How to know where you are 1980

London (England)

1980-09-07 How to know where you are, Chelsham Road, UK, 56' Download subtitles: EN,ESView subtitles:
Download video (standard quality): Listen on Soundcloud: Transcribe/Translate oTranscribe

Feedback
Share

Advice at Chelsham Rd Ashram. London (UK), 7 September 1980.

“Comment savoir où vous en êtes”
Chelsham Road Ashram, London, 7 Sept 1980

English transcript: IBP verified
Traduction: NON vérifiée. Ver 1/1/2014.

Savoir où vous en êtes en ce qui concerne Dieu, c’est la chose la plus importante, n’est-ce pas ? Nous sommes là pour cela, pour être Un avec Dieu, pour être en union avec ses pouvoirs, pour être ses instruments. Et savoir comment nos connexions se défont et comment nous pouvons corriger cela. Nous devrions essayer de comprendre cela :

Tout d’abord nous devons réaliser que nous ne devons pas penser à cela. Si vous commencez à penser trop à ce sujet, alors vous avez remarqué que vous faites quelque chose de bizarre que vous n’auriez pas dû faire. Ne planifiez pas trop à ce sujet non plus parce que, dans ce pays, si les gens commencent à planifier, tout le planning sera réalisé. Par exemple, ils doivent aller se promener : alors ils doivent avoir les chaussures adaptées, les bâtons de marche adaptés, ils doivent avoir ceci, ils doivent avoir cela et ils doivent avoir des gants, et ils doivent avoir tout, et ils ne vont jamais sortir parce qu’ils sont si exténués par la planification elle-même.

Cela arrive de la même façon avec Sahaja Yoga. Cela arrive très souvent de la même façon avec Sahaja Yoga, et j’ai vu que, même si je vous ai demandé de ne pas planifier quelque chose, de ne pas y penser, vous continuez à le faire et c’est comme cela que vous allez vers les problèmes, parce que, en pensant, vous ne pouvez pas vous corriger vous-même. Ce que vous pouvez faire est de savoir que vous pouvez faire des bandhans ou vous pouvez vous équilibrer vous-même avec vos mains. Vous devez bouger vos mains et pas votre cerveau. D’accord ? Nos cerveaux sont en mouvement tandis que nos mains et nos pieds ne bougent jamais. Et nos cerveaux travaillent au delà de toutes proportions tandis que nos mains et nos pieds ne bougent pas. C’est la société que H.G. Wells avait décrite, Je peux le voir très clairement, où vous avez plus d’intellect que de dextérité et de compréhension. Vos doigts ne sont pas très sensibles et vos cerveaux vous conduisent vers l’artificialité. Ainsi vous ne devez pas utiliser vos pensées pour corriger vos chakras. Maintenant, devrais-je l’écrire en lettre d’or ? Que vous ne pouvez pas y penser et le résoudre. C’est une chose que les gens ne comprennent pas.

