Advice on Right Side, Brighton 1982

Brighton (England)

EN



EN


Send Feedback
Share

Public Program. Brighton (UK), 14 May 1982.

English transcript verified IBP
Traduction française version 1/1/2014.

Oh, Je suggèrerais qu’on les laisse d’abord poser des questions aujourd’hui. Alors Je reste là…
Si vous avez des questions, il vaut mieux Me les poser d’abord. Pour que votre mental soit calmé.
Je suis contente d’être debout. C’est mieux pour voir les gens. Suis-Je mieux ici ou sur le sol?
Maintenant, il vaut mieux poser les questions d’abord, car hier lorsque nous avons commencé cette session de questions, les gens ont un peu dévié. Il vaut mieux poser maintenant les questions que vous avez, car vous êtes tous des chercheurs. Vous êtes tous des chercheurs et vous avez cherché, alors le mieux est de poser des questions maintenant, afin que Je puisse y répondre au cours de Ma conférence.
Pas de questions? Cela signifie que les Sahaja Yogis sont devenus tout à fait capables d’expliquer Sahaja Yoga, et Je suis très fière d’eux. Lorsque Je suis allée en Australie, les journalistes M’ont demandé: “Mère, tous Vos disciples sont-ils des érudits?”
J’ai répondu: “Non, ce sont des gens très ordinaires. Ils doivent être des gens très ordinaires et normaux.”
Mais ils M’ont dit: “A la manière dont ils connaissent les choses, c’est surprenant, nous pensons que ce sont tous des érudits.”
Je leur ai dit: “Toute l’érudition est en vous.” Toute la connaissance est à l’intérieur de vous. Si seulement vous pouviez y amener de la lumière, vous pourriez voir que toute la connaissance est en vous. Vous n’avez besoin d’aller nulle part pour votre connaissance. Elle est toute à l’intérieur, tout est intégré. Vous êtes intégré si magnifiquement pour devenir votre Esprit que Je n’ai pas grand’chose à faire. Cela fonctionne simplement. La seule chose, c’est qu’on doit savoir ce qu’on attend: pour être l’Esprit, que devrait-être notre aspiration? Et cela aussi logiquement vous devez le comprendre. Cela devrait être une conclusion logique. Pas seulement parce que Je dis quelque chose, parce que vous êtes devenu membre d’un groupe, parce que vous avez payé de l’argent quelque part. Ce n’est pas ainsi. Il s’agit de la réalité. Et logiquement cela doit être la réalité.
L’autre jour, Je vous ai parlé du côté gauche, du passé, du subconscient, du subconscient collectif, des problèmes du subconscient et des conditionnements que nous retirons des choses matérielles, de la matière. La matière essaye toujours de dominer l’Esprit. Et cette matière nous domine parce que nous venons de la matière, pour commencer. Mais comment l’Esprit en sort-Il? Comment se fait-il que nous devenions l’Esprit?
Des gens ont parlé de Réalisation du Soi. Tant de personnes ont parlé de seconde naissance. Tout le monde a dit: “Vous devenez naître de nouveau.” Il y a beaucoup de gens qui se baladent en disant: “Je suis deux fois né”, en s’autoproclamant. Vous pouvez trouver toutes sortes de gens dans ce monde, qui savent que quelque chose doit se produire, qu’une avancée doit avoir lieu, qu’il y a quelque chose que nous devons rechercher. Imaginez, au temps du Christ, il n’y avait pas autant de personnes qui cherchaient. Personne ne pouvait beaucoup parler aux disciples. C’étaient juste des pêcheurs ordinaires, des gens très simples. Mais aujourd’hui c’est une époque où vous trouvez tant de chercheurs partout dans le monde. Qui cherchent quoi? Que cherchez-vous? Cette recherche est celle de votre Esprit. Maintenant c’est également un terme très vague, de dire que vous recherchez votre Esprit. En fait, qu’est supposé être cet Esprit? Et pourquoi devriez-vous rechercher cet Esprit?
Dans notre évolution, nous sommes des êtres humains, notre conscience est celle d’êtres humains et cette conscience d’êtres humains n’est pas l’ultime. Si elle l’était, nous n’aurions pas cherché. Ce n’est pas l’aboutissement. Nous devons atteindre un point où quelque chose de plus doit se produire. En fait, comment abordons-nous le sujet logiquement? Dans notre évolution, que nous est-il arrivé? Nous étions des animaux, et de là nous sommes devenus des êtres humains. Qu’y a-t-il de si particulier chez les êtres humains, comparés aux animaux?
Dans la conscience de l’homme, il y a une nouvelle dimension. Par exemple, vous pouvez faire passer un cheval dans une ruelle sale, il ne ressent rien, ni la boue, ni la saleté, ni la beauté, ni les couleurs, rien. Il ne fait aucune différence. Mais si vous amenez un être humain dans une ruelle sale ou une maison sale, immédiatement il comprend, il n’aime pas cela. Donc ce qui est entré en nous n’est rien d’autre qu’une nouvelle dimension à notre conscience, comparée à celle des animaux. Ou bien nous pouvons dire de façon très scientifique que dans notre système nerveux central nous avons développé une nouvelle conscience.
