Atma and Paramatma, Delhi 1979

New Delhi (India)

Feedback
Share

« Atma and Paramatma », translation of Hindi Lecture. Delhi (India), 18 August 1979.

English transcript: UNverified
Traduction: NON vérifiée. Ver 1/1/2014
Traduction d’un discours en Hindi

Un événement soudain peut arriver pour diverses raisons. Dans Sahaja Yoga une survenance soudaine a une signification spéciale.

Nous avons sûrement pu observer, au cours de notre vie, la survenance de beaucoup d’incidents qui sont survenus subitement. Ils ne signifient rien pour nous. Si on essaie d’étudier le phénomène au niveau intellectuel, on ne peut pas comprendre pourquoi un incident particulier a eu lieu dans notre vie.

Cela a été la façon de procéder de l’être humain, qu’il désire comprendre tout au moyen de son raisonnement. C’est tout à fait correct de sa part d’agir ainsi parce que sa conscience n’est alors pas encore éveillée. Tandis que sa conscience est limitée et qu’il cherche la preuve de chaque chose au travers de son intellect, c’est difficile pour lui d’adopter un autre moyen qui se trouve hors de portée de son raisonnement.
Vous avez entendu beaucoup de choses sur le Paramatma [le Soi Suprême] l’Atma [le Soi, l’Esprit], l’Adi Shakti, etc. Vous avez également lu des livres à leur sujet. Au cours des temps l’être humain a parfois parlé de l’Atma et du Paramatma. De très nombreuses incarnations vous ont indiqué que vous devez en premier réaliser votre Atma parce que l’homme ne peut atteindre le Paramatma sans connaître son Atma. Tout comme vous ne pouvez identifier les couleurs sans les yeux, de la même façon vous ne pouvez atteindre le Paramatma sans avoir rencontré d’abord votre Atma.

Le Paramatma ne peut être compris intellectuellement. C’est seulement à travers l’Atma que vous pouvez comprendre le Paramatma. C’est pourquoi tous les saints ont dit : « Soyez alertes dans l’observance de votre Dharma, recherchez votre Atma et comprenez cet Atma qui réside en vous. »
Qu’est l’Atma ? Quel travail opère t-il en résidant à l’intérieur de nous et en quoi est-Il relié au Paramatma ?

On dit que l’Atma est la réflexion du Paramatma dans notre cœur. Cette réflexion est semblable à celle du soleil dans l’eau. Bien que l’on voie la réflexion du soleil dans l’eau, il se trouve au loin dans le ciel et non dans l’eau.

De manière similaire l’Atma, pour autant qu’on le voie, se trouve [en réalité] au-delà de tout cela [du monde matériel] et n’est pas limité par cela [ce monde matériel]. Mais, pour que chaque réflexion puisse être clairement visible, le miroir qui produit cette réflexion doit être propre. Si le miroir n’est pas propre ou s’il y a une pierre à sa place, alors la réflexion du soleil ne s’y verra pas.

De la même façon qu’un être humain semble perturbé tandis qu’il n’est pas encore devenu propre comme un miroir pour pouvoir voir la réflexion du Paramatma en lui, bien que le soleil prenne différentes formes sur les vagues de l’eau qui coule, il se tient en fait à sa place de façon stable et c’est seulement sa réflexion qui change sa forme. De manière similaire la réflexion de l’Atma semble être absente ou brille seulement un moment puis disparaît dans la personne qui est pleine de péchés et de perversité ou dont le cœur est chargé de fausses ambitions et de désirs inappropriés. Et tout cela empêche que ces corps mental, intellect, ego, etc. que nous connaissons, puissent être convertis en un miroir.

Ils devraient donc être transformés en un miroir. Comment cela peut-il se faire ? Dieu a préparé cette transformation en nous.
De nombreuses incarnations ont travaillé pour nous faire évoluer de l’amibe au stade de l’être humain et nous ont amené à notre niveau d’évolution actuel. Lorsque nous nous activons en tant qu’êtres humains alertes, nous sommes des personnes actives mais pas illuminées. Un homme aveugle peut être très actif mais celui qui possède la vue, voit tout ce qui se passe sans que cela le perturbe. Un homme aveugle peut percevoir de très très petites choses. Il connaît tous les petits détails de chaque endroit. Mais celui qui possède la vue, regarde seulement les choses qui valent la peine d’être vues et qu’il veut connaître.

