Agnya Chakra, Delhi 1983

New Delhi (India)

1983-02-03 Public Program: Agnya Chakra, New Delhi, India, DP, 83' Download subtitles: EN,ES,LT,NL,PT,RUView subtitles:
Download video (standard quality): Download video (full quality): View and download on Vimeo: View on Youku: Listen on Soundcloud: Transcribe/Translate oTranscribe

Agnya chakra. Delhi (India), 3 February 1983.

English transcript: UNverified
Traduction: NON vérifiée. Ver 1/1/2014

Aujourd’hui nous allons essayer de comprendre le centre qu’est l’Agnya – l’Agnya Chakra qui se trouve situé sur le croisement du chiasme optique. Les nerfs des yeux s’en vont vers l’arrière dans une direction opposée et à l’endroit où ils se croisent, là est situé ce centre subtil. Ce centre a une connexion permanente avec les autres centres grâce au medulla oblongata. Ce centre a 2 pétales. Et ce centre subtil agit d’un côté au travers des yeux et à l’arrière de la tête où vous avez comme une saillie. Ceci est le côté physique de ce centre. Maintenant il y a des gens qui parlent du troisième oeil – ceci est le troisième oeil. Ainsi nous avons deux yeux par lesquels nous voyons et il y a un troisième oeil, qui est un oeil plus subtil, à travers lequel nous pouvons voir.

Si vous voyez cet oeil {le troisième oeil}, cela veut dire que vous êtes éloignés de lui. Par exemple, si vous pouvez voir vos yeux, cela veut dire que vous voyez votre réflexion, pas la réalité. Si vous regardez quelque chose, cela veut dire que vous regardez cela. Ainsi ces gens qui disent qu’ils voient un oeil, par exemple les gens qui prennent du LSD et ces sortes de choses, ils commencent à voir un autre oeil. En fait ils ne font que voir cet oeil et ils pensent que leur troisième oeil est ouvert. En fait vous êtes très éloignés de l’oeil, et c’est pourquoi vous pouvez le voir. Du côté droit vous allez à un niveau supraconscient et du côté gauche vous allez à un niveau subconscient ,et alors vous pouvez voir cet oeil. Mais, dans Sahaja Yoga, vous devez voir à travers cet oeil. C’est comme avec une fenêtre – vous pouvez regarder la fenêtre, mais si vous regardez à travers la fenêtre, vous ne pouvez pas regarder la fenêtre. L’illusion que les gens ont que– « on peut voir le troisième oeil et c’est la raison pour laquelle notre Kundalini est éveillée » – les trompe en fait d’une façon très importante.

C’est un passage très étroit à travers lequel l’attention ne peut normalement pas passer. C’est une chose impossible. C’est un passage très étroit où l’ego et le superego s’ajustent l’un à l’autre et se croisent l’un l’autre juste comme ceci. Et il n’y a pas d’espace entre eux pour que la Kundalini puisse passer. Ce superego et cet ego reviennent en arrière, descendent et arrivent au chakra du Vishuddhi et l’entourent en allant dans la même direction. Ainsi, vous voyez qu’ils atteignent cette place, ils commencent à partir de cette place, montent vers le chakra de l’Agnya et alors ils se croisent. Mais ici, ils sont dans la même direction comme ils étaient. Ici ils se croisent. Ainsi quand vous avez un problème sur le côté gauche, vous en ressentez les effets sur le côté droit. Mais le côté droit commence à partir d’ici et monte jusqu’à ce côté, et le côté gauche commence, disons, d’ici jusque là. Mais le côté gauche en fait agit sur le côté droit. Ainsi si vous avez un quelconque problème sur le côté gauche …… {ici Shri Mataji parle loin du micro}.

Ainsi il faut pénétrer à travers ce troisième oeil. Autrement dit nous devons entrer dans le troisième oeil grâce à l’éveil de la Kundalini. Mais c’est un passage si spécifique – c’est la porte qui mène à la région limbique qui est le Royaume de Dieu – que n’importe quelle personne qui essaye de pousser son attention à travers cette porte fermée, soit va vers la gauche ou vers la droite. Et ceci est le début des problèmes pour les gens qui ne comprennent pas que n’importe quelle chose qui est inconnue, n’est pas Dieu, n’est pas divine. Ainsi, quand ils vont vers le côté droit, ils arrivent dans le domaine du supraconscient et ils commencent à avoir des hallucinations – en fait, ce ne sont pas des hallucinations mais de vraies choses, parce qu’elles existent sur le côté droit. Ainsi ils commencent à voir des choses qui existent dans le côté droit. Ils peuvent voir des couleurs, la formation des couleurs, et ils peuvent aussi voir des gens qui sont morts et qui sont très égoïstes. Ils peuvent voir des gandharvas et des kindharas parce qu’ils vont au niveau du gandharva, vers le côté droit, et commencent à voir ces choses qui se trouvent dans la perception inconnue du supraconscient.. Mais ce mouvement est très dangereux. Parce que, si quelqu’un vous fait un blocage là, alors vous recevez une personnalité supplémentaire qui est assise sur votre tête. Et vous devenez possédé par l’ego et vous le devenez {égoïste}, et vous devenez en fait méchant (malin).

Hitler en est un exemple. Il a appris des Lamas tibétains comment aller dans le supraconscient.. Et quand il eut appris cela de ces gens, il l’a utilisé et a rendu beaucoup de gens supraconscients, orientés vers l’ego. Vous devez avoir entendu parler du système des Lamas, qui est un autre grand problème, qui consiste dans le fait qu’ils connaissent ce qui va se passer, le futur. Ils savent qui va devenir le prochain Lama, où vous allez le trouver, où vous le rencontrerez. Ils connaissent toutes ces chose du futur et les gens pensaient que c’était divin. Connaître le futur n’est pas divin. C’est un endroit où nous ne devrions jamais aller parce qu’il s’agit d’un déséquilibre.

Nous sommes des êtres humains et nous devons connaître le présent, pas le futur. Une fois que vous êtes passés à travers cette étape du présent, alors vous atteignez un sommet d’où vous pouvez voir le passé, le présent et le futur. Supposons que sur notre Mère la Terre, nous ayons un moyen d’aller plus haut et de nous suspendre là-haut, alors vous pouvez voir tout ce qui est déjà passé et vous pouvez aussi voir ce qui va arriver et, où que vous soyez, vous êtes dans le présent. De la même façon, quand une personne s’élève dans la réalité, càd dans le présent, elle arrive à ce point (cet endroit) du superconscient d’où elle voit son côté droit supraconscient, et aussi elle peut voir son subconscient {côté gauche}, mais cela ne l’intéresse pas. Elle désire s’élever dans le présent. Et c’est ce qui constitue en fait l’éveil de la Kundalini. Ainsi, tous ces gens qui disent que la Kundalini, le fait d’éveiller la Kundalini, que c’est très difficile et que c’est douloureux, sont des gens qui n’ont aucun droit d’éveiller la Kundalini. Ainsi, quand ils essayent toutes sortes de trucs, alors le système nerveux sympathique entre en grande agitation. Et ce système sympathique côté gauche et côté droit commence à extraire plus d’énergie du canal central, et il en extrait tellement que celui-ci devient épuisé et une telle personne devient en fait une ruine mentale.

Tous ces gens qui disent « nous allons élever votre Kundalini par cette méthode-ci ou par cette méthode-là » ruinent la vie des sadhakas. Finalement ceux-ci sont tout bonnement laissés en plan sans avoir rien atteint. Personne ne sait ce qu’il faut atteindre et ce qu’il y a à recevoir. Ainsi ils sont trompés. Mais on doit comprendre que logiquement tout au moins votre santé devrait être bonne, mentalement vous devriez aller mieux. Le minimum du minimum c’est que votre caractère doit s’améliorer. Mais si vous perdez tout votre argent auprès du guru, si vous perdez toute votre santé dans ces expériences insensées, et si vous n’avez pas de contrôle sur vous-même, alors vous devez savoir que cela n’est en aucune façon la réalité.

La réalité est là quand vous avez le contrôle. Si vous êtes sous le contrôle de quelque chose d’autre, alors vous êtes un cas perdu. Par exemple certaines personnes disent qu’elles commencent à sauter. Et elles disent « Mère, je commence à sauter automatiquement {intempestivement} ». C’est un problème très sérieux. Cela signifie que vous n’avez aucun contrôle sur vous-même. Vous êtes en train de sauter en l’air parce que quelqu’un vous fait sauter. Vous n’êtes pas en train de sauter, cela signifie que votre propre chaitana, votre propre attention, votre propre conscience, sont sous le contrôle de quelqu’un d’autre. Vous êtes incapable de vous contrôler vous-même. Ainsi toutes ces expériences au cours desquelles les gens pensent qu’ils sont en train de voler dans les airs ou qu’ils sont en train d’avoir – Je ne sais pas comment ils appellent cela en anglais – un mouvement « extraterrestre » au cours duquel les gens vont dans les airs et voient des choses, tout ceci sont des expériences très dangereuses. Une telle personne {qui fait de telles expériences} peut finir par devenir complètement démente parce qu’elle perd complètement le contrôle d’elle-même.

