Lettre à Damie sur mithya, 1975

(Location Unknown)

Letter on Mithya (Translation of Her Holiness Mataji’s letter in Marathi sent on the occasion of Sahasrar day celebrations on 5.5.1975.), 5 May 75.

English transcript: UNverified
Traduction: NON vérifiée. Ver 1/1/2014

Ma chère Damie,
Plein de bénédictions.

MITHYA
J’ai reçu ta lettre.
C’est un très bon signe de ressentir une force sur le Sahasrara car c’est seulement au travers du Sahasrara que les rayons sans fin [de la Lumière Divine] sont versés dans le cœur de l’être humain et que les nouvelles portes de l’être intérieur sont ouvertes. Donc avant que la grâce descende en nous, il doit y avoir une traction dans le Sahasrara.

Nous connaissons l’appel du cœur qui est également silencieux mais concerne un seul côté, le côté émotionnel, tandis que l’appel du Sahasrara finit par englober tout. Là, dans ce Dharma (Droiture), l’homme se retrouve en état d’intégration et cette perception va réclamer la [présence de la] Chaitanya (la Conscience Divine) qui est l’amour de Dieu.

Cela se passe spontanément. Bien que cela s’accomplisse grâce à la dextérité de votre Kundalini, votre personnalité devrait la renforcer. Vous avez gagné cette qualité au cours de vos vies antérieures et elle a désormais une grande valeur cette vie où des personnes précieuses sont disponibles pour Mon travail [d’évolution des êtres humains vers la Réalisation du Soi].
Si vous comprenez que, bien que mon être physique soit ici, [en réalité] Je suis partout, alors vous devriez également réaliser que ce corps n’est qu’une apparence non réelle (Mithya).

C’est difficile d’arriver à ce niveau [de compréhension] mais, si graduellement le non-réel est discerné, alors la vérité sera établie sans effort et des vagues de grande félicité enveloppera votre être.

Dans cette lettre J’explique ce qu’est le non-réel (Mithya). Elle devrait être lue à voix haute pour tous et assimilée par tous.
Le non-réel commence juste après la naissance dans ce monde.

Votre nom, village, pays, horoscope, événements prévus, de si nombreuses choses sont attachés à vous ou bien les autres vous les attachent. Une fois que le Brahmarandhra est fermé [au niveau de la fontanelle], toutes sortes d’idées illusoires vont faire partie de votre mental.

Des idées fausses telles : « Ceci est à moi » ou « Ils sont à moi » s’identifient aux objets extérieurs [matériels] ! De plus sont inculqués des attachements humains comme : « Mon corps devrait être en bonne santé et beau. » Alors des relations illusoires telles que : « Il est mon père. Il est mon frère. Elle est ma mère » se retrouvent sur votre tête.

Tandis que l’ego se développe, des idées bizarres telles que : « Je suis riche. Je suis pauvre. Je ne vaux rien » ou « J’appartiens à une famille huppée, etc. » viennent dans votre tête. Beaucoup de gens officiels et de politiciens deviennent égoïstes (Baudets) [qui n’en font qu’à leur tête].

Alors, sous le couvert de l’amour, apparaissent la colère, la haine, le manque, la séparation, la tristesse, et surviennent les tentations sous l’apparence du statut social.

L’être humain affectionne grandement de rester accroché à ce mode de vie non-réel.

Si vous pensez vous débarrasser de tous ces problèmes en faisant des efforts, ce que vous obtenez est une connaissance illusoire parce que votre attention (Chitta) se meut le long du Canal Pingala [canal droit] et alors vous vous retrouvez entraînés dans les Siddhis (Pouvoirs) et d’autres tentations. De même une vision de la Kundalini et des Chakras se révèlera illusoire parce que cela ne vous aidera pas. Au contraire ce sera dangereux.

Quels que soient les contrôles sur vous-mêmes ou les mortifications que vous pratiquerez réellement avec insistance, tous ceux-ci ajouteront aux limitations de votre Chitta (Attention).

