Cœur et Omkara, Londres 1977

(India)

Cœur et Omkara, Londres (UK), 1 février 1977.

English transcript: UNverified
Traduction: NON vérifiée. Ver 1/1/2014.

Et ce côté gauche du cœur [cœur gauche] est en relation avec votre Mère et avec Shiva, avec l’existence. Vous obtenez votre existence grâce à votre Mère. Et Shiva et Parvati sont vos parents. Tous les deux sont vos parents dès que votre existence est concernée. Et votre centre du cœur est un si beau centre.

Vous désirez que quelqu’un fasse quelque chose pour vous aider ou qu’il cède ou autre, vous trouvez que quelqu’un est très, très obstiné, eh bien Je vous ai expliqué que vous pouvez les ‘battre’ avec les chaussures [shoebeating], faire toutes ces choses. Mais, vous voyez, si vous ne faites pas cela, il existe un moyen très simple. Vous pensez juste à leur hriday, leur cœur, et vous y faites un bandhan. Et vous pouvez le faire d’une si belle manière, vous pouvez émouvoir une personne sans aucune difficulté si vous savez comment manier leur cœur. Vous devez faire appel à leur cœur et, Je vous le dis, il s’agit de la meilleure attirance et la meilleure méthode secrète grâce à laquelle vous pouvez amener du bon en eux lorsque vous parlez à quelqu’un.

Supposons que maintenant, intellectuellement, Je commence à Me quereller avec vous, vous allez M’envoyer balader sur le champ. Mais [au contraire], Je dois utiliser le pouvoir de votre cœur et Je dois entrer dans votre cœur, et c’est comme cela que ça marche.

Ainsi toujours, lorsque vous désirez faire quelque chose dans ce genre-là, vous devez juste devenir vous-même humble dans votre cœur. C’est la première chose. Avant tout, vous devez devenir humble dans votre cœur et, à partir de là, vous travaillez sur le cœur des autres. Faites juste un bandhan et vous verrez que la personne va fondre. Nous dissolvons notre intelligence, notre ego, tout, même votre superego, dans votre cœur. C’est ainsi une chose très facile à faire si vous savez comment approcher les gens au-travers de leur cœur.

Et c’est seulement possible si vous êtes sincère car la sincérité est quelque chose qu’un cœur reconnaît. Vous pouvez tromper une personne avec vos méthodes rusées mais son cœur s’en rendra compte par la suite et la personne va vous haïr. Même si vous parlez avec quelqu’un : « Oh, c’est vraiment super, oh c’est très bien. Je vous remercie beaucoup. C’est superbe » … mais que le cœur réalise : « Oh il essaie de me tromper et il est très rusé », le cœur va commencer à haïr une telle personne. Car le cœur possède cette aptitude de voir et sentir la personne.

Aussi, si vous pouvez faire appel au cœur de quelqu’un et faire un bandhan sur ce cœur, vous pouvez faire fondre cette personne, et cela si vous l’aimez et désirez que cette personne soit corrigée.
Supposons que cette personne se saoule ou que cette personne vous bat et vous torture parce qu’il est sous l’influence de drogues ou de choses extérieures, alors vous faites seulement un bandhan sur son cœur et vous verrez qu’il va changer. Il va changer très rapidement.

Et c’est pourquoi vous parlez d’un changement du cœur. Vous trouverez cela partout. Dans chaque écrit, il est inscrit qu’un changement de cœur est nécessaire, pas un changement de vêtements. Il ne s’agit donc pas d’un changement intellectuel, d’un changement raisonné, mais c’est le changement du cœur.

Et cela se passe en bougeant le chakra du cœur sur le côté droit [cœur droit] dans le sens des aiguilles d’une montre [en faisant un bandhan], c’est-à-dire en bougeant le [centre du] cœur lui-même dans le sens des aiguilles d’une montre. Si vous pouvez faire cela, vous pourrez réellement accomplir des merveilles.

Et c’est ainsi qu’au niveau collectif, le cœur est la sorte de lien le plus profond, le plus profond de la collectivité ; un lien qui passe à travers nous tous. Aussi, si vous pouvez toucher le plus profond – car la partie la plus profonde est celle des trois cercles et demi [la forme originelle qu’a la Kundalini enroulée sur Elle-même dans le sacrum quand Elle est endormie et, lorsqu’Elle est éveillée, Elle passe au centre de chaque chakra, ici au centre du cœur] – si vous pénétrez jusqu’à ce point [central], alors cela [la demande, le souhait] va être transmis. Supposons que vous touchiez ailleurs [hors du centre], alors cela peut casser [la transmission]. Mais si, au début, vous commencez à y pénétrer [au centre], cela va bien marcher et va devenir une circonférence complète .
Maintenant, celui qui est au centre [le cœur centre], comme Je vous l’ai dit, est le plexus du cœur que nous appelons le plexus cardiaque, et il possède dix [SM veut dire ‘douze’] sous-plexus dont les noms anglais sont …

A nouveau, Je vais vous donner la liste complète. Je ne sais pas quand nous aurons le temps de vérifier dans le journal médical mais Je trouverai tous les noms, tous, et Je vous dirai comment ils les appellent dans la terminologie médicale. Mais ils savent qu’il y a dix [douze] sous-plexus qui aident au fonctionnement des muscles du cœur, des poumons [à gauche] et des poumons du côté droit, et c’est ainsi que se fait la subdivision. Mais ils ne savent pas qu’il existe déjà trois parties gérées par les dix pétales, désolée, par les douze pétales. J’en parlerai plus tard.

Donc douze divisés en trois, cela fait quatre pour chaque partie [chacun des trois canaux]. Mais en fait ce n’est pas ainsi. Les douze pétales sont rassemblés au centre, et le cœur centre [le centre du cœur centre], est connu sous le nom de ‘cœur sacré’. Dans la Bible on l’appelle ‘le cœur sacré’ et cela, le sacré de ce cœur dans sa forme abstraite, est l’amour maternel de Dieu. C’est pourquoi Jagadamba, la Mère de l’Univers, réside là. Et ces douze pétales agissent dans le cœur sur la demande de la Mère, et c’est pourquoi nous ne pouvons pas leur permettre [car nous n’avons pas l’autorité] d’aller de ce côté-ci ou de ce côté-là car c’est ‘Elle’ qui réellement les fait pulser. Donc ici ‘Elle’ devient une personne dominante et pas le cœur. Ici c’est régi par l’Esprit.

Ainsi l’Esprit [Paramatma] se dirige Lui-même, et c’est dirigé avec l’aide de la réflexion de Dieu Tout Puissant Lui-même [Atma]. Il ne dépend que de Lui-même. C’est arbitraire. Il voit, Il observe, Il est le Témoin. Il observe le jeu de ces douze pétales ici mais, s’Il trouve qu’il y a trop de stress sur le [centre du] cœur centre, alors Il tourne juste l’interrupteur. Et, quand l’interrupteur est tourné, tout s’arrête, vous voyez.
Donc vous devez comprendre la différence entre les autres chakras et celui-ci. Celui-ci est celui où se trouvent l’Esprit d’un côté et la Mère de l’autre côté, et du troisième côté il y a une personnalité humaine parfaite, trois choses rassemblées. Maintenant, si vous les réduisez à nos trois pouvoirs [trois canaux], vous devriez comprendre.

D’un côté c’est l’instrument, ou vous pouvez dire le noyau qui fait travailler le côté gauche. Au centre il y a … Ou vous pouvez dire que le travail du côté gauche, vous pouvez dire que c’est le travail de Mahakali. Au centre vous pouvez dire qu’il est destiné au travail de Mahalaxmi. Et le noyau pour le travail du côté droit est le cœur du côté droit où réside Rama.

La raison pour laquelle nous pouvons l’appeler ‘un noyau’, la raison en est qu’Il était actif. Il était actif sans sentiment. Il était le Témoin de cela sans aucun ressenti.

Maintenant elles [les trois parties] sont combinées ici où est venu Shri Krishna [au Vishuddhi chakra] et ‘Il’ a ressenti l’état de Témoin et ‘Il » l’a appelé Leela [le jeu divin]. Leela est tout cela. Rama ne l’a jamais appelé Leela mais Il a dit que c’était comme un jeu. Et c’est pourquoi Krishna est ici complet et c’est pourquoi nous L’appelons ‘Sampoorna’, une incarnation complète, Adi.

Savez-vous que le Christ était ici [au niveau du Vishuddhi mais Krishna-Vishnu l’ont élevé au niveau de l’Agnya] ? Et Je vous ai parlé du Christ dans ce livre. Je vous l’ai lu, le Devi Mahatmyam, ce qu’ils ont décrit de Lui, comment Il avait été créé et comment Elle allait L’amener ici, qu’Il était Mahavishnu, et comment Il a été placé là. Mais ce n’est pas notre sujet. Juste maintenant nous discutons seulement à propos de ces trois pouvoirs du cœur.

