Nirvicharita

Mumbai (India)

Feedback
Share

Discours aux Sahaja Yogis

En 2020-0911 Fr 2020-0927 Traduction anglaise à vérifier.

Comme vous allez vous sentir mal à l’aise, alors laissez-Moi parler seulement en Marathi. Je suis occupée à vous dire que, n’importe quelle question que vous ayez en face de vous, laissez ces questions dans l’inconscient et cela s’écoulera alors dans Mes pieds.

Cela signifie que, n’importe quelles questions que vous ayez, disons à propos de votre fille, alors rien ne va se passer en utilisant votre mental. Quelle que soit la question, laissez-la ici, vous aurez la réponse.

Maintenant, si vous pensez que cette chose concernée en bénéficiera, là n’est pas la question. Ce que Dieu pense être bénéfique pour vous, cela vous arrivera. Vous, vous ne pouvez même pas faire cela. Donc laissez ça au Divin. Pourquoi interférez-vous ? Pourquoi devenez-vous perturbés ? Vous n’avez pas à être perturbés si vous Lui laissez cela. Abandonnez cela à Ceux qui siègent dans le Comité pour résoudre toutes vos questions. C’est ce qui est incroyable dans Sahaja Yoga [ce fait de pouvoir abandonner la charge de votre tête au Divin].!

Abandonnez-vous, soyez témoins, et vous serez étonnés par les miracles. Mais cela devient une question de respect de soi humain que, jusqu’à la fin, il continue de penser : « Je dois le faire, je dois le faire. » Finalement vous découvrirez que vous n’êtes arrivé nulle part et vous finirez à l’asile.

Un important Comité se trouve alentour afin de résoudre vos questions. Le Souverain des cinq éléments se trouve là [Brahmadeva], Ceux qui instaurent la religion dans sa totalité sont installés là [Vishnu], Celui qui prend la mesure de la position et du rythme du monde entier [Shiva] se trouve là.

Donnez-leur aussi leur chance ! Ou bien réglerez-vous vous-même toutes les questions ? Et à partir du moment où vous commencez à rester en conscience sans pensée, vous verrez que tous ces trois Pouvoirs viendront en vous et les questions se résoudront d’elles-mêmes [sur la religion, la signification et le travail à faire].

Ça s’installera dans les places adéquates. En restant sans pensée, vous verrez un changement cosmique dans vos questions.

(Un événement interne survient qui est la source de la réflexion suivante de Mère.)

Par exemple, il y a un homme qui boit [de l’alcool]. Il vient vers Moi pour être libéré de ce problème. En éveillant sa Kundalini, sa situation intérieure devient telle, qu’à chaque fois qu’il boit de l’alcool, il vomit. Ensuite cela peut aussi arriver que ce pouvoir alcoolique de l’alcool puisse également être détruit, que tout son pouvoir destructif soit détruit !

Mais en résolvant ces questions à partir de votre petit mental, cela se complique. Il faut être absolument sans pensée !

Les gens à Mes pieds continuent encore de penser. Cela M’étonne tellement ! Au moins, abandonnez vos pensées à Mes pieds. Je fais tellement d’efforts ! La danse tandav [danse frénétique de Shiva qui annonce la fin du monde] est en cours et même alors vous pensez de cette façon. Du moins vous devriez savoir abandonner vos pensées à Mes pieds. Et ensuite, graduellement, cette habitude sera acquise [de rester en conscience sans pensée]. Mais cette seule petite chose est là, qu’en essayant d’être sans pensée, n’importe quelle question est là. Alors restez sans penser !

Bien que Je vous donne de temps en temps de petites suggestions sur ce qu’est ce chakra, pourquoi il se bloque, vous devriez comprendre cela [de rester sans penser].

Gardez votre corps en bonne santé. Gardez vos cœurs en forme. Il existe beaucoup de maladies de « Maan » [jalousie-orgueil-manque d’honorabilité-?] également. Les femmes ont ce problème. Gardez votre attention là-dessus. Soyez sans pensée.

En faisant de petites choses, votre cœur s’établit de lui-même et sa lumière commencera à se répandre. Et c’est celle-là, la lumière qui se répand en tant que vibrations à travers vous.

