Sur les Chakras et leur Déités

New Delhi (India)

1977-02-22 Differrent Chakras And The Deities Delhi NITL HD, 118' Download subtitles: ENView subtitles:
Download video (standard quality): Transcribe/Translate oTranscribe

Feedback
Share

À propos des différents chakras et de leurs Déités. Delhi, (Inde), le 22 février 1977.

Transcript : Amruta
Traduction non certifiée. Version 24/09/2015

Shri Mataji: … que la source de joie se trouve dans votre Soi. A moins de rechercher votre Soi, vous ne pouvez pas rechercher Dieu.

Ils ont tous parlé de la seconde naissance. Ce que nous appelons le baptême est également pareil au fait que vous devez naître à nouveau. Il ne s’agit pas juste d’un baptême formel accompli par des personnes non autorisées. Même le terme ‘Musulman’, Mahomet a sans cesse parlé d’une renaissance.

Vous devez trouver votre Soi. Le problème est de comment trouver nos Sois. Existe-t-il quelque chose de semblable à ce « Soi » ? Existe-t-il réellement quelque chose de pareil à « Dieu » ? Ou bien tout cela est-il un mythe ? Existe-t-il aucun fait qu’en suivant une vie sainte et religieuse, vous allez être sauvé ?

Jusqu’à présent nous n’avons aucune preuve de cela. Naturellement, dans ce monde scientifique d’aujourd’hui, vous devez donner la preuve de tout pour convaincre les gens en sorte qu’ils recherchent leurs Sois. Et la science nous dit que nous avons évolué à partir d’une petite amibe jusqu’à l’état d’être humain. Pourquoi ? Pourquoi Dieu s’est-Il donné autant de mal ? Si vous ne croyez pas en Dieu, vous pouvez dire ‘la nature’. Pourquoi la nature a-t-elle travaillé si durement pour créer un être humain à partir d’une toute petite amibe ?

Supposons que nous assemblions quelques écrous et que nous essayions d’en construire quelque chose, un passant pourrait demander : « Pourquoi ? Qu’allez-vous créer à partir de cet instrument ? Que faites-vous ? »

Il doit y avoir une quelconque raison pour laquelle nous sommes devenus des êtres humains après tellement d’évolution. Mais la science ne pense pas au « pourquoi ». Elle vous dit juste : « C’est ceci. » Et pour tout ce qui n’est pas là, elle dit : « Nous ne pouvons pas l’expliquer. »
Cet instrument, quel qu’il soit, supposons qu’il doive travailler sur de l’énergie électrique ou sur n’importe quelle énergie, va de toute façon s’activer ou va commencer à se mettre en route quand il sera connecté à la source principale. Autrement il sera encore en cours de production ou, vous pouvez dire, en un état transitoire.

L’être humain, en tant que tel, est dans un état transitoire. Il n’a pas encore trouvé sa propre signification. Il ne sait pas pourquoi il existe, quel est le but de sa vie. Il s’agit d’une vie sans signification. Aussi vous devez être connecté à la source principale. C’est ce dont ils ont tous parlé, du fait que vous devez renaître, que vous devez devenir cela.

En fait, ceux qui ont parlé de ceci, étaient nés au dixième niveau. Le reste d’entre eux sont sur cette terre. Quand ils en ont parlé, tout s’est placé sur leurs têtes. Vous devez avoir atteint au moins le premier ou le second niveau pour comprendre qu’il existe quelque chose au-delà de cette conscience humaine, de cette connaissance humaine. Il existe quelque chose de supplémentaire à cette connaissance. Il y a une ouverture supplémentaire. Il existe une dimension plus grande qui doit être atteinte afin que vous compreniez votre propre signification.
Je dois dire que toutes les Ecritures ont décrit la Kundalini, toutes les Ecritures sans exception.

Evidemment en Inde, depuis des milliers d’années, il y a eu une très profonde tendance à la méditation et certains sages ont découvert la Kundalini depuis longtemps. Et même dans le [Dhirenja Sangita-?], la Kundalini y est décrite. Je dirais, à propos des Védas, qu’elles sont aussi anciennes. Nous ne pouvons pas déterminer l’origine de ces livres. La Kundalini a été décrite dans ceux-ci.

La Kundalini a été décrite à plusieurs reprises et a été également mal traitée et mal employée et mal représentée. Toutes sortes de choses ont été faites à propos de la Kundalini. Dans la Bible, la Kundalini a été décrite de telle manière qu’Elle n’est pas appelée ‘Kundalini’ mais ils L’ont appelée ‘Arbre de Feu’ et ‘Langues de Feu’. D’aussi nombreux adjectifs et descriptions ont été utilisés mais ils n’ont pas employé le terme ‘Kundalini’ lui-même parce que ce n’était pas écrit en langue sanscrite.

Donc il doit y avoir sans aucun doute un certain mécanisme en nous grâce auquel nous naissons à nouveau. Il doit y avoir un mécanisme spécifique.

Si je vous parle au travers de ce micro, il doit exister un mécanisme qui effectue le travail. Dans chaque graine existe une premule, le mécanisme qui germe et crée un grand arbre à partir de lui. De la même façon nous possédons un mécanisme placé en nous. Mais il s’agit d’une chose très subtile alors que les êtres humains en sont absolument au niveau grossier. Dans ce Kali Yuga, ces temps modernes, ils sont encore pires, extrêmement grossiers, et ils ne peuvent pas penser à quelque chose de subtil.

Si Je vous dis qu’il y a une énergie qui pense, organise, aime, vous ne pouvez pas penser à une telle énergie. Mais comment nous organisons-nous ? Comment pensons-nous ? Comment aimons-nous ? D’où obtenons-nous cette énergie ?

Pourquoi ne penserions-nous pas à cela ? Mais, comme Je vous l’ai dit, cet homme moderne ne pense pas au « comment », il prend cela pour acquis.
Ainsi, aujourd’hui, Je désire vous parler au sujet de ce mécanisme qui existe en vous. Ce ne devrait pas être juste un fait mental pour vous. Non ! Ce ne devrait pas être cette soi-disant connaissance de la Kundalini venue de l’extérieur mais il s’agit d’un événement où la Kundalini s’élève et où vous obtenez ce qui a été promis dans toutes les Ecritures.

Aujourd’hui le temps est venu de prouver l’existence du Pouvoir Divin de Dieu tout autour de nous.

Nous sommes allés prier Dieu. Nous a-t-Il écoutés ? Sommes-nous connectés à Lui ? Nous Lui faisons namasté, nous tendons nos mains vers Dieu Tout Puissant, sommes-nous connectés à Lui ou faisons-nous juste quelque chose de mécanique ? Il y a même tellement de personnes qui font du Hatha Yoga. Ils pensent qu’ils le font au nom de Dieu. Est-ce une méthode correcte ? Pouvons-nous faire n’importe quoi à ce sujet ?

S’il s’agit d’un processus vivant, d’un processus évolutionnaire, nous devons penser que nous n’avons rien fait jusqu’à maintenant pour notre propre évolution. Nous nous sommes transformés de l’amibe jusqu’à cet état [d’être humain] sans rien faire pour cela. Nous avons pris pour acquis notre vie humaine.

Donc, que pouvons-nous faire à ce sujet ? Si c’est un processus vivant, il doit être spontané [sahaj], il doit agir de lui-même, comme une graine qui est plantée, germe d’elle-même. Tout au plus, un jardinier peut verser un peu d’eau.

Je peux verser l’eau de Mon amour sur votre graine – tout au plus – mais la graine doit germer d’elle-même spontanément. Il s’agit d’un processus vivant et non pas d’un processus mécanique. Nous n’avons peut-être jamais réalisé ce qu’est un processus vivant parce que nous l’avons pris pour acquis. Vous voyez tellement de fleurs devenir des fruits mais nous ne pensons jamais à comment cela se produit. Nous n’avons aucune idée de ce qu’est la spontanéité. Nous pensons qu’en faisant quelque chose, nous sommes spontanés.

Ainsi il ne faudra faire aucun effort parce que la Kundalini est née avec vous. ‘Sahaja’ : ‘né avec vous’. ‘Saha’ signifie ‘avec’. Né avec vous. ‘Ja’ signifie ‘né’.
Ainsi l’éveil est un événement qui vous arrive quand quelqu’un qui est éveillé, comme une lampe ou une bougée illuminée, vient auprès d’autres lampes qui ne sont pas encore illuminées et les illumine spontanément.

En fait vous ne pouvez argumenter à ce sujet. Vous ne pouvez pas le rationaliser parce que la rationalité est quelque chose de limité. Vous devez vous diriger vers quelque chose d’illimité. Comment pouvez-vous le faire avec un mental limité ? Vous devez vous élever au-delà de ce mental. Si vous argumentez à ce sujet, vous allez vous en éloigner.

Mais dans la science nous avons découvert beaucoup de choses qui donnent des indications, ce qui prépare vraiment au stade de Sahaja Yoga, ce qui nous prépare à savoir qu’il existe quelque chose au-delà.

Nous avons accepté dans la science médicale le fait que nous ayons un système nerveux autonome qui agit par lui-même. Nous l’appelons ‘auto’ : souayam [somatique-?], chyme. Qui est cet « auto » ? Qui est « Celui-là » ? Celui qui fait battre votre cœur, qui digère votre nourriture ? Quand nous disons que c’est effectué par un système, vous lui donnez juste un nom. Mais comment l’expliquez-vous ? Vous ne pouvez pas le faire. Vous pouvez être capable d’augmenter le rythme de votre cœur mais vous ne pouvez pas le diminuer. Cela survient spontanément, automatiquement. Comment cela se passe t-il ? En lui donnant un nom, vous ne l’expliquez pas !
En psychologie, les gens ont découvert qu’il existe quelque chose de semblable à un inconscient universel. C’est ce sarvavyapi achetan [pouvoir omni-pénétrant] qui procure des suggestions symboliques dans les rêves qui sont universellement les mêmes. Ils ont accepté cela. Tellement d’entre eux [ces psychologues] ont prouvé par expérimentation qu’il existe un inconscient universel. Je ne dirais pas eux tous parce que, vous voyez, après tout il y aura toujours de la controverse jusqu’à ce que vous atteigniez la vérité. Le mental humain doit avoir quelque chose à manger. Mais ils en parlent.

Les scientifiques ne peuvent pas expliquer beaucoup de choses. Il y a autre chose que la science ne peut expliquer, c’est pour quelle raison certaines choses agissent différemment dans un corps humain. Par exemple il y a deux produits chimiques connus en tant qu’adrénaline et acétylcholine. Ils ont une certaine réaction chimique. Mais dans le corps ils réagissent différemment. Ils [les scientifiques] ne peuvent pas l’expliquer. Ils disent juste que le mode d’action de ces produits chimiques dans le corps humain ne peut être expliqué. Terminé !

Dans le corps humain ou dans n’importe quel corps en tant que tel qui est vivant, toute matière étrangère en est rejetée. Mais quand une mère conçoit un enfant dans son ventre, il n’est pas rejeté mais est nourri et veillé. Qui fait cela ? Qui comprend qu’il ne s’agit pas d’une matière étrangère mais d’un futur enfant ? Y a-t-il quelqu’un de pensant dans votre utérus ou quelque chose qui contrôle, qui prend la décision ? Il doit y avoir quelqu’un ou quelque chose d’au moins au minimum un niveau humain qui pense à votre place.

Voilà déjà des questions à poser pour les scientifiques et elles peuvent toutes être répondues. Parce que la connaissance de la science est analytique, se retrouve dans différents coins, elle vous procure une connaissance partielle.
En fait on peut voir la Kundalini, vous pouvez La voir. Vous pouvez au moins voir la pulsation de la Kundalini. Beaucoup de docteurs l’ont vue maintenant. Evidemment à Delhi nous n’avons pas encore de docteurs. Je ne sais pas si, parmi vous, il y a des docteurs. Mais, avec vos propres yeux, vous pouvez voir très clairement la pulsation de la Kundalini. Si vous avez un stéthoscope, vous pouvez même ressentir l’élévation de anahata [cœur], c’est-à-dire cette pulsation. Cela peut être fait.

