Stupéfié Par l’Ego

Finchley Ashram, London (England)

1978-09-25 Stupefied Through Ego, 33'
Download video (standard quality): Transcribe/Translate oTranscribe

Feedback
Share

STUPÉFIÉ PAR L’EGO Programme Public – Caxton Hall, Londres – 25 Septembre 1978

FrTVD 2021-0530

Les vibrations sont trop lourdes. Il est inutile de parler. Mais quand J’ai indiqué (inaudible) que votre mental a l’habitude de parler tout le temps, alors J’ai dit de l’arrêter.

En fait, juste comme Je disais cela à Gaby (inaudible), qu’aujourd’hui la plupart d’entre nous ici, nous sommes des gens réalisés, des gens qui sont venus et ont appris un tas de choses sur la Kundalini, en ont appris beaucoup peut-être. Je ne sais pas si vous réalisez combien vous avez mûri, tout ce que vous connaissez réellement, tellement de choses à propos de la Kundalini, des êtres humains, des chakras, des blocages, et à propos du Pouvoir Divin qui est Omni Pénétrant et si subtil. Toutes ces choses sont soudainement venues à vous et, comme si vous y étiez ouvert, soudainement vous l’avez obtenu, et tout vous est apparu.

Ainsi tout cela ressemble à un éveil soudain à l’intérieur, une connaissance [conscience] qui a élargi (inaudible) et vous pouvez sentir les vibrations de chacun, vous pouvez sentir leurs chakras, vous pouvez élever leur Kundalini, vous pouvez leur donner la Réalisation.

(L’audio commence ici.)

J’ai vu des gens incapables de dire un mot sur quoi que ce soit sur une scène, pouvoir maintenant parler à ce sujet, car la confiance leur est venue au travers de l’expérience, car ils y étaient juste prêts. Cela dans le sens où vous êtes tous construits de cette façon, comme soudainement on trouve qu’apparaissent, sur un arbre, des tas de fleurs et puis soudainement un jour nous trouvons qu’apparaissent des tas de fruits. De la même façon, cela vous est arrivé, que soudainement la fleur devient un fruit. Et le fruit n’est pas conscient qu’il soit devenu un fruit, et ensuite il commence à voir qu’il est devenu un fruit et ne réalise pas tout ce qu’il a soudainement accompli en tant que fruit, en tant que personnalité devenue mature.

C’est un processus inné très spontané qui s’accomplit de lui-même.

Et de là certains d’entre vous sont avec Sahaja Yoga depuis pas mal de temps et naturellement ils en connaissent beaucoup plus et sont bien plus profondément conscients de beaucoup de choses dont vous tous ne l’êtes pas. Et c’est pourquoi, comme ils ont ce séminaire, J’espère que vous tous en tirerez avantage. Cela vous aidera à vous rendre une meilleure justice à vous-même et à votre Réalisation. C’est une grande chance d’être là. J’espère être là autant de jours que possibles. Je serai là.

Aujourd’hui le sujet traité ne porte pas tellement sur la Kundalini car Je vous en ai déjà parlé. Mais à nouveau, il y a aujourd’hui de nouvelles personnes et c’est assez difficile de changer pour un autre sujet sur lequel J’avais l’intention de vous parler en détails, donc Je ne sais pas si Je devrais réellement en parler ou pas. Alors que devrais-Je faire ? Devrais-Je vous parler à nouveau du processus de la Kundalini ?

Combien sont nouveaux ? Ils peuvent s’avancer, Je pense. Voyons combien nous sommes ? Comptons. Avancez. Ceux qui viennent pour la première fois, vous pouvez vous asseoir ici.

Je vous résumerai ce qu’est la Kundalini, ce qu’est l’éveil de la Kundalini, comment Elle s’élève, comment Elle est placée en nous.

En fait vous pouvez regarder ce diagramme. Maintenant vous ne devez pas croire tout ce que Je dis. Je dis ceci pour ceux qui sont nouveaux, car ceux qui ne le sont pas, ils l’ont déjà expérimenté. Ils ont déjà vu s’élever la Kundalini, ont vu Ses pulsations de leurs propres yeux, et si vous le désirez, nous pouvons vous le montrer. Mais vous devez garder votre mental ouvert et voir par vous-même. Certains d’entre vous ne l’expérimenteront pas la première fois. La plupart d’entre vous l’auront [la Réalisation]. Certains l’obtiennent puis la perdent à cause de certains problèmes que vous avez en vous-même, mais la Kundalini essaye de vous améliorer et Elle s’établira à nouveau.

