Shri Ekadasha Rudra Puja, 1988

(Austria)

Feedback
Share

Shri Ekadasha Rudra Puja, Moedling (Austria), 8 Giugno 1988.

English transcript: UNverified
Traduction: NON vérifiée. Ver 1/1/2014.

C’est aujourd’hui un jour très important de l’histoire de la spiritualité. Tous les prophètes ont annoncé l’incarnation des Ekadasha Rudra, la venue de l’Ekadasha Rudra Avatara qui détruira toute la négativité, et tout ce qui va à l’encontre de Dieu.

Le principe des Ekadasha Rudra réside en fait dans le vide. Ceci parce que, lorsque les Saints ont, par leur méditation, traversé l’Océan d’Illusions, ils ont été entravés, torturés et massacrés par les forces négatives. Ces forces négatives ont surgi à travers les sentiments des êtres humains. En effet, quand des êtres humains dégénérés, ont vu des êtres humains qui étaient tellement meilleurs qu’eux, en rien de comparables à eux, parfois par colère ou par fureur, les pires intentions ont grandi en eux. C’est cela qui a donné naissance à la négativité Anti-Dieu à l’intérieur du Vide.

Le Vide a permis à cette horreur de prendre forme. Vous savez que nous l’avons vu de nombreuses fois dans Sahaja Yoga, lorsque vous allez voir un faux gourou, lorsque vous vénérez quelque chose de non autorisé, vous catchez au Vide gauche. Ainsi, c’est dans le vide gauche que toutes ces forces destructrices agissent. De la même manière, dans le processus d’évolution, beaucoup de plantes et d’animaux ont été détruits parce qu’ils n’étaient pas au centre : soit qu’ils étaient dans l’ego, soit qu’ils étaient pervers, soit trop gros, soit trop petits ; ils ont tous été éliminés. Quand ils ont tous été éliminés, ils ont cru devoir réagir, et ils se sont introduits dans le subconscient collectif ; ils sont venus en tant qu’entités plus subtiles pour nuire à ceux qui cherchaient à s’élever. Vous voyez aujourd’hui des virus qui nous attaquent. Ce sont des plantes qui sont sorties du circuit. Vous verrez aussi un jour le tabac sortir de ce circuit. Et beaucoup de drogues feront également de même.

Tout cela peut former une sorte de contre évolution, de contre développement ; cela peut former des forces contre la liberté à l’intérieur de nous-mêmes. C’est donc dans la zone du Vide que ces horribles forces négatives se sont formées. De la même manière, de nombreux êtres humains qui sont nés et ont essayé d’affirmer leur ego, sont entrés dans des processus d’égoïsme, et ont pensé qu’ils pourraient contrôler, dominer les gens, étendre leur emprise à tous les êtres humains. Ils ont pensé maîtriser le monde entier. Tous ces gens ont formé des institutions très puissantes dans l’histoire. Et encore aujourd’hui, beaucoup de forces comme celles-là prennent naissance.

Ces forces construisent et détruisent à chaque moment. Elles se construisent à l’intérieur de notre Vide, et ensuite elles se détruisent. Ces entités, lorsqu’elles viennent du côté droit, sont dites supra-conscientes, et lorsqu’elles viennent du côté s gauche, sont dites subconscientes. Elles existent réellement, en tant qu’êtres humains faits à l’image de Dieu. Qu’elles soient dans le subconscient collectif de Dieu Tout-Puissant, ou dans le supraconscient de Dieu Tout-Puissant, ces forces restent là jusqu’à ce qu’elles partent pour l’enfer. Ces forces existent aussi à l’intérieur des êtres humains, et elles cherchent à exercer leur emprise sur vous.

Il est tout à fait remarquable que ce Puja ait lieu en Autriche. Dans la géographie de ce monde, l’Europe est le Vide et à l’intérieur de cette Europe, c’est en Autriche que nous devrions établir des forces anti-négatives. Pour combattre les forces négatives. C’est l’endroit idéal pour ce Puja ! Je suis très reconnaissante envers les Sahaja Yogis qui ont choisi cet endroit pour l’EKADASHA RUDRA PUJA.

Nous voyons aujourd’hui que ces forces agissent d’une manière beaucoup plus subtile, telle que les êtres humains ne peuvent pas comprendre. Ils sont pris au piège. Si vous regardez la façon dont nous nous écartons de la réalité, la façon dont nous sommes tentés par des choses insensées, superficielles, la façon dont ces horribles maladies nous guettent sur le pas de notre porte, vous réalisez alors que nous sommes sur le point de tomber dans un bourbier d’où nous ne pourrons peut-être pas sortir, d’où nous ne pourrons jamais nous relever. Nous devons donc comprendre ce qu’il y a à l’intérieur de nous, et ce qui est capable de détruire à jamais ces forces anti-évolution.