La Kundalini Shakti [pouvoir de la Kundalini] qui réside en nous, a été placée là par le Paramatma et a été créée suite à Son désir. La Kundalini Shakti crée notre miroir, le développe et le nettoie. Peu à peu Elle le rend capable de recevoir en lui la réflexion de l’Atma.
Vous savez qu’en Sahaja Yoga l’éveil de la Kundalini se fait très aisément et spontanément. Mais les Sahaja Yogi doivent savoir qu’ils sont venus à Sahaja Yoga afin, de façon primordiale, de nettoyer leur miroir, de laver leurs péchés et mauvaises actions passées, de se purifier de toute la saleté qui s’est accumulée en eux depuis des temps immémoriaux. Ils n’y sont pas venus pour accumuler les péchés et la saleté mais pour devenir purs.

Beaucoup de Sahaja Yogis ont conscience que la Kundalini est ce courant qui passe à travers leurs chakras et les éveille. Lorsque la lumière arrive sur vos chakras, vous pouvez connaître leur état même sur les doigts de votre main.

C’est cela qui constitue la connaissance. C’est seulement cela qu’il faut connaître. Jusqu’à maintenant la connaissance que vous avez absorbée, n’était pas illuminée. Il n’y avait aucune lumière en elle. Mais maintenant, grâce à la lumière, vous pouvez savoir lequel de vos chakras a des problèmes. Et il existe un moyen de nettoyer les chakras de ces problèmes. La façon de procéder est également enseignée dans Sahaja Yoga.
Tant qu’il n’y a pas de lumière, vous ne pouvez pas voir la saleté. Elle n’est pas visible dans le noir. Vous la verrez lorsque la lumière brillera en vous. Ainsi le premier but à atteindre sera d’accomplir la lumière, d’obtenir ce que les gens appellent : ‘réaliser la vérité ou connaître la vérité’. Tout d’abord nous devrions connaître la vérité et, dans cette vérité, nous allons commencer par connaître quelles sont nos qualités. Dans Sahaja Yoga l’être humain accepte facilement de reconnaître ses fautes parce qu’il peut les voir au moyen de la lumière [de l’Esprit].

Supposons qu’il y ait une tache sur ce sari qui est foncé, si quelqu’un le fait remarquer, nous n’accepterons pas la remarque et nous pourrions même nous sentir offensés. Mais si nous la voyons nous-mêmes grâce à la lumière, nous serions surpris qu’il y ait une si grosse tache et que nous ne l’avions même pas remarquée ! Nous ne nous sentirions pas mal à l’aise à son sujet et nous aimerions la nettoyer de suite d’une façon ou d’une autre.
Supposons qu’il y ait un blocage sur un chakra, disons sur l’Agnya, vous le comprendrez de vous-même. Cela vous attristera ou vous fera ressentir quelque chose dans ce genre-là. Grâce à la lumière vous comprendrez que vous avez là un problème et vous allez le nettoyer. Mais si vous n’y êtes pas sensible et ne ressentez pas le problème, vous pouvez devenir fous et atterrir dans un asile sans même avoir compris que tel ou tel chakra était bloqué et qu’une telle saleté est entrée en vous. De la même façon vous ne vous rendrez jamais compte de rien, même pas si vous entrez en contact avec la maladie, car vous êtes assis dans le noir. Dans l’obscurité vous ne pouvez pas savoir si vous êtes assis sur un serpent ou si une bombe est en train de tomber sur vous. Lorsque la lumière resplendit en vous, vous réalisez à quel problème vous faites face. Ainsi le premier éclat de connaissance va consister à vous regarder vous-même. Vous connaîtrez alors vos problèmes.