Donc cela ne se fait pas instantanément. Et c’est également destiné aux gens qui sont très innocents ou qui n’ont pas encore subi de dommages ou qui sont dans une condition de santé parfaite, de mental parfait, d’une condition spirituelle parfaite.

Mais normalement vous n’avez pas de gens comme cela. Donc la Kundalini s’élève sans aucun doute, mais elle redescend à nouveau vers ces endroits qu’il faut guérir, pour les mettre en bon ordre et les rendre à nouveau sains, pour s’occuper des parties qui ne sont pas encore actives ou qui n’ont pas encore commencé à agir. Car il s’agit d’une énergie nourrissante, c’est une énergie vitale, c’est un ensemble de toutes les énergies rassemblées.

Maintenant Je vais vous montrer principalement les trois énergies qui sont là en nous. Evidemment nous en avons une quatrième dont on ne va pas se préoccuper actuellement. Mais il y a ces trois énergies dont Je vous parle, qui sont exprimées dans la terminologie médicale en tant que système nerveux sympathique gauche et droit, et également le système central du système nerveux parasympathique.

Et ces trois systèmes [nerveux] sont des systèmes grossiers que nous voyons à l’extérieur. Mais un canal subtil se trouve à l’intérieur, qui montre, qui exprime ou qui manifeste ces systèmes grossiers à l’œuvre dans notre corps.

En fait les deux systèmes nerveux sympathiques gauche et droit sont manifestés grâce aux canaux gauche et droit qui sont indiqués ici. Celui de gauche est appelé le canal Ida. C’est le canal subtil en nous placé sur le côté gauche du canal central, et le canal de droite est placé du côté droit. Celui-ci est appelé le canal Pingala et celui de gauche est appelé l’Ida Nadi [canal].

Le canal central est celui qui exprime notre système nerveux parasympathique, et il est placé, si vous le voyez, à mi-hauteur vers le bas dans le cerveau. Il n’est pas complet. C’est le canal parasympathique. La connaissance/conscience humaine est arrivée jusqu’à ce point. Cela montre que, dans notre système nerveux central, c’est seulement jusqu’à ce point que notre connaissance/conscience est arrivée.

En fait ceci n’est pas du tout important, ne vous en souciez pas. Cela peut paraître être un peu trop pour le cerveau. Donc ne vous en préoccupez juste pas. C’est aussi simple que d’allumer la lumière. Mais il existe un mécanisme derrière pour réussir à allumer cette lumière.

C’est donc Mon devoir quotidien en fait, à chaque fois que Je viens ici, de vous parler tout d’abord du mécanisme et d’ensuite vous en donner l’expérimentation car, voyez-vous, votre mental ne s’arrêtera pas. C’est pourquoi Je dois vous parler du mécanisme et c’est pourquoi J’essaye de vous expliquer ce mécanisme qui est en nous, qui fait marcher nos systèmes sympathiques et parasympathique.

Donc ces trois systèmes existent absolument sous une forme subtile à l’intérieur de notre colonne vertébrale. Et ceux-ci sont les trois canaux qui sont là, hors desquels le canal central fait une percée et la plupart de celui-ci descend dans l’os triangulaire [sacrum] et y est installé en tant que force germinatrice ou vous pouvez l’appeler la force résiduelle [divine] qui est installée là attendant son moment, la chance de s’élever quand une personne autorisée vous donne votre renaissance.

De fait l’éveil de la Kundalini est un sujet traité dans les Védas, même plus tôt que cela. Donc vous pouvez dire qu’il y a des milliers d’années, beaucoup de saints en Inde – car vous savez que l’Inde est un pays très ancien et ses gens ont vu cette Kundalini là – et ils ont vu comment Elle s’élève et tout cela, et ils l’ont mentionné.

Cela n’a rien à voir avec un pays particulier ou avec une religion particulière ou quoi que ce soit, cela se trouve dans chaque être humain et c’est placé là.

