Guru Puja

London (England)

Feedback
Share

SHRI GURU PUJA – Finchley Ashram-London (England) -21 Juillet 1978

…la vénération de votre Guru, pas de votre Mère mais de votre Guru.

Le Guru établit le Dharma, l’élément de soutien dans les disciples.

Il procure toutes les idées nettes de ce qu’est le pouvoir de soutien pour les disciples. Il peut bien prêcher pour le monde entier mais, pour ses disciples, il leur donne des instructions très précises.

La plupart des Gurus, quand ils font cela, en fait étudient à fond chaque disciple. En premier ils jaugent l’envie réelle d’un disciple, estiment combien un disciple peut réellement recevoir, et ensuite ils acceptent quelqu’un en tant que disciple après avoir vérifié que le disciple est réellement capable d’ingérer ne serait-ce que les instructions à propos du dharma.

Mais ce n’est pas ainsi dans Sahaja Yoga parce que votre Guru est une Mère. Donc Elle vous initie sans chercher à découvrir quelle est réellement votre envie, quelles sont vos capacités et quelles sont les qualités de votre personnalité.

Vous avez un style très différent de Guru qui fait attention à votre corps, à votre mental et se préoccupe de vos problèmes. Et ensuite Il vous accorde les bénédictions de l’éveil de la Kundalini. Mais normalement les Gurus ne font pas cela. La raison en est, qu’ils sont seulement des Gurus, pas des Mères.

Quand vous faites un Guru Puja, vous devez comprendre ce que vous faites réellement. Cela signifie que vous vénérez le principe du Guru en vous en Me vénérant. Ce principe est en vous et il doit être éveillé, il doit s’épanouir, et grâce à cela ‘vous’ deviendrez des Gurus. Et ce principe est celui du Dharma.

Donc on doit savoir que, lorsque vous faites Mon puja, J’aimerais vraiment cette fois-ci vous donner cet épanouissement dans votre être qui vous fera embaumer le Dharma.

Mais, tout comme vous avez vu qu’après la Réalisation vous devez être prudents, de la même façon, après être devenu Guru, c’est encore plus nécessaire de faire attention car, comme vous le savez, en Occident nous avons des problèmes d’ego. Les Occidentaux sont tournés vers l’ego, et ce principe une fois établi…

‘Guru’ veut dire ‘plus élevé’. ‘Guru’ signifie ‘celui qui a en lui plus de poids’. Ce terme de Guru est même utilisé pour le magnétisme : ce qui a plus de poids, de gravité. Une telle personne possède beaucoup plus de gravité que les autres. Donc il peut enseigner aux autres et doit être une personne plus élevée.

Quand ce principe s’éveille en vous, vous devez être soutenu grâce à une observation complète intérieure afin que vous ne succombiez pas aux pièges de l’ego.

Vous ne devriez également pas avoir une attitude irréligieuse ni ne devriez avoir un comportement indécent, ni être colérique, ni être servile, mais vous devriez vous maintenir au centre.

Vous êtes le Guru, vous avez une personnalité plus élevée que le reste d’entre eux, donc vous devez maintenir des valeurs plus élevées de dignité à propos de votre propre élément de soutien qui doit être plus élevé que ceux des personnes à qui vous enseignez, ces personnes qui sont devenues vos disciples.

Si vous avez des déficiences, ce serait une très grande perte pour les Sahaja Yogi. Etant donné que vous êtes devenu semblable aux organes actifs du corps, supposons qu’une cellule meurt, cela ne fait pas de différence pour le corps ; même si beaucoup de cellules meurent, cela ne fait aucune différence ; mais si l’organe tombe en panne dans son fonctionnement, alors tout ce qui dépend de cet organe va totalement faire défaut. Et il se peut que cela ne soit pas récupérable.

En fait avec l’ego, le super ego également devient très actif et beaucoup de gens vont ressentir alors : « Comment pouvons-nous porter un tel poids, oh Mère ? » Et vous voyez, une autre échappatoire commence.

Aussitôt que Je dis qu’il ne devrait y avoir aucune expression de l’ego, les gens n’aiment pas ça et ils veulent s’échapper en disant : « Oh, nous ne pouvons pas le faire, c’est trop pour nous. Comment pouvons-nous atteindre un tel niveau ? » Ceci est un exemple typique de trop d’égo et de super ego en nous. Mais ce n’est pas du tout difficile. Ce n’est absolument pas difficile.

Avant tout, vous devez avoir foi en vous-même et avoir foi en Sahaja Yoga. Aujourd’hui Je vais certainement éveiller cela en vous. Sans aucun doute, Je vais le faire. Mais gardez cela illuminé !

En comprenant que vous êtes un Guru, vous comprendrez vos responsabilités.