Ces genres d’expériences sont appelées en Amérique des expériences parapsychologiques. On leur donne un grand nom. Parapsychologie. Bien sûr il y a le terme « para » parce qu’elles sont « à côté » de la psyché d’une personne. Mais c’est très dangereux. Vous n’êtes pas supposés rentrer dans de tels désordres où les esprits vous capturent et où vous commencez à vous comporter d’une manière que vous ne pouvez pas expliquer.

Il y a environ cinq ou six ans ou peut-être plus, non c’était il y a environ douze ans, un groupe d’Américains sont venus Me voir. Et ils me dirent ceci « Vous devez nous dire comment on fait pour voler dans les airs ».

J’ai dit : « Pourquoi, vous ne volez pas ? »
Ils dirent : « Non, nous désirons faire un voyage dans l’espace ».
Je répondis : « Pourquoi ? ».
« Parce que les Américains {ou Shri Mataji a peut-être dit « les Russes »} font des expériences parapsychologiques et nous désirons faire la même chose ».
Je dis : « Ils vont tous être possédés et ils vont être détruits. Pourquoi voulez-vous faire la même chose que les Américains {les Russes} ? S’ils venaient auprès de Moi, je leur dirais la même chose ».
Et ils dirent : « Non, non, nous devons apprendre ».
Je dis : « Si je vous dis que vous allez devenir les esclaves de ces esprits et qu’alors vous ne pourrez plus rien faire de votre propre volonté et que votre corps va se mettre à trembler tout le temps ? »
Malgré cela ils dirent : « Oui, nous devons le faire ».
Et quand ils Me dirent que c’était parce que les Américains {les Russes} le faisaient « nous voulons le faire » Je dis : Qui vous a envoyé ici ? » Et ils me donnèrent le nom d’un gentleman qui est journaliste à Bombay.
Je dis : « Ce Monsieur souffrait de ce problème. Il avait l’habitude de quitter son corps, de partir dans un autre monde, de voir ceci, cela. Il souffrait tellement et il avait complètement perdu le contrôle sur lui-même et Je l’ai soigné. Et peut-il ainsi penser que Je pourrai remettre cette maladie en lui ? Je l’ai soigné de cette maladie et pourquoi voulez-vous l’avoir à votre tour ?
Mais ils étaient tout à fait sûrs qu’ils la voulaient.

Et J’ai découvert plus tard qu’ils avaient été à ces histoires de parapsychologie en Amérique. C’est une chose extrêmement dangereuse. Et voici quel est le mouvement : il ne dépasse pas l’Agnya en le croisant, mais il se déplace en flottant vers la gauche ou la droite. Selon que vous allez vers le subconscient ou le supraconscient, les effets peuvent être différents, mais c’est la même chose pour Sahaja Yoga. Les gens qui vont dans le domaine du subconscient peuvent commencer aussi à Me voir sous différentes formes. Comme les gens qui prennent du LSD, ils ne peuvent pas me voir. Ils voient juste des lumières qui sortent de Moi. Et ceux qui vont dans le domaine du subconscient, commencent à voir des formes et des choses de telle manière qu’ils pensent qu’ils ont atteint le paradis. Mais en fait ils voient le passé de l’évolution, le passé de toute chose.

Ainsi ces choses du supraconscient sont très dangereuses, sans aucun doute, mais aussi celles du subconscient, parce que toutes les maladies incurables telles le cancer, la myélite, et tout cela, viennent du mouvement de l’attention vers le côté gauche. Ainsi on devrait faire très attention avant d’aller chez un de ces tantrikas ou chez ces gens qui essayent de vous contrôler ou qui essayent de vous dire des choses à propos du futur ou du passé. Il n’y a aucun besoin de connaître quoi que ce soit à propos du futur ou du passé. Quel est le besoin ? En quoi cela aide-t-il ? Effectivement, si Je commence à vous raconter comment Je suis venue tout le long du chemin à partir d’ici et comment J’étais dans le pétrin ou n’importe, serez-vous intéressés ? Comment pouvez-vous être intéressés par votre glorieux passé ou votre vie passée qui n’est plus d’actualité du tout aujourd’hui ? Mais c’est une faiblesse humaine qui fait désirer ajouter à sa personnalité quelque chose qui est extrêmement artificiel, sans existence et sans valeur. Et ainsi il dit que : « J’ai fait ceci, j’ai fait ceci. Il m’est arrivé de faire ceci. Je n’ai jamais eu ….. ».

En Inde normalement les gens vont plus vers le côté gauche avec l’Agnya parce que, disons, ils prient Dieu. Maintenant ils doivent prier Dieu mais ils n’ont pas de connexion avec Dieu. Voyez maintenant, si Je n’avais pas de connexion ici, Je ne pourrais pas vous parler. Ainsi, sans connexion avec Dieu, ils commencent à prier Dieu. Et alors ils chantent toutes sortes d’aartis, ils jeûnent, font ceci, cela, torturant leurs propres vies. Ce sont des gens qui sont du côté gauche. Et chantant des prières, toutes ces choses, allant vers les extrêmes, ils sont comme cela pendant 24 heures. Et ainsi quelqu’un les aspirent vers le côté gauche. S’ils s’en vont en disant « Rama, Rama, Rama, Rama » comme cela, ils peuvent dire que « On a dit à Valmiki de le dire ». « Mais qui le lui a dit ? » « C’était Narada ». Narada est une incarnation. « Narada, Vous n’êtes pas Narada. Ainsi comment pouvez-vous vous le dire à vous-même, ou n’importe qui peut vous dire : récitez ce nom ? Récitez n’importe quel nom. Vous ne pouvez pas aller vers Dieu. Et ainsi où allez-vous ? Vous allez … quelque part. Il peut y avoir un serviteur du nom de Rama. Il peut vous capturer. » Et les gens commencent à se comporter d’une façon tellement bizarre qu’ils ont l’air de fous, de gens insipides.

C’est la même chose en ce qui concerne le supraconscient. Les gens qui sont très ambitieux, eux aussi peuvent entrer dans une telle condition de folie où ils ne pensent pas à la collectivité, au tout, mais ils commencent à seulement penser à eux-mêmes. Et quand une telle situation arrive, c’est impossible de les convaincre qu’ils ont tort jusqu’à ce qu’ils atteignent leur Waterloo et soient détruits.

Ainsi ce chakra de l’Agnya est l’entrée, la porte vers le Paradis. Et chacun doit le traverser. Maintenant sur ce chakra réside la grande incarnation de notre Seigneur Jésus-Christ. Dans nos Shastras hindous, Il est appelé Mahavishnu, le Fils de Radhaji. Et Son essence est celle des onze rudras, qui sont onze pouvoirs destructifs mais l’essence gouvernante, l’essence primordiale est celle de Shri Ganesha, ce qui signifie l’innocence. Ainsi Il est la personnification de l’innocence. Innocence signifie complète pureté. Et Son corps n’avait pas été créé de la Mère Terre dans le sens où Il n’a jamais eu un corps qui était périssable, c’est l’Omkara. Aussi, quand Il est mort, Il est monté au ciel. C’est un fait, Il est monté au ciel et cela parce qu’Il était une personne faite d’Omkara. Maintenant, comme Il est le Fils de Radhaji, vous pouvez voir très aisément la relation qui existe entre Lui et les autres Déités.

On parle de Mahavishnu dans le Devi Bhagavat. Mais qui lit le Devi Bhagavat ? Personne n’a le temps de lire ces livres (la plupart du temps quelle littérature de camelote ils lisent !). Dans ces livres vous pouvez trouver l’explication de toutes les incarnations qui sont venues sur cette terre. Ainsi, pour comprendre Jésus Christ, vous devez lire le Devi Bhagavat. Mais si vous dites cela aux Chrétiens, ils n’aimeraient pas vous écouter. Parce que, pour eux, la Bible est le plus important. {the last word} Comment cela se peut-il ? Parce que la vie du Christ est décrite dans la Bible seulement durant quatre ans et il doit y avoir des références à Son sujet également dans d’autres livres. Et nous devons ouvrir nos yeux sur ces livres et voir par nous-mêmes quelle est la vérité, parce que, si vous désirez avoir une religion organisée, vous devez dire « ceci est la vérité, il n’y a rien d’autre ». Parce que, s’il y a quelque chose d’autre, alors votre organisation se retrouve à côté de la plaque. Mais ce n’est pas la vérité parce que le Christ a été décrit très clairement dans le Devi Bhagavat et on peut le prouver grâce à la Kundalini. Ainsi, lorsque la Kundalini s’élève et s’arrête ici, ici au chakra de l’Agnya, vous devez dire la prière du Notre Père, sinon il ne s’ouvrira pas. Pour éveiller le Christ. Si vous ne L’éveillez pas, le chakra ne s’ouvrira pas. Vous devez citer Son nom, autrement le chakra ne s’ouvrira pas, et cela prouve que c’était le Christ qui était sacré. Ou également, si vous citez le nom de Mahavishnu, le chakra s’ouvre. Ainsi Mahavishnu et Jésus Christ sont pareils {une seule et même personne}. Vous en avez ainsi la preuve. Et rien que dans le fait que vous désirez croire que le Christ est votre propre Dieu et que vous écartez les autres comme païens, vous vous trompez lourdement. Vous vous trompez absolument très lourdement.

