Practical session, London 1981

(England)


Send Feedback
Share

Practical session with Sahaja yogis, Bramham Court Ashram, London, UK, 29th October 1981.

EXCERPT

English transcript: UNverified
Traduction: NON vérifiée. Ver 1/1/2014.

Maintenant ce que nous pouvons faire est d’expliquer …. Je devrais vous expliquer le côté pratique, la méditation. D’accord ? Voyons ce qu’est la méditation, ce que nous devons faire pour méditer.

La première chose que nous avons reçu, c’est le côté gauche, c’est la mana shakti, c’est le pouvoir de vos émotions. D’accord ?

Maintenant les émotions sont aussi connectées avec votre côté droit, prana.

Disons, par exemple, que vous êtes émotionnellement perturbés. Justement maintenant nous sommes perturbés. Alors notre shva, notre respiration s’est également accélérée et nous avons senti que tout le corps semblait réagir, et nous ressentons également la réaction du prana, du côté droit, qui essayait de s’exprimer.
Ainsi cela commence : les larmes, l’élément eau, et tout cela survient. Et toute cette émotion s’exprime de façon si dérangeante. Et notre prana se retrouvait également impliqué dans ce processus.

Disons, par exemple, si vous êtes effrayés. Si vous êtes trop effrayés, alors que se passe t-il ? Si vous êtes effrayés, alors également votre respiration s’accélère, n’est-ce pas. C’est connecté de cette façon. Si vous êtes effrayés, cela se connecte avec votre prana au niveau de votre respiration et tout votre système – votre système physique – est connecté avec vos émotions.
Si vous criez trop ou si vous pleurez trop ou si vous êtes une personne triste, cela se voit sur votre visage.

Votre Vishuddhi chakra le montre également. Et donc pas seulement l’Anahat [le coeur], mais aussi le Vishuddhi chakra. Ensuite également votre Agnya se bloque.

Ainsi tous les chakras reflètent le côté gauche de telle façon que la manifestation physique est également là. Cela prouve ainsi que les deux sont très fortement connectés.

Donc nous devrions d’une façon ou d’une autre dissoudre ces deux côtés en nous – le côté droit et le côté gauche – parce que, si vous ne les dissolvez pas, vous restez ici à mi-chemin. Nous devons donc dissoudre ces deux choses.
Et pour les dissoudre, que devrions-nous faire ? Que pouvons-nous faire durant la méditation ? Pouvez-vous résoudre ce problème ?

Disons que nous avons reçu le prana et la mana. Maintenant le prana représente le côté droit et la mana shakti est le côté gauche. D’accord ? Ces deux côtés doivent être dissouts : ‘laya’ signifie ‘dissout’ [expansé]. Alors que devons-nous faire pour dissoudre ces deux choses ?

Vous êtes tous connectés les uns avec les autres – après la Réalisation, pas avant.

Ainsi, avant la méditation, nous nous équilibrons. D’accord ? Ce côté est en excès [plus lourd], ce côté est faible [moins de vibrations], juste en ce moment.

Supposons qu’à ce moment vous soyez émotionnellement perturbés, alors vous allez transporter les vibrations [l’énergie] de votre côté droit vers votre côté gauche. Et si, en ce moment, vous êtes perturbés du côté gauche – Je veux dire perturbés dans le sens que votre côté gauche est gelé – alors vous allez lever votre côté gauche et vous allez vous équilibrer vous-mêmes avant la méditation.

Maintenant voyons, tout d’abord ce côté-ci [côté gauche] est faible. Placez vos mains de cette façon [ouvertes, paumes vers le haut].

[SM parle à une petite fille] Cela va t-il ? Tu sens la brise fraîche ? Est-ce que tu la reçois ? Rien pour le moment. D’accord.

C’est mieux ? Est-ce que tu la reçois de ce côté ? [SM prend son énergie du côté droit pour l’amener du côté gauche] Et maintenant ? Quelque chose bouge ? La brise fraîche vient-elle maintenant ? La brise fraîche est-elle là ? Elle est là ? Y a t-il la brise fraîche dans ta main ? Tu la sens totalement. Très bien.
Ainsi, dès que vous vous êtes donné à vous-même un équilibre, alors la meilleure chose est de porter votre attention sur vos émotions, de les gérer, de les observer. Vous pouvez illuminer vos émotions en pensant à votre Mère. D’accord ?

Illuminez simplement vos émotions. Elle va résoudre les problèmes, quels que soient les problèmes dans la mana. D’accord ?
Ainsi, une fois que vous êtes connectés avec ces émotions et que vous commencez à les regarder dans votre méditation, vous verrez que ces émotions s’élèvent en vous et, si vous essayez de placer ces émotions sur votre Mère – comme ils ont dit, aux pieds de lotus de votre Mère – alors elles vont commencer à se dissoudre, ces émotions, et elles vont devenir en quelque sorte expansées, être en expansion vous voyez.

Vous allez les dilater de telle sorte que vous allez sentir que vous avez le contrôle sur ces émotions. Vous les contrôlez et, par ce contrôle de ces émotions, vos émotions qui sont expansées, illuminées, sont pleines de pouvoir.
Et ces émotions, quand vous les ressentez de cette façon, alors la cause de ces émotions peut être résolue.