Et qu’elle est la connexion de ces trois pouvoirs ? Pourquoi devaient-ils être placés à cette époque ? Parce qu’à ce point de jonction, nous avons trois noyaux travaillant ensemble sur trois canaux différents et ils doivent être connectés d’une façon ou d’une autre. Ils doivent être connectés car sinon, vous voyez, il n’y a pas tellement de connexion établie car il n’y a pas d’éveil de la Kundalini. Il y a le parasympathique qui est a moitié suspendu et pendille, et comment vont se faire les connexions avec le cœur qui est l’existence, avec le cœur qui est l’évolution et avec le cœur qui est l’activité ?
Donc à ce point de jonction qui est maintenu connecté, une fois que le cœur stoppe, tout stoppe simultanément.

Mais quand vous êtes à ce niveau [sans éveil de la Kundalini], alors votre horoscope s’applique. L’horoscope peut s’appliquer seulement jusqu’à ce point parce que, si vous prédisez à une personne qu’elle va mourir selon un horoscope … Disons maintenant qu’ils disent : « Il va mourir », disons « demain. » Mais, s’il reçoit sa Réalisation aujourd’hui, il ne va pas mourir demain, il va mourir beaucoup plus tard. Ou il va peut-être mourir quand il va le désirer. Cela est arrivé. Car il est allé au-delà de cette limite où ces trois choses sont connectées. Donc, vous voyez, nous disons que vous avez reçu un nombre limité de battements de cœur, vous avez reçu un nombre limité de respirations. Quand la respiration devient si lente après la Réalisation, la moyenne des respirations devient si lente que, comme il y a eu Réalisation, elle est beaucoup plus allongée et la connexion devient très fortement différente parce que le cœur stoppe dès que vous le stoppez ; il ne peut stopper parce que les autres activités sont à l’arrêt.

Donc, avant tout, lorsqu’une âme réalisée meurt, la Kundalini doit sortir d’ici [de la fontanelle] et ensuite le cœur s’arrête. Il s’agit d’un phénomène différent et c’est pourquoi, lorsqu’une âme [totalement] réalisée meurt, ils découvrent que le prana [souffle], la vie, n’est pas passée au travers de la bouche ou du nez mais elle est passée par ici, et vous trouvez un caillot de sang seulement ici [à la fontanelle]. Et c’est le signe qu’il s’agissait d’une personne réalisée d’un très haut niveau. Et ceux-là [les êtres réalisés] qui meurent, même avant d’avoir atteint un tel niveau [totalement réalisé], ils ne meurent pas avec leurs yeux ouverts ni avec le nez qui saigne ou avec leur bouche ouverte, mais il n’y a juste aucun saignement venant du nez ou de la bouche, absolument aucun saignement. Et on pourrait faire des tests de pression [du sang] sur eux. Autrement, au cours de toutes les autres morts [êtres non réalisés], il y a un saignement. Les yeux chez certains [êtres pas totalement réalisés] peuvent être ouverts mais, s’ils sont totalement réalisés, alors ils seront fermés. Donc voici ce qu’est la différence. Mais, à ce niveau [non réalisé], tout influence votre personnalité parce qu’ici vous en êtes encore à un niveau où vous n’avez pas atteint l’état de témoin et c’est la raison pour laquelle votre horoscope est valable par rapport à vous. Toutes les choses matérielles agissent à ce niveau. Sinon c’est comme cela que vous devenez miraculeusement différents.
Je vais vous donner un autre exemple sur la manière dont vous devenez miraculeux. Par exemple une âme réalisée voyage en train. Nous avons eu cet exemple, un exemple concret en Inde. Il y avait une âme réalisée qui voyageait dans un train et le train a eu une collision mais pas une seule personne n’avait été tuée dans ce train et il y avait eu plein de soubresauts que personne n’avait pu expliquer.

Il y eut un accident de car dans lequel se trouvait une âme réalisée. C’était un très grand car et il y avait là beaucoup de garçons dont certains d’entre eux formaient un groupe, et tous étaient saouls, chantaient, et il ne savait pas quoi faire. Mais quoiqu’il en soit, il était là, et pas une seule personne ne mourut dans ce car lors de l’accident. Et les gens se sont demandé comment cela avait été possible.

Et même si un accident est sur le point d’arriver tandis qu’une âme réalisée marche là, il va voir que soudainement quelque chose va se passer et cela va éloigner le risque d’accident. Si vous pouvez faire un bandhan à ce moment, vous pouvez immédiatement écarter cet accident.

Ainsi vous voyez qu’une telle personne qui est réalisée, qui a dépassé ce niveau et a atteint l’état de témoin, une telle personne non seulement se sauve elle-même mais sauve les autres.

Donc tous vos horoscopes et toutes ces choses, vous voyez, se réfèrent à des catégories différentes en ce qui concerne une âme réalisée parce que toute la chose change. Tout le contexte change, change absolument, et il devient une personne différente. Ses mains changent, ses lignes changent, et les gens commencent à dire : « Oh vous avez dû être ceci et vous avez dû être cela » et ensuite, vous voyez, ces gens qui ne sont pas réalisés, s’ils voient votre main, ils peuvent décrire le changement spirituel qui est survenu. Mais ils vont encore rester attachés à certaines choses et vont dire certaines choses qu’ils ne peuvent voir. Cependant, s’il s’agit d’une âme réalisée, il peut vous dire immédiatement à quel âge vous allez obtenir votre Réalisation complète, ce qui va se passer, toutes sortes de choses si c’est une personne totalement réalisée. Mais en fait les gens, après la Réalisation, ne sont plus intéressés par ces choses sauf rares exceptions. Je n’ai connu personne ayant une âme réalisée qui ait continué à lire dans les lignes de la main et ce genre de choses. Cela ne les intéresse plus.
Mais revenons-en au cœur. Sur le côté droit, nous avons l’emplacement de Rama. Rama était connu pour Son obéissance à Swaddha, si vous connaissez l’histoire. Son père se trouvait à Ayodhya. Il régnait là et avait trois épouses. La troisième épouse avait deux fils et elle ne voulait pas voir Rama acquérir le trône. Elle était une très bonne mère mais quelqu’un, vous voyez, une dame vint lui dire quelque chose et elle l’a écoutée et dit à son époux : « Si tu désires me faire une faveur, la faveur promise, tu dois faire partir Rama dans la jungle pendant quatorze années et donner le trône à mon fils Bharata. » Et lorsque son fils entendit cela, il s’est senti mal, il s’est senti mal à cause de cette demande. Mais Rama était là. Il avait entendu et lui dit immédiatement : Je vais aller dans la forêt et J’accepte cela ainsi que l’attitude de ton fils envers Moi. C’est d’accord. » Et, vous voyez, c’est comme cela qu’Il est parti. C’était juste pour obéir à la demande de Son père, parce que Son père n’en avait même pas fait la demande mais il y était obligé. En effet il avait accordé deux faveurs à son épouse car, une fois durant la guerre, elle lui avait sauvé la vie, alors il lui dit qu’elle pouvait à tout moment lui rappeler d’honorer ces deux faveurs et il s’agissait d’elles. Elle n’aurait jamais pensé qu’elle les aurait utilisées d’une manière si sotte.

Plus tard elle s’en repentit car son fils Bharata vint lui dire qu’il refusait d’accepter le trône et il y plaça juste les chaussures de Rama pour y régner et tout fut différent. Mais Dasharatha [le père de Shri Rama] mourut parce que, quand Rama s’en est allé, il mourut juste.

[Fin de l’audio pour la vérification de la transcription.]
Vous voyez ainsi comment la vie de Rama montre combien Il était obéissant envers Ses parents. Il a tellement souffert.

N’importe quelle personne qui ne respecte pas ses parents, vous voyez, si vos parents ont été cruels, vous avez tous les droits de leur dire qu’ils ne doivent pas se montrer méchants envers vous et que vous vous sentez heurté, mais vous n’avez pas le droit de leur répondre mal en retour, et vous devez vous montrer respectueux. Vous devez être respectueux car ils représentent vos parents primordiaux. Vous ne pouvez pas crier sur eux et mal vous comporter. Vous devez avoir une attitude respectueuse.