La partie divine qui est établie en vous, est le Soi. Il va dans le monde entier et revient à vous [en une parabole]. Ses ondes se déplacent et reviennent à vous dans votre cœur. Mettez vos lampes en bon ordre [gardez votre Kundalini éveillée]. Gardez votre corps en bon état. Ne détruisez pas la Shakti en vous [qui est l’huile de la lampe] avec des pensées mondaines. Gardez la flamme droite. Faites adhérer la partie supérieure de la flamme aux pieds de Mère. Une flamme droite brûle sans peur, en conscience sans pensée. Et si une telle personne se tient quelque part, alors les gens demanderont : « Qui est votre Guru ? Vous avez obtenu ça de qui ? »

Voici ce que vous devez faire pour Sahaja Yoga, être en nirvichara [conscience sans pensée] le plus possible.

Je suis en train de pousser votre Kundalini, vous aussi essayez de le faire de vous-même. Il ne devrait y avoir aucune pensée. Et ne courbez votre front devant personne, qui que ce soit qui soit là.

Beaucoup parmi les Sahaja Yogis inclinent leurs têtes en face de Sahaja Yogis. Je l’ai vu. Il n’y a aucune nécessité de faire de telles choses inutiles, ni même de prendre en considération les idoles dont les vibrations sont bonnes. Vous, vous êtes de très grandes idoles, vous êtes vous-même un temple. Cette idole connaît-elle vos vibrations ?

De ces idoles viennent seulement des vibrations tandis que vous, vous pouvez bouger vos mains, vous donnez la Réalisation aux autres. S’il y a un problème quelconque dans les chakras de quelqu’un, vous pouvez même corriger cela. De l’autre côté, une idole donne juste des vibrations.

Dans Sahaja Yoga, tout un tas de travail a été accompli dans le Centre de Bombay, sans aucun doute. Et les gens se sont élevés eux-mêmes très haut. Et beaucoup de travail a été fait dans un petit village du Maharashtra. Plus vous allez en profondeur, plus profond sera le travail divin. Nous n’avons pas besoin d’un grand nombre de gens mais, quels qu’ils soient, ils devraient être forts ou profonds.

La rajkaran [maîtrise de l’argumentation] devrait être semblable à celle de Shri Krishna. La rajkaran dont le monde a bénéficié, cette rajkaran devrait être adoptée par le Sahaja Yogi.

Cela devrait être fait de façon à en tirer de belle manière le bénéfice de la personne, en faisant ressortir intelligemment la bonté en lui. Comme vous n’allez pas le prendre directement par la main, alors nous pourrons donner [nos conseils] en enveloppant le chocolat.

Personne n’est plus rajkarni que Moi. Vous êtes sauvés ! Je suis très rajkarni. Et si quelqu’un est plus négatif, alors Je lui fournis quelqu’un de négatif pour se battre entre eux, se battre et mourir. Et Ma rajkaran est destinée à vous bénéficier. Ils ne viennent pas directement, alors Je dois jouer avec la rajkaran et, à la fin, ils viennent.

Mais quelle est la sagesse là ? Elle est dans le fait de bien penser, de penser au hita [au bien spirituel] de nous-mêmes ! Il s’agit ici d’un Gange de hita qui s’écoule.

Comment survient la seconde négativité dans l’être humain ? Gardez un œil sur vous-même. Dans cette négativité, qui préférons-nous rencontrer le plus ? Arrêtez ces rencontres. Si quelqu’un a plus de 50 ans, ils formeront un groupe. Un être humain n’a pas à former un groupe. Dieu vous-a-t-Il créés dans un groupe ?

Il s’agit d’arriver à un niveau international, ensuite d’atteindre un niveau universel.

Le plus grand ennemi que nous ayons est la rajkaran [sans hita]. C’est un très grand ennemi en nous.

Outre ces Kama [convoitise], Krodh [colère], Maad [alcoolisme], Matsar [jalousie], se trouve un ennemi différent en nous qui est la nature Rajakarni [manipulatrice] en nous.

Donc dites-vous à vous-même : « Oh Mr. Rajkarni, taisez-vous. Ne nous parlez pas ! » Un grand larron se trouve en nous. Prenez garde à lui.

Comment survient la seconde négativité ?

Celle-ci est due à une identification erronée, ce fait que nous soyons Hindustanis. Vous n’êtes plus Hindustanis, vous êtes un être humain et c’est cela la vérité !

(Le son n’est pas clair.)

En fait, quel nom devrais-Je suggérer ? Que nous venons du village d’où vient la boue de Ganapati ?

Les gens ont toujours ces genres d’identification erronée. Quand vous valorisez les différentes janmas [naissances], alors comment pouvez-vous croire à une identification si erronée ? Si aujourd’hui vous êtes Brahmine, ensuite vous pourriez vous retrouver demain chamar [chasse-mouches en peau de yack] ! Et il se peut que de Musulman actuellement, vous deveniez Brahmine.

