Conférence Médicale

New Delhi (India)



Send Feedback
Share

Conférence Médicale– New Delhi (Inde) – 25 Mars 1993

Présentateur : Mes amis, je suis sûr que vous devez vous demander pourquoi nous, tous les médecins, avons parlé, tandis que le médecin des médecins est ici parmi nous, tranquillement assis et nous écoutant attentivement. Nous avons appris qu’elle était ici et nous avons pris la liberté de parler devant elle.

(Le discours de Shri Mataji commence ici.)

Nous avons ici beaucoup de médecins qui sont des Sahaja Yogis et nous en avons d’autres également.

J’ai découvert que leur point commun est cette qualité d’avoir de la sollicitude, et de la compassion. Ils n’étaient pas totalement tournés vers l’argent. Ils ressentaient vraiment que l’on pouvait à certains niveaux aider les gens qui venaient d’une classe plus pauvre ou la classe moyenne qui ne pouvait pas obtenir les bienfaits de la science médicale car déplacés. L’autre de ces qualités que J’ai essayées pour eux, la compassion, les a amenés à penser à Sahaja Yoga.

Sahaja Yoga est holistique de toutes les façons. Aujourd’hui, si j’avance une hypothèse devant vous, en tant que scientifiques vous devez garder votre esprit ouvert et l’accepter. Et, en tant qu’Indiens, Je dirais qu’il s’agit de votre héritage, que cela ne vient pas de l’extérieur, cela vient de votre pays depuis des temps anciens.

Dire que J’ai découvert Sahaja Yoga n’est pas exact. Sahaja Yoga est ici depuis longtemps et tous ont prêché à ce sujet, en ont parlé : tous les Naths, tous ceux-ci en ont parlé. Nanak Saab a parlé de « Sahaj Samajika » [société sahaj].

Donc ce n’est pas que J’en aie découvert la méthode ou la technique, mais si quelque chose a été fait en ces temps modernes, c’est ceci, c’est qu’actuellement la Réalisation du Soi peut être donnée en masse à des milliers de personnes en même temps.

Mais ceci est vrai pour chaque découverte. Si vous avez en fait aujourd’hui de l’électricité, en premier elle n’avait été disponible que pour une seule personne. Tant que vous n’aurez pas rendu cela collectif, ça n’a pas de signification.

L’autre chose à laquelle Je pense qu’ils ne se sont pas référés du tout, c’est qu’au cours de ce processus évolutionnaire, ceci est la dernière percée [évolutionnaire] de ce qui vous appartient.

Dans les connaissances humaines, quels que soient les problèmes que nous ayons, il existe une connaissance plus élevée dans laquelle toutes ces choses qu’ils ont décrites, est absolument possible.

Comme nous pouvons le comprendre, dans la science médicale, nous n’avons pas pu résoudre de nombreuses questions, ni répondre à beaucoup de questions – ce dont Je parlerai la prochaine fois – spécialement nous ne savons rien à propos du système nerveux parasympathique. Mais, dans Sahaja Yoga, nous savons tout. Non seulement cela, mais vous pouvez maîtriser votre parasympathique. Ce que vous pouviez faire marcher, c’était votre système sympathique tout au plus en cas d’urgence. Mais, avec Sahaja Yoga, vous pourrez maîtriser votre parasympathique et le faire marcher.

Donc, ce qui se passe, voyez, est pareil à cet instrument que vous regardez ici [micro].

En fait quelqu’un dit que, si vous parlez tout haut, personne n’entendra, sauf si vous utilisez cet instrument, alors cela marchera. Une personne laïque se demandera comment peut bien marcher juste cette sorte de chose qui paraît bizarre. Mais, une fois qu’elle est connectée au réseau, cela marche !

De la même manière, tant que nous ne sommes pas connectés à notre réseau, nous ne comprenons pas notre Soi. Et c’est pourquoi il y a tellement de différences d’opinions et de compréhensions. Donc il est très important avant tout d’être connecté à ce Pouvoir Omnipénétrant que J’appelle l’Amour Divin.

En fait, quand Je dis que vous n’avez pas besoin de croire à cela, vous pouvez tout aussi bien ne pas croire non plus en les médecins. Mais il existe devant vous quelque chose de semblable à une hypothèse, qu’il existerait un Pouvoir Omnipénétrant qui est spécifique.

