Shri Krishna Puja, Mumbai 1973

Mumbai (India)


Send Feedback
Share

Shri Krishna Puja « You have to grow within ». Mumbai (India), 28 August 1973.

English transcript verified IBP
Traduction française version 1/1/2014.

D’un point de vue Divin : par exemple, si je ne connais seulement que ma tête, ce n’est pas suffisant. Si je ne connais que mon cou, ce n’est pas suffisant. Mais plus j’en sais sur moi-même, plus je deviens cette force dynamique, plus je deviens grand. Et toute cette grandeur a existé, tous ces gens qui ont été reconnus comme ayant cette grandeur le sont car ils ont traversé de nombreuses vies. Je sens cette atmosphère chaleureuse, de même que vous la sentez, parce que ce ne sont pas des étrangers, ce sont vos frères et sœurs. Il y a tant d’histoires dans les Puranas, à ce sujet, je n’en raconterai qu’une, celle des deux frères qui se rencontrèrent (pour la première fois) dans la jungle. Mais ils se croyaient ennemis, et voulaient se combattre, mais lorsqu’ils s’approchèrent, ils ne purent se frapper mutuellement. Alors ils s’envoyèrent des flèches, mais les flèches ne frappèrent pas. Ils furent vraiment surpris, et chacun demanda à l’autre : « Qui est ta mère ? » Et ils avaient la même mère. Ils réalisèrent ainsi qu’ils n’étaient ni des étrangers l’un pour l’autre, ni des ennemis, mais qu’ils étaient faits de la même fibre.

Quelle douceur, quelle beauté cette connaissance leur a donné, et quelle sécurité dans la compréhension que partout dans le monde entier, nous avons des frères et sœurs qui ont leur être intérieur, leur part divine, et comment nous sommes unis ensemble par cet amour. Quand je parle d’amour, les gens pensent que j’essaie de faire de vous des personnes faibles, parce ces gens pensent que ceux qui aiment sont faibles. Mais le pouvoir le plus dynamique dans ce monde c’est l’Amour. Le pouvoir le plus agressif c’est l’amour. Même lorsque l’on souffre, par amour, nous souffrons au-delà de notre force, et pas au-delà de notre faiblesse.
Par exemple, un dresseur en Chine apprenait aux coqs comment combattre. Et le roi de cette région apporta ses coqs à ce dresseur et lui dit : « s’il vous plait, apprenez leur à combattre ». Un mois plus tard, le roi vint récupérer ses coqs, et il fut surpris de voir qu’ils n’étaient pas du tout agressifs. Ils étaient calmes et silencieux. Alors, il demanda au dresseur « qu’avez-vous fait à mes coqs ? Ils ne bougent pas, ils ne font rien, comment vont-ils se battre ? Ils entrent en compétition, ils doivent exhiber leur force, comment vont-ils faire ça ?», et il répondit, « contentez vous de les emmener ». Il repartit donc avec ses deux coqs, et les mit dans l’arène avec les autres coqs qu’ils devaient affronter. Les deux coqs attendaient très calmement. Les autres coqs commencèrent à se toiser et à se torturer. Mais les autres se tenaient là et observaient. Les coqs furent surpris par ce comportement, qu’ils interprétèrent comme très puissant. Et ils s’enfuirent.
L’Amour dont je vous parle, l’Amour Divin, vous rend non seulement fort, mais aussi puissant, dynamique. C’est le plus grand pouvoir illuminé que nous puissions imaginer. Seulement lorsque cet amour est dominé par la grossièreté, qu’il se perd dans les choses grossières, il est faible et prisonnier. C’est le temps de la libération, la dynamique de ce pouvoir de l’Amour peut transcender toutes les forces négatives de ce monde.