Mais la confusion est survenue – Je ne sais pas comment les gens embrouille tout ! Ils confondent toujours, vous voyez. Alors ils ont confondu la Kundalini avec quelque chose de très, très bizarre, et ils ont confondu cela avec le sexe. Et ceci est arrivé, il se peut peut-être, du fait que, dans le dernier centre – vous voyez ce centre en rouge qui est là, qui est placé en-dessous, en dessous de la Kundalini signifiant qu’il n’a rien à voir avec l’éveil de la Kundalini qui ne doit pas passer par ce centre – ceci est le centre qui contrôle le sexe.

Et ce centre est gouverné par une Déité qui est innocente, que l’on appelle en tant qu’incarnation de l’innocence, nous pouvons l’appeler Ganesha dans le langage Sanskrit. Et nous Le connaissons, quand Il s’est incarné sur cette terre, en tant que Jésus Christ. C’est la même chose.

Donc cette Déité innocente est installée là car l’innocence ne connaît rien à propos du sexe, elle ne comprend pas cela. Elle ne sait pas ce qu’est le sexe.

Ainsi la confusion entre la Kundalini et le sexe a commencé chez certaines personnes. Et ce fut la première plus grande erreur et la plus grande insulte envers la Mère Kundalini, qui est votre propre Mère.

Chacun possède cette sainte Mère, la Mère aimante, la Mère qui s’est occupée de vous dans chaque vie, dans chaque ascension, depuis le temps où vous êtes venu sur cette terre à nouveau et à nouveau à Sa recherche. Elle a été avec vous. Elle a enregistré tous vos attachements et toutes vos demandes et tous vos tempéraments et tous vos problèmes du subconscient et tout en l’état dans cette petite Kundalini enroulée trois fois et demie sur Elle-même. Et Elle est juste descendue s’installer là et, lorsque vous venez devant Moi ou quiconque de ce genre, alors la Kundalini s’élève juste soudainement, sort comme une flèche, intègre ces six centres qui sont au-dessus, passe au travers de votre centre du cerveau ici et atteint la zone de l’os de la fontanelle et la transperce. Alors votre Attention devient une avec le Subtil.

C’est facile de comprendre si vous comprenez, disons, une fourmi. En fait, quand elle rampe sur ce tapis, elle n’en voit pas la beauté. Les animaux en tant que tels ne voient jamais la beauté. Vous les faites passer au travers d’endroits les plus crasseux possibles, ils vont juste les traverser. Ils ne verront pas si ceci est sale ou crasseux, ils traverseront.

Mais les êtres humains sont subtils. Ils peuvent sentir cela, le humer. C’est sale, vous obtenez de la saleté, vous traversez de la saleté. Vous le voyez. Mais il y a des crasses plus subtiles qu’ils ne sentent pas. Et ils peuvent développer cette sensitivité, cette insensibilité dirais-Je, plus tard en accumulant des tas de choses insensées à cause desquelles ils deviennent insensibles à eux-mêmes, à eux-mêmes en tant qu’êtres humains, et alors n’importe quelle sorte de saletés entrant dans leur être, ne les dérange plus, ce que les gens appellent ‘péché’.

Donc voici ce qui arrive aux êtres humains et, à cause de ce problème, à cause de cette complication, ce qui arrive, c’est que la Kundalini s’élève et devrait s’élever très aisément, absolument en douceur. Si votre instrument est absolument harmonieux et s’il est dans une condition parfaite, l’ascension, ou vous pourriez dire l’envol, est la plus harmonieuse possible. Cela marche, cela monte et traverse et perce le Sahasrara. En fait ceci a été construit en vous pendant des milliers d’années. Ce n’est pas le travail d’aujourd’hui.

En fait, quand le fruit est créé, vous devriez savoir que cela a commencé depuis la graine et maintenant c’en est venu au stade d’un fruit. En fait le fruit ne sait pas comment il est devenu un fruit. De la même façon vous êtes un être humain qui a été créé avec grand soin et avec une grande compréhension, et il vous a été dit tout le temps, par toutes les grandes religions, comment vous devriez vous soutenir vous-même, comment vous devriez rester au stade humain, ne pas aller vers les extrêmes, rester au centre, être dans le centre.

Mais vous savez combien nous nous considérons comme grands et nous avons renié tout cela. Nous avons dit que nous ne dépendons plus de personne. Qu’y-a-il de mal à cela ? Je veux dire qu’il n’y a rien de mal, vous pouvez aller vous casser la tête contre le mur ! Il n’y a rien de mal à cela. Vous pouvez aller prendre du poison, rien de mal. Qu’est-ce qui est mal après tout ? C’est mal à cause du but pour lequel vous avez été créé. C’est pour cela que c’est mal.

