Réalisation du soi et épanouissement

London (England)

1979-08-06 Self-Realisation and Fulfilment, Caxton Hall, transcribed, 58'
Download video (standard quality): Transcribe/Translate oTranscribe

Feedback
Share

PP – Réalisation du soi et épanouissement – Caxton Hall (England) – 6 Août 1979

Tellement de choses ont déjà été dites à propos de Sahaja Yoga. Tout comme Je vous l’ai dit auparavant, J’aimerais le dire pour les nouveaux, que ‘saha’ signifie ‘avec’ et ‘ja’ signifie ‘né’. C’est né avec vous. Cela se trouve avec vous.

La puissance germinative qui va vous connecter au Divin est née avec vous. De la même manière que vous avez un nez, des yeux et un visage dans ce corps, pareillement ce pouvoir germinatif est en vous, a été là depuis des lustres.

Il a été avec vous durant toutes vos recherches et maintenant le temps est venu, vous pouvez dire que le temps de la floraison est venu où les gens doivent recevoir leur connexion au Divin, sinon le Divin perdra sa propre signification.

Jusqu’à ce que vous ayez votre propre signification, jusqu’à ce que vous ayez votre propre épanouissement, votre Créateur qui vous a créé ne va pas obtenir Son propre épanouissement. Voilà la raison de ce cadeau spécial aux gens modernes, de pouvoir réellement obtenir votre Réalisation du Soi.

Et comme Régis l’a très justement fait remarquer, nous possédons tous les instruments parfaitement placés en nous. Mais, depuis que nous sommes nés, nous sommes attirés tout le temps par des gens qui avancent ces théories qu’ils peuvent vous introduire auprès du Divin. Ou bien parfois vous sentez que vous pouvez le découvrir. Parfois nous perdons notre temps dans une vie très superficielle, nous détruisant nous-mêmes ou détruisant les autres tout le temps. Toutes ces choses ont un impact sur votre instrument – ce qui est un fait. Donc, quand vous venez à Sahaja Yoga, Je vous demanderais de comprendre qu’il n’y a pas de shopping ici. C’est destiné à votre amélioration. C’est votre droit aussi de l’atteindre et de l’obtenir.

Vous êtes devenu un être humain depuis l’état d’amibe seulement dans ce but. Mais ce droit vous est venu parce que vous le méritez. Si vous n’êtes pas de ce calibre, vous ne pouvez pas l’avoir. Vous devez avoir ce calibre pour l’obtenir. Ces gens qui viennent ici qui n’obtiennent pas leur Réalisation, alors ils commencent à dire : « Oh, Mère, nous n’avons jamais eu la Réalisation ! » comme s’ils étaient fiers de cela. Il n’y a pas de quoi être fier si vous n’obtenez pas votre Réalisation. On doit avoir une attitude sérieuse à ce propos et vous devriez obtenir votre Réalisation ici et maintenant.

Si votre calibre est très bas, que pouvons-nous faire à ce sujet ? Que peut-on en dire ? Je veux dire qu’à cette époque où les gens sont tellement orientés vers l’ego, personne ne veut rien écouter à ce sujet à moins de se faire hypnotiser. Parfois dans votre liberté vous ne savez pas comment être humble. Si seulement vous pouviez être humble, si vous pouviez savoir une chose, que jusqu’à maintenant vous ne l’avez pas obtenue et que vous devez l’avoir parce que c’est ce que vous recherchez et que c’est votre propre droit de l’avoir, que vous avez été créé pour cela, que vous l’avez recherchée depuis des lustres maintenant, que vous avez été trompé, abusé, berné et que, pendant des jours et des années, vous avez été embringué dans toutes sortes de pitreries.

Mais quand vous venez à Sahaja Yoga, vous voulez tout comme cela (Mère claque des doigts). C’est le signe que vous êtes libre. C’est le signe que vous êtes également libre d’argumenter avec Moi. C’est un très bon signe. J’en suis heureuse. Mais parfois la liberté peut être de l’abandon. La liberté qui n’est pas basée sur la sagesse, n’a aucune signification. Utilisez votre sagesse !

Ceci n’est pas un endroit où vous pouvez payer pour cela, non. Vous allez encaisser [le résultat de] votre recherche. Si vous êtes des chercheurs sincères, très bien, même si vous avez eu des problèmes, même si une erreur s’est produite, on devrait voir jusqu’au bout à ce que vous l’obteniez et vous l’obtiendrez. Mais votre recherche est-elle réelle ? C’est cela qu’il faut voir.

J’ai vu des gens venir s’installer ici parce qu’ils appartiennent ainsi à un groupe particulier ou autre, juste pour venir voir. C’est ce que nous appelons en Hindi ‘tamasha’. Ils veulent juste venir voir une représentation. Est-ce ceci la manière dont vous allez gâcher votre vie ? Vous devez vous évaluer vous-mêmes. Vous devez savoir que vous êtes des chercheurs de la vraie nature et que vous n’êtes liés à personne parce que vous l’avez payé, parce que vous portez les symboles de quelqu’un sur vos têtes. Vous devez être vous-même !