Maintenant nous avons reçu des mantras pour les différents chakras. Chaque chakra a son mantra que vous connaissez. Si vous ne le connaissez pas, vous devriez apprendre à le connaître. Maintenant, si un chakra se bloque, alors vous travaillez sur ce chakra seulement, et vous développez votre mantra sur ce chakra. Par exemple, supposons que vous devez dire quelque chose pour votre coeur. Alors, avant toute chose, vous devez demander pardon à Dieu. Cela signifie que votre attention n’a pas été portée suffisamment comme elle l’aurait dû, sur l’Esprit. Ou, si vous avez commis des fautes, demander à être pardonné, vous demandez le pardon. Maintenant, vous demandez ce pardon depuis votre coeur. Même le faire avec les mains peut être artificiel, vous comprenez cela, cela pourrait juste être un rituel – mais cela doit venir de votre coeur. Peu importe ce que vous avez à dire, vous le dites de votre coeur, demandez à être pardonné – cela doit venir de votre coeur, ne le pensez pas. Vous voyez le problème est que, si Je dis quelque chose, alors vous commencez à penser à cela, et vous vous dites que, maintenant, je dois prendre mon attention du centre pour le diriger là-dessus, et alors vous commencez à dériver votre attention. Vous ne pouvez pas. Avec votre cerveau, vous ne pouvez pas prendre votre attention d’où que ce soit, cela se peut seulement à travers vos mains, ou le mouvement de vos mains, ou en disant les mantras que vous pourrez l’y amener. Comprenez-vous ce point ? C’est absolument clair. Beaucoup de gens pensent que, s’ils font attention à quelque chose, et tirent sur leur attention ……. Vous ne pouvez pas. Mais ce que vous pouvez faire c’est de, quand vous dites le mantra, poser votre attention, sans aucune pensée, sur ce chakra particulier. Ainsi vous renforcez finalement ce chakra, lui qui était un point faible, peut devenir votre point fort. Mais si vous pensez, alors vous bloquez à nouveau le coeur encore beaucoup plus. Vous avez appris qu’en pensant, vous bloquez votre côté droit dans le sens qu’il commence à devenir trop actif, il devient trop actif et le côté gauche devient gelé, ce qui bloque le coeur. Votre ego s’enfle, ce qui engloutit votre coeur. Ainsi le plus vous y pensez, à comment corriger votre ego, le pire vous êtes. Cela devient un combat.

Ainsi nous savons qu’alors vous devez, vous donner un équilibre, rabaisser votre ego, avec votre main, avec des massages, vous pouvez le rabaisser, parce que, dans votre main, les vibrations circulent, que vous ayez des bloquages ou non, ce flot de vibrations vient de votre main, il est là. Le flot venant de vos mains, est là. Il se peut même que vous ne receviez rien de moi mais ce flot a déjà commencé à couler, il a « germé », et il y en a toujours là, ne serait ce qu’une infime partie. Utilisez la pour masser votre tête, abaisser votre ego. Et pour le coeur aussi, n’y pensez pas mais donnez-lui en– ou vous placez vos mains dans sa direction – dirigez les vibrations mais ne pensez pas à ce moment-là. Ceci est la chose importante. Si vous pensez et dirigez, cela ne pourra pas être dirigé parce que votre attention se retrouve engloutie dans le processus de pensées. Comprenez-vous ce point ?
Et ici, le problème est que les gens pensent trop et parlent trop. Je veux dire qu’ils parlent de tout, ils connaissent tout. Ce sont des habitudes si inutiles, de penser et après d’en parler. Chacun est un monarque ici, à cause de l’ego. Aussi maintenant veuillez dire à votre ego : s’il te plaît, tais-toi – maintenant on te connaît trop bien ! Essayer de l’abaisser le plus que vous pouvez, parfois avec force, le fait revenir de cette façon. Essayer de l’amener à sa position normale et vous serez étonnés : une fois qu’il arrive à sa position normale, vous vous sentirez beaucoup plus léger.

Et ceci doit être fait avec votre main. Vous pouvez utiliser de l’huile pour frictionner votre corps, si vous devez faire des frictions, vous pouvez utiliser même de la poudre ou n’importe quoi d’autre pour avoir moins de friction, mais c’est par des massages, en donnant des bandhans, que vous l’aurez, ou grâce à « nimboo » (SMJ semble dire limbo – nimboo est le citron), ou vous pouvez même utiliser une orange ou quelque chose comme cela. Essayez d’enlever ces ‘mauvaises’ vibrations par ces moyens et non par la pensée. Par la pensée, vous ne pouvez pas le faire. Une fois que vous pensez, vous n’avez pas de pouvoir sur votre vous-même. Il y a une barrière entre l’Esprit et vous, parce que vous pensez à travers votre ego.

Vous devez avoir souvent remarqué que, quand Je vous dis que ceci, vous n’auriez pas dû le faire, vous répondez « je sais ». Vous voyez, c’est quelque chose que je ne peux pas comprendre quand vous dites que ceci est quelque chose qui n’aurait pas dû être fait. Alors, pourquoi le faites-vous ? Maintenant quel est ce « je » qui connaît ? C’est votre Esprit. Ou qu’est-ce cela qui agit contre lui {l’Esprit} ? C’est votre ego. Ainsi l’identification devrait être avec l’Esprit, et l’Esprit ne pense pas, il se manifeste.