Par exemple un vase a été créé, il a été magnifiquement gravé. Supposons qu’il s’agisse d’un vase en verre très bien travaillé, à placer devant un [inaudible], je peux le casser Moi-même. D’accord, continuons, il n’y a là rien de mal ! Vous voyez, c’est de cette même manière que nous devenons [inaudible : un péché-?] Notre ego est mis au défi. Vous dites : « Oh, qu’y a-t-il là de mal ? Pourquoi ne devrions-nous pas le faire ? Pourquoi ne pas le faire ? »

Mais voilà ce qu’il en est : ce qui est mal, est mal, que ce soit aujourd’hui, que ce fut il y a des milliers d’années ; ce qui est faux, est faux, et cela abîme le passage de votre ascension.

Donc nous devrions comprendre que tout ce que nous avons accepté comme bien, n’est pas fondamentalement bien. Le bien fondamental est quelque chose d’absolu et cette chose absolue, vous la comprendrez seulement quand vous aurez atteint cette zone de l’Absolu. La zone de l’Absolu peut seulement survenir quand vous êtes né à nouveau, ce qui signifie qu’il existe une petite étape intermédiaire [à franchir].

Par exemple disons que ceci est un instrument d’enregistrement et il n’est pas relié au réseau et n’enregistre pas. Alors, qu’y-a-il de mal ? Rien ! Il n’enregistre pas, c’est tout. Tout le soin et les efforts que nous y avons apportés en le construisant, ont été inutiles, c’est tout ! Je pense qu’il n’y a là rien de mal. Si vous voyez les choses de cette manière relative, il n’y a là pas de mal. Mais cela a perdu son Pouvoir d’être ce qu’il est !

Donc le fait est que vous devez être vous-même [votre Soi]. C’est pourquoi cet instrument spécial a été très délicatement préparé, vous a été donné et a été conservé là, et son principe de soutien vous a été expliqué, il vous a été demandé de devoir rester au centre, qu’une certaine quantité d’auspiciosité doit être maintenue ainsi qu’une certaine quantité de compréhension de votre être, et son respect doit être gardé. Si vous n’avez pas maintenu cela, alors ce que vous avez fait, est de vous détruire vous-même [votre Soi].

Ensuite, par-dessus cela, vous êtes aussi un chercheur. Qu’y a-t-il ici de mal quand vous êtes un chercheur ? En fait un chercheur doit savoir qu’il puisse y avoir certaines erreurs dans sa recherche ou peut-être bien que vous ne soyez pas encore équipé et, dans ce cas, un chercheur ne devrait jamais se sentir heurté si on lui dit : « Ceci doit être fait, mon enfant. Ceci doit être corrigé. » C’est nécessaire. Ce qui doit être fait, est nécessaire.

A chaque fois que de grandes incarnations sont venues sur cette terre, ils l’ont dit très franchement. Ils devaient le dire clairement, sinon les gens ne les écouteraient pas. Vous voyez, ils devaient dire que ceci est ainsi, qu’il s’agit de ceci, de ne pas faire comme cela.

Tout comme le Christ a dit : « Je n’ai pas parlé d’adultère mais de vos yeux adultères. » Alors dites-moi, dans ce Londres, combien de gens n’ont pas d’yeux adultères ? Voici ce que le Christ a dit. Combien d’entre nous ont des yeux adultères et combien n’en ont pas ? Combien ont ce regard innocent dans leurs yeux ? Des enfants d’à peine douze et treize ans ! Grâce à nos grandes créations, à nos livres et à la BBC, et aux initiatives humaines pour nous y intéresser fortement et nous en divertir, ce que nous avons fait, c’est ruiner nos concepts de base.

Maintenant, avec ce : « Qu’y-a-t-il de mal ? », le fait est que tout est mal !

Par exemple Je dirai que maintenant la corruption sévit partout. Chacun casse le cou de l’autre, et ces grands événements [courses de stock car] où cinq à six voitures se rentrent dedans et où chacun meurt sur le champ et tout cela, pourquoi le faire ? Quelle en est l’utilité ? Quelle est la nécessité que de telles choses se passent ? Je veux dire que c’est simple pour une Mère, Elle demandera quelle est l’utilité d’avoir une telle attirance, quelle en est la nécessité ? Pourquoi vous briser le cou ainsi ? Les gens aiment voir d’autres gens mourir, ou bien quelle est cette chose en nous, dans ce réjouissement sinistre, qui fait que vous désirez que quelqu’un meure, que quelque chose se passe ? Est-ce ainsi ? Sommes-nous si mauvais ? Les êtres humains sont-ils si mauvais ? Ils ne le peuvent pas, ils sont créés par Dieu avec amour !