Dans Sahaja Yoga les gens obtiennent la Réalisation. Immédiatement après, l’être humain voit ses propres défauts et, la nature humaine étant ce qu’elle est, il commence par courir s’éloigner de Sahaja Yoga. Initialement il est effrayé dès le moment où il commence à voir ses propres problèmes. Il ne peut pas croire qu’il existe en lui tellement de défauts. Cela lui fait peur et alors il commence à douter. Vous avez pu constater que des milliers de personnes viennent et obtiennent leur Réalisation mais qu’ils ne reviennent pas. Quelle en est la raison ? Quand des centaines de personnes sont réalisées, seulement dix pour cent reviennent. Cela se passe toujours comme cela.
C’est la raison pour laquelle Sahaja Yoga se développe si lentement. Ce n’est pas important. La raison en est que l’homme s’identifie tellement à lui-même, qu’il ne désire pas connaître ses fautes et, lorsqu’il les connaît, il commence par se sauver. Mais il vaut mieux connaître vos fautes et les corriger plutôt que de transporter leur fardeau de vie en vie.

Les gens ne savent pas que le temps est venu. C’est votre dernière chance. Vous n’en aurez pas d’autre. Dans la Bible, ce moment a été décrit comme celui du ‘Jugement Dernier’. Votre dernier jugement se réalise dans Sahaja Yoga et la façon dont cela va se passer, vous pouvez en juger par vous-même. Lorsque la lumière s’introduit en vous, vous vous jugez vous-même : « Vois, tel ou tel chakra a été boqué. » Alors vous dites : « Mère, j’ai un blocage sur ce chakra. » Vous savez que Je suis prête à vous accorder tous Mes efforts. Vous pouvez également travailler les uns sur les autres [pour vous nettoyer]. Comme cela vous pouvez nettoyer totalement toutes vos fautes, tous vos problèmes, péchés, etc. Pourquoi devriez-vous transporter cette charge ? Au lieu de s’en débarrasser, les gens courent loin de Sahaja Yoga. C’est à cause du cerveau humain qui pense sans cesse et reste toujours contrarié. Il n’y a là rien qui puisse vous perturber. Si vous arrivez à devenir un peu stable, vous réaliserez combien ce pouvoir est grand car non seulement il met vos défauts en lumière mais il les enlève également, et il les supprime totalement.
Ainsi en premier lieu vous devez savoir que la Kundalini Shakti est extrêmement sainte et virginale. Ce pouvoir virginal nous rend propre et pur. Dans Sahaja Yoga Elle est vraiment très heureuse de vous donner la Réalisation.

Alors il y a seulement deux possibilités : soit vous reconnaissez ce qu’est la Réalisation du Soi en vous et vous vous élevez vers Sa grandeur et vous vous établissez profondément en Elle, ou bien vous L’abandonnez. Il n’existe pas de troisième alternative. A quelqu’un qui posait la question : « Combien existe-t-il de tournants à Londres ? », il lui fut répondu : « Seulement deux : à gauche et à droite. »

Donc soit vous L’acceptez complètement ou bien vous L’abandonnez. Si vous avez décidé de L’accomplir et de vous nettoyer totalement, alors la réflexion de l’Atma brillera en vous.

Dans ce yoga de la Kundalini, vous entrez dans la conscience collective, vous restez conscients dans cette collectivité et, tout en vous nettoyant vous-même, vous nettoyez les autres également. Les péchés des autres sont également lavés. Ici [dans Sahaja Yoga] on considère cela auspicieux.
Certaines personnes sont très auspicieuses tandis que d’autres ne le sont absolument pas, ces dernières apportant des calamités dans la maison ou le pays où ils entrent. Il se produira des problèmes où qu’ils aillent.

Un homme vint Me trouver. C’était un jeune homme de 23-24 ans. Il dit : « Mère, je suis totalement inauspicieux. » Je lui ai demandé : « Comment le sais-tu ? » Il répondit : « Je suis très inauspicieux. Même les enfants ont peur de moi. Lorsque je me rends chez quelqu’un, la famille doit faire face à des difficultés ou autres problèmes, ou il se passe un événement funeste, de sorte que les gens sont maintenant convaincus que quelque chose ne va pas avec moi et que je suis inauspicieux parce que ce genre de problèmes s’est répété souvent. » De telles personnes sont inauspicieuses parce que toute la noirceur du péché est associée à eux et c’est si profond que, tel un aveugle, ils se retrouvent face à de grandes difficultés, chagrins, afflictions, maladies, etc., et finalement ils finissent par tomber dedans. Si une telle personne visite une famille, un membre de cette famille peut même mourir.