Connaissez-vous votre passé ? Et si, par chance, vous voyez le passé et l’analysez, alors vous réaliserez d’où J’ai rassemblé cette boue d’idiotie. Il n’y a là que des sottises !

Au cours d’une seule janma, je fus un Musulman et ensuite un roi, et en ces temps actuels, je suis un mendiant. Et alors vous pourriez penser : « Comment ai-je rassemblé cette boue d’idiotie ? »

Vous devriez considérer le tatwa [principe]. Et ce tatwa est le tatwa de Mahakali. Tout ce passé est dû à notre sottise et nous devrions comprendre le Principe de Mahakali.

« J’ai été la fille de Shivaji Maharaj. » Où est-il ? Et où êtes-vous ? Viendront-ils à cheval ? « Nous sommes venus d’ici. Nous sommes venus de là. Nous sommes le pape de là, etc., etc. » Toutes ces choses sont une identification erronée de cette époque également [de cette naissance-ci aussi]. Qu’êtes-vous en ce moment ?

Une seule chose est la vérité, que vous êtes tous Mes enfants. Il n’y a aucune vérité en dehors de ça. Je vous ai donné naissance à vous tous depuis Mon Sahasrara. A part ceci, il n’y a pas de vérité.

Recevez-la [la Réalisation du Soi]. Celui qui ne comprends pas cette vérité, ne progressera jamais. Il influencera toujours les autres. Il les influencera par cette négativité quoi qu’il puisse penser de son niveau d’intelligence à propos de lui-même. Mais il devrait comprendre qu’ainsi il ne s’élèvera jamais, ni ne laissera les autres s’élever.

Vous êtes tous les enfants d’une seule Mère et pas seulement ça, vous êtes le chakra qui s’établit dans le même corps [du Virata].

Savez-vous ceci ? Il y a beaucoup de cellules à l’intérieur du Virata, de tout petits muscles. Parmi ceux-ci, vous êtes ceux qui sont illuminés ou éveillés. Vous tous êtes illuminés. Certains d’entre vous sont dans le cœur [du Virata], certains d’entre vous se trouvent dans le cerveau, certains sont dans les poumons, certains dans le ventre. Tous ces muscles ! Vous êtes très importants.

Cette sorte d’identification tadatmya [de similarité de nature] n’est pas en vous. Même si vous dites : « Nous sommes ceci et nous sommes cela », mais pour nous vous êtes juste semblables à une particule de poussière. Et c’est seulement en relation avec Sahaja Yoga que vous êtes importants. Sinon il n’y a pas de relation avec Dieu. Comprenez ceci. Sinon vous êtes juste semblables à des milliers d’entre eux qui sont seulement des particules de poussière. Votre grandeur existe seulement en relation à Sahaja Yoga.

L’état d’esprit d’un Hindustani, d’un Chinois, d’un Britannique, est différent. Chacun a construit sa matka [pot] avec une forme différente. Il ne devrait y avoir aucun mal là-dedans. Et les épices sont aussi uniques là-dedans. En fait cette identification erronée est également si grande que nous en sommes tous différents.

On devrait réaliser ceci : qu’il existe le même parfum en nous tous.

La première vérité est que vous êtes tous des Sahaja Yogis, ce qui signifie que vous tous avez pris naissance de Shri Mataji Nirmala Devi.

Et l’autre vérité est que vous pouvez être identifié seulement avec la vérité, pas avec le mensonge. A partir du moment où vous faites cela [vous identifier avec le mensonge], vos vibrations arrêteront à l’instant.

Donc quelles que soient les idées fausses qui se trouvent en vous [parce que ma mère m’a dit ceci, parce que j’ai étudié à l’école, etc., etc.], débarrassez-vous-en. Alors seulement vous pourrez vous élever.

Il devrait exister une union avec Dieu. Ajoutez cette amitié avec Dieu Tout Puissant. Vous devez être uni avec Lui dans Sa forme toute-puissante.

Quant vous comprendrez ceci, vous devriez l’identifier avec vous-même étant donné que la vérité est connue de nous tous et que beaucoup peuvent faire un discours à son propos. Et, après avoir connu cette vérité, vous n’êtes plus installé là, vous êtes installé ici. Vous avez changé de côté [vous êtes transformé].