Les journalistes, vous allez leur dire que vous avez vu que quelque chose de bien s’est passé. Ils diront : « Non, nous ne sommes pas intéressés. » S’il y a une guerre quelconque, que quelqu’un y a été tué ! En Inde, combien de gens sont morts noyés, sachons-le ! Mais si quelque chose de bien s’est passé, ils ne veulent pas en parler. Ils n’ont rien à faire avec cela. Alors ils diront qu’il n’y a aucune joie dans la vie. Je veux dire que vous avez tendance à tuer votre joie, c’est là à chaque instant !

Donc nous devons comprendre aujourd’hui pourquoi la Kundalini ne s’élève pas chez certains, pourquoi Elle tombe et quelles choses se passent.

Mais c’est un sujet très large. J’en ai souvent parlé. Et aujourd’hui Je désire vous parler de certaines choses que Je n’ai pas encore évoquées, fortement en détail pour les Sahaja Yogis qui sont réalisés. Donc Je pense que les nouveaux ont compris ce peu de choses dont Je vous ai parlé en résumé à propos de la Kundalini. Si vous avez des questions, posez-les-moi d’abord. Ensuite nous essayerons de donner la Réalisation et puis Je dois vous parler de certains points que Je n’ai pas encore couverts. D’accord ?

Car, vous voyez, il s’agit d’un discours combiné. Nous avons ici des enfants d’un an et aussi des enfants d’un jour, et il y en a certains qui ne sont pas encore nés ! Voyez, si vous placez toutes ces sortes d’enfants en un seul Dieu et si la Mère doit s’occuper d’eux, de certains avec des biberons, de certains avec une attention complète et de certains qui ont grandi, c’est très difficile !

Mais alors, ce que nous pouvons faire, c’est de demander aux enfants qui ont grandi d’aider un tout petit peu, d’apporter un tout petit peu d’aide aux autres pour s’élever et, une fois que ceux-ci auront grandi, alors ces gens aussi grandissent. Et c’est ainsi que, nous pouvons dire, tout le groupe croît, grâce à quoi plus de gens peuvent venir à l’intérieur. Ainsi, c’est bien.

Mais J’ai vu beaucoup de gens venir et beaucoup de gens descendre car ils ne comprennent pas le sérieux de tout cela. Certains sont là, certains obtiennent la Réalisation et certains l’obtiennent puis alors ils se sentent très heureux, rentrent chez eux et disent : « Oh, je l’ai eue maintenant, terminé. Je prends la photo de Mataji, je peux me débrouiller seul. »

Vous ne le pouvez pas ! Ceci est une autre condition à ce sujet. Une fois que vous venez de recevoir la Réalisation, vous ne pouvez pas vous en sortir seul, vous asseoir chez vous, travailler sur Ma photo et tout cela. Mais vous devez venir dans la collectivité. Car maintenant le temps est venu de travailler sur l’Etre Collectif. Tout comme on a besoin d’un corps complet : vous devez avoir des cheveux, un cœur, un foie, tout. Vous ne pouvez juste pas vivre comme un seul doigt quelque part et un autre doigt ailleurs.

Le travail de cette émancipation est immense. Pour cela nous devons avoir la collectivité. Et c’est pourquoi vous devez en venir à une exposition collective. Vous tous devriez vous exposer vous-même de plus en plus, et seuls ceux qui ont suivi dans cette ascension, ont mûri. Ceux qui ne l’ont pas fait, sont encore des nains.

L’autre jour J’ai rencontré par hasard quelqu’un qui était venu à Mes programmes et elle faisait beaucoup d’éloges sur Moi. Elle a dit : « Mère, vous nous avez donné quelque chose et ceci et cela. » Mais J’ai été surprise avec elle. Elle n’avait pas tellement développé de sensitivité, ni elle n’avait fait grand-chose à ce sujet, et durant cinq années elle n’avait rien accompli.

