, anxieuse de le faire. Quelle est l’utilité de parler de nourriture ? C’est mieux de manger, de vous en réjouir ! Le monde entier a été créé pour vous en réjouir, pour y recevoir vos bénédictions. Je sais que vous vous êtes salis vous-même. Cela n’a pas d’importance. Je vais vous laver complètement.

Je ferai tout pour vous mais coopérez. Ne perdez pas votre temps. Cela nous a pris quatre ans pour créer ces sept personnes [réalisées]. Sept ! Quatre années, parce que vous devez savoir que vous êtes les premiers dans ce monde occidental à être aussi stables. Beaucoup de choses peuvent être faites mais il y a une seule chose que Je ne peux pas faire, c’est vous forcer. Cela n’est pas possible.
(Shri Mataji va, entre autres, s’adresser aux yogis.)

Combien d’entre vous ont emporté des citrons avec eux ?

Y a t-il d’autres questions ? Evidemment. Des questions ?

Alors nous pouvons avoir de la nourriture et ensuite Je regarderai leur Kundalini. Cela en dernier.

Combien d’entre vous ont des citrons ? Levez vos mains. Les avez-vous jetés ? Etes-vous mieux maintenant ? Vous l’avez ? (Un yogi répond : je ressens la formation d’un espace) La formation d’un espace ? C’est cela. Créer cet espace est le but. Vous n’aviez jamais ressenti cela auparavant. C’est cela. Sentez-vous de la fraîcheur dans la main ? Comment est-ce ? David ? (Un yogi répond ; « Il a arrêté de fumer en un jour. » Un autre yogi : « … très forte expérience de nausées …)

Cela est Mon œuvre, vous voyez. Je vous empêcherai de fumer. Oui, Je le ferai. Car, une fois que vous commencez à faire cela, alors Je dois faire quelque chose pour l’arrêter, n’est-ce pas ? Ce fait de fumer doit être arrêté parce que c’est très mauvais et Krishna n’aime pas ça du tout. C’est très mauvais pour le Vishuddhi Chakra et pour l’estomac. C’est très facile d’arrêter. Très facile. Vous serez intérieurement surpris au cours des ans, vous allez être surpris de tout ce que vous allez faire et de la façon dont vous allez abandonner ces choses. Excepté pour certaines choses que vous n’allez pas abandonner et dont Je vais en parler à très peu de personnes. (SM rit.)
Alors, cela va mieux maintenant ? Comment vas-tu David ? Monsieur David ? (Un yogi répond : « Il dit qu’il est content d’être ici ce soir. » Il l’est ? Mais ce n’est pas suffisant. C’est très diplomatique ! Qu’en est-il de votre Agnya Chakra ? (Le yogi répond : « Eh bien, il ne fait plus ce qu’il avait l’habitude de faire quand je suis venu pour la première fois auprès de Vous. Je pense que c’est encore…) Vous avez mal ? Vous avez mal là ? Pas du tout de douleur ? La douleur est complètement partie ? (Oui.) Très bien. Placez-vous vos yeux sur le sol quand vous marchez dans les rues ou regardez-vous les jeune filles ? (Je n’ai pas vraiment placé mes yeux vers le sol.) Vous devriez y porter votre regard car le sol, vous savez, la Terre Mère enlève toute la chaleur des yeux. D’accord ? C’est très nécessaire. Ganesha a été créé hors de la Terre Mère et, si vous dirigez votre regard vers la terre, Elle vous procure ce sentiment de douceur. C’est très bon pour vous.

Disons, par exemple, que le matin – évidemment en hiver c’est trop froid pour rester ici mais sinon – si, en été, sans porter de chaussures ou autres, si vous marchez sur l’herbe, c’est très bon pour vos yeux. C’est très bénéfique. Et, vous voyez, prendre un bain froid dans cette partie, c’est très bon durant la période estivale. Pas en hiver ici parce que l’hiver il fait très froid et alors c’est mauvais, mais un jour, quand il fait tout à fait très chaud, il fera si chaud que vous pourrez le supporter. Alors vous devriez le faire. C’est très bon pour les yeux.
Beaucoup de choses sont bonnes pour les yeux. Mais la meilleure chose, c’est de ne pas prêter attention aux yeux des autres car vous pouvez avoir un blocage à partir des yeux des gens. Ici [en Occident], vous voyez, chaque homme est pareil à une tour de guet en action. Que regardez-vous ? Où regardez-vous ? Où allez-vous ? Vous observez qui ? Et il y a ces deux attitudes : l’une est de savoir combien de personnes me regarde et l’autre est de savoir combien de personnes je dois regarder. C’est un monde fou. C’est une telle perte d’énergie.