Pour chaque document écrit, les gens se sont trompés. Pour chaque document écrit. Je vous avais raconté à propos de la Gita les fausses choses qu’ils avaient écrites sur la nourriture. Il n’est scientifiquement pas correct de dire que les tamo gunas sont les gens qui mangent de la viande parce qu’ils mangent des protéines et ils doivent automatiquement être considérés comme des rajo gunis. Ainsi combien ils ont changé tout ceci juste pour que cela les arrange. Mais au début ils ne pouvaient pas, parce qu’ils disaient : « Krishna a dit que vous devez tuer ces gens ». Je les ai déjà tués. Qui êtes-vous en train de tuer ? Juste pour amener cette idée, vous voyez, balivernes de brahmanes, ils ont fait cela.

Dans la Bible l’erreur est venue avec St. Paul qui n’a jamais connu le Christ. Il n’avait rien à voir avec le Christ. Il est seulement entré dans la Bible. Je ne sais pas pourquoi il est là. Il n’était pas une âme réalisée. C’était seulement un soldat Romain supraconscient – un Romain, très mauvais soldat !– qui avait tué plein de Chrétiens. Et soudainement là {dans la Bible} est entré ce Monsieur St Paul, et il est accepté dans la Bible par le monde entier. Mais lisez-le et vous saurez qu’il n’est pas du tout une âme réalisée. Il parle d’une façon supraconsciente, c’est une machine organisatrice, et il n’est bon à rien. Alors il décrit dans les Actes {des Apôtres}, vous voyez, ce qu’il a écrit – beaucoup de gens peuvent ne pas savoir que les Actes ont été écrits par Monsieur Paul lui-même – et ce Monsieur Paul essaye de décrire les disciples du Christ comme des démons (bhoots) supraconscients, absolument comme des gens supraconscients. Et ils se comportent d’une façon tellement bizarre que chacun commence à penser qu’ils sont fous. Pouvez-vous imaginer les disciples du Christ se comportant comme cela ? Mais vous devez l’avaler et tout dévorer si vous êtes un Chrétien parce que c’est dans la Bible. Et, si vous êtes une personne réalisée, vous commencez à vous demander « Qu’est-ce que ce non-sens ? Qui est ce Monsieur Paul ? D’où vient-il ? » parce qu’il ne parle pas comme le Christ.

Ainsi le temps est venu pour nous tous de comprendre que toutes les religions sont Une. Elles font partie intégrante d’un seul arbre vivant et toutes les incarnations se renforcent les unes les autres, se nourrissant les unes les autres et prenant soin les unes des autres. Il existe une entente totale entre elles. Vous verrez qu’elles ne s’opposeront entre elles d’aucune façon. Jamais. Et ce point est aussi à prouver. Et cela peut seulement être prouvé si vous savez comment élever la Kundalini,. Si vous êtes une âme réalisée et si vous pouvez élever la Kundalini, vous serez étonnés de voir que toutes ces Déités sont placées sur différents chakras et elles doivent {chacune} être élevées.

Maintenant, vous voyez, parfois l’on me critique en Indes parce que Je parle du Christ et qu’ainsi Je répands le Christianisme, et quand Je vais en Angleterre, on dit que Je parle de Krishna et qu’ainsi Je répands l’Hindouisme. Maintenant, si Je vais leur dire que Radhaji a créé le Christ… Et si vous voyez le Christ, Il tient ses doigts comme ceci. Essayez de comprendre. Deux doigts comme ceci {l’index et le majeur droits et les autres doigts repliés}. Le doigt de Krishna et le doigt de Vishnu. Et Il dit « Le Père ». Et qui est le Père du Christ ? C’est Shri Vishnu, Shri Krishna. Parce que, dans la description de Mahavishnu, il y a Shri Krishna. Lui-même {Shri Krishna} vénérait Son fils et disait de lui « Tu seras le support de l’univers et qui que ce soit qui Me vénérera, les fruits de cette vénération iront à Toi ». Et Il L’a placé même plus haut que Lui-même et vous pouvez voir qu’au-dessus du Chakra du Vishuddhi commence Mahavishnu. Et Il est le passage par lequel chacun doit passer. Il L’avait en fait spécialement honoré quand Il a dit « Tu seras le support de l’univers ». Voyez maintenant, vous avez appris que Shri Ganesha réside au Mooladhara. Le Mooladhare Chakra signifie le support de la moola, le support des racines. Quant au Christ, Il est placé comme support des fruits. Ainsi le même principe évolue jusqu’à ce niveau (point). Et alors vous devenez conscients du Christ seulement quand votre Agnya Chakra s’ouvre.

Maintenant cet Agnya Chakra peut être ouvert quand la Kundalini monte et l’ouvre durant sa montée. Mais supposons, si vous êtes trop orienté du côté de l’ego, alors vous l’avez tourné si fortement, disons que les deux cordes ont été tournées si serré que rien ne peut passer à travers. Ou si vous êtes d’une personnalité trop du côté du superego et effrayée et une personnalité dominée, alors il est aussi tellement fortement tordu que le chakra de l’Agnya ne peut être ouvert. Ainsi ce que nous devons faire est de mettre en balance le chakra de l’Agnya en bougeant {la main} de la gauche vers la droite ou de la droite vers la gauche, selon ce qui est nécessaire, ce que vous comprendrez dans la technique de Sahaja Yoga, après la réalisation, pas avant. Maintenant, quand la balance est établie, alors les chakras, le chakra de l’Agnya devient aussi un petit peu relâché parce qu’il n’y a pas de torsion sur lui. Et alors seulement, quand la Kundalini s’élève, Elle peut se pousser à travers si vous êtes une personne normale, si vous n’êtes pas du type ego ou superego, alors il n’y a pas de problème d’élever votre Kundalini à travers votre Agnya.

Mais, disons, à Delhi, depuis que Je suis venue, J’ai travaillé sur l’Agnya du matin jusqu’au soir. Les gens sont extrêmement ego orientés. Ils pensent tous qu’ils sont les administrateurs du monde entier. Delhi est pleine de cet Agnya. Il y a ici des gens tellement fiers et vains qu’ils pensent sans cesse qu’ils gouvernent le monde entier. Ce sont les gens qui sont les administrateurs et les hautes personnalités appartenant à la politique – ceci, cela – tous ego orientés. Et la réalisation ne peut être donnée aisément à de telles personnes. Tout d’abord leur ego doit être abaissé, et ils doivent accepter Dieu comme l’Etre Suprême, comme le Seigneur, comme le réel Roi du monde. Alors seulement cela va marcher.

Maintenant, quand les gens essaient également de salir cet Agnya comme en bougeant les yeux, les yeux baladeurs. Imaginez, ils disent que le Christ a spécialement mentionné cela. « Vous ne commettrez pas l’adultère ». {Comme} Je le dis. « Vous n’aurez pas des yeux adultères ». Imaginez seulement. Il a parlé des yeux, parce qu’Il contrôle les yeux à ce point {Agnya}. Mais à l’Ouest, c’est difficile de trouver un quelconque homme ou n’importe quelle femme qui n’ait pas un oeil adultère. Ceux qui sont les adeptes du Christ ont des yeux si horribles que vous ne savez pas ce qu’ils sont en train de faire, ils vont devenir fous. Ils ne peuvent pas garder leur yeux stables. Tout le temps leurs yeux tournent de ce côté-ci, de ce côté-là, de ce côté-ci, de ce côté-là. Ils fixent avec leurs yeux ou ils regardent des choses ou autres mais tout cela sans joie. Il n’y a pas de joie. Ils regardent seulement les gens sans aucune gaieté.