Je peux vous donner un autre exemple, c’est que certains vont absolument chez la mauvaise sorte de gurus et le mauvais genre de personnes, et y restent coincés.

Quand on leur dit qu’ils y sont coincés, ils se sentent très choqués comme si les gurus les avaient payés et qu’eux n’avaient pas payé leur guru. Donc c’est très difficile de parler de leur guru car les gurus, vous voyez, les ont en quelque sorte agrippés. On ne peut pas leur dire que ceci est mauvais pour eux et le pourquoi de ce qui se passe. Evidemment parfois ils le réalisent.

Nous avons eu un bon exemple de cela. Je vais vous le raconter. Il s’agit d’un homme, un juge de la Haute Cour en Inde, qui vint auprès de Moi. Et comme il s’agit d’un juge, vous voyez, tous les gens, tous ces gurus, sont des plus intéressés par les juges, les ministres, et tous les gens riches. Ils agrippent ces gens car leur principal intérêt est ceci, d’avoir plus de pouvoir, plus d’argent, toutes ces choses matérielles. Alors ils collent à ces gens.

Donc ce gars, quand il est venu à Mon programme, a eu sa Réalisation du premier coup d’une manière vraiment magnifique et Je l’ai sentie, sa Réalisation. Car il a senti deux boules de glace juste venir tomber sur ses mains et il a commencé à fusionner et J’ai senti cela de cette manière. Et c’est entré en lui et il en a été complètement inondé.

Mais, quand Je suis allée chez lui et que J’ai pu aussi deviser avec lui, même si la lumière est là, cela ne signifie pas qu’il n’y ait pas de failles dans cette pièce. On peut voir toutes les racines et plus, avec la lumière vous pouvez voir bien plus. Donc, parce qu’il était un homme puissant, il a reçu une forte lumière sans aucun doute. Mais Je suis allée chez lui et J’ai vu toutes ces photos d’horribles gurus. Alors Je lui ai dit : « Monsieur, voudriez-vous bien les jeter dans la mer ? » Il a dit : « Mère, que dites-vous ? » J’ai dit : « Voyez juste combien leurs vibrations sont horribles ! » Mais il ne M’écouterait pas. Il n’écouterait pas car il était un juge. Donc Je ne savais pas comment le prendre et lui parler. Mais Je le lui ai dit.

Chaque fois que Je venais en Inde, il lui importait de venir Me voir et Me rencontrer, et faire toutes sortes de choses. Mais, voyez, Je dirais qu’il n’était pas encore concerné par lui-même. S’il l’avait été, il se serait discipliné et aurait senti la chaleur [provenant des photos des gurus]. Mais il ne l’a pas fait. Et Je lui ai dit que ceux-ci étaient de mauvais gurus et graduellement, un par un, ils ont commencé à montrer leurs couleurs. Et l’un s’est trouvé faire de la contrebande de montres en Inde, donc il jeta sa photo. On trouva qu’une autre personne avait plein de petites amies et qu’une autre avait plein d’argent venant des autres, et tous ceux-là. Comme il était un juge, alors il avait ces cas à gérer, de sorte que ces photos ont commencé à être jetées une par une, une par une comme cela. Mais il était encore attaché à un ou deux de ces gurus.

Et Je fus étonnée de son détachement, de la façon dont il était dans ses vibrations. Je ne pouvais y trouver aucun défaut en tant que tel. Il recevait merveilleusement Mes vibrations et il M’aimait aussi très fortement. Mais Je Me souciais toujours du fait que ces gens, au moment où il serait un petit peu pris au dépourvu, alors ils le feraient craquer et le harcèleraient vraiment. De cela, J’en étais tout à fait sûre. Et c’est arrivé ! J’écrivais toujours des lettres aux gens en Inde quand ils M’écrivaient à son sujet qu’il était surprenant qu’il suive ce guru-ci et ce guru-là, malgré Mes avertissements. Cependant il allait bien, ses vibrations étaient bonnes. Un jour Je l’ai juste averti de ce qu’il était un gars solide mais, qu’un jour viendrait où il craquerait. Et maintenant cela est arrivé et il s’est retrouvé à l’hôpital avec un cancer. Normalement, après la Réalisation, plus personne n’a de cancer. Cela ne se peut pas. C’est impossible.