Les yeux n’ont rien avoir avec le sexe. C’est de la perversion, de la perversion totale. C’est pourquoi le Christ a clairement dit : « Je ne parle pas d’adultère mais Je parle des yeux qui sont adultères. » [Mathieu 5:28 – Version du Roi Jacques : “Mais Je vous le dis, quiconque regarde une femme avec concupiscence, a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur.” – Note du transcripteur] Nous ne devrions pas avoir des yeux adultères.
Les yeux sont très importants, vous voyez. Ils sont situés sur l’Agnya Chakra. Ils sont nos fenêtres. Voyez, les yeux devraient juste être une source, rien ne devrait y entrer. Cela devrait être ainsi, un œil si propre que cela devrait seulement provenir des yeux pour aller vers les autres. Ils devraient être absolument propres et ne rien amener à l’intérieur. Alors ce sera très bien et vous pourrez regarder les gens. Même Moi, Je ne regarde pas les gens parce que, parfois, Je pense qu’ils pourraient défaillir ou pourraient avoir leur Kundalini qui s’élève soudainement et tout cela. C’est pourquoi Je suis un peu ennuyée de ce qui pourrait se passer avec Moi [Mon regard], car tellement d’amour, très peu de gens peuvent l’assimiler en eux, vous voyez.

Les yeux devraient être absolument purifiés et se porter vers l’extérieur, ne rien recevoir des autres dans les yeux parce que, ce que vous recevez, est sale et souillé.

C’est ainsi que vous recevez tous les esprits morts par les yeux et ils entrent en vous. La plupart de ces faux gurus touchent votre Agnya et y placent les esprits. C’est la raison pour laquelle, vous voyez, Mahomet a dit : « Ne jamais pencher ceci [sa tête] devant n’importe qui d’autre. » Si vous vous êtes prosternés devant n’importe qui d’autre qui ne soit pas une personne qui est réellement une autorité, alors tout votre… – cela est le signe que vous êtes un être humain. Et quand vous penchez ceci devant n’importe qui d’autre, alors ils vous frappent durement et peuvent entrer en vous, et ils y arrivent.
(La suite ci-dessous seulement sur audio de Soundcloud)

(A part : Je pense que c’est assez pour tout le monde.) Soyez silencieux. Comment allez-vous maintenant ? Mieux ? Alex va beaucoup mieux maintenant. Voyez comment il était, le pauvre ! Ce lama [de …-?], il l’a torturé complètement. Il est supposé être un lama, mais les choses qu’il a faites à son épouse, c’est terrible. Ce sont tous des gens horribles. Battez-les avec les chaussures [shoebeating] et jetez-les au loin dans la mer. Ils veulent vos femmes, ils veulent votre argent, ils veulent tout. Ce sont des pillards. (A part : Alors, cela va mieux ? Comment allez-vous ?)

Ne commencez pas maintenant à vous condamner vous-même de trop. Vous n’avez pas à vous condamner vous-même. Vous vous aimez. Respectez-vous vous-même. Vous devez vous respecter. Il ne doit pas y avoir de condamnation mais de l’amour et du respect parce que vous êtes ceux qui ont été choisis. Vous êtes choisis. Pas ceux qui doivent être condamnés. Oubliez le passé, c’est terminé. Oubliez-le. Maintenant ne pensez plus à toutes ces choses : « J’ai fait cela en 1909. » C’est […?].