Si vous vous respectez vous-même, Je suis totalement avec vous. Si vous n’avez aucun respect pour vous-même, si vous ne vous évaluez pas mais désirez perdre votre temps avec des choses insensées, que vais-Je faire ? Dites-le-Moi seulement. Que feriez-vous à Ma place ? J’ai envers vous une patience sans limite et de l’amour, plein d’amour pour vous, et Je vous ai dit que Je vais faire marcher cela pour vous et y travailler sans cesse. Je ne serais jamais fatiguée de faire cela. Mais vous devez coopérer un tout petit peu parce que vous avez quelque chose à gagner, pas Moi !

La première chose que vous devez comprendre, c’est que vous n’avez pas de prise sur Moi. Je suis une personne très difficile d’une certaine façon car vous pouvez seulement Me tenir au travers de votre sincérité. Je connais vraiment à fond chaque personne qui n’est pas sincère. C’est vous-même qui paierez pour cela. Aussi soyez sincère envers vous-même. Est-ce difficile d’être sincère avec vous-même ? Soyez juste sincère envers vous-même. Ne soyez pas conditionné par des choses qui ne vous ont rien apporté jusqu’à présent. Soyez sincère envers vous-même, respectez-vous, évaluez-vous, vous êtes vraiment une personne d’un plus haut niveau puisque vous êtes ici aujourd’hui alors que vous auriez pu aller dans un café.

Donc vous devez obtenir ce pour quoi vous êtes venus ici. Il n’y a absolument aucune difficulté à l’obtenir. Au contraire. Le premier jour, la plupart de ceux qui ont eu la Réalisation ici, vous dira qu’ils ont obtenu leur Réalisation en une expérience si extraordinaire, mais certains l’ont aussi perdue. Car, lorsque la Kundalini, qui se trouve en état de dormance dans l’os triangulaire [le sacrum], quand Elle sait que se trouve là quelqu’un qui peut vous donner la Réalisation, qui possède cette autorité, alors Elle s’élève. Vous pouvez le voir de vos propres yeux. Nous pouvons vous le montrer.

L’autre jour nous avions pris la photo d’une personne dont la Kundalini pulsait. C’était intéressant de voir combien cela se montrait clairement, même dans un film. Vous pouvez le voir de vos propres yeux. C’est ce qui devrait vous arriver, l’élévation de la Kundalini.

J’ai été étonnée l’autre jour que quelqu’un Me dise que, dans le Yogashastra de Patanjali, il est écrit au troisième chapitre : « Vous devez porter votre attention sur le desha. » Mais quelle traduction anglaise ont-ils donné pour ‘desha’ ? Qu’est ‘desha’ ? Est-ce ‘le pays’, est-ce ‘la nation’ ? Ils ont adopté la traduction suivante : ‘le territoire’ [au lieu de : ‘le dirigeant du territoire’].

C’est quelque chose d’absurde car supposons que vous deviez faire attention à votre cœur : le cœur centre est gouverné par la Déité de la Mère Primordiale – Jagadamba – qui le gouverne. Elle est la Reine de ce desh [territoire]. Elle est Celle qui fait tout. Quand vous devez corriger cette zone, vous devez aller chez la Reine, Lui demander la permission, Lui faire connaître vos difficultés, et Elle vous corrigera.

Tandis qu’ils disent par exemple : ‘le tube bronchique’, ceci est juste un territoire ! Supposons que nous soyons installés dans cette zone – celle-ci est le territoire de cet endroit – et nous devons faire quelque chose ici, pouvons-nous le faire ? Sommes-nous supposés le faire ? Non ! Nous devrons aller vers l’autorité compétente, le demander à cette personne. Elle va employer ses propres gens, son propre artiste ou son propre architecte ou selon le travail à faire, et elle va le corriger de par sa propre autorité. Pouvons-nous corriger quoi que ce soit ici en le voulant ?

Mais vous n’avez pas pu non plus voir ces petites choses si clairement, qu’en utilisant un nom comme disons ‘Caxton Hall, Caxton Hall, Caxton Hall’, y arriverez-vous ?

Toute la science de Dieu va vous être exposée, complètement. Vous allez connaître la science complète des Lois Divines. Elles sont très différentes des lois ordinaires que nous connaissons.

Mais en premier, entrez dans le Royaume de Dieu. C’est pourquoi Je dis qu’en premier vous devez obtenir votre Réalisation du Soi. Evidemment dans les temps anciens, certains ont nettoyé tous ces chakras un par un. Mais ils étaient tous des âmes réalisées. Je trouve que [ici], aucune de ces personnes ne sont des âmes réalisées.

En premier, une chose importante : une âme réalisée ne prend jamais aucun argent à personne. C’est au-delà de sa dignité de vivre sur l’argent des autres.

Deuxièmement, il ne met pas en avant ses pouvoirs mais il vous donne des pouvoirs.