Lorsque les gens ont leur réalisation, leur égo se retire automatiquement, en grande partie devrais-je dire. Parce que vous dites que les vibrations « passent », vous ne dites pas que vous leur donnez des vibrations. A cause de la baisse de cet égo, il arrive quelquefois que vous sentiez que quelque soit ce que vous voulez, vous l’avez déjà obtenu, et c’est mieux de ne pas en parler. Quand vient une opposition, d’où que ce soit, vous la fuyez et restez éloigné. Vous ne voulez pas affronter cet obstacle, cette opposition négative, que ce soit par des mots ou par …, même par des méthodes diaboliques. Nous fuyons ce type de pensées. « Au mon Dieu, comment allons nous y faire face ? ». Au contraire une personne négative habitée par la haine commence à jaser, (bruits dans la salle, mots inaudibles), ils l’appellent d’une façon qui signifie quelqu’un qui parle fort (ndt : de façon écrasante), qui cancane » Ce type de personne parle, commence à jaser, pense qu’il est au dessus des autres, et peut rendre fou le monde entier; il s’octroie des responsabilités de lui-même. Il démarre un grand ashram, ou un endroit spacieux, ou il s’assoit là avec toute son ignorance, et commence à répandre sa connaissance, si on peut appeler ça comme çà, aux autres. Les gens sont impressionnés par ses méthodes, ils y vont tous et tombent à ses pieds.
Et après, celui qui a eu sa réalisation s’assoit tranquillement chez lui en demandant : « qu’est-ce que ces fous sont en train de faire ? ». Mais ce n’est plus maintenant le moment pour les êtres réalisés de s’assoir et de s’interroger, de rire de la folie de ceux qui n’ont pas encore eu leur réalisation. Pas plus que d’avoir pitié d’eux, mais c’est le moment de sortir, de sortir avec l’épée de l’Amour et de vaincre le monde entier. C’est vraiment essentiel. Si la création doit être sauvée, vous ne devez pas vous taire à ce sujet. Toutes ces fausses idées à propos de l’Amour, tous ces mensonges à propos de l’Amour, doivent être enlevés. Chacun doit savoir que c’est le pouvoir de l’action. Et il ne vous est plus permis de vous assoir confortablement avec vous-même, jouissant de la paix et des bénédictions, quand le reste du monde n’est pas dans la joie, qu’il n’est qu’un jouet dans les mains des démons qui sont venus dans ce monde pour le détruire et apporter le royaume de Satan sur cette terre.
Maintenant, le temps des souffrances est terminé. Le Christ a souffert pour nous. Bien sûr le Christ n’a jamais souffert parce qu’il ne souffrait pas. Il n’a jamais pleuré. Il était comme ces coqs, une personnalité très puissante. Mais aujourd’hui, c’est le jour ou votre compréhension s’illumine sur la compréhension de la force qui est en vous. Tous ceux qui sont encore primaires (grossiers) devraient s’inquiéter de leur insécurité, de leurs problèmes, de leurs organisations, mais pas les êtres réalisés. Je vous l’ai dit de nombreuses fois, et aujourd’hui il doit être souligné que vous n’êtes jamais seul lorsque vous avez eu votre réalisation. Il y a eu par le passé beaucoup de personnes réalisées avant que vous ne preniez naissance, et qui existent, qui se préoccupent de vous aider à tout moment. Dans nos Shastras (en sanskrit : écritures), on les appelle Chiranjivas « les êtres éternels », vous les connaissez. Ces êtres sont Niranjivas, comme Bairava et Hannuman. Tous ces êtres existent et n’attendent qu’un appel de votre part.
Une fois, nous sommes allés faire des courses, il y avait un problème à propos de quelque chose, et il y avait quelqu’un, un disciple, avec moi. Je voulais juste savoir qu’elle serait sa réaction. Il essaya de couper court avec une personne qui lui en parlait. Et il me dit « Mataji, partons maintenant ». Sortis de la boutique, je lui dis « Que vas-tu faire à ce propos ? », et il me répondit « j’ai déjà demandé à Hanuman de s’en occuper ». Et le travail a été fait. C’est très basique, mais c’est arrivé. Quand on échoue, vous pouvez vous en remettre à n’importe lequel d’entre eux, ils se réjouissent de s’en charger. Parce que c’est vous qui êtes sur l’estrade, et pas eux. Ils sont dans l’ombre, ils sont en arrière plan. Mais vous devez parler, autrement s’ils commencent à réfléchir, qu’est ce que l’on dira ? Ils vous aident pour tout, mais jusqu’où allez vous rester dans votre propre sphère sécurisée ? Jusqu’où allez vous profiter de votre bien être, de votre compréhension de vous-même ? C’est une grande guerre qui est en train d’être menée. Vous n’en n’êtes pas conscients. Certains d’entre vous le sont. Certains d’entre vous le sont totalement parce qu’ils ont déjà eu l’expérience du combat. C’est une très grande guerre. Spécialement maintenant que dix rakshasas (Mère les nomme) se sont incarnés. Et pour vous, être si faibles, vous êtes comme de petits enfants, pas de doute, parce que vous avez eu votre réalisation depuis quelques jours seulement… Mais vous pouvez grandir si vite, vous pouvez grandir et devenir de très grands géants. Vous pouvez tous grandir. La seule chose pour cela est que vous décidiez de grandir de l’intérieur. Il y a tellement de choses, comme vous l’avez découvert, par lesquelles une personne grandit. Je peux vous nourrir, mais c’est à vous de grandir. A chaque fois que vous voyez la négativité, vous devez vous lever et dire « c’est de la négativité, rien d’autre. Que ça vous plaise ou non ». En cela vous aimez la personne, vous ne la haïssez pas. Ne faire que parler avec douceur ce n’est pas la conception de l’Amour. Même une mère gronde parfois son enfant. Cela ne veut pas dire qu’elle ne l’aime pas. Si c’est nécessaire, vous devez dire à quelqu’un qu’il y a quelque chose de négatif.