Tout ce qui est dans notre système nerveux central, nous en sommes maîtres. Supposez que Je sente que ceci est chaud, tout le mode sentira que c’est chaud. Si Je dis voici la couleur de cet oiseau particulier, tout le monde dira la même chose. Donc, quelle qu’elle soit, la conscience d’un être humain—Je parle de conscience, pas de mythe, pas d’hallucination, mais la réalité—en ce qui concerne ses organes, en ce qui concerne ses organes des sens—est la même. Une personne qui sent du chaud ne dit pas qu’elle sent du froid, et si une autre arrive, elle ne dira pas que c’est froid, elles diront toutes que c’est chaud.
Donc il y a une seule chose, la vérité est unique, elle ne peut pas être multiple, et tout ce qui doit se produire maintenant dans notre évolution doit être présent dans notre conscience. Par exemple un poisson est devenu une tortue. Si un poisson est devenu une tortue, que lui est-il arrivé? C’est dans la conscience de la tortue, elle a commencé à sentir la Terre Mère. Elle a perdu quelque chose qu’avait le poisson et elle a commencé à sentir quelque chose de nouveau.
De la même façon, si, dans notre évolution, quelque chose doit se produire, nous devons avoir quelque chose de plus dans la conscience, être plus dynamique. Pour cela, nous pouvons suivre les écrits de tant de gens. Par exemple, nous pouvons considérer Jung comme un de ceux qui en ont parlé. Jung a dit que lorsque cette avancée aura lieu, les êtres humains deviendront, ‘deviendront’ conscients collectivement, ils le deviendront. Il n’a pas dit: “Vous commencerez tous à faire la même chose ou vous commencerez à vous comporter de la même manière.” Non, il a dit: “Vous deviendrez, vous en serez conscient”, ce ne sera pas à votre insu.
Donc lorsque vous recherchez l’Esprit, si l’Esprit doit vous éclairer, dans votre conscience, vous connaîtrez quelque chose de plus que ce que vous avez connu jusqu’à présent. Par exemple, vous pouviez sentir cela chaud ou froid aujourd’hui, mais peut-être qu’avec cette conscience, vous pourrez en ressentir quelque chose de différent. Il a dit très clairement que vous devez devenir conscient collectivement. Donc la prise de conscience est le but de notre évolution, rien d’autre, nous devenons quelque chose.
En langue sanscrite par exemple, on dit d’une âme réalisée—pour les Indiens, c’est tout à fait connu de tous, ce n’est pas quelque chose de difficile à comprendre—on l’appelle dvijaha, celui qui est né de nouveau. Et un oiseau est également appelé dvijaha, parce qu’un oiseau est d’abord né en tant qu’œuf, et ensuite il grandit, devient adulte et alors tout à coup il devient un oiseau. Et voilà le parallèle avec la Réalisation. Vous savez aussi que le jour de Pâques, nous donnons des œufs. C’est le même symbole, nous sommes des œufs et nous devons devenir des oiseaux. Donc, juste maintenant, à ce stade où nous sommes des êtres humains, nous sommes, comme un œuf, simplement limités à grandir jusqu’au point où nous pouvons devenir un oiseau.
Toutes les autres sortes de choses dont parlent les gens, ce n’est pas la Réalisation. Par exemple, Je peux dire: “Bon, si Je vous hypnotise très bien, Je peux vous donner des biberons et vous commencerez à têter les biberons tout comme des enfants.” Même en sachant que vous faites quelque chose de bizarre, vous le faites. Vous êtes forçé de le faire, car vous êtes hypnotisé. Si vous tombez dans une telle activité, ce n’est pas la Réalisation parce que, dans tout ce qui vous est arrivé en tant qu’être humain—ce que vous êtes—vous n’avez fait absolument aucune activité. Nous n’avons pas coupé nos queues de singes pour devenir des êtres humains. Cela s’est produit spontanément, comme une fleur devient un fruit. C’est un processus vivant. On ne réalise pas que tout ce qui doit vous arriver est un processus vivant, ce n’est pas un processus mort. Ce que nous pouvons créer est tout mort. Par exemple, nous pouvons nous tenir sur la tête, nous pouvons sauter, nous pouvons courir, nous pouvons faire toutes sortes de choses, mais ce n’est pas un processus vivant.
Un processus vivant, c’est lorsque vous devenez quelque chose, et cette transformation doit être demandée par tous les chercheurs honnêtes. Si vous n’êtes pas honnête, alors c’est difficile. Ou même si vous êtes honnête mais que vous vous identifiez à tort avec certaines idées que vous avez lues, parce que vous avez payé le livre, que vous avez payé une organisation ou payé quelqu’un, cela ne va pas vous aider. Ce que nous devons voir, c’est ce que nous devenons, et c’est ce que Je vous ai dit hier: “Devenez le maître!” Vous devenez le prophète dont Blake a parlé: “Les hommes de Dieu deviendront des prophètes et ils auront le pouvoir de transformer d’autres en prophètes.”
Donc, pour être tout à fait honnête avec vous-même, vous devriez dire: “Suis-je devenu un prophète et puis-je transformer les autres en prophètes?” Voici une façon très simple de regarder votre Réalisation et ce dont vous êtes capable: vous devenez un prophète, parce que tout est en vous, toute la machinerie est en vous, vous êtes comme un ordinateur, il faut simplement vous raccorder au secteur, et cela commencera à fonctionner.

