Le Dharma de l’Amour, Prem Dharma

Mumbai (India)

Feedback
Share

Prem Dharma, le Dharma de l’amour, Mumbai, Inde, 23/03/1977

Traduit du Hindi (traduction 2020-0624 non vérifiée)

Beaucoup de gens se demandent, lorsqu’ils voient cela pour la première fois, s’il s’agit de l’éveil de la Kundalini ou d’un jeu d’enfant. Pour l’éveil de la Kundalini, tant a déjà été dit: il faut se tenir sur la tête, se donner beaucoup de mal. Comment l’éveil de la Kundalini se fait-il naturellement? Ceux qui ont eu leur Réalisation, beaucoup de ceux qui sont présents ici l’ont eue, vous ne saviez pas comment cela s’est passé, mais quand vous regardez les autres qui ont eu leur Réalisation, alors vous vous rendrez compte que vous l’avez eue, parce que vous soudain, avez atteint la Lune. Vous ne savez pas comment vous y êtes arrivés et ce que vous avez fait pour cela. Il y a une raison et un but à cela. Ce n’est que lorsque le temps de porter des fruits arrive que les fruits sont portés. Mais cela ne veut pas dire que ce qui se passait avant n’était pas nécessaire, c’était aussi nécessaire. Maintenant la Réalisation est aussi nécessaire. Certains disent qu’au cours des dix mille dernières années, personne n’y est parvenu, mais pourquoi cela se produit-il maintenant? Il y a dix mille ans, personne n’est allé sur la Lune, et maintenant, comment y sont-ils allés? Si cela se produit maintenant, pourquoi devriez-vous en douter?

Ramdas Swami a dit : « Il y a des gens dans ce monde qu’on appelle -padat moorak- des idiots ; ceux qui lisent beaucoup et deviennent idiots. Le poète Kabir Das a dit la même chose : « Padi, padi pandit moorak baye » – Un savant qui lit beaucoup devient un idiot. Un débat de ce type persiste, que ce soit à l’époque du Christ, de Gnaneshwar, de Sankaracharya ou de Gardus. A toute époque ! Ceux qui pensent être des gens très utiles, des gens spéciaux, ceux qui pensent être des érudits ont existé et seront toujours là. Ils créeront toujours des obstacles et passeront des temps précieux dans cette activité. Il n’y a pas de remède à cela.

Même dans le Kali-Yuga, certaines de ces personnes ont lu tous les livres. Cette personne perdra la tête parce qu’elle a dépensé tant d’argent pour acheter ces livres et les lire. Il ne comprend pas, il a lu tant de livres, il a travaillé dur, il a pratiqué le rituel, il n’a rien compris et Mataji fait un signe de la main et ils ont obtenu leur réalisation !  Qu’est-ce que c’est ? Il y a quelque chose d’autre en Moi, que vous pouvez reconnaître. Supposons qu’il y ait un homme très riche. Si quelqu’un lui demande de l’argent s’il le veut, il lui suffit de faire un chèque et le travail est fait. J’ai accumulé une sorte de trésor. Il y a un énorme travail derrière tout cela. Pour cela, je vais devoir travailler dur, et vous pourrez alors disposer de tout cela proprement et facilement. Vous ne devez ni travailler dur ni lire quoi que ce soit. Vous devez simplement l’atteindre. Mais une chose est sûre. Le fondement du Sahaja Yoga est la Vertu (la droiture) du Dharma. Dharma ne signifie pas religion, hindou, musulman, etc.

Dharma signifie l’attribut humain, l’attribut de l’humanité. Même pour beaucoup de gens, cela veut dire servir les autres, donner de l’argent aux autres. Beaucoup de gens trompent certaines personnes et construisent un temple et ils diront qu’ils ont beaucoup donné. Le deuxième type de personnes dérange et torture leur belle-fille, mais elles répandront la religion dans le monde. Le troisième type de personnes se rasera la tête, portera des vêtements de couleur ocre, portera un joge (robe de moine) et fera le tour en disant le nom de Paramatma (de Dieu). Un autre type de personnes pensera qu’elles seules sont religieuses et que les autres ne le sont pas et les contournent.