(Shri Mataji parle en Hindi. Shri Mataji raconte l’histoire suivante. Un couple vint la voir. La femme était très simple. Elle vit que chacun avait des yeux baladeurs. Alors elle demanda à Shri Mataji ce qui se passait. Shri Mataji expliqua que cela s’appelle flirter. Elle demanda pourquoi les gens font cela. Alors Shri Mataji répondit qu’ils ont l’habitude de faire cela. Shri Mataji ne savait pas quoi dire comme ELLE ne voyait pas pourquoi ils agissaient ainsi. Alors Shri Mataji expliqua qu’ils avaient l’habitude d’agir ainsi – une épouse s’intéresse au mari d’une autre et un mari s’intéresse à l’épouse d’un autre. Elle demanda s’il en était également ainsi après le mariage. Shri Mataji répondit que cela durait jusqu’à ce qu’ils meurent.)

« Vous n’aurez pas des yeux adultères ». Et tout cela fut dit comme un ordre par le Christ, évidemment personne ne lui obéit. Au contraire. Comme je vous l’avais dit pour les Musulmans, quand il leur a été dit de ne pas boire, ils commencèrent à avoir des poèmes écrits par Omar Khyyam pour défier Mohammed Sahib. Mais, parmi les Chrétiens, ils ont commencé à défier le Christ. Toutes sortes d’activités antéChrist par lesquelles l’innocence des gens serait détruite, par lesquelles leurs yeux seront détruits, et toute la pureté de leur mental sera détruite. Et un autre extrême a commencé qui n’a pas du tout été prêché par le Christ, Je ne sais pas comment c’est arrivé dans la religion Chrétienne, c’est une chose appelée « nunnery » et rendant les gens « brahmacharinis » et « brahmacharis ».

Vous ne pouvez pas rendre quelqu’un brahmachari ou brahmacharini. C’est un état – avastha – dans lequel une personne doit s’élever, comme Yogeshwara, comme Shri Krishna. Malgré tout cela, il était un brahmachari, c’est un état d’esprit dans lequel vous n’êtes pas engagés. C’est une chose différente que juste vouloir en imposer à quelqu’un avec l’idée que vous devriez absolument devenir un brahmachari ou un brahmacharini ou les forcer à mener une vie de célibat. Le Christ n’a jamais dit cela. Il ne pouvait pas devenir un homme marié parce qu’Il était sur cette terre pour faire un grand travail, qui est de faire cette ascension à travers le chakra de l’Agnya. C’est pourquoi Il a été crucifié. En faisant cela il a créé un espace dans le chakra de l’Agnya et c’est ce qu’Il a fait sur l’ordre de Son père et de Sa mère. Et il l’a fait.

Ainsi les gens qui font tous ces non-sens de célibat et ah…. qui n’est pas. Qui n’est pas parce que, à partir du mental, il n’y a pas de célibat. Le célibat doit venir de l’intérieur. La pureté doit venir de l’intérieur. Et cela a créé des problèmes dans le Catholicisme. Et aussi ils ont commencé une autre grosse affaire comme d’aller se confesser auprès d’un prêtre. Le prêtre n’est jamais une âme réalisée, Je l’ai vu, parce que, s’il est une âme réalisée, il va s’enfuir de la prêtrise. Ainsi ils vont aller se confesser chez le prêtre et le pauvre prêtre deviendrait fou et le confesseur aurait un {catch au} Vishuddhi gauche en ressentant la culpabilité. C’était absolument la mauvaise façon de {vénérer} Dieu. Se sentir coupable n’est pas nécessaire.

Alors, après le Christ, il y eut des gens qui n’acceptèrent pas le Christ, comme les Juifs. Ainsi ils dirent que « Nous n’accepterons pas le Christ et nous devons souffrir, parce que nous devons souffrir pour Dieu ».

Même actuellement, les Chrétiens croient d’une façon insensée que nous devrions souffrir. Maintenant, je dois dire que les Indiens croient également que nous devons souffrir. Mais ils savaient également que Mahavishnu va venir et quand Il vient, Il aura le pouvoir d’aspirer nos karmas et {alors} nous ne devons pas souffrir. En fait c’est ce qui se passe quand le Christ est éveillé en nous, Il aspire vos karmas. Il aspire votre ego et superego. Il aspire vos karmas, vos papas, vos conditionnements. Et c’est comme cela que vous devenez libres. C’est un point très important que les gens doivent connaître. Cela c’était le grand travail qu’Il devait accomplir Lui-même au niveau du chakra de l’Agnya pour aspirer ces deux choses {ego et superego}. Et quand ils aspirent ces deux – quand Il les aspire, alors nous sommes au-dessus de nos karmas, de nos péchés et de nos papas. Ainsi nous ne devons pas nous soucier à propos des péchés, papas et tout cela.

Mais ces gens – nous devrions dire ceux qui vinrent sur cette terre comme missionnaires, qui vinrent en Indes pour prêcher le Christianisme – n’avaient aucune idée de Mahavishnu, ni ils n’avaient aucune idée du Christ. Ils vinrent avec un fusil dans une main et une bible dans l’autre, et nous, également Indiens stupides, ne connaissions pas la valeur de notre héritage et nous avons seulement dit : « D’accord, devenons Chrétiens pour qu’ils nous donnent de bonnes places ». Et c’est ainsi que tous les gens attachés au travail, toutes sortes de gens devinrent Chrétiens.

Mais, en fait, ils auraient dû dire que Mahavishnu est né. S’ils avaient lu quelque chose à propos du Devi Bhagavat et avaient dit que Mahavishnu est né, alors les gens auraient abandonné l’idée que vous devez souffrir pour vos karmas. Ainsi les Indiens continuent à penser que nous devons souffrir pour nos karmas, nous devrions jeûner, nous devrions aller nous pendre au premier arbre venu tout le temps. Ceci n’est pas nécessaire. Ce que vous avez seulement à faire est juste d’attendre le moment où le chakra de l’Agnya sera ouvert, rester au centre, comme Bouddha l’a dit, rester au centre. Et alors, quand la kundalini s’élève, tout ceci – n’importe de ce qui est accumulé – sera aspiré et vous pouvez obtenir votre moksha. Ceci était une chose simple à faire. Au lieu de cela, nous les Indiens croyons que nous devons souffrir, que nous devons jeûner.

Maintenant, en Sahaja Yoga, il ne vous est pas permis de jeûner au nom de Dieu. Vous pouvez jeûner autrement, parce que si vous n’avez pas d’argent, vous pouvez jeûner, vous devez jeûner de toute façon. Mais pas au nom de Dieu ou de vos karmas. Alors en second lieu les Juifs refusèrent d’accepter le Christ. Il en résulta que les Juifs dirent que « Nous n’allons pas accepter le Christ, nous devons souffrir ». Ainsi, d’accord, ils souffrirent et souffrirent et souffrirent. Ainsi ils eurent Mr. Hitler pour les remettre droit, leurs souffrances. Après avoir eu Mr. Hitler, maintenant ils deviennent des Hitlers. Ainsi vous pouvez imaginer comment de fausses idées peuvent vous amener à une telle limite qu’au résultat de cette chose, « nous devons souffrir », Hitler naquit pour soutenir leurs vœux qu’ils doivent souffrir.

Plus personne ne doit souffrir maintenant. Vous devez travailler à l’éveil de votre Kundalini et vous devez vous établir très bien dans Sahaja Yoga. Toutes vos souffrances vont s’en aller. Un des noms de la Devi est Papavimochini – Elle enlève tous vos papas. Nous appelons cela Sankatvimochan. Shri Ganesha. Il est celui qui enlève tous les obstacles de la vie et, quand vous êtes bénis, vous pouvez réellement voir que Dieu a tellement de façons de bénir les gens. C’est miraculeux. C’est absolument un miracle. Tellement de personnes qui sont en Sahaja Yoga disent maintenant que {le mot} miracle a perdu de sa signification dans Sahaja Yoga. C’est un fait.

Ainsi nous devons comprendre que Dieu existe. Non seulement Il existe, {mais} Il agit, Il aime et nous sommes supposés Le connaître. Quoi que vous ayez pu faire, qu’elles qu’aient pu être les erreurs, vous devez devenir un avec Dieu. Parce qu’Il est votre Père aimant. Il est le Père qui est l’Océan d’Amour et la seule chose que vous ayez à faire, est seulement de le demander. Quand la Kundalini s’élève, vous devenez un avec Lui et Il désire donner tout Son royaume, tous Ses pouvoirs à Ses enfants qu’Il a créés.

Ainsi toutes ces idées stupides à propos de la religion, que vous devez souffrir, que vous devez faire pénitence, que vous devriez devenir des brahmacharis, toutes ces idées absurdes devraient être abandonnées. Vous devez être absolument une personne normale, heureuse. Dieu a fait tellement pour vous. Il a créé tellement pour vous, mais alors, si vous désirez être misérables, que peut-on faire ? Pour ce qui concerne la Mère, si vous désirez punir votre Mère parfois ou disons que vous désirez seulement La rendre triste, alors vous dites : « autrement, je ne mangerai pas cette nourriture ». Ainsi jeûner n’est pas permis dans Sahaja Yoga. Mais si vous devez vous priver de nourriture, n’importe, c’est d’accord. Mais autrement, il n’y pas de nécessité de jeûner, excepté si vous devez jeûner pour un ou deux jours.