Vous devez juste devenir cela. Et si vous ne devenez pas cela, alors toutes les autres choses—créer une organisation et toutes ces choses—ne servent à rien, n’ont aucune valeur, ne sont que, Je dirais, des idées malavisées. Qu’avez-vous reçu vous-même? Supposons, Je veux dire… Si Ray doit dire quelque chose comme: “Oh, Mère a vu une lumière, et ceci s’est produit et cela est arrivé. Elle a ces pouvoirs-ci et ces pouvoirs-là”, tout cela est inutile. Qu’est-ce que cela vous apporte?
Je peux être le roi de quelque chose, en quoi cela vous concerne-t-il? Ce que vous êtes devenu, c’est cela la chose importante, et pour cette transformation, si Je dis que tout est placé en vous, Je dois le prouver, c’est tout. Cette connaissance ne nous est pas inconnue, en fait. Cela a tout été décrit depuis le temps de Moïse. Par exemple, Il a parlé de “l’arbre de feu”. En fait, quel est cet arbre de feu? Personne ne le sait, on dit juste qu’il y avait un arbre de feu. Mais si vous voyez la Kundalini complètement illuminée, si vous pouvez la voir, elle ressemble vraiment à un arbre de feu.
Et ensuite il est dit aussi dans la Bible: “J’apparaîtrai devant vous comme des langues de feu.” En fait, de quoi s’agit-il? Personne ne l’explique, personne ne le sait, ces langues de feu ne sont rien d’autre que ces centres lorsqu’ils sont illuminés, vous les voyez simplement comme des langues de feu. Mais vous n’avez pas besoin de les voir, car lorsque vous êtes à l’extérieur d’une maison, vous pouvez voir la maison. Lorsque vous êtes dedans, vous ne la voyez pas, vous voyez juste le couloir. Et c’est pourquoi on doit comprendre que ce n’est pas ce que nous pensons qui doit arriver, mais que c’est ce qui doit arriver en réalité que nous devons accepter.
Donc, d’abord, nous devrions nous débarrasser de toutes ces fausses identifications avec nos idées: “Ceci arrivera, cela arrivera, et ceci devrait se produire. Je devrais voir une lumière, je devrais voler dans l’air.” Il y a beaucoup de gens qui payent de l’argent pour voler dans l’air. Je veux dire, c’est absurde. Pourquoi voulez-vous voler dans l’air? Je ne comprends pas. En payant bien plus d’argent pour cela qu’ils ne payeraient pour faire le tour du monde. Je vous le dis, si vous devez voyager en avion, cela ne sera pas aussi cher que ce que vous payez pour cette histoire de voler, cette histoire d’Escadrille Volante. Et de quoi s’agit-il, nous devons le comprendre, de quoi s’agit-il? Lorsque nous partons pour ce vol, dans quoi entrons-nous?
Et cette méthode d’hypnotisme est si subtile que vous ne pouvez comprendre. Vous marchez simplement. Avec la même histoire d’Escadrille Volante, nous avons eu un monsieur, qui était le directeur de l’académie, atteint d’épilepsie, sa femme atteinte d’épilepsie, l’enfant atteint d’épilepsie. Et ils sont tous venus Me voir, ils avaient perdu leur maison, ils avaient tout perdu, ils étaient sans le sou. Voilà ce qui est advenu en faisant voler toute cette plaisanterie.
En fait, vous devez réaliser que vous ne pouvez pas payer pour votre évolution, vous ne pouvez pas payer. C’est très simple à comprendre. Comme Je l’ai dit hier, si vous payez cette fleur, va-t-elle devenir un fruit? C’est un processus vivant, pour lequel nous ne pouvons pas payer, il ne comprend pas l’argent. Les processus vivants ne comprennent pas l’argent. Je n’ai connu aucun être humain—supposons qu’il souffre d’indigestion, il mettra de l’argent là en disant: “Voilà, je te paye, mon estomac, maintenant vas-tu digérer ma nourriture?” Agissons-nous ainsi? De la même façon, c’est le plus élevé des plus élevés des processus vivants, pour lequel vous ne pouvez pas payer.
C’est une chose très subtile à comprendre pour des êtres humains, car ils croient qu’on doit payer pour tout, et que sinon cela ne fonctionne pas. Vous voyez, vous allez vers une machine, vous voulez avoir, disons, une bonne machine, vous devez payer. Qui fonctionne, vous voyez. Si elle ne marche pas, vous pouvez l’avoir gratuitement. Mais celle qui fonctionne, vous devez la payer. Si une voiture est gratuite, c’est qu’elle est à mettre à la ferraille, vous ne pouvez pas l’avoir. Vous devez payer pour l’amener à la ferraille, donc il est toujours dans l’esprit des êtres humains qu’on doit payer. Et c’est très mal, vous ne pouvez pas payer pour cela. Je parle des processus qui sont au-delà de l’humain, que les êtres humains ne font pas.
Par exemple, nous ne pouvons pas transformer une fleur en fruit, ce processus vivant lui-même est hors de portée des humains. Mais lorsque vous devenez, lorsque vous devenez un super-humain, vous pouvez en manier. Et cela devrait vous arriver. Si cela ne vous arrive pas, tout le reste de ces choses est faux. Je vous le dis avec une grande inquiétude, car les gens qui sont sur le marché, qui vendent des biens, le font très bien. Ils savent comment vous appâter, ils savent comment enraciner des idées en vous, comment vous donner de fausses identifications, et vous vous identifiez simplement avec eux, jusqu’à ce qu’ils disparaissent complètement. Et alors vous êtes laissé en plan. Vous dites: “Oh, mon Dieu, qu’est-il arrivé?”