Le système de la religion est déjà établi en nous. L’homme est né dans la religion et lorsqu’il va à l’encontre de celle-ci, il décline et ne sera plus utile pour le Sahaja Yoga. C’est pourquoi certains y parviennent – et d’autres pas. Certains ne font pas de progrès et d’autres y parviennent bien plus rapidement. D’abord, vous devez consolider votre dharma. Mais l’essence de toutes les religions est le même élément : l’amour. Si vous avez l’élément amour en vous et si vous êtes rempli de cet élément, s’il vous imprègne totalement, s’il est devenu une partie de votre vie, alors il ne peut y avoir de plus grand attribut que celui-ci. L’amour ne signifie pas que vous portez des bijoux et que vous faites de la publicité – je suis un grand Amoureux et j’ai rendu tant de services dans ce monde et j’ai de l’amour et J’aime Mère. C’est un attribut qui vient de l’intérieur.

Vous avez vu dans la vie de Rama, Shabari  (pas clair, donc en utilisant Shabari, le nom de la femme ascétique) lui a donné quelques baies. Vous savez que dans le Sahaja Yoga, vous faites vibrer tous les aliments avant de les manger et que tant qu’ils ne sont pas vibrés, vous ne les mangez pas. Tant que vous n’y trouvez pas la grâce, vous ne la mangez pas. Mais Ramachandraji a tout de suite mangé les baies de Shabari. Shabari y avait mis ses dents. Elle a goûté chaque baie. Ces baies partiellement mangées, Ramachandraji les a mangées avec révérence. La raison en est que Shabari était pleine d’amour. Son amour pour Dieu était sans faille, constant. Elle savait que Ram Ji était une incarnation et elle l’aimait profondément. Elle a pris les baies et les a goûtées avant de les lui donner et s’est assurée que Ram n’avait pas de baies aigres et qu’il n’était pas dérangé par l’aigreur. Et avec cette pensée, elle a goûté les baies et les a données à Ram et Ram les a mangées. La puissance de l’amour de la Shabari, elle n’aurait écouté aucun discours religieux et elle ne sait peut-être pas la différence entre une bonne action et un péché, elle n’est peut-être pas consciente d’une quelconque chose mondaine, elle ne sait pas ce qu’est le fait d’être riche et ce qu’est le fait d’être pauvre, peut-être vit-elle dans des jungles et des cavernes. Elle ne prend peut-être pas soin des vêtements qu’elle porte, elle n’a peut-être pas le sens des manières, ni elle fait preuve de honte. Mais elle avait tellement d’amour pour Rama, qu’elle a goûté chaque baie et l’a offerte à Rama avec une extrême innocence en disant : « Tu vois, j’ai goûté chaque baie en y mettant mes dents ».

Lorsqu’un humain est amoureux, il devient sans malice, impeccable. L’amour naît de la pratique. Il ne se fait pas, il se manifeste. Tant que l’élément de l’amour ne sera pas éveillé en vous, le Sahaja Yoga ne s’installera pas en vous. De nombreux Sahaja Yogis me disent : « Mère, nous méditons pendant une heure. D’accord. Nous faisons telle ou telle chose pendant quatre heures et cela nous arrive. » Mais quel est votre sentiment? Quand l’amour pour Paramatma descend, quand vous êtes absorbé par l’amour de Paramatma, alors vous aimerez de tout votre cœur, la création entière faite par Lui et vous aimerez toutes les créatures faites par Lui. Si vous ne pouvez pas faire cela, alors il y a quelque chose qui manque dans votre amour. Quand nous donnons une conférence aux autres et quand nous leur disons que vous n’auriez pas dû faire ceci, que vous n’auriez pas dû faire cela, pourquoi avez-vous fait cela, il n’aurait pas dû dire cela, alors nous ne réalisons pas que ce que nous avons dit à cet homme, nous l’avons dit par amour, si vous dites quelque chose ou faites quelque chose avec beaucoup d’amour, cela ne fait pas de mal.