Ainsi nous comprenons que le chakra de l’Agnya est la porte la plus importante à travers laquelle chacun doit passer. Chacun doit passer à travers. Et qu’il {le chakra de l’Agnya} doit être vénéré d’une façon appropriée et gardé propre. Pour cela vous devez garder votre attention très propre. Votre attention doit être propre. Si votre attention est souillée, alors votre chakra de l’Agnya ne sera pas en ordre. Alors vous aurez des hallucinations, vous aurez des idées fausses et vous penserez à de choses fausses. Ainsi, si vous désirez réellement trouver la signification de votre être, si vous désirez vraiment éveiller votre Kundalini, alors sachez que ce que vous avez connu jusqu’à maintenant à propos de Dieu ou autre, doit être révisé, doit être vu à nouveau pour vous-même {pour voir} ce qu’il en est. Jusqu’à ce que vous passiez à travers cela, vous ne pouvez pas être baptisé.

Les gens qui parlent du Baptême, comme Jean Baptiste, il était vraiment une âme réalisée. Et quand il élevait la Kundalini et versait l’eau sur la tête, il donnait réellement la réalisation. C’est le baptême. Chrétien signifie une personne baptisée. Mais pas n’importe quel Dick, Tom ou Harry peuvent mettre leur main sur votre tête et dirent que vous êtes réalisés. Au contraire William Blake dit : »le prêtre a blasphémé sur ma tête ». C’est vrai. Pour une âme réalisée, si vous placez {sur leur tête} la main d’un prêtre qui n’est pas une âme réalisée et qui n’est pas dûment habilité à le faire, les enfants vont avoir des problèmes. Nous avons vu beaucoup d’enfants, qui sont des âmes réalisées, attraper des problèmes, leurs yeux se mirent à loucher, ils devinrent bizarres, leurs cerveaux déraillèrent et nous dûmes les soigner. Ainsi c’est une chose très dangereuse de laisser placer les mains de n’importe qui sur cette surface pulsée de l’os de la fontanelle que nous appelons taloo. Taloo est le Brahmarandra et c’est la partie la plus importante de l’être humain. Ainsi tous devraient être très précautionneux avant qu’ils ne touchent cette surface. Vous devez être une âme réalisée et vous devez savoir comment le faire, ce qui veut dire que vous devez être un Sahaja Yogi.

Ainsi, pour vos enfants, quand ils sont nés, vous devez être prudents. D’autant plus s’ils sont des âmes réalisées. Parce que, s’ils ne sont pas des âmes réalisées, alors leur réaction n’est pas si violente. Mais s’ils sont des âmes réalisées, ils crient et se débattent et ils ne peuvent pas le supporter. Ainsi on doit comprendre, bien que cela semble une chose très traditionnelle ou quelque chose comme cela, on doit voir que ces choses qui sont dommageables pour les êtres humains, doivent être abandonnées. Le temps est venu pour nous tous d’abandonner ces choses qui ne sont pas bonnes pour notre santé, qui ne sont pas bonnes pour notre être spirituel. Le temps est venu. Si vous n’acceptez pas cela, alors la seule chose que je peux dire en tant que Mère c’est que je m’inquiète pour vous. Mais c’est bien plus que cela. Vous êtes dans une époque très dangereuse. Et le chakra de l’Agnya, s’il est souillé à l’arrière, cela signifie que vous êtes définitivement possédés. A l’arrière, si le chakra de l’Agnya a un problème, alors on développe de la cécité avec les yeux ouverts. Maintenant en Inde c’est très commun. La raison en est que nous avons des idées très bizarres concernant la Devi ou le Dieu venant dans le corps des êtres humains. Comment cela peut-il être ? C’est à nouveau la même chose : le travail supraconscient.

Une servante qui utilise tout le temps de mauvais mots, qui n’a pas le sens de la propreté, qui n’a pas le sens de la sainteté, devient soudainement agitée. Elle commence à dire « Ho, ho, ho ». Et toute les femmes – c’est très courant dans le Maharashtra – elles vont aller se prosterner à ses pieds « La Devi est venue. La Devi est venue ». Et maintenant elles tombent à ses pieds et alors finalement elles attrapent un problème parce qu’elles deviennent possédées par un esprit.

Nous avons eu récemment un cas très difficile où l’homme, il vint vers Moi et il Me dit qu’il ne peut pas s’en empêcher, il doit toucher les pieds de sa belle-sœur parce qu’elle est une Devi.

Je dis : « Pourquoi ? ».

« Parce qu’elle est entrée dans cette transe ».

Alors Je lui dis : « Si vous pensez qu’elle est une Devi et si vous désirez toucher ses pieds, vous ne revenez plus auprès de Moi. »

Mais il devint aveugle, complètement aveugle. Et quand il fut devenu complètement aveugle, alors il vint vers Moi. Et alors nous dûmes remettre le chakra de l’Agnya en ordre.

Maintenant comment faites-vous cela dans Sahaja Yoga ? Comme vous avez la photographie {la photographie de Shri Mataji}, vous pouvez l’utiliser. Placez une lumière {bougie} devant la photographie. La lumière {bougie} est toujours la façon dont vous soignez votre chakra de l’Agnya. La lumière {bougie} ou le soleil, parce que le Christ réside dans le soleil. Ainsi ce que vous avez à faire est de placer une lumière {bougie} en face de vous. Placez une autre lumière {bougie} derrière vous et donnez un bandhan (aarti) au chakra de l’Agnya à l’arrière. Mahaganapati et Mahabhairava y résident. Ainsi vous donnez seulement un bandhan et le chakra de l’Agnya va s’ouvrir.

Mais comment l’ouvrez-vous ? Cette chose très simple est que, toute pensée qui vient à vous, vous devriez dire : « Je pardonne ». Ceci est la plus grande arme que le Christ nous ait donné. Vous dites seulement : « Je pardonne, je pardonne, je pardonne » et vous verrez que votre chakra de l’Agnya va s’ouvrir, et vous verrez que votre ego va s’en aller.

Le pardon est une des armes les plus importantes que les humains aient reçu. Mais ils sont si stupides, si je leur dit « Pardonnez ». Maintenant qu’y a t-il là qui ne puisse être pardonné ?

Ils vont dire : « C’est très difficile de pardonner ».

Je dis : « Qu’y a t-il de si difficile ? Que faites-vous ? »

Faites-vous quelque chose quand vous dites : « Je pardonne » ? Faites-vous quelque chose ? Rien. Au contraire, quand vous ne pardonnez pas, alors ce qui arrive c’est que la personne que vous ne pardonnez pas, en fait vous torture alors que vous ne torturez pas cette personne.

Ainsi ceci est le mantra du chakra de l’Agnya à l’avant et à l’arrière, comme Je vous l’ai dit, vous devez bouger les lumières {bougies}. Maintenant quelqu’un va dire qu’il le fera un jour, qu’il le fera deux jours. Ce n’est pas comme cela que Sahaja Yoga va être mené à bien. Vous devez réellement prendre tout le temps pour le faire. Et J’ai vu qui avait des yeux qui étaient tout à fait baissés comme ceci. Ils ne pouvaient pas ouvrir leurs yeux et maintenant ayez des yeux ouverts, des yeux propres, avec ce travail. C’est très simple à faire.

Il y a encore une chose qui arrive à nos yeux. Quand le chakra du Swadishthan a des problèmes, c’est représenté ici à l’arrière, autour du Back Agnya. Ainsi, quand vous avez du diabète, ou n’importe quoi comme cela, les gens commencent à devenir aveugles. Parce que ce chakra du Swadishthan, qui est autour {du Back Agnya}, continue à le presser {le Back Agnya} et c’est ainsi que cette partie, qui entoure ce centre, oppresse et appuie sur ce centre de telle façon que les yeux ne peuvent pas voir. Il n’y a pas de lumière. Il y a de l’obscurité alors que les gens ont les yeux ouverts. Vous avez vu que beaucoup de gens diabétiques attrapent cette cécité.

Ainsi, avant tout, soignez votre diabète en soignant votre Swadishthan. Et vous pouvez également utiliser de la glace autour de votre Swadishthan à l’arrière. Mais avant tout, si vous améliorez votre Swadishthan, vous vous sentirez beaucoup mieux. Ainsi le traitement du côté frontal se fait avec la lumière. Et le traitement à l’arrière {côté dorsal} se fait avec l’eau. Mais c’est également mieux d’utiliser la lumière ou l’eau, de la façon dont vous le désirez. Parce que, si c’est pour le Swadishthan, vous devez utiliser l’eau. Mais, si c’est juste une possession, alors vous devez utiliser – sans diabète, si c’est une possession – alors vous devez seulement utiliser la lumière. C’est ainsi que nous soignons notre chakra de l’Agnya.

