Diwali Puja: Aujourd’hui, c’est le jour de prêter serment

Dollis Hill Ashram, London (England)

1979-10-20 Diwali Puja Talk, Version 0, Dollis Hill, UK, 21' Download subtitles: EN,FR,IT,LT,NL,PL,RUView subtitles:
Download video (standard quality): Listen on Soundcloud: Transcribe/Translate oTranscribe

Feedback
Share

Puja de Diwali. Dollis Hill ashram, Londres, Angleterre. 20 Octobre 1979.

EnTVD 2016-1108 FrTVD 2020-1030

…Le 14e jour, il fut tué par Shadanana, Kartikeya, qui était le fils de Parvati et de Shankara et qui était une manifestation très puissante de la Shakti de Rudra, le pouvoir destructeur de Dieu. Et Il fut créé spécifiquement dans ce but, pour tuer Narakasura.

Alors le – celui-là était…ce rakshasa était une telle menace et il avait détruit la vie de tant de gens. Il a créé un tel chaos que les gens ne savaient pas où trouver protection.

À cette époque, lorsque Narakasura fut tué par la Shakti sous Sa forme de Shadanana, Kartikeya, c’était partout la fête.

Les gens firent la fête la nuit suivante et cette nuit d’après était la plus sombre nuit de toute l’année…et c’est ce soir.

Le 15e jour de la lune décroissante est appelé amavasya [nouvelle lune]. C’est donc la nuit la plus sombre. Il y a toujours des nuits sans lune une fois par mois, mais c’est la nuit la plus noire de toute l’année et c’est juste avant une telle nuit que Narakasura fut tué. Et toutes les lampes sont placées dans la maison et un grand nombre de ces lampes sont allumées.

Les lumières électriques sont bien entendu différentes de celles-là qui, comme vous le savez, brûlent toujours les badhas.

Ainsi donc, après la mort de Narakasura…il avait une grande armée à lui du temps de sa pleine puissance et il avait hypnotisé un grand nombre de personnes ; alors, pour se débarrasser en même temps de tout ce qui subsistait de ceux-là, ils ont allumé toutes ces lampes, afin que tous ces démons qui erraient encore dans les parages soient complètement détruits par le feu. Et vous pouvez comprendre en Sahaja Yoga comment une lampe brûle et comment un badha est enlevé par une lampe.

Mais il faut quand même que toutes les lumières de la maison soient allumées. Veuillez allumer toutes les lumières de la maison.

Dehors comme dedans, il devrait y avoir de la lumière partout. Aucune pièce ne doit être plongée dans l’obscurité parce qu’ils se cachent dans le noir.

Aucun recoin ne devrait donc être sombre.

Ensuite, vous savez que Rama a tué Ravana le 10e jour de la lune montante – c’était Dussehra – et il a été brûlé. Et alors Il retourna à Ayodhya, Sa capitale, dans un char volant nommé Pushpak, là où il fut sacré roi ce même jour.

Maintenant nous avons du point de vue astrologique, il y a 3 jours et demi auspicieux durant lesquels il n’est pas nécessaire de consulter des livres d’astrologie, appelés panchang [calendrier hindou], pour savoir si c’est un moment auspicieux ou non ; pour toute puja, pour tout bon travail qui est à faire, les gens consultent en Inde le panchang, le livre qui détermine quelle date est favorable et quelle date ne l’est pas.

L’un de ces jours est aujourd’hui, c’est le jour où vous pouvez faire quelque chose de bien, où vous prenez une bonne décision.

Aujourd’hui est le jour où l’on prête serment, où l’on pense à quelque chose de grand, où l’on visualise quelque chose de grand, où l’on demande une bénédiction, où l’on fait une grande puja, c’est l’un des plus grands jours.

L’un des – nous les appelons muhurtas – où vous ne consultez pas ces livres.

Et c’est pourquoi le Rajyabhishek [couronnement] de, je veux dire la cérémonie de couronnement de Shri Rama a eu lieu ce jour-là.

Cela prend donc de si nombreux aspects, qu’après que Rama a tué Ravana, une autre force satanique, ce Diwali a été célébré.

Il a également été célébré beaucoup plus tôt, lorsque Narakasura a été tué.

Et c’est ainsi que nous exprimons notre joie et notre bonheur, notre gratitude envers Dieu qui nous a toujours protégés par Son pouvoir, par Sa Shakti, et qui a détruit tous les rakshasas et toutes les forces du mal de ce monde.

C’est la période de la Gratitude. En ce jour, nous devons aller voir nos aînés et les remercier pour tout ce qu’ils ont fait pour nous.

Pour tous ces gens que nous devons remercier, aujourd’hui est le jour où nous devons demander à Dieu de bénir tous ces gens.

Pour nous aussi, c’est le moment d’être très enthousiastes et très heureux, c’est le jour, car je sens qu’à partir de demain, le Sahaja Yoga va prendre un nouvel essor.