Nous changeons très aisément de position dans la vie générale. Si on fait de vous un geôlier, immédiatement vous l’assumerez en tant que tel.

De la même façon, quand vous êtes le Guru, Je ne vous appelle pas un Guru en vous accordant un titre quelconque ou autre, mais parce que cela s’est produit dans votre Nabhi Chakra et dans le Vide, ce fait que vous êtes devenu le Guru. Il s’agit d’un événement dans votre conscience qui vous fait vous épanouir dans cette position d’un Guru. Ce n’est pas artificiel. Ce n’est pas un lavage de cerveau ou autre : cela survient en vous. Mais on doit savoir comment conserver cette position.

Mais le plus grand truquage de l’ego, c’est de jouer des tours. C’est son plus grand truc.

Certains essayent de montrer qu’ils sont très innocents. Certains essayent de montrer qu’ils sont très intelligents. Jouer des tours est la pire des choses de l’ego et c’est pourquoi vous devez savoir, en tant que Guru, que vous ne devez pas faire semblant. Vous devez être absolument sans artifice, vraiment loyal.

Chacun pourra déchiffrer qui vous êtes. Dès que vous êtes un Guru, vous devez absolument être une personne transparente. Faites face à vous-même. Même si vous commettez des erreurs, cela ne fait aucune différence. Cela ne fait aucune différence si vous faites des erreurs mais ne prétendez pas être quelque chose que vous n’êtes pas. Essayer de vous mettre une sorte de masque et toutes ces choses ne va pas vous aider.

Sahaja Yoga est quelque chose de sincère, c’est une chose vraie et nous devons être de vrais Gurus. Cela n’arrive pas juste en donnant un titre à quelqu’un : « Alors viens ici, tu deviens un initiateur » et tout cela. Cela ne se fait pas de cette manière.

Vous devez élever leur Kundalini, leur donner la Réalisation et leur dire qu’à moins qu’ils soient réalisés, cela ne va pas marcher.

Vous pourriez être de meilleurs Gurus que Moi, Je peux vous l’assurer. Pour deux raisons. La première, c’est que Je suis une Mère, donc le principe d’amour est beaucoup plus grand, vous voyez, il surpasse toujours le principe du Guru.

Vous devez aimer les autres, sans aucun doute, mais en vous en remettant, vous pouvez M’aider bien plus que Je ne peux vous aider.

Par exemple, Je vais vous donner l’exemple de Bala. Il s’occupe du centre de Birmingham, avait quelques yogis et hier il M’a envoyé Philippe qui est venu et Je l’ai vu. Evidemment il avait des tas de problèmes, des problèmes immenses sur sa Kundalini, mais sa capacité de s’en remettre était si grande qu’il a juste commencé à absorber Mes vibrations, il a juste commencé à y circuler et cela était seulement dû au fait qu’il était venu au travers de Bala, parce que Bala avait dû lui dire que la seule solution était de s’en remettre et cela est entré si clairement dans son être qu’il l’a fait.

Il a passé en revue tous les arguments et chaque chose, il en a terminé avec eux et, quand il est venu auprès de Moi, il a juste commencé à tout recevoir en lui-même. Et alors grâce à cela il en fut immédiatement tellement changé que Je fus étonnée de toute la sainteté qui ressortait de lui. Cela M’a stupéfiée.

Mais vous-même devez faire très attention. Vous devez être aimant, sans aucun doute. Mais être aimant ne signifie pas que vous montriez de la peur à propos des choses et que vous alliez dévier de votre chemin pour plaire aux gens. Non, cela ne signifie jamais ça, ni ne signifie crier sur les gens ou se fâcher avec les gens. Et, en fonction du principe du Guru, ça ne va jamais, au grand jamais signifier que vous recherchiez de la reconnaissance. Ayez un peu d’indifférence à ce sujet.

Si le disciple accepte [votre remarque], c’est parfait, mais vous n’allez pas jeter des perles à des animaux qui vont les piétiner.

Donc vous devez maintenir cette dignité, ce protocole de votre propre personnalité. C’est très important car de tels gens sont extrêmement difficiles et personne n’acceptera un Guru qui serait pareil à cela, qui laisserait montrer que vous avez peur d’eux.

Si vous êtes peureux, comment pourriez-vous être le Guru ? Ou si vous essayez de montrer que vous êtes très innocent ou très doux, plus que gentil et que vous vous préoccupez de la nourriture, de ceci et de cela. Non ! C’est eux qui doivent s’occuper de vous, et pas vous qui devriez vous occuper d’eux. Si vous êtes le Guru, ils doivent faire attention à vous. Evidemment vous devez être gentil et vous montrer agréable envers eux comme votre Mère l’a été, mais vous ne devez juste pas courir après eux. Ceci pourrait diminuer votre qualité de Guru. Restez dans votre propre dignité et compréhension.

