Conseils – Système sympathique et parasympathique

London (England)

1980-04-24 1 Sympathetic Parasympathetic 1, 40'
Download video (standard quality): Transcribe/Translate oTranscribe

Conseils – Système sympathique et parasympathique – Dollis Hill Ashram, Londres (Angleterre) – 24 Avril 1980

L’acupuncture est vraiment le fait de dévier le pouvoir qui est déjà en nous.

Ainsi, par exemple, vous avez un certain pouvoir dans votre abdomen, n’est-ce pas ? Alors ce pouvoir est continuellement transmis à vos autres organes dans l’abdomen. D’accord ? Il est utilisé dans ce but. En fait, au travers du système nerveux sympathique, le parasympathique le stocke et le sympathique l’utilise.

Supposons qu’il y ait une maladie dans l’abdomen. Donc alors l’énergie dans cet abdomen, cette énergie vitale dans ce centre spécifique, est en quelque sorte épuisé ou est bien moindre. Alors que vont-ils faire ? Comment vont-ils rétablir cette personne ? Ils prendront de l’énergie d’un autre centre et vont la faire dévier pour la placer là. Et c’est ainsi qu’ils vont essayer de soigner cela. Mais, en faisant cela, ils vont créer un déséquilibre car vous ne disposez que d’un domaine limité, vous avez une énergie limitée, absolument limitée. Et cette énergie limitée – supposons que vous ayez une quantité limitée d’essence et vous découvrez qu’une autre voiture n’a plus du tout d’essence, alors si vous poussez cette essence dans l’autre voiture, il se peut que cette voiture fasse la moitié du chemin et vous aussi vous ferez la moitié du chemin, et puis c’est terminé ! Vous comprenez Mon point de vue ? Donc les deux réduisent votre longévité. Il s’agit donc d’une extraction de l’énergie qui est en nous et qui est limitée.

Sahaja Yoga est très différent. Dans Sahaja Yoga, votre Kundalini s’élève et vous connecte au Pouvoir Omni-Pénétrant. Ainsi vous recevez tout le temps du pouvoir, ce pouvoir vital qui se répand en vous. Et il n’existe aucune sorte de mort de ce pouvoir. Il se répand tout le temps, cette grâce se répand tout le temps.

Cependant ici, quand vous faites passer une énergie vers un autre centre d’énergie, il n’y a pas de compréhension adéquate sur la quantité à fournir, combien il en faut pour arriver à un équilibre.

Mais cela n’est plus du tout nécessaire une fois que vous êtes une âme réalisée, Supposons que quelqu’un ait un problème à l’abdomen, vous avez juste à placer votre main sur l’abdomen et c’est terminé ! Vous pouvez guérir cette personne. Vous pouvez guérir le cancer, n’importe quoi, parce que vous devenez la source de cette énergie et votre énergie n’est plus limitée, vous recevez l’énergie de ce Pouvoir Omni-Pénétrant, vous y êtes connecté. Ainsi, quoi que vous fassiez, cela se répand juste comme cela et vous devenez seulement un témoin de ce pouvoir qui se répand.

Donc vous n’avez plus à mal gérer ou mal manipuler quiconque. Vous portez juste votre attention sur cette partie qui nécessite de l’énergie, vous élevez la Kundalini et donnez aussi la Réalisation à cette personne malade de sorte qu’elle puisse La donner à quelqu’un d’autre. Il devient guéri et puis il peut guérir les autres. Cela se passe ainsi.

Donc cette dérivation de l’énergie a tout d’abord commencé en Chine alors que le système Zen a commencé à se mettre en action. Le système Zen, vous voyez ? En fait le Zen n’est rien d’autre que Sahaja Yoga, c’est la même chose que le Zen. Mais le Zen a eu seulement 26 Kashyapas en 6 siècles. ‘Kashyapas’ signifie ‘des âmes réalisées’, seulement 26 en 6 siècles. Et actuellement il n’y en a plus aucun.