Si vous observez cette nature, vous voyez que tout circule d’une manière très régulière. Par exemple, en hiver, les feuilles tombent parce que l’azote des feuilles doit imprégner la Terre-Mère pour qu’elle nourrisse les arbres. De plus, la Terre-Mère a besoin des rayons du soleil; les feuilles doivent donc tomber pour que le soleil pénètre dans la Terre-Mère et la nourrice. Ensuite, les arbres ainsi alimentés reverdissent et captent à leur tour les rayons du soleil pour fabriquer la chlorophylle. Ils puisent l’eau de la Terre-Mère et la renvoient dans l’atmosphère pour agir en catalyseur et provoquer les pluies. La pluie vient à la saison des pluies et redonne de l’eau à la vie. Les arbres perdent leurs feuilles à nouveau et le cercle se perpétue d’une très belle manière. Sans aucun revirement, c’est simplement un cycle continu pour créer et recréer. Mais avec l’interférence de l’homme, la nature est perturbée. Mais vous pouvez embellir la nature aussi. Vous pouvez sauver la destruction de la nature qui pourrait aussi se produire d’elle-même.

Mais lorsque vous obtenez votre réalisation, lorsque vous êtes des âmes réalisées, vous pouvez, avec vos vibrations sauver toutes les choses de la nature qui souffrent de la vie moderne. Ainsi, la première des choses, c’est de voir les effets de la Réalisation, la manière dont elle agit en tant qu’Ekadasha Rudra. Un jour, je sais que vous parviendrez au stade où un seul de vos regards aura le pouvoir de faire grandir les arbres, donner de la douceur aux fruits et donner du parfum aux fleurs. C’est possible ! Voyez-vous même, notre croissance donne des résultats, lentement, lentement ; elle donne des résultats lents pour que vous ne soyez pas trop surpris ni choqués, pour que vous constatiez vous-même ce à quoi vous êtes parvenus. Mais pour permettre à cette force à l’intérieur de nous de s’épanouir, nous devons avant tout faire l’effort de l’introspection. Essayons par nous-même de voir ce qui nous arrive ; nous devons regarder nos propres pas. Allons-nous dans le sens de notre construction ou dans celui de notre destruction ? Que faisons-nous ?

Cette force de l’Ekadasha Rudra, à l’intérieur de nous, est si puissante, tellement puissante qu’elle n’agit pas uniquement dans la nature, mais aussi dans l’être humain. Elle agit de façon qui vous choque, vous surprend. Il y avait un homme à qui j’avais donné la réalisation ; il était très dévoué mais il vivait dans un coin difficile pour Sahaja Yoga. Des gens ont essayés de l’ennuyer. Il m’a dit qu’ils ont tous eu un accident et qu’ils sont tous à l’hôpital. Je lui ai dit que je n’avais absolument rien fait ; ce sont eux qui ont dépassé les limites. Si vous dépassez les limites du bien, il vous arrive quelque chose, naturellement : ce que vous appelez du mal. Et si vous tombez dans les ornières du mal, vous souffrirez. Mais cette force agit aussi sur les Sahaja Yogis. J’en ai connu un qui avait voulu faire le malin avec l’argent. Je n’ai jamais pensé qu’il méritait une punition quelconque. Je n’y ai jamais songé, je vous assure. Mais ces forces, ses propres forces ont agi contre lui. Il a été tellement malade, qu’en ma présence, il tremblait comme une feuille. Je ne lui ai jamais dit que je savais ce qu’il avait fait.

Lorsque vous venez à Sahaja Yoga, vous devez savoir que lentement mais sûrement, vous gravissez une pente très raide. C’est parce qu’elle doit être rapide qu’elle est très raide, et au fur et à mesure que vous grimpez, sachez que si vous n’allez pas plus haut, vous irez plus bas. Si vous louvoyez, vous tomberez. On dira : « Mère nous louvoyons, mais tout de même, nous bougeons ». Sachez que lorsque l’on tombe, on croit aussi que l’on est en train de bouger. C’est le mouvement de la destruction. Aussi, vous devez faire preuve de discrimination à votre égard. Sommes-nous en train de monter ou de descendre ? Sommes-nous en train de perdre pied, Sommes-nous en train de progresser ?