Quand le Christ a dit « Je suis la lumière. Je suis le passage ». Parce qu’Il est Omkara. Il est le passage. Et Il est la porte. Il est la porte. Et chacun devra passer à travers cette porte. Il n’a jamais raconté de mensonges. Mais ils L’ont crucifié. Ils L’ont cependant crucifié.

Nous avons une bonne chose – nous avons de la chance dans ce pays – nous n’avons aucune religion organisée. Remerciez votre étoile pour cela ! Si vous aviez une religion organisée, vous n’auriez jamais pu adhérer à Sahaja Yoga. Parce que, selon les religions organisées, vous devez croire en une seule personne, et c’est comme si elle n’avait aucune connexion avec personne. C’est une personne seule suspendue dans les airs. Il n’a rien à faire avec personne d’autre. Ainsi remercions Dieu pour cela – que cela n’est pas arrivé dans notre pays. Et c’est pourquoi nous avons des gens qui sont plus adaptés pour Sahaja Yoga que nous n’en avons dans n’importe quel autre pays, parce qu’ils sont tellement conditionnés. Et c’est une très grande bénédiction.

Par exemple maintenant Sai Nath, qui était la dernière incarnation du Principe du Guru, Il était un Musulman. Mais tous Ses disciples sont Hindous. Ils ne sont pas Musulmans. Les Musulmans ne L’acceptent même pas en tant que Dieu. Non seulement cela mais il y a une place appelée Hazimulla où un saint est mort qui était un Musulman. Mais il dit que seulement les brahmins, ce qui veut dire les âmes réalisées, doivent me vénérer. Et ainsi ils durent nommer certains brahmins qui ne comprenaient pas le mot « brahmins ». Ce sont des Hindous qui vénèrent un pir* Musulman. Ainsi l’idée que, une fois que vous devenez le pir, une fois que vous devenez une âme réalisée, alors il n’a pas de religion. Il est au-delà de la religion. Il devient la religion. Alors il n’y pas de limite pour lui parce qu’une goutte a rejoint l’océan. Maintenant il est devenu l’océan. Ainsi pour l’océan, il n’y pas de limites. Et parce qu’il a dépassé ses limites, il est au-dessus de ces choses. Et c’est ce en quoi nous croyons, que s’il est le pir, s’il est une âme réalisée, alors il est une âme réalisée.

Un jour J’allai dans un petit village appelé Miapatapi. Et dès que J’entrai dans le village, Je sentis de merveilleuses vibrations et Je dis : « Qui est le grand saint qui a vécu ici ? ». Ainsi ils dirent que c’était un pir Musulman. Je dis : « Quoi qu’il en soit, c’était un saint ». Et quand Je fus assise et que je donnai ma conférence – vous verrez les photos – la lumière vint sur Ma tête sept fois. Et la septième fois, alors j’ai placé Ma main ainsi. Mais personne ne l’a vu. J’étais seule à le savoir. Et je savais ce qu’il y avait là. Je souris avec cela. Et alors les gens – vous voyez quand ils ont pris la photo – ils purent le photographier.

Ainsi ces âmes réalisées sont partout, et elles aident. Elles n’entrent jamais dans aucun corps. Elle ne vous dérangent jamais. Elles vous guident vers la vraie vie. Elles vous amènent – elles sont des anges – et elles vous aident à arriver au vrai passage, aux vraies conclusions. Et elles n’essaient jamais de vous posséder. Elles n’essaient jamais de vous hypnotiser ou de vous emmener du mauvais côté de la vie. Ainsi quand vous aussi vous êtes réalisés, vous devez savoir que vous devez connaître complètement ce qu’est la réalité. Continuez à essayer de la comprendre, essayez de l’assimiler, de ne pas l’écarter parce que vous êtes attachés à quelque chose. Vous êtes attachés à une autre organisation.

Il n’y a pas d’organisation dans Sahaja Yoga, vous le savez très bien. Il n’y a pas de groupement dans Sahaja Yoga. Il n’y a pas de membres adhérents dans Sahaja Yoga. Mais c’est une organisation vivante. C’est une organisation vivante. Ainsi quoi qu’il se passe ici, tout le corps le sait. Quoi qu’il se passe là, tout le corps le sait. Nous n’avons pas à avoir une organisation écrite pour ce corps. Sahaja Yoga se passe de la même façon. Mais cependant Je dois dire, tout comme nous avons dans notre corps différents types de systèmes sensoriels, nous avons aussi dans Sahaja Yoga des gens qui viennent d’arriver, qui viennent juste de commencer. Ils ne sont pas exposés à des réalités qu’ils ne peuvent supporter. Alors, s’ils passent une certaine ligne de compréhension, alors ils sont considérés, comme ils disent, en tant que des gens nirvichar samadhi à qui sont données certaines facilités d’entrer dans certaines nouvelles dimensions et idées. Mais les gens à l’intérieur du cercle sont ceux qui sont en nirvikalpa. Ces gens seulement sont considérés pour enseigner Sahaja Yoga. N’importe qui, qui essaye d’enseigner Sahaja Yoga, parle à propos de Sahaja Yoga au second degré, sera seulement rejeté. Parce qu’il y a deux forces en œuvre, la force centrifuge et la force centripète. Par l’une vous arrivez et par l’autre vous êtes rejetés comme une tangente. Personne n’est anxieux d’avoir un très grand groupe ou n’importe. S’il est grand, c’est bon et bien. On désire sauver le plus de personnes possibles. Mais personne ne va vous forcer. Personne ne va faire tout une sorte de cirque bon marché pour vous. C’est le désir des gens qui veulent venir. C’est le souhait des gens. Ceux qui doivent venir, vous ne pouvez pas les forcer. Vous ne pouvez pas forcer une personne à avoir sa réalisation.

Ainsi ceci est ce qui est aujourd’hui au chakra de l’Agnya, Je vous l’ai dit. J’ai parlé de nombreuses fois du chakra de l’Agnya en Angleterre et en Amérique. Et parfois J’ai eu une très forte opposition de certaines églises et autres. Mais Je pense que s’ils désirent continuer à exister encore, ils feraient mieux de s’attacher à la réalité et de savoir que, ce qu’ils connaissaient jusque là, est incomplet. Ils doivent en connaître l’entièreté. Parce que le Christ ne pouvait pas parler beaucoup, et que quoi qu’il ait dit, a été écrit par Ses disciples de la façon dont ils comprenaient. Pour comprendre le Christ, vous devez avoir votre réalisation.

Que Dieu vous garde !

Si vous avez des questions, vous pouvez à nouveau Me les poser aujourd’hui durant un certain temps et ensuite Je devrai partir parce qu’aujourd’hui J’étais contrairement à l’habitude en retard. Mais cela arrive. Vous devez rester hors du temps. Vous devez entrer dans le monde de l’éternité. Vous devez être déconditionnés à propos du temps. Ceux qui regardent leur montre trop souvent, doivent apprendre à être hors du temps. Et ceci est très, très important parce que le temps se déroule selon une certaine auspiciousité. Il ne doit pas se dérouler de la façon dont nous pensons « ceci est le temps » et Je ne peux pas être l’esclave de cette montre. J’ai une autre montre à Moi. Ainsi tout se déroule de cette façon. Je ne me sens pas coupable d’arriver en retard, mais Je suis désolée parce que vous avez dû attendre.
Réponse à une question qui ne peut pas être entendue sur la cassette :

Shri Mataji : La raison des rêves est que, quand vous dormez, votre attention se déplace soit vers le côté supraconscient ou vers le côté subconscient, votre attention commence à se déplacer. Et alors vous commencez à voir des choses qui sont connectées avec votre subconscient ou votre subconscient collectif et tout e cette chose. Et vous pouvez aller vers le côté supraconscient où vous voyez votre futur et toute cette chose. Mais la raison réelle pour laquelle vous rêvez est que l’inconscient, qui est en vous, ou nous pouvons dire la Kundalini ou votre Atma, est en train de vous guider vers le droit chemin. Et comment vous guide t-il vers le droit chemin ? C’est à travers les rêves. Mais ceux-ci sont incompris.