J’ai rencontré le Président du Zen qui est venu ici. Vous voyez, il en est le Président mais Je ne sais pas en quoi il est un Président. Sa Kundalini est juste fermée ici. Il ne peut pas obtenir la Réalisation. Je vous le dis, il est hors de portée de la Réalisation. Il était malade et ils M’amenèrent donc à lui. Puis il a dit : « Oui, Vous m’avez guéri, ceci, cela, donnez-moi votre pouvoir de guérison. » J’ai dit : « Vous devrez avoir votre Réalisation. » Il dit : « Comment puis-je être un Kashyapa ? Il y en a eu si peu, comment puis-je être un Kashyapa? Je ne suis pas encore… » J’ai dit : « Vous le deviendrez. Pourquoi ne l’auriez-vous pas [votre Réalisation] ? » Mais, voyez, il resta ainsi sur sa position. Il ne voulait pas recevoir la Réalisation. Ils veulent vivre dans l’ignorance.

Donc la chose la plus importante, c’est tout d’abord d’obtenir votre Réalisation, alors vous obtenez votre Pouvoir en vous-même et vous le manifestez chez les autres.

Mais ce n’est pas nécessaire de dévier de l’huile d’ici vers ici et de là vers là. Tout du moins, laissez juste une seule huile brûler, vous aurez seulement un problème à l’abdomen. Sinon tout le corps va s’écrouler. Ce qui doit s’écrouler – disons qu’il y a là un problème à l’abdomen, alors c’est ainsi, cela va, vous pouvez continuer avec ce problème à l’estomac. Mais, si vous déviez de l’énergie de votre tête pour l’amener là, alors endéans les 5 jours, tout le monde est mort. De plus, cela attaque le cœur. Le point principal, c’est que cela attaque le cœur.

Et J’ai vu une chose avec l’acupuncture, c’est que ceux qui se font soigner par l’acupuncture, ont difficile d’obtenir la Réalisation. Même s’ils l’obtiennent, c’est difficile de La maintenir à cause du déséquilibre créé dans le corps. Nous-mêmes ne devrions créer aucun déséquilibre. Nous l’avons déjà créé. Tout au plus, si vous devez faire quelque chose, équilibrez cela. Ne créez pas plus de déséquilibres.

Et voici ce qui se passe avec toutes ces choses qui sont faites par ignorance. Ils ne vous disent pas ce qu’ils vous font en réalité, ils ne vous le disent jamais.

Tout comme la TM [méditation transcendantale], ils ne vous disent pas ce que c’est, que ce n’est rien d’autre que de la possession. Ils vous possèdent, ils vous possèdent absolument. Ils vous hypnotisent. Ils ne vous disent pas qu’ils vous hypnotisent et placent une possession sur vous. S’ils vous le disaient, vous ne payeriez pas cet homme, n’est-ce pas ? Aussi ils ne vous le diront pas. Ils disent qu’il s’agit de méditation transcendantale.

Comment entrez-vous en transe ? Demandez à n’importe quel Indien, il vous le dira. Vous pouvez seulement entrer en transe au moyen de l’hypnotisme. L’hypnotisme vient seulement au travers des esprits [morts]. Quand les esprits vous attrapent, quand vous devenez possédé, alors seulement vous entrez en transe. C’est pourquoi ils se comportent ainsi avec cette façon de sauter comme cela.

Actuellement les gens paient pour avoir des convulsions et entrer en épilepsie. A ce propos, voyez ce Verner Leven qui est un homme si bien éduqué, il écrit que, si vous allez auprès de Rajneesh, vous attrapez des convulsions. Je veux dire qu’il y a donc encore plus de raisons pour ne pas y aller. Vous payez pour avoir des convulsions et de l’épilepsie ?

En premier, tout d’abord, vous ne payez pas si c’est réel, car c’est trop réel que pour être acheté ! D’accord ? Cela avant tout ! La première chose c’est cela.

Et la deuxième chose c’est que, quoi que vous obteniez, cela devrait vous transformer complètement en une belle personne. Votre santé doit s’améliorer, votre mental doit s’améliorer, vous devriez être une personne subtile, votre tempérament doit changer, vos habitudes et vos priorités doivent changer, vous devriez être une personne qui est son propre maître.

Au lieu de cela, aller auprès de cet homme ou de ce guru signifie que vous devenez pire. C’est ce qui se passe. Comment cela se peut-il ?