Parfois, nous ne réalisons pas que nous sommes au milieu de la pire négativité de l’histoire de l’univers. Dans les temps anciens, je n’avais qu’un seul Rakshasa à m’occuper à la fois. Le pire, c’est qu’aujourd’hui ces Rakshasas ont pénétré à l’intérieur des cerveaux des gens. Par leurs enseignements, leurs illusions, ils se sont fait accepter par tous ces gens, et tous ces gens sont mes enfants. Ce sont des chercheurs, des chercheurs de la vérité. C’est comme les gens qui prennent des enfants en otage. Ils mettent les enfants en face de moi, et je ne sais pas quoi faire. Si j’essaie de tuer ces démons, et bien, les enfants sont en face.

Alors, par quel moyen les détruire aujourd’hui? Ils peuvent bien sûr être tués ou mourir, mais comment sauver les enfants qu’ils ont souillés, qu’ils ont lésés ? C’est un travail très difficile et très délicat.

Pour cela, le seul moyen, c’est de les amener au point où ils seront exposés au grand jour ; tout le monde verra et saura qui ils sont, à qui ils ressemblent. Au lieu de les combattre de l’extérieur et d’aller les tuer, il vaut mieux que leur propre corps soit pris dans les filets des Ekadasha Rudra. Les gens les verront de fait. C’est, pourrait-on dire l’avantage, la part de l’horrible jeu du faux. Tout ce qui est faux est toujours démasqué. Vous voyez sur leur visage l’hypocrisie, les intentions malignes, les projets sataniques. Comme je l’ai dit, c’est aujourd’hui la période la pire pour ces attaques, nous devons être plus vigilants, plus conscients, plus judicieux.

En tant que Sahaja Yogi, vous êtes tous très bien équipés, mais nous oublions tout le temps que nous avons une conscience vibratoire, et que cette conscience vibratoire est une sorte de messager qui est absolu, qui communique et qui nous informe de ce qui ne va pas chez les autres et chez nous-mêmes. Mais si vous choisissez de prendre vos décisions avec vos moyens mentaux et émotionnels, soyez sûrs que vous ferez fausse route. Oui, parce que toutes ces tentatives n’utilisent qu’un seul côté, comme une projection mentale, comme cela, de manière linéaire et qui vous retombe dessus. C’est la même chose pour les projections émotionnelles et physiques. Mais si vous utilisez les vibrations, vous ne faites que demander à votre Esprit de communiquer avec vous et l’Esprit est connaissance absolue. Ainsi vous ne faites pas appel à vos conditionnements, votre ego ou toute autre fausse piste ou autre gourou, mais à vous-même. Vous devez tous comprendre que nous ne devons plus prendre de décision au niveau mental mais le faire avec les vibrations.

Beaucoup de gens pensent que si je dis quelque chose à propos de quelqu’un, c’est qu’on Me l’a rapporté ; mais supposez une seconde que je sois la source de toutes vibrations, ai-Je alors besoin que l’on me rapporte quoi que ce soit ? Bien sûr on peut le faire, mais Je sais exactement la situation des choses. Un jour, à Rahuri, j’attendais chez quelqu’un. Six professeurs sont venus en bicyclette. Ils m’ont dit : Mère, nous sommes venus vous prévenir à propos d’un certain Monsieur. Qui donc ? leur ai-Je demandé. Ils l’ont nommé et m’ont dit que je devais faire très attention, que c’était un politicien. Très bien, ai-Je répondu, c’est tout ce dont vous savez sur lui ? Ils ont répondu oui, soyez très prudente, et je leur ai dit : voilà, je vais vous en dire un peu plus à son sujet. Figurez-vous que cet homme n’est pas marié avec sa femme, qu’elle est la femme de quelqu’un d’autre, qu’il a eu un jour des vues sur elle et que l’enfant est de lui. Mais il a violé cette femme, et l’enfant est né de ce viol. Quand je leur ai dit cela, ils ont écarquillé leur yeux, froncé les sourcils et m’ont dit : « Mère, comment le savez-vous » ? J’ai répondu: « vous verrez si ce que je dis est vrai ou non ». Ils étaient assez surpris à vrai dire. Ils sont partis et m’ont dit par la suite : « Mère, c’est très étonnant, mais vous avez dit vrai ».