L’essence de toutes les religions, c’est l’amour. Parameshwara est l’incarnation de l’amour. Pour Sahaja Yoga, seul l’amour est complet; il n’y a rien d’autre que l’amour. Dans celui-ci, le sacrifice se fait de lui-même. En cela, aucune autre pensée ne vient quand on sacrifie quelque chose, car le pouvoir de l’amour fait un sacrifice. Dans l’amour, ce qui compte, c’est d’aimer et d’être aimé, rien d’autre dans la vie. Mais s’il y a un défaut en vous et si votre amour n’est pas pur, lorsque vous donnez des vibrations aux autres, s’il y a un motif derrière cela pour que vous en tiriez quelque bénéfice ou que vous l’utilisiez, si vous donnez des vibrations en ayant cela à l’esprit ou si vous prévoyez de l’utiliser plus tard, alors il y a quelque chose qui manque dans votre amour. Lorsque vous donnez des vibrations à quelqu’un, si vous trouvez qu’un ou deux chakras ont un défaut, vous devez le sentir avec beaucoup d’amour, en cajolant et en guidant.

Le monde entier se retrouve aujourd’hui en détresse. Les humains trouvent une excuse ou une autre pour être dépités. D’une manière ou d’une autre, des associations se forment pour faire du mal aux gens. De nombreux pays et organisations ne semblent pas s’être formés sur la base de l’amour. C’est surtout dans les coulisses que le « dépit » apparaît. C’est pourquoi ces organisations sont peu à peu fermées. Quelle est la profondeur du pouvoir de l’amour vous savez? Le pouvoir qui s’écoule de vos mains est la manifestation du pouvoir de l’amour. Si vous avez un cœur de pierre et si vous n’avez aucune sympathie pour les autres, s’il n’y a pas de mélodie, vous ne pouvez pas beaucoup progresser dans le Sahaja Yoga. Vous devez aimer vos enfants, les membres de votre famille, vos employés, vos voisins, vos connaissances, qu’ils aient eu leur Réalisation ou non. Ils peuvent tous l’atteindre, si ce n’est aujourd’hui, demain. Mais si vous tombez avec eux, alors vous déclinerez aussi et on ne peut pas parler de récupération pour eux. Ils peuvent comprendre l’importance du Sahaja Yoga en voyant votre amour.

Les humains n’ont jamais essayé le pouvoir de l’amour.  Ce n’est que maintenant que cela a commencé, après que vous ayez pris conscience du Sahaja Yoga. Depuis lors, vous connaissez ce pouvoir ; combien il est intense, vaste et efficace. Si l’on veut le regarder de l’extérieur… (Pause audio momentanée) l’homme au mental bondissant – c’est pourquoi j’ai dit que ceux qui sont devenus fous par une lecture excessive ne peuvent pas comprendre cela. Mais pour ceux qui sont gentils et pleins d’amour, le Sahaja Yoga est très facile pour eux. Parce que ce yoga a une finesse de pénétration très subtile et qu’il est accessible à ceux dont le cœur est complètement adapté à ce monde. Shiva ne réside que dans le cœur et la lumière de Parameshwara est présente dans notre cœur sous la forme d’Atma (Esprit). Celui qui a un cœur rigide et qui est très dur envers les autres dans ses échanges, son cœur est privé de la contemplation de l’Esprit, l’Atma darshan.

Chacun devrait regarder vers soi-même et vérifier à quel point on est profond dans la religion de l’amour. De là, vous saurez à quel point chaque religion est pure. Comme une petite chose : on ne devrait pas consommer de drogues en Sahaja Yoga. Vous savez que celui qui prend des drogues verra son Nabhi chakra piégé et que le Vide est également piégé et que de telles personnes n’atteindront pas leur Réalisation. Ceux qui consomment de l’alcool, ils ne s’aiment pas. L’alcool ou tout autre drogue, ils le savent, leur fera du mal. Il fait du mal à la famille, la famille d’un ivrogne meurt de faim. Comment peut-il être un modèle pour ses enfants ? Ses enfants le surprennent à boire toute la journée. Comment fait-il face à la société qui l’entoure ? Il ne valorise rien dans la société, sauf sa boisson.