Peut-être qu’ils sont de mauvaises personnes mais vous devez les respecter parce que vous les avez choisi. Vous les avez choisi pour votre naissance. Vous auriez pu ne pas naître d’eux mais vous les avez réellement choisi et vous avez dit : « Ceux vont être mes parents. » Donc s’ils sont vos parents, ils sont là à cause de certaines raisons, parce que vous les avez recherchés dans vos vies précédentes et c’est ainsi que vous êtes là.

Par exemple, vous voyez, vous rencontrez certains parents et vous pensez que ce sont de très bons parents pour leurs enfants. Alors vous dites : « Oh Dieu, puis-je les avoir comme mes parents ? » Vous demandez et vous les avez. C’est seulement en les ayant [comme parents] que vous saurez ce que c’est que d’être leurs enfants.

Ensuite vous allez mal vous comporter avec eux, ce n’est pas la façon de procéder. Il faut seulement ne pas commettre l’erreur de choisir les mauvais parents. Il faut être respectueux envers eux et cela deviendra pareil à une bénédiction, ce sera toujours une si grande félicité. Vos parents se montreront très durs, avec des périodes de discipline, d’incompréhension. Je sais que c’est très dur. Mais avec l’éducation que vous avez et la compréhension que vous avez du monde entier, vous pensez qu’ils sont absolument idiots et abêtissant et immatures. Et spécialement quand vous avez les vibrations, vous vous sentez encore plus mal à cause de leurs addictions aux choses dont ils peuvent devenir totalement esclaves. Mais vous devez comprendre qu’il faut voir qu’ils ont attrapé ces problèmes. Vous auriez pu devenir pareils si vous n’étiez pas venus à Sahaja Yoga. Vous auriez pu être bien pires. Alors comprenons-les, essayons de les aider à en sortir et, si vous êtes respectueux, Je vous le dis, vous pouvez être très sûrs, si vous vous montrez respectueux, de pouvoir les changer.
Vous ne pouvez jamais changer les aînés en polémiquant avec eux, ce n’est pas la façon de changer vos aînés. Commencez à vous comporter comme s’ils devaient être respectés. Je vous dis que ceci est le secret pour traiter avec vos parents, c’est d’être extrêmement respectueux envers eux de sorte qu’ils réalisent : « Oh Dieu, alors qu’il me respecte tellement, comment se fait-il que j’ose mal me comporter en sa présence ? » C’est cela le secret pour traiter avec vos parents et pas en criant sur eux. [Par contre] ceci n’est pas [forcément] l’attitude que vous devez avoir avec vos [enfants ?], mais il ne faut pas le faire avec vos aînés. Avec vos aînés vous devez créer en eux un sentiment qu’ils doivent être respectés [et donc être respectables].

Cela arrive vous voyez. Vous devez essayer, essayez cela avec vos aînés. Si vous désirez que n’importe qui, vos aînés, soient bien avec vous, essayez d’être extrêmement respectueux envers eux et la personne va commencer à se demander : « Que devrais-je faire maintenant pour conserver ce respect envers moi, de sorte que je ne le perde pas ? »

Et c’est au respect qu’ils accordent le plus de valeur. Les aînés accordent le plus d’importance au respect. Et si vous leur accordez le respect, ils ne vont pas le laisser partir à rien. Vous pouvez leur faire faire tout ce que vous voulez si vous leur montrez réellement du respect. Et ils vont lutter pour le garder en abandonnant, voyez-vous, tout ce qui les éloigne de vous, cela afin de conserver ce respect.

Mais, vous voyez, s’il arrive que vous trouviez que vos parents ne font pas ce qui est correct, vous allez commencer à les suspecter et ils vont alors penser : « Voilà ce qu’il en est. Nous avons perdu leur respect. Que nous reste t-il à gagner maintenant ? » Parce que, vous voyez, ces choses [vos remarques] ne vont créer aucun enregistrement dans leur cerveau.
Nous avions eu le cas d’un garçon qui Me parlait de son père, qu’il était comme ceci et se comportait de telle façon qui était très incorrecte de sa part [adultère ?]. Je lui dit : « Je suis d’accord, c’est très mal de sa part, il ne devrait pas faire cela » puis J’ajoutai : « Qu’as-tu fait ? » Il répondit : « Nous l’avons battu encore et encore, nous l’avons maltraité. » Et Je lui dis : « Ce n’est pas la bonne manière. Quand il rentre à la maison, tu essayes de te montrer très respectueux. Essaie ! » Cela a marché. Il a laissé tomber la femme. Parce qu’il recherche le respect.

Et vous savez combien vaut le respect ! Après tout, vous constaterez que la plupart des gens dans ce monde désirent le respect. Si vous respectez quelqu’un, cette personne va vouloir tout abandonner afin de garder ce respect. Et un père y accorde de l’importance parce qu’il est votre père, et une fois que vous acceptez : « Oui, père, oui, oui » et d’une façon respectueuse, essayez juste et vous verrez que cela va marcher.

Voyez-vous, si vous désirez quelque chose, d’accord, demandez juste ce que vous voulez avoir : « Mais pouvons-nous nous arrêter là ? Ayons une discussion à ce sujet. » Vous pouvez diriger l’attention de votre père seulement en lui montrant du respect. Essayez juste avec votre mère et votre père. Vous n’avez pas à les forcer. C’est vrai. Je vous parle d’un secret. Vous voyez, ce n’est pas pour rien que vous allez changer vos façons de faire ou autres, mais Je vous en explique juste le secret car vous avez perdu la notion de ces méthodes secrètes pour le remporter sur les gens, les comprendre et les gérer, et vous y arriverez réellement à votre manière. La seule chose c’est qu’il faut les respecter.

Je pense qu’il peut y avoir des questions.

(Musique)
La Bible est un livre qui est consulté par des gens divers dans des endroits différents, à des niveaux différents, et tout ceci leur a été révélé par l’Inconscient. Toute la connaissance que vous trouvez dans la Bible, leur a été révélée par l’Inconscient et ils ne pouvaient en fait pas comprendre son texte en entier. Quoi qu’ils aient compris ou rassemblé, ils le mirent par écrit. Une partie en a été perdue parce que cela n’avait pas été enregistré immédiatement et aussi parce que la Bible originale elle-même a été perdue. Ainsi toutes les explications, toutes les choses furent laissées en arrière, et c’est ainsi que les gens ont une très bonne excuse de faire ce qu’ils veulent de toutes les grandes paroles qui sont dans la Bible.

Par exemple : « La parole » [le Verbe]. Qu’est ‘la parole’ ? S’agit-il d’un logo ou autre ? Qu’est cela ? Qu’est-ce que cela comporte ? Que cela signifie t-il ? Comment cela commence t-il ? D’où cela vient-il ? Il s’agit de OM. OM provient de trois mots : UH, OOH, MUH. UH, OOH, MUH.

UH se réfère à la première création du côté gauche, ce que nous appelons le pouvoir de Mahakali. Il s’agit juste de la première manifestation dans le monde du superego qui eut lieu alors. Ainsi nous pouvons dire que UH se rapporte au tout début lorsque, à ce stade, la vie n’était pas encore créée.

OOH se réfère à l’autre étape où maintenant le son est pareil. Le son est le même mais la manifestation est différente. La voix est la même, Mon son est le même. Par exemple, quel que soit Mon son [tonalité de voix], vous pouvez le reconnaître où que Je parle : « C’est Mataji qui parle. »

Il se peut que la manifestation soit différente qu’il s’agisse de UH ou OOH ou MUH. Donc UH a commencé en premier, puis on en est venu à OOH qui est le pouvoir de Mahasaraswati. Nous pouvons dire que les trois notes que nous avons en tant que – Je ne sais pas comment vous dites en anglais pour ces notes – mais disons en tant que SAH, UH, SAH, sont les trois notes de base. Donc la seconde note est celle de Mahasaraswati grâce à laquelle la vie, la vie solaire, a commencé à s’exprimer.

Et la troisième note est MUH au travers de laquelle l’évolution a commencé à prendre place, de sorte qu’il s’agit de l’étape de Mahalaksmi.

Ainsi vous avez obtenu ces trois pouvoirs qui travaillent ensemble et, d’une façon très résumée, nous pouvons dire qu’il s’agit du OM.

Et il ne s’agit pas seulement du fait que les êtres humains en aient parlé. Mais, quand vous méditez, vous avez vu que ce OMMMMMMMMMMMMMM que Je prononce, que ces trois pouvoirs en ont un troisième [ensembles], ces trois sons, et c’est ainsi que ce mot ‘OM’ a été créé.
Pour une âme réalisée, OM est une chose des plus puissantes.