Et ceci ne peut être accompli au travers de la rationalité car la rationalité est limitée. Il s’agit ici d’un état d’esprit dans lequel vous sautez, c’est une actualisation, cela vous arrive. Quelque chose de réel devrait vous arriver. Vous ne pouvez pas juste le rationaliser, installé ici : « Oh, je suis Dieu, je suis Brahma. » Comment le devenez-vous ? Supposons qu’étant assise ici, Je dise : « Je suis la Reine Elisabeth », ils vont M’arrêter et Me mettre en prison. (Rires.) Vous voyez Mon point de vue ?

Donc tous ces gurus font la même chose. Et maintenant vous voyez que vous avez des problèmes à cause de cela. Tout en étant installés ici, vous pouvez voir cela, que vous avez eu tout cela, que tous ces problèmes proviennent de là.

Alors maintenant veuillez bien vous tourner vers quelque chose de réel ! (Mère rit.)

Une dame : Vers quoi devrais-je me tourner ?

Shri Mataji : Vous devriez vous tourner vers Sahaja Yoga. D’accord ?

Abandonnez en fait cette acupuncture pour un temps, c’est quelque chose d’horrible. C’est insensé, Je vous le dis ! Cela abîme la Kundalini des autres. Leur chance de Réalisation est diminuée. Vous n’aimeriez pas faire quelque chose comme cela. C’est très faux, c’est très mal. Cela attaque la base des êtres humains. N’importe lequel de ceux-ci, n’importe lequel d’entre eux, c’est juste pareil !

Vous pouvez apprendre l’homéopathie. L’homéopathie c’est mieux, des milliers de fois mieux si vous voulez guérir des gens. L’homéopathie c’est mieux, c’est beaucoup plus adapté à la nature humaine. Vous pouvez apprendre l’ayurvédique, n’importe laquelle de ces choses.

Mais Je ne peux pas du tout comprendre cette acupuncture. En Chine, les Chinois ne l’utilisent pas. Pouvez-vous l’imaginer ? En Chine ils ne l’utilisent pas.

La dame : Ils l’utilisent en Chine.

Shri Mataji : Non, ils vous racontent des mensonges, ils ne le font jamais. Je suis allée sur le continent chinois. Ils ne l’utilisent jamais en Chine. Eux tous vous racontent des mensonges. Ils ne croient pas en Lao Tse. Ils ne croient pas du tout en lui sur le continent chinois. Ils ne croient pas à Lao Tse. Ils n’ont pas cela. Ils ont d’autres choses, des thés et ceci et cela, et ils utilisent certaines racines. C’est un style plus ayurvédique. Mais ils n’ont pas l’acupuncture. Je suis allée Moi-même en Chine.

Je leur ai posé des questions à ce propos. Ils ont dit : « Lao Tse est quelqu’un d’inutile », comme cela. Car, vous voyez, après Lao Tse, très peu de personnes ont reçu la Réalisation. Et celui-ci devait connaître tous les centres, où ils se trouvent dans la main.

Et aussi ils utilisent les mauvais points, tous des points sympathiques. Ils n’utilisent pas les bons points qui se trouvent sur le parasympathique. Mais maintenant, avec la Réalisation, vous n’avez plus à le faire. Pourquoi le feriez-vous ? Cela va comme cela. D’accord ?

Il s’agit d’une tâche extraordinaire. D’un côté tellement de gens sont abîmés. Ce sont des chercheurs et ils doivent chercher. Et tellement ont tourné en rond à cause de toutes sortes de choses ignorantes, vous voyez. C’est absolument de la naïveté, c’est absolument naïf et dangereux. De l’autre côté, le niveau de la société descend et les politiciens sont fous. Vous voyez, c’est de tous les côtés. Si vous observez le monde entier, Je ne sais pas ce qui se passe !