Voyez-vous, avec les vibrations, vous savez tout. Ceux qui veulent décider des choses sans l’aide des vibrations, feront des erreurs jusqu’à ce que vous atteigniez ce point où même sans tendre les mains, vous demanderez et vous saurez. Mais pour arriver là, abandonnez d’abord votre discrimination aux vibrations. Bien sûr, certains ont des difficultés avec les vibrations. Sans doute ont-ils un mauvais Vishuddhi. Ils devraient prendre soin de leur Vishuddhi. Même s’ils n’ont pas de problème physique avec le Vishuddhi, ils peuvent sentir sur leur corps le chakra en mauvais état et la situation chez telle ou telle personne. Normalement, à cette époque de l’histoire, ce sont les gens possédés qui semblent les plus beaux.

Une fois, une dame est venue à un programme, elle était complètement possédée maigre comme un haricot. Tout le monde disait : (c’était au début de Sahaja Yoga) « Oh Mère, une belle femme est venue. Je leur ai dit qu’il valait mieux s’écarter d’elle pour le moment. Ils ne comprenaient pas. Ensuite elle a guérie. Elle est très différente maintenant. Personnellement, je la trouve très belle. A cette époque, la beauté qu’elle affichait était la plus belle parure de la négativité. C’est comme ces acteurs et ces actrices de cinéma dont vous pouvez voir sur leur visage, qui sont horribles finalement. Mais tant que vous même n’êtes pas parvenus à ce niveau, tant que vous n’êtes pas sincères, vous n’arriverez pas à discerner la véritable beauté.

Aujourd’hui éveillons en nous cette force des Ekadasha Rudra qui vous aidera à combattre votre négativité et celle du monde entier. Aujourd’hui nous avons tant de bras, et des gens portant différents aguda, ou armés si vous voulez. Toutes ces armes sont avec vous, à l’intérieur de vous, et vous pouvez les utiliser sûrement. Mais premièrement vous devez les connaître et savoir les utiliser. Il y a tant de foi aveugle, d’idées fausses, tant de forteresses qui ont été bâties, toutes sortes de choses insensées de par le monde. Tout va s’écrouler, personne n’en saura rien, sauf que l’on démasquera les horribles créatures de cette terre. Finalement, c’est la force du vivant qui existera. Nous devons savoir que nous connaissons ces forces vivantes, nous devons en être fiers. Ainsi l’Ekadasha Rudra en nous deviendra fort. Quiconque essaiera de nous ennuyer sera écarté. Toute organisation qui se mettra sur le chemin de Sahaja Yoga et d’une manière ou d’une autre voudra lui faire du mal, sera écarté. En Inde, un journal a essayé de faire un article un peu léger sur moi ; le journal a été interdit pendant un mois. C’est comme cela, je n’ai jamais rien dit. Mais la manière dont les choses arrivent est très étonnante, comment les Ekadasha Rudra agissent aujourd’hui, et ce qu’il y a de plus significatif, c’est que les Ekadasha Rudra n’agiront que pendant cette ère de Kali Yuga.

Auparavant cette force ne pouvait pas agir : il y avait à peine un gourou, (mais ce qui est un gourou à l’heure actuelle a dû être un Satan autrefois) enfin il n’y avait qu’un seul horrible rakshasa, c’était très facile de le tuer. Très peu de temps a suffi à SHRI KRISHNA pour tuer Kansa. Très peu de temps à suffit à SHRI RAMA pour tuer Ravana. Une fois qu’ils ont été tués, tout à été nettoyé. Mais aujourd’hui, ils pullulent comme des moustiques, il y en a tant l’un après l’autre. Il n’y a pas de fin. Ils sont entrés dans l’être des êtres humains pour leur donner des maladies, toutes sortes de problèmes, de tortures. Le problème est beaucoup plus profond et très très compliqué. C’est la raison pour laquelle, les Ekadasha Rudra qui ont onze pouvoirs destructeurs (on peut dire qu’il y a dix directions de l’extérieur et que c’est la onzième qui est de l’intérieur) peuvent avec ces onze forces agir contre quiconque essaiera d’entraver la marche de Sahaja Yoga, ou simplement de parler contre moi ou contre vous ou contre quiconque qui essaiera de vous ennuyer. Ils agiront. Sur le plan physique, ils apparaissent sur le front, ici à ce niveau. Vous avez sûrement déjà vu cela chez certaines personnes atteintes du cancer; elles ont une protubérance de la gauche vers la droite et ceci du côté droit et certaines l’ont sur le côté gauche.