Par exemple, si vous voulez vous protéger vous-même, le mot OM lui-même peut vous protéger. Et, quand ces trois pouvoirs se combinent en tant que OM, nous disons que seulement l’Enfant ou le Dieu Soleil, représentent OM dans sa forme la plus pure. C’est pourquoi dans la vie du Christ ou nous pouvons dire dans la vie d’une personnalité qui représentait le Fils de Dieu, OM est très important car Il contient ce OM en Lui-même. Tous ces trois pouvoirs sont en Lui et dans sa forme la plus innocente.

Ce que J’essaye de dire est ceci, que vous preniez maintenant n’importe quelle autre Déité, n’importe quelle autre Déité excepté Lui, prenez n’importe quelle Déité, vous allez trouver qu’elles ont plus de ce pouvoir-ci ou de ce pouvoir-là.

Par exemple si vous prenez, disons, Vishnu qui est là pour notre évolution ; si vous prenez, disons, Brahmadeva, Il est là pour la création ; si vous prenez Mahesha, Il est là pour ce que vous appelez le côté du superego. Même si vous prenez Krishna, Il est là pour l’évolution. Mais, quand vous vous élevez ici [au niveau de l’Agnya], alors seulement vous trouvez que tous ces trois pouvoirs sont combinés ici à l’Agnya. Avant d’arriver à l’Agnya, ils sont séparés. Au niveau de l’Agnya, ils sont combinés.

C’est pourquoi il est très important que tous ces trois pouvoirs soient contrôlés par le Christ et c’est la raison pour laquelle Jésus Christ est la Déité la plus importante en ce qui concerne les Sahaja Yogis car, pour l’évolution, il n’y a pas de problème, mais la coordination et la protection complètes de l’être humain est seulement possible si vous avez ces trois pouvoirs en main.
[Par exemple,] elle a obtenu son évolution tout à fait bien, elle a eu sa Réalisation tout à fait sans problème, mais elle a trouvé ensuite que son côté gauche est cassé. Alors supposons, même si elle est évoluée, que doit-elle faire si le côté gauche met la main mise sur elle ? Seul le Christ peut la sauver.

Supposons maintenant que le côté droit est trop actif. C’est ce qui arrive à certaines personnes, vous le savez très bien. Ce côté droit de beaucoup de gens est [super] actif quand vous trouvez que leur ego est beaucoup trop colérique. Pour eux également, en supposant qu’ils évoluent, que va t-il se passer ? Ils vont tout précipiter. Mais, s’ils sont attaqués par leur ego, seul le Christ est la personne qui va les équilibrer.

Et si vous voyez le Christ, le Christ n’est rien d’autre que l’équilibre complet. C’est un équilibre complet à une position plus élevée. Avez-vous déjà vu comment est une balance ? Si vous pouvez voir, c’est une balance qui est maintenue à une position plus élevée que le centre. Et c’est ainsi qu’Il procure l’équilibre, et c’est pourquoi Il est l’Omkara Lui-même, l’incarnation d’un Omkara car, comme nous le savons, Il est Ganesha et Ganesha est l’Omkara personnifié.

Dans ce son de l’Omkara, les sons complets des mondes sont là. Toutes les permutations et combinaisons, la mélodie complète de ces univers, sont dans ces trois sons : UH, OOH, MUH. C’est basé sur le OM.

Egalement lorsque la Kundalini se déplace, elle le fait de trois façons : UH, OOH, MUH, parce que dans la partie plus basse se trouve le UH, dans la partie centrale se trouve le OOH, et ici il y a le MUH. Cela signifie que, au niveau de la partie plus basse de l’être humain, nous sommes ce qui a été créé en tant que matière inerte. Au centre nous sommes ce qu’est la création, ce qui signifie la créativité. Et dans la troisième partie se trouve le processus évolutionnaire. Ainsi donc nous sommes divisés de trois façons, c’est, nous sommes, notre partie supérieure est MUH, la partie centrale est OOH et la partie plus basse est UH. C’est ainsi que nous sommes et, lorsque vous prononcez OM de manière adéquate, vous constatez que la Kundalini s’élève.
Il n’y a absolument aucune différence en ce qui concerne la Bible et Sahaja Yoga, le Coran et la Gita. Seuls les gens qui ont une vision très limitée, voient la différence. Celui qui a vu à l’intérieur de ceux-ci, ne peut voir aucune différence parce que c’est juste la même chose. La seule chose c’est qu’à cause des circonstances, des différentes méthodes au travers desquelles ce fut manifesté, vous trouvez une petite différence en eux mais, en ce qui concerne leus matière et substance, c’est juste la même chose. Dans la Bible, le Coran ou la Gita, Je ne trouve même pas un seul mot que Je ne puisse expliquer.

Tout peut être expliqué très clairement mais le problème avec les gens, c’est qu’ils ne peuvent pas penser d’une manière unifiée, les êtres humains ne peuvent faire cela. Ils doivent essayer de découvrir la coquille ou une sorte de mare pour stagner. C’est la nature humaine. Ils veulent tout le temps devenir des vers. Parce qu’un jour ils en ont été, ils veulent à nouveau redevenir des vers et des amibes. Je pense qu’ils vont en terminer avec la race humaine. Je ne sais pas quoi dire. C’est pourquoi ils ne peuvent voir l’unique vérité universelle qui coule en eux et c’est la raison qui partout a tué les religions, parce qu’une fois que vous savez qu’il y a un seul son qui passe au travers de toutes ces belles religions, les fleurs de la création universelle, alors il ne peut plus subsister aucun problème ou combat. Et en créant cette sorte de mort pour toutes les religions, ils ont permis à ces gens horribles de surgir et d’occuper maintenant le devant de la scène.

Vous les avez donc heureusement [les trois sons] pour surmonter tous nos problèmes physiques, émotionnels et mentaux. Le OM travaille pareillement sur eux tous.

Maintenant vous pouvez demander : « Où est le terme OM dans la religion chrétienne ? » C’est le mot ‘Amen’. ‘Amen’ n’est rien d’autre que OM parce que MUH est un son nasal et la fin d’un son nasal, et NUH signifie aussi un son nasal car, dans la langue arabe, c’est écrit comme un NEE, vous voyez, et NEE avec Mon nom, vous dites NOOH. Avec Mon nom commence NUH, également écrit avec un point. Eux tous ont reçu un point. C’est ce point qui montre que c’est un NUH. Et, dans le langage sanscrit, ‘point’ signifie ‘NUH’. Et c’est pourquoi cela donne MUH et NUH. Amen est pareil à OM.
Maintenant le problème est que tout change avec l’évolution et c’est pourquoi OM a été amené au niveau de Amen. UH est devenu AH et OOH est devenu MUH et MUH est devenu NUH. Comme Je vous l’ai dit, le Christ est venu en tant qu’être humain mais Il était Ganesha. Et la Swastika est devenue la Croix. De la même manière OM est devenu Amen.

Donc, après chaque prière, vous êtes supposés dire ‘Amen’. Pourquoi pas ‘Amen’ ? Qu’est-ce que cela signifie ? Qu’à partir de là, le mot OM finit par arriver dans la langue anglaise. Si vous voyez, même dans le mot, dans les langages, l’universalité résonne, mais nous n’avons pas d’yeux pour voir l’universalité. Nous pensons : « Oh, nous sommes Chrétiens. Nous croyons au Christ. Nous ne croyons pas en tout ce non-sens. Car les autres sont tous des insensés. »

Mais comment êtes-vous reliés au Christ ? Que connaissez-vous du Christ ? Cela personne ne le sait, vous voyez. Et c’est ainsi que tous les problèmes de toutes les religions surviennent devant vous, que les gens ne croient juste plus en rien. Ils disent qu’il est fou de croire dans la religion. Et toute cette folie continue. Pourquoi tant d’argent pour les églises ? Pourquoi devrions-nous avoir des papes ainsi que de si grandes organisations au nom de Dieu ? Pourquoi devrions-nous avoir des temples ? Pourquoi le devez-vous ? Je veux dire qu’il y a comme ici, nous avons partout des gens qui se révoltent contre toutes ces soi-disant, ils les appellent ces ‘soi-disant’ religions ? Mais tout ce qui est apparu au nom de Dieu, dans la pureté du cœur des gens, leur est venu de Dieu Lui-même ! Le seul problème survient lorsque c’est communiqué à un être humain qui n’est pas encore réalisé. Même s’ils sont réalisés, jusqu’à quel point sont-ils réalisés ? Vous avez vu maintenant tout ce que Kevin connaît et combien vous, vous connaissez ! Ainsi, même ceux qui sont légèrement réalisés, jusqu’où vont-ils savoir ce qu’Il [Dieu] désire communiquer ?
Et c’est pourquoi ce genre de folle séparation a commencé parmi les êtres humains et, une fois que vous désintégrez la religion en [plusieurs] religions, c’est terminé. Ce fut la meilleure façon d’en terminer avec la religion parce qu’ils ne donnèrent pas d’importance à la substance. Ils ont juste essayé de donner de l’importance à quelque chose qui est si superficiel et cette superficialité fut également créée par ces gens horribles qui désiraient juste utiliser le Christ comme leur livre de poche, utiliser Krishna comme s’Il appartient à leur maisonnée.