En Amérique les gens sont fous. L’autre jour J’ai vu des images ! Je ne sais pas si vous avez vu cette chose à la BBC, c’était horrible. Je veux dire que Je ne sais pas de quoi il s’agit. Et alors un des interviewers a même demandé : « Ne pensez-vous pas que c’était trop, qu’ils allaient trop loin avec cette sorte de non-sens collectif ? Et pourquoi devriez-vous faire cela ? Ne serait-ce pas qu’à cause de toutes ces actions insensées, la pression est en train de monter dans cette zone et qu’il y aura un grand tremblement de terre ? » Ils ont répondu : « Nous ne croyons pas en tout ça. Nous nous amusons tellement », et ceci et cela, et ils paraissaient horribles. Je veux dire que vous pouviez voir, d’après leurs visages, qu’ils racontaient des mensonges. Il n’y avait là aucune joie, rien. Vous pouviez voir des gens malades, absolument malades, paraissant horribles. Tout leurs Agnya, Vishuddhi et Mooladhara étaient bloqués. De quoi sont-ils heureux ? Comment peuvent-ils être heureux, vous voyez ?

Ils croient au fait de raconter des mensonges et de croire à des mythes et vivre avec eux, car ils pensent que cela va aider leur ego !

Nous devons réclamer la réalité, nous devons y faire face, la voir nous-mêmes, l’accepter et être un avec elle, cela juste comme un combattant. Sinon nous seront des gens lâches.

Vous pouvez voir la réalité, vous pouvez la voir clairement. C’est très facile. Le temps est venu. C’est pour vous. Vous êtes tous des chercheurs depuis des lustres. C’est seulement pour vous que ceci a été découvert. D’accord ?

Alors comment allez-vous ? Vous sentez la brise fraîche ? Vous l’avez perdue ? N’y pensez pas. Si vous commencez à y penser, vous allez la perdre. N’y pensez pas.

Ne pensez pas. Si vous y pensez, vous allez la perdre. C’est au-delà de la pensée. Vous ne pouvez pas l’atteindre par la pensée. D’accord ? Cela recommence à nouveau.

Comment allez-vous ? Occupez-vous de votre fils. C’est très bien, c’est un bon point. Heureuse que vous l’ayez.

Elle va bien maintenant.

Yogini : Oui.

Shri Mataji : Tu peux rester avec eux ou tu restes à l’écart.

Yogi : D’accord. Je resterai avec eux jusqu’à ce que j’aille en France.

Shri Mataji : Ah !

Yogi : Et je resterai là un moment.

Shri Mataji : Non mais tu peux y rester. Retournes-y, d’accord ?

Yogi : Merci.

Shri Mataji : Oui, tu vas nous manquer beaucoup.

C’est si beau. Il lui donne le présent que tu avais apporté pour elle de là-bas.

Comment va ton père ?

Yogi : Il continue à mal se comporter.

Shri Mataji : C’est vrai ?

Yogi : Oui.

Shri Mataji : Elle a essayé de mettre tout le monde autour. Imaginez !

14:36 Hindi jusqu’à 17:42

Coupure de la bande son.

(Rires.)

Shri Mataji : Il marche ou pas ?

Yogi : Cela marche maintenant.

(Rires.)

Shri Mataji : C’est une très bonne question. Vous voyez, quand vous méditez, comment méditez-vous sur les différents chakras ?

Disons que vous devez méditer sur le Mooladhara, alors vous placez votre attention sur le Mooladhara et vous prenez le nom de Shri Ganesha. Dites son mantra. Vous savez qu’il a 4 pétales alors ce mantra devrait être dit 4 fois chaque fois, vous pouvez dire : quatre [fois] pour quatre [pétales]. Portez là votre attention.

Alors physiquement aussi, disons que nous avons un blocage au Nabhi Chakra. Tellement d’entre vous ont un blocage au Nabhi. Si vous avez un problème de foie, vous pouvez frotter un peu de sucre sur votre Nabhi, ce sera une bonne idée. Ou si vous avez un problème côté gauche du Nabhi, ce serait une bonne idée de le frictionner avec un peu d’huile ou de ghee ou autre. Et ensuite concentrez-vous là-dessus.

Essayez de porter votre attention sur cela, spécialement les chakras qui ne sont pas en bon ordre. Portez juste votre attention sur ça et méditez sur eux. Le point principal est de porter l’attention sur cela. Si vous portez votre attention sur l’énonciation du mantra, c’est ainsi que vous pourrez méditer sur chaque chakra.