Bien sûr, si c’est un être réalisé, cela ne le dérange pas d’être corrigé, il veut être corrigé, il sait qu’il doit être corrigé. L’instrument doit être corrigé. Mais pour quelqu’un qui ne comprend pas, vous devez imposer votre Amour à cette personne. Vous pouvez imposer cet Amour, (vous savez cela), juste en restant assis là. Beaucoup de gens ont essayé en mettant de l’Amour sur des personnes malveillantes, et elles ont obtenu de grands résultats. Ces personnes ont fait demi-tour et sont revenues. En mettant simplement vos mains et votre attention vers la personne et en bougeant vos mains comme cela, l’Amour l’encercle et cette personne revient. Il n’y a aucun doute, c’est le positif et le négatif, Il n’y a rien d’autre entre les deux ; vous devez vous le rappeler. Il n’y a pas de compromis entre les deux. L’un est la lumière, l’autre l’ombre, ou le positif et le négatif. C’est sûr, ce sont ces deux parties qui s’affrontent…….Votre volonté est respectée, votre volonté est bien plus que respectée. Si vous avez la volonté d’être un « géant » qui aime, vous pouvez le devenir.
L’autre jour, j’ai rencontré un psychanalyste et il avait le super égo très catché. Je lui ai demandé : « Qu’est-ce qui ne va pas ? », et il a répondu : « C’est mon enfance ; mon enfance, et je n’ai pas eu beaucoup d’Amour ». Je lui ai dit : « Je suis là maintenant, c’est mon domaine, prends cet Amour » ; et il a dit : « Je veux répandre mon Amour Mère, je veux m’ouvrir complètement, sans aucune crainte » ; j’ai répondu : « Tu as juste à commencer. Ne t’inquiète pas de ce que les gens ne peuvent comprendre, de ce qu’ils vont dire. Ce n’est pas important ce qu’ils vont dire. Pour l’Amour, la seule satisfaction, c’est l’Amour, c’est que tu puisses aimer l’autre. Tu répands juste l’Amour », lui ai-je dit, « et tu sentiras comment cet Amour fonctionne. Tu dois juste décider que tu aimes les gens ». Et une fois que vous décidez cela, tous les cieux, toute la force du pouvoir des cieux tombera à vos pieds. En cela, croyez-moi. Si vous voyez les choses d’une autre façon, je ne suis qu’une femme au foyer ordinaire. Les gens disent toujours « Mataji comment pouvons nous être comme cela ? » Pourquoi pas ? Je suis comme vous. J’ai les mêmes problèmes que vous, Mais la seule chose que je sais, c’est que je ne suis rien d’autre que cette incarnation de cet Amour qui est divin, et que je ne peux pas exister sans cela. Chaque instant de ma vie laisse cet amour s’écouler, laisse cet amour s’écouler. Chaque onde de mon esprit transmet l’Amour. Et cela vous rend complètement puissants.
Si vous lisez, … J’étais en train de lire le Devi Mahatmaya et dans ce passage, ils parlaient d’un Rakshasa qui s’opposait à la Mère Divine, à la Mère Primordiale, et il se moquait d’elle : « Tu es une femme, que peux-tu me faire ? » Elle sourit et lui dit « D’accord, commençons et nous verrons ». Et d’un seul coup, elle lui trancha la gorge. Cela montre clairement que le positif peut trancher la gorge de la négativité. Il n’y a pas de Hinsa (violence en Hindi) là dedans. Vous devez vous rappeler de la différence entre les deux.