J’ai fait Mon devoir, n’est-ce pas ? (SM rit.) Et c’est pourquoi vous n’avez aucune question. (Rires.) Ah ! Ne faites pas tout cela. Cela ne sert à rien. Ce sont des choses inutiles. Ce qui est terminé est terminé. Le passé est le passé. Et le futur n’existe pas. Aussi réjouissez-vous du présent. Vous devez vous réjouir du temps présent. C’est ce qu’il y a de plus beau.
Hum ! Bien ? Myriam, que dis-tu ? Mieux ? Myriam est une personne née réalisée. Voyez, elle a ainsi l’avantage sur vous de ne pas avoir beaucoup de blocages. Et si elle a un blocage, elle le rejette en un rien de temps. Nous en avons un autre que vous avez vu, c’est Kevin. Ils sont nombreux. Dans ce monde, il y a beaucoup de gens qui sont nés réalisés. Et beaucoup d’enfants sont maintenant nés réalisés. Beaucoup d’enfants. Je veux dire que vous seriez surpris de leur grand nombre. La plupart des enfants que nous voyons maintenant, sont nés réalisés. Alors ils descendent tous [sur terre] maintenant, mais c’est vous les fondations. Ils vont tous descendre maintenant pour Sahaja Yoga. Eux tous vont nous aider dans les dix prochaines années. Vous verrez, ils se tiendront tous ici. Ils savent tout sur la Kundalini.

Par exemple maintenant, Kevin, vous n’avez pas à lui expliquer. Il sait tout sur la Kundalini. Il va vous expliquer tout à propos de la Kundalini. La première fois qu’il est venu Me voir, il savait tout à Mon sujet. Et Je suis montée et il a dit : « Comment est-Elle montée ? » Elle [une yogini] lui a répondu : « Pourquoi ? Elle est montée par l’escalier. » Il a dit : « Mais où se trouve le tapis rouge ? Vous devez étaler un superbe tapis pour Dieu ! Qui pensez-vous être ? Et qui est-Elle ? Vous n’avez rien fait ? » De cette façon, vous voyez. Il sait tout à Mon sujet, il connaît tout sur la Kundalini. Il est né comme cela.
Mes propres petits-enfants sont pareils, réalisés. Et quand Mes deux petites-filles étaient jeunes, vers environ six mois, elles avaient l’habitude de dormir avec Moi durant la nuit. Alors elles se levaient le matin et commençaient à sucer Mes pieds. Vous vous rendez compte, cela juste pendant une demi-heure. Et leur mère venait et disait : « Quoi ? Que font-elles, Mamy ? Je ne peux pas comprendre. Que sont-elles en train de Vous faire ? » Parce qu’elles pouvaient le ressentir !

Ils parlent ainsi [les êtres réalisés]. Ils ont vu qui Je suis. Mes petites-filles ont vu qui Je suis. Ils parlent de cette façon. Ils vont tout comprendre. Ils sont au courant au sujet de la Kundalini. Même un tout petit qui vient de naître, Je pense qu’elle avait tout au plus quelque chose comme quatre ou cinq mois, elle venait de commencer à ramper. Alors un des Sahaja Yogis venait d’arriver, vous voyez. Elle l’a vu tout en étant à Mes pieds. Elle s’est approchée et à commencer à le frapper sur son Agnya et son Agnya s’est ouvert.

Ils Me comprennent parce que cela se passe en eux et alors ils savent où se trouve l’obstruction et s’en occupe.

La seule chose que vous tous devriez décider à propos de vous-même, c’est de vous renforcer, comme Je l’ai dit, chacun d’entre vous. Cela ne dépend pas des autres mais de vous-même, de personne d’autre. Et alors cela va réussir.
Cela va bien maintenant. Et qu’en est-il de la nourriture ? Ils peuvent en avoir ? Ensuite nous aurons une petite session à ce sujet. (SM parle à une yogini : « Faites un bandhan sur votre foie. Avec la main droite, avec la main droite, d’accord ?) C’est la première fois qu’elle vient ? Vous M’avez dit… (Un yogi parle : « Elle est déjà venue ici, Mère, mais elle est toujours ramenée en arrière. ») Je ne l’avais jamais vue avant, c’est pourquoi Je pensais… Venez ici, venez ici. Elle est très bien. Asseyez-vous, asseyez-vous. Asseyez-vous en faisant face à ce côté, vous voyez. Faites face à ce côté. Regardez de ce côté. Ah ? Asseyez-vous, asseyez-vous correctement. Pouvez-vous vous asseoir sur votre [pied-?] ? Ha, comme cela. Toute la machine se met en route. D’accord ? (SM rit) Séance de travail !