Et ce serait mieux si vous pouviez le faire à deux. Vous voyez, c’est dans votre dos, sur votre dos. Si vous exposez votre colonne vertébrale, vous pourrez voir quels chakras ont un renflement. Une autre personne peut vous décrire quelles sont les parties qui sont renflées. Ainsi vous continuez à dire les mantras de ce chakra en y apportant votre attention et l’autre personne pourra vous dire s’il est maintenant en bon ordre ou pas.

Vous savez qu’il y a un mantra pour chaque chakra. Outre le mantra, vous devez savoir quelles choses devraient être utilisées, quel élément devrait être utilisé pour quel chakra.

Par exemple l’usage pour le Mooladhara Chakra, la meilleure façon de nettoyer le Mooladhara Chakra est de s’asseoir sur le sol, c’est la meilleure manière. Je vous ai expliqué comment faire cet exercice afin de pouvoir s’asseoir comme il faut sur le sol. C’est une très bonne idée de demander à la Mère Terre de nettoyer votre Mooladhara.

Pour le Nabhi, disons que vous devez nettoyer votre Nabhi, comme le Nabhi est composé de l’élément eau, c’est la raison pour laquelle vous devez demander à l’élément eau de vous aider. Pour le Nabhi, l’élément eau est le mieux. Si vous pouvez utiliser l’élément eau pour assainir votre Nabhi, ce sera une très bonne idée.

Comme cela, chaque chakra est composé d’un élément particulier en tant que tel. Le Swadishthana est composé de terre et d’eau, donc l’eau de mer est ce qu’il y a de mieux pour le Swadishthana. Si vous pouviez vous rendre à la mer et y travailler sur votre Swadishthana, ce serait ce qu’il y a de mieux pour vous. Ce serait très bien d’entrer dans l’océan ou vous pourriez utiliser de l’eau salée pour le Swadishthana.

Ensuite nous pouvons dire qu’en ce qui concerne le Chakra du Cœur, il est en rapport avec ce que vous appelez l’akash [l’éther], le firmament. Le cœur est lié au firmament. Non, pas avec l’akash mais avec l’air. L’air est appelé vayu, vayu est l’air. C’est l’air. Et en tant qu’élément, vous l’appelez du terme ‘air’ ? Ou bien ‘le firmament’ ? Le firmament c’est l’éther en anglais, n’est-ce pas ? Donc l’air, vous pouvez dire que l’air, l’élément air est relié au Chakra du Cœur.

Donc pour cela, Je vous ai expliqué comment faire, Je veux parler de la respiration. La meilleure manière c’est de respirer et de retenir votre respiration devant Ma photo. Ou bien vous pouvez inspirer avec une profonde inspiration et vous la relâchez durant une période plus longue. Tous ces exercices sont là pour nettoyer ce chakra. Ensuite, voyez, le mantra est ‘raksha’, c’est-à-dire ‘la protection’. Demander la protection se fait totalement avec l’air. D’accord ?

Ensuite nous en arrivons à celui-ci [le Vishuddhi] ici qui est lié à l’akash, qui doit être le firmament. Quel est le terme pour ‘firmament’ en anglais ? Ether ? Le firmament c’est l’éther ? D’accord. Donc ceci est le firmament, vous voyez. Je lis une traduction mais Je ne suis pas sûre. Ceci est l’akash, c’est le ciel. Ici se trouve le ciel, d’accord ? Ceci est composé par le ciel, le firmament. Et ceci [l’Agnya] est fait de lumière.

Le firmament est le ciel, oui ? Donc ceci est le ciel. C’est pourquoi ceci, cette chose est le Virata. Et ceci est votre lumière. Donc, pour l’Agnya Chakra, vous devez utiliser la lumière et pour celui-ci vous devez utiliser le ciel. Si vos mains sont placées paumes vers le haut comme ceci, et si vous dites : « Allah hu Akbar », levez vos deux mains vers le ciel. Voyez, comme ceci. Il y a tellement de manières d’utiliser le ciel, d’observer le ciel, de regarder vers le ciel. Et pour celui-ci [Agnya], le soleil et la lumière seront utilisés.

Disons que vous souffrez maintenant d’un problème côté gauche, du genre vous êtes possédé ou autre, alors vous pouvez utiliser le soleil car le soleil va vous apporter l’équilibre. Mais si vous avez des problèmes côté droit, comme l’égo et tout cela, vous devriez utiliser la lune, placer votre main gauche vers la lune.