Si la négativité est tranchée, et que le positif surgit, c’est la plus grande action de non violence que vous pouvez accomplir envers quelqu’un. Vous avez vu ce que la négativité fait au gens ; vous savez maintenant ce qu’est la négativité. Vous avez vu comment les autres souffrent avec ces entités en eux. Et là, ils sont aussi anxieux d’être aimés de la même façon que vous l’êtes, vous seriez surpris de le savoir, si vous avez de l’amour pour eux. Ils viennent d’eux même vers moi et me disent «Donnez-moi le salut Mère ». Et si je promets cela, ils prennent leur seconde naissance. Mais il y a les Rakshasas, les Rakshasas. Comme je vous l’ai dit l’autre jour, le Kaliyuga a mis une très belle estrade et une pièce magnifique est en train de se jouer – Dans laquelle Ravana doit aimer Sita comme sa Mère. Le Kansa doit tomber aux pieds de Radha. Peut-être ne saviez vous pas que Krishna voulait tuer Kansa. A cette époque, c’était son oncle. Et cette pensée lui vint de sa mère : « après tout, c’est mon frère ». Donc, il demanda à Radha, et Radha le tua. Radha aimait le monde entier à cette époque. Elle est l’incarnation de l’Amour, et elle tua Kansa, parce que cela devait être fait
Quand vous jouez entre les mains de Dieu, et qu’il veut tuer quelqu’un, cela doit être joué (passage pas clair). Mais en premier lieu, vous devez être totalement entre les mains de Dieu. C’est seulement son Amour qui tue ce corps. Et lorsque le chant de sa force et de sa victoire est chanté, vous l’avez vu, tous mes chakras, comment ils commencent à travailler, à émettre des vibrations parce que la force issue de ces jours victorieux commence à agir à travers vous. Mais qu’en est-il de votre instrument central qui lui avance un peu lentement ?
Le temps ou l’Amour doit s’appliquer, le Satyayuga, s’il doit venir, doit venir par vos efforts, maintenant. Avant Sahaja Yoga, il n’y avait pas d’effort. Mais maintenant, vos efforts ont une dimension Divine. Quoi que vous fassiez, quelque soit le côté sympathique (mouvement volontaire) que vous activiez vous le faites à travers le parasympathique (actions automatiques). Vous ne faites rien du tout. Mais vous pouvez voir ce qui colle et observer. Vous êtes ceux qui ont été choisis, autrement comment cela se ferait-il que vous soyez les seules personnes à avoir obtenu votre réalisation, et bien plus, que vous ne soyez venus avant ? Certains d’entre vous l’ont obtenu il y a quelques jours et vous êtes allés très loin. Pourquoi ? Vous êtes ceux qui ont été choisis, et vous devez prendre sur vous et être les canaux de cet Amour Divin, ce pouvoir agissant, qui va transformer cette conception de haine que toutes ces nations et toutes ces différences ont crées. Cela ressemble parfois –Comment ? Comment cela se peut-il ? Mais maintenant ces jours sont passés – au Gokul. J’y pensais. Au temps où Krishna utilisait le fait de jouer de la flûte et testait son Sahaja Yoga sur les Gopis et les Gopas.