Ainsi par exemple, le fœtus est placé dans le ventre d’une mère. Or tout corps étranger qui pénètre dans le corps est rejeté, la nature du corps est comme cela. Mais alors pourquoi le fœtus est-il gardé là, pris en charge et rejeté au moment adéquat ? Qui fait cela ?

Vous voyez ici des fleurs. Regardez ces fleurs de variétés différentes, elles proviennent de différentes pousses. Qui fait tout ce travail ? Qui accomplit ce travail vivant ? Qui fait pulser notre cœur ? Si nous nous posons ces questions, ce sera sans fin. Toutes ces questions peuvent être résolues après que vous ayez réalisé votre Soi.

Donc cette connexion a lieu grâce à ceci, vous voyez, cet os triangulaire que vous appelez ‘sacrum’, ce qui veut dire – bien sûr dans la science médicale vous l’appelez aussi ‘sacrum’ – ce qui signifie que les Grecs savaient qu’il s’agissait d’un os sacré. Sinon, pourquoi l’auraient-ils appelé ‘sacrum’ ? Car cet os sacré contient cette Energie enroulée trois fois et demie sur elle-même.

En fait, en pratiquant Sahaja Yoga, vous pouvez même observer vraiment la pulsation de cet os, comme un cœur qui bat. En résumé, quand il y a là une obstruction qui essaye de pousser dessus, alors vous pouvez le voir de vos propres yeux. Vous pouvez voir cela, mais pas chez tout le monde.

Alors, quand ce Pouvoir [Kundalini] passe au travers de ces différents centres [chakras], Il les nourrit, les coordonne, les rassemble [sur la tête], perce la zone de l’os de la fontanelle et ensuite vous connecte au Pouvoir Omnipénétrant qui est le Pouvoir, qui est le Pouvoir Vital qui possède des forces électromagnétiques. Il possède ce que vous appelez ‘le Prana’, le Pouvoir Divin qui pense, qui comprend, qui organise, et qui vous aime par-dessus tout.

A nouveau, il s’agit d’une hypothèse, ne soyez pas effrayés. C’est ce qui est là.

La seconde vérité vous concernant, c’est que vous n’êtes pas ce corps, ce mental, cet intellect, ego, superego : vous n’êtes pas cela. Car vous dites tous : « Mon ego, mon cœur, mon corps, le mien… » Vous ne dites pas : « Moi le corps. » Donc quel est ce « moi », quel est cet « auto » ? A nouveau, cela signifie quoi ? Qui est l’Auto ? Il y a là quelque chose, et cela c’est l’Esprit. Donc ce que vous êtes, c’est l’Auto, c’est l’Esprit.

Voici deux vérités que Je place devant vous et vous devez les vérifier et demander au Dr. Rai pour qu’il les vérifie. Ne Me croyez pas ! Tout ce dont Je parle, à nouveau vous pouvez le vérifier.

En fait, dans ce pays, nous possédons la connaissance des racines, tandis que l’Occident possède la connaissance de l’arbre.

Donc ils traitent l’arbre selon les symptômes, comme le fait que quelque chose n’aille pas avec les feuilles, vous traitez les feuilles, si quelque chose ne va pas avec les branches, vous traitez les branches. Mais cela ne va pas guérir la totalité de l’arbre ! Vous devez aller vers les racines.

Et c’est pourquoi l’arbre que vous avez, doit devenir l’Esprit, de sorte que la totalité du corps soit guéri.

Alors Je place devant vous une autre hypothèse qui est celle-ci, le fait qu’il y ait sept centres principaux, des centres subtils en nous. Parmi les sept, l’un d’entre eux se trouve en-dessous de la Kundalini et six sont au-dessus. C’est pourquoi nous disons : [Hindi ?].

Voici ces six centres au-dessus du Mooladhara qui prennent soin de nous aux points de vue physique, mental, émotionnel, politique, social, financier, et aussi de la spiritualité. Si vous le voyez clairement vous-même, sans qu’il y ait aucune offense, tous les problèmes du monde sont dus pour la plupart à ceux-ci. Ainsi tous les problèmes des êtres humains sont dus à leurs chakras.