Troisièmement il ne cache aucun secret. S’agirait-il d’une mafia, que nous devrions conserver des secrets ? Alors que nous parlons de conscience collective, de conscience du tout, comment pouvez-vous garder un secret ? Chacun d’entre vous doit savoir ce qui ne va pas chez les autres, ce qui ne va pas chez vous, ce qui ne va pas avec le tout.

Sinon quelle est l’utilité de gens si secrets ? Imaginez que, dans tout ce corps, une cellule devienne secrète, ne communique pas ce qu’elle a reçu, et qu’une autre devienne secrète ! Vous pourriez développer la gangrène ou des maladies horribles comme le cancer et autre dans le genre.

Une personne dont l’âme est réalisée, est un livre ouvert. N’importe qui peut voir une telle personne. C’est un livre ouvert, absolument ouvert, et vous ne pourrez en aucun cas acheter une telle personne ni la régenter. Elle vit dans son propre monde. Et, dès que vous obtiendrez vos pouvoirs, vous deviendrez le même.

Dans Sahaja Yoga, quand la Kundalini s’élève – Je veux dire qu’Elle ne s’élève d’aucune autre manière, qu’Elle s’élève seulement au travers de Sahaja Yoga – quand Elle s’élève et ouvre le Sahasrara ici, alors vous devenez un avec ce Pouvoir Divin Omni-Pénétrant. Vous le devenez, il s’agit ici d’une actualisation ! Il ne s’agit pas d’écouter un discours ou autre chose comme cela. Il ne s’agit pas de vous impressionner, ce n’est pas du cinéma, rien de cela. C’est une chose qui vous arrive grâce à laquelle vous commencez à sentir les différents chakras sur vos doigts et les différentes choses qui se passent chez les autres.

En fait le problème avec nous c’est que nous avons eu beaucoup d’imposteurs, beaucoup d’écritures, beaucoup de livres. Certains disent que le Christianisme les a désillusionnés, d’autres que c’est l’Hindouisme. Ils ont tous perdu leurs illusions. Alors ils pensent que tout n’est qu’illusion.

En fait on devrait savoir que, s’il existe une copie, il doit y avoir quelque chose, un original absolu. Chaque copie doit avoir un absolu. Sinon, comment auriez-vous obtenu la copie ? Mais vous avez pu en faire une copie !

Disons qu’à son époque, Constable a très bien été copié par quelqu’un. D’accord, il a également vendu ses peintures mais ils ont découvert que ce n’était pas de Constable.

Alors la réalité qui est exprimée et se manifeste au travers d’une âme réalisée, peut-elle être copiée par n’importe qui ? Vous pouvez le découvrir en un rien de temps, juste comme cela, si vous êtes un tant soit peu intelligent et alerte. C’est le second point.

Ce n’est pas que vous ne soyez pas intelligents – vous êtes tous très futés – mais il y a quelqu’un qui peut se montrer plus malin que vous. Et cette malignité pénètre dans votre confiance, dans votre propre intelligence. La personne qui vous a roulé, est celui qui a copié. Et vous ne pouvez découvrir que c’est une copie, que si vous êtes un connaisseur.

En fait, comment devenez-vous un connaisseur ? Non pas en vous soumettant à n’importe quelle personne, non, mais en obtenant ce niveau tel que décrit dans toutes les Ecritures. Et quelle est ce niveau décrit dans toutes les Ecritures ? C’est que vous devez obtenir votre seconde naissance, votre Réalisation du Soi.

A part Moi, l’un d’entre eux vous a-t-il dit cela, que vous êtes ici [sur terre] pour recevoir votre seconde naissance, que vous devez naître à nouveau ?

A la place ils vous diront : « Oui, mais c’est très difficile. Vous devrez payer pour vos karmas, vous devrez faire ceci, cela. Ce n’est pas une chose facile. Vous en avez pour quinze ans. »

Moi Je ne dis pas cela. Mais ce que vous devez Me donner est difficile : c’est votre sincérité.

Le fait de payer vous fait devenir sincère à ce sujet : c’est quelque chose d’absurde chez les êtres humains que Je ne comprends réellement pas ! En fait le fait de payer Me ferait devenir un peu troublé à ce sujet. Mais les gens deviennent réellement sincères quand ils paient. Vous voyez, vous allez voir un film, vous payez pour cela, et c’est un film horrible, et vous ne pourrez plus vous en réjouir. Je veux dire que c’est horrible. Cependant vous direz encore : « Regardons-le. Après tout nous avons payé ! »

Ainsi le paiement est avant tout ce qui prime. Et alors vous pensez : « Oh, nous avons payé pour ça, maintenant on devrait payer un peu plus ! » C’est une sorte de compétition qui commence. Et vous ne regardez pas où en est l’autre personne qui a pratiqué depuis douze ans, ni non plus vous ne voyez où vous en êtes après avoir pratiqué une année. Vous êtes tous là embringués dans une course folle qui ne mène nulle part.

La Réalisation du Soi est une sorte d’actualisation qui devrait agir en vous. Tout du moins si elle a agi chez certains, elle est là. Combien de gens diront que : « Nous avons la Réalisation du Soi » ?