Ainsi vous ne pouvez pas trouver de solution par votre pensée. C’est tout faux et donne une vie imparfaite. Peu importe ce que vous faites avec la pensée, tout sera imparfait. Et maintenant, pourquoi les gens de ce pays ont-ils perdu la dextérité de leurs mains ? Pour la même raison, si je pose une question sur, disons, un certain Art, les gens peuvent me dire un tas de choses sur cet Art, mais si vous leur demandez seulement de tenir un pinceau dans leurs mains, ils ne peuvent pas. Dans n’importe quel Art, n’importe quel domaine où il faut de la dextérité ou autre, penser c’est ainsi que la créativité, la spontanéité, est finie – en pensant. Et c’est pourquoi vous devez avoir vu les gens de cette époque, l’Art qu’ils produisent est aussi tellement horrible que dans une vingtaine d’années, toutes ces pièces artistiques vont disparaître, elles n’auront plus de valeur. Toutes celles-ci sont produites – J’en vois tous les jours –dans ce soi-disant Art moderne et tout cela. Le réel Art Moderne peut seulement être produit par une personne dont l’Esprit se manifeste, comme Blake. Celui dont l’Esprit ne se manifeste pas, qu’il soit un poète ou un artiste, ou n’importe quoi, tout ce qu’il fait est destiné à disparaître en peu de temps, n’a aucune valeur parce qu’il ne peut donner du bonheur à l’Esprit. Cela peut seulement donner du bonheur à l’extérieur.
Ainsi faites les choses en silence, en ne pensant pas, en étant en conscience sans pensée, c’est le point le plus important. Du matin jusqu’au soir, voyez combien vous gonflez votre ego. C’est très simple à voir dans la vie. Nous essayons d’être fâchés, en colère, ou parfois nous essayons d’être très très gentils, et parfois nous essayons de paraître très très humbles, juste pour plaire à notre ego, mais pas à nous-même, c’est-à-dire l’Esprit.

Maintenant seulement en combattant votre ego, vous n’arriverez pas à grand chose, comme je vous l’ai déjà dit. Simplement n’acceptez pas son existence, il n’existera plus désormais pour vous. Il n’existe pas. L’ego existe seulement en Dieu, parce qu’Il fait quelque chose, vous ne faites rien, c’est pourquoi c’est un mythe. Votre ego est un mythe, vous n’avez pas d’ego. C’est un mythe et vous entretenez ce mythe.

Maintenant l’ego d’un être humain, c’est du non-sens. L’ego en Dieu a tout son sens.

Maintenant, quand vous faites face à Ma photographie, juste pour faire le point sur vous-même, devenez humbles. Avant tout, devenez humbles. Comme une personne qui veut se perfectionner.

Devant la photographie, vous vous rendez humbles et essayez de découvrir ce qui ne va pas avec vous. La meilleure chose est de vous donner vous-même un bandhan, ne pensez pas de nouveau. Devenir humble signifie essayer de ramener votre attention vers votre coeur. Devenez humbles. Ramenez cela à votre coeur. Ne pensez pas.

Maintenant posez votre attention sur la photographie, sans penser, et voyez pour vous-même quels chakras sont bloqués. On ne devrait pas immédiatement sauter à la conclusion : « Oh oui, je bloque à cause de ceci, je bloque à cause de cela, je bloque à cause d’une autre personne » et tout ce non-sens. Ce n’est pas nécessaire. Vous n’avez pas besoin de ramener cela au niveau rationnel pour arriver à juger pourquoi vous avez un blocage. Ce n’est pas important pour nous. Il y a un blocage. D’accord. Donc ne partez pas pour tout un voyage de pensées. Je peux le demander. Vous n’en avez pas besoin.

Si vous nettoyez d’autres personnes, alors c’est bien de faire comme cela parce que vous pouvez leur expliquer ce qu’il faut faire.