Tenir compte des bon et mauvais augures est en vogue dans notre pays depuis des temps immémoriaux. Les saints, bien qu’ils ne se préoccupent pas de leur propre personne, n’ont pas de possessions personnelles, peuvent ne pas se préoccuper de leurs vêtements ni de leur nourriture et rester dans les jungles, apportent la prospérité partout où ils passent. Cela se dit également à propos de Dieu. Si vous désirez reconnaître Dieu, la caractéristique la plus importante de Son identité est que la plus grande auspiciosité se trouve dans Ses mains. Il fait du bien à tous et les rend tous heureux. Toucher Ses pieds rend tout auspicieux. Il y a six cadeaux de Dieu qui apportent la prospérité, le bien être, la joie, etc.
Lors de chaque venue des incarnations, de grands et auspicieux travaux ont été accomplis. Mais maintenant le temps est venu où sera réalisé ce travail qui est le plus auspicieux à avoir jamais eu lieu, par lequel vous aussi deviendrez les auteurs de l’auspiciosité et réaliserez l’Esprit en vous. Ceci est le plus grand travail jamais accompli de Sahaja Yoga et des incarnations, et devrait inspirer la société tout entière. Dans cette grande vie éternelle, tandis que les ombres de Kali Yuga enveloppent l’univers entier, vos flammes devraient brûler très haut et, dans leur lumière, vous pourriez atteindre l’auspiciosité, la joie et la prospérité. Pour cela il est nécessaire de garder vos lampes propres. Vous devriez nettoyer vos péchés et mauvaises actions passées. Vos actions passées sont lavées en même temps que votre ego.

Les karmas sont provoqués par votre ego. Vous avez dû observer qu’après être venu à Sahaja Yoga, vous pouvez facilement voir votre ego [Ahankar] et savoir comment il marche.

Dans Sahaja Yoga également vous traversez beaucoup de tentations et alors, si votre ego domine, vous oubliez si vous devez aller vers Sahaja Yoga ou si Sahaja Yoga doit venir vers vous.

Beaucoup de gens, lorsqu’ils se soumettent à leur ego tournent le dos à Sahaja Yoga attendant que Sahaja Yoga les suive.
Tant que votre ego vous enveloppe, vous ne pouvez pas apercevoir votre Esprit. Mais il est inutile de combattre votre ego. Dans Sahaja Yoga vous n’avez pas à combattre votre ego mais vous devez seulement le voir parce que votre attention elle-même est éveillée.

Votre ego va se rafraîchir et s’abaisser rien qu’en le regardant car votre attention est illuminée et, dans cette lumière, vous êtes le témoin du jeu de votre ego et vous en riez, et vous riez des idées que votre ego vous donne. Dès que vous commencez à vous voir vous-même, votre ego commence à se dégonfler et, tandis que votre ego se dégonfle, vous vous élevez dans votre lumière.

Sahaja Yoga est un processus très subtil. Peu de gens savent qu’il s’agit d’un processus très subtil. Le Sushumna Nadi [canal central de l’évolution] est extrêmement ténu, extrêmement fin, et se trouve exactement au centre du Brahma Nadi. La raison [de sa finesse] en est l’attachement humain à ses karmas. Ce canal extrêmement subtil du Brahma Nadi est chargé des péchés et choses sales et, à cause de cela, devient si étroit que seule une fibre très mince de la Kundalini pourrait passer à travers lui. Imaginez que la Kundalini est comme une corde illuminée composée de fibres très fines. La plus mince de ses fibres devrait pouvoir passer au travers du Brahma Nadi. C’est la condition [pour atteindre le Brahmarandra].
Vous avez tous constaté qu’il s’agit d’un processus très subtil et très profond. La plupart d’entre vous ont vu les mouvements et les pulsations de la Kundalini. A sa base Elle essaie d’opérer, d’une façon ou d’une autre, une petite ouverture afin qu’il Lui devienne possible de passer au moins un toron au travers du passage extrêmement étroit du Brahma Nadi et, au moyen de ce toron très subtil, Elle perce le Brahmarandra.