Récemment J’ai reçu une note d’un guru parce que par erreur J’ai dit qu’il avait peut-être atteint la Réalisation du Soi, pour venir vérifier auprès de Moi si oui ou non il est bien quelqu’un qui est réalisé. Très peu de gens diront cela parce qu’ils savent alors à quoi ils font face. La Réalisation du Soi ne vous fait pas pousser des cornes. Au contraire vous devenez si humbles. J’ai vu des gens réalisés installés ici, avoir donné la Réalisation à tellement de personnes.

Nous avons un jeune homme, Maharaj, en Afrique du Sud. Rien qu’aujourd’hui il m’a téléphoné. Il a donné la Réalisation à tellement de gens qu’il dit qu’il ne peut pas y croire. Il a guéri des gens malades, il a fait ceci et cela. Il dit : « Je ne peux pas le croire, Mère. Pour quelle raison M’avez-Vous donné tous ces pouvoirs ? » Juste maintenant une personne de Glasgow M’a dit qu’il a donné la Réalisation à dix personnes en un seul jour !

Vous pouvez voir la Kundalini s’élever, vous pouvez observer Son travail, il s’agit là de quelque chose de réel ! Vous êtes des gens si scientifiques, pourquoi croyez-vous dans des illusions comme cela que vous suivez depuis des années et des lustres, vous tuant vous-même, tuant votre argent, tuant votre épouse, tuant vos enfants, pour de toute façon ne parvenir à rien !

Vous devez obtenir la connaissance du Divin et c’est seulement possible quand vous avez des yeux pour voir. Ceux qui ne peuvent pas voir, comment pourriez-vous décrire les couleurs, la beauté de cet amour, le fonctionnement de cet amour ? Donc Je vous demande d’obtenir votre Réalisation. Soyez des enfants sensés ! Soyez bien ! Soyez bons envers vous-même ! Obtenez votre Réalisation du Soi ! C’est la chose la plus importante, et alors cela marchera !

Pour les Sahaja Yogis qui sont déjà réalisés, Je dois un petit peu leur parler car Je suis allée en Inde pendant un mois et ce que Je dois dire aujourd’hui aux Sahaja Yogis, c’est qu’ils sont réalisés et que la plupart d’entre eux ont obtenu des vibrations. D’accord, ils ont obtenu les vibrations mais ils ont beaucoup de blocages et d’attachements. Donc il faut travailler sur le détachement.

En fait le détachement est une chose dont les gens ne comprennent pas la signification. Ils vont porter un genre de vêtement pour montrer qu’ils sont détachés. Ils vont prendre un lit de camps, dormir sous un arbre et dire qu’ils sont détachés. Même là ils auront une serrure à leur coffre. Ou bien ils iront dans les Himalaya et penseront qu’ils sont détachés !

Le détachement est un état d’esprit intérieur. Ce n’est pas quelque chose d’extérieur. On ne peut pas l’exprimer par des vêtements ou une sorte de manière de vivre ou tout cela, mais c’est un ressenti à l’intérieur de nous.

Et la meilleure façon d’en juger c’est, quand vous essayez de donner la Réalisation à quelqu’un, de voir si vous êtes en accord avec cette personne. Parce qu’il vient du même guru que vous, alors vous donnez la Réalisation à cette personne ? Etes-vous plus concerné par cette personne parce qu’il provient du même clan que vous ou du même pays ?

Cette soi-disant ‘sympathie’ ! ‘Sympathie’ est un mot magnifique : ‘sym-pa-thie’. ‘Sym’ veut dire ‘partager’ et ‘pathie’ c’est ‘le pathos’ [la souffrance]. Donc vous partagez le pathos ! C’est la meilleure partie de ce qu’est la sympathie. La sympathie n’est pas comme la compassion qui se répand juste, qui s’écoule juste.

Vous n’avez pas à avoir de la sympathie pour quiconque. Ce qui s’écoule seulement et agit, c’est la compassion. Cela provient d’un être détaché et s’écoule juste. Celui-ci ne se préoccupe pas du clan dont il provient, ni de quel pays. Il ne fait aucune association avec l’extérieur. Qu’il soit ou non votre frère ou qu’elle soit ou non votre sœur, qu’il soit votre ennemi ou pas, vous agissez pour cette personne juste par compassion.

Tout comme un fleuve coule et le soleil brille pour tout le monde, de la même façon vous devenez un akarmi, ce qui veut dire que vous n’êtes plus attaché aux karmas que vous créez.

Voici une règle très simple à suivre, c’est de ne pas sympathiser avec quiconque. Car alors ceci conduit à un autre problème : vous sympathisez avec quelqu’un et vous aurez 101 personnes chaque jour qui viendront juste pour vous parler, pleurer et raconter combien ils sont misérables, absolument misérables ! Ainsi comment les corrigerez-vous ? En s’asseyant avec eux et en pleurant ? Ou en leur disant seulement : « Obtenez d’abord votre Réalisation ! »

Tout ceci vous vient de votre côté gauche ou de votre côté droit. Soyez au centre ! Nous allons faire marcher cela !