Alors vous trouvez quelque chose, c’est le côté gauche qui est bloqué. Et maintenant vous savez que c’est à cause de votre sentiment de culpabilité. Pour tout ce qui est construit dans votre subconscient, le blocage se fait du côté gauche. Cela pourrait provenir de n’importe quoi venant du fait que vous n’aviez pas le juste sens de la moralité. C’est la base.

Ressentir le vishuddhi gauche dénonce l’immoralité. Si vous avez été immoraux, vous avez ce blocage. C’est la base. Ainsi des problèmes de relations frères-soeurs, alors la culpabilité est installée dans le subconscient. Si vous devenez immoraux, dans le subconscient, la culpabilité est construite. Ce genre de culpabilité peut survenir comme n’importe quelle autre culpabilité. Ainsi vous voyez que la réelle culpabilité est due à autre chose, mais les gens vont l’exprimer comme s’il s’agit d’autre chose encore, vous comprenez ?

Aussi ne vous souciez pas de la sorte de culpabilité que vous avez obtenue. Je n’ai jamais dit quelle culpabilité vous aviez, si vous vous en souvenez bien. Jamais Je ne vous ai dit que vous deviez dire que vous avez attrapé tel sentiment de culpabilité. Beaucoup de gens me disent : »j’ai attrapé cette culpabilité parce que c’était la guerre au Vietnam » ou n’importe quoi d’insensé, ou « mes grands-parents sont allés en Argentine et ils ont tué beaucoup d’Indiens ». Tout ceci n’a pas de sens, vous voyez. La culpabilité est une action du subconscient, c’est ce que vous appelez le conditionnement, sur le côté gauche. Dès qu’il y a une quelconque attitude immorale qui a lieu, même si vous ne pouviez pas savoir ce qu’est la moralité, voyez, si vous ne connaissez pas le dharma, peut-être c’est quelque chose que vous faites et que vous n’auriez pas dû faire. Aussi oubliez cela {la culpabilité}, détachez-vous en. Celui qui a commis l’erreur, c’est votre ego, pas vous. Vous êtes purs parce que vous êtes l’Esprit, aussi ne vous condamnez pas vous-même pour cela. Vous ne devez pas vous tracasser. Par exemple, s’il y a un défaut dans l’instrument, il n’y a pas de défaut dans l’électricité. L’électricité est pure; elle n’est pas rejetée (mise en cause) parce qu’il y a un défaut dans l’instrument. Ainsi nous devons corriger l’instrument. Maintenant, si vous pensez que vous êtes l’électricité, vous pouvez le corriger {l’instrument}, mais si vous pensez que vous êtes l’instrument, vous ne pourrez jamais le corriger. Parce qu’à nouveau vous allez vers votre subconscient, vous essayez de trouver ce que vous avez bien pu faire? Cela pourrait aussi venir de vos vies précédentes. Il se pourrait aussi que vous ayez attiré le blocage en disant quelque chose de très mal dont vous ne vous souvenez pas.

Donc ne vous en prenez pas autant à votre mental, nous ne sommes absolument pas des psychanalystes pour trouver ce qui ne va pas psychologiquement avec nous en posant des questions et en vous perturbant vous-même trop avec l’ego. Les psychologues pensent seulement du côté gauche et ils ne savent pas que, quand vous essayez cela {s’en prendre à votre mental}, vous développez votre ego. Si vous commencez à vous demander à ce propos d’où cela vient, immédiatement vous développez l’ego d’une personne et cette personne part dans un voyage de l’ego qui est bien plus dangereux que le problème venant du subconscient. Parce que les gens qui ont des problèmes d’ego {côté droit) perturbent toute la communauté, alors que ceux qui ont des problèmes de superego {côté gauche} se perturbent seulement eux-mêmes. Les gens qui ont de l’ego {côté droit} sont bien plus dangereux et perturbants que les gens qui ont du superego {ego côté gauche}.