Mais combien de temps allons-nous rester assis en demandant d’avoir la preuve d’une Kundalini ? Voyons ça maintenant.

Comme Je vous l’ai dit ce matin, vous devez accepter ceci en tant qu’hypothèse. Les temps modernes sont les pires pour une seule raison, c’est que vous devez expliquer tout ce qui n’est qu’une chose très simple en ce qui concerne la religion. Pour autant que d’autres choses soient concernées, vous n’avez même pas à les expliquer, les gens les acceptent juste.

Par exemple, si vous devez allumer cette lampe, J’ai juste à vous demander d’aller pousser l’interrupteur. C’est tout. Personne n’argumente. Mais aujourd’hui, au matin, J’ai demandé à quelqu’un de placer ses mains vers Moi comme cela, il a commencé à argumenter seulement sur ce point : « Pourquoi devrais-je le faire ? » Alors J’ai dit : « Je dois vous expliquer toute la chose, pourquoi cela doit être fait ? » C’était un simple geste qu’il ne pouvait pas faire. Et il est venu ici pour l’élévation de la Kundalini, vous savez, en ayant tous les droits sur Moi !

Vous ne pouvez même pas placer vos mains vers Moi ? Les argumentations ne vous ont emmenés nulle part. Vous devez comprendre cela. Ce bavardage « bla, bla » ne vous a conduit nulle part. Qu’avez-vous accompli avec ça ?

Vous pensez que vous avait fait ce travail, que vous avez construit ce bâtiment. Tout cela est mort, ce sont des choses mortes, une chose morte convertie en une autre chose morte. Quel travail vivant avez-vous accompli jusqu’à maintenant ? Qu’avez-vous fait jusqu’à maintenant que vous pourriez considérer comme du vivant ? Vous ne pouvez même pas faire germer une graine ! Celui qui accomplit des millions et des millions de telles choses, fait germer des billions et des billions de ces graines, quand nous devons Le connaître, au moins ayons l’humilité de savoir qu’au travers de notre rationalité et notre soi-disant intellect, vous n’allez pas Le connaître.

Une petite goutte veut connaître la totalité de l’océan ! Comment pouvez-vous expliquer la civilisation humaine et les problèmes humains à une fourmi ? Et comment pouvez-vous expliquer à un être humain le travail des subtiles forces divines ? Dieu a été défié par l’homme. Voyez cette grandeur ! C’est pourquoi il est indiqué dans toutes les Ecritures : « Sois toi-même humble dans ton cœur. » Cela ne veut pas dire que vous abandonniez votre intellect, pas du tout, mais vous devez avoir cependant un cœur équilibré.
Alors, avec tous ces termes et cette introduction apologétiques, Je vais maintenant vous parler de la Kundalini, où Elle existe, car ne commencez pas maintenant à douter depuis le tout début. Veuillez garder votre esprit ouvert. Plus tard, quand vous obtiendrez la Réalisation au moyen de Sahaja Yoga, quand vous la pratiquerez…

En fait nombreux sont ceux ici qui L’ont obtenue. Et ils ont vu le travail de la Kundalini et ont confirmé ce que J’avais dit à ce sujet. Mais pour vous, ce sera tout à fait choquant. Je sais que ce le sera parce que vous ne pouvez pas croire qu’une telle chose puisse être en nous.

Evidemment le mécanisme a été simplifié [sur le tableau] parce que, Je devrais dire, ceci est juste une classe primaire, le premier standard. Donc il n’a pas été indiqué aussi compliqué qu’il l’est. Je vais essayer de rendre cela le plus simple possible. Mais vous devez savoir qu’il s’agit d’une chose subtile que vous-même n’avez pas vue, que vous n’avez pas sentie, que vous ne connaissez pas jusqu’à maintenant. C’est quelque chose de soudain pour vous et, dans ce soi-disant monde illuminé scientifiquement, ça peut vous sembler tout à fait fou que Je parle de ces choses. Mais c’est comme cela. N’ayez pas une position fanatique. Il y a même des scientifiques qui sont de vrais fanatiques. La science est une autre obsession qui a réellement tué leur capacité de vision.
Pouvez-vous regarder ici maintenant, en voici le dessin.

Comme ils disent, l’homme a été fait à l’image de Dieu. Nous pouvons dire maintenant que, voyons, ‘l’Aspect de l’Etre Vivant’ signifie ‘l’Objet dont vous êtes la réflexion’. Donc nous commencerons à partir du dessus.

Quand l’enfant est dans le ventre de la mère, cette énergie que vous ne connaissez pas, l’énergie qui est omni-pénétrante, appelée Chaitanya, est le pouvoir divin de l’amour de Dieu qui est tout autour de nous. Cela semble seulement tout à fait poétique pour les gens. Pour beaucoup de gens, c’est juste de la poésie. Mais ce n’en est pas. C’est un fait. Car nous n’avons jamais essayé ce pouvoir auparavant, nous connaissons seulement le pouvoir de la haine.

Donc ce pouvoir de l’amour divin de Dieu qui est omni-pénétrant, qui est tout autour de nous, descend en nous. Oui, il le fait dans les êtres humains aussi, quand l’enfant est dans le ventre de la mère.

Le cerveau de l’homme a évolué de telle manière qu’il a reçu une forme de prisme, d’un prisme qui possède trois côtés et une base. Quand cette énergie entre dans le cerveau, alors elle passe dans toutes les surfaces du cerveau et une partie passe au travers de ce centre ici sur le dessus. Vous pouvez dire que ce n’est pas le centre mais l’apex comme montré ici.

A l’arrière elle passe au travers du cerveau directement dans la moelle allongée qui se trouve dans le cordon médullaire [dans la colonne vertébrale] et forme votre système nerveux central que vous appelez S.N.C.
Sur l’autre côté du cerveau, le côté gauche du cerveau, elle descend de cette façon mais, quand elle doit passer au travers du cerveau, elle va se réfracter à cause des différentes densités et va ensuite passer dans la moelle allongée en perdant une partie de sa force résultante sur le côté [droit] dans le cordon médullaire au travers de la moelle allongée.

Une autre qui tombe sur le côté droit, va du côté gauche à cause de la réfraction. A nouveau il en résulte qu’elle en perd un peu [de sa force] vers l’extérieur, est divisée en deux, une partie qui descend [directement] et l’autre partie prend ce chemin [à gauche] et descend dans la moelle allongée.

Celle qui descend sur l’apex du cerveau passe au centre et une partie, une partie importante, s’échappe dans l’os triangulaire [sacrum] en tant que Kundalini.

Voici l’arrangement pris quand vous êtes né de Dieu. Je L’appelle Dieu parce que c’est ainsi. Bien sûr, si Dieu existe ou non, nous verrons cela plus tard. Je dois vous donner cette preuve mais pas juste maintenant.

Ceci se passe d’une manière très subtile car, comme Je vous l’ai dit, il s’agit d’une énergie subtile mais qui est exprimée de façon grossière dans notre être en tant que trois systèmes nerveux autonomes. Le système nerveux central est connu en tant que système nerveux parasympathique, il est exprimé en tant que système nerveux parasympathique. Et il y a deux systèmes nerveux sympathiques, le gauche et le droit.

Mais dans leur forme subtile – que Kabira a décrite, Kabira l’a décrite très clairement – sous leur forme subtile les canaux qui transportent ces énergies subtiles sont [dans le corps] : au centre le canal est appelé Sushumna Nadi, sur le côté droit le canal est appelé Pingala Nadi et sur le côté gauche, c’est l’Ida Nadi. Voici ces choses subtiles qui existent à l’intérieur de la moelle allongée, pas à l’extérieur. Aussi, vous voyez, quand le docteur ouvre la moelle allongée, la personne meure.

Comment pouvez-vous la voir ? Comment pouvez-vous voir une forme subtile d’énergie au moyen de vos yeux ? Vous ne pouvez même pas voir votre électricité avec vos yeux à moins qu’il n’y ait une lampe qui soit allumée. Donc vous ne pouvez pas voir ces énergies qui sont en action à l’intérieur sous une forme subtile mais vous pouvez en voir son expression sous sa forme grossière à l’extérieur.
En fait ces trois énergies sont pareilles à la respiration qui se répand au travers d’une flûte.

Le souffle qui se répand au travers d’une flûte passe à travers sept trous. De la même façon, il existe sept chakras de base, les plus importants. Quand nous parlons de sept trous, en fait ils sont plus nombreux. Je vais parler de la base. Je vous parlerai des autres plus tard. Juste maintenant Je vais vous parler absolument, Je vous l’ai dit, comme dans une classe primaire, du premier standard. Je vais vous parler des choses basiques.

Ainsi ces chakras, les centres qui sont placés dans notre être qui sont ici, existant et agissant là, et qui s’y trouvent sous une forme subtile, sont exprimés à l’extérieur en tant que plexus que les docteurs connaissent. Y a-t-il un docteur dans cette salle ? Très bien. Ils sont exprimés en tant que plexus et les docteurs connaissent les plexus parce qu’ils peuvent voir les plexus à l’extérieur.

Mais quels sont les centres qui les contrôlent ? Je ne sais pas si la science médicale est allée jusque là pour accepter qu’il y a des centres à l’intérieur de la moelle allongée qui contrôle ces centres. Je ne le sais pas. J’ai suivi médecine pour cette même raison, parce que Je devais parler à ces médecins et scientifiques plus tard. Donc J’ai suivi ces cours. Mais à cette époque ce n’était pas pareil. Même dans la nomenclature que J’ai apprise, vous voyez, Je vais utiliser d’anciennes terminologies que J’ai apprises dans Mon jeune âge. Et s’il y a quelques différences, vous ne devriez pas vous en soucier parce que vous changez cette nomenclature à chaque instant.
Ainsi ces centres subtils placés à l’intérieur de la moelle allongée, agissent sur les plexus grossiers qui sont à l’extérieur. Je sais que les médecins accepteront bien cela. Ils n’auront pas d’objection à ça mais un peu plus loin, ils ne vont pas suivre. Ils ne le peuvent pas. Ils ne le pourraient pas en tant que médecins mais bien en tant que Sahaja Yogis. Une fois que vous l’aurez expérimenté et que vous l’aurez découvert, alors pourquoi diriez-vous : « Non. »

Mais nous devons savoir une chose, c’est que sans microscope, comment pourriez-vous voir quelque chose qui se trouve dans une cellule ? Avec vos yeux, vous n’êtes pas capables de voir quelque chose. Mais supposons que vous ayez des yeux comme ces microscopes et si vous en parlez aux autres, ils ne vont pas vous croire parce qu’ils doivent également recevoir ces yeux comme des microscopes. Ceci est un petit problème de Sahaja Yoga que cela doive vous arriver afin de pouvoir voir toutes ces choses dont Je vous parle.

Voyons maintenant quels sont ces centres.

En fait, quand Je vous les décris, ce n’est pas nécessaire de vous effrayer. Il n’est pas nécessaire que vous acceptiez. Je vais vous l’expliquer à plusieurs reprises.

Vous voyez, avec les enfants, c’est très difficile. Vous devez les emmener de ce côté-ci, de ce côté-là. Dieu sait où leur attention va juste s’échapper. Vous voyez, ils trouveront l’une ou l’autre échappatoire quelque part et vont juste disparaître. Je dois donc maintenir votre attention de façon adéquate afin que vous obteniez le savoir pour lequel vous êtes ici, afin que vous obteniez ce que vous avez en vous-même, pour obtenir vos propres pouvoirs afin de connaître votre Soi. Donc vous voyez, Je dois vous materner, m’occuper de vous et vous gérer très bien de sorte qu’il n’y ait aucun problème.

Ne permettez pas à votre attention de juste vous capturer, capturer votre esprit pour vous éloigner, vous voyez, car votre mental va vous jouer des tours. Soyez donc attentifs. Bien évidemment vous ne devriez pas également subir un lavage de cerveau avec ce que Je vais dire. Vous pourrez très bien juger si tout ce que J’ai dit est juste ou pas.
Alors le chakra le plus bas. Ce chakra, ce centre qui est subtil, à nouveau Je dis qu’il s’agit d’un centre subtil, pas d’un centre grossier, est un centre subtil placé à l’extérieur du corps humain et le subtil n’est pas localisé en un point.