Mais les gens, vous voyez, font toujours le contraire. C’est gens dramatiques, mélodramatiques, eux tous vont se tourner vers le côté lunaire en eux, ils aiment la lumière de la lune. Et ceux qui sont égoïstes, vont aller au soleil et vont se consumer eux-mêmes. Donc cela devrait être le contraire. Si vous en faites cette bonne utilisation, vous pourrez le solutionner. D’accord ? Vous-même pouvez gérer cela.

Donc ceux-ci sont des centres différents qui doivent être nettoyés et sur lesquels il faut méditer et/ou les dissoudre dans leur propre élément. Je veux dire que, si vous les dissolvez dans leur propre élément, alors vous obtiendrez plus de force, vous voyez, dans ce corps spécifique. C’est ainsi.

Yogi : Pourriez-vous nous parler un peu du coucher du soleil. Devrions-nous ne pas regarder le coucher du soleil ?

Shri Mataji : Un coucher de soleil n’est pas une très bonne chose. Un lever de soleil, oui. Mais le coucher de soleil n’est pas bon, c’est le moment où le soleil emporte toutes les énergies loin de cette terre. Donc ce n’est pas un si bon moment à regarder. Cela dépend, par exemple, s’il s’agit de gens orientés vers l’ego, alors s’ils voient ainsi le soleil, ce serait mieux, alors un peu de leur ego pourrait diminuer. Mais les gens qui ont un problème côté gauche devraient regarder le lever du soleil, ce serait bien.

C’est seulement le sens inverse. Vous voyez maintenant ? Bonne question. Y a-t-il d’autres questions ?

Yogini : Oui. Pouvez-vous me dire, quand la Kundalini s’élève, pouvons-nous voir la Kundalini [passer] dans chaque chakra ? Je veux dire, pourrait-Elle s’élever pour réparer un chakra sur le champ ?

Shri Mataji : En fait, normalement, si votre instrument est parfait, vous ne La sentez nulle part. Elle passe juste au travers et vous ressentez juste la brise fraîche sortir de votre tête, vous pouvez ressentir ce que vous appelez la fontaine de la Kundalini en ressortir en tant que brise fraîche.

Mais si vos chakras sont fermés ou s’il y a un problème ou s’ils sont défectueux ou si une maladie ou autre est là, alors la Kundalini va là et va combattre ça. Comme spécialement le Vide, si vous avez un bloquage au Vide, vous pouvez voir clairement cette chose dans le dos de la personne. Si le Vide est bloqué, vous pouvez le voir à la fin du Vide ici. Cela va sans cesse pousser comme cela. Mais si le Sushumna, le canal central, est absolument éclairci, si une personne se trouve absolument au centre, alors la Kundalini monte juste directement comme cela. Et ils n’auront plus jamais aucun problème par la suite.

Yogini : Qu’en est-il de la chaleur dans nos chakras ?

Shri Mataji : De la chaleur ? La chaleur s’introduit si vous avez un problème de foie ou un problème côté droit.

Si dans le côté droit il y a trop de chaleur et dans le côté gauche il y a trop de froid, alors certains sentent qu’ils ont très froid mais ils transpirent et ceci et cela. Si vous avez un problème côté gauche, alors vous transpirerez, spécialement quand il s’agit du Cœur. Ou certains qui ont une pression du sang très, très basse ou qui ont un problème côté gauche, pourront aussi sentir qu’ils ont très froid.

La chaleur survient surtout à cause du foie. Ceux qui ont trop de soleil en eux, la chaleur commence à survenir. La chaleur est également un signe de sur-activité chez une personne, la personne est trop active. J’ai vu que le cancer apporte trop de chaleur. Le cancer aussi donne trop de chaleur et apporte tellement de chaleur qu’un cancéreux peut réellement réchauffer tout une maison. (Rires.)