Ainsi, avant tout, voyez ce qu’il en est avec vous-même. Maintenant le Vishuddhi gauche est bloqué. D’accord. Cela veut dire que la Kundalini ne passe pas correctement à travers le Vishuddhi gauche. Très bien. Alors attachez-vous à votre Esprit, essayez de vous attacher vous-même à votre Esprit, et alors vous nettoyez votre Vishuddhi gauche. Je vois la chose ainsi, supposons que je suis l’Esprit et vous êtes le corps. Je vois mon Esprit et je vois votre Esprit. Je ne suis pas préoccupée par ce que vous avez attrapé {blocage}. De la même façon, vous vous voyez vous-même de deux façons différentes – que vous êtes l’Esprit et que vous n’êtes pas le corps ou le mental, ou n’importe quoi. Nous devons faire le nettoyage de cette façon. Ils sont (ici SMJ utilise une phrase indienne) différents, ils sont un autre, nous devons corriger cet autre. Comme l’électricité est séparée de cet instrument (microphone), de la même façon vous êtes séparés de votre Esprit, mais cette séparation doit être comprise dans la méditation, c’est pourquoi la méditation est nécessaire.

Pour méditer vous devriez dire : « Mère, faites de moi l’Esprit. Je suis l’Esprit. Mère, je suis l’Esprit ». Vous commencez à voir chaque chose à travers les yeux de l’Esprit, et alors vous ne vous sentez pas mal, vous riez de vous-même, vous vous moquez de vous-même, et alors vous vous réjouissez de vous-même, vous êtes seulement avec vous-même. Vous jouez avec vous-même, vous plaisantez avec vous-même. Et tout devient un jeu.

Mais pour arriver à cela, quand vous méditez, vous trouvez avant tout ce qu’il en est avec vous. Mais vous ne résolvez pas cela mentalement. A travers vos vibrations et mantras. Les mantras sont très importants pour les Sahaja Yogis. Si ces mantras peuvent être dits, c’est mieux de les dire à voix haute, au début. C’est pourquoi, en privé, vous pouvez faire toutes ces choses. Dans votre chambre, vous pouvez travailler là-dessus. Maintenant vous pouvez utiliser des citrons, vous pouvez utiliser de l’eau, vous pouvez utiliser la lumière, vous pouvez utiliser l’éther, l’akash, vous pouvez utiliser la mer, vous pouvez utiliser toutes ces choses pour vous nettoyer vous-même.

Une fois que vous vous regardez vous-même à travers votre Esprit, vous ne serez plus si effrayé. C’est parce que vous ne désirez pas faire face à vous-même, que vous êtes tout le temps dans cette état d’effroi (de crainte effrayée). Mais une fois que vous vous faites face, vous serez étonnés de voir que vous êtes réellement beaux et toutes ces choses disparaîtront. Ainsi il n’y a aucune nécessité de vous condamner vous-même de n’importe quelle façon que ce soit, ou de vous exalter, mais soyez juste votre Esprit.

La meilleure façon d’être avec votre Esprit est de pardonner, pardonner, parce qu’alors vos pensées vont disparaître. Je veux dire par exemple, ici il y a des gens avec du superego, mais dès que l’on enlève ce problème de superego, ils vont très vite du côté de l’ego. J’ai vu cela. En fait je veux dire qu’ils ont réellement à la base de l’ego, c’est comme s’ils étaient tombés de cheval pour un temps et, aussitôt que vous les récupérez, que vous les soulevez, de nouveau ils sautent sur le cheval, juste comme cela. On doit donc être très prudent dans ce cas.

Maintenant, quand vous méditez, combien de temps restez-vous en méditation ? A nouveau vous êtes en train de penser. Toute cette méticulosité, si vous essayez, alors à nouveau vous êtes en train de penser. Vous avez seulement à vous asseoir à la place adéquate, prendre la photographie devant vous et seulement sentir les vibrations. Où y a-t-il un blocage ? D’accord. Ensuite vous savez comment enlever ces blocages. Sans penser, essayez de le faire. Dites alors les mantras sur les différents chakras, partout où vous avez un blocage, cela en premier lieu. Vous n’avez pas besoin de dire tous les mantras, mais seulement les mantras de cet endroit où il y a un blocage, et les dire avec votre coeur. Enlevez les baddhas avec votre main en faisant les mouvements que vous connaissez, et cela devrait marcher.