Dès demain, la nouvelle année commence. Et la nouvelle année du Shalivahana, le calendrier vahana, – il y a deux calendriers, l’un est Vikram, l’autre est Shalivahan – du Shalivahan.

Et c’est la dynastie, vous le savez, que ce sont Mes ancêtres qui initièrent ce Shalivahan.

Maintenant, il existe deux histoires relatives à Shalivahan. L’une raconte celle de ce monsieur qui avait cassé une branche pour la chevaucher, et c’est pour cela qu’il fut nommé Shalivahan. Mais en fait, il s’agit du châle. Le châle est appelé Shali en marathi et celui qui portait le châle de la Mère est appelé le Shalivahan.

Et quand des Sahaja yogis sont allés en Inde, à Rahuri si vous vous en souvenez, cet endroit nommé Rahuri Nandgaon, vous avez aussi vu où Mes ancêtres ont vécu et tout cet endroit…ils vous ont donné des châles à porter. Et Je leur ai demandé : « Pourquoi leur avez-vous donné des châles ? » Alors ils ont répondu qu’ils étaient des shalivahanas. « Ce sont tous des shalivahanas maintenant. C’est pourquoi nous devons leur donner des châles ». Et ils étaient très heureux de le faire.

Demain, c’est donc le jour de l’An. Maintenant, pourquoi est-il nécessaire d’avoir un jour de l’An dans notre vie ? Pourquoi – l’année dernière, ceux qui ont obtenu la Réalisation étaient des gens très chanceux, mais en avançant sur le chemin de la Réalisation du Soi, on perd tout l’enthousiasme et l’idéalisme que l’on a lorsque l’on reçoit la Réalisation.

Vous pensez à faire tant de choses à ce propos. Lorsque vous obtenez votre Réalisation, vous êtes tellement captivé par elle, vous y prenez tellement de plaisir que vous vous dites : « Maintenant, le temps est venu pour moi de faire ceci, cela et cela. Et je vais contacter ces gens, et je vais donner ces nouvelles à celui-ci, et je vais faire ce travail, je vais montrer à Mère que ce qu’Elle m’a donné, je l’ai développé en plusieurs dimensions.

Parce que c’était une nouvelle expérience, une haute expérience, la seule expérience que vous attendiez. Et vous avez aussi décidé « je vais à présent devenir le porteur de flambeau de cette lumière formidable qui est venue en moi. Et je vais constituer l’une des lumières de ce Deepavali. Deepavali, deep signifie ces lumières, avali signifie cette rangée de lumières. Je vais donc être l’une d’elles. Et nous allons éclairer la voie des gens qui désirent recevoir la Réalisation du Soi. Toutes ces idées formidables viennent à nous quand nous touchons notre être profond. Et nous nous sentons responsables pour le reste de l’humanité.

Mais ensuite on se rend compte peu à peu que de nombreux problèmes vont de pair avec notre ascension, notre propre être, et la Kundalini y retourne, remonte et l’on réalise qu’il faut se corriger beaucoup.

C’est alors que cette période de correction commence, vous commencez à penser à vous plus qu’aux autres. Et aussi à d’autres choses auxquelles nous étions identifiés, comme nos problèmes personnels, nos idées personnelles, nos ambitions, nos métiers et toutes ces choses auxquelles nous étions attachés jusqu’alors commencent à s’infiltrer dans notre mental. Et nous commençons à oublier ce moment où nous avons reçu notre Réalisation et tout ce que nous nous étions promis de faire.

Alors, un jour nouveau arrive pour vous rappeler que peu importe ce qui s’est passé, cela s’est passé et c’est terminé. Aujourd’hui, un jour nouveau s’est à nouveau présenté à vous afin que vous puissiez à nouveau faire des promesses, recommencer votre voyage, savoir que le soleil est venu et être à présent actualisés ; la nouveauté apporte la fraîcheur de la vie – et ensuite vous recommencez en ce jour nouveau avec un enthousiasme accru, des idées nouvelles, de nouvelles promesses, de nouveaux vœux et une meilleure compréhension de Sahaja yoga.

Ceux qui ont maintenant reçu leur Réalisation doivent savoir ce qui se passe réellement lorsque vous avancez en maturité. Vous commencez à changer de comportement.

Aujourd’hui seulement, quelqu’un m’a posé une question, et c’est ce qui devrait vous arriver à tous.

Après un certain temps, l’attitude change, elle est changée à un point tel que vous savez que vous ne cherchez plus et que maintenant vous devez donner.

Vous ne parlez plus que de donner et non plus de chercher, parce que vous avez trouvé la plénitude.

Jusqu’à ce que la cruche soit remplie, on peut y verser de l’eau ; quand elle est à ras bord, elle dit non, n’ajoute rien (pas clair). Si vous en versez encore, elle ira à d’autres. Et donc cette attitude, lorsqu’elle se développe en vous, vous devez savoir que vous êtes arrivé à maturité.