Ce OM a été utilisé partout dans le monde d’une manière très, très subtile. Et le mot MUH signifie MA, et vous savez que nous tous, pour une Mère, nous disons Ma. Vous allez partout dans le monde, ils comprennent le mot ‘Ma’. Personne n’a de problème pour comprendre le mot ‘Ma’ parce que tout y aboutit, cela signifie que toute la création aboutit aux pieds de la Mère. Vous pouvez même comprendre qu’en ce qui concerne la Chrétienté, il s’agit de la Mère, de l’amour même.

Quand ils parlent de Mahomet, ils doivent savoir qu’Il avait eu besoin de la présence de cinq femmes. Et elles étaient toutes meilleures l’une que l’autre. Elles toutes étaient des UH OOH MUHs avec lui, les pouvoirs. Elles étaient les pouvoirs qu’Il avait et c’est pourquoi Il dut en épouser autant. Personne ne comprit ce dont il s’agissait. Par exemple, sa propre première épouse, Hadjia, n’était personne d’autre que Mahasaraswati. Sa propre fille n’était personne d’autre que Mahalakshmi. C’était ainsi tous Ses pouvoirs exprimés en tant que Son épouse ou sœur ou fille, qui l’ont aidé au cours de Sa vie, soutenant Ses pouvoirs.
Mais ce même mot OM est utilisé également par les forces négatives. Comment l’utilisent-ils ? Ils vont donner ce nom à un démon quelconque. Normalement ils ne le font pas parce qu’il s’agit du plus pur des noms qui ne peut pas être contaminé. Normalement ils ne vont pas le faire, normalement ils ne le font pas. Je n’ai rencontré personne, jusqu’à maintenant, qui ait récupéré un démon sur lui avec le nom ‘OM’ et personne, jusqu’à maintenant, n’a donné ce nom à personne, mais J’ai vu des gens donner des noms comme …. Ce sont différents noms : ‘Imee’ pour Mahakali, ‘Bree’ pour Mahasaraswati, ‘Glee’ pour Mahalaksmi. Désolée : ‘Imee’ pour Mahakali, ‘Bree’ pour Mahalakshmi et ‘Glee’ pour Mahasaraswati. Ils vont ainsi donner ces noms, séparément comme Je l’ai vu, aux démons qu’ils veulent placer [sur les gens].

Par exemple Je vais citer le nom de cet homme, vous le connaissez, qui s’appelle lui-même transcendantal et tout cela. Il utilise ces noms. Bien sûr, parmi eux, le premier ‘Imee’ est maintenant attaché quelque part [sur le dos de quelqu’un]. Ces ‘Imee’ ‘Bree’ ‘Glee’, bien qu’ils soient les noms des Déesses, il peut les utiliser. Mais il ne peut pas utiliser le nom de OM ou le nom de Jésus. Il ne peut pas donner le nom de Shri Ganesha. Ces noms sont au-delà de leurs … vous voyez parce qu’ils sont terribles. Une Mère peut pardonner mais ceux-ci, ils vont juste les réduire en cendres, et c’est pourquoi ils n’osent pas utiliser ces noms. Vous ne le remarquerez pas car ils vont parler de cette façon : « Au nom de Jésus », vous voyez, « Au nom de Jésus, je vous donne ceci », de cette manière. Et ils disent : « La photo de Jésus » et tout cela. Et ils peuvent même utiliser la croix car vous pouvez voir une croix faite par ces gens seulement. Ils peuvent les utiliser. Mais ils ne peuvent pas donner le nom de Jésus à ces démons. Ils ne peuvent pas vous demander : « Dites ‘Jésus, ‘Jésus’. » Ils ne vont jamais dire cela. Mais ils disent … Ils peuvent dire toutes sortes de OOHMs et n’importe quoi. Et, avec tous ceux-ci, ils peuvent attaquer quelqu’un. Par exemple, ils disent : « Om Namo Shivaya. » C’est très bien : « OM Namoh Shiva. » Maintenant ils ont utilisé ‘OM’ et cela va neutraliser ces paroles. Ils ne savent peut-être pas que cela neutralise un peu : « OM Namoh Shivaya. »

(Fin du premier côté [de la bande enregistrée].)
Ainsi le nom de quelqu’un est ‘Namoh Shivaya’ et il y pénètre. Alors que cela signifie quelque chose de si grand, que vous vous prosternez devant Shiva, cet aspect de Dieu qui est éternel. Mais ils vont dire que vous preniez le nom ‘OM Namoh Shivaya’ parce que, avec cela, cette chose, vous voyez, est soumise aux pouvoirs de Shiva, et c’est ainsi qu’ils vont placer ce ‘OM’ avec cela, mais ils ne vont jamais donner un mot unique comme ‘OM’ à … [ce ?] point, parce qu’aucun démon ne va posséder ce nom. Il est trop grand. Ainsi ce sont les trucs que ces gens jouent avec le mot ‘OM’ et vous devriez jouer pareillement. A chaque fois que vous le ressentez, dites juste : « OM. » Ne dites rien d’autre. Dites : « OM. » Pour vous, chaque phrase a une fin, même en disant : « OM Namoh Shivaya …  » Mais si vous dites seulement : « OM Jésus », c’est suffisant.

Maintenant [plaçons les trois sons] dans un cercle. Si vous parlez de l’univers complet dans un cercle, alors vous en faites trois parties et vous obtenez trois arches. Disons qu’une est UH, une autre OOH et l’autre MUH. Quand vous essayez de les reconstruire, alors vous obtenez UH OOH et MUH. Il y a trois arches, vous les reconstruisez. La première arche est penchée comme ceci : UH, OOH la seconde comme cela, et la troisième est MUH. Et le Point au-dessus de cela, c’est le Point central. C’est le Point central du cercle, c’est le Point au-dessus de cela [comme une coupole ronde divisée en trois arches avec le point central au-dessus où les trois arches devraient se rassembler ?]. Maintenant vous avez vu comment s’écrit OM et c’est comme cela, les trois arches sont décrites de cette façon. Ainsi toute la création, avec le point central qui est Dieu Lui-même, tout cela ensemble compose le OM, et c’est ainsi qu’il va être appelé. Je pense vous en avoir parlé.

Maintenant, avant tout, lorsque la Création prend place, comment s’est tout d’abord formé le OM ? Vous l’ai-Je expliqué avec la parabole, avec le dessin ? Ainsi le premier son, le premier son qui a débuté à cause de la séparation, lorsque la première séparation eut lieu entre les Deux Identités, Dieu et Son Pouvoir [l’Adi Shakti], ce fut le moment où le son commença et ce son n’est rien d’autre que le OM. Ce son sera là et va continuer à agir jusqu’à ce que ces Deux Identités [re]deviennent Une. Ainsi il ne restera plus de relativité et donc il n’y aura Rien. Ainsi les gens pensent que le monde provient de Rien parce qu’il n’y a pas de relativité. Quand Ils deviennent Deux, alors il y a quelque chose. Sinon Ils sont Un et Absolu, et alors il n’y a Rien. Quand le son fusionne ou finit ou, comme nous disons, disparaît …. (inaudible), c’est le moment où toute la Création fusionne en Une seule action. Ainsi c’est le Point vers lequel nous devons nous diriger.
Et cela se passe dans votre propre être. Tout d’abord vous ressentez le OM. Parfois vous sentez le son venir. Parfois vous ressentez qu’un genre de tintement survient car il y a sept sons qui sont aisément discernables hors de ce OM. Facilement. Si vous vous asseyez, vous pourrez parfois entendre comme une sorte de cloche qui sonne, parfois vous allez entendre comme une cascade d’eau, et parfois vous allez entendre comme si, dans la nuit, les petits criquets chantent. Vous voyez, toutes sortes de sons apparaissent. Vous sentez qu’ils sont là, que quelque chose se passe dans la nuit, vous voyez, vous allez avoir cette sorte de sentiment. Ce sont tous différents types de sons mais vous pouvez aisément en reconnaître sept sons et eux tous mis ensemble font le son OM. Ainsi, si vous les jouez tous de manière adéquate, d’une façon mélodieuse, eh bien nous pouvons dire d’une manière harmonieuse, alors vous allez entendre le son OM.