Vous pouvez voir la forme de l’amour dans toutes les religions, que nous connaissons sous le nom de dix dharmas. Et si nous nous comportons avec amour dans toutes les religions, vous comprendrez que l’amour est une telle chose, que vous devez évaluer tous vos qualités de dharmas comme vous tester l’or. Beaucoup de gens disent que nous nous inquiétons beaucoup pour la nourriture. Ce qu’ils veulent dire, c’est qu’ils se lavent les mains une centaine de fois, que nous ne mangeons pas plus, que nous jeûnons et que nous troublons les gens à cause de cela. Si vous avez tant de contraintes sur votre nourriture, n’allez chez personne. Ce sera une très bonne chose. Quoi que vous receviez dans un endroit, vous devez le manger. Même dans ce cas, vous devez évaluer une chose, à savoir si la personne vous l’offre avec amour ou non. S’il n’y a pas d’amour, vous ne devez pas le prendre. Vous pouvez le rejeter ou l’éviter d’une manière ou d’une autre. Vous ne devez voir qu’une seule chose, à savoir si la personne vous l’offre avec amour ou non. Mais si vous parlez d’alcool, si quelqu’un vous l’offre avec amour, devez-vous l’accepter ou non? Absolument pas. Parce que celui qui vous offre un verre est lui-même un ivrogne, cela signifie qu’il ne s’aime pas et qu’il vous apprend aussi des choses sales comme comment ne pas aimer. De nos jours, si vous allez chez quelqu’un pour manger et s’il vous offre de la nourriture avec amour, alors les vibrations de l’amour vous donnent envie, en retour, de préparer de la nourriture avec vos mains pour votre ami et de l’offrir avec amour.

Quand on partage l’amour, l’amour grandit. Si vous partagez le dépit, le dépit grandit. Tout Sahaja Yogi devrait penser que tant qu’il ne suivra pas le chemin de l’amour et tant qu’il ne se consacrera pas à l’amour, Sahaja Yoga ne lui sera pas bénéfique. Il y a des vibrations, mais il ne ressent rien. Il y aura beaucoup de vibrations et les gens penseront que beaucoup de pouvoir s’écoule de nous. Beaucoup ont guéri des gens avec leurs mains. Beaucoup de gens ont bénéficié de cet état de grâce, c’est vrai aussi. Mais quand nous parlons de tout cela, nous devons voir où nous plaçons l’amour.

Lorsque nous parlons de l’une des incarnations, nous devons prendre soin de remarquer que dans chaque incarnation, l’expression de l’amour était très belle et agréable. Dans l’incarnation de Krishna, Krishna a mangé chez Vidura grâce à l’amour. On dit en hindi : « Duryodhana mewa tyajo, Vidura ghar saag kayi, sabse oonch prem sagayi » (Krishna préférait un repas ordinaire chez Vidura à un repas riche chez Duryodhana à cause de l’amour de Vidura). Voyez dans la vie du Christ, les gens jetaient des pierres à une prostituée, puis le Christ qui n’avait rien à voir avec cette prostituée, il y est allé et s’est levé en disant : « Celui qui n’a jamais péché peut lui jeter des pierres, mais que la première soit jetée sur moi ». Et la main de tout le monde est tombée. Toutes ces choses arrivent par amour. L’amour ne vient pas de l’argent. L’amour ne vient pas en se vantant. L’amour n’arrive pas en parlant. L’amour se manifeste à l’intérieur en sachant qu’il y a beaucoup de compassion de la part de Parameshwara, surtout les Sahaja Yogis doivent penser. Comme vous me l’avez demandé, pourquoi est-ce arrivé dans cette naissance, pourquoi l’avons-nous eu dans cette naissance? Parce que c’est à l’intérieur? Sa bénédiction, son amour. Il est venu en chacun de vous. Et plus il trace un chemin subtil en vous, plus la sensibilité de votre amour augmente.