De cette façon [en utilisant le canal droit] il n’y a aucune possibilité de libération.
Mais tout le non-réel ne disparaît pas [automatiquement] avec la Réalisation du Soi. Il peut seulement être dissout graduellement.

Si, avec une ferme conviction, vous reniez dans votre cœur tout ce qui est illusoire (Mithya), vous obtiendrez la Réalisation du Self (Atman) [Soi, Esprit] sous sa forme pure. Par la suite Elle s’établira en vous.

Bien que cette même Chitta [Attention] humaine, donc mortelle, soit trempée dans ce qui est de la nature de l’amour, de la vérité, de ce qui n’a pas de commencement ni de fin, dans réellement le Shiva, cette Chitta humaine est destinée à réaliser cette réalité [du Shiva]. Cette Chitta [humaine] doit devenir une avec cet Atman [l’Esprit].

Seule cette Chitta [humaine], qui progresse en renonçant à tout ce qui est non-réel (Mithya), rompt tous les attachements connus et inconnus et devient réellement le Self [le Soi, l’Esprit].
L’Atma n’est jamais troublé ni détruit. Ce n’est que l’attention humaine (Chitta), à la poursuite de désirs, qui quitte sa voie intérieure. C’est cela la Maya (l’illusion).

Elle a été créée intentionnellement. Sans Elle, l’attention (Chitta) ne se serait pas développée. Vous ne devriez pas avoir peur de la Maya mais vous devriez La reconnaître de telle sorte qu’Elle illumine votre chemin.

Le nuage voile le soleil en même temps qu’il permet de le voir. De la même manière, une fois que la Maya est identifiée, Elle bouge sur le côté et le soleil est vu.

Le soleil est toujours là, alors quel est le but du nuage ? A cause du nuage, vous éprouvez le besoin de voir le soleil qui brille un instant puis de nouveau se cache quelque part. Cela donne de la force et du courage à votre vue de voir le soleil.

L’être humain a été créé avec tant de peine. Un seul pas sur ses propres jambes aurait suffi pour que tout réussisse. Mais ce n’est pas encore devenu possible. C’est pourquoi Je suis venue en tant que Votre Mère.
Envoyez-Moi des lettres où vous inscrirez vos problèmes. Asseyez-vous pour méditer. Ce serait mieux de ne discuter que de Sahaja Yoga même entre vous.

L’attention(Chitta) devrait toujours être maintenue dans l’approfondissement continu en soi-même. Oubliez le plus possible tout ce qui se rapporte à l’extérieur [du Soi dans le monde matériel]. Ayez confiance que tout ce qui s’y rapporte, sera pris en charge. De très nombreux exemples le prouvent.

Alors, dans tout ce que vous ferez, votre Chitta (Attention) va rester une avec le Self [le Soi].

Tous les liens résultant d’un péché (Pap) ou d’un mérite (Punya) seront coupés. Les distinctions entre ce qui se rapporte à ce monde ou non s’évanouissent parce que cesse cette affreuse obscurité qui a créé toutes les discriminations. Chaque chose devient auspicieuse à la lumière de la vraie connaissance, qu’il s’agisse de la destruction engendrée par Shri Krishna ou de la Croix de Shri Jésus.
Mais tout cela ne sera pas compris grâce à des explications. Juste montrer le chemin ne va pas vous aider. Le chemin sera connu seulement après avoir marché dessus.
A la réception de vos lettres Je fixerai les objectifs. Après quelque temps cela ne sera même plus nécessaire. Mais pour le moment vous devriez tous rédiger vos propres expériences et progrès.

Quand Je viendrai, nous verrons combien de canaux (Nadis) du Virata vous aurez éveillés. Il semble que ce travail va s’intensifier en ce qui concerne le pays sacré de l’Inde et, lorsqu’il y sera entièrement développé, il rayonnera dans tous les pays et dans toutes les directions.
Pour la célébration du Jour du Sahasrara à Londres aujourd’hui, c’est-à-dire le 5 mai, J’ai invité seulement environ 20 à 25 personnes et J’ai décidé des futurs moyens d’action.

Plein de bénédictions et Mon amour infini à tous.

Eternellement vôtre,

Votre Mère Nirmala