Vous atteignez un état d’esprit différent. Vous vous trouvez dans un état de conscience différent où vous êtes dans une super-conscience, où vous voyez tout juste pareil à une pièce de théâtre, où n’existe ni malheur, ni bonheur, mais où reste seulement la Joie. Ce niveau de détachement est un accomplissement que les Sahaja Yogis devraient développer.

C’est très facile d’être alerte à propos de vous-même [de votre Soi] quand vous commencez à vous intéresser aux autres – ou de toute façon à n’importe quoi d’autre, quelle que soit cette chose.

Par exemple, si un enfant vient ici, il va commencer à courir partout, dans tous les endroits, va tout toucher, sauter par-dessus tout, faire ceci, cela – terminé ! Il peut récupérer quelques bougies, va en faire une sorte de jouet qu’il va ensuite jeter, et il va repartir. L’enfant ne se préoccupe pas de ce que sera le futur de ce jouet ou de ce qu’a été son passé, cela marche juste puis c’est fini. C’est juste un jeu.

Mais Je ne peux pas accomplir cela en vous faisant ce discours. Vous devez l’accomplir vous-même ! Sahaja Yoga c’est expérimenter et accomplir. Celui qui expérimente, l’expérimente pour lui-même, et quand il fait cela, il le fait pour le tout. Il crée un noyau pour le tout et le tout commence à marcher de telle manière que vous êtes étonné comment, de manière collective, tellement de gens commencent à obtenir la Réalisation.

Chacun d’entre vous qui êtes des Sahaja Yogis, es capable de donner la Réalisation à minimum un millier de personnes chaque jour. Mais vous n’essayez pas, vous êtes timides, vous êtes humbles et vous ne voulez pas revendiquer être une âme réalisée. En fait Je leur demanderais d’indiquer sur leurs têtes : « Je suis une âme réalisée. » Qu’y a-t-il de mal à cela ? Mais vous vous sentez gêné à ce sujet et vous n’en parlez pas.

Alors que J’ai vu des gens sans aucune connaissance ni autorité avoir un grand drapeau et un grand ashram, et être « quelqu’un », ceux-ci vont battre les tambours : « Ici se trouve le Falana Yogi » disons, « Venez, venez, venez ! » Et chacun fera la file et en y allant vous y trouverez un horrible hypocrite installé là, qui porte des moustaches et une barbe artificielles.

Mais, pour les Sahaja Yogis, c’est important de découvrir le plus possible de gens pour leur donner la Réalisation, pour les amener à cette Réalisation. Arrivez-y de votre propre manière. Découvrez ce qui se passe avec les gens, pourquoi ils sont comme cela. Asseyez-vous et discutez-en. Découvrez pourquoi les gens ne viennent pas pour la Réalisation mais vont vers des choses fausses qui n’ont aucune utilité. Pensez-y ! C’est vous les mieux placés pour M’en parler et vous êtes les meilleurs juges.

Pour vous la méditation est très importante parce que, après la Réalisation, vous pouvez voir grâce à votre propre lumière quels sont les problèmes sans en être effrayé. Et également, grâce aux techniques de Sahaja Yoga, vous savez comment vous nettoyer complètement et comment vous débarrasser totalement de tous vos problèmes. Donc mettez-vous-y sérieusement ! Méditez ! Vous savez comment méditer. Vous savez comment vous purifier. Vous savez quels sont les chakras qui sont bloqués. Aidez les autres !

La méditation doit être faite religieusement et régulièrement. Il n’y a pas beaucoup de restrictions d’action dans Sahaja Yoga parce que Sahaja Yoga lui-même s’occupe de beaucoup de vos affaires. Vous ne pouvez pas garder vos vieilles habitudes. Elles tombent juste. Vous les laissez automatiquement tomber. Mais vous devez méditer, vous devez apprendre comment méditer. Et si vous avez un problème particulier, vous pouvez demander à vos amis. Il n’y a rien de mal à demander, ne vous sentez pas timide à ce sujet et vous pouvez tous vous aider les uns les autres. Nous faisons tous partie intégrante d’un seul Etre et nous devons nous aider les uns les autres le plus possible. Et quant à ceux qui ont connu Sahaja Yoga depuis tant d’années et qui sont maintenant tout à fait bien préparés dans la connaissance de Sahaja Yoga, vous devez leur demander, prendre leur avis de ce qu’il faut faire, de comment y arriver et de comment vous établir. Vous devez vous établir vous-même. Jusqu’à ce que vous ayez une attitude adéquate envers Sahaja Yoga, cela ne va pas marcher.

Si c’est juste un troisième ou second centre d’intérêt, alors cela ne va pas marcher. Cela doit être de première importance dans la vie et le reste devrait être secondaire, parce que vous avez évolué, d’accord, mais votre évolution n’est pas encore stabilisée et vous n’avez pas encore pu apporter cet épanouissement à votre être qui vous procure une satisfaction complète et une Joie totale.

Jusqu’à ce que vous ayez atteint cet état, vous n’allez pas non plus être heureux avec vous-même. Aussi essayez de méditer et méditer.