Une chose est sûre, c’est que votre Esprit n’est pas perdu. Il est bien là. Malgré toutes ces erreurs, quelles que soient vos recherches, l’Esprit réside en vous malgré tout, tant que vous vivez. Et cet Esprit doit être amené dans votre mental conscient, c’est-à-dire dans votre système nerveux central. Vous devriez ressentir les pouvoirs de l’Esprit dans votre être. Voilà ce qu’est Sahaja Yoga. Sahaja, comme il a dû vous le dire, signifie né avec vous.
En fait, hier Je vous ai parlé du côté gauche, qui est le pouvoir du désir, et, à travers ce pouvoir, nous avons tous nos conditionnements et toutes les tromperies de la matière, des choses matérialistes et aussi, on peut dire, nous rassemblons tout notre passé. Ce passé s’étend ensuite jusqu’au subconscient collectif. Je vous ai également dit hier que le cancer est une maladie provoquée par le comportement extrême du côté gauche des gens. Ceux qui ont un comportement extrême du côté gauche attrapent la maladie appelée cancer et elle peut être guérie si vous pouvez ramener un tel cas extrême au centre, elle peut être guérie, pas de doute là-dessus.
Maintenant le deuxième côté est le côté droit, dont Je vous ai dit que Je parlerai aujourd’hui. Le monsieur qui posait tant de questions n’est pas là, si? Il était simplement occupé à poser des questions hier, c’est tout. Il n’est pas intéressé par la recherche, Je pense.
Bien, en fait sur le second côté, du côté droit, il y a le pouvoir à travers lequel nous agissons. D’abord nous désirons et ensuite nous agissons. En fait ce pouvoir, le pouvoir du côté droit, s’exprime en nous en tant que système nerveux sympathique droit. La science vient du même point de vue, la science est dans le grossier, mais ce sont toutes des choses subtiles qui sont en nous.
En fait ce pouvoir du côté droit, qui existe en nous, nous donne le pouvoir de notre mental et la capacité physique à agir. En fait, cette action a lieu lorsque nous désirons quelque chose. Nous voulons mettre ce désir en application, alors nous allons dans l’action. Il faut comprendre de quelle sorte de pouvoir il s’agit. Ce pouvoir est appelé Prana Shakti en sanscrit, Prana. Et l’autre, le gauche ou Mana Shakti est le pouvoir des émotions ou, on peut dire, du mental, mais vous voyez la langue anglaise n’est pas si précise à ce sujet. Donc Je dirais la Mana Shakti et la Prana Shakti, ce sont les deux pouvoirs qui existent en nous. Et nous commençons à les utiliser à gauche et à droite, on peut dire, comme un frein et un accélérateur et ensuite nous devenons le maître de la conduite. Mais le devenant, nous commettons des erreurs.
Le mental humain a une spécialité d’aller aux extrêmes. Supposons que Je dise à quelqu’un: “Maintenant, tu dois méditer.” Ils méditeront pendant cinq heures. Il n’y a pas besoin de méditer pendant cinq heures. Mais si vous leur dites: “Tu dois rester la tête en bas”, ils le feront pendant dix heures. Donc il n’y a pas besoin d’aller aux extrêmes, nous devons être juste au centre, bien traiter notre corps, bien nous traiter. Il n’y a besoin d’être frénétique; il n’y a aucune raison d’en être obsédé. C’est juste une chose très simple qui doit vous arriver.
Par exemple, pensez à une graine qui est semée avec une musique très forte ou, disons, dans un endroit où tout le monde est pressé, crie, hurle. Qu’arrivera-t-il à cette graine? Elle ne germera jamais. Si elle est dans un endroit paisible, qu’elle est placée là où il faut, et pas dans un pot incliné, alors elle se développera certainement en un magnifique arbre ou un magnifique arbuste, ou ce qu’elle doit devenir. De la même façon, si nous sommes trop dans les extrêmes, nous allons vers la gauche et vers la droite.
En fait, en allant à gauche, Je vous ai dit hier ce qui se produit, toutes ces choses comme l’hypnose, les perceptions extrasensorielles et la plupart des gourous essayent ces trucs, vous voyez. Par exemple, ils vous hypnotisent simplement et les gens deviennent absolument fous de leur gourou: “Il est notre gourou”, et ils se comportent simplement comme des gens qui n’ont absolument aucune cervelle: “Oh, je me sens bien, je me sens bien.” Je vois quelle en est la raison: vous sentez qu’il y a une sorte de sens de la sécurité intégré chez cet homme et “Si je le suis, vous voyez, il va au Ciel et je vais avec lui au Ciel.” Cela ne se passe pas comme cela.
Vous devez aller individuellement au Ciel vous-même et vous devez devenir votre propre gourou et vous devez tout connaître à ce sujet. Ce n’est pas quelqu’un qui peut mettre une remorque derrière lui et y mettre des gens en disant: “Allez, venez avec moi, je vais au Ciel.” La plupart de ces gens sont en fait en train d’aller en enfer et vous les suivrez très vite. Donc ce n’est jamais ainsi, croyez-Moi. Si quelqu’un dit: “En suivant un certain gourou, vous irez au Ciel”, c’est absolument faux.