Vous n’avez pas besoin de chauffage si vous avez un patient cancéreux et si vous savez comment élever la Kundalini. Quant au côté gauche… (Rires et Mère rit) C’est une expérience courante. C’est très intéressant vous savez. Sahaja Yoga est très intéressant. Même le cancer vous fait rire de la façon dont les choses sont. Et de façon surprenante, vous serez étonnés du fait que Je n’ai pas rencontré jusqu’à maintenant un seul cancéreux qui soit seulement côté droit. Il termine toujours sur le côté gauche.

Cela signifie qu’il a dû avoir une sorte de problème avec la magie noire ou un mauvais guru ou une sorte de chose non autorisée qui est contre Dieu, un genre comme cela. J’ai toujours constaté que les cancers telle la leucémie, un traitement du cancer de ce que vous appelez le péritoine, le cancer des reins et le cancer des poumons, eux tous avaient ceci [en commun]. Cela signifie que, quelque part, un guru ou quelqu’un ou de la magie noire ou un spirite ou quelque chose comme cela, est intervenu dans la personnalité, et alors vous avez ces problèmes de cancer. C’est une chose remarquable.

Yogini : La chaleur indique t-elle toujours un problème de cancer ?

Shri Mataji : De cancer ? Non, non, non. La chaleur indique un problème de foie, surtout de foie. D’accord ? Et c’est aussi le cas pour le cancer. C’est quand les cellules deviennent ego-orientées, vous voyez. Une personne qui est ego-orientée pense de trop, elle travaille très durement, ce qui veut dire qu’elle attrape un problème de foie. Vous voyez ? Car un seul centre doit s’occuper du foie, du pancréas, de la rate, des reins et de l’utérus. Imaginez ! Et le même doit s’occuper des cellules du cerveau, le même centre, le Swadishthana ! Quand il doit s’occuper de ces deux choses, alors si vous commencez à penser de trop, que va-t-il naturellement arriver ? C’est que ceux-ci sont négligés. Donc vous développez un problème au foie, au rein, du diabète, vous développez des problèmes à l’utérus. Vous voyez ? Toutes ces choses peuvent arriver.

A part cela, cela va plus loin. A ce moment quand vous agissez, quand vous êtes suractifs, alors votre côté gauche commence à geler.

(Coupure audio.)

L’orientation vers l’ego de n’importe quelle société vous apportera plus d’attaques cardiaques. Mais quand l’ego se développe trop dans une société, les gens commencent à le voir, alors ils deviennent effrayés de cet ego, ensuite ils doivent boire pour juste s’encourir loin de l’ego qu’ils ne peuvent plus supporter de voir, de se voir eux-mêmes si égoïstes. Donc ils boivent, s’adonnent aux drogues et autres pour s’enfuir au loin parce qu’ils ne peuvent juste plus supporter l’ego des gens. Ils trouvent que ceux qui les entourent sont réellement stupides et idiots. Donc ils ne veulent pas être comme eux et alors ils adoptent l’attitude de l’autre côté.

Quand ils vont de l’autre côté, ils vont vers le côté gauche. En fait, en allant vers le côté gauche, ces deux attitudes résultant en une sorte de très grande bataille, une oscillation se perpétue dans votre cerveau et, avec cela, vous développez toutes ces sortes de problèmes.

Mais si vous êtes seulement côté gauche, vous pourriez absolument lire seulement Lord Byron et atterrir dans un asile pour lunatiques. Vous le pouvez, J’en ai vu un comme cela. Il pourrait être possible de ne lire que Lord Byron car il vous rend juste malheureux. Lui, lui-même, était un homme très enjoué, mais il désire que tous soient misérables. Et il chante toujours des chansons comportant de telles lamentations. Je veux dire que Je ne comprends pas comment un tel homme a développé ce genre de ton mélodramatique. Mais J’ai connu des gens qui sont venus auprès de Moi et qui n’arrêtaient pas de pleurer car ils lisaient ce Lord Byron. Lui, lui-même, profitait très bien de la vie !

Donc on doit adopter une très, très sage et saine attitude envers la vie, du fait que vous êtes la vie éternelle, vous êtes l’être éternel, et vous êtes venus sur cette terre pour vous réjouir de toutes les bénédictions que Dieu a créées, et non pas pour gémir, pleurer et se sentir coupable. Ce n’est pas votre travail ! Voilà quelle est la première chose. Ceci est de la sagesse. Et vous n’allez pas vous rendre non plus malheureux à cause de toutes petites choses de la vie.