Les gens se donnent des excuses : « Je ne peux pas méditer ici. Je ne peux pas méditer là. Je ne peux pas. » Tout ceci est faux. Ce n’est pas ainsi que vous allez vous améliorer. Cela vous revient d’accomplir ceci. Chaque fois que vous en avez la chance, essayez de rencontrer ces gens dans l’ashram, voyez avec eux et essayez de trouver des endroits où cela peut marcher et où on peut donner la Réalisation aux autres. Toute la superficialité de la vie, tous les attachements insensés et ces choses vont tomber graduellement. Et si vous le voulez, vous pouvez aussi le faire de vous-même parce que maintenant vous êtes Réalisé, vous êtes bien formé, et vous avez obtenu des pouvoirs spéciaux pour faire cela.

Maintenant Je vais partir pour l’Inde. Je vais emporter votre message pour vos frères et sœurs en Inde. Ils sont des milliers, vous savez ça. Et dans les villages, ils sont si simples et agréables, et cela se répand comme du feu dans les villages en Inde. Mais pas dans les villes parce qu’en ville les gens se développent eux-mêmes et deviennent sophistiqués. Mais dans les villages les gens sont très simples et Sahaja Yoga fait là des miracles.

De la même manière vous pouvez aussi découvrir ici beaucoup de gens qui sont d’une nature très simple et qui désireraient venir à Sahaja Yoga. Vous pouvez les inviter selon beaucoup de méthodes.

Par exemple Je dirais que ce garçon d’Afrique du Sud est venu ici et est resté dans l’ashram. Il était réalisé depuis longtemps mais il a appris toutes les techniques. Il est retourné en Afrique du Sud et la première chose qu’il a commencé à faire, a été de donner les photos aux gens pour agir comme traitement, et graduellement beaucoup de gens ont été guéris. Et ensuite il a eu des problèmes. Il M’a téléphoné : « Ceci arrive, ceci se passe. » Mais pour de tels gens qui ont besoin d’aide physique, c’est mieux d’y arriver de cette façon pour de telles personnes, et ensuite la nouvelle s’est répandue et voici comment, graduellement, les gens viennent à vous.

Mais il doit aussi exister certaines personnes en bonne santé physique qui désirent Dieu, qui recherchent Dieu. Dans Sahaja Yoga vous trouverez une signification à toutes les religions du monde, à toutes les grandes incarnations qui sont venues sur cette terre. Car elles vinrent ici pour vous donner toutes les étapes qui sont nécessaires à votre évolution.

Vous devriez tous en fait vous concentrer sur les chakras en vous qui ne sont pas en bon état, vous concentrer sur ces chakras et les Déités sur ces chakras. Où que soit le problème, vous vous concentrez seulement sur cela et y placez votre attention. Avec votre attention, vous pouvez le dissiper. A ce moment utilisez le nom de la Déité. Comme vous savez quels sont les mantras, vous savez comment utiliser vous-même les mantras. En fait vous connaissez tous les shastras [sciences] des mantras. Donc vous appliquez vos mantras de façon adéquate chaque fois que c’est nécessaire. Puis vous placez votre attention complète, qui s’écoule – dharana – de façon absolue, vous voyez, jusqu’à ce que cela soit complètement et continuellement soutenu en vous.

Donc voici ce que sont dhyan [l’attention], dharana [l’écoulement] et samadhi [l’accomplissement].

La conscience éclairée est avant tout la conscience sans pensée. Aussi essayez de rester en conscience sans pensée et aussi par la suite en conscience collective. Ceux-ci sont les deux niveaux que vous avez déjà atteints. Essayez de les maintenir, purifiez-les et établissez-vous vous-même là.  Ceci est la manière dont ce devrait être fait.

Et, comme dit en Hindi, ‘baithak’, vous devez avoir un baithak, ce qui veut dire que vous devriez être capable de vous établir là-dessus, de le faire durer pas mal de temps. Mais il ne faut pas, en cela, montrer ce que vous appelleriez une sorte d’obstination mais en ressentir de la Joie. Aussi longtemps que vous ressentez cette Joie, vous commencez à l’établir. Et vous serez étonné de voir comment vous établissez vos chakras et vos Déités et, qu’à la moindre demande, même rien qu’à le mentionner, cela va commencer à agir juste comme ça.

Je veux que, quoi que Je possède, Je doive vous le donner. Tout ce que J’ai ! Car Je n’ai rien à gagner. Je les avais tous durant toutes ces années, à toutes les époques. Ce que Je veux c’est que vous les possédiez maintenant. Et laissez-Moi voir que vous prospérez tout comme la Mère Terre fleurit au moment de la floraison et que les parfums se répandent. J’aimerais vous voir tous fleurir et voir votre parfum se répandre à travers les nations et la totalité de l’univers. La totalité de ce monde, la totalité de ces nations, devrait être transformé en un nouveau monde de beauté, de grâce et de félicité Divine.

Que Dieu vous bénisse !

A mon retour chaque Sahaja Yogi doit avoir gagné au moins dix personnes. Essayez, vous pouvez le faire. Merci.