Initialement cet événement se produit très facilement chez la plupart des personnes. Mais Elle va à nouveau se ré-enrouler [au niveau du sacrum] à cause de la pression de cette charge et alors les gens vont même en venir à oublier que la paix, la sérénité, les vibrations fraîches, etc., qu’ils ont reçu à un moment donné, ne sont plus avec eux.

Ils sont choqués lorsqu’ils voient dans la lumière que ces [mauvaises] choses sont installées en eux-mêmes. Alors ils attrapent peur et deviennent soupçonneux. L’intellect humain surgit rempli de doutes.

Le premier doute qui est très courant est : « Qui est Mataji ? » C’est la première question. Je désire vous dire que vous ne pouvez pas Me comprendre tant que les yeux de votre Esprit ne sont pas ouverts et vous ne devriez même pas faire des efforts pour comprendre. Ouvrez tout d’abord l’œil de votre Esprit.
Quand Shri Rama est venu, les gens ont dit qu’ils acceptaient Parashurama. Lorsque Shri Krishna est venu, ils dirent qu’ils acceptaient Shri Rama et, à l’époque de Shri Nanaka, ils ont accepté Shri Krishna. Quand le Christ était ici, ils ont accepté Abraham. Ils ont tous pris forme humaine. Mais il s’agit du jeu de Buddhi [l’intellect]. Comme cela est intéressant ! Maintenant Je suis venue et les gens acceptent Shri Sai Nath [de Shirdi]. Mais lorsqu’Il vivait ici, Il n’a même rien reçu à manger. Pourquoi cela s’est-il passé ainsi ? Lui aussi était un être humain. Tant qu’Il fut en vie, Lui aussi fut considéré comme inutile et fut torturé mais, lorsqu’Il mourut, Il fut regardé comme un Bhagwan [un Dieu]. Quelle est la raison de tout cela ? Pourquoi l’homme a-t-il eu cette attitude ?

Quand vous avez devant vous l’eau du Gange en train de couler, tandis qu’elle coule là, direz-vous que vous n’acceptez pas de la reconnaître comme étant le Gange ? Il peut un jour ne plus rien y avoir à l’endroit où elle coulait auparavant ou peut-être qu’il ne restera plus actuellement qu’un filet d’eau, si vous désirez alors considérer cela comme étant le Gange, allez-y ! Mais pourquoi ne pas accepter le Gange alors qu’il coule maintenant ici devant vous ?
Ce n’est pas facile de comprendre l’intellect humain. C’est ce qu’il y a de plus difficile à faire au monde ! C’est facile de comprendre Dieu parce qu’Il est ce qu’Il est. Il n’a pas de telles dualités. L’être humain possède une variété de particularités, il n’est pas seulement double. Tous les animaux, depuis les serpents et les scorpions jusqu’aux éléphants, chevaux et lions résident en lui. Vous ne pourrez pas du tout comprendre pourquoi son cerveau travaille de cette façon.

Maintenant que le Gange est en train de couler, pourquoi ne pas se servir de son eau ? Imaginez que cette prise électrique ait été connectée ici, allez-vous connecter à sa place une prise qui ne marche pas ? Il s’agit de quelque chose de totalement pragmatique. Je ne peux pas comprendre quelle hallucination se trouve là sur l’intellect humain qui fait qu’il ne puisse accepter la vérité qu’il voit mais accepte quelque chose qui n’est pas visible.
En fait la raison de cette attitude a été comprise il y a très longtemps et il s’agit de Ahankar [l’ego]. L’homme a trop d’ego.

Si vous aviez accepté Shri Rama tandis qu’Il vivait sur terre, Il vous aurait dit que vous deviez obtenir l’éveil de votre Kundalini, avoir la Réalisation du Soi et vous établir dans Sahaja Yoga. Si vous aviez reconnu Shri Krishna, Il n’aurait pas joué Sahaja Yoga à Gokul mais vous aurait donné la Réalisation et vous aurait demandé de pratiquer Sahaja Yoga. Si Shri Nanak avait été accepté, Il n’aurait pas eu besoin de se casser la tête pour vous expliquer plein de choses. Il aurait simplement enseigné Sahaja Yoga. Mais très peu de gens Le comprirent à cette époque. Maintenant qu’Il n’est plus là, vous avez construit cette institution du Guru en Son nom. Alors que Mahomet n’était plus là, ils ont construit des mosquées parce qu’ils ont pensé que maintenant Mahomet était entre leurs mains. Maintenant Rama est entre leurs mains et ils peuvent Lui construire un temple et dire : « C’est notre temple, ce Rama est notre propriété. Nous avons autorité sur Lui et tout ce que vous avez apporté, tout l’argent et le reste, offrez-les à cette idole [Shri Rama qu’ils ont transformé en une idole pour être leur propriété]. » Vous dites tout cela parce que vous pensez que vous avez l’autorité sur cette idole.