Donc si, d’une façon ou d’une autre, vous pourriez dégager ces chakras subtils ou les mettre en bon ordre, tous nos problèmes pourraient être résolus. C’est aussi simple que ça ! En fait ceci est à nouveau une hypothèse. Je ne dis pas que vous devez le croire, c’est une hypothèse.

Ainsi, en science médicale, sur ces centres nous avons des plexus, cela seulement au niveau médical. Disons qu’au niveau physique, nous avons ceci.

Mais cela possède également un côté mental. La langue anglaise est bizarre vous voyez ; ‘mental’ signifie ‘le côté gauche’. Mais en fait le côté droit que vous voyez ici, ce canal prend soin de notre physique et de notre intérêt pour notre intelligence, et de notre « vichar »

[recherches]

et tout cela. Et le côté gauche prend soin de notre côté émotionnel.

En fait, juste en ce qui concerne à nouveau la question du cancer, nous avons ceci : le Swadisthan.

Alors Je vous parlerai seulement d’un seul chakra avant tout, c’est le chakra jaune que vous voyez là, qui porte le nom de Swadisthan et qui tourne autour de ce Vide. Ce Swadisthan est responsable de la production ou de la manifestation de nos réflexes, mais ça seulement au niveau physique.

Alors combien de travail ce pauvre centre doit-il effectuer ! Nous n’avons jamais pensé, lorsque nous pensons, au fait de comment est remplacée cette énergie utilisée au cours de notre processus de pensée. Cette énergie pour penser, d’où provient-elle dans notre cerveau ? Nous utilisons tout le temps notre cerveau mais qu’est-ce qui la remplace ? C’est ce centre.

Donc ce centre – vous savez que le cerveau est constitué de cellules de graisses – ce centre convertit la graisse du ventre pour être utilisée par le cerveau, et c’est ainsi – Je vous parle à nouveau d’une hypothèse – et c’est ainsi que ceux qui pensent trop se dirigent vers le déséquilibre, ces gens qui pensent au futur et planifient tout, planifient ceci, cela. La plupart des plans faillissent aussi mais ils planifient tout le temps et pensent trop.

Tout ceci conduit à une seule crise qui est que cette personne devient déséquilibrée dans le sens que ce pauvre centre doit s’occuper également d’autres tâches, comme devoir s’occuper de votre foie, de votre pancréas, de votre rate, vos reins et d’une partie de l’intestin, votre gros intestin.

Donc une personne qui pense trop, une personne futuriste très côté droit, son premier problème peut venir de ce foie.

Dans la science médicale, Je ne pense pas que nous ayons beaucoup de connaissances à propos du foie. Le foie est celui grâce auquel nous vivons [jeu de mot en anglais]. Je pense que c’est un organe très important dans le corps. Ainsi la fonction du foie est d’absorber tous les poisons du corps et les convertir en chaleur, et cela passe dans le flux sanguin. Ceci est sa fonction en mots simples. Je n’utilise pas de terminologie médicale, mais des mots simples.

Alors en fait, quand vous commencez à penser trop, vous négligez votre foie. Quand vous négligez votre foie, cette pauvre chose ne sait plus comment accomplir son travail. Donc toute la chaleur est saturée dans le ventre. La personne a donc là de la chaleur, puis la chaleur commence à passer vers le haut.

Quand elle se dirige vers le cœur – nous l’appelons le cœur droit ; en médecine il n’y a pas de cœur droit mais nous, nous l’avons : nous avons le cœur centre et le cœur droit – cela crée un problème et ce problème porte le nom d’asthme, ceci en mots simples.

Cette chaleur passe alors vers votre gorge. Elle crée également une sorte de froid qui souffle constamment, vous éternuez vingt fois dans la matinée, tout ce genre de choses.

Il y a aussi deux sortes de refroidissements. Nous en avons de deux sortes : l’une est léthargique et l’autre est hyperactive.

J’ai donc parlé de celle qui est hyperactive. Alors une telle personne est hyperactive.

Ainsi il développe ce froid, ces éternuements, cette mauvaise humeur, colère, anxiété, tension – ne notez pas, c’est mieux de suivre, très bien – ensuite cette chaleur dépasse cela.