Vous devez suivre le Principe, et tout gourou qui est un vrai gourou vous le dira toujours, vous dira toujours que vous devez ‘devenir’ quelque chose. Il ne dira jamais: “Bien, tu m’as donné l’argent, très bien, tu es membre. Maintenant tu es mon enfant, maintenant tu es mon disciple et je te donne mon amour. Aimons nous.” Où est l’amour dans tout cela? “Et donne plus d’argent, donne-moi des Rolls-Royces, donne-moi ceci, donne-moi cela.” Et, comme des fous, nous le faisons, en pensant que nous pouvons échanger ces choses.
En fait, comme nous sommes des chercheurs, nous avons pleinement le droit de trouver notre Esprit et nous ne devons pas être trompés par tous les trucs et farces de ces gens-là ou, Je dirais, les sinistres méthodes qu’ils emploient. Non seulement pour vous initier pour de l’argent—cela ne Me dérange pas, ce sont des trafiquants, qu’ils aient de l’argent et ce qu’il veulent avoir! Mais ils gâchent vos chances de Réalisation, et vous ne le comprenez pas. Et une fois qu’elles sont gâchées, il est très difficile de vous donner la Réalisation. Et si vous n’y travaillez pas vraiment activement, ce sera une situation impossible. J’ai vu des gens qui ont souffert pour cette raison.
En fait cette action en nous agit sur nos capacités mentales et physiques sur le côté droit. Par exemple, nous pensons au futur, alors la planification commencera, avec ces plans: “Alors, nous devons faire ceci demain, ou après-demain nous devons le faire.” Et nous commençons à nous asseoir: “Bon, j’irai là et je trouverai ceci et alors je prendrai un ticket et ensuite j’irai là.” Je veux dire, notre mental travaille pour le futur. A tel point que nous devenons absolument tournés vers le futur. A tel point parfois—J’ai rencontré des gens tournés vers le futur, ils avaient même oublié leur propre nom. Pouvez-vous le croire? Je veux dire, ils ne se souviennent même plus du nom de leur père. Ca, ça va, mais même leur propre nom, ils l’oublient. Je veux dire, ils sont comme des fous, parce qu’ils ne se rappellent plus leur propre nom et ils ne savent pas où ils sont, ni ce qu’ils sont en train de faire.
J’ai rencontré des gens de ce genre qui sont vraiment des gens malades, parce qu’ils sont maintenant devenus si tournés vers le futur qu’ils ne savent plus rien de leur passé. En fait, ce comportement tourné vers le futur démarre dans une société où les gens pensent toujours au futur. “Que ferai-je, que dois-je faire demain, que dois-je accomplir demain?” Et lorsque nous commençons à les faire toutes ces choses, notre attention va dans l’extrême droite.
En fait, à cet endroit, nous sommes dans une situation très dangereuse, très dangereuse, lorsque nous commençons à rechercher le futur. Et voir le futur est une chose imaginaire, c’est absolument imaginaire, car ce que vous pensez du futur n’existe pas. Ce qui existe, c’est le présent, nous devons être dans le présent, pas dans le futur. Mais les gens diront: “Vous devez être dans le présent, mais comment? Nous n’y arrivons pas. Nous sommes soit dans le passé, soit dans le futur.”
Parce que, lorque la vague de pensée s’élève, elle monte et redescend. Une autre vague de pensée s’élève, monte et redescend. En fait, cette vague de pensée qui monte, nous montons avec elle, mais nous ne voyons pas qu’elle redescend. Une autre vague de pensée s’élève, nous la voyons, mais nous ne voyons pas où elle disparaît. Et donc nous surfons sur la crête de ces pensées et nous ne savons plus, peut-être sommes-nous dans le passé ou peut-être dans le futur.
Mais au centre de ces deux pensées, il y a le présent, et nous ne savons pas comment mettre notre attention là, ce qui est une chose très difficile. Et simplement dire: “Tu dois être au centre”, ce n’est pas possible. Toutes ces choses: “Tu dois faire ceci, tu dois faire cela”, cela ne va pas fonctionner, tant qu’il n’y a pas de lumière. Par exemple, s’il n’y a pas de lumière dans cette pièce et que vous dites: “Va tout droit!”, vous ne pouvez pas marcher, parce que vous ne voyez pas où est le passage, où marcher. Même si vous ordonnez: “Fais tout ce qui te plaît”, vous ne pouvez simplement pas avancer tout droit sans toucher l’une de ces chaises, car il n’y a pas de lumière et vous ne voyez rien.
Donc il faut comprendre que, dans la vie tournée vers le futur, lorsque nous vivons et planifions trop dans le futur, en réalité ce que nous faisons, c’est que nous vivons dans un monde imaginaire. Nous avons beaucoup d’histoires de gens qui vivaient dans des mondes imaginaires et qui ont découvert que tout était détruit. Et il y a des gens qui y arrivent par leurs efforts physiques, et lorsqu’ils vont dans leurs efforts physiques, ils se créent un autre problème, car ils deviennent simplement des gens orientés vers le physique. Et si vous êtes juste orientés vers le physique, l’Esprit Se met en colère contre vous.