Lorsqu’il y a une suggestion qui vous arrive de quelque part, vous allez toujours sentir qu’il y a un son qui vient dans vos oreilles, alors vous serez alerté. Vous êtes alerté et vous portez juste attention aux idées qui viennent et alors, soudainement, vous avez une idée. Notez-la par écrit. Ce sont toutes des idées qui viennent de l’inconscient. Attendez juste, un son va arriver. Et le son va suggérer qu’une suggestion arrive. Prenez-en note.

Mais, avec le diable, une telle chose n’arrivera jamais. Vous n’aurez jamais le son. Vous allez également avoir [une annonce ?] ou quelque chose … avec peut-être de petits fragments car ils les transportent en tant que fragments, juste … Mais, la plupart du temps, vous allez avoir une odeur horrible comme celle de cuir brûlé ou d’œuf pourri. Vous allez avoir des odeurs horribles provenant de ces gens qui sont possédés.
Ainsi ce OM est un son qui comprend, qui parle, qui organise, qui informe, et c’est le son de l’amour Divin. C’est le ressenti électrique que vous obtenez sur votre main. Et c’est cela le son.

Donc nous avons obtenu également cinq types très subtils de l’expression des cinq éléments et ceux-ci sont ce subtil son du OM. Les vibrations en sont la partie électrique. Il y a le pouvoir d’un aimant dans ce son ou dans cela pour une personne qui est réalisée [pouvoir d’électromagnétisme].

La personne qui est bénie par Dieu, a un pouvoir magnétique. Cette personne attire. Cette personne peut même ne pas en parler, mais les gens savent ces choses. Ils savent que c’est un homme qui est réalisé, qu’il y a quelque chose de spécial à son sujet. Vous pouvez immédiatement découvrir ce qu’il est. C’est grâce à ce son et le magnétisme. Vous avez dû entendre ce son lorsque nous nous sommes transformé en matière. De la même manière toutes ces choses se sont transformées, le son devient un aimant, l’aimant devient les vibrations, les vibrations peuvent devenir l’Esprit. Donc ceux-ci sont tous transformables et font partie de la même chose, de la même énergie qui est l’amour Divin, qui est Amour. L’amour a un son et l’amour a de l’électricité, il a obtenu du magnétisme et il a obtenu le pouvoir.

Quand tous ces pouvoirs subtils sont déversés sur n’importe quel être humain, cela agit. Cela agit et les gens commencent à s’améliorer au niveau de leur santé.

Vous avez dû entendre parler d’expérimentations où les gens ont essayé de la musique sur certaines personnes qui ne sont pas bien et ils ont été guéris. Et ce qui se passe c’est qu’ils, les pouvoirs si subtils, plus subtils du son que nous manifestons, que, derrière cela, le Pouvoir qui les manifeste, entre en jeu. Et il s’agit là d’une chose très petite. Avec vous, lorsque vous placez votre main [sur quelqu’un pour l’équilibrer-soigner], il s’agit ici du son du OM qui est en train de vibrer. Ce sont des vibrations si microscopiques, des vagues de vibrations si microscopiques, que vous ne pouvez pas les voir avec un verre grossissant, vous ne verrez pas du tout Mon doigt s’agiter. Vous allez dire qu’elles sont très stables mais ce sont des vagues très microscopiques. Et ces vagues microscopiques, lorsqu’elles pénètrent dans le corps des êtres humains ou n’importe quoi, là elles éveillent les micro-ondes qui sont en train de dormir dans le corps des êtres humains ou de n’importe quelle chose que vous utilisez, et elles commencent à générer, ce que vous appelez, la seconde phase en tant que … [manifestation ?] de l’extérieur.
Je vais vous donner un exemple de comment cela marche. Je place maintenant Ma main sur une personne qui est malade. Je la place ici, sur la partie qui est malade, où il a un problème. Que se passe-t-il ? Ces ondes, elles passent jusque là et, quoi qui soit endormi à l’intérieur, vous voyez, cela [ces micro-cellules] sont en quelque sorte régénérées. Et elles commencent à s’éveiller et à se renforcer. Maintenant elles vont générer les autres, celles qui sont manifestées, ou nous pouvons dire celles qui sont apparentes, grâce auxquelles la personne se sent guérie.

Par exemple, nous appliquons les vibrations ainsi. Ici le sang est figé, il n’y a pas de circulation du sang. Vous placez vos vibrations là. Ce qui se passe, c’est que le caillot de sang commence à se dissoudre car le pouvoir de dissolution du sang se trouve dans la vitamine K. Et la vitamine K est excitée par le passage des vibrations à travers elle. Et la vitamine K restera excitée là plus tard à cause des micro ondes qui y perdurent. Et c’est ainsi que cela marche. Mais vous ne pouvez pas voir cela. Elles font juste leur travail. elles sont abrusha (?), elles sont invisibles. Mais elles sont là. C’est impossible d’en faire un enregistrement car les êtres humains ne possèdent pas de tels instruments. Maintenant au moins, grâce à Dieu, les scientifiques ont accepté que nous n’avons pas des oreilles qui peuvent enregistrer tout ce qui compose le son. Donc, de la même manière, ils n’ont pas d’enregistreurs pour enregistrer les vibrations de ces ondes microscopiques.

Et quand vous dites OM, en tant qu’êtres réalisés, quand vous dites OM, les ondes sonores du OM, essayez-les justement sur une personne qui a juste de la douleur là. D’accord ? Juste maintenant vous placez vos mains là et vous dites OM. Essayez de le faire.

(Musique)
Je désire tout d’abord vous parler de Ma réunion et pourquoi Gandhi est si important. Vous n’avez peut-être pas réalisé quel instrument extraordinaire était Gandhiji. Il est venu Me chercher dans Ma famille alors que j’avais sept ans et Je suis restée très, très proche, extrêmement proche avec lui, et il avait l’habitude de M’appeler ‘Nepali’. Ce fut Mon nom. Et tout le monde Me connaissait par ce nom. Après 40 ou disons 45 ans environ, soudainement Je l’ai rencontré au mariage de son fils. Et Je me suis approchée de lui. J’ai immédiatement vu qu’il Me reconnaissait. Il dit : « Quoi, Nepali, comment se fait-il que Tu sois ici ? » Et des larmes commencèrent juste à couler de Mes yeux. C’était Gandhiji.

Il était également un maître extrêmement dur et J’avais l’habitude de dire : « Vous pouvez être dur mais comment pouvez-vous être dur avec tous ces gens ? » Il voulait qu’on se lève à 4 heures. C’était très facile pour Moi de Me lever à 4 heures parce que, vous voyez, Mon corps n’avait aucune habitude. Je peux Me lever ou Me coucher à n’importe quelle heure. Mais Je parlais pour les autres qui devaient se lever à 4 heures et devaient nettoyer leurs temples. Ils devaient même parfois nettoyer les salles de bain et les toilettes, et tout cela avec leurs propres mains.
C’était un maître super dur mais aussi une personne extrêmement aimante et compassionnée. Comme maintenant tout le monde l’a dit, il avait réellement pris l’habitude de toujours Me parler comme si J’étais une grand-mère, vous voyez, et il avait l’habitude de discuter de certaines choses avec Moi, ce qui était une façon d’agir des plus surprenantes pour tous les autres. J’étais grande et plus sage que n’importe qui d’autre, et il voulait Me faire parler de (?). Et il disait qu’il valait mieux écouter les conseils de certains enfants plutôt que ceux de personnes plus âgées. Même quand Je suis retournée à Gamlasha (?), cette fois-ci, Mon mari M’a dit la même chose : « Te rappelles-tu qu’il avait l’habitude de parler ainsi ? » J’ai répondu : « Je M’en souviens ! »

Mais d’une façon ou d’une autre, il M’avait reconnue et il était au courant à Mon sujet, vous voyez, par …. qui M’avait reconnue, et d’une quelconque manière, ce que nous n’avons pu savoir, par le fait qu’il y avait certaines personnes …. (partie importante inaudible). Quelque part près de là … (?) il y avait des gens qui se tenaient absolument à ces endroits du … (?) Ils n’auraient jamais supporté quelque chose qui soit mauvais pour eux-mêmes. La première chose c’est qu’ils voulaient rester eux-mêmes comme cela, dans le dharma. Et Gandhiji avait l’habitude de réellement …. (?) et de nous demander … (partie importante inaudible-.
Il avait une personnalité hors du commun. Et la chose qu’il M’a apprise, devrais-je dire, était une des choses que Je n’aurais jamais pu comprendre autrement, c’est le sens du denier public. En fait Je n’ai aucun sens de l’argent du tout, Je suis si … (?) Je ne sais pas ce qu’est une banque, Je ne sais pas comment aller toucher un chèque. Vous savez, Je veux dire que J’ai déjà dû toucher des tas de chèques mais Je ne sais pas comment faire. Même aujourd’hui, si vous voulez Me l’enseigner, Je ne peux juste pas l’apprendre. Je ne suis pas douée pour cela. Mais J’ai vu le sens de l’argent public de Gandhiji. Il était si méticuleux, si tranchant et si attentif que, n’importe parmi ceux qui avaient vécu avec lui, Je ne peux comprendre comment [actuellement] ils font si peu de cas du denier public.