Le moins vous pensez, le plus rapidement vous évoluez avec votre réalisation. C’est la bénédiction qu’ont les Indiens. C’est pourquoi vous pouvez demander à Ray ce qu’il a à dire à propos de Sahaja Yoga. Ils ne pensent pas beaucoup. Maintenant voyez mon cuisinier à qui je voulais apprendre à cuisiner. En une année il a appris, en un mois il a appris à cuisiner très bien. Mais je peux vous dire que je ne pourrai pas vous apprendre à vous durant six mois, et même je ne sais pas si je peux vous en apprendre autant, même en un an. Parce que très peu de choses vont entrer dans le cerveau, et ensuite pour arriver jusqu’à la main, c’est également une chose difficile. Vous discutez de tout, par exemple vous faites le planning de la pièce {de la cuisine}, chacun va argumenter, sans penser à juste recevoir la chose, juste voir ce qu’elle est, mais chacun va commencer à argumenter.

De la même façon, si vous devez apprendre comment être l’Esprit, n’argumentez pas. Ne pensez pas à cela, essayez juste de devenir, de devenir, vous devez devenir.

Maintenant j’ai compris que votre problème de base est que vous voulez résoudre toute chose à travers votre cerveau, et vous ne désirez pas utiliser vos mains, et c’est pourquoi l’inertie s’installe. Les gens deviennent léthargiques, vous voyez. Tant que vous ne bougez pas physiquement, comment l’inertie va être résolue; pas avec votre cerveau. Aussi réduisez vos pensées. N’essayez pas de solutionner les choses à travers vos pensées. Cela va vous apporter la sérénité, une sorte d’existence paisible.

En parlant les uns avec les autres, le mieux est de murmurer, parler lentement. En ma présence vous ne devriez pas crier, ni parler fort. Comme dans un murmure est le silence dans lequel vous êtes ici. D’habitude les gens parlent comme si, disons, Je suis juste une ménagère ou quelque chose comme cela. Vous devriez comprendre que ce n’est pas de cette manière qu’il faut parler parce que, alors, vous n’avez pas compris, mais vous êtes en train de jouer avec ma maya, dans laquelle vous ne devriez pas entrer. Essayez également entre vous, parce que vous êtes des saints. Ne vous disputez pas et n’argumentez pas, réduisez vos arguments au minimum du minimum.

De plus, découvrez les chemins par lesquels votre mental se développe et stoppez le. Essayez de stopper cela. Parce que maintenant votre mental a pensé pour au moins sept vies à l’avance, vous n’avez plus besoin de penser, vous l’avez fait suffisamment. Quel que soit le cerveau que Dieu vous ait donné, vous l’avez tellement maltraité que maintenant cela vaut mieux de le laisser seul et de ne plus penser. Alors l’inspiration vous viendra de l’intérieur. Et quand l’inspiration viendra, alors vous trouverez que ce sera très différent, ce sera très beau, absolument beau.

Je pense que si vous lisez sur le Zen – je ne dis pas d’aller acheter des livres et de lire -–immédiatement vous allez acheter 10 livres et commencer à lire. Pour l’amour de Dieu, n’agissez pas ainsi. Je vous dis juste que, si vous lisez quelque chose sur le Zen, vous ne comprendrez pas, normalement les gens ne comprennent pas. Ils le décrivent juste comme une petite fleur qui se tient seule, seule parmi les bois, ils vont la voir et ils s’en réjouissent, et voient cette identification à la solitude, que Dieu est seul, qu’il n’a pas de compagnon, qu’il ne peut pas partager. Mais vous ne pouvez pas comprendre, vous allez vous mettre à penser à ce sujet, mettre des mots là-dessus et retirer une compréhension insensée de cela. Mais ils vont se réjouir, juste se réjouir, ils vont faire un dessin avec quelques pierres et un peu de sable. Et je les ai tous vus, les Américains et les autres gens, aller là-bas, et dire « Qu’est ceci, qu’est ceci, qu’est ceci ? » C’est juste un dessin pour neutraliser vos pensées, afin que vous voyez en état sans pensée, que vous regardiez juste le dessin sans penser. Au moins, essayez de regarder Mon visage sans penser. Mon visage lui-même vous rend sans pensée. Si vous regardez Mon visage, il vous met en état sans pensée. Ainsi regardez mon visage sans penser. Sur la photographie, vous pouvez regarder Mon visage sans penser et cela marchera.