Dites-Moi maintenant. Tous ici vous êtes réalisés. Voyons voir maintenant, même Karuna, quand vous donnez, alors seulement cela [les vibrations] va se répandre. Cela ne va pas vous être donné pour rien. Vous devez y travailler. Venez maintenant. Dites-Moi. (Un yogi parle.) Dites-leur. C’est comme cela. Comment ? Où est Ma main ? Sur le Vishuddhi Chakra. Ma main est juste là et vous le sentez. Elle a un problème là. Chacun le ressent-il sur ces doigts ? Cela brûle ? Voyez. Qu’est-ce qui ne va pas chez vous ? Vous êtes très bien, vous pouvez le sentir. Venez maintenant. Y a t-il… ? Comment allez-vous ? Vous le sentez ? (Un yogi parle.) Lequel ? Vous sentez celui-là ? Faites un bandhan sur vous-même et voyez maintenant. Faites-le vous-même. Vous le pouvez. Je le pense. (A une yogini.) Seulement, juste pour… Rien du tout ne va vous arriver. (La yogini : Agnya. …bandhan – en Hindi ?) Il n’y a pas cela. Vous voyez, J’ai fait cela avec eux. D’accord, cela vient. Hum ? Cela commence à travailler mieux. Très bien. Laissez-la être… Elle a des peurs, vous voyez. (A un yogi.) Qu’est-ce que c’est ? Agnya ? Placez votre main droite seulement sur le coeur. Ha ?
Seconde partie

(Sur Soundcloud : interruption de l’audio. La qualité du son change. Bruits de fond… 70’41 »)
Il y a Dieu, et nous savons également qu’Il est réfléchi en nous, dans notre cœur, en tant qu’Esprit, en tant qu’Atma, en tant que Soi.

Et quand nous sommes au courant des trois canaux qui travaillent en nous, ceux de Mahakali, Mahalakshmi et Mahasaraswati, les trois pouvoirs d’Ida, Pingala et Sushumna qui créent le Subconscient, le Pré-Conscient et le mental Conscient, nous savons alors que ceux-ci travaillent dans notre conscience. Cela signifie que nous en sommes conscients. Nous sommes conscients de nos côtés gauche et droit, de l’Ida et du Pingala, c’est-à-dire du système nerveux sympathique. Mais nous ne sommes pas conscients du parasympathique.

Cela veut dire que nous pouvons accélérer le rythme de notre cœur, de notre respiration, mais nous ne pouvons pas le faire décroître. La décélération ou ce que vous appelez le ralentissement du rythme est effectué par le système parasympathique. Ainsi le parasympathique est actif mais nous n’en sommes pas conscients dans le sens où nous n’avons aucun contrôle sur lui.
L’Esprit, qui est Dieu réfléchi en nous, réside dans le cœur. La manifestation de l’Esprit dans notre cœur, contrôle le parasympathique. Mais cet Esprit est la réflexion de Dieu Tout Puissant dans notre cœur comme dans un miroir. Et l’amour divin, qui est la lumière de Dieu, est réfléchi en nous au moyen de la réflexion de l’Esprit en tant que mental Inconscient.

Donc il y a en nous un espace dont nous ne sommes pas conscients. C’est pourquoi il est appelé l’Inconscient. Cet espace réside en un lieu si éloigné de notre mental conscient, que nous ne pouvons pas le contrôler. Nous n’en sommes pas conscients mais il agit au moyen de l’activité du parasympathique. Comment agit-il ? Je vais vous donner une comparaison.

Supposons qu’il y ait des sources d’énergie quelque part et qui agissent au travers de cette lumière ici dessus. Vous ne voyez pas la source d’énergie ou l’usine ou les endroits où cette énergie est créée mais, ce que vous voyez, c’est sa manifestation ici et alors vous voyez la lumière. Mais supposons que vous ne voyez pas la lumière, ni la lampe ni l’usine, mais que vous en êtes affectés. C’est cela la situation d’un être humain.
Un être humain normal, qui n’est pas une âme réalisée, n’est pas conscient de cette usine qu’est Dieu ou de la lumière qu’il a reçu, n’est pas conscient de la lampe qu’il a reçue dans son cœur et n’est également pas conscient de la lumière émise par la lampe. Mais cela agit. Donc le mental Inconscient n’est rien d’autre que la projection de la volonté de Dieu au moyen de la lumière de l’amour divin.