Une fois nous avions eu une réunion avec tous les grands chefs qui vinrent à l’ashram de Nandi où nous, toutes les filles, nous nous trouvions et quelques garçons étaient là, s’occupant d’eux, leur donnant des pamphlets et toutes sortes de choses, et soudainement Gandhiji réalisa qu’il était très tard et qu’ils devraient prendre leur repas dans l’ashram lui-même. Alors il dit : « Pourquoi ne pas avoir votre repas ici ? » Ils dirent : « D’accord, si vous pensez ainsi, c’est très bien. » Donc il s’est levé, il avait toujours … [les clés ?] avec lui parce que … n’était pas là. Ainsi il descendit et nous dit : « Allons peser et prendre la nourriture pour eux. » Nous devions donc peser [la nourriture] d’après le nombre de personnes qui était là. Il dit : « Je suis un’ bakhta pavya’. Vous devez peser tout correctement et l’emporter. » Et alors cela lui prit 15 minutes pour faire tout cela. Ensuite il reprit la nourriture, la remit à sa place, et continua avec son travail.

Je pense que c’était Maulana Azad ou quelqu’un qui était là, qui dit : « Babu, nous n’avions pas voulu vous mettre dans un tel embarras pour notre bien être. Nous aurions pu partir un peu plus tard et avoir … » Il dit : « Des embarras ! Quel embarras ? Non » « Le fait que vous vous soyez levé et avez dû vous absenter (?), vous êtes si circonspect et si attentif à ce sujet. » Vous savez les paroles qu’il a dites : « Ceci est le sang de mon peuple. Je ne peux pas permettre qu’il soit gâché ou répandu en aucune façon.
Imaginez juste, il a dit : « Nibhani dani mira droga. » Je veux dire que Je ne peux oublier son sens de la compréhension. Et J’ai même vu Mr. Shastri faire pareil. Je veux dire qu’il n’y a rien comme deux façons de voir, deux standards. Au contraire, plus vous êtes proches d’eux, vous les respectez d’autant plus, car ils sont si propres et si purs, et ils pensent qu’avec cela ils ont maintenu cette propreté et ce standard.

Nous avons réellement beaucoup de chance d’avoir des personnes si élevées qui soient nées dans notre pays. Le seul problème c’est que nous avons oublié leur grande contribution, que Gandhiji fut celui qui vint sur cette terre pour nous sauver de cette domination décadente. Il a placé d’une manière si unique les bases pour Sahaja Yoga. En fait, il a placé des bases dans tous les domaines. Par exemple, si vous voyiez ses idées, ses idées économiques, elles sont absolument en accord avec Sahaja Yoga.

C’est maintenant la période postérieure à la révolution industrielle. Et avec la révolution industrielle, comme ils l’appellent en Occident, les gens sont allés si loin dans la création d’une économie agressive qu’ils sont abasourdis de la façon dont les choses se passent maintenant dans ces pays. L’agression, qui a commencé avec l’industrie, la mécanisation, est maintenant dirigée vers les être humains eux-mêmes. Vous serez étonnés qu’en Angleterre, qui est le pays le plus modéré parmi les autres, en Angleterre, chaque semaine, d’après les statistiques, deux enfants sont tués par leurs parents. Pouvez-vous l’imaginer ? Leurs propres enfants ! Ce ne sont pas des enfants illégitimes. Aucune famille n’est épargnée par ces agressions. Cette agression se fait maintenant contre soi-même, est absolument autodestructive. Les machines, celles qui ont enfanté la création de choses, ont également rendu les humains pareils à des machines, et ces machines n’avaient plus de sentiments en elles et ces sentiments ont commencé à s’assécher et s’assécher à un tel niveau que les êtres humains sont devenus des êtres sans sentiment. Il ne leur reste aucune émotion.
Je ne sais si Gandhiji aurait pu ressentir cela jusqu’à ces limites parce que, vous savez, c’est difficile pour un saint de voir les forces du diable, jusqu’où elles peuvent faire du mal. C’est une chose très difficile. Il en a cependant vu une partie, aussi il avait prévenu : « Ne rentrez pas dans les industries lourdes. Les industries lourdes sont très dangereuses. » Et il indiqua …. d’essayer de conserver …. places dans les industries.

Malgré tout cet avancement, en Occident, vous serez surpris que la condition est telle que vous ne pouvez pas obtenir quelque chose de frais [légumes ou fruits frais]. Vous avez de la nourriture qui ne vaut rien. Et Dieu sait quelle sorte de méthodes chimiques ils ont adopté car, tout le temps, vous sentez que vous mangez des produits chimiques. Vous ne sentez plus que vous mangez de la nourriture.

Si vous parlez aux gens, vous sentez qu’ils sont abasourdis. Ils sont choqués et effrayés les uns des autres. Il n’y a pas d’amour, pas de confiance, pas de dons ni d’acceptation. Il s’agit d’une société si ridiculement absurde qui a été créée, qu’il est important pour nous, les pays soi-disant développés, d’observer où ils se sont trompé, vers quels fossés ils sont allé et s’enferrent, et voyez pour vous-même que, bien que vous essayez d’utiliser la science et ces produits industriels des autres pays comme outil de notre avancement, vous devriez savoir qu’ils peuvent complètement nous détruire comme ils dont détruit ces gens.

La destruction ne vient pas tellement de l’extérieur. Bien sûr elle existe en quelque sorte, de la façon dont nous avons créé Hiroshima et tout cela, mais la destruction vient de l’intérieur et cette destruction s’installe de façon si importante qu’il est impossible maintenant de la stopper. La seule manière c’est de tourner tout cela en une nouvelle dimension par laquelle vous pouvez la contrôler et c’est seulement possible au travers de Sahaja Yoga. Dieu merci, Mon mari a été élu et Je suis venue à Londres, de sorte que nous avons maintenant une base.
Bajanawi (?), vous serez surpris, est totalement basé sur les différents chakras, un après l’autre. Tout ce Bajanawi va commencer l’un après l’autre. C’est juste comme nous faisons pour l’éveil de notre Kundalini. C’est basé, l’un après l’autre, depuis un chakra vers un autre chakra, vers un autre chakra, vers un autre chakra, bien qu’il n’ait pas mentionné autre chose. A part cela nous, dans Sahaja Yoga, nous devons tenir compte de toutes les incarnations, de tous les prophètes, de tous les grands maîtres primordiaux, qui sont venus sur cette terre et ajuster en conséquence les différents mouvements de la Kundalini. Car, selon Sahaja Yoga, toutes ces incarnations sont en nous et ils nous aident, et nous devons les éveiller.

Gandhiji a fait la même chose, c’est de nous dire que nous devons regarder autour de nous, nous devons connaître la Bible, nous devons connaître la Gita, nous devons connaître tous ces grands textes et personnes élevées et les intégrer.

Evidemment cette partie M’est dévolue, c’est l’actualisation de ce qu’il désirait faire. Même s’il avait effectivement préparé la base économiquement, ensuite la base politique également, il n’a jamais cru en l’agression. Jamais. Et il a dit qu’il faut entamer ce partage. Il a toujours cru que même le capitalisme devrait être conquis grâce à l’illumination.

Même s’il était si occupé à cause de ce travail urgent de sauver toute la nation, qu’il ne pouvait pas accorder beaucoup d’attention au côté plus subtil de Sahaja Yoga que J’appelle ‘l’éveil de la Kundalini’ ou ‘Réalisation du Soi’, mais il en a toujours parlé, il l’a toujours dit. Le plus surprenant c’est qu’il est le seul que J’ai vu jusqu’ici, qui ne donnait pas la Réalisation du Soi alors qu’il en était si proche et pouvait voir clairement que la Réalisation du Soi est le seul moyen d’émancipation des êtres humains. Ses valeurs et ses styles étaient si corrects.