Vous voyez, il s’agit d’une énergie à l’extérieur du cordon médullaire, dans la glande de la prostate, et elle est connue. Et maintenant quelqu’un pourrait dire que, si on enlève la glande de la prostate, alors elle existe encore mais cela a…

Supposons qu’il y ait une chaise sur laquelle Je sois assise, Je dirai : « Elle est assise sur la chaise. » Si maintenant la chaise est enlevée, Je ne suis pas enlevée. Ou s’ils disent que les hommes possèdent les glandes de la prostate, alors qu’en est-il des femmes ? Vous voyez, les questions peuvent surgir de cette façon. Aussi Je dis qu’il s’agit d’un centre vivant et subtil. Donc ne vous préoccupez pas de leurs chaises, Je vous indique juste un petit emplacement qui peut ne pas être le même pour chacun.

Et ça agit sur le plexus pelvien que nous appelons Mooladhara Chakra en langage sanscrit parce qu’à cette époque, il n’y avait pas le langage anglais.

Cela ne signifie pas que Je prêche de l’Hindouisme ou n’importe de ce genre. Tous les saints, Je vous en parlerai. Je vous parlerai aussi du Christ, où Il existe. Je vous parlerai également de Mahomet, où Il existe. Je vous parlerai d’eux tous. Il n’est donc pas question d’une seule religion ou de n’importe laquelle. Mais celles-ci sont différentes choses survenues au cours du processus d’évolution de l’homme, et toute cette évolution qui a eu lieu dans chaque être humain, se trouve en lui-même, est enregistrée, et il se tient là-dessus.

Par exemple, quand vous êtes arrivés au premier étage, vous devriez savoir que tout le premier étage se trouve là, que le deuxième étage existe, que le troisième étage existe.

De la même façon, tous ces étages que vous avez grimpés au cours de votre propre processus évolutionnaire, sont ces sept marches dont Je vous parle.
Donc la première étape est celle du Mooladhara Chakra qui est contrôlé par une Déité qui est un symbole. Je dis pareillement que c’est un symbole venant de l’inconscient universel. Et ce symbole est celui de Shri Ganesha.

Ceci va tous vous choquer. Ils seront très peu à avoir une photo de Shri Ganesha sans aucun doute mais nous croirons que ceci est un symbole vivant qui existe en nous à ce niveau. Il est là. Quelle en est la preuve et tout le reste, Je vous en parlerai. Mais tout d’abord maintenant, voyez juste ça pour vous-même. C’est Shri Ganesha.

Et ensuite, si Je vous dis que le même Shri Ganesha, qui est un symbole ici, s’est incarné sur cette terre en tant que Jésus Christ. Il est le symbole de l’éternelle enfance, de la sainteté. Et comme vous savez que ce centre contrôle aussi le sexe, ce symbole suggère que vous devez avoir l’innocence de Shri Ganesha dans la religion.

Ceux qui disent que le sexe peut être sublimé, les tantriques qui utilisent le sexe pour cette sublimation, sont les plus grands pécheurs sur cette terre.

Le sexe doit être sanctifié et être sacré. Si vous n’avez pas un sexe sanctifié et sacré, vous ne pouvez pas obtenir votre Réalisation, J’en suis désolée.

Ceux qui parlent de libération du sexe, doivent réaliser ceci : ils ruinent complètement leur Kundalini car la Kundalini est comme une Mère, Gauri, qui est installée en eux. Et, pour les Indiens, c’est très facile de comprendre que vous ne pouvez pas avoir du sexe avec votre Mère. Ceux qui parlent d’exciter le sexe pour la Réalisation, sont les plus grands pécheurs car ceci est le plus grand péché. Et ceux qui excitent leurs propres idées à propos du sexe en acceptant toutes ces choses licencieuses et permissives à propos de leur sexe qui est le plus saint du saint, tuent leur tabernacle. Ils se détruisent complètement eux-mêmes. Il n’y a pas de salut pour de tels gens. Cela va être très, très dur pour eux.

On va devoir travailler très dur pour ces gens. Et si vous venez à Mon centre à Londres, ils vous diront ce qu’il se passe, combien c’est difficile. On frémit d’horreur en voyant comment nous nous sommes joués de nous-mêmes avec ces expérimentations. Allez-vous vous-mêmes expérimenter ces dispositifs électriques ? Faites-Moi voir quiconque va placer ses mains dans le four pour faire une expérimentation !
Sans sainteté, vous ne pouvez pas parler de Dieu. Soyez en sûrs.

Vous pourriez ne pas apprécier cela. Non. Beaucoup n’aimeront pas cela. Parce que leur guru doit être assis ici et dire : « Oui, oui, vous devez le faire. » Vous avez aussi besoin d’un guru pour une telle chose, imaginez ! Les êtres humains, comme ils sont, gardent un guru pour dire : « Ceci est la plus grande chose dharmique que vous devez faire. » Imaginez ! Souvenez-vous que demain vous aurez à faire face à Dieu, même si vous n’avez pas reçu votre Réalisation.

Ceux qui essayent ces truquages seront punis au cours de cette vie. Ils n’auront pas à donner libre cours à n’importe quelle autre vie ou après la mort. Au cours de cette vie, vous devez mener une vie maritale sanctifiée et sainte.

Selon les être humains, les institutions du mariage sont faites par des êtres humains. Ce n’est pas le cas. Elles sont faites par Dieu. Je ne suis pas ici pour vous faire plaisir. Je dois vous expliquer les faits et la vérité de la vie. On doit mener une vie très sainte. Cela constitue une part essentielle.

Je suis vraiment désolée pour une seule chose, c’est que le Christ, qui était l’incarnation de cette sainteté, qui est vénéré dans ces pays, est totalement insulté par ces gens. C’était tout du long une personne célibataire mais aujourd’hui ils dépeignent la vie sexuelle du Christ !

En Inde ceci n’est pas possible. Grâce à Dieu, ici ce n’est pas possible. Ils n’osent pas parler comme ceci, sans honte et vulgairement. Il n’y a aucune honte à ce propos chez ces gens. Ils ont oublié Dieu.

Et c’est pourquoi, quand Je parle de Shri Ganesha, vous devez savoir que vous devez être pareil à un enfant quand vous désirez obtenir les bénédictions de la Kundalini parce qu’Elle est votre Mère et qu’Elle vous suit tout le temps. Elle renaît sans cesse en vous et Elle vous observe et Elle enregistre tout ce que vous avez fait.

Et qui effectue cet enregistrement ? Vous trouverez que, dans le cœur, il y a un scintillement de l’Esprit, de l’Atma, qui est la réflexion de Dieu Tout Puissant. C’est l’Esprit qui enregistre parce qu’Il est le Témoin. C’est un Sakshi, c’est un Témoin de tout ce que vous faites dans la vie. Et tout est enregistré dans la Kundalini et, au moment de l’éveil de la Kundalini, Elle le montre. Beaucoup de gens Me demandent : « Mère, comment le savez-Vous ? » Parce que la Kundalini fait partie de Moi, Elle me dit tout cela. Et Je suis au courant de leurs problèmes parce qu’Elle M’en parle. Tout est enregistré comme sur une bande enregistreuse dont vous avez reçu la cassette, son axe, tout est là.
Et la Kundalini se trouve sous la forme de Gauri qui est une vierge juste mariée à Shiva. Il s’agit d’une expression symbolique, poétique, qu’Elle est installée pour prendre Son bain avant de rencontrer Son Seigneur. Et Shiva est dans le cœur de l’Atma. Et Elle crée Ganesha à partir de Ses vibrations. Sur Son propre être, Elle en retire le mala comme ils l’appellent, la malpropreté, et Elle en crée un Ganesha. Ganesha est créé par Mère tout comme le Christ fut créé par Mère Elle-même. Et Elle Le plaça derrière la salle de bain, vous pouvez dire, afin de sauvegarder Sa lajja, vous pouvez dire ‘Sa chasteté’. Donc Il s’occupe de Son protocole. Personne ne peut entrer de ce côté, c’est interdit.

Qui peut s’élever au niveau de Shri Ganesha qui est au-delà de toute contamination, qui est la sainteté personnifiée ? Il est semblable à un lotus né hors de la fange.

Nous vénérons Ganesha dans la maison mais nous faisons toutes sortes de choses avec nous-mêmes. Nous ne nous préoccupons pas de sainteté, de garder notre dignité. Comment pourrait-Il être contenté ici ?

Mais Ganesha ne participe pas à l’éveil de la Kundalini parce que la Kundalini est placée plus haut. Elle est déjà placée plus haut en nous tous. Nous sommes déjà sublimés. Il est donc le Seul qui sanctionne, qui est en charge.
Ensuite vous trouvez [sur le tableau] un centre arrondi très blanc qui est appelé le Nabhi Chakra. Ceux qui comprennent l’Hindi ou le Marathi ou le Sanscrit savent ce qu’est le Nabhi. C’est le nombril, vous pouvez l’appeler le Chakra du Nombril. Alors le Nabhi Chakra est également appelé le Manipur Chakra en langue sanscrite.

Mais, dans un but pratique, le nom n’a pas d’importance. Nous pouvons dire que c’est le Nabhi Chakra, chacun comprend ce qu’est un nabhi. Mais il n’est pas placé ici dans le nabhi, il se trouve à l’arrière dans la moelle allongée.

Maintenant ce Nabhi Chakra ou Manipur Chakra est le centre qui contrôle le plexus solaire chez les êtres humains. Ceci est ce centre, le centre du dharma, de la religion. Quand Je parle de religion, chacun va dire : « Oh, Mataji croit en la religion. » Alors vous devez comprendre ce que le terme ‘dharma’ signifie. ‘Dharma’ signifie ‘Dharayati sa dharma’, ‘ce qui vous soutient’.

Le carbone possède 4 valences. Chaque élément a reçu une propriété différente qui est le dharma de chaque élément. Chaque animal a reçu une qualité particulière, c’est le dharma d’un animal. Les êtres humains possèdent également certaines qualités qui les soutiennent. Ce sont des êtres humains. Sinon ce sont des pischachas ou des rakshasas ou des démons ou des gens sataniques ou des sous-humains.

Pour être un être humain vous devez avoir au minimum ces dix qualités, ces dix dharmas en vous-même. Si vous ne les avez pas, vous n’êtes pas un être humain. Vous devenez satanique. Vous devenez un sous-humain. Votre conscience s’abaisse, elle est diminuée. Celles-ci sont au-dessus des dix commandements, Je dirais au-dessus parce qu’il y a certaines choses qui ne sont pas mentionnées en eux clairement, dans la Bible. Celles-ci sont les dix qualités de base qu’on devrait avoir dans un être humain et, si vous ne les avez pas, alors il y a des problèmes.

Par exemple nous ne devrions pas choquer les gens, disons avec la boisson. Les gens disent : « Qu’y a-t-il de mal à boire, Mataji ? » Tout simplement, cela va à l’encontre de votre conscience. Voyez ces boissons et tous ces alcools, ils ne sont pas du tout créés pour être bus. Ils ont été créés par Dieu sans aucun doute mais pour polir. Vous voyez, si vous désirez polir un diamant, vous devez utiliser du gin. Le gin n’est pas prévu comme boisson, pour la consommation humaine. Il n’est pas prévu pour ça. C’est dû au cerveau humain, vous savez, cette chose si magnifique que d’utiliser du gin pour leur estomac qui va abîmer leur foie et leur donner le cancer. Et vous blâmez Dieu pour toutes ces calamités du monde !

Fumer ! Evidemment maintenant beaucoup disent que fumer provoque le cancer. Grâce à Dieu ! A quoi est destiné le tabac ? C’est à utiliser contre les insectes, c’est un insecticide. Je vous dis la vérité. Mais ‘vous’, vous l’utilisez pour vous intoxiquer ou ce que vous appelez autrement, Je ne sais pas.
Et tous les gurus, même Moïse, en ont parlé. Tous les gurus l’ont dit. Les incarnations ne l’ont pas dit mais bien les gurus. Je veux dire les vrais gurus. Je ne parle pas de ces faux gurus qui, en ces jours modernes, sont juste occupés à faire des propositions de business pour tout. Je ne parle pas d’eux mais des vrais gurus qui sont tous nés dans ce Vide, le Vide décrit par le système de religion Zen, tous ces dix gurus. Nous pouvons dire que ces dix gurus se sont à nouveau incarnés là pour nous parler du dharma.