Le Maître étant parti, vous devriez aussi de la même façon savoir que, quels que soient vos talents, vous devriez augmenter leur nombre et les augmenter et avoir de plus en plus de personnes dans Sahaja Yoga.

Ceux qui sont venus pour la première fois, veuillez bien lever vos mains, pour la première fois, veuillez bien lever les mains.

Pouvez-vous venir ici devant ? J’aimerais vous voir. Veuillez venir. Laissez-les s’asseoir. Asseyez-vous svp. Donnez-leur des chaises. Oui, c’est confortable.

Dans Sahaja Yoga beaucoup d’obstructions viennent du corps physique, très fortement si vous n’êtes pas en bonne santé. Alors, en premier, cet obstacle est corrigé lors de l’élévation de la Kundalini.

Le second obstacle vient de votre mental. Supposons que vous voyez une personne très perturbée, vous aurez aussi un problème. Ce sera un problème pour élever la Kundalini.

Et le troisième obstacle vient de votre attitude mentale. Disons que, si vous avez trop lu et que vous avez dans votre tête des conceptions [erronées] à propos de la Réalisation du Soi, alors aussi cela prendra du temps.

Le quatrième, qui est le plus important, si vous avez eu n’importe quel inconvénient spirituel d’avoir été initié par des gens qui veulent faire en sorte d’exploiter la situation, alors cela devient un très grand obstacle pour vous. Egalement si vous vous êtes intéressés à ce genre de choses spirituelles d’être en contact avec des esprits morts et tout cela, cela aura également un très mauvais effet.

Mais on ne devrait pas se tracasser. Même s’il y a un problème, cela peut être corrigé. Il doit être corrigé et sera corrigé. Et, comme Je l’ai dit, cette Réalisation est à votre portée, il ne faut pas en avoir peur. S’il y avait un tel problème, nous le corrigerons. Pour cela nous utilisons une méthode, une technique, que tous les Sahaja Yogis connaissent.

Par exemple ils élèvent votre Kundalini. Je peux aussi l’élever. J’élève Ma propre Kundalini sur laquelle J’élève votre propre Kundalini. Ceci s’appelle le Dhyana Yoga [Yoga profond – Yoga de réflexion]. En fait Sahaja Yoga est le Maha Yoga [le grand Yoga]. C’est le plus grand Yoga grâce auquel, vous voyez, vous pouvez élever la Kundalini d’une autre personne avec vos propres mains car les vibrations s’écoulent de vos propres mains, ces vibrations Divines. Elles peuvent L’inviter à s’élever et elles sont subtiles. Elles peuvent vous amener à l’équilibre. Si Elle s’élève plus du côté droit ou du côté gauche, vous pouvez y apporter un équilibre. Si n’importe quels centres ont un problème, vous pouvez leur donner des vibrations et ces centres seront en bon état, vous pouvez les guérir. Et les centres peuvent recevoir plus de pouvoir afin de se rassembler et d’y arriver [à La faire s’élever].

Comme en fait, par exemple, la maladie du cancer dans laquelle les centres sont séparés : ces deux centres se séparent parce que les cellules deviennent indépendantes, commencent à absorber trop d’énergie, et il ne reste plus aucun contrôle. Alors, quand cela arrive, il est nécessaire de ramener les deux centres ensemble comme ceci, à partir de la gauche et de la droite, et de les placer ensemble comme ceci. Pour cela il est nécessaire d’apporter là des vibrations. Et c’est pourquoi certains devront vous donner des vibrations sur un centre.

Mais cela ne devrait pas vous affecter. Il est si surprenant que certains n’aiment pas quand ils donnent des vibrations, ils n’aiment pas ça, ils n’aiment pas ceci. Ils sont si sensibles à propos de ces choses. Mais il ne va rien vous arriver de mal !

Maintenant nous avons ici des gens qui sont nés réalisés et ils ont en eux la connaissance de la Kundalini. Ils sont nés comme cela.

Nous avons ici ce petit garçon qui est né réalisé. Il vit aux Pays-Bas. Beaucoup d’enfants sont nés réalisés et ils Me comprennent beaucoup mieux et commencent à travailler sur la Kundalini en un rien de temps. Et ce qui est des plus surprenant, c’est que Je découvre que la majorité des enfants des Sahaja Yogis sont nés réalisés. Même ceux qui viennent à Mes programmes, leurs enfants sont pour la plupart nés réalisés. Et Je demande aux gens d’apporter leurs enfants parce que peut-être qu’ils sont ici à cause de leurs enfants. Et ceux-ci comprennent très bien. Ils savent comment y arriver. Ils savent comment mettre cela en œuvre. Je n’ai rien à leur dire.

Donc on doit savoir qu’il s’agit de quelque chose de très, très authentique et clair. La seule chose c’est que vous ne savez rien à ce sujet, vous ne l’avez pas vue, ne l’avez pas sentie, c’est pourquoi vous trouvez que c’est quelque chose d’un peu différent.