Comme l’autre jour J’ai été témoin d’une histoire très intéressante à propos d’une dispute entre un mari et son épouse qui s’est terminée par un divorce. Et le pauvre mari n’avait plus de maison, vous voyez. Alors il est allé chez son frère. La femme de son frère était très difficile pour tout. Elle possédait trois animaux. Aussi il ne pouvait placer son carton nulle part car elle disait : « Non, non, non ! Un autre animal est ici. » A nouveau le pauvre ôtait son carton. Ensuite : « Non, non, non ! Pas là ! Là se trouve un autre animal. » Ensuite la même chose à un autre endroit, vous voyez. Elle se préoccupait tout le temps à propos de toutes petites choses de la vie. Cette attitude peut aussi créer un problème de tendance vers l’ego.

Vivez d’une manière très insouciante. Cela n’a pas tant d’importance. Mais cela ne signifie pas être paresseux. Je dois vous dire que cela ne signifie pas d’être pa-res-seux ! Il n’y a aucune chance que ça signifie cela. Cela signifie de travailler dur mais de vous en réjouir et de ne pas vous impliquer dans des choses sans importance du tout, des choses inutiles.

Ici on a répandu de la Joie pour vous. Pourquoi vous préoccupez-vous de ces choses ? Elles ne sont pas censées être pour vous, n’est-ce pas ?

Aaah ! David, tu vois, grâce à Dieu tu M’as parlé de ça car il s’est fait, Je M’en suis souvenue, que le Secrétaire de notre Ministre de la Santé à Delhi est venu lui-même Me voir. Il est resté là durant trois heures car notre Président lui avait dit que Mataji l’avait guéri et il était très anxieux de vérifier cela, cette façon de dire ces sons particuliers comme cela, pour le Vishuddhi. Ainsi il y a 16 sons : e, a, i, hi, ou, hou, é, ai, o, ho, hou, rou, lou, lhou, am, aha – 16. En fait tous ces 16 sons correspondent aux 16 pétales.

Mais vous n’avez plus besoin de faire tout ça si vous prononcez juste ce terme des plus intérieur qui est ‘Virat’. Alors il n’est plus nécessaire de dire ces sons ou autres. Dites seulement Virat et cela s’ouvre.

Il n’y a plus d’utilité de savoir cela, ce n’est plus nécessaire car nous sommes allés vers la partie la plus centrale appelée le Brahma nadi [canal central de Brahma – canal parasympathique]. Vous voyez, si vous devez aller, disons, depuis la feuille jusqu’à la racine, alors vous devez connaître tout le chemin. Mais si vous venez de la racine, de l’intérieur de la racine, alors quel en est l’utilité ? C’est seulement lorsqu’ils bougent de cette façon, qu’ils connaissent toutes ces choses.

Disons que dans cette maison ou n’importe quel immeuble vous ayez un ascenseur juste au centre et qu’il s’élève, vous n’avez rien à connaître, vous bougez juste. Mais si vous devez venir chaque fois de l’extérieur, pour chaque chakra, vous ne pourrez pas entrer à l’intérieur de l’ascenseur. Mais vous ferez tout, vous apprendrez tout à propos de ce chakra en particulier depuis l’extérieur. Mais vous n’entrerez jamais car ce n’est juste qu’un mouvement du sympathique.

Donc il n’est pas nécessaire de savoir [tout cela]. Je vous l’ai expliqué comme cela : ceci est le centre et ceci est le côté gauche et ceci est le côté droit. Vous pouvez venir de la gauche et retourner vers la gauche ou vous pouvez venir de la gauche et aller vers la droite, mais vous ne pourrez pas entrer à l’intérieur, et ce fait d’entrer à l’intérieur est le point important. C’est la manière dont vous le faites [dans Sahaja Yoga]. D’accord ?

Donc ce n’est pas nécessaire de faire cela. Cela n’est, à nouveau, juste que se déplacer de façon décousue.

(Mère parle à quelqu’un.)

Cela va mieux maintenant ? Elle va mieux. Qu’en penses-tu, elle va mieux ?

S.S. Shri Mataji Nirmala Devi