Mais à chaque fois, c’est la même chose ; ce n’est pas pour les gens superficiels, ce n’est pas pour les gens qui ont de mauvaises intentions. Ceux qui critiquent jour après jour, occupés à dire du mal des autres, ce n’est pas pour eux. Mais pour ceux qui ont aimé ce monde, dont le nom est rappelé partout par amour. Vous regardez aussi dans votre vie, vous ne vous souvenez que de cette personne qui vous a profondément aimé. Vous ne vous souviendrez pas de la personne qui aurait pu donner de l’argent, même en grande quantité. On peut vous donner beaucoup de choses et vous emmener vers de grandes hauteurs, mais vous ne vous souviendrez que de la personne qui vous a profondément aimé.

Nous devrions connaître toutes les qualités qui sont en nous, grâce à l’amour. Les explications de la religion faites dans notre pays sont si étroites et limitées qu’il y a du dépit à la place de l’amour. De telles dharmas ont été inventés, pour qu’une veuve ne puisse pas partager la nourriture avec quelqu’un. Quel genre de dharma est-ce là ? Ce ne peut être le dharma nulle part. Que ce soit une veuve ou un veuf, c’est comme un coup de fouet pour eux. Quand quelqu’un est confronté à un tel problème, un Sahaja Yogi doit aider avec conviction ces personnes et les apaiser, au lieu de les torturer et de les troubler. C’est l’adharma. Au nom de toute religion, on pratique l’adharma, ça ne peut pas être le dharma. De cette façon, rendre quelqu’un intouchable, montrer quelqu’un comme une mauvaise personne et enseigner à quelqu’un de faire preuve de dépit envers ces personnes, ce n’est pas le dharma. Dans le Sahaja Yoga, il n’y a pas la moindre place pour un tel dharma.

Le vrai dharma est celui qui génère l’amour. Il existe d’autres dharmas, comme celui de ne pas manger de sucreries ce jour ci, de jeûner ce jour-là, de faire cela un autre jour. Il se peut que nous en trouvions d’autres. De tels « dharmas » ne peuvent jamais être du dharma. Le troisième type ira dans les temples, qu’il y ait de l’argent à la maison ou non, et en fera des dons. Nous donnerons de l’argent aux mendiants. Nous leur permettrons de nous voler. Cela ne peut pas non plus être du dharma. Nous n’avons pas de nourriture pour nos enfants, nous n’avons pas d’attention pour nos enfants, nous ne pouvons pas prendre soin des membres de notre famille. Quiconque perd son temps de cette façon, je n’approuve pas. J’irai jusqu’au bout et dirai que si quelqu’un perd du temps en méditation et laisse la famille affamée, alors cette personne ne devrait pas méditer.

Le dharma signifie préserver un équilibre parfait pour l’amour. Et vous devez être attentionné envers tous ceux qui sont autour de vous, avec amour et c’est le dharma et tant que vous n’avez pas ce dharma, vous ne pouvez pas aller au-delà du dharma. Une personne va au-delà du dharma quand elle devient l’amour lui-même. Après cela, il ne reste plus rien. Quoi qu’il fasse, il le fait avec amour. Comme les actes commis par Sri Krishna. Même s’il tue quelqu’un, il le fait par amour. Quand le Christ a pris un fouet dans sa main et a commencé à frapper les gens parce qu’ils faisaient du commerce dans les temples, même cela, c’était par amour. Tout se transforme en amour et il va au-delà du dharma. Il ne restera plus le dharma. Il devient l’amour total. Quoi qu’il fasse, quoi qu’il dise, quoi qu’il parle, quoi qu’il mange, quoi qu’il boive, c’est le dharma, qui est l’amour.