Elle peut aller vers le cœur à un très jeune âge. Supposons que des garçons jouent au tennis ou à ce genre de jeu rigoureux. En y jouant, ceci peut les affecter et ensuite leur provoquer à un très jeune âge une attaque cardiaque massive qui peut être fatale.

Et cette même chaleur, quand elle passe au travers de la gorge, nous y développons un problème, avons une gorge sensible, et nous récoltons toutes sortes de problèmes. Donc cela ne va pas.

Et quand elle descend, disons, vers votre pancréas, le pauvre pancréas souffre aussi car il ne reçoit aucune énergie de ce centre. Ainsi une personne comme cela va développer cette simple maladie qu’est le diabète.

Trop penser provoque le diabète. Personne ne devrait penser. Eux [les médecins] pensent que trop de sucre donne le diabète mais pas le fait de trop penser.

Dans notre Maharashtra, peu doivent avoir une tasse de thé correcte. La quantité de sucre serait telle que la cuillère doive s’y tenir à angle droit, sinon ce n’est pas du thé ! Mais personne n’a le diabète car les villageois travaillent dès le matin, dorment bien la nuit, ne se préoccupant pas de comment faire ceci ou cela le lendemain, rien. Seuls les gens qui sont installés sur leurs sièges, qui planifient et pensent, se tracassent aussi, ont le diabète.

En fait le diabète est guérissable. Eux disent que c’est héréditaire. Mais c’est aussi guérissable en remettant ce centre en bon ordre.

Puis la troisième chose dont Je vous ai parlé est encore plus dangereuse, il s’agit de la rate.

En fait la vie est tellement bizarre qu’elle ne peut convenir au travail de la rate.

La rate fait son travail et, comme vous le savez, chacun ayant une moralité évasive, c’est aussi simple que cela comme vous le savez, alors il arrive que, supposons que vous vous leviez le matin, vous lisez un horrible journal : « Bombay explose ceci, cela », ce qui signifie que votre rate commence à vaciller. Ensuite vous ne mangez pas votre nourriture ou petit déjeuner correctement, vous êtes juste pressé d’une façon ou d’une autre, vous grignotez quelque chose, montez dans la voiture, maudissez tous les gens sur la route à cause des embouteillages, arrivez au bureau où votre chef vous poursuit. Vous vous retrouvez plongé dans une absolue pagaille et cette pauvre rate vacille. Elle ne comprend pas la folie de cet homme : « Comme vais-je produire les cellules rouges du sang ? Où vais-je agir ? »

Cette folie vous rend vulnérable à un cancer du sang. Voilà ce qu’il en est ! La rate est tellement rendue folle qu’elle ne comprend plus comment réagir !

Alors ce qui se passe, c’est ceci. Supposons que Je vous dise que ceci est la moelle épinière, c’est ceci, et ceux-ci sont les centres

[chakras]

, ceci est le côté gauche et ceci est le côté droit.

Et comme ils n’arrêtent pas de travailler à l’extraction de l’énergie de ce centre, il devient épuisé. Soudainement quelque chose va arriver, une sorte de choc sur le côté gauche parce que vous travaillez sur le côté droit, alors il se courbe. Quand il se courbe, la connexion avec le Tout est perdue et c’est ainsi que vous devenez engourdi/paralysé. Le réseau ne peut plus atteindre quiconque, alors ils doivent le remplacer.

En fait le côté gauche est également une chose très mystérieuse qui vous choquera. Je ne sais pas si Je saurai en parler aujourd’hui. Il y a une chose tout à fait mystérieuse dans ce côté gauche dont il n’y a aucune connaissance dans le milieu médical.

Alors ce problème de leucémie survient.

Ensuite cela atteint les reins, vous voyez. Cela coagule vos reins. Vous ne pouvez plus uriner. Même votre vessie pourrait être ainsi.

Et quand vous avez ce problème aux reins, vous entamez des dyalises. Et le pauvre homme meurt en faisant faillite, meurt sans aucun doute. Personne ne s’en sort. C’est un fait que la dyalise n’a guéri personne jusqu’à maintenant. Je sais ça. Cela prolonge et prolonge juste leur vie et c’est un fait. Donc il en meurt !