Oh nous avons essayé, encore et encore, dans différentes vies. Rien ne marchait. Et maintenant, ça démarre comme une étincelle. La réaction en chaîne commence. Mais nous avons besoins de machines solides pour porter cela. Autrement, les fusibles sautent. La force que vous avez en vous doit être portée par votre attention. C’est la seule chose que vous ayez à faire, c’est sentir votre attention et renoncer à tout ce qui est faux. Tout ce qui est faux- Vous regardez en vous et vous saurez ce qui est faux et vous le laisserez juste tomber (inaudible). N’acceptez que la vérité, et la vérité vous donnera le pouvoir d’être le véritable instrument, de porter le canal, cette force d’Amour. Cela ne signifie pas que vous deviez être égoïste, vous ne pourriez pas même si vous essayiez. Vous ne pouvez blesser quelqu’un même si vous cherchez l’affrontement. Beaucoup d’entre vous ont exprimé cela : « Mataji, vous donnez cela en chaque Pierre, Paul, Jacques. Je peux le donner à Pierre, Paul ou Jacques, du moment que c’est quelqu’un qui a cherché, cela peut être une femme, qui a cherché dans ses vies précédentes. Vous devez savoir que tout ce que vous avez obtenu, vous l’avez obtenu de plein droit. Donc une personne peut ressembler à Pierre, Paul ou Jacques, mais il ne l’est pas. C’est un grand saint. Il n’y a que des saints assis ici. C’est un centre et un noyau de sainteté où le Divin tout entier se répand. La seule chose c’est que vous devez le laisser s’écouler de vous. Ce pouvoir émane de Dieu, et il n’est pas de votre responsabilité de vous soucier de savoir si cela sera bon ou mauvais. Même si vous pensez que cela peut faire de mauvaises choses, du point de vue des sciences morales de ce monde, au final ça ira. Pourquoi ce Jarasandha a-t-il été tué ? Pourquoi ce Kansa a-t-il été tué ? Pourquoi Ravana a-t-il été tué ? Bien sur, tuer n’aide pas beaucoup, comme j’ai pu m’en rendre compte. Parce que tous ceux qui ont été tués reviennent et se remettent en selle. Mais aussi, vous n’avez pas à combattre ces personnes horribles. Vous avez juste à vous combattre vous-même. Vous devez juste vous observer. Où êtes vous ?, que faites vous ?, Etes-vous dans ce qui est divin, ou dans ce qui est grossier ? Pensez-y juste à chaque instant, à chaque moment vous êtes en méditation, pensez ce moment, et le dynamisme de ce moment. Ce pouvoir total qui vous nourrit (inaudible) chaque instant pénètre juste en vous. Cela coulera à travers votre Sahastrara, à l’intérieur de votre être, cela enveloppera tout votre être et en transformera l’intérieur en une complète Chaitanya Shakti, un pouvoir Divin total. Autorisez-le à entrer, acceptez-le. Acceptez-le sans peur. Laissez le venir. A chaque moment, à chaque moment restez conscients. C’est un période très précaire à laquelle nous devons faire face. Je n’ai que deux mains, et vous pouvez le voir très clairement. Et ainsi que le disait M.—, je peux tout faire, je peux tout faire mais je ne peux vous faire faire quoi que ce soit. Votre volonté sera respectée tout le temps. On peut prendre soin de toutes les autres choses à l’exception d’une seule : vous devriez être une machine parfaite, un canal parfait pour que mon Dieu puisse jouer cette mélodie de l’Amour. C’est à vous de nettoyer vos sept trous. C’est à vous de nettoyer cette résonnance, d’être complètement vous-même, et lui connaît son travail. Il est l’artiste, mais vous êtes les instruments. Et cette musique harmonieuse issue de tant d’âmes, peut remplir les oreilles de personnes démoniaques, peut pénétrer leurs cœurs et mettre l’Amour en eux, et peut-être que d’eux même ils laisseront tomber le chemin du mal pour tomber aux pieds de l’Amour.
Krishna est né en vous aujourd’hui. Un enfant de 5 ans vint pour tuer Kalia. Ce Krishna est né en vous. Il vint et il s’assit sur le Sahastrara de Kalia et fit pression avec ses pieds, et tout le monde put voir la grande pièce de Krishna dansant sur le Sahastrara de Kalia. Krishna est né à l’intérieur de votre être. Quand vous êtes Krishna, vous ne venez pas me voir. Allons maintenant vers cet état, qui est au-delà des mots, au-delà des pensées, qui est dans le royaume de la conscience sans pensée, ou le divin déverse ses bénédictions. Certaines personnes ont décidé d’avoir un Puja aujourd’hui ; et vous savez ce qu’il m’arrive quand vous faites mon Puja. Donc avec tous les problèmes auxquels nous aurons à faire face plus tard, j’aimerais que tous, vous soyez attentifs à ce Puja, et en tiriez pleinement avantage. Avec ce Puja, vous obtenez la protection de Mère, pour commencer. Et tous mes chakras, lorsqu’ils commencent à bouger, vous donnent les pouvoirs spécifiques de l’Amour et bénissent vos chakras et les remplissent complètement. Donc je voudrais que vous, à travers les personnes qui viennent pour faire cela, vous tous, vous sentiez que vous le faites tous ? et vous pouvez sentir que vous le faites dans l’unité. Et toutes les bénédictions de mon être, s’écouleront vers vous automatiquement.
Que Dieu vous bénisse!