Je donne sans cesse cette comparaison qui est très bonne et agit, que ces deux pouvoirs qui sont en nous, un du côté gauche et l’autre du côté droit, sont là et nous en sommes conscients et nous les utilisons. De ces deux-ci, nous utilisons le côté droit en absolue conscience [connaissance]. Celui de gauche, nous savons qu’il est utilisé en tant que mental Subconscient et, parfois, si vous prenez des drogues ou si vous faites quelque chose de ce genre, alors vous allez également vers votre Subconscient. Donc vous pouvez devenir conscient également du Subconscient.
Ainsi vous êtes déjà conscients de votre côté droit et vous êtes parfois conscients du Subconscient quand vous essayez d’en être conscients.

Donc ces deux pouvoirs qui sont en nous vibrent tout le temps sous forme d’ondes et aux endroits où ils se rencontrent, ils créent une pulsation ou vous pouvez dire le centre [un chakra central]. Ce centre est créé et une Déité y est placée mais il n’y a là aucune lumière pour le voir ou pour le sentir ou pour être conscient de ces Déités.

Les Déités sont profondément endormies. Quand la Kundalini va s’élever… En fait la Kundalini est le Subconscient. Vous serez surpris du fait que la Kundalini est le pouvoir de Mahakali. Elle est absolument pure, sous Sa forme la plus pure parce qu’Elle n’a pas été utilisée. Vous pouvez dire qu’une partie d’Elle est utilisée en nous, dans notre Subconscient. C’est comme si vous aviez gardé un peu d’eau à part que vous n’avez pas encore utilisée jusque là.

Donc, avant tout, nous utilisons l’eau du Subconscient et l’eau du Pré-Conscient, mais nous la salissons, nous l’épuisons. Ensuite le pouvoir encore en stock s’élève et effectue le dernier nettoyage. Mais, quand Elle [la Kundalini] s’élève, Elle crée un troisième courant [d’eau]. Quand Elle s’élève, ce troisième courant n’a toujours pas de lumière. Mais, quand il atteint le Sahasrara et le perce, alors il devient Un avec la conscience universelle. Car, qui est Dieu ? C’est Celui qui contrôle la conscience universelle. Il émet la lumière et, lorsque la Kundalini s’élève, cela lui procure cette structure [lumineuse]. Alors, à ce moment, toutes les Déités sont éveillées.
Maintenant vous pouvez dire : « Mais, Mataji, vous avez dit que cela est dans le cœur. Vous avez dit que c’est ici. » Les gens pensent qu’il s’agit d’une confusion mais, en fait, cela est omnipénétrant. Disons que Dieu est un noyau, vous pouvez dire, ou une usine imprégnée de lumière et qui est réfléchie dans le cœur. Alors, quand la Kundalini, une Kundalini spécifiquement individuelle, touche cela, alors cette lumière prend place. Ensuite le cœur, dans le cœur l’Esprit est enflammé ou c’est une sorte d’émission [de cette lumière], cela se manifeste, se projette, et Ses projections [de lumière] sont ces vibrations.

Ainsi, grâce à cela, vous connaissez la volonté de Dieu. Grâce à cela, vous dialoguez avec Dieu et vous comprenez ce qu’Il désire. Et que désire t-Il que vous sachiez ? Ce sont trois qualités de Dieu que vous pouvez ressentir grâce à cela.
L’une, c’est de savoir ce qu’est la vérité. Vous posez n’importe quelle question. Si vous demandez quelque chose et si la réponse est ‘Oui’, alors vous allez recevoir plein de vibrations. Si la réponse est ‘Non’, les vibrations vont faiblir. C’est ainsi que vous pouvez vérifier ce qui est vrai et ce qui est faux. Maintenant vous pouvez savoir ce qu’est la vérité et ce qui n’est pas la vérité. Personne n’a besoin de vous le dire. Vous n’avez besoin d’aucun homme d’église ou autre pour vous le certifier. La réponse est là. Vous pouvez le sentir au moyen de vos vibrations, savoir si c’est la vérité ou pas. Si vous êtes venu au bon endroit ou auprès de la mauvaise personne.

Ensuite il y a également diverses combinaisons et permutations dans ces vibrations. Quelque chose est vrai mais il reste encore en vous un petit point qui est faux.

Par exemple si vous demandez si le Christ a été ressuscité en personne : « Oui, cela est vrai. » Vous recevez plus de vibrations. Mais voyez maintenant, si vous demandez : « Est-ce que Mataji est la Mère du Christ ? », si vous ne l’acceptez pas, alors vous ne les recevrez pas sur le Sahasrara. Cela devrait se passer au Sahasrara… (Bande audio interrompue.)