Donc, par le côté gauche, cela va vers le côté droit et les forces qui partent du côté droit vers le côté gauche. Les plus dangereuses sont celles qui vont vers le côté droit, ce sont les plus sournoises, celles que vous ne pouvez pas voir, qui se cachent et peuvent vous blesser profondément. Donc ces choses horribles qui agissent aujourd’hui peuvent être complètement détruites si nous développons les Ekadasha Rudra à l’intérieur de nous-mêmes. Ces entités ne sont pas aussi puissantes que vous pensez.
Un Sahaja Yogi peut en tuer des millions, alors qu’une seule de ces entités ne peut pas même toucher un seul Sahaja Yogi En fait, elles sont sans pouvoir. Aucun moyen de vous torturer. Une fois que vous êtes puissants, elles disparaîtront toutes et à jamais. Je me souviens d’une fois où il y avait trois Sahaja Yogis en Inde qui avaient l’habitude d’emprunter une route spéciale dans un village. Un jour, une femme fut possédée et elle se mit à faire « ho oh oh oh  » comme cela. Ils lui demandèrent : « pourquoi êtes-vous là ? ». Les entités ont répondu : « nous sommes ici, dans une femme, pour demander si cela plaît aux Sahaja Yogis, de ne plus prendre cette route, car maintenant nous nous sommes enfuies de tous les villages, et nous restons dans ce coin ». Si les Sahaja Yogis passent par ici, nous ne saurons plus où aller. Il est préférable de demander à ces Sahaja Yogis de ne plus passer par ici pour que nous puissions y rester.

Ce sont des entités, comme je vous l’ai dit, qui sont sorties du circuit de l’évolution. Ce sont des morts, des gens morts qui, par leur corps subtil entrent en nous et forment des entités. Ces entités s’emparent de nous et finissent par nous posséder. Des gens ainsi possédés ont l’air tout à fait normaux. Comme je vous l’ai dit aujourd’hui, l’homosexualité, la sur-sexualité, la non sexualité, le non esthétisme, l’excès de tendances artistiques, la suralimentation, la boulimie, la neurasthénie ou le jeûne, comportent cette défiance  » qu’y a-t-il de mal à ça ? ».

Pour toutes choses il y a ceux qui ne craignent pas Dieu et ceux qui ont peur d’une fourmi. Il y a des gens qui se sentent toujours coupables et ceux qui culpabilisent les autres comme si l’autre personne n’était bonne à rien. Par ailleurs, il y a une catégorie de gens extrêmement cruels qui piègent les autres, les réduisent à l’esclavage et arrivent à déclencher des guerres horribles, uniquement par leurs discours. Il y a également ceux qui se soumettent aux personnes diaboliques et acceptent leur domination, et essaient de détruire les autres pour la gloire d’une personnalité dominatrice.

Mais le domaine de Sahaja Yoga est là, où personne n’a le droit d’entrer. Vous y êtes très heureux, les Ekadasha Rudra sont là autour de vous, sur votre front pour s’occuper de vous. Ils regardent, ils gardent, personne ne peut vous atteindre, vous êtes très bien installés là, au Sahasrara, personne ne peut seulement vous frôler, ils sont vigilants et ont beaucoup de facettes. Chaque Déité a beaucoup de facettes, chacune lançant constamment ses lumières autour d’elle, et il n’y a aucune possibilité d’y entrer.

Voilà ce que vous avez à l’intérieur de vous. Si quelqu’un essaie de s’approcher du Sahasrara, immédiatement les Ekadasha Rudra réagissent et peuvent le faire si fortement que vous-mêmes pouvez en être surpris et ne savez pas comment cela a pu se produire. Mais pour développer cette force, nous devons méditer avec sincérité et compréhension, et ne pas simplement prononcer des mots devant la photographie pour dire « Mère je m’en remets à vous » et tout cela sans sincérité, car les Déités savent qui est sincère et vrai, qui essaie réellement de s’élever et d’avancer. C’est un combat en un sens ! Mais c’est un combat qui n’est pas sans donner de fruits ou alors aucun combat ne donnera de fruits. Cette lutte est si simple : elle a déjà été élaborée et cela marche. Vous n’avez pas tellement à vous en faire.

Aujourd’hui, nous devons inviter toutes ces forces des Ekadasha Rudra à détruire la négativité dans cette ère de Kali Yuga, totalement. Nous devons prier pour que toute la négativité à l’intérieur de nous-mêmes soit détruite, pour que toute la négativité qui s’attaque à Sahaja Yoga soit détruite, n’importe où dans notre caractère, notre compréhension. Toute négativité doit disparaître. Voilà le message qui est adressé aujourd’hui aux Ekadasha Rudra et à vous-mêmes.

Que Dieu vous bénisse.