De fait il y a un autre cas d’une dame que Je connais et qui habitait en Angleterre. Elle est ici. Il s’agit d’une dame indienne. Son époux était Mon professeur au collège médical où J’étais avec lui et il se souvient très clairement de Moi, et Je les ai soudainement rencontrés ici. Il avait entendu parler de Moi car Je M’étais aussi adressée aux institutions médicales en Inde.

Donc il M’avait dit qu’il aimerait voir ceci et tout cela. Son épouse est venue. J’ai essayé de lui donner la Réalisation plusieurs fois, J’ai essayé mais cela a raté. Donc J’ai demandé : « Qui est votre guru ? » Alors elle a dit : « Cet homme est mon guru, il est grand et il est comme ceci et c’est une grande personnalité. » J’ai vu que cette personne n’avait rien, qu’il n’était pas une âme réalisée. Alors comment la convaincre ? J’ai dit : « Ce n’est pas une âme réalisée, croyez-Moi, il n’est pas une âme réalisée, comment pouvez-vous l’appeler un guru ? » Elle a dit : « Non, mais il est un grand homme, un homme important. » J’ai dit : « Et comment ? On doit avoir la Réalisation. »

Vous voyez, même une personne dans la rue pourrait être une âme réalisée, et il se peut qu’une personne qui est un prêtre, peut ne pas l’être. Si vous n’êtes pas une âme réalisée, vous ne l’êtes pas. Que vous soyez ou pas ceci ou cela, cela ne fait aucune différence. Ceci ne se trouve pas à l’extérieur mais à l’intérieur.

Elle ne voulait pas croire. Elle a dit : « Non, non, Mère, j’ai une grande foi en lui, il a été ceci et cela. Donnez-moi la Réalisation, cette chose-ci, cette chose-là. » Donc Je lui ai dit : « Maintenant écoutez-Moi. Vous abandonnez ce guru et cette chose. » Elle a dit : « D’accord, avec tout ce que Vous dites, je vais l’écarter et je ne me souviendrai plus de lui. » Je lui ai donné la Réalisation. Très bien, elle a eu la Réalisation.

Mais, voyez-vous, l’emprise de ces gurus est si grande, elle a récupéré tous ses livres et a commencé à les lire chaque matin et soir, et tout le non-sens qu’il lui avait dit. Donc elle est ici et, quand vous êtes dans une mauvaise situation, alors le vide, indiqué ici, se bloque. Ce vide devient bloqué. Vous pouvez le voir. Vous pouvez voir la Kundalini qui fait juste comme cela. Des gens ont eu ce problème de vide ici. Vous pouvez leur demander où ils ont eu ceci. La Kundalini montre tout ce pompage à l’intérieur, tout autour du vide. Vous pouvez le voir de vos propres yeux, absolument. Vous pouvez absolument voir ceci vous-même et alors le croire. Et ensuite c’est arrivé comme cela.

Donc vous voyez, Je lui ai dit : « Votre vide est encore bloqué car il y a quelque chose qui ne va pas avec vous. » Elle a dit : « Non, non, Mère, ça va bien, je reçois très bien les vibrations. » J’ai dit : « Ne vous dupez pas vous-même, il y a un blocage au vide. » En fait, pouvez-vous croire ce qui lui est arrivé ? Elle a eu un cancer et un cancer où le péritoine, voyez le péritoine qui couvre le ventre, est tout à fait complètement enveloppant. En fait il n’y a plus de façon d’entrer dans le péritoine, vous ne pouvez plus le toucher car il est une enveloppe fermée. Maintenant elle est à l’hôpital. Et maintenant elle a placé Ma photo là et M’a confessé : « Voici ce que j’ai suivi. » En fait J’ai dit : « Maintenant voyez cette situation ! »

Donc des maux de tête pour Moi, pour guérir du matin jusqu’au soir, ces patients du cancer ? En fait suis-Je venue sur cette terre pour guérir ces patients du cancer ? Du matin au soir ces gens ne veulent rien faire de ce que Je leur dis et ensuite ils attrapent le cancer. En fait ce cancer évolue de son ventre vers ses poumons. Donc elle y est venue.

Quelles prises de tête ! Vous demandez quelque chose à ces gens, ils s’en vont ! Maintenant elle a tellement hâte. Elle veut venir chez Moi, elle veut faire quelque chose, elle jettera les photos. Maintenant elle bat le guru avec ses chaussures et tout cela. Mais pourquoi Me rendre si malheureuse ?

