Le vrai devenir, Old Alresford, 1980

(England)

1980-05-18 The Real Becoming, Old Alresford Place, Winchester, UK, 73'
Download video (standard quality): Listen on Soundcloud: Transcribe/Translate oTranscribe

Feedback
Share

Seminaire, le vrai devenir, Old Alresford Place, Winchester (Angleterre), le 18 mai 1980.

English transcript: UNverified
Traduction: NON vérifiée. Ver 1/1/2014.

EXTRAIT

La plus grande chose est cette conscience que vous avez quand vous êtes réalisé. Vous devez accepter que la personne que vous étiez est morte, finie et disparue. « Je suis une personne différente ». Accepter cela est difficile pour les gens à cause de Monseigneur l’Ego. Il ne vous laisse pas faire. Il dit : « Mon Dieu, comment est-ce possible ? » Je veux dire que vous êtes absolument transformés. Pouvez-vous imaginer que vous pouvez donner la réalisation ? Dites cela à quelqu’un, il dira « Oui, je connais cela » et il partira en courant. Personne ne peut le croire, mais vous vous savez que vous pouvez donner la réalisation. Personne ne va le croire. Ce yogi Mahajan qui vous a donné la Réalisation, d’abord disait : « Mère, comment cela peut-il être ? » Il ne pouvait pas croire qu’il pouvait donner la réalisation. Le pauvre avait travaillé son yoga pendant tant d’années. Pour commencer il ne voulait pas le croire! Le même qui a donné la Réalisation à Felicity. Rien que croire que vous pouvez donner la réalisation prend du temps. On ne peut le croire. Donc, ce que vous devez faire à propos de votre devenir c’est au moins de croire : oui, après tout, vous donnez la réalisation. En somme, vous voyez, c’est comme si vous avez un vêtement blanc devant les yeux et pourtant vous dites qu’il est noir. Hurst Blue! So these dealings with the Hurst Blue is the worst case.
Vous donnez la réalisation. Voyez Ien. Il est censé aller chez le psychiatre : il peut donner la réalisation à ce psychiatre ! Le docteur qui va vous soigner, vous pouvez lui donner la réalisation ! Mais quand il lui en parle, il pense « Oh! C’est un de ceux-là ». Mais vous au moins, croyez en vous-même ! C’est là où vous devez avoir la foi. Cette foi que vous avez eu la réalisation par Sahaja Yoga. Que c’est un formidable pouvoir ! Qu’il existe un pouvoir qui pénètre tout, qui est absolument dynamique et que vous avez ce pouvoir qui coule à l’intérieur de vous et que vous donnez la réalisation et que votre Mère est quelqu’un de spécial. La foi. Pas la foi parce que Je le dis. Ce serait une foi aveugle. Mais le fait est que quand vous le voyez, même alors vous ne le croyez pas ! Alors comment faut-il appeler cela ? Vous savez avec certitude que cela arrive mais vous n’y croyez pas ! Que puis-Je dire ? Si vous croyez que c’est vrai, çà, c’est la foi. Imaginez, la foi signifierait aveuglement. Mais c’est en train d’ouvrir vos yeux bien plus vers ce qui est et vers l’acceptation que c’est ainsi.

Et alors la confiance doit grandir. A ce niveau, c’est le pouvoir de la foi qui vous aide. Rien que le pouvoir de la foi. Et le pouvoir de la foi est le plus grand pouvoir de devenir, je dirais, parce que vous réalisez alors que tout ce que vous avez connu jusqu’alors était sans valeur. C’est quelque chose de si grand et de si gigantesque et de si dynamique. C’est quelque chose de tellement inattendu que vous n’avez jamais connu auparavant que vous en êtes réellement abasourdi et vous commencez à avoir foi. Alors maintenant, quand je dis que vous mettez simplement les mains comme cela et que vous donnez un bandhan, cela marche. Cela marche vraiment! Et aussi vous commencez à voir que quand Mère fait comme ceci (Shri Mataji souffle sur ses mains), nous le sentons tous. Quand Elle souffle sur Ses mains.
Alors nous commençons à sentir que nous sommes en Elle et qu’Elle est en nous. Et que nous sommes conscients que Sa nature est saine et qu’Elle est notre saine nature. Alors la confiance commence à grandir. Vous ne pouvez pas analyser cela parce que c’est au-delà de l’analyse au-delà de la pensée. Alors le ‘s’en remettre’ commence. Maintenant si vous voulez analyser, vous ne pouvez pas, vous ne pouvez plus analyser. Il n’y a que des choses mortes que vous puissiez analyser. Les choses vivantes vous ne pouvez pas. Et ceci est au-delà du vivant. La chose qui donne la vie aux choses vivantes, c’est ceci. Aussi vous ne pouvez pas l’analyser et donc vous commencez à vous en remettre. Quand vous commencez à vous en remettre, et que la confiance entre à l’intérieur de vous, alors votre conscience s’élève plus haut que ces toutes, toutes petites, petites choses-là qui sont devenues plus subtiles, commencent à vous quitter. C’est le troisième stade dans lequel vous pouvez voir vos trois canaux mais ils ne vous affectent plus.
Donc le premier stade est le stade où vous avez des désirs. Dans le deuxième stade qui est quelque chose de très important, vous voyez vos désirs comblés. Mais toutes ces choses subtiles sont mélangées à l’intérieur de vous. Dans le troisième stade, vous les voyez, mais elles ne vous affectent plus. C’est cela le troisième stade, quand on voit que les choses ne nous affectent plus.
Vous devenez si puissant à l’intérieur, que l’effet du blocage est très faible. Simplement vous remarquez cet effet. C’est le troisième stade de votre ascension.