Ce centre du Nabhi Chakra est gouverné par la Déité appelée Vishnu et Son pouvoir est Lakshmi. Si maintenant votre Nabhi Chakra est bloqué, quoi que vous essayiez, vous ne pourrez pas obtenir les bénédictions de Lakshmi. Vous ne pourrez pas les avoir. Et même si vous avez de la lakshmi [des richesses], cela va disparaître. C’est un fait qui peut être prouvé.

Ce Nabhi Chakra est contrôlé par une Déité, Vishnu, qui est l’aspect de soutien de Dieu. Vishnu nous procure les différents dharmas. C’est ainsi qu’Il nous a fait évoluer depuis l’amibe jusqu’au stade de l’être humain. Lui, Lui-même, s’est incarné beaucoup de fois en tant que chef de file. Nous l’appelons Dashavatara et Il nous a dirigés au travers de ces incarnations.

Et Son pouvoir est Lakshmi dont ils disent qu’Elle est la Déesse de la prospérité ou vous pouvez dire qu’il s’agit de l’abondance. Mais ce n’est pas ça. Il s’agit d’une chose très subtile, très subtile. C’est un symbole que l’on devrait comprendre parce que cela nous concerne.

Lakshmi a été dotée d’un visage féminin, d’un visage de Mère. Elle n’a pas un visage d’actrices, vous voyez. Ils La montrent comme ces actrices et cette beauté de ce que vous appelez ‘des concours de beauté’, ce ne sont pas du tout de bonnes vibrations. Cela n’émet aucune vibration. Au contraire ce genre de beauté émet des vibrations très malpropres, Je dois dire, très vulgaires, très sales.

Lakshmi est une Mère. Elle n’utilise pas Son corps en tant qu’expressions de provocation. Non ! Elle est une Mère. Donc un lakshmipathi, un homme qui est supposé être pourvu de lakshmi, un homme riche, devrait avoir la personnalité d’une mère, être quelqu’un qui est lajjasheela [humble] comme on dit, qui est chaste, généreux, affectueux comme une mère. La Mère tolère tout le non-sens des gens, des enfants.
Alors, dans Ses deux mains, Elle tient deux beaux lotus de couleur rose, deux fleurs de lotus. Le lotus exprime le Shri. ‘Shri’ signifie ‘la grâce’.

Si Je dis ‘la beauté’, immédiatement vos yeux vont se tourner vers ces beautés de concours. Je ne veux pas dire qu’elles ne sont pas belles. ‘Beau’ n’est pas un terme qui, comme à notre époque, signifie ‘provocant’. Non. La beauté signifie [en réalité] une personnalité complète qui émet des vibrations, qui est une forme ou est pareille à la joie et à ananda, ce que nous appelons ananda, la joie, et également la conscience. C’est une chose très compliquée. Donc Je voudrais juste dire que c’est la forme qui émet les vibrations de joie.

Dans Ses mains se trouvent deux fleurs de lotus qui sont roses. Cela veut dire qu’une telle personne doit être une personne chaleureuse, avoir une personnalité agréable, et sa maison devrait être confortable. Elle ne devrait pas être totalement cirée et astiquée, et si quelqu’un vient dans la maison, qu’il fait tomber là quelque chose, des fleurs, la femme commence à se fâcher ou l’homme va dire : « Oh, vous avez sali ma maison. Voulez-vous nettoyer ça. » Une telle maison n’est pas un foyer familial.

Cela doit être un foyer pour tout le monde. Un tel home est un lakshmipathi. Sinon, du matin au soir, la lutte va continuer entre le mari et l’épouse : « Tu n’as pas tenu la maison propre. Tu dois nettoyer ceci et tu dois balayer cela. » Comme si la propreté est devenue la partie importante de la vie humaine. Mais Je peux comprendre qu’une propreté de base devrait être là.

Pour les Indiens, nous ne devrions pas parler comme ça parce qu’ils en manquent complètement. Ils sont dans l’autre extrême : « Raste me chalet chalet jaha deko thook dhena ka. » [Les vêtements partout dans la maison-?] Evidemment !

Mais l’autre extrême n’est également pas bonne, de sorte que tout le temps les divorces aient lieu à cause d’une propreté si méticuleuse que vous ne pouvez pas vivre ensemble. Vous développez une sorte de manie ou de… Vous devenez des gens anormaux. Vous souffrez de la maladie de la propreté du matin jusqu’au soir. Vous êtes effrayé : « Ceci doit être fait sinon ce sera sale. » Vous pensez dix pas avant la marche [à l’avance] que l’endroit ne devrait pas être sale. Evidemment que ce ne devrait pas être sale, c’est un fait très simple. Mais ce ne devrait pas provoquer autant de travail que le foyer devienne un hôpital. Un foyer est un foyer. Les enfants doivent s’y sentir chez eux. Laissez-les jouer, laissez-les déranger !
Vous serez surpris qu’à Londres, la secrétaire de Mon mari M’a dit : « Mes enfants vont venir, cela ne vous dérange pas ? » J’ai dit : « Pourquoi ? » Elle a dit : « Votre maison va être totalement dérangée. » J’ai dit : « Quoi ? Mes enfants et Mes petits-enfants y viennent, Je M’occupe de faire tout ce que Je peux pour eux. Comment en êtes-vous venue à penser que Ma maison sera dérangée ? »

Celle-ci peut être nettoyée. Vous avez tellement de possibilités pour nettoyer la maison. Donc cette maison devrait être agréable et confortable.

Et une telle personne qui est riche, n’est pas un lakshmipathi. Mais un lakshmipathi est une personne riche qui reçoit les gens avec un grand cœur. Ainsi le côté accueillant du lotus devrait être dans ce lakshmi.

D’un autre côté, dans les deux autres mains, une main porte ce symbole ainsi, l’autre est comme ça. Cela suggère qu’un tel homme doit faire dhan.

Je ne connais pas en anglais le terme pour ‘dhana’ car aucun ne comporte cette dignité. ‘Dhan’ signifie ‘faire l’aumône’. Mais ce n’est pas une expression digne. Gavin, quel terme utiliserais-tu pour ‘dhan’, dis-le Moi en anglais ? ‘Charité’ est aussi un peu…, vous voyez. Vous voyez ‘être charitable’ signifie que vous êtes plus élevé que la personne à qui vous faites la charité. Si vous dites ‘offrir’, alors il y a là une signification différente. Mais Je dirais que ‘dhan’ veut dire ‘par quoi le partage est exprimé’, ‘le partage’. Vous pensez que ‘générosité’ est plus proche ? Très bien : ‘générosité’. Mais ‘générosité’, vous pouvez dire tout au plus ‘générosité’. Mais vous pourriez dire : ‘le fait de donner votre générosité’, cela veut dire qu’il devrait y avoir des gens qui dépendent d’une telle personne. Donc vous devez être une personne illuminée en sorte que des gens devraient dépendre de vous.

Un homme riche doit être une personne digne. Mais normalement, ce n’est pas le cas. Un homme riche va avant tout commencer à s’habiller comme un adolescent, même s’il a dans les soixante ans. Vous en trouvez beaucoup comme ça. Immédiatement toute sa dignité s’envole dès qu’il devient ainsi. Alors il va devoir aller aux courses, se mettre à boire, être trouvé dans la rue avec un policier qui devra… et ça devra apparaître dans le journal.

J’ai aussi vu des choses horribles sur des femmes qui sont riches. Je dois dire que ça s’est passé en Angleterre. Mais c’est bizarre. Pour vous ce sera curieux mais c’est commun là-bas. Une femme âgée de nonante ans, une dame riche, une femme riche âgée de nonante ans qui a des relations amoureuses avec un garçon de dix-neuf ans. C’est une femme riche, vous voyez. Je veux dire que Je ne sais pas comment appeler cette attitude stupide.

Grâce à Dieu, les gens ne sont pas riches en Inde. Ces gens [en Angleterre] n’ont aucune illumination d’aucune sorte. S’ils en avaient eu, il n’y aurait pas eu du tout aucun problème.
Donc ceci est un symbole de Lakshmi à ce niveau. Le pouvoir de soutien est Lakshmi. C’est notre subsistance.

Que devrait-être le dharma et tout cela ?

En fait Je trouve que si Je discute de ça, ce sera de trop. Mais Je vous dis, par exemple, que la boisson va à l’encontre du dharma de la vie. Cela va contre le dharma de l’homme parce que ça va à l’encontre de la conscience de l’homme. Si vous perdez votre conscience, comment allez-vous vous élever vers une conscience plus élevée ?

En fait les gens savent qu’en buvant, ces choses arrivent mais ils vont dire : « Qu’est-ce que ça peut faire pour notre société, Mataji, si nous buvons un tout petit peu ? » Et quel est le problème si Je prends un peu de poison ? Vous allez vous y habituer ! Graduellement vous commencerez à prendre du poison.

Tellement de gens, spécialement dans ce pays, s’ils prennent un peu de tabac, ils ont le vertige et tombent par terre avec ce tabac. Il doit y en avoir comme ça parmi vous également qui ne peuvent même pas voir du tabac. Il doit y en avoir. Mais il y en a qui peuvent en prendre des tonnes et des tonnes dans leur corps. Comment se fait-il ? Les deux sont des êtres humains !

Donc, petit à petit, ces pays qui ont accepté ça comme quelque chose de social, se sont fait le plus grand mal à eux-mêmes. Car au début ils en ont pris seulement un tout petit peu.

Je dirais que ça s’est passé il y a environ une centaine d’années, vous pouvez dire il y a environ deux cents ans. Mais aujourd’hui, si vous allez les voir, ils sont alcooliques. Ils ne peuvent pas vivre sans. Donc les pionniers étaient ceux qui en prenaient un petit peu et ceux qui souffrent sont ceux qui maintenant en ont assez de ces alcools. Comme ils ont pensé que cela ne voulait pas dire qu’ils s’intoxiqueraient, alors ils se sont également mis à la drogue. Et ils pensent qu’il s’agit d’une autre expérimentation.

Alors vous avez plus de forces de police et vous faites toutes sortes de choses pour contrôler ça. Mais ce n’est pas possible.
Mahomet a dit clairement : « Pas d’intoxications. Rien, rien du tout. » Nanak a dit la même chose. Vous serez surpris de ce qu’ils sont tous deux la même personne. Ce sont deux mêmes personnes à des époques différentes, les mêmes personnes disant les mêmes choses. Nanak a dit la même chose : « Ne pas fumer, rien. »

Mais de nos jours il n’y plus de Sikhs. Ce matin les Sikhs luttaient à Londres pour ne pas devoir porter le casque. Imaginez ! Où cela est-il écrit ? Dans quel livre Nanak Sahib a écrit ceci, « Je voudrais le voir, ce casque ! » Au contraire Il a dit :  » Vesh ka kya payda ka », « Quelle est l’utilité de changer votre vêtement ? » Et ils se battent à ce propos !

Mais la façon dont les Sikhs boivent à Londres, Je veux dire que les Britanniques en sont gênés. Je veux dire qu’ils pensent qu’ils ne valent rien comparés aux Sikhs, à la façon dont ils peuvent consommer. Et ils luttent au nom de la religion ! Je dois vous dire que c’est un fait qu’ils ne peuvent pas porter le casque parce qu’ils doivent avoir le droit et la liberté de casser leur tête en scooter ! Qu’est cette attitude ? Et il y a une grande procession chaque, Je pense chaque dimanche, qu’ils mettent en route « contre cette protection. » Tous ces gens Me cassent la tête. Voilà ce qu’ils ont retiré de Nanak Sahib !