Même après avoir reçu la Réalisation, avoir obtenu ces vibrations aussi, les gens ne sont pas suffisamment profonds. Ils ne font pas attention à eux-mêmes comme ils le devraient, ils n’entrent pas profondément en eux-mêmes, ils ne les font pas marcher et alors viennent Me poser la question : « Mère, pourquoi donne-t-il la Réalisation à tellement de gens, comment se fait-il qu’elle les fasse bien marcher [les vibrations] avec Vous et pourquoi ici ? » En fait, allez demander à la personne, ce qu’elle fait à ce sujet !

Donc il n’est pas suffisant que vous veniez ici pour résoudre vos problèmes. Vous, Sahaja Yoga et Moi pour [résoudre] vos problèmes, mais vous Me permettez de vous employer à résoudre entièrement vos problèmes. Si vous êtes prêt à M’aider, alors nous gardons le contrat actif. Mais si vous venez juste : « Mère, mon fiancé a des problèmes comme le fait qu’il désire que je l’épouse. Je ne peux pas l’épouser. Pourriez-vous faire pour je me réjouisse du mariage ? » Je fais cela aussi, on peut le dire ! Même très bien ! (Rires.) Haha ! Ils peuvent brandir toutes sortes de demandes. On ne sait pas, si vous les écoutez, Je ne sais pas quoi dire. Et ils viennent avec toutes sortes de problèmes. D’accord, Je le ferai. Vous voyez, il est dit dans la Gita que, quoi que vous Me demandiez, Je le ferai.

Mais demandez le meilleur, demandez le plus haut. Pourquoi Me demandez-vous ces choses insensées ? « Vous savez, mon Moïse est fâché avec moi. Il me cause des problèmes et, Mère, je ne suis pas en paix avec lui. » D’accord, jusque-là Je dois le faire. Mais Il a parlé de [demander] quelque chose d’important !

Et ensuite, quand Je ne le fais pas, vous voyez, les gens ressentent : « Elle n’a pas la permission de répondre à de tels problèmes insensés. Il n’y a là rien d’important. » Alors ils disent : « Mère, Sheila ne sent pas [les vibrations]. » « D’accord, De quoi s’agit-il ? » « Mes vibrations sont (inaudible). » Pourquoi devrais-Je le faire ? Pourquoi devrais-Je réparer une personne préparée qui ne va rien faire ?

Il s’agit d’une chose simple, de faire du rangement. Après tout Je dois toujours pouvoir l’utiliser. Autrement, pourquoi M’en occuperais-Je ? Je veux dire que Je vous mets en avant un point très égoïste vous concernant, c’est une chose très simple [à faire].

Dieu également résout vos problèmes. Il s’occupe de vous. Il veut le faire pour vous. Mais Il veut que vous demandiez pour avoir cette grande Joie qu’Il est anxieux [de vous procurer]. Il désire que vous développiez cette magie.

Voyez, c’est pareil même pour un père humain qui a un enfant. Alors un enfant demande à déguster un chocolat mais il lui dit : « Ce n’est pas bon pour tes artères, mon garçon. » A chaque fois, il lui développe cette connaissance, il essaye de lui enseigner comment apprécier de meilleures choses, des choses plus élevées, ce qui est plus élevé pour la vie. C’est comme cela, c’est ainsi qu’est un père.

De la même façon votre Père désire que vous ayez ce qui est plus haut. Alors demandez ces choses plus élevées et aspirez à cela et être cela.

Mais c’est très bizarre. Très bizarrement, les gens ne demandent pas cela. En fait que (inaudible) vous, qu’avez-vous obtenu, d’en sortir. Juste cela. C’est une chose que vous devez comprendre. Malgré tout cela, Il vous apprécie, [vous qui êtes] toute Sa propre manifestation. Vous êtes avec lui. Il vous a créé juste pour Le suivre et vous réjouir. Il y a ce réjouissement de jouir de ce sentiment d’être à la poursuite de Son Être.

Et cela est en vous. Il ne désire pas que vous perdiez votre temps avec des choses insensées mais que vous veniez pour vous élever et vous réjouir de cette beauté-ci, cette beauté-là, cette beauté-là. C’est ce qu’Il désire. Que désire un Père pour son enfant ? Je veux parler d’un Père sensible. Je ne sais pas pour un père du genre matérialiste. Mais Je le sais pour un vrai Père. Que veut-Il ? Que tous ses enfants soient choisis !