Je sais que certains d’entre eux vont vous mépriser : cela ne fait pas de différence. Certains vont rire de vous : cela ne fait aucune différence. Tenez-vous dans votre dignité comme un grand éléphant qui marche tandis que les chiens aboient.

La dignité est la première chose, cela s’appelle le gurutva, il n’y a pas de terme exact en anglais qui puisse concorder avec ‘le Guru’. Mais Je l’appellerais ainsi. On peut dire qu’il s’agit de la dignité et de la gravité d’une personnalité. La gravité c’est le poids de la personnalité. Vous voyez, la personnalité devrait être telle qu’elle ne serait pas frivole. Les gens sauront alors que vous ne pourrez pas prendre des libertés. Elle ne sera pas frivole mais joyeuse, elle n’aura aucune futilité. Les gens qui parlent de manière frivole, ne pourront jamais être de bons Gurus. Aucune sorte de frivolité n’est bonne.

Voici donc la première chose que vous devez savoir, c’est que vous devez avoir de la gravité.

Et la deuxième chose c’est de ne jamais être méprisant dans vos relations avec vos disciples. Mépriser est contre Sahaja Yoga, c’est un péché ! Même si quelqu’un souffre, disons, de très mauvais esprits, vous ne devriez pas le mépriser. Vous pouvez condamner cela mais pas le mépriser.

Vous devez comprendre la différence entre les deux, que vous pouvez condamner le fait que ce guru [d’avant] était mauvais, qu’il était un rakshasa, qu’il était satanique, mais vous ne pouvez pas mépriser [votre disciple qui l’avait suivi].

Mépriser est une méthode très rouée. Ce n’est destiné à aucun Sahaja Yogi, c’est des plus indigne. Mais vous pouvez clairement condamner une personne, cela convient.

Vous devez être clair sur ce point de ne jamais mépriser vos disciples. Aimez-les, respectez-les. Montrez-leur du respect car peut-être que demain ils pourraient être de plus grands Gurus que vous ne l’êtes.

Je vous respecte et vous devez les respecter.

Et n’ayez jamais de rivalité avec vos disciples. Soyez heureux de découvrir que vos disciples s’élèvent de plus en plus haut. Ceci est le plus grand accomplissement pour un Guru, c’est de voir que vos disciples s’élèvent tout comme vous. Vous voyez, eux sont vos fleurs et vous, vous êtes l’arbre, vous observez la croissance des fleurs. Ce devrait être ainsi.

Quand vous parlez, vous ne devriez pas être top silencieux ou trop bavard. Vous voyez, chaque extrême devrait être abandonné. Quand vous avez à parler, vous devez parler. Parlez avec dignité et gravité. Et vous pourrez comprendre cela avec l’expérience.

En fait, voyez, supposons que vous ayez quelques problèmes, asseyez-vous dans votre méditation et trouvez la solution. Vous trouverez la réponse en vous-même. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez toujours faire une demande. Et vous serez étonné de la façon dont les pouvoirs vont se répandre à travers vous.

Aujourd’hui, dans ce puja, veuillez bien être dans une attitude réceptive et cela va marcher. S’il y a des problèmes, certains chakras qui se bloquent, ne vous préoccupez juste pas d’eux, portez votre attention sur combien vous êtes en état réceptif, c’est tout !

Certains ont des idées très bizarres, même durant le puja ils vont sans cesse faire comme cela, c’est très mauvais. Même quand Je suis en train de parler, ils font comme cela. C’est totalement frivole. Une personne devrait avoir ce genre de gravité qui est que, quand vous écoutez, vous deviez écouter avec une gravité totale. Et il s’agit de cette gravité de cette Mère Terre qui n’est rien d’autre que Sa conscience, Ses vibrations (sandipana?). Voilà Sa gravité !

De la même manière cette gravité doit entrer en vous. Quand elle vient en vous, une personne devient semblable à un aimant, elle devient absolument une personnalité pareille à un aimant.

L’aimant attire les gens. Ou nous pouvons dire qu’il attire le fer. Car non, il n’attire pas n’importe quelle sorte de chose. De la même façon vous attirerez les chercheurs réels. Les vrais chercheurs viendront à Moi quand ils verront cet aimant travailler en vous.

En Inde, beaucoup ont placé des panneaux sur les portes de leurs maisons, vous voyez, des panneaux indiquant qu’il s’agit d’un centre de Sahaja Yoga. Et vous serez surpris que partout où on a pu faire comme cela, cela marche et les gens peuvent les rejoindre et venir là, et alors un centre peut débuter.