Donc le mouvement du côté droit est pour les gens qui sont très méticuleux, vous voyez, c’est-à-dire les gens qui sont très exigeants à propos du temps et qui sont très fermes à propos des choses, qui sont des gens très secs, qui sont très carrés et ne tolèrent aucune bêtise. Un genre de personnes, vous voyez, que vous trouvez normalement. Et ces genres de personnes deviennent des problèmes et sont très ennuyeux, vous voyez. Vous n’arrivez pas à supporter leur compagnie, ils peuvent être des gens très pénibles. Et ils vous font de grands discours pour expliquer comment être direct et comment marcher tout à fait droit. Dans la nature, rien n’est droit, tout bouge si magnifiquement, parce que la nature est créée par la variété, et c’est la variété qui apporte la beauté. Ils ne pensent pas à la beauté, ils ne pensent pas à l’amour, à la compassion, rien! Pour eux, c’est un monde très méticuleux et c’est ainsi qu’ils vivent. De telles personnes développent en elles un grand ego, comme vous le voyez ici, il y a un ballon jaune dans la tête, appelé ego.
Sous l’action du côté gauche, le côté émotionnel, nous développons du super-ego, mais sous l’action du côté droit, nous développons de l’ego. En fait, cet ego n’est pas facile à observer. Car si vous avez du super-ego, vous avez des douleurs dans le corps, vous êtes une personne malheureuse, vous avez des rides sur le visage et vous avez l’air complètement épuisé. Mais si vous avez de l’ego, alors vous avez l’air si dynamique.
On peut dire qu’Hitler était l’extrême de cette histoire d’ego. Et il s’est mis dans la tête qu’il était une sorte d’incarnation divine et qu’il devait sauver son peuple. Et c’est lui qui connaissait les races et tout cela et il était supposé sauver une race.
Ce genre d’idée vient de ces gens qui sont du côté droit. Ils sont très aggressifs, il peut être agréable de leur parler, ils peuvent avoir l’air très humbles, ils peuvent être de très bons hommes d’affaires. Ils peuvent être n’importe quoi, mais ils ne savent pas qu’ils ont ce Mr Ego qui s’agite sur leur tête comme un gros ballon et qu’ils flottent dans l’air. L’aboutissement de l’ego, c’est la stupidité. Vous en serez surpris, l’aboutissement de l’ego est la stupidité. De telles personnes s’adonnent à toutes sortes de choses stupides en disant: “Qu’y a-t-il de mal?”
Par exemple, J’ai connu des personnes âgées qui se comportaient de manière si stupide, en disant: “Qu’y a-t-il de mal?” Vous savez, un vieil homme, disons de quatre-vingt-dix ans, qui ne peut même pas marcher sans canne, se met à danser comme vous et ensuite il tombe, vous voyez, et il pense: “Qu’y a-t-il de mal?” C’est comme une dame que J’ai connue, elle avait dans les quatre-vingt-cinq ans, elle s’est tuée en tombant d’un cheval. Evidemment, Je veux dire, qu’attendez-vous d’autre à quatre-ving-cinq ans, c’est vraiment évident. Une dame de quatre-vingt-cinq ans, elle devrait s’installer à la maison, s’occuper de ses petits-enfants, peut-être a-t-elle des arrières-petits-enfants, vous voyez. Au lieu de cela, pourquoi se prend-elle pour une dame de vingt-cinq ans en montant sur un cheval? Alors ils font toutes ces choses si stupides et ensuite ils disent: “Qu’y a-t-il de mal?” Rien de mal dans la stupidité: “Qu’y a-t-il de mal?” En fait, ces gens sont une nuisance pour la société, pour les autres.
Les gens qui ont du super-ego sont pénibles pour eux-mêmes, mais ceux qui sont pleins d’ego sont pénibles pour les autres. Ils sont tout le temps en train de corriger les autres, de tourmenter les autres, d’imposer leurs idées aux autres personnes, et de telles personnes peuvent avoir vraiment beaucoup de succès, car un succès en appelle un autre. Ils n’arrêtent pas de marteler des choses dans la tête des gens, en disant: “Si, c’est vrai, c’est vrai!” Et lorsque que vous le dites vous-même, tout à coup vous le croyez: “Oui, cela doit être vrai.”
Et ces gens sont bien plus dangereux, Je dirais, que ceux du super-ego. Mais pour les gens qui ne connaissent pas les trucs du super-ego, ils peuvent être vraiment très, très dangereux, parce qu’ils sont très subtils. Vous ne pouvez pas les déceler, ils hypnotisent, ils peuvent vous posséder, ils peuvent être très rusés et ils peuvent concevoir toutes sortes de méthodes dont vous n’avez pas conscience. Donc il n’est pas facile de choisir lequel est le meilleur ou le pire. Les deux choses sont mauvaises si elles vont aux extrêmes, à droite ou à gauche.
Maintenant, regardons ce qui se produit physiquement. Comme Je vous ai parlé du cancer que nous attrapons avec le côté gauche, qu’arrive-t-il physiquement aux personnes qui sont tournées vers le futur? Spécialement pour le comportement tourné vers le futur, nous avons un centre appelé Swadhisthana Chakra, qui se manifeste sur un plan grossier dans le plexus appelé le plexus aortique en nous. En fait, ce Chakra du Swadhisthan est très important pour les êtres humains, en particulier pour les gens qui sont développés. Avec ce Chakra, nous convertissons en fait la graisse qui est dans l’estomac pour l’utiliser dans le cerveau. En fait, c’est le centre du Surya, du Soleil. En fait, lorsque nous commençons à penser, ces cellules sont transformées pour qu’elles soient assimilables par le cerveau.