C’est à cause de ce véritable ego que l’homme pense qu’il peut tenir Dieu sous son contrôle et c’est dans ce but qu’il fait tout ce show. Ils ont chaque fois recommencé le même spectacle. Encore actuellement Je peux en voir de grands temples. Qu’est-ce qui s’y passe ? Que se passe-t-il dans ces temples, même dans ceux qui contiennent des idoles swayambhus ? [Ces swayambhus sont des manifestations spontanées naturelles émanant de bonnes vibrations qui sortent de la Terre Mère. Elles n’ont pas été créées de la main de l’homme mais par la Terre Mère Elle-même.]
L’ego transforme l’homme en un âne. Mais même l’âne se respecte. Un âne peut également posséder le sens de la propriété, mais un égoïste peut être pire qu’un âne. Si l’homme est en équation avec son ego, alors il en résulte un âne. Comme Je le dis toujours, vous serez surpris de voir combien l’homme est bouffi d’ego. S’il obtient un peu plus d’argent, il va fauter. Un proverbe de gens riches prend tout son sens : « S’ils [les gens pauvres] reçoivent de l’argent, ils se demanderont dans quel café ils vont le dépenser ou auprès de quelle fille de joie, etc. »

Jamais cet homme ne penserait que cet argent qu’il a reçu, pourrait être dévolu pour un travail à faire en lui-même et à l’extérieur qui serait agréé par Dieu et lui apporterait Ses bénédictions. Mais ils vont faire le show de l’ego même en faisant cela, en construisant un temple et en inscrivant dessus que ce temple de Shri Rama a été construit par telle et telle personne au nom de son père. Quel nom pouvez-vous donner à cela, sauf celui de la folie ! Si son père a réalisé un quelconque travail, automatiquement il en serait devenu célèbre.

En portant son attention sur de tels rêves que lui donne ce faussaire qu’est l’ego, l’homme reste éloigné de la réalité. Même lorsque l’homme fait face à la réalité, l’ego lui dit de ne pas l’accepter parce qu’en acceptant la réalité, il serait libéré de l’ego.
Mais il y a beaucoup de façons d’y remédier. Disons qu’un homme reçoit plein d’argent et devient très puissant, l’excès de pouvoir le transforme alors en un âne. Il va se comporter comme un vilain plaisantin et va devenir un homme risible ayant trop de pouvoir qui lui aura monté à la tête.

Si une femme devient extrêmement belle et se met en tête qu’elle est une beauté ravissante, alors elle va devenir une moins que rien.

Pourquoi l’être humain devient-il un âne dès qu’il possède quelque chose en trop ? La raison en est qu’il ne sait pas comment s’en servir. S’il est un empereur, même des millions de roupies n’ont aucune valeur pour lui, et laissez un peu d’argent à un pauvre et il sera perdu.

Si un vrai roi arrive au pouvoir, la richesse ne l’influencera pas du tout. Il vit dans le monde comme un roi et ne se préoccupe pas de ces petites affaires insignifiantes. Mais un homme ordinaire ne pourra pas [se comporter ainsi de façon détachée] parce qu’il ne sera pas capable de gérer un excès de n’importe quoi.