Evidemment, pour créer ces centres, Je vous expliquerai également comment vous devriez les créer avant de faire quoi que ce soit. Avant de commencer votre travail de Guru, vous devez toujours vous prosterner vous-même devant votre propre Guru et ensuite le faire.

Car en Inde, même un musicien, également un musicien, quand il commence à chanter, en premier il cite le nom de son Guru, ensuite celui de sa famille. Ils appellent cela ‘dharana’. Cela signifie pour vous de dire que votre famille est Sahaja Yoga. Vous devriez citer le nom de Sahaja Yoga. Et, tandis que vous chantez, vous voyez, parfois ces Gurus ont composé des poèmes et autres, et alors il y aura le nom du Guru qui y sera mêlé quelque part comme : « Kabir a dit » ou « Quelqu’un a dit ».

Quand ce nom est prononcé, ils tiennent leurs oreilles comme ceci. Même s’ils sont en train de danser, ces musiciens tiennent soigneusement leurs oreilles comme ceci, vous voyez, ce qui signifie : « Oh Guru, veuillez nous pardonner de citer votre nom ainsi, veuillez donc nous pardonner tout du long. »

Ce genre de respect complet pour le Guru doit être là. Si vous ne montrez pas de respect, vous ne recevrez pas de respect. On doit montrer son respect, ensuite cela appellera le respect. Vous ne pouvez pas tout d’abord demander le respect. En premier vous devez montrer du respect. Et ceci, vous devriez vous en souvenir, et alors les gens vous respecteront sans aucun doute.

En fait veillez à devoir être très précautionneux sur la façon dont nous nous comportons envers les autres, et de comment nous nous habillons. C’est mieux d’adopter des vêtements avec des couleurs plus claires, plus blanches, des couleurs de vêtements tirant plus sur le blanc parce que c’est ainsi que cela va finalement marcher. Quand vous faites votre travail de Guru, essayez d’adopter des couleurs plus claires, des teintes plus claires, peut-être du blanc, c’est le mieux.

Je veux dire que maintenant, dorénavant, quand vous achèterez quelque chose, achetez quelque chose en matière authentique comme du coton et tout cela, et achetez une seule chose comme cela. Vous pourrez utiliser une telle chose qui est authentique pour quand vous ferez votre travail de Guru, pour quand vous rencontrerez vos disciples, alors rencontrez-les dans ce vêtement.

Car la couleur blanche est destinée au Satya Yuga et c’est ce que vous devrez porter seulement quand vous agirez en tant que Guru. Ceci est important. Cela vous aidera parce que vous devez avoir la personnalité d’un guru.

Quand les gens vous voient, ils devraient savoir que vous êtes un Guru. Quand vous déambulez, ils devraient voir que vous êtes un Guru. Quand vous parlez, ils devraient penser : « C’est cet homme-là, nous pouvons dire qu’il est véritablement l’homme qui a accompli quelque chose dans la vie. »

Donc de toutes les manières vous serez bénis par le Divin car vous êtes occupés à faire le travail du Divin. Le Divin va s’occuper de vous, de tout. La seule chose dont vous devez vous occuper, c’est de votre propre dignité. Votre propre dignité et votre propre image, c’est important.

Je veux dire que c’est pourquoi Je dis aux hippies de couper leurs cheveux, Je veux dire qu’ils ne les coupent pas suffisamment. Ainsi vous ne devriez pas ressembler à quelque chose d’incongru. Même une personne trop élégante, cela ne semble pas approprié pour un Guru.

Ces deux extrêmes doivent être évitées. Vous devriez juste essayer quelque chose qui devrait être au centre, vraiment très au centre, rien qui soit d’une extrême ou d’une autre.

En ce qui concerne la connaissance qui est en vous, en fait Je n’ai rien à vous en dire. C’est en vous, alors cherchez juste en votre for intérieur et ce sera là. Commencez juste à parler et cela s’exprimera de lui-même. Vous n’avez pas du tout à M’en faire la demande, Je peux vous le certifier grandement, cela va juste s’exprimer.

Il y a une jeune fille de dix ans en Inde, elle a juste commencé ceci et Je veux dire que, quand elle parlait, les gens disaient : « C’est comme si Mataji Elle-même parlait. » Donc vous n’avez pas à vous tracasser à ce sujet mais, au cas où il y aurait un quelconque problème, Je suis toujours là pour vous aider.

Donc que Dieu vous bénisse ! Préparons-nous pour ce puja et, grâce à Dieu, vous tous l’obtiendrez [l’éveil du principe du Guru].

Au cours de cet éveil, Je dois vous dire que ni même l’âge, ni le sexe, ni la couleur de peau, rien n’a d’importance.

[La bande audio s’arrête ici.]

S.S. Shri Mataji Nirmala Devi.