Comment comprenez-vous ces rêves ? Parce que vous êtes si confus. Tout d’abord vous allez profondément en vous-même et vous touchez l’inconscient – sushupti-stithi. Mais de là vous sortez. Et alors quand vous êtes en train de sortir, vous touchez votre subconscient ou peut-être votre supraconscient. Ainsi quelque anubhuti que vous ayez eu, ou quelque expérience que vous ayez eue, des profondeurs du sushupti, devient confuse et vous ne savez pas ce dont vous avez rêvé, et vous ne comprenez pas et vous l’oubliez. Mais ceux-là qui sont des âmes réalisées vont vers leur sushupti et voient exactement ce qu’ils ont à connaître. Comme beaucoup de gens à Bombay quand Je suis venue, ils ne savaient pas que Je venais mais ils étaient à l’aéroport parce qu’ils avaient eu le rêve. Ainsi à ce niveau du sushupti, au niveau profond, vous obtenez la communication avec Dieu si vous savez comment vous entrez et vous sortez {en étant} totalement conscients. Mais si vous devenez confus avec les domaines supraconscients ou subconscients, ou si vous commencez {êtes un débutant}, votre chitta {attention} n’est pas suffisamment éclaircie (nette), alors il peut y avoir une grande confusion.
Question : Comment peut-on le compartimenter ? Que se passe t-il quand une personne est une âme réalisée ? Quel est cet état ? Quand il est une âme réalisée, que se passe t-il pour l’être humain ?

Shri Mataji : Voyez, la première chose est de dire « comment pouvons-nous le compartimenter ? » parce que l’ego et le superego se trouvent de deux côtés. En fait, n’avez-vous pas noté que dans notre corps tout est un compartiment. Vous voyez même une cellule est un compartiment. Chaque chose à sa limite. Ce n’est pas une sorte de …………. Même le sang doit passer par des conduits. Il doit passer à travers ces artères. Toute chose est un compartiment.. Il n’y a rien comme quelque chose juste laissé là comme une pulpe. Si cela devient la pulpe, vous n’existeriez pas. Ainsi chaque chose est en compartiment. Prenez l’ego et le superego, ils sont comme des ballons et il sont deux ballons qui se compressent l’un l’autre qui peuvent flotter d’un côté. Maintenant voyez l’ego, bien qu’il soit placé plus du côté gauche, il est placé plus de cette façon du côté gauche, et celui-ci, sur le côté droit, est le superego. Encore l’ego, quand il augmente en dimension, commence à se mouvoir du côté droit et le superego, quand il commence à se mouvoir, il commence à se mouvoir de cette façon. Ainsi chaque chose est dans un compartiment dans notre corps. Vous vous trompez grandement si vous pensez qu’il y a n’importe quoi dans une pulpe. Rien {de cela}. Ou que quelque chose est comme de l’air se mouvant à l’intérieur. Rien de cela. Chaque chose a un conduit. Chaque chose est dans un compartiment.

Question : Que se passe t-il pour l’être humain s’il est une âme réalisée ?

Shri Mataji : Maintenant c’est ainsi. Je vous ai expliqué ce qui arrive à un être humain quand il est une âme réalisée, que son ego et son superego sont absorbés et il s’opère une brèche à l’endroit de l’os de sa fontanelle, et la Kundalini s’élance comme un trait, et il peut sentir la brise fraîche sortir de sa tête, et il peut la sentir sur sa main. Cela se passe seulement sur le système nerveux central. Mais tellement de choses arrivent en plus – comment utiliser ce pouvoir, ce qu’il signifie et tout cela, vous devez l’apprendre.

Question : En dépit du fait que Votre Sainteté insiste très fort sur la Kundalini, c’est difficile pour moi de me réconcilier avec moi-même sur le fait qu’il n’y a pas la moindre référence à la Kundalini dans les guides de yoga qui ont autorité – je veux dire les Yoga Sutras de Patanjali ou la Gita. Pourquoi ?

Shri Mataji : Oui c’est surprenant que les gens en parleront …… Il dit que dans les Yoga Sutras de Patanjali il ‘n’y a rien d’écrit à propos de la Kundalini et aussi dans la Gita il n’y a rien d’écrit sur la Kundalini. C’est un fait parce que, vous voyez, c’était une science secrète. Cela a été maintenu comme science secrète, Je l’ai seulement dit dans Mon premier cours, jusqu’au Sixième Siècle. Au Sixième Siècle, Adi Shankaracharya pour la première fois ouvrit sa bouche à ce sujet. C’était une science secrète avec de très grands gurus comme Janaka qui donna la réalisation à Nachiketa. Et de la même façon Shri Krishna ne parla pas à ce sujet, parce que, vous voyez, même quand Markandeya parla à ce sujet, les gens ne savaient pas de quoi il était en train de parler. Ils n’ont jamais pensé qu’il était un homme sage.

Alors, par la suite, les gens se scindèrent en deux parties, une sur la droite, l’autre sur le côté gauche, certains commencèrent à honorer Dieu en utilisant la dévotion et la bhakti, d’autres commencèrent à faire des choses yAgnya havanadi. Ainsi tout ce qui était nécessaire pour ces deux sortes de choses {d’attitude} évolua et c’est ce qui se développa. La partie centrale de l’évolution fut tenue secrète. Et même du temps de Shri Krischna, cela n’a pas été mentionné, il n’y eu pas un mot à ce sujet parce qu’il s’agit d’une survenance intérieure, c’est antar yoga. Cela ne fut pas décrit., mais Shri Krishna en parla à mots couverts, {il dit} que vous devez avoir votre yoga. Mais comment, Il ne le dit pas parce que ce n’était pas le moment. Il a été celui qui sema les graines. C’est pourquoi Il était appelé Krishna. Krishna signifie « krishi », celui qui a fait krishi. Ainsi celui-ci ensemença, la germination devait venir. Aujourd’hui, cela devait être dit.

Ainsi Je vous en parle. Chaque chose n’est pas dite au même moment. C’est pareil dans Sahaja Yoga. Nous ne vous disons pas tout à cet état {ce niveau}. Au sujet du chakra de l’Agnya, Je vous en ai dit certaines choses, mais pas tout. Graduellement, quand vous en serez suffisamment conscients, Je vous le dirai. Il faut voir jusqu’où l’on peut parler et à quel moment. Et c’est ce qui était nécessaire à ce moment qui fut dit par Krishna. Ainsi la Gita est la seule qui vous dit que cela va arriver. Mais Gyaneshwara, qui naquit après le Sixième Siècle, a écrit clairement sur la Kundalini dans le Gyaneshawari. Parce que, quand bien même la Gita n’était pas écrite, mais il dit « c’est ainsi que cela doit être fait ». Gyaneshwara l’a écrit. Bien qu’il l’ai écrit, ce ne l’est pas, c’est la Gita traduite dans un langage commun, il introduisit également la connaissance de la Kundalini. Parce que, à ce moment, cela devait être dit. Avant cela, ce ne devait pas être dit. Shankaracharya au Sixième Siècle le fit, alors Gyaneshwara le fit, ensuite Nanaka le fit, ensuite Kabira le fit. Tous ces gens l’ont fait. Pas seulement eux, mais même Mohammed Sahib en parla d’une certaine façon – à propos de Sahaja Yoga et du temps de la résurrection. Ils ont tous commencé à parler à propos du temps de la résurrection longtemps après qu’ils aient vu les gens l’avoir {la réalisation}. Parce que parler trop à propos du futur est dangereux. A cette époque-là Shri Krishna se retrouva avec Arjuna quand ils étaient à la guerre, et à ce moment-là Il dut parler à propos des problèmes de hinsa, ahinsa, et ces idées que nous en avons –des fausses idées que nous avons. Et c’est ainsi qu’Il parla à ce sujet. Quoi qu’ait été le sujet, Il en parla et Il lui dit comment devenir un avec Dieu …. pas comment ….. que, quand vous devenez un avec Dieu, vous devenez un stithaprAgnya. Il donna une idée de ce qui vous arrivera. Mais comment cela se passera, Il ne le dit pas. Cela Me fut laissé à expliquer. Ils ne peuvent pas tout faire, Je dois faire quelque chose également, ne pensez-vous pas ? Parce que s’Il avait dit comment, alors ils auraient dit « Donnez-moi la réalisation ». Mais ils n’étaient pas préparés pour la réalisation.

Question : J’ai essayé d’entrer dans le spiritualisme dans le sens réel du mot. Mais ma santé s’est détériorée jour après jour.

Shri Mataji : Un gentleman a fait du spiritualisme au sens réel du mot, et sa santé s’est détériorée. Je vous ai déjà dit que la raison de cela est – que vous vous engagez dans le spiritualisme par ignorance. Il n’y a pas de spiritualisme. Il n’y a pas de « isme » avec Dieu. L’Esprit ne peut pas être « ismé ». Ainsi vous vous engagez dans Sahaja Yoga. Vous devenez votre Esprit. Vous ne pouvez pas l’ « ismer ». C’est une chose que vous ne pouvez pas « ismer ». Vous pouvez avoir des « ismes » dans chaque chose. Mais l’Esprit est détaché. Il ne peut pas être intégré en « ismes ». Ainsi ceux qui disent « spiritualisme » doivent savoir qu’il ont fait quelque chose de faux. D’accord ? Vous venez à Sahaja Yoga et vous l’oubliez. Je suis désolée de cela. Vous avez été trompés car Dieu est ici et l’Esprit est ici. Dans Sahaja Yoga nous vous le promettons. N’importe quelle faute que vous ayez faite, cela peut être corrigé.