Et c’est différent ! C’est quelque chose de différent, n’est-ce pas ? Après tout, quand vous venez à Londres, vous trouver que Londres est un peu différente de l’Inde. Et ici vous devez utiliser des choses que vous n’utilisez pas en Inde. Donc c’est un peu différent mais vous devez cependant les utiliser si vous devez vivre ici. De la même manière, quand vous entrez dans le Royaume de Dieu, vous devez savoir comment utiliser vos mains, vos pieds, comment utiliser le mouvement total de votre Kundalini et de Celles des autres. Cela vous allez l’apprendre graduellement, donc il n’y a pas de quoi s’en effrayer.

Mais on doit répéter sans cesse qu’il s’agit d’une matière sérieuse. Vous ne pouvez pas le faire vous-même [la première fois]. Vous pourrez obtenir votre Réalisation juste comme ça. Vous vous sentirez très bien. Mais n’abandonnez pas, revenez à nouveau, mettez-vous ensemble, établissez-vous vous-même et alors vous saurez totalement bien qui vous êtes et combien vous avez de capacités.

Que Dieu vous bénisse !

Donc maintenant veuillez bien tous placer vos mains, juste comme ceci. Vous pouvez fermer vos yeux. Alors observez : si vos yeux se ferment sans aucune contrainte ou sans aucun tremblement des paupières, alors cela va bien. Mais s’il y a de quelconques tremblements, veuillez les ouvrir. S’il n’y a pas de tremblement dans les paupières, alors c’est très bien. Vous pouvez le voir par vous-même.

En fait, quand la Kundalini s’élève au-dessus de l’Agnya Chakra qui est là où se trouve Ma marque rouge, au centre du cerveau où se tient le chiasme optique, alors vous devenez relaxé.

(Interruption de l’enregistrement.)

Avec un grand calme et une grande compréhension, vous vous observez juste vous-même. Y a-t-il une quelconque pensée dans votre mental ? Voyez juste pour vous-même. C’est à vous de vous certifier vous-même.

Quand il n’y a là pas de pensée, alors placez très lentement votre attention sur le sommet de votre tête, pas de manière très insistante ou autre. Juste ici. Vous placez là votre attention.

Nous allons éteindre les lampes parce qu’il ne devrait pas y avoir trop de tension sur vos yeux.

Ce qui se passe maintenant, c’est que vous commencez à sentir de la brise fraîche dans vos doigts venir vers votre paume. Peut-être que vous sentez de la chaleur, envoyez-la au loin comme ceci – si vous sentez de la chaleur. Avec vos deux mains, non pas ensemble mais éloignées l’une de l’autre, et en pressant les deux doigts comme ceci. Appuyez juste sur eux vers l’avant comme cela. Mais les deux mains devraient se trouver sur les deux [genoux], oui.

Maintenant gardez vos yeux fermés car la pupille se dilate quand la Kundalini s’élève.

Ceux qui sentent la brise fraîche dans les mains, veuillez bien lever vos mains, tous ceux d’entre vous qui sentent la brise fraîche dans les mains.

Bien !

Vous la sentez ? Un peu ? Pas encore ? Vous la sentez ? Un tout petit peu. Cela commence. Juste vous deux, vous allez l’avoir très lentement.

Qu’en est-il avec toi, mon enfant ? Non ? STP place tes mains ici. Es-tu en bonne santé ? Cela va mieux maintenant, tu vois.

Placez vos pieds comme ceci, tout droit, sur le sol ici. Les pieds sur le sol comme ceci, séparés, ici. Oui.

Vous l’avez ? Vous la sentez ? Un peu, oui.

Vous la sentez ? Pas encore. D’accord. Vous ne la sentez pas ? Voyez juste. Patientez. Cela va marcher. Cela va réussir. C’est en train de se produire. Cela marche. Bien, cela marche ici.

Vous pouvez juste la sentir là. S’ils sentent, c’est très bien. Vous [les Yogis] vous pouvez vous lever et voir si c’est là. Levez-vous. Certains d’entre vous devraient se lever. Gavin. Elle l’a, elle l’a reçue. Les deux l’ont reçue.

Il l’a eue. Vous l’avez eue aussi, vraiment.

Gardez vos yeux fermés. Ceci est la plus grande expérience depuis des lustres. Gardez vos yeux fermés. Profitez de vous-même, absolument. Réjouissez-vous de vous-même.

Qu’en est-il pour vous ? Pas encore ? Qu’est ceci ? Vous avez un problème ici ? Ici ? D’accord, c’est cela. Nous allons le corriger. Vous l’avez très bien eue, que Dieu vous bénisse !

Au foie, le foie. Faites juste attention à votre foie. C’est très dommage.

Il va bien, Don ? Bien.

Non il va bien. Qu’y a-t-il ici ? Le cœur ? Placez juste votre main dans son dos. Retenez juste votre respiration, d’accord ? Hmmm, respirez.

Pourquoi ne pas vous observer l’un l’autre ? Ce sera une bonne idée de vous vérifier l’un l’autre ! C’est une très bonne idée. Vérifiez-vous l’un l’autre. Avancez.