Ensuite cela descend dans la partie plus basse comme Je vous l’ai dit. Et parfois vous n’avez plus d’appétit à cause du foie, et en plus vous vous sentez constipé. Et cette constipation peut être de la pire sorte, car les gens vont terminer toutes leurs nuits avec un minimum de sommeil ou en situation de détresse.

Voici donc toutes les maladies courantes auxquelles feront face de tels gens qui sont hyperactifs.

Alors il y a une autre chose à propos de la paralysie. Vous devenez aussi paralysé.

En fait évidemment Je ne sais pas s’ils ont creusé pour savoir que le cerveau possède une double fonction, que le côté gauche travaille différemment du côté droit.

Mais en Russie, un médecin est venu Me poser cette question. J’ai dit : « Il le fait. » Il a dit : « Puis-je mentionner Votre nom ? » J’ai répondu : « Mentionnez Mon nom car c’est ainsi, le côté gauche est absolument très différent du côté droit. »

En fait vous pouvez clairement le voir. Vous voyez ce canal jaune qui va vers le côté gauche, ce que vous appelez le ‘moi’ là, et le côté gauche monte vers ce côté [droit] et ils se croisent au chiasme optique où, au chiasme optique, il y a un centre très important que nous appelons l’Agya Chakra. Il prend soin de la partie supérieure de votre corps et du Vishuddhi.

Et quand ces deux se croisent comme cela, vous voyez, ils forment un trou qui est la zone limbique. Et cette zone limbique se fait fermer à cause de ces deux structures qui ont une forme de ballon et que nous avons produites par hyperactivité ou hyper-conditionnement.

Donc que fait la Kundalini ? Elle monte jusqu’à cet Agya Chakra et absorbe votre négativité et ensuite elle perce au travers de la zone de l’os de la fontanelle. C’est donc ainsi que vous devenez un avec le Pouvoir Omnipénétrant.

Il n’est plus question alors d’être fatigué. En fait J’ai septante ans et Je voyage. Demandez-leur ! Je veux dire, si vous voyiez combien Je voyage ! Ils disent : « Mère, comment faites-vous cela ? » Je réponds : « Je le fais parce que Je ne le fais pas ! »

Que Je sois assise ici ou là-bas, Je ne pense jamais que Je voyage. Je ne pense jamais, c’est la meilleure partie de ça, et tout marche parce que vous êtes en connexion avec le pouvoir divin qui est la gouvernance la plus efficiente, Je dirais. C’est le cerveau le plus efficient, l’intelligence la plus efficiente, et elle travaille si rapidement qu’un médecin a dit : « Cela se fait à l’instant, je le sais instantanément. » Elle comprend si vite !

En fait le meilleur de cela, c’est que vous avez tous cette Kundalini en vous et elle est votre Mère individuelle. Et tout ce que vous êtes, elle l’a enregistré en nous-mêmes, comme une bande enregistreuse, et elle est très anxieuse que vous ayez votre seconde naissance et elle gère la pièce de théâtre.

Dès qu’elle fait cela, c’est pareil à une plumule dans la graine. Comment le percement s’opère-t-il ? On n’a jamais pensé à ça.

Supposons qu’à la pointe de la racine, il y a un petit, très petit cerveau ou une cellule. Elle a grandi, va se mettre en route et pénétrer dans les endroits mous et, si l’endroit est dur, elle va le contourner. Elle essaye d’établir un ancrage pour l’arbre futur. Toutes ces choses se trouvent dans cette petite tige.

De la même manière cette Kundalini signifie toute une mise en route. Que fait-elle ? Ces chakras qui sont insuffisamment nourris, elle les nourrit maintenant, les nourrit. Certains d’entre eux qui sont disloqués, elle les rassemble à nouveau. Et ce nourrissement complet, quand cela commence à venir en vous, ceci en est seulement le côté physique. Mentalement, vous devriez Me croire, des tas de gens fous ont été guéris !

Je ne désire pas donner des exemples de combien de gens ont été guéris avec Sahaja Yoga car leur nombre est si grand que vous pouvez leur écrire et découvrir que ces gens ont été guéris des angines, ensuite des problèmes cardiaques, ensuite – qu’y a-t-il encore d’autre – même du Sida.