Cette attitude est le seul test pour savoir si la maturité est atteinte. Pas de questions, pas de problèmes, la seule pensée qui occupe vraiment tout l’espace devant nous est de savoir comment amener les autres dans cette formidable atmosphère céleste d’amour divin.

D’abord on a des craintes, puis on développe des protections. On se préoccupe de se donner des bandhans en permanence, de s’occuper de ses propres vibrations. Puis les chakras se bloquent, on est inquiet, on ne veut pas rencontrer certaines personnes, on condamne les autres et on dit que « tu ne vas pas bien » et on évite certaines personnes.

Toutes ces choses arrivent et peu à peu vous ne faites plus qu’un avec votre satisfaction. Et puis le questionnement commence : comment dois-je aimer cette personne ?

Comment devrais-je donner mon amour à cette personne ? Comment devrais-je m’exprimer pour qu’il s’immerge lui aussi dans la même béatitude céleste ?

Puis l’attention se stabilise. Elle ne se disperse pas ici et là. Toute votre attention est concentrée sur Cela. Vous devenez alors les gourous de Sahaja yoga.

Cet accomplissement a été atteint par nombre d’entre vous.

Vous avez eu des hauts et des bas, sans aucun doute, mais oubliez tout ça. Et c’est si gratifiant, si beau de voir que de Mon vivant, j’ai vu cette chose se produire en vous, et que vous vous en sentiez si responsables.

Vous ne pouvez pas forcer les autres en ce qui concerne Sahaja yoga, vous devez le savoir. Il ne peut y avoir de persuasion en la matière, et seul votre amour devrait convaincre autrui.

Votre amour devrait faire sentir à l’autre qu’il doit lui aussi suivre la même voie qui conduit à cette merveilleuse vie d’amour.

Votre exemple devrait suffire à le montrer.

Toutes les priorités changent. L’atmosphère toute entière change. Et vous devenez quelque chose de très, très différent. Si quelqu’un demande ce qui se passe lorsque la lumière s’allume, alors, (on répond) elle donne de la lumière. Que se passe-t-il ? Tant qu’elle ne donnait pas de lumière, le problème existait. Maintenant, elle est illuminée pour donner la lumière aux autres. Mais au début, la lumière fait ça (elle vacille ? ndt).

Ainsi donc ceux qui ont reçu la Réalisation devraient savoir que cela va arriver. La première chose qui va se produire, ce sont les doutes sur le fait que vous vous êtes transformés. Parce que vous appartenez à une société qui doute de tout, surtout de la santé mentale. (Rires, Shri Mataji rit)

Et vous commencez à en douter, mais vous ne l’avez jamais reçue en doutant ou en y pensant. Vous l’avez simplement reçue ainsi. Pourquoi l’avez-vous reçue ? Vous l’avez reçue parce que quelqu’un vous a aimé intensément et a été bienveillant. Parce que vous avez suivi cette quête durant vos vies antérieures et que vous avez accompli tant de bonnes actions qui ont été récompensées. Vos chèques ont été encaissés en banque. Comment pouvez-vous en douter ? Et cela signifie que vous doutez de vous, de personne d’autre que vous, parce que vous ne pouvez pas croire que vous l’avez reçue.

N’entrez donc pas dans un autre tourbillon de doutes. En doutant, vous irez très lentement. Et parfois cela atteint un niveau tel que Je commence à douter aussi – pour changer – (rires, Shri Mataji rit) de votre capacité, de votre calibre, et de la distance que vous allez parcourir en Sahaja Yoga.

Parce Sahaja Yoga n’est pas l’œuvre de personnes vaines. Elles doivent appartenir à un type de personnes très, très spécial. Si ce sont des gens ordinaires, ils ne pourront jamais réussir en Sahaja Yoga.

Elles s’élèveront un petit peu puis à nouveau retomberont, et encore remonteront pour aussitôt redescendre. Pourtant une fois que vous êtes entrés, vous n’avez pas besoin d’être beaucoup stimulés – si vous commencez à y prendre plaisir alors vous continuerez, vous ne pourrez pas abandonner. Parce que c’est la source de toute joie.

Aujourd’hui est donc la journée de la joie.

Réjouissons-nous d’avoir détruit l’obscurité en nous et d’avoir sorti nos lumières afin que d’autres soient illuminés, afin de donner aux autres la lumière de l’Amour de Dieu.

Que Dieu vous bénisse tous.

À présent, qu’aimeriez-vous faire ? Vous voulez Me laver les pieds ou quelque chose de ce genre ?

Yogi : Nous…Si Vous faites la puja…

Shri Mataji : D’accord.

Yogi : Si vous faites Ganesha…

Shri Mataji : À présent, si vous dites les mantras en premier, ils les répèteront ensuite.

Maintenant, laissez-les …voyons à présent… Malcolm n’est pas venu, n’est-ce pas ? Malcolm, es-tu déjà venu pour une puja ? Non, Malcolm n’est jamais venu. Qui d’autre est ici ? Tu n’as pas encore fait de puja, n’est-ce pas ? Tu n’en as pas fait…je te le demande.