Maintenant si vous pensez tout le temps, si tout le temps vous réfléchissez, alors qu’arrivera-t-il? Je veux dire, cela ne va pas vous faire pousser des cornes, vous consommez tout cela, et une fois que vous avez consommé toutes ces cellules, vous devez les remplacer. Et pour ce remplacement, ce Chakra du Swadhisthan doit travailler très dur pour convertir les cellules pour leur utilisation par votre cerveau. En fait, pendant qu’il fait cela, il y a d’autres choses dont ce Chakra du Swadhisthan doit s’occuper. Par exemple, votre foie, votre pancréas, votre rate, vos reins, ils doivent tous être gérés par ce centre, et également l’utérus pour les dames. Maintenant lorsqu’il n’y a qu’une seule tâche confiée à ce Chakra du Swadhisthan et qu’il ne peut pas faire d’autre travail, alors les autres choses sont négligées, et donc vous développez une terrible maladie appelée problème de foie.
En fait, ce problème de foie est une autre chose que vous ne ressentez pas vous-même, ce sont les autres qui savent que vous avez le foie malade: à la manière dont vous vous énervez, la façon dont vous êtes difficile, la manière dont vous grognez toujours après les gens, la manière dont vous n’êtes jamais content de rien, la façon dont vous critiquez les autres. Tout cela est lié au foie et ces personnes malades du foie ne sont jamais contentes d’elles-mêmes, parce que le foie s’occupe de votre attention.
Et ceux qui ont des problèmes de foie, leur attention est horrible. Elle fait comme ceci, vous voyez, vous ne pouvez pas garder votre attention tout droit. Dans la rue, vous marcherez directement vers une voiture, car vous regardez quelque chose que vous n’êtes pas supposé regarder. Mais si vous regardez tout le temps comme cela, vous ne pouvez pas marcher. Je veux dire, vous ne trouverez aucun animal comme cela, qui marche comme ceci, il n’y a que des êtres humains qui le font. Si vous les observez dans la rue, vous serez étonné. Où marchent-ils? Ils ne marchent pas droit, ils ne regardent pas droit, mais leurs yeux vont par ici, par là, parce que leur attention est vacillante, leur attention est oscillante à cause d’un mauvais foie.
Donc ce foie est une chose vraiment très importante. En fait, ce foie a la capacité spéciale d’extraire tous les poisons du corps en les transformant en chaleur. Et la chaleur dans le corps doit être transformée, ou doit être transmise au sang, ou à l’eau dans le sang, et elle doit être évacuée de votre corps, peut-être par la transpiration ou sous une autre forme. Mais ce qui se produit, lorsque ce foie est hors d’usage, il ne peut pas le faire, il ne peut pas transmettre cette chaleur dans le courant sanguin et cette chaleur reste dans le corps et vous vous échauffez véritablement et cette chaleur vous crée tous ces problèmes.
Donc, dans Sahaja Yoga, voici ce qui se produit lorsque la Kundalini S’élève: Elle modifie la forme du sang. L’hydrogène et l’oxygène qui, à cause de cette chaleur et de tout cela, sont placés d’une manière très bizarre, comme ceci, deviennent comme cela [Shri Mataji indique le haut, puis le bas] et ils commencent à emmagasiner cette chaleur en eux. C’est pour cela que les gens qui ont un mauvais foie ressentent un peu de chaleur lorsque la Kundalini S’élève. Mais on peut soigner cela en apportant cette paix et ce confort à l’organe du foie. Et vous pouvez tout à fait guérir votre foie, pas de doute là-dessus.
Ensuite, la seconde chose qui vous arrive, c’est le pancréas, qui vous donne le diabète. Seule une personne qui pense trop attrape le diabète. Par exemple, un fermier indien ne sait pas ce qu’est le diabète. Mais ensuite vous arrêtez le sucre, mais ce n’est pas la manière d’arrêter votre diabète. Le diabète vous arrive parce que vous pensez, pensez, pensez, pensez, pensez trop. Les docteurs ne veulent pas comprendre cela, c’est pour cela qu’ils disent que c’est incurable, parce qu’ils ne peuvent pas relier les pensées à la maladie.
Et c’est ce qui se produit lorsque vous pensez tout le temps comme un fou, alors le diabète s’installe. Et ce diabète peut aussi être guéri si vous avez votre illumination. Vous pouvez aussi guérir le diabète d’autres personnes, car, comme ce pouvoir vital, qui est l’intégration de ces trois pouvoirs, coule à travers vous et que vous pouvez le renouveler, vous pouvez en donner davantage à d’autres personnes qui ont épuisé le leur, et vous pouvez, disons, les remplir de ce pouvoir et vous pouvez les guérir.
Mais la troisième chose est la pire de tout ce qui arrive aux gens, c’est le cancer du sang, à cause de la rate. La rate est un organe très important qui est le centre de la paix en nous. Celui qui n’a pas une bonne rate ne peut pas être une personne en paix. En fait, c’est une chose très simple, mais les docteurs ne peuvent pas la relier, tous les gens scientifiques ne peuvent pas la relier à quelque chose de vraiment très simple. Et cette chose simple, c’est que, si nous mangeons notre nourriture en étant surexcités, nous sommes partis pour avoir un problème de rate et nous pouvons faire une leucémie.
En fait, si la mère a ce tempérament, ou que le père a ce tempérament, les enfants peuvent naître avec une leucémie. En fait, nous sommes heureux de vous dire qu’à New York nous avions un cas de leucémie. Et lorsque J’étais en Inde, dans un village, quelqu’un est venu Me dire que tel garçon était malade. Il n’avait que seize ans et avait une leucémie, et les docteurs avaient déclaré qu’il allait mourir d’ici deux semaines. Ils déclarent toujours, ils ne sont bons qu’à faire des déclarations.