Vous ne regardez plus le soleil mais en fait vous, vous-même, êtes devenu le soleil. En fait vous avez juste fait face au soleil parfois, plus tard vous serez vous-même le soleil. Protégez votre chasteté. Mesurez vos manques.

Je désire que vous tous soyez pareils au soleil. A part cela, Je ne désire rien. Ceux-là qui sont incapables de comprendre ceci, sont des gens à la vue courte. Il n’y a aucune richesse ni grandeur en eux.

Et vous tous devriez essayer de devenir grands, vastes et généreux. Même si l’autre personne rapetisse, vous, vous continuerez à vous faire devenir vous-même grand et généreux de façons différentes.

Par cette richesse en vous, toute cette petitesse disparaîtra. Ne vous condamnez pas vous-même en observant vos fautes. Car c’est également une façon de ne pas vous corriger vous-même [ou vous fuir vous-même]. C’est la meilleure façon que l’être humain a trouvé pour se fuir lui-même.

J’ai maintenant compris ceci. Cela se passe ainsi : si quelqu’un a dit ; « Vous êtes très mauvais », alors cette personne dira : « Shri Mataji, je suis très mauvais. » Cela signifie que maintenant vous devenez sans scrupule. C’est juste pareil de dire qu’il ne devrait pas y avoir d’hypocrisie dans le monde. Je pense que les hypocrites sont bien mieux que ces personnes sans scrupules.

Tandis que ces gens sans scrupules disent ; « Je suis méchant [mal façonné], un diable, je n’ai peur de personne », alors tous les gens deviendront méchants et des diables. A cause de cela, il y aurait une augmentation dans l’impudence. Au moins, à cause de l’hypocrisie, ce nombre de gens éhontés n’augmentera pas.

La voie moyenne ou le passage central est de voir vos fautes et de les effacer en les observant. N’essayez même pas de les décrire. Il s’agit de votre propre intimité personnelle. Vous améliorer vous-même est du domaine de votre vie privée.

Je ne dis rien pendant longtemps, J’observe juste et Je ne vous dis rien, même si Je sais qu’il y a un défaut en vous en observant ce défaut. Mais oui, quand il dépasse les limites, quand il affecte les Sahaja Yogis et les autres, alors Je dis : « Voyez, vous ne pouvez pas faire ça ! »

N’essayez pas de confesser quoi que ce soit en venant auprès de Moi. Elevez-vous très haut vous-même. Vous vous nettoyez vous-même, vous vous appréciez, vous vous respectez, vous conservez votre prestige, vous vous élevez vous-même.

Devenez tel que vous puissiez avoir de la fierté en vous-même [être une personne digne]. Chacun comprend ceci, que quoi qu’il fasse de bon ou de mauvais, ce sera pour lui [bon ou mauvais] [ou la chose qu’il est en train de faire lui procurera de la fierté ou lui donnera une mauvaise réputation].

Tout le monde peut comprendre ça. Alors ne faites rien qui vous fera perdre votre dignité. Dans la noirceur de ce Kali Yuga, vous devez briller comme des étoiles. Vous allez guider les gens [être des éclaireurs vers le bon chemin].

Comment puis-Je trouver un passage pour chacun, car Je n’ai jamais ni parcouru aucun chemin, ni Je ne suis arrivée nulle part ? Je suis où je suis, Je vis où Je vis. Mais vous, vous avez trouvé le passage. Vous vous êtes élevé hors des ténèbres [hors de l’ignorance]. Les gens vous verront ainsi. A Mon sujet, les gens disent : « Elle est le plus saint de ce qui est saint. Elle est une Sainte. » Donc seulement vous, vous devez briller comme des étoiles [c’est seulement vous qui vous êtes élevé vous-même].

C’est très mal de critiquer les autres Sahaja Yogis. C’est très mauvais. Car chaque Sahaja Yogi fait partie de Moi. Et qu’y aurait-il de plus stupide que cela, qu’une main aille couper les doigts de l’autre main ?

S’il y a un problème chez un Sahaja Yogi, alors faites-lui silencieusement un bandhan, faites un shoe beating, essayez de corriger cela. Et faites-vous vous-même un shoe beating après cela, tandis que vous vous améliorez et vous vous rectifiez vous-même par rapport aux années précédentes. Et, avant 5 à 6 ans, lentement et graduellement, votre progression sera en marche.

Personne ne tombe. Certains seront de ceux qui descendent, sortent [de Sahaja Yoga], mais ils s’élèveront à nouveau. Si l’attention se porte sur vous-même [votre Soi] et Moi, alors c’est possible que ça réussisse.