Essayez de vous mettre en état sans pensée. C’est la première étape que vous n’avez pas encore atteinte et vous passez par au-dessus. Sans rime ni raison, vous passez par au-dessus – c’est le travail de la pensée ! C’est la seule différence entre vous et les Indiens. Ils ne pensent pas à cela, ils s’imbibent seulement. Avez-vous vu un bébé qui est nourri, il ne pense pas, il tète seulement et il se réjouit. Ce qu’ils disent est juste d’amener l’attention à l’intérieur de vous, mais si vous dites cela à quelqu’un ici, ils vont dire que l’on tire notre attention intérieure – avec votre cerveau, vous allez essayer toutes sortes de trucs et vous n’arriverez à rien. Vous devez vous rendre silencieux vous-même, rendre silencieux votre mental, et une atmosphère sereine va s’installer, que vous sentez autour de vous, que Je sens très fort en Indes, ici aussi parfois ce silence s’installe en vous, durant un puja et tout cela. Au moment du puja maintenant cela va beaucoup mieux. Avant, ils avaient l’habitude de se quereller déjà tôt le matin. Avant un puja, il y a une grande querelle et ensuite le puja commencerait ? Je ne saurais pas quoi faire avec ce genre de puja !

Et la chose la plus importante est que nous devons être un avec nous-même. Sans connaître l’Atma, vous ne pouvez pas connaître Dieu. vous devez connaître votre Esprit. Une fois que cette belle personnalité est développée en vous, les gens sauront que vous êtes l’Esprit.
Si vous pensez moins, chaque travail que vous ferez, sera bon. Je l’ai vu, si vous demandez à quelqu’un de connecter, disons, un tuyau à un autre tuyau, ils ne peuvent pas. Il y aura des fuites, il y aura des problèmes, parce que vous ne faites pas la connexion sans penser. Voyez Douglas, il a maintenant cette capacité – il ne pense pas. Vous avez vu comme il s’est amélioré. Il ne pense pas beaucoup, il agit seulement, et c’est pourquoi il s’est élevé dans Sahaja Yoga, même s’il était descendu très bas, et il sait cela très bien, et comment, en ne pensant pas, il s’est élevé !

Vous êtes surdéveloppés, aussi essayez d’empêcher votre cerveau d’agir encore plus et rendez-le plus humble. Vous voyez, toutes ces idées de hippies et autres, n’est en fait que la conscience, la connaissance de ce mental surdéveloppé. Mais ce n’est pas juste en portant des vêtements, ou en vivant comme des hippies, ou en prenant de la drogue, que vous arriverez à empêcher ce cerveau de penser. Sahaja Yoga est la seule façon de pouvoir vous équilibrer vous-même.

Il y a également beaucoup d’autres choses qui vous aident. Par exemple des choses physiques, vous devrez apprendre à faire régime. Quel régime est nécessaire pour cela, quel exercice est nécessaire pour ce genre de chose ? Allez-y. Maintenant je pars pour un mois, vous devez travailler ces points.

En fait, à moins d’impressionner les autres, ceux à qui vous vous adressez ou ceux que vous allez rencontrer, avec ce genre d’amour et cette sorte de sérénité, personne ne vous croira.

Deuxièmement, qu’est-ce qui impressionne le plus les gens ? Savez-vous cela ? Qu’est-ce qui va les impressionner, même si elle est fausse, impressionner très fort les gens ? La simplicité. La simplicité dans le caractère, dans la façon de parler ……. {ici la bande enregistreuse s’est cassée au milieu de la phrase}.