Par exemple, juste en ce moment, vous avez été émotionnellement touché parce que J’ai parlé, disons, de ces enfants. Naturellement, n’importe qui le serait.

Maintenant, quand cela vous touche, vous placez ce problème de ces sentiments qui s’élèvent en vous, – cela, c’est-à-dire ces vagues de sentiments qui viennent – aux pieds de lotus de votre Mère. Ainsi vous pouvez dire qu’elles sont touchées par ce pouvoir. Alors ces émotions deviennent illuminées. Et, quand ces émotions deviennent illuminées, elles ont le pouvoir de résoudre le problème. Comprenez-vous ?

C’est comme si elles avaient atteint le rivage où elles ont reçu la lumière et ce problème peut être résolu.

Parce que maintenant vous n’êtes plus dans une cellule individuelle, vous êtes dans ce qui est expansé, vous êtes dans le ‘Samashti’. Et, parce que vous êtes entrés dans cette position, c’est la raison pour laquelle vous possédez ces pouvoirs d’entrer dans le corps d’une autre personne, pour voir les vibrations d’une autre personne, pour élever la Kundalini (d’une autre personne). Autrement, vous n’auriez pas pu le faire.
Donc, pour vous, c’est très facile à faire parce que Je suis également assise ici en personne.

Il est si facile de placer ces émotions juste là en sorte qu’elles deviennent illuminées et que vos souhaits se réalisent. Parce que les émotions ne sont rien d’autre que des souhaits. Ce sont des souhaits non exaucés.
Maintenant comment vont-ils faire ? C’est également de cette façon que vous prenez ces émotions et vous les placez … Ainsi c’est comme cela : ces émotions sont en fait le côté gauche, comme Je l’ai dit, c’est le désir.

Ainsi le désir – n’importe quel désir – est emporté et placé dans le prana (le côté droit).

Maintenant comment le placez-vous sur le prana ?

Vous le faites en contrôlant votre prana. C’est pourquoi ils font le Pranayama, voyez-vous.
Comme maintenant vous vous asseyez très confortablement. Maintenant vous avez un désir. Vous placez votre attention dessus. Vous voyez, l’attention est très importante.

Maintenant cette attention doit être transportée sur le prana.

Donc les émotions sont là. Ensuite apportez ces émotions et placez-les dans votre attention, ce qui veut dire qu’elles sont maintenant …., que vous êtes conscients de ces émotions.
Maintenant ce que vous faites, c’est observer votre respiration. Voyez maintenant, essayez de réduire votre respiration.

Réduisez-la dans le sens que vous expirez, vous attendez un peu, puis vous inspirez pendant un long moment, et alors vous expirez …

Ainsi, en une minute, votre respiration sera diminuée par rapport à une respiration normale. D’accord ? Essayez cela. Inspirez. Maintenant avec les émotions. Gardez l’attention sur les émotions, vous voyez, de sorte que la connexion soit établie.
Hmm ! C’est mieux ? Voyez-vous la Kundalini qui s’élève ?

Maintenant, quand vous respirez, vous découvrez qu’il y a un espace entre [l’inspiration et l’expiration] que vous laissez juste vide. Respirez. Maintenant laissez un vide. Maintenant expirez. Maintenant laissez un vide.

Inspirez. Gardez l’air inspiré. Ensuite faites sortir l’air. Restez là. Maintenant inspirez …

Ainsi commencez à respirer de telle façon que vous stoppez votre respiration (entre les inspirations et les expirations).

L’attention devrait être sur le cœur ou pourrait être sur les émotions.
C’est mieux !

Gardez la respiration à l’intérieur durant un moment. Apportez-la à l’extérieur pour un temps. Alors recommencez. Ainsi vous allez découvrir que, durant un moment, vous ne respirez pas.
Hmm ! Voyez, vous vous stabilisez.

La ‘laya’ prend place entre votre prana et votre mana. Les deux shaktis deviennent une.
Maintenant, à ce niveau, quand vous êtes silencieux, maintenant vous pensez à votre intellect. Il est perdu. Pensez-y juste. Il est déconnecté. Il n’est plus là.

Ainsi ce qui s’est passé en fait c’est que [dans?] cette laya, l’attention s’élève dans l’intellect et l’illumine.
Ah ! Voyez, les pensées ne sont plus là.

Essayez de trouver votre intellect à l’intérieur de vous-même. Maintenant voyez : « Où est mon intellect ? » Essayez de le trouver.

Il n’est pas là. Il n’est pas en action. Essayez de nouveau.

Il fonctionne mais il est devenu le ‘Samashti’, devenu le collectif maintenant.
Ah ! Voyez maintenant. Avez-vous suivi ? Il n’y a plus de pensée.

Cet exercice va vous apporter cette conscience sans pensée, l’établissement de la conscience sans pensée. Il n’y a plus de pensée.
Ainsi c’est la deuxième leçon. D’accord ?

Que Dieu vous bénisse !