Je vois souvent dans Sahaja Yoga qu’après être devenu un surhomme à partir d’un humain, on ne comprend pas que l’organisation de l’amour est la plus grande des organisations. Vous devez être vigilants en ce qui concerne l’amour. Quelqu’un qui bat sa femme, ou une femme qui harcèle son mari et pense qu’elle est une grande Sahaja Yogini, ils doivent comprendre que c’est un grand péché. Avec Sahaja Yoga, il n’y a pas de possibilité de tourmenter qui que ce soit. Il n’y a pas de moyen de frapper qui que ce soit en Sahaja Yoga. Quelle que soit la manière dont vous agitez votre main, seul le pouvoir de l’amour coule et il ne peut y avoir que du bien, jamais de mal. Quelle que soit la manière dont vous essayez, vous ne pouvez jamais faire de mal à personne. Ce n’est que lorsque vous vous éloignez de Sahaja Yoga, lorsque vous refusez Sahaja Yoga, que vous pouvez faire du mal.

Dans toutes les religions, cela a été dit ouvertement à propos du dharma, et non par juste un individu. Mais l’homme court toujours vers le mythe, c’est pourquoi, quelle que soit la forme néfaste que prend le dharma, nous l’acceptons. Comme le Christ a dit qu’il ne faut pas se laisser aider par les spectres ou les fantômes. Mohammad Saheb a dit qu’il ne fallait pas prendre de boissons alcoolisées, etc. Raja Janaka a dit que vous devriez traiter tous les humains avec la même attitude en présence de Parameshwara. Nanak a dit que le Parameshwara habite tous les êtres humains de ce monde. Il a également interdit toutes les drogues, mais que font ses ardents partisans et ses proches ? Que font les partisans du Christ ? Le Christ a dit qu’un humain doit être innocent comme un enfant. En ce qui concerne le sexe, le Christ a dit que les gens devraient être chastes et que dans le mariage, le sexe devrait être pratiqué de manière très équilibrée. Mais dans quel état sont ses disciples ? Quel équilibre ont-ils établi ? Comment se comportent-ils ? Si vous les observez, vous serez surpris, sont-ils chrétiens du Christ ou y avait-il un démon du nom de Christ et ce sont ses disciples.

Dans la religion hindoue, une grande chose a été dite, un seul Atma habite chaque individu. Nous prenons naissance plusieurs fois dans ce monde, nous le cherchons à chaque fois différemment, mais nous cherchons la totalité en un seul Janma. Lorsque nous naissons plusieurs fois, comment pouvons-nous être musulmans, hindous, etc. Comment pouvons-nous dire que quelqu’un est inférieur et que quelqu’un est supérieur ? Je vous l’ai expliqué plusieurs fois et vous le comprenez parfaitement. Tant que vous n’êtes pas totalement absorbé par l’amour, Sahaja Yoga ne s’installera pas dans ce monde. Si une fleur d’amour s’épanouit quelque part, son parfum imprègnera le monde entier. Vous pensez aussi que vous avez connu une personne dans votre vie, combien d’amour elle vous a donné – même s’il y a une seule personne comme ça, vous serez surpris qu’il y ait des milliers de personnes qui la suivront et qui la supplieront de leur donner de l’amour, elles la demanderont. Et ceux qui se vantent de leur amour et volent les gens au nom de l’amour, les embrouillent, leur racontent des mensonges, ces gens seront abandonnés.

L’amour est une chose telle qu’elle touche le cœur et c’est le plus grand dharma de Paramatma. S’il y a un dharma de Parameshwara, c’est bien celui de l’amour. Vous méditerez sur votre élément amour et à ceux qui sont venus pour la première fois, je leur donnerai la réalisation et j’essaierai de faire en sorte qu’ils l’atteignent. Tout le monde devrait faire attention à son élément amour et vérifier jusqu’à quel point nous avions aimé et combien de personnes nous avions aimées dans ce monde.