Il [le vrai roi] ne peut se comporter de façon extrême tandis qu’il atteint les domaines extrêmes de son Esprit. Il reste équilibré puisque toute chose [autre que l’Esprit] est devenue sans valeur pour lui. Au contraire [l’homme ordinaire], à cause de son ego, perd sa liberté, et nuit et jour il reste dans un tel état d’hallucinations malsaines que, dans sa stupidité, il pense que les gens le louent. Il ne peut jamais arriver à réfléchir à ce qu’il est en train de faire ni quel est le droit chemin pour lui.
Maintenant le temps est venu de s’arrêter et de voir [où on en est]. Il est maintenant temps de s’élever et d’apprendre. Il est temps pour vous de vous arrêter, quel que soit l’endroit que vous avez atteint grâce au support de votre ego, et de regarder en arrière. Jusqu’ici vous n’avez rien réalisé, vous ne connaissez rien. Acceptez cela avec humilité et laissez-vous en imbiber en vous. Vous n’avez pas encore compris votre Esprit. A chacun de vos pas vous vous êtes de plus en plus englués dans des choses mortes qui vous entraînent dans les entraves de la dépendance et de l’esclavage de vos six ennemis [la passion (les émotions), la colère, la cupidité, l’orgueil, les tentations (de la chair et autres) et la jalousie].

Arrêtez un moment et regardez dans votre propre miroir lui-même qui est en vous et vous y découvrirez le Paramatma de votre Atma éternel qui réside en vous. Apprenez à Le connaître et allez en profondeur. Réjouissez-vous de cette félicité et, grâce à cette lumière, dispersez la noirceur du monde. Il s’agit d’un travail immense et beaucoup de gens n’adhèrent pas à cette grande œuvre. Là réside la difficulté. Mais si Je commençais à les hypnotiser, alors des milliers se précipiteraient ici.

Un de ces faux gourous vint à Londres. Il a vidé les poches de 90.000 personnes en demandant le paiement de 6.000 dollars à chacun d’entre eux. Soixante personnes parmi eux vinrent Me voir parce qu’ils souffraient d’épilepsie. Je leur ai demandé ce qu’il leur avait enseigné, quels mantras il leur avait donné. Pour le prix de 6.000 dollars, ces pauvres êtres ont reçu le mantra « Ainga phinga thinga » ! Ce mantra leur a été transmis secrètement par écrit et il leur a dit qu’en chantant ce mantra, ils obtiendraient beaucoup de siddhis [pouvoirs surnaturels].

Aujourd’hui ces gens sont sur la route, ils ont perdu leur maison et leur condition est misérable. S’ils s’étaient comportés sagement et avaient essayé de comprendre, ils ne se seraient pas approchés d’une telle personne qui s’occupait à gonfler leur ego. Toujours ceux qui vous disent que vous êtes une personne importante, que vous êtes un phongan [gagneur ?] et que le meilleur devrait vous arriver, etc., ce sont ceux-là qui remplissent leurs coffres, gardent enflé l’ego des autres gens et de toutes ces personnes dans le monde qui sont pareilles [ne réfléchissent pas et n’ont pas de sagesse].
De grands journaux vont faire leur publicité et écrire leur louange parce que ces personnes ont de l’argent, ce qui attire l’argent. De grandes célébrités vont les appeler. Mais à l’intérieur se trouve un très grand mensonge. Peut-on dire que l’homme voue un culte à tout ce qui est faux ? Mais en fait l’homme lui-même vit dans un très grand mensonge qui est son ego.

Celui qui préserve de tels mensonges et se fait transporter au loin par eux, invite son propre malheur. Pourquoi ? Je vous demande sans cesse pourquoi vous invitez cette fin désastreuse. Quelle est la raison pour laquelle vous ne désirez pas vous connaître vous-même [connaître votre Soi] ? Pourquoi ne désirez-vous pas vous en remettre à Dieu ? Pourquoi suivez-vous les mauvaises personnes ? Vous êtes même prêts à sacrifier votre vie à ces gens qui vous volent, vous détruisent, qui vous ont fait tout ce mal en vous hypnotisant. N’avez-vous aucune capacité qui vous soit propre pour comprendre ce qui se passe ?

Le Paramatma peut seulement être connu dans la plus complète liberté. Vous avez été marqués par n’importe quelle petite liberté que vous avez initialement expérimentée dans Sahaja Yoga et cependant vous désirez retourner dans votre ancien état de dépendance. Sahaja Yoga est très simple mais vous, vous ne l’êtes pas.