Quant aux Musulmans, pensez à eux, ils ont écrit de la poésie sur la boisson !
Si maintenant Je dis que vous ne devez pas boire, ils vont penser que cette dame parle de quelque chose d’il y a environ dix mille ans. Mais, Je vous le dis, c’est un fait, ce n’est pas du tout destiné à la consommation humaine, aucun de ceux-ci [de ces alcools] !

Maintenant ils peuvent dire que le Christ buvait du vin. En fait ‘du vin’ ne signifie jamais ‘de l’alcool’. Je veux dire que le jus de raisin qui est frais, non fermenté, est différent. Mais ce qui est fermenté, même de la mélasse – vous pouvez faire fermenter n’importe quoi – cela devient un alcool qui est satanique. C’est un processus qui doit seulement être utilisé pour polir des choses. Vous buvez du produit pour polir et tous vos intestins sont tous superbement encaustiqués. Et votre foie est ruiné. Et alors vous venez auprès de Mataji : « Mataji, notre foie est abîmé. Que faire maintenant ? Comment le guérir ? »

Et si Je vous dis maintenant : « Ne buvez pas. C’est très mauvais ! » Mais actuellement il y a de tels gurus, vous savez, qui disent : « Buvez. Faites ce que vous voulez. La seule chose, laissez votre bourse à ma disposition, » vous voyez, « vous pouvez faire n’importe quelle chose, vous pouvez même frauder. »

Il y avait un guru qui enseignait la fraude, vraiment la fraude aux gens. Et tous les Sikhs ont été arrêtés à Jakarta alors qu’ils fraudaient. Ils ont perdu des milliards et des milliards de dollars là-bas. Et quand Je suis allée à Singapour, ils sont venus auprès de Moi : « Ceci s’est passé. » J’ai dit : « Maintenant, où est votre guru ? » « Il est parti en Suisse. » J’ai dit : « Magnifique. »

Ce guru avait dit : « Vous faites ce que vous voulez. Apportez votre argent ici, c’est tout. Si vous ne pouvez pas vous occuper de votre épouse et de vos enfants, laissez-les aussi ici. Vous sacrifiez tout au nom de Dieu et vous me donnez très gentiment tout. C’est votre sacrifice. »

Ils sont nombreux à encourager cela. Ce ne sont pas des gurus. Si Je vous le dis, ce sont des rakshasas, des démons. Sinon personne ne peut agir comme cela. Ceux-ci sont des choses démoniaques. Ils n’ont peur de rien. Ils n’ont pas de conscience. Ceux qui n’ont pas de conscience, sont des démons. Ce sont des démons. Ils n’ont pas peur de Dieu et font tout au nom de Dieu ! Demain ils devront faire face à Dieu, sans aucun doute.

Mais vous aussi devrez Lui faire face. Et quand Dieu vous demandera : « Qu’avez-vous fait ? », alors vous découvrirez que vous n’avez aucune réponse. Vous direz : « Là, j’ai suivi un guru. Je lui ai donné de l’argent. Je me suis occupé de lui. Il a fait beaucoup de ces choses. » Il vous demandera : « Et qu’en est-il de votre Kundalini ? Qu’en est-il de votre éveil ? Qu’en est-il de votre Réalisation ? » Vous direz : « Je ne connais pas ça. J’ai suivi un seul guru, Vous voyez, et je l’ai payé. » Il va dire : « Très bien, où le guru est allé, vous allez y aller aussi. » Et vous trouverez le guru superbement installé parmi les vers en enfer, dans la forêt la plus profonde de l’enfer. Croyez-Moi !

Ce n’est même pas nécessaire que ces gens meurent. Ils y feront face au cours de cette vie. Tous ces gens y ont fait face. Vous avez vu quelle a été la condition de ces gurus.

Donc ceci est la partie centrale du Vide qui doit veiller [au respect du dharma].
Et vous trouverez là un autre centre qui est le centre connu sous le nom de Swadishthan Chakra et qui crée, qui est un pouvoir créatif en nous. Grâce à ce centre, nous pensons, nous planifions et également nos corps s’y approvisionnent.

En fait J’ai découvert seulement l’autre jour que les médecins ne savent pas quelle est la raison du diabète. J’en suis surprise. Je leur expliquerai. Vous pourrez le vérifier, c’est très facile. Voici ce centre qui fait deux choses : il pense et il planifie.

Vous savez qu’à Delhi le Swadishthan Chakra de tout le monde est bloqué. Pourquoi ? Parce qu’il y a là trop de planifications en route. Chacun planifie comme un fou. Mais il doit y avoir un certain équilibre entre vos pensées et vos émotions. Vous devez aussi être un peu équilibré. Je ne sais pas si les médecins pensent à l’équilibre des émotions dans ce cas. Ils ne le font pas. Ainsi le diabète est causé par ce déséquilibre.

Vous utilisez tout le temps ce centre pour penser de trop, planifier de trop. Mais ce même centre s’occupe de la partie supérieure du foie, de la rate, des reins, aussi de l’utérus et également de la pensée. Donc si vous pensez trop, d’un côté vous utilisez votre énergie et il n’existe pas d’autre façon de récupérer du carburant en retour. Alors ce qui se passe, c’est que votre rate souffre. Elle n’obtient pas d’énergie et vous attrapez cette maladie connue en tant que diabète qui est seulement connue des gens qui pensent trop. Mais ce n’est pas connu des gens pauvres. Ceux-ci mangent tellement de sucre mais ils ne doivent pas arrêter le sucre. Ils mangent une telle quantité d’hydrates de carbone et de sucre, spécialement du sucre, et ils n’attrapent pas le diabète parce qu’ils ne pensent pas de trop.

Actuellement penser est devenu pareil à une maladie chez les gens. Ils ne peuvent également pas arrêter [de penser]. Cela leur vient telle une corne dans la tête, Je vous le dis. Tout le temps, penser, penser, penser, ils deviennent fous et demandent : « Comment arrêter ça ? »

Cela peut seulement s’arrêter quand la Kundalini s’élève au-dessus de ceci [Agnya], alors vous allez au-delà de la pensée.
Et le fait de penser crée en nous sur le côté gauche du cerveau au travers du Pingala Nadi, au travers du canal côté droit, cela crée l’ego. C’est cela l’ego. Toute pensée se fait au travers de l’ego. Ces pays développés ont généré leur développement au travers de leur ego.

Ainsi l’ego s’est tellement développé dans ces pays qu’ils en ont eus assez. Alors que s’est-il passé ? En réaction l’autre côté [le côté droit dans la tête] a commencé à grossir. Les jeunes gens ont commencé à prendre de la drogue, des sédatifs, qui ont créé en eux le superego. L’ego a donné… Douglas rit. C’est un fait. Il le sait. Il a fait ça et l’a traversé, et il l’a surmonté et l’a emporté. C’est pourquoi il rit.

Et le superego s’est maintenant développé jusqu’à pousser l’ego en arrière. Alors les Occidentaux vont toujours dire : « Oh, je suis si mauvais. Je ne suis pas bien. Je ne suis bon à rien. » Il ne s’agit pas d’humilité mais de superego. C’est le superego qui agit. Tandis qu’en Inde, c’est l’ego qui augmente.

Faites attention ! Vous devez être en équilibre avec l’ego et le superego. Je ne peux élever la Kundalini que si vous êtes centrés. S’il y a un déséquilibre, Je dois l’enlever. Et il est enlevé !
Le centre connu en tant que Swadishthan Chakra, qui contrôle aussi le plexus aortique à l’extérieur, est gouverné par une Déité que nous connaissons très bien, c’est Brahmadeva et Son pouvoir est Saraswati.

Il s’est incarné une seule fois sur cette terre et vous serez surpris quand Je vous dirai de qui il s’agit, c’est Hazrat Ali. Il était le beau-fils de Mahomet. Mahomet est l’incarnation du Maître Primordial ou de l’Adi Guru qui s’est incarné dans le Vide, le Bhavasagara. Et Il est le même que Nanak. Mais si Je dis ceci aux Musulmans, ils vont Me tuer, ou les Sikhs vont Me tuer. L’un des deux. Je ne sais pas lequel arrivera en premier. Je ne pense pas que cette fois ils vont utiliser la crucifixion, mais ils ne vont pas apprécier ça.

Ce sont les mêmes personnes. Il y en a dix d’entre eux [des Gurus] qui sont nés ainsi. Il s’agit de la même personne née à nouveau et à nouveau. Et ils sont ces personnes, si vous les acceptez, en seulement une seule incarnation. Mais ils ne vont pas l’accepter. Vous devez les accepter dans toutes leurs incarnations.

Je vais vous donner un exemple. Il y avait un médecin qui souffrait d’un cancer de l’estomac, un Musulman. Il M’a rencontré à Londres et, quand Je lui ai dit qu’il devait vénérer Dattatreya, il a reçu le choc de sa vie. Il a dit : « Vous voulez dire que je dois abandonner ma religion ? » J’ai dit : « Votre religion est en déséquilibre. Il était le même que Mahomet. En fait Dattatreya s’est incarné en tant que Mahomet. » Il a dit : « Je ne peux pas faire ça. Je crois seulement en Mahomet. » J’ai dit : « Très bien, alors Je ne peux pas guérir votre cancer car le cancer est dû à un déséquilibre. Il y a trop d’activité sur un côté. »

La suractivité du système nerveux sympathique cause le cancer. Inscrivez ça aujourd’hui et vous pourrez le vérifier. Et c’est pourquoi, quand les gens disent que J’ai guéri le cancer, Je l’ai fait, sans aucun doute. Non seulement Moi, mais même ce médecin qui est ici, celui-ci a guéri le cancer.

Le cancer est seulement guérissable grâce à l’équilibre de Sahaja Yoga. Sinon, ce n’est pas possible. Je vous l’assure.
Donc cet homme était en déséquilibre et il ne voulait pas écouter, alors dans ce cas le cancer est une très importante maladie. Il a dû revenir : « D’accord, Mère, j’accepte. » J’ai dit : « Très bien. Allez-vous maintenant prier Dattatreya ? »

Un Musulman doit devenir un Hindou et un Hindou doit devenir un Musulman. Un Sikh doit devenir un Musulman et un Musulman doit devenir un Sikh.

Comment pouvez-vous diviser Dieu de si nombreuses manières ? Cette division est semblable à l’atome qui est désintégré. Vous divisez. Vous trouvez toutes les façons et méthodes de vous diviser les uns les autres. Et ce que vous rassemblez, c’est la force volcanique de destruction en vous-même.

Donc ces soulards qui s’appellent eux-mêmes des soi-disant Musulmans et ces soulards soi-disant Sikhs, doivent savoir qu’ils sont très éloignés des gurus qu’ils vénèrent en tant que leur chef. Et tout comme le Christ a dit : « Vous allez M’appeler ‘Christ, Christ’ et Je ne vous reconnaîtrai pas », ça va se passer comme ça.

Pour solutionner le problème du cancer, vous devez avoir l’équilibre de comprendre la forme complète intégrée de Dieu qui est venue sur cette terre, incarnée comme différentes fleurs sur le seul même arbre de vie, et qui s’est retrouvée à différents niveaux. Comme sur un arbre vous avez parfois, en premier vous avez les feuilles, ensuite vous avez les fleurs, ensuite vous avez les fruits.

Mais il s’agit des fleurs du même arbre qui ont été cueillies [donc séparées de l’arbre] par des gens différents juste pour créer des problèmes de fleurs mortes. Or elles vivent sur le même arbre vivant de la vie !
Donc Je vous ai déjà parlé d’un chakra qui est le Mooladhara Chakra, le Mooladhara où réside la Kundalini.

Ensuite Je vous ai parlé du Nabhi Chakra d’où s’élève le Swadishthan Chakra qui tourne sans cesse en rond et crée le Bhavasagara [Vide].

Je vous ai également parlé de l’Esprit, cette étincelle de lumière qui existe dans le Cœur et dont Shiva s’occupe.

Cette étincelle de lumière qui est le Sakshi, qui est le Témoin, est pareille à une lueur que vous trouvez dans une lampe à gaz. Actuellement le gaz lui-même n’est pas illuminé. Le gaz lui-même est l’énergie mais il n’est pas illuminé. L’étincelle est illuminée. Quand le gaz passe sur l’étincelle, il devient également illuminé.

Voilà ce qu’est Sahaja Yoga. Voilà ce qu’est l’éveil de la Kundalini quand cela touche cette étincelle. Et cette étincelle a reçu un siège ici sur le sommet de la tête qui est connu en tant que siège de Sadashiva.

Et ceci est la forme ou l’aspect de Dieu qui constitue l’existence. Le Dieu Shiva est l’existence et ceci est la première forme qui émerge dans toutes ces formes. Tout comme la graine émerge en un arbre dans son entièreté et devient une graine et, finalement, au moment de la dissolution, devient aussi Shiva.

C’est pourquoi cela est connu en tant que Shiva, ce qui veut dire ‘la forme permanente’. Cela ne s’en va pas en n’importe quelles formations. Cela ne s’incarne pas. Il s’agit d’un Témoin qui observe. C’est cela l’aspect [entier] de Dieu.

Donc vous avez reçu trois aspects de Dieu. Le premier qui est celui de Shiva, qui est l’existence. Le second qui est le Créateur, qui est Brahmadeva. Et le troisième qui est Vishnu, qui est le pouvoir de soutien, qui évolue, qui procure le mouvement d’évolution, qui s’incarne, qui s’est incarné dix fois.
Maintenant le chakra au-dessus, vous voyez, au centre, que nous appelons le Cœur Sacré, est au centre, et est connu en tant que centre cardiaque, vous pouvez l’appeler l’Hridaya Chakra.

Vous savez tous ce qu’est hridaya [le cœur]. L’Hridaya Chakra est placé ici derrière dans la moelle allongée. Et à l’extérieur également, il s’agit du plexus cardiaque.

Alors ce centre, le centre cardiaque, est gouverné par la Déité Jagadamba, la Mère de l’Univers [cœur centre].

Parvati, l’épouse de Shiva, le Pouvoir de Shiva prend Sa place ici [cœur gauche] pour aider ces êtres humains qui luttent pour leur évolution, qui essaient d’évoluer par eux-mêmes, pour les protéger des forces sataniques et démoniaques. Elle est connue en tant que Lalita [épaule gauche].

Elle est connue sous de nombreux noms. Ils disent qu’Elle s’est incarnée 108 fois. Elle S’est incarnée très souvent. Elle S’est également incarnée en tant que hamsha [cygne], en tant que partie d’Elle-même qui s’est aussi incarnée.

Elle est l’essence de raksha, de la protection [cœur centre]. Une personne qui souffre d’insécurité, ressent ces pulsations ici et en est dérangée. Les gens qui souffrent de la peur ont ce problème ici. Elle nous donne la protection. Elle est le Protecteur. Et Elle est la Mère de ce monde, Jagadamba.

Sur le côté droit du Cœur existe – Je vous ai déjà parlé du côté gauche – sur le côté droit existe le symbole de Shri Rama et Son Pouvoir, Sita.

Shri Rama, au niveau évolutionnaire, est venu en tant que leader sur cette terre, en tant qu’une incarnation de Vishnu, la huitième incarnation. Et Il a essayé de montrer ce qu’est la gestion politique de nature divine. Il s’est incarné sur cette terre il y a douze mille ans et, à ce moment, dans la conscience totale des êtres humains, est née l’idée d’un leader, d’un chef politique. Il a eu la responsabilité de créer l’éveil politique en nous, en la conscience humaine, il y a de ça douze mille ans.

Son Pouvoir était Sita, Son épouse, qui était une femme très simple. Mais Elle était la forme de l’Adi Shakti. Nous savons qu’Elle l’était parce que, à ce moment, les gens étaient très sensés, ils pouvaient voir cela. Actuellement les gens ne le sont plus. Ils ne peuvent pas différencier un Ravana de Sita. Voyez où en est l’état de nos facultés !

Ceci est la force centrale qui est connue en tant que force de Mahalakshmi [sur le canal central].

Ainsi Lakshmi est née en tant que Sita, pour la première fois en tant qu’être humain.

Sur le côté gauche, la force est connue en tant que force de Mahakali [canal de gauche].

(Discussion personnelle en aparté.)
Donc le Pouvoir côté gauche est connu en tant que Pouvoir de Mahakali et celui du côté droit est connu en tant que Pouvoir de Mahasaraswati.

En fait le Pouvoir central [Mahalakshmi] est destiné à l’évolution. Le Pouvoir central ou vous pouvez dire la colonne ascendante centrale est destinée à l’évolution de l’être humain.

Ainsi vous êtes nés, nous tous le sommes, au niveau du Bhavasagara. Donc vous devez vous élever d’un niveau vers un autre, vers un autre, vers un autre.

Le plus élevé de ceux-ci, comme Je vous en ai parlé, sur le côté droit, est celui de Shri Rama et Son Pouvoir est Sita.
La forme complète de Vishnu est apparue aux êtres humains il y a de ça six mille ans en tant que Shri Krishna. Cela s’est passé au niveau de ce chakra connu en tant que Vishuddhi Chakra.

Shri Krishna est la forme complète. Pourquoi disons-nous qu’elle est complète ? Parce que, pour Lui, le jeu entier, tout le leela devait juste être observé, cette création totale n’était rien d’autre qu’un jeu créé [par Dieu].

Il avait atteint cet état et Il en a parlé. Il a dit : “Nainam Chianti shastrani, nainam dahati pavaka », « Vous ne pouvez être tué par aucun instrument ou par n’importe quoi. » Et Il a fait samhara [la destruction]. Sa plus grande qualité fut qu’Il tua beaucoup de démons sur cette terre.

Alors ceux qui parlent de non-violence, vont dire : « Oh Il était un homme violent ! » Il y a une méthode divine qui devait être utilisée pour tuer ces démons. C’était nécessaire et Il a tué.

Il était l’incarnation d’un diplomate. Un diplomate est une personne qui est un sakshi, un témoin qui joue la diplomatie divine. Il a joué la diplomatie divine et vous êtes encore beaucoup dans cette diplomatie quand vous lisez la Gita.

Je vais vous expliquer en deux phrases comment comprendre Sa diplomatie dans la Gita, c’est très nécessaire.

Il a demandé au tout début, tout au commencement, que vous recherchiez en vous-même. Il a parlé à Arjuna : « Recherche en toi-même. Tu dois devenir un sakshi. » Arjuna étant assez médiocre Lui posa une question : « Vous dites que je dois chercher en moi-même, que je devrais devenir un sakshi, un témoin, et ici Vous me dites d’entrer en guerre, de tuer des gens, de tuer mes propres frères, ma propre famille ! »

Ce qu’Il voulait dire c’est que tout est un jeu. Mais cela devient seulement un jeu quand vous devenez ce témoin, quand vous êtes Réalisé.

C’est ce qu’Il lui a dit. Mais Arjuna était un médiocre à ce sujet. Mais Lui étant un Père, Il comprenait [la situation].

Comme un père qui sort de sa hutte et voit son fils battre son char, alors Il lui dit : « Tu amènes le cheval devant le char et alors seulement le char va commencer à bouger. » Mais l’enfant, le fils, ne veut pas écouter son père. Il dit : « Non, je vais aller battre le char. »

Donc Il joue la diplomatie, le Père. La Mère ne le fait pas. La Mère vous donne les faits.

Donc ici Il a joué la diplomatie, la divine diplomatie. Il a dit : « Très bien, continue à le battre mais garde ton attention sur le cheval et tu vas avancer. »

C’est absurde, c’est une chose absurde. Cela ne peut se passer, vous savez. Il a dit quelque chose d’absurde.

Donc Il dit : « Très bien, accomplissez vos karmas mais placez cela au pied du Seigneur. »

Vous ne pouvez pas faire ça. Cela ne peut être fait. C’est quelque chose d’impossible parce qu’il y a de l’ego en vous. Si vous faite n’importe quel travail et si vous pensez : « Oh, je place tout aux pieds du Seigneur », vous allez juste vous leurrer vous-même. Il s’agit ici de Sa diplomatie qu’Il a jouée ici. Vous ne le pouvez pas. Ceux qui croient en une telle chose devraient savoir qu’il s’agit d’un leurre. Cela peut seulement se passer quand vous devenez une personnalité creuse.

Car ces gens maintenant, ceux qui sont réalisés, vous les verrez dire : « Cela s’en va, ça vient. » Ils ne disent pas : « Je donne, je fais. »

Vous devez devenir une chose creuse comme ceci qui se tient juste là et voit et passe au travers de ça. Le Divin doit se répandre à travers vous.

Et à propos de la bhakti, de la dévotion, du dévouement, il s’agit d’une autre diplomatie. Vous voyez, Ses mots, vous voyez, personne ne les voit, J’en suis surprise. Ils ont écrit cinq cents livres sur la Gita. Personne n’a vu ce simple point qu’Il a joué un jeu diplomatique avec vous parce que vous ne savez pas que vous n’êtes pas encore au-delà de l’ego. Vous devez aller au-delà de lui pour être là.

(Fin de la partie 1.)
Alors Il a également dit à propos de la bhakti : « Pushpam, palam toyam », « Quoi que vous Me donniez, une fleur, ceci, Je l’accepterai mais, tandis que vous donnez » – vous savez, voyez la diplomatie, Il joue avec un seul mot – « dans votre dévotion, vous devez faire Ananya Bhakti. » Voyez le terme ‘ananya’. ‘Ananya’ signifie ‘quand vous n’êtes pas l’autre, quand vous êtes uni, quand vous êtes un avec ça’. Quand devenez-vous un ? Quand vous êtes réalisé !

Chacun va dire : « Oh, oui, oui, vous devez faire la bhakti, prendre le nom de Krishna : ‘Hare Rama, Hare Krishna’, développer un cancer de la gorge. » Oui, c’est ce qu’ils font, eux tous, Je vous le dis. Tellement sont venus auprès de Moi pour un traitement et Je Me suis demandé : « Que vais-Je maintenant leur dire ? » Avec ces ‘Hare Rama, Hare Krishna’, vous allez atteindre Dieu ? C’est une méthode très facile, vous savez. Vous n’arrêtez pas de sauter dans la rue d’Oxford, vous dansez, vous portez un dhoti qui ne tient pas sur vous, et vous atteignez Dieu ? (Mère rit.) Quelle idée stupide ! Et ils sont nombreux.

Maintenant ils mendient dans [Gantura-?]. J’y suis allée. Ils se sont installés là joliment, répétant ‘Hare Rama, Hare Krishna’. Tous sont venus vers Moi : « Etes-Vous Indienne ? » J’ai répondu : « Oui, par chance Je le suis. » « Voulez-Vous acheter ce livre ? Donnez-m’en seulement cinq annas. » C’est d’accord. Cinq annas ne Me dérangent pas. J’ai dit : « Merci beaucoup. »

Et ils sont près de Dieu ? Ils n’ont aucune honte à mendier au nom de Dieu comme de pauvres gens. Ils prennent Son nom et ils mendient !
‘Vous devez faire Ananya Bhakti’ signifie que vous devez être une âme réalisée.

Alors comment saurez-vous si une personne accomplit une bhakti réalisée ou non ?

C’est très facile. Une personne qui parle de séparation, comme Surdas, il n’est pas une âme réalisée. Ceux qui parlent de leurs tortures : « Oh, Dieu, quand allez-Vous me rencontrer ? », ils ne sont pas des âmes réalisées. Mais ceux pareils à Kabir et Nanak, pareils au Christ. Le Christ était une incarnation. Ainsi ceux qui parlent et chantent les louanges de la rencontre [de l’union avec Dieu] sont des gens qui sont réalisés. Je veux dire, une personne qui a rencontré Dieu, pourquoi parlerait-elle de séparation ? C’est une chose très simple.

Mais nous aimons les chants des gens qui parlent de leur – vous voyez, Je ne sais pas comment vous appelez ça – qui se suicident, qui commencent eux-mêmes à appeler : « Oh Seigneur, Oh Seigneur, quand allez-Vous venir à ma rencontre ? », qui se cassent le cou ici, qui se casse la tête là. Quelle est l’utilité de faire tout cela ? Ils jeûnent. Pourquoi jeûnez-vous ? Je ne comprends pas. Pourquoi voulez-vous affaiblir votre corps ? Le Seigneur va venir dans ce corps et ce corps va jeûner ? Si les gens qui jeûnent doivent recevoir Dieu, au moins trente pourcents des gens de ce pays devraient l’obtenir automatiquement. Ils sont faits pour jeûner. (Aparté.)

Ne se faire aucun mal. Vous savez, ils sont allés jusqu’à une telle limite absurde. Et ces Brahmins, Je les en rendrai responsables. Ils ont donné toutes les mauvaises idées, c’est une juxtaposition absolue. Comment ? Au Sankashti, le jour où Shri Ganesha est né dans la famille, voyez, imaginez, vous devez jeûner ce jour-là. Imaginez l’argument derrière cela. Ce jour-là ! Vous voyez, supposons que quelqu’un soit né dans votre famille. Je veux dire que vous célébrez ce jour, vous êtes alors si heureux : [« Us din kush raho, shok rehana chayiye »-?] Supposons que Je vienne dans votre maison et que vous jeûniez, Je M’en vais sur le champ. (Mère rit.) Vous voyez, si vous écrivez : « Aujourd’hui nous jeûnons », personne ne viendra dans votre maison.
Si vous devez partager un jeûne, vous pouvez le faire, comme au [Karma Chout-?] ils partagent en jeûnant.

Vous devriez jeûner seulement un seul jour, c’est vraiment ce que vous devez faire le jour du Naraka Chaturdeshi. Mais ce jour-là ils vont manger ! Car c’est le jour où Narakasura fut tué et placé dans le naraka, ce qui signifie l’enfer. Il fut jeté là-dedans. Et les portes de l’enfer furent ouvertes pour lui et tous ces gens semblables sont jetés ce jour-là en enfer. Donc c’est le jour où vous ne devriez pas vous lever tôt le matin mais vous devriez rester dans votre lit. (Aparté.)

Voyez, en ce qui concerne le calendrier, Je ne sais pas qui l’a fait, vous voyez, mais nous devons utiliser notre cerveau ! Que signifie ce Naraka Chaturdeshi ?

En fait ceux-ci doivent être des rakshasas, des démons, qui ont créé ces calendriers pour nous, certains parmi eux, qui indiquent que vous devez jeûner. Je ne sais pas qui a écrit une chose aussi insensée. Le jour où les portes des enfers sont ouvertes, ce jour-là ils vont se lever à quatre heures, prendre leurs bains et joliment manger. Tous les rakshasas vont entrer avec la nourriture dans leur estomac, dans le Nabhi Chakra.

L’image est venue de, l’image est apparue de certains Santoshi Maa, que tout le monde jeûne le vendredi. Ensuite ces idées absurdes à propos de manger de la nourriture. Cela ne fait aucune différence ! Cela a également été introduit.
Je suis également sûre que dans la Gita tellement de choses ont été introduites qui sont fausses. Dire que vous êtes né Brahmine et que c’est post-natal ou prénatal comme ils disent, prénatal. Et comment cela se peut-il ? Pensez-y juste ! Utilisez vos cerveaux ! Je vous dirais d’utiliser vos cerveaux.

Vyasa, l’auteur de la Gita, l’auteur de la Gita, Vyasa, de qui était-il le fils, le savez-vous ? Il était un fils d’une femme pêcheur, un fils illégitime.

Vous tous connaissez Parasharmuni. Et il va écrire que vous devez être né en tant que Brahmine ? Ceux qui pensent qu’en étant nés Brahmines, vous devenez des Brahmines, Je dois dire qu’ils se trompent rudement. ‘Brahmine’ signifie ‘une personne qui est née à nouveau, qui est une âme réalisée, qui a connu le Brahma’. Cela décrit la tendance d’une personne à rechercher Dieu, c’est un Brahmine [un chercheur] de Dieu, c’est une tendance.

Dites-Moi juste comment Vyasa peut écrire ce genre de choses ? Comment Vyasa peut-il écrire comme ceci ? Maintenant ceci est placé sur sa tête, juste épinglé sur lui.
Comme ces tantriques. Oh, Dieu, ils sont les pires de tous ! Ils ont faussé toutes nos Ecritures, tous nos shilpa shastras. Ils ont abîmé tout ce qu’il y avait là dedans. Les plus grands démons qui pouvaient naître dans ce pays étaient les tantriques. Ils ont ruiné toutes les beautés de nos Ecritures.

Ils ont même connecté notre aswameda yagna avec le sexe. Je veux dire que c’est la limite des choses.

Et c’est pourquoi les gens vont à Konarak en pensant : « Oh, Konarak ! C’est la place la plus enchanteresse de tout le pays. Il n’y a rien de mieux que ça. » Ils pensent : « Ce Khajuraho ! » En fait c’est le seul aspect qui a abîmé toute la beauté de cet endroit. S’ils n’avaient pas fait ça, cela aurait été beaucoup mieux.

Evidemment Konarak, l’architecte lui-même, était un tantrique. Ainsi, Je ne peux rien dire à propos du personnage horrible qu’il était. Mais ici les pauvres architectes recevaient des prix de ces rois licencieux et permissifs pour produire les nouveaux styles et types de ces horribles peintures érotiques. Il y avait un concours et cela est entré dans nos shilpa shastras, dans nos sculptures.

C’en est allé jusque dans le Sud. Et vous serez surpris qu’il y ait dans le Sud un temple où ils ont montré une mauvaise relation entre Gauri et Ganesha. Pouvez-vous croire cela ? Et devons-nous accepter ça parce que cela a été fait par certains de nos ancêtres fous ? Et tout le monde dit : « Pourquoi ? C’est très bien. Dans votre pays aussi, vous voyez, vous avez ces choses. Nous les avons vues, c’est très joli ! »

Et ils ont écrit des livres sur le kama shastra, le koka shastra, ceci, cela. En quoi le shastra est-il nécessaire pour cette chose ? Je ne comprends pas. Les animaux lisent-ils aucun shastras pour créer des petits ? Pour une chose aussi simple que ça, pourquoi devez-vous lire et délibérer autant ? Etes-vous devenus fous ?

Je ne comprends pas toutes ces choses artificielles. Pour une chose naturelle que tout le monde connaît, pourquoi entrent-ils dans de telles choses ?

Et le résultat, Je suis désolée de le dire, c’est septante pourcents d’impuissance aujourd’hui en Amérique ! A cause de toute cette artificialité, la spontanéité est perdue, la sainteté est perdue. Il y a toutes sortes de maladies. Le tiers des gens est malade, le tiers. Vous aussi vous les suivez.

Finalement les sahabs s’en sont allés mais maintenant nous devenons tous des sahabs. Les sahabs sont venus d’Angleterre en portant nos pyjamas kurta et nos sahabs portent des cravates. (Mère rit.) Car, vous voyez, quelqu’un M’a dit que nous avions l’habitude de nous demander où nos seigneurs se sont perdus. Ils sont en Inde : « Unse kuch sikne ka nahin hai. Aap jaan lejeye. Unse kuch jan-ne ka nahin hai. »
Evidemment les vêtements n’ont pas d’importance. Ce que vous portez, ne fait aucune différence. Mais la chose importante, c’est de vous connaître vous-même, d’être vous-même. Le fait que Dieu ait placé tous ces chakras en nous, est un événement très, très subtil.

Donc l’extérieur n’importe pas tellement, sans aucun doute. Mais, d’une certaine façon, ça importe dans le sens que, lorsqu’il y a une lumière plus profonde, vous devez avoir le pot de terre en bon état, vous devez avoir la quantité adéquate d’huile dedans, vous devez avoir une mèche correctement placée et alors seulement vous pourrez l’illuminer. Si ces trois choses ne sont pas en ordre, alors Je ne peux pas vous illuminer. Donc ces trois choses sont également importantes.

Ainsi votre dharma doit être en bon ordre. Evidemment Je ne dis pas que, si vous pensez, vous ne pouvez pas avoir la Réalisation. Vous pouvez l’avoir. Et vous pouvez aussi obtenir le pouvoir de surmonter vos mauvaises habitudes en un rien de temps parce que, une fois que vous êtes réalisé, vous devenez seulement intoxiqué par votre Soi, par vos propres pouvoirs. Vous pouvez sentir dans vos mains le pouvoir se répandre pareil à des vibrations, des vibrations fraîches. Si vous les utilisez, alors vous saurez que vous pouvez guérir les gens avec celles-ci. Après un certain temps, vous pourrez donner l’éveil de la Kundalini. Quand vous élèverez vos mains, la Kundalini va bouger chez une autre personne.

Il y en a beaucoup comme cela maintenant. Vous avez Subramanyam ici, il a guéri des gens. Gavin, qui est un serviteur du gouvernement juste comme vous, il a donné l’éveil à tant de gens, il a donné la Réalisation à tellement de gens. Vous aussi pouvez le faire. Ce pouvoir existe en vous qui devient intelligible ou conscient également dans votre système nerveux central et vous pouvez le sentir se répandre. Vous pouvez y arriver.
Et vous saurez pourquoi les gens ont décrit, au moment de l’éveil de la Kundalini, que cette chose-ci se passe, que cette chose-là se passe. Si vous avancez à partir du mauvais côté, cela va se passer.

Vous devez être une personne autorisée. Demain vous placerez votre main dans un appareil électrique et vous direz : « Il y a tellement de problèmes. » Vous ne devriez pas le faire. Seul l’ingénieur peut le faire, la personne autorisée peut le faire. Tout ceci n’est pas autorisé. La première chose et la plus importante, c’est qu’une telle personne soit une personne réalisée, et non seulement réalisée mais elle doit être une personne sainte.

Trois ou quatre hôtesses de l’air sont amies de telle et telle personne et il va leur donner l’éveil de la Kundalini. Il s’est enfui avec son épouse, il fait de la contrebande par ici, il fraude de l’or hors de Londres, rien que de l’air le fait s’écrouler et il va donner l’éveil de la Kundalini !

Il devrait y avoir un peu de sens dans ce que les gens racontent. Il s’agit d’un événement très saint qui doit se dérouler de la façon la plus sainte.
Ensuite il y a un autre chakra ici où se trouve Mon point rouge. Nous le plaçons tous là mais nous ne savons pas pourquoi nous l’y mettons.

Il s’agit du centre qui est placé où se croisent les nerfs optiques. Vous pouvez l’appeler le thalamus optique à cet endroit. Il est placé là. Et ce centre contrôle les glandes pituitaires et pinéales dont la glande pituitaire contrôle l’ego [à gauche dans la tête] et la glande pinéale contrôle le superego [sur le côté droit de la tête].

Un médecin connaît ces glandes pinéales et pituitaires mais il ne va pas plus loin que ça pour savoir que cela contrôle votre ego et votre superego. Même s’il le sait, il ne sait pas comment les contrôler.

En fait, avec Sahaja Yoga, vous pouvez voir qu’ils forment deux ballons dans votre tête. Vous pouvez les voir.

Cela commence à partir du Vishuddhi Chakra ici, ce pétale où Shri Krishna règne et dont le pouvoir est Radha. Et ils s’élèvent dans votre tête et se meuvent ainsi.

Ce sont deux ballons qui couvrent complètement notre tête, entièrement vers l’âge de 12 ans ou environ. La calcification est complète à ce moment, même si on peut la sentir plus tôt. Et c’est ainsi que vous développez une personnalité séparée. Vous êtes alors Mr. Untel et Untel, il est Mr. Untel et Untel. C’est l’articulation. Vous êtes construit pareil à la coquille d’un œuf. Vous avez été créé ainsi parce que vous devez grandir à l’intérieur, à l’intérieur de la coquille de votre propre être. Vous êtes quelque chose de séparé. (Aparté.)

Vous êtes une coquille. Vous êtes une coquille et lui est une coquille. Et on vous a donné la chaleur qui, conservée là, se développe. A la fin, l’œuf se casse ici [au niveau de la fontanelle] et par là surgit une nouvelle personnalité, une nouvelle personne à l’intérieur qui est une personne très différente de celle qui était là auparavant.

Voilà ce qu’est Sahaja Yoga !
Et ce centre qui est placé ici au point de croisement des nerfs optiques, est connu en tant qu’Agnya Chakra et la Déité placée là est Mahavishnu.

Je ne sais pas jusqu’où sont allés les gens dans leurs lectures à propos de la Déesse ou de la Déesse Mahatmya ou de Markandeya ou même d’Adi Shankaracharya. En fait Mahavishnu est une création de Radhaji, c’est le fils de Radha. Elle L’a créé à partir de l’essence de Shri Ganesha et d’une façon spéciale. Et cet enfant a été créé au niveau du Vaikuntha, nous pouvons dire dans les cieux, et Il S’est incarné sur cette terre en tant que Jésus Christ.

Le Seigneur Jésus Christ n’était pas un être humain. Il a pris une forme mais Son corps était complètement de la chaitanya [vibrations de connaissance divine]. Il était complet et Son corps aussi était complètement divin, spécialement créé par Sa Mère qui était Marie. Mais en fait Elle était Radha en personne. Sita est devenue Radha et ensuite Elle devint la Mère du Christ. Elle est l’Adi Shakti. Marie n’est pas une femme ordinaire, Elle est Radha Elle-même. Et si vous lisez à propos de la naissance de Mahavishnu, vous saurez que le Christ est exactement le même que Lui. Son nom est Mahavishnu et ici on l’appelle Christ.
Voyons maintenant ce qu’il en est de Jésus Christ.

Jésus, Jesu ou Yeshu, c’est le nom de Yeshoda qui a été donné par Radha à Son fils. Nous disons Jesu ou Yeshu. Et ‘Christ’ est Son surnom.

Le nom de Krishna vient du mot ‘krishi’. ‘Krishi’ signifie ‘agriculture’, c’est l’homme qui a semé la graine. Krishna est venu et Il a semé la graine de la connaissance grâce à laquelle vous pouvez devenir le sakshi de ce jeu, le témoin de ce jeu.

Et le nom du Christ est ‘krist’, c’est le même que le nom de Krishna. Quand Il parle de Son père, Il parle de Shri Krishna. Shri Krishna était Son père. Ensuite Il Le décrit, tout le temps Il décrit Son père et dit que c’est Shri Krishna. Et au niveau du Vaikuntha, il est décrit très clairement comment Shri Krishna Lui-même en vint à Le bénir et Lui dire : « Tu seras même placé plus haut que Moi parce que Ton corps sera composé de chaitanya. »

Quel est le terme anglais pour ‘chaitanya’ ? La conscience ? Mais la conscience ne peut pas être de la chaitanya. La connaissance divine ! Vous pouvez dire que Son corps était composé de la connaissance divine elle-même. La connaissance divine elle-même, les vibrations divines se retrouvent en nous.

De la même manière, Il est composé de ce qui compose pareillement Shri Ganesha.

Maintenant, comme la plupart d’entre vous êtes Indiens ici, vous pourriez récuser qu’Il soit ainsi ou pas. Vous pouvez. Mais Je peux vous le prouver car il s’agit de la même swastika. Les ayurdas ou les armes de Shri Ganesha dont devenues avyakt, non exprimées [abstraites], car Il a utilisé une seule arme pour eux tous qui est le pardon.

Et c’est la plus grande de toutes les armes et c’est pourquoi, à ce stade, quand la Kundalini s’élève, vous devez dire Son nom ou vous devez pardonner aux gens.
Le pardon est la plus grande arme que Dieu nous ait donnée.

C’est maintenant à vous de vérifier si oui ou non Je dis ce qui est correct ou pas.

Mais la crucifixion n’est pas le message.

La crucifixion est l’explication de ce que Krishna a prêché, que la chaitanya, la connaissance divine ne se perd pas, elle ne disparaît pas. Elle est akshaya [éternelle], elle ne peut être tuée. Vous ne pouvez pas la contrôler. Et ceci devait être prouvé dans Sa vie au moyen de Sa résurrection.

La résurrection est le message du Christ.

Mais tout comme en Inde vous avez totalement abîmé toutes ces incarnations, eux ont gâché le Christ de deux façons. L’une en ne respectant pas le célibat de Sa vie. Il était une personne célibataire. Il était une personne sainte. Evidemment Il respectait l’institution du mariage car Il S’est rendu à des mariages. Vous L’avez ainsi crucifié à nouveau. Et deuxièmement en ce qui concerne Son pouvoir de pardon, Son complet pouvoir du pardon.

Mais ils [les Chrétiens] ont possédé des empires. Ils veulent maintenant avoir le pouvoir de contrôle économique et ils font toutes sortes de choses au nom de la politique ou Je ne sais pas comment ils l’appellent.

Il doit s’agir des Chrétiens qui font maintenant actuellement tout ce qui était à Son encontre.
Tout comme nous, Indiens, nous avons tout fait de ce qui était à l’encontre de l’Hindouisme.

Alors que Shankaracharya lui-même a dit : « Na Yogena Sankena », nous avons encore le Hatha Yoga. Et maintenant nous allons avoir ce Hatha Yoga au collège ! Patanjal Shastra, Patanjali lui-même a dit de ne pas utiliser le Hatha Yoga pour les gens mariés, pour les gens à la maison. Il est destiné à très peu de personnes, celles qui vont dans les jungles et restent auprès de leurs gurus. Chaque tikalpa, chaque personne suit ici le Hatha Yoga.

Et aujourd’hui ce garçon, il souffrait à cause du Hatha Yoga. Evidemment J’ai arrêté cela. Mais ça continue. Vous allez avoir des problèmes au cœur, vous allez avoir tous les problèmes. Et maintenant vous l’enseignez aux étudiants ici dans le…. Et vous leur laissez avoir du sexe aussi. En Occident c’est vraiment super, Hatha Yoga est très bien car chacun désire devenir un acteur.

Le Hatha Yoga ne nous est pas destiné, il n’est pas destiné à ceux qui vivent dans leur maison. Il est prévu pour ceux du genre à rester sur leurs têtes. Laissez-les là casser leurs cous. On ne l’obtient qu’après des milliers d’années. Beaucoup l’ont dit, ceux qui sont réalisés. En fait Je les connais. Ils sont installés sur les collines. Ils ont également dit à Mes disciples : « Cela nous a pris des milliers d’années pour obtenir ceci et Mataji vous le donne juste comme ça. » C’est ainsi !

De la même façon les soi-disant Chrétiens ont fait tout ce qui était nécessaire pour tuer l’image du Christ. C’est assez surprenant mais Je pense que les opposés s’attirent. Les soulards vont devenir les disciples de Mahomet, tous les licencieux vont devenir les disciples du Christ et tout ceux que nous appelons en Sanscrit ‘Dravidic Pranay Pranayn’ vont devenir les Hindous. C’est comme cela que ça se passe. Ils deviennent juste l’opposé.
Le dernier [chakra] est le centre du Sahasrara qui possède mille pétales. Il s’agit de la zone limbique qui est entourée de mille pétales de chaitanya.

Il est dit dans la Bible : « J’apparaîtrai devant vous pareil à des langues de feu. » Cela ressemble à des langues de feu, des langues vivantes de flammes bleues et blanches et cristallines, et ce sont des flammes très silencieuses. Vous pouvez les voir. Certains d’entre vous les ont vues. Et elles sont semblables à… Elles agissent sur nos nerfs.

Maintenant les médecins vont argumenter qu’il y en a 982. Oui, l’argumentation existe aussi à ce sujet, qu’il y a 982 nerfs et 8 nerfs moteurs, et que ces nerfs, eux tous ne donnent pas un millier. Je veux dire que ce n’est pas cela l’important. Je ne les ai pas comptés. Ils sont un millier sans aucun doute.

Ainsi ces mille pétales, imaginez que ce sont mille mains dans votre cerveau. Et ceci est le Royaume de Dieu à l’intérieur qui est la zone limbique.

Quand ‘vous’ franchissez cette porte de l’Agnya, vous entrez là-dedans et ceci est gouverné par l’Adi Shakti, par la Mère Primordiale, et Elle l’ouvre. Elle le fait, c’est Son travail.

Au bout de cela, il y a la porte ou l’orifice connu en tant que Brahmarandra sur le sommet [de la tête] ici, qui presse l’ego et le superego sur les deux côtés et attire votre attention dans ce pouvoir omni-pénétrant qui s’infiltre partout.
Quand la Kundalini franchit l’Agnya, vous devenez en conscience sans pensée. Etre en conscience sans pensée signifie que vous êtes conscient mais qu’il n’y a pas de pensée. Vous devenez silencieux. Quand Elle franchit le Brahmarandra, alors les vibrations commencent à se répandre à travers vous et vous obtenez de fraîches vibrations.

Ce matin environ cinq à six personnes les ont obtenues. Evidemment nous en avons beaucoup ici qui sont des personnes réalisées. Tous ces gens qui sont venus de l’Occident, sont des gens réalisés. Et ils les ont expérimentées et ils savent tout à ce sujet. Et il y en a beaucoup d’autres qui sont venus de Bombay et de Delhi également. Donc nous en avons beaucoup qui sont réalisés, qui possèdent ces vibrations qui se répandent en eux. Cela arrive. Cela doit arriver à vous tous. Vous devriez tous l’obtenir.

Ensuite que se passe t-il ? Grâce à cela vous devenez conscient collectivement. J’ai dit : « Vous devenez. » Je n’ai pas dit : « Vous devez devenir. » Vous le devenez. Vous obtenez cette connaissance. Immédiatement vous commencez à ressentir les vibrations des autres gens.

Cette petite fille, PrAgnya, qui est venue ici, est née réalisée. Beaucoup d’enfants sont nés réalisés. Mes deux petits-enfants à Bombay, Mes deux petites-filles, ont toutes les deux la Réalisation du Soi. La plus jeune n’a même pas dix mois et elle sait tout à propos de la Kundalini. Demandez-lui ce qui est bloqué ! Vous pouvez le voir, vous pouvez le sentir sur vos doigts.

En fait il y a un livre qu’un de Mes disciples a écrit – Je devrais dire que Mon fils ou Mon enfant a écrit – et qui est en Marathi. Et maintenant en Hindi ? [Mai nahin huya aaj tak-?]. Non, rien n’a été fait en Hindi. Ils ont également publié un de Mes discours en anglais. Mais dans ce livre en Marathi, nous avons donné les informations sur quelles choses vous pouvez sentir les chakras. Vous pouvez sentir les centres qui sont bloqués sur vos doigts ici et vous pouvez voir ça. Et c’est ainsi que, en tant que sous-produit, vous guérissez les gens, c’est ainsi que vous vient le diagnostique et vous pouvez le sentir.
Demain matin nous aurons une méditation qui va commencer exactement à 8.30 heures. Je vous demanderais ce soir d’aller dormir. Tôt le matin, lavez-vous et venez ici à 8.30 afin que nous finissions la session pour que vous alliez à votre travail. A 8.30 tôt le matin, vous devez venir ici et ensuite la Kundalini va s’élever et tout pourra être fait. Comme les gens sont plus intéressés par le discours, que dois-Je faire ? Donc Je ne vais effectuer aucun éveil aujourd’hui parce qu’il est déjà très tard pour vous. Si maintenant certains d’entre vous désirent l’avoir, Je peux le faire.

(Court dialogue avec les yogis.)

Le terme ‘Réalisation’ signifie ‘quand vous séparez votre Soi de votre connaissance grossière et que vous devenez un être subtil’. C’est ça la Réalisation. C’en est le début. Au cours de cette première étape, Je vais tout vous dire demain soir à ce sujet, comment cela s’accomplit en trois étapes différentes.

La première étape est celle de nirvichar où vous devenez conscient sans pensée et collectivement conscient au travers de vos vibrations.

Ensuite, lors de la seconde étape, vous devenez nirvikalpa et vous commencerez à donner la Réalisation aux autres.

Et la troisième étape est celle de la Réalisation du Soi complète où vous devenez complètement le maître de la Kundalini des autres et de la vôtre, et où vous pouvez résoudre les problèmes et également, installé ici, vous pouvez ressentir la Kundalini de tous les gens partout dans le monde et vous pouvez aussi contrôler beaucoup d’éléments et d’évènements.