Je voudrais dire que tout ce dont J’ai parlé aujourd’hui, vous devez prendre la cassette et l’écouter à la maison. J’ai déjà parlé de toutes ces choses. Mais votre attention aurait dût être là. Maintenant vous demandez une cassette à ces personnes. Ecoutez-la. J’ai déjà dit la même chose que ce que vous racontez – que ceci sont les problèmes d’un grand personnage qui va vers ces choses et comment il rentre dans des problèmes. D’accord ? Ainsi alors vous venez à Sahaja Yoga. Je sais que vous êtes un chercheur. Et, si vous êtes un chercheur, cela vous sera donné. C’est votre droit de l’avoir {la réalisation}.

Que Dieu vous garde !
Question : Quelle sera la fin du monde et de l’humanité ?

Shri Mataji : Quelle sera la fin du monde ? A nouveau futuriste, très futuriste. Ne parlons pas de la fin. C’est seulement maintenant le début. Quand l’enfant est né on ne va justement pas penser à sa mort, n’est-ce pas ? Ainsi il vaut mieux se soucier du début de ce nouveau monde que nous avons commencé et ne pensons pas à la mort et à toutes ces choses. Oubliez cela pour le moment.
Question : (question écrite en Hindi par un Sahaja Yogi de Kanpur)

Shri Mataji : Il y a un gentleman de Kanpur qui dit qu’à Kanpur les gens sont seulement intéressés à être soignés physiquement. N’ayez rien à faire avec ces gens misérables. Vous n’avez juste rien à faire avec eux. S’ils sont intéressés au bien-être matériel. Sahaja Yoga n’est pas pour de telles personnes. Pas du tout. S’ils ne désirent pas avoir Dieu, oubliez-les. Laissez Kanpur être engloutie dans le Gange s’il sont comme cela. Des gens sans aucune utilité. Absolument. Pourquoi vous tracasseriez-vous pour eux ? S’ils ne désirent pas avoir Dieu. Ne dépensez pas votre énergie avec des gens qui désirent seulement être soignés. De telles personnes sont absolument sans aucune utilité, elles sont très égoïstes, centrées sur elles-mêmes et embarrassantes. Elles ne sont bonnes à rien. Si elles ne veulent pas avoir Dieu, nous n’avons rien à faire avec elles. Nous n’avons aucune relation avec elles. Elles peuvent aller dans les hôpitaux, prendre des médicaments coûteux et mourir là.

Je n’apprécie pas les gens qui viennent à Sahaja Yoga pour seulement avoir des traitements physiques, ceci est-il un hôpital ou quoi ? Réduire ceci à ce niveau n’est pas bien. Chacun qui pense qu’il devrait aider les autres, devrait commencer à les aider par la Kundalini {donner la réalisation} et ne pas commencer à soigner les gens. S’il vous plaît, ne faites pas cela. Je l’ai déjà dit une centaine de fois, ne soignez pas. Parce que, que va t-il se passer si vous commencez à soigner, vous allez commencer à penser que « je suis en train de soigner » et vous irez dans le supraconscient. Ainsi c’est mieux de ne pas le faire. Vous vous placez seulement dans l’état qui est adéquat pour Sahaja Yoga. Graduellement les gens vont vous connaître et vont commencer à venir vers vous.
Mais en ce qui concerne U.P., que Dieu sauve cette région, cette place. Je me suis mariée à cet endroit. Je connais les gens. Inutiles, absolument bons à rien. Il font aller Sitaji aux Banbas, qui peut les oublier ? Tous des dobhis, c’est tout !

Les U.P. wallas ont un très grand ego, vous savez. Nous avions eu un domestique qui était d’U.P. Je me suis également mariée à U.P. Je ne devrais pas le dire mais J’ai vu cela très clairement. Et nous avions un autre domestique qui était de Madras. C’était un gars de Madras très propre, nettoyant tout très bien, travaillant très fort.

Alors J’ai dit à ce U.P. walla, Je lui ai dit que « si vous n’apprenez pas toutes ces qualités, un jour vous n’aurez plus de travail à Delhi et vous allez tous perdre vos emplois. Vous feriez mieux d’apprendre toutes ces qualités des gens de Madras – comme ils sont nets, comme ils sont propres. Ils prennent leur bain chaque jour. Vous êtes un gros fainéant ».

Alors il dit « Ah, thika, inko to bartan majne dijiye hum to raj karange » (traduction de l’Hindi : qu’ils nettoient les couverts, nous nous gouvernerons).

Ils vont tous faire le raj, imaginez seulement. Ainsi on doit comprendre que chaque endroit a ses propres problèmes. Je ne sais pas comment cela peut marcher avec ces U.P. et Bihar. Je suis désolée. J’ai déjà essayé d’envoyer quelqu’un à Lucknow pour faire quelque chose. Ma maison est à Lucknow. Mes relations sont à Lucknow. J’ai donné la réalisation à toutes Mes relations mais ils trouvent cela étrange, tout cela est si étrange, vous savez. Vous ne savez pas quoi faire avec cet endroit. Imaginez un nawab marié à 365 épouses. Pouvez-vous imaginer un tel nawab vivant dans cet endroit affreux ? Chantant des gazals du matin jusqu’au soir. Ils font plein de choses mauvaises. Et Je ne sais pas si vous pouvez réellement les récupérer.

Il y a des gens bien. Je ne dis pas qu’il n’y en a pas. Mais en général tout le système est basé sur quelque chose de très insensé et pour les récupérer ….. Spécialement Kanpur est un endroit tellement matérialiste, très matérialiste. Des gens très matérialistes. Le Gange y coule. Le Gange, le Gomati, la Yamuna – toutes ces rivières sont dans le nord, nettoyant du matin jusqu’au soir, travaillant si fort. Quand les gens vont-ils le réaliser ?

Ainsi le gentleman de Kanpur devrait venir s’installer au Maharashtra. Rama également à dû partir avec Sita. (En Hindi, Shri Mataji exprime ses regrets pour les personnes présentes qui sont du U.P. – la place de provenance de la belle-famille de Shri Mataji.)
Question : Quand je donne la réalisation à des personnes qui ont peu de désir ou aux membres de ma propre famille comme il n’y a pas de Sahaja Yogi ….. ?

Shri Mataji : Non, non, non, non, non. N’essayez pas les membres de votre famille. Ce n’est pas adéquat. Ceux qui n’ont pas de désir pour Sahaja Yoga, vous ne pouvez pas les pousser dedans. C’est impossible. Où est votre famille ? Ceux-ci sont votre famille.

Comme quand ils ont demandé au Christ « vos frères et sœurs vous appellent ».
Il dit : « Qui sont Mes frères ? ».
« Vos frères vous appellent. »
Il dit « Qui sont Mes frères ? » et regarda autour de lui.

Ne poussez pas les membres de votre famille. D’accord ? Il vont devenir des bhoots. Parce que si vous les poussez, imaginez, le chakra de l’Agnya est fermé, ils vont aller vers la gauche ou vers la droite. Ils vont devenir des bhoots ou non. Ne les poussez pas du tout.

Quoi d’autre ?

Question : Un des frères de mon cousin ici à Delhi où je réside boit du vin mais il ne désire pas venir au programme de Sahaja Yoga en dépit de ma persuasion car il est convaincu qu’il ne pourra simplement plus boire ni fumer après être venu au programme.

Shri Mataji : Vous voyez, le frère de quelqu’un ne désire pas venir au programme de Sahaja Yoga parce qu’il pense qu’après être venu au programme, il ne pourra plus boire ni fumer. Maintenant Je dirais que ce n’est pas nécessaire que vous lui disiez ce secret qu’après Sahaja Yoga vous ne boirez ni ne fumerez plus. Ce n’était pas nécessaire que vous le lui disiez. Une fois que vous l’avez amené et qu’il obtient sa réalisation, il ne va plus le faire. Aussi gérons cela à ce niveau. C’est mieux de ne pas le lui dire si vous êtes intéressé. Je ne le dis pas. Ai-Je dit : « Ne buvez pas, ne fumez pas » ? Ai-je parlé ainsi ? Je ne parle pas ainsi. Mais cela arrive seulement. Ainsi laissez cela se faire, laissez les venir comme ils sont.

Le restant de la cassette est inaudible.