De fait le docteur Albert M’avait demandé : « Mère, parlez-moi du Sida et je ferai des recherches. » Donc laissez-le faire ses recherches et ensuite nous aurons une prochaine session, J’espère l’année prochaine. Alors J’espère que nous vous donnerons [les résultats] et que vous pourrez être disponibles ici.

Après avoir adopté Sahaja Yoga, tout du moins vous ne vous sentirez plus si mal, vous n’aurez plus jamais de problème. Même si rarement vous aurez un problème, il se peut qu’il y ait une quelconque raison à cela, mais cela pourra être facilement corrigé. Vous perdrez au moins 10 ans, si pas 20 ans, vous vous sentirez très fortement remplis d’énergie et vous aurez aussi un tempérament très doux.

Et le meilleur, c’est que vous commencerez à vous réjouir de la vie. Se réjouir de la vie est une très grande chose qui devrait arriver à vous tous.

Vous n’avez pas idée de combien Je suis si heureuse aujourd’hui car Je désirais également apprendre la médecine au moins un petit peu pour savoir de quoi parlent les médecins. Et quand J’ai vu cela, J’ai senti que cette fois, même toutes ces terminologies n’y étaient pas. Cela fait longtemps maintenant. Et J’ignorais tellement la façon dont Je devrai leur parler. Comment allaient-ils M’écouter ? Ils voient tout de façon juste superficielle ! Comment leur parlerai-Je ? Comment cela marchera-t-il ?

Mais J’ai parlé à ces médecins partout dans le monde. Il y avait des médecins du Japon. Nous avions aussi des médecins de Russie. En Russie il y avait trois cents médecins assis devant Moi et J’ai parlé de la science médicale. Ils ont dit : « Non, plus de science médicale » parce qu’ils en maîtrisaient une grande partie : « Plus de science médicale, mais parlez-nous de la science divine. »

Ce fut pareil avec les scientifiques. De façon surprenante ils étaient introspectifs et ont réalisé que : « La fin de ces choses est arrivée, nous devrions obtenir quelque chose de plus. »

En fait il s’agit de votre héritage, ceci vous appartient et cela prend vraiment peu de temps pour que vous obteniez votre Réalisation du Soi. Alors ceci est à vous, ce n’est pas à Moi. Car il y a tellement et tellement de chercheurs nés dans ce Kali Yuga. C’est surprenant ! Il a raison de dire qu’à chaque programme nous n’avions pas moins de seize à dix-huit mille personnes en Russie. Et ce sont de si belles personnes !

De fait ceci est votre propre connaissance. J’ai dit aux Russes – ils avaient quelques médecins américains – Je leur ai dit : « Pourquoi ne leur parlez-vous pas de Sahaja Yoga ? » « Pourquoi devrions-nous ? Ceci est notre secret. Pourquoi ne Vous écoutent-ils pas ? Eux ne nous ne parleraient pas. J’ai en fait senti que ce sont les médecins indiens qui nous en ont parlé en premier. » Voici ce qu’ils ont dit !

Aussi, en ce qui concerne l’argent, comme vous dites que les médecins pourraient se soucier du fait qu’ils puissent perdre leurs patients, en fait il y a, d’une certaine façon, très, très peu de gens qui viennent réellement à Sahaja Yoga en matière de pourcentage. Tous ceux qui restent ont des problèmes. Spécialement la façon dont certains villages apprécient d’avoir l’autorité des médecins, donc eux s’en réjouissent.

Pour l’Inde, Sahaja Yoga est réellement aujourd’hui une telle bénédiction. Vous savez ce qui se passe dans nos villages, comment les gens y meurent, il n’y a aucune aide. Et ceci sera résolu.

Il y a beaucoup d’autres dimensions à cela. Cela fera tellement de choses, mis à part votre comportement et tout cela, dans l’agriculture et tout. Il y a tellement de choses à faire là.

Ce n’est pas le moment de parler à ce sujet mais on doit savoir que vous êtes des Yogis, que vous êtes des saints, que tout est en vous. Vous n’êtes pas venu sur cette terre juste pour perdre votre temps mais pour vous réjouir du Royaume de Dieu.

Que Dieu vous bénisse !

S.S. Shri Mataji Nirmala Devi