Il y a beaucoup de complications dans les villes. Vous devez traverser une pression et un stress considérables à cause desquels vous devez faire face à de gros problèmes. Donc initialement vous devez redevenir simples.
Vous savez que Mon travail prend beaucoup d’élan dans les villages. En fait l’ego est plus puissant dans les villes. A cause de toutes petites choses, les gens deviennent égoïstes et c’est la raison pour laquelle ils s’en remettent à ceux qui gonflent leur ego et s’enfuient avec leur argent. Rien qu’en restant à les regarder, vous allez attraper une maladie. Vous seriez surpris, tous ces patients qui ont des maladies mortelles comme le cancer, etc., et que J’ai soignés, tous sans aucune exception ont été les victimes de faux gourous et de tantrikas. Je n’ai jamais vu aucun patient cancéreux qui n’ait pas été connecté à un faux gourou. C’est pourquoi l’on dit que les docteurs ne peuvent soigner le cancer.

Vous devriez maintenant comprendre combien ces gens sont pervers, inauspicieux et malfaisants. Même leur environnement autour d’eux est mauvais. Ceux qui entrent dans leur environnement se voient accablés de tellement de malheurs que vous en seriez choqué si vous saviez. Un très grand nombre de gens sont morts à Morvi et certains d’entre eux étaient innocents mais la pire sorte de péchés avait dû être commise à cet endroit. Vous avez dû entendre que ces gens avaient décidé d’acheter un très grand terrain à Kucch pour un sadhu.

L’homme doit voir et chercher à comprendre dans quelles mains il est en train de jouer et comment il en arrive à provoquer sa propre fin désastreuse.
Je vous parle en tant que votre Mère pour vous persuader de ne pas approcher de telles mauvaises personnes et provoquer votre perte. Ne détruisez pas votre Esprit en vous rendant auprès de telles personnes. Vous devriez comprendre votre Esprit. Ce n’est pas nécessaire d’abîmer tout dans les oscillations des questions et contre questions. Ayez d’abord votre Réalisation. La première chose est de connaître votre Esprit. Je ferai le reste.

Sinon, avant cela, sur quelle base allez-vous poser vos questions ? Aurez-vous aucun moyen de vérifier qui dit la vérité et qui raconte un mensonge ? Vous devez en premier connaître votre Esprit. Tant que vous ne connaissez pas votre Esprit, il est inutile de discuter parce qu’il s’agit d’un sujet très subtil et non superficiel comme de venir voir quelqu’un en face et parler avec lui et c’est tout ! N’entrez pas dans ce genre de problèmes desquels vous ne pouvez sortir.

Sahaja Yoga est un tour de force superbe, il s’agit de quelque chose d’extrêmement grand. Parfois Je m’en étonne Moi-même ! C’est si fantastique ! Cela semble réellement être très difficile, cette façon de prendre place dans un être humain et ensuite grandir de plus en plus.
Jésus pourrait être considéré comme le dernier homme à avoir accompli une somme énorme de travail et, après Lui, nous pouvons dire qu’au niveau du principe du Guru, Nanak Sahib est venu. Même durant Sa vie, tellement de gens n’ont pu connaître leur Esprit. Il s’est cassé la tête à donner des conseils aux gens. Il avait pris forme humaine mais cependant Il ne fut pas reconnu.

J’étais avec Lui, en fait J’étais avec Eux tous. Je suis heureuse que, dans ce pays, environ 10.000 personnes soient venues à Sahaja Yoga et ont atteint leur Esprit.

Ceci est le Jugement Dernier ! Voyons ce qu’il va se passer. Il M’importe peu le nombre de gens qui viennent [à Sahaja Yoga], c’est toujours bon pour Moi. Même s’ils ne viennent pas, cela va toujours bien. Souvenez-vous, Dieu ne s’inclinera pas devant vous. Vous devez L’accomplir dans votre propre liberté. Si vous ne L’atteignez pas [grâce à votre Réalisation du Soi], ce n’est pas Sa faute ni celle de Sahaja Yoga ou la Mienne ou celle de l’Atma.

Vous, avec votre ego, devrez vous en blâmer vous-même. La Réalisation du Soi est votre richesse, votre bien le plus précieux, et elle vous a été donnée seulement à la condition que vous l’acceptiez, appreniez à la connaître et pour vous en réjouir.

Que Dieu vous bénisse !