Et lorsque J’ai appris ce cas [à New York], Je leur ai dit: “Je ne peux rien faire, Je suis dans un village, mais vous pouvez téléphoner à une des Sahaja Yoginis—elle était en Angleterre, maintenant elle vit à New York—et elle s’occupera de ce cas.” Vous serez étonné, mais ce garçon a été guéri complètement. Il est sorti de l’hôpital, il est venu Me voir et maintenant il a repris ses études.
Je veux dire, nous avons guéri beaucoup de cas de leucémie, mais ici nous ne devons pas guérir les gens… ou les soigner, ce n’est pas notre travail. Cela se produit spontanément, comme effet secondaire de l’éveil de la Kundalini. L’important, c’est que nous devons faire de vous des docteurs, nous devons vous transformer en personnes savantes, nous devons vous transformer en être humains collectivement conscients, qui devez entrer dans le Royaume de Dieu, y résider dans Sa paix, Sa béatitude et Sa joie.
En fait, les problèmes de reins, d’hypertension, tout cela est dû à cela. Les gens s’inquiètent, ils sont surexcités, vous voyez, et cette frénésie nous arrive simplement par habitude. J’ai connu des gens, dès que vous dites: “Oh, tu dois aller quelque part en avion”, tout à coup le mot ‘avion’ déclenche cette excitation “Oh!” Ils deviennent fous. Ils ne savent plus ce qu’ils font. Ils oublient leur passeport, ils oublient leurs bagages, ils oublient ceci, ils sont frénétiques. Si vous allez à l’aéroport, vous verrez ce Nabhi gauche, comme nous appelons ce centre, la rate devient surexcitée. En fait, lorsque vous mangez votre repas ou faites n’importe quel travail, cela crée une urgence et il y a besoin de plus de sang pour digérer cette nourriture. Alors cette rate, la pauvre, travaille très dur pour créer ce supplément de cellules sanguines. Mais si au moment où vous mangez, vous êtes aussi, disons, en train de lire un journal, c’est la pire des choses qu’on puisse faire le matin. Horrible! Vous lisez le journal, vous mangez la nourriture, votre rate disjoncte, parce qu’une autre urgence se présente.
Si ensuite vous montez sur votre vélo avec un sandwich à la main, c’est même pire que cela. Et vous vous dépêchez d’arriver au travail, tout à coup vous tombez en chemin sur un grand embouteillage, alors vous vous trouvez même dans une très mauvaise situation. Et vous devenez si frénétique, vous ne comprenez pas. Et à propos de la personne qui est devant vous, vous n’arrêtez pas de dire: “Qu’est-ce qui lui prend à ce gars? Pourquoi ne peut-il pas conduire plus vite?” Et ce même type dit exactement la même chose de l’autre gars qui est devant lui. Donc cette folie démarre, toute cette foire d’empoigne commence. Et si vous mangez votre repas avec une telle hâte et une telle frénésie, vous développez ce problème, qui est très dangereux, qu’on appelle leucémie, et qui est très commun chez les jeunes gens.
En fait, enfin et surtout, il y a les problèmes de cœur. Lorsque vous prêtez trop attention à toutes ces choses extérieures, aux choses matérielles, à tout votre progrès matériel, à votre progrès physique et à une trop grande informatisation de votre cerveau, alors vous négligez l’attention requise sur votre Esprit, qui réside dans votre cœur. Et donc cet Esprit S’éloigne, et lorsque l’Esprit recule, vous avez une crise cardiaque. Seule une personne qui est du côté droit peut faire une crise cardiaque, et jamais une personne qui est du côté gauche.
J’ai dit cela à un docteur et il M’a dit, cela peut paraître étonnant, que dans un hôpital psychiatrique, il n’y a jamais besoin d’électro-cardiogramme, vous n’en n’avez pas besoin. Ils n’auront jamais de crise cardiaque. Un fou ne fait jamais de crise cardiaque. C’est étonnant, une personne qui est folle utilise davantage son cœur, son côté gauche, ses émotions et c’est son cœur qui devrait flancher, mais non, c’est son mental qui flanche. Pouvez-vous l’imaginer? Et celui qui utilise son mental, c’est son cœur qui flanche!
C’est un équilibre créé par la nature en nous. Observez avec quelle intelligence la nature essaye de nous guider vers le centre: n’allez pas vers les extrêmes, restez au centre, restez au centre. Et alors, lorsque vous êtes véritablement au centre, alors vous avancez très rapidement dans votre évolution.
Donc voici notre côté droit, le côté tourné vers le futur, et comme vous le savez, nous sommes tous très portés vers le futur par tempérament. Cette passion pour le futur ne peut pas être guérie en disant: “Alors maintenant, ne pense plus!” Vous ne pouvez pas, vous n’en êtes simplement pas capable. Si Je vous ordonne: “Maintenant, tu as intérêt à arrêter de planifier!”, vous ne pouvez vraiment pas le faire, vous ne pouvez pas vous en empêcher.
Vous devez faire ce genre de planification. Et vous découvrez que tous ces plans échouent, parce que ces plans ne sont pas liés aux plans du Divin. Le Divin a certains plans, alors