En tant que Mère également, J’étais un enfant mais J’étais tout autant une Mère et Je ressentais toujours que Gandiji était un peu trop strict et J’avais l’habitude de lui dire : « Vous êtes trop strict, Je ne peux juste pas le supporter » et les larmes me venaient aux yeux. Je disais : « Ceci, c’est un peu trop. » Il répondait : « Non. Nous sommes dans l’urgence. Nous devons être disciplinés. Nous devons être disciplinés et nous devons le leur dire.
Aussi Je lui dis une fois : « Babu, si vous voulez discipliner les gens, pourquoi ne pas leur donner la discipline intérieure ? » Il répondit : « Comment l’obtenir à leur place [où ils sont, sous la domination étrangère] ? » Je dis : « C’est très facile. Vous pouvez le faire. » Il dit : « Non, justement pas maintenant. Pas maintenant. Tout d’abord soyons libres. Si nous ne sommes pas libres, comment pouvons-nous nous réjouir ? Nous ne pouvons pas parler de cela. Les gens diront que nous ne sommes même pas libres. Comment pourrons-nous leur parler de la liberté de l’Esprit ? Nous devrions [d’abord] être libres de la domination étrangère. »

Je veux dire, dans l’urgence, supposons que nous utilisons un bateau pour traverser, alors nous n’allons pas porter le bateau sur nos têtes mais nous allons transporter les expériences de notre traversée et ces expériences sont très grandes. Et la grandeur de Gandhiji était qu’il a créé de grandes choses seulement par son caractère personnel et par son dynamisme, un leadership absolument dynamique. Et à cet endroit, quand cela s’est passé, J’ai vu que ces gens étaient absolument régénérés. Vous ne pouvez pas croire combien ils se sont sacrifiés. J’ai vu Mon propre père, dont Je pense aujourd’hui qu’il était un homme légendaire si Je vous raconte combien il était grand. Je veux dire que, de toutes les façons, Je ne peux pas trouver une seule faute dans sa vie en tant que leader.

Mais aujourd’hui c’est très différent et très triste que ceux qui étaient supposés être des gens de Gandhi, ses suiveurs … L’autre jour J’ai demandé à quelqu’un : « Pourquoi ne pas commencer avec une éducation de base car nous ne vivons pas dans les villes. Pourquoi devrions-nous avoir cette éducation ? Cela ne convient pas pour les villages. » Alors il répondit : « C’est très différent. Il s’agit d’une proposition très différente » et tout cela. J’étais étonnée ! Il était un Gandhini, comment pouvait-il parler ainsi ?

Ce n’est pas du tout difficile d’adopter les manières de Gandhi en Inde. Comme Grégoire vous l’a dit, J’ai été en Chine et Mao a effectivement suivi Gandhiji. Il a copié tout ce que Gandhiji a fait. J’étais étonnée car, quand J’étais là-bas, J’ai même vu …. étant pratiqué par lui. Toutes les choses auxquelles pensait Gandhiji, il les a faites et il a amélioré la Chine. Et aujourd’hui la Chine est comme un tigre. Les gens en ont peur. Vous voyez, ce tigre s’est maintenant éveillé. Maintenant, que va t-il faire ? Il a obtenu son propre pouvoir. Et c’est ce dont Gandhiji a rêvé. Imaginez, ce Mao l’aurait utilisé et pourquoi pas notre peuple ? Je ne sais pas. Je devrais blâmer les bureaucrates ou les hommes de congrès ou les politiciens qui n’ont jamais compris que Gandhiji était l’homme le plus pratique et Je suis sure que maintenant Sahaja Yoga va ré-établir ses façons de faire. Cela doit effectivement être établi. Trop de questions, trop d’élaborations, trop de matérialisme font de vous un esclave du monde matériel.
Vous serez étonnés. Nous sommes supposés être des gens pauvres. Nous sommes supposés l’être mais nous ne le sommes pas. A Londres ou en Amérique, les Américains sont des gens si misérables que J’en suis absolument choquée. C’est une misère absolument choquante. Pour nous, ce n’est rien de dépenser cinq roupies pour quelqu’un qui vient dans notre maison ou autre, mais les Américains sont des gens si misérables que, même s’ils doivent dépenser un roupie, ils vont y réfléchir dix fois. J’ai trouvé que c’était la même chose en Angleterre. Et pareil en d’autres endroits. Ce sont des gens calculateurs si terriblement misérables.

J’ai connu des gens, si vous allez dans leur maison, ils vont compter le nombre de personnes et vont vous donner des sandwichs en rapport avec ce nombre. Horrible ! Et ils se comportent d’une manière si ridicule. Tout le temps ils pensent à l’argent, comment faire de l’argent ici, comment faire de l’argent là, comment le conserver. Vous ne pouvez imaginer combien cette soi-disant abondance les a rendus si pauvres. C’est absolument absurde.

J’avais toujours ressenti que, grâce à tous ces gains matériels, ils pourraient devenir plutôt des gens satisfaits et se pencheraient moins vers le matérialisme. Mais ce n’est pas ainsi. C’est juste l’opposé. Les gens se sont attachés au matérialisme comme à une religion et cela les rend fous, tellement fous que vous ne pouvez pas vous y faire. Les idées matérialistes que vous avez, sont juste absolument les seules valeurs pour vous. C’est un tel monde fou que, si vous restez là-bas, alors seulement vous allez réaliser combien ils sont fous.

Donc il en résulte que ces gens qui sont là, vous pouvez les voir, ils se révoltent. Ils ne pouvaient plus le supporter plus longtemps. Ils disent : « Nous allons sortir de cela. »
Mais les griffes du matérialisme avec lesquelles ils doivent vivre sont encore si grandes et ils trouvent cela très difficile. C’est seulement grâce à Sahaja Yoga qu’ils ont pu s’établir eux-mêmes et se stabiliser eux-mêmes. Je dirais que ceux-ci sont les grands pionniers qui vont changer la totalité de l’Occident. Ils sont les fondations du bel Occident de demain. Autrement l’Occident est actuellement une contrée vide, rien d’autre qu’une contrée vide, Je peux vous le dire. J’espère que ces gens vont se mettre à Sahaja Yoga de la façon (?) la plus sérieuse et vont répandre le message de Sahaja Yoga et créer cette atmosphère dont le Dr. … parlait juste maintenant, une atmosphère qui embellit et transforme. Dans tous ces pays occidentaux, occupez-vous en rapidement, réussissez-y et apportez-y l’aurore d’un nouveau monde dans lequel nous vivrons tous ensemble en tant qu’êtres humains et en tant que réels frères et sœurs.

Sahaja Yoga a rendu un grand service à l’humanité et il vous a donné l’Anta Yoga en vous-même. Il vous a donné l’Anta Yoga entre les Sahaja Yogis. Et il est si grand que certains de ces gens [des Yogis Occidentaux] sont allé en Inde beaucoup de fois. Ils n’avaient jamais pu se rapprocher autant des Indiens parce que, tous les Indiens, tous ceux qu’ils avaient rencontrés, étaient tous occidentalisés sans … Ils avaient les mêmes idées, la même philosophie, tout pareil, et ils étaient tombés amoureux de l’Occident et ils magnifiaient juste la culture occidentale et la façon de vivre de l’Occident. Mais ils dirent que la première fois, quand ils sont venus maintenant, ils sont allé chez des Indiens religieux. Et la façon dont ils sont venu embrasser tous ces villageois et dont ils ont dansé ensemble, et la manière dont ils se sont réjouis, ceci est le réel Antar Yoga, l’amour réel entre eux tous, la réelle façon de se réjouir ainsi que la réelle unité que l’on ressent. Ce n’est pas seulement le fait de discuter ou de parler de choses idéales : « Nous sommes des frères et des sœurs » et vous entendez dire que vous êtes tous frères et sœurs, et ce n’est rien comme quelque chose que vous devenez juste, comme l’actualisation, c’est-à-dire que vous ne pouvez juste pas vous empêcher d’aider une autre personne.

Maintenant par exemple, si Je suis assise ici et si Je dis que Je vous ai guéri, [en fait] Je n’ai rien fait de bien [pour quelqu’un]. [Car] Je ne le fais pas pour quiconque d’entre vous, Je le fais parce que vous faites partie de Ma Totalité (?). Je dois vraiment bien vous guérir si Je veux vous sentir tous. Je peux vous sentir à l’intérieur de Moi-même. Il s’agit ici de l’actualisation de la conscience collective. Et, une fois que cela arrive, vous commencez juste à sentir cette unité.

Et, aujourd’hui, Je vais vous parler de la conscience collective au travers de Sahaja Yoga, comment nous l’obtenons. Il s’agit d’une actualisation et non pas d’un lavage de cerveau ou d’un discours. C’est ceci la différence avec la façon dont les gens ont parlé. Ils parlent avant que cela n’arrive. Mais maintenant le temps est venu où cela doit se passer.