Birthday Puja 1977

Mumbai (India)


Feedback
Share

54th Birthday Puja. Mumbai (India), 21 March 1977.

English transcript verified IBP
Traduction française version 1/1/2014.

A tous les Sahaja Yogis présents ici et aux autres personnes qui se sont jointes à nous pour célébrer l’anniversaire terrestre qui est le Mien, J’adresse tous mes remerciements, Je suis très reconnaissante, très heureuse, remplie de joie et de bonheur. Des vibrations coulent de Mes yeux comme des larmes, en voyant que tant de gens, dans ce Kali Yuga, sont reconnaissants envers une Mère qui leur donne une chose aussi abstraite que les vibrations.

En fait, Je ne donne pas… Je ne peux ni donner ni prendre, cela vous étonnera peut-être, mais tout est simplement émis à travers Moi. C’est Mon Swabhava [nature] – C’est ainsi, Je n’y peux rien. C’est comme un « être » qui « est ». Vous ne pouvez rien changer. Tout fonctionne de lui-même et constamment, et fait que l’amour que J’ai pour vous tous est au delà de Moi, incontrôlable. Je ne comprends pas comment les gens font pour haïr. Je n’ai même pas suffisamment de temps pour aimer les gens, Je trouve que 24 heures c’est trop court! J’ignore comment les gens trouvent le temps de manipuler et de penser froidement à devenir haineux. La haine n’a pas d’autre pouvoir que celui de détruire – soi-même et les autres.

En ce jour, je vous demanderais de penser à l’amour tout le temps. L’amour est toute la connaissance. La connaissance est tout amour. Il n’existe rien au-dessus. Pour obtenir la connaissance, il nous faut passer par l’épreuve de l’amour. Connaître une personne, ne laisse aucune trace sur vous si vous la connaissez de l’extérieur. Mais si vous l’aimez vraiment, alors vous la connaissez intérieurement comme extérieurement. Vous la connaissez vraiment, vous connaissez tout d’elle, telle qu’elle est réellement.

C’est cette connaissance que nous appelons la para [au-delà] connaissance. C’est cette connaissance qu’il nous faut atteindre. Tant de livres, tels des bornes routières, indiquent la direction à prendre, nous signalent d’avancer, d’aller plus loin, mais ils n’indiquent pas comment entrer dans le royaume de Dieu. J’aimerais que vous tous parveniez au stade de comprendre le Divin en vous, l’amour de Dieu qui est en vous, qui tente de d’émaner de vous, et d’apprécier le sentiment d’émettre et de donner. Donner comme la plus grande joie et le plus grand plaisir. Il n’y a aucun plaisir à prendre. Quand vous recevez cet amour, vous commencez à donner.

Vous avez entendu… [Pas clair] parler de la façon dont s’est fait le travail à Rahuri [nom de la ville]. Quand J’allais à l’université de Rahuri, les gens du village voisin savaient que notre voiture arrivait. Il s’agit de villageois ordinaires qui n’ont jamais rien lu sur le yoga. Ils ne comprennent rien de plus sur les vibrations que les sensations que vous obtenez. C’est une connaissance subjective. Cela ne demande aucun travail. C’est une expérience subjective, que vous ressentez sur vos doigts et à l’intérieur de votre être – la béatitude de Dieu.
Alors que Je me rendais à Rahuri en voiture, J’ai senti un cahot, en effet, des gens étaient se tenaient debout en travers de la route, pour stopper Ma voiture. Ils se sont mis à crier Mon nom « JAI » , J’étais émerveillée! J’ai demandé: « mais comment saviez-vous que J’étais dans cette voiture ? » Ils dirent: « Mataji, vous nous avez donné les vibrations, nous savions que Vous étiez dans la voiture car elle émettait des vibrations. Alors, maintenant s’il Vous plaît, veuillez descendre. Je suis donc descendue ; Je les ai tous embrassés, tandis que nos Sahaja Yogis attendaient à l’autre bout. J’ai pensé que « cela ne faisait rien ». Voilà c’est Sahaj!… tant de personnes aimantes! Et à ce moment-là, j’ai pensé comment une fois avec Rama… comment vous aviez ressenti ces choses avec d’autres personnes, avec des gens très simples, au cœur très simple et d’une grande foi (shraddhâ) (la foi éclairée), comment ces gens avaient des sentiments de recevoir votre amour et de le ressentir.

Tout le monde a besoin d’amour dans ce monde, on ne peut exister sans amour. Votre être tout entier est basé sur l’amour. Et Je souhaite que tous dans ce pays comprennent que, tant qu’il n’y a pas d’amour dans votre cœur, n’essayez pas de faire quoique ce soit à l’extérieur, parce que si vous le faites, cela se verra tout de suite. Chaque être humain comprend ce qu’est l’amour.

Bon nombre de choses se passent en vous. Des changements cosmiques sont en train de prendre place en vous aujourd’hui. Je sais que cela est en train d’arriver. Le Shri Chakra lui-même est descendu sur terre et le Satya Yuga a déjà commencé. C’est la raison pour laquelle vous sentez ces vibrations sur vos doigts, alors qu’aucun des nombreux gurus, Rishis et compagnie l’ont mentionné.

Cela n’est possible que lorsque le Shri chakra descend. Il est ici. Vous devez le sentir et le comprendre. C’est à vous tous de l’accepter avec un cœur ouvert. Je ne souhaite rien d’autre de vous. Que pourriez-vous Me donner ? Je n’ai besoin de rien. Je veux que mes enfants soient heureux. Je prie pour leur bonheur. Je vis pour eux et tout le temps, quand Je dors ou quand je suis réveillée ou entre les deux, ce qu’on appelle le « Sabhranta » [ni endormi, ni éveillé], Je suis complètement avec vous. A tout moment vous êtes dans mes pensées.
Je vous souhaite à tous une très très heureuse nouvelle année aujourd’hui, car c’est Navroz. Navroz est le jour où [pas clair – Navroz, pourrait être un autre nom pour Zoaraster/Zarathoushta], il a commencé son travail sur cette Terre. Il était un grand Sahaja Yogi. Il était une incarnation de Dattatreya Lui-même. [Pas clair] vous a dit au sujet de Mahomet Sahib (en Hindi, Sahib est un terme de respect). Je dois vous dire qu’il était mon père [ce qui signifie que Fatima était une incarnation de Shri Mataji] et qu’il était une incarnation de Dattatreya Lui-même. Il n’était pas une personne ordinaire. Mais sa vie fut une vraie torture. À chaque instant de sa vie les gens lui ont fait du mal.

Hazrat Ali [gendre du prophète Mohammed] est une très grande incarnation; la seule fois où Brahmadeva s’est incarné et il s’est incarné en HazratAli.
Donc, ces personnes sont vraiment importantes! On ne peut les critiquer, ils sont si grands – chacun de leur mot est un mantra. Tout ce qu’ils ont dit à propos de la « Namaaz » n’est rien d’autre que la Kundalini Jagruti (éveil de la kundalini)
Mahommet Sahib a fait le plus grand travail pour Sahaja yoga et a permis la plus grande avancée en ce qui concerne la Kundalini Jagruti. Comment pourrions-nous le critiquer ? Je ne peux supporter d’entendre la moindre critique contre lui. Je sais à quel point il fut torturé, et ce sont les mêmes personnes, nées dans ce pays, qui aujourd’hui, parlent contre lui. Ils ne peuvent même pas lui arriver à la cheville (ses pieds), pourquoi donc le critiquer? Comprenez, qu’avez-vous accompli dans votre vie? Qu’avez-vous obtenu par vous-même qui vous permette de critiquer ces grandes personnalités ?

Khwaja Nizamuddin Saheb fut un grand Auliya (mot Ourdou) – aucun doute à ce sujet. Or, un roi horrible, Khilji Saheb lui a fait beaucoup de mal, avant d’être lui-même assassiné! Puis son nom s’est perdu dans la poussière [pas clair]. Aujourd’hui, rendez-vous sur place et voyez les vibrations de Khwaja Nizamuddin Saheb! Venez visiter Chisti Maqbara (mot Ourdou signifiant tombeau) à Ajmer Sharif (ville sainte) – c’est pareil. Rendez-vous à Patna pour visitez le Patna Sahib où se trouve aussi notre Mahaveer Saheb. Les vibrations parlent d’elles-mêmes. Tous ces personnages ont parlé de la même vérité dont Je vous parle. Mais aujourd’hui, vous avez les moyens de les reconnaître. Vous savez qui ils sont.

S’il vous plaît, essayez de devenir humble vous-même. Tout d’abord, obtenez en vous cette vérité éternelle. Permettez à votre être de devenir cet instrument subjectif, pour comprendre qui est Dieu. Ne vous laissez pas entraîner au loin par des lectures ici et là, par de petites idées mesquines ou par la stupidité ambiante – qui ne fait que se moquer de tout et de tout le monde. Êtres humains, S’il vous plaît éveillez-vous, vous-mêmes, à cette opportunité de compréhension: cette force dynamique n’attend que l’occasion de jaillir de vous. Nous devons changer ce monde et le transformer en une belle création, parce que le Créateur ne permettra pas à Sa création d’être détruite. Si vous n’acceptez pas la vérité, vous serez détruits. Alors, s’il vous plaît, s’il vous plaît, encore une fois comme une Mère, je vous demande d’accepter la Vérité Divine, l’Amour Divin et d’être un avec lui.
Je souhaite que vous tous, tous les Sahaja Yogis et tous ceux qui cherchent à atteindre le plus grand des plus grands, le plus haut des plus hauts, réussissent dans la conscience de Dieu et avec amour. C’est ce qui doit être. Sinon, tout le reste devient inutile. Ceux qui ont cherché d’autres types de satwique (mot Sanskrit qui signifie relié au canal central) ou tamasique (relatif au canal gauche), ont gâché leur vie, ont fini en enfer ou sont complètement détruits.
Vous ne voulez pas en arriver là. Vous êtes des personnes simples, ordinaires et c’est pour cela vous êtes les meilleures, car vous ne souffrez d’aucun extrême. Vous avez un cœur simple. Vous menez une vie très religieuse et une vie maritale sainte. Cet endroit est pour les gens qui sont dans la voie du milieu du seigneur Bouddha.

Sahaja Yoga est l’intégration de toutes les vérités de la vie et Je peux vous prouver, que ce que Je dis sur la Kundalini, est la vérité – c’est un fait réel. Si vous n’utilisez pas le nom de Hazrat Ali votre Swadisthan Chakra ne pourra pas être guéri, tous les Sahaja Yogis le savent. Lors des Puja, les Sahaja Yogis devraient lire les noms de Mahommet Sahib, encore et encore et aussi ceux de Hazrat Ali.

Et également ceux du Seigneur Jésus, qui est le Ashraya (le refuge) du monde entier, décrit par Shri Krishna dans la Bhagavad Gita.

Jésus était Maha Vishnu. Vous pouvez lire la Bhagavad Gita pour vous-même et vous serez surpris de constater que tout ce qui y est décrit à propos de Maha Vishnu rejoint absolument tout ce qui est dit à propos de Jésus Christ. Alors, Je vous demande de ne pas être étroit d’esprit. Jusqu’ici, vous n’aviez pas connu la vérité, alors au moins essayez de comprendre – d’être subjectif, de la ressentir, de la comprendre. Tous les livres parlent de la même chose que Moi. La seule différence, c’est que Moi Je peux le faire. A vrai dire, Je ne fais rien, tout se fait tout seul. Je suis venue sur cette terre juste pour mettre le contact. Voilà, c’est le dernier point de contact avant le démarrage. Tout cela doit arriver et arrivera. Voyons dans ce pays, dans cette belle Yoga Bhoumi (terre du Yoga, de l’union avec Dieu), combien les gens vont l’accepter?

Que Dieu vous bénisse tous. Encore et encore, Je vous bénis.
Je m’en vais à Londres le 25 et J’espère que tous ceux qui ont obtenu leur réalisation ces deux derniers jours reviendront au programme de Bharathi Vidya Bhavan le mardi, à 6h30. Nous avons également un très joli centre à Altamount [pas clair] Road. J’espère que vous tous, allez vous intéresser plus profondément à Sahaja Yoga, en apprendre les méthodes et à maîtriser la Kundalini. Il y a tant de personnes parmi nous qui connaissent ce sujet, vous pouvez leur parler, même dans les programmes… vous pouvez écouter mes conférences qui vous permettrons de mieux comprendre. Il ne s’agit pas de comprendre avec ses oreilles, mais de comprendre dans son cœur, et c’est seulement en ressentant les vibrations que vous pourrez juger la Kundalini.

Comme hier, j’insiste encore pour vous demander de comprendre Sahaja Yoga sans trop utiliser vos cerveaux.

Ce dont vous avez besoin c’est d’un cœur, un cœur plein de foi : Shraddhavan. Si vous avez cela, tout va fonctionner.

Le temps est venu pour bon nombre de fleurs de devenir des fruits. C’est le moment. Je vous remercie encore et encore pour ce grand amour que vous me démontrez. C’est comme… quand Je ressens l’océan de Mon amour, quand il s’écoule jusqu’aux rivages de tous vos cœurs, le rivage le renvoie en réaction. C’est un mouvement parabolique. Quand Mon amour passe à travers vous et me revient sous forme d’amour, alors Je suis heureuse. C’est une très belle expérience. Je veux dire, une expérience différente, peut-être, qui ne peut être réduite ou traduite par des mots ordinaires.
Merci beaucoup encore et encore. Je remercie à nouveau tous les administrateurs et vous tous.
Que Dieu vous bénisse de toute Sa prospérité, de toute Sa bonté, Sa gentillesse et l’éternité. Le Paramchaitanya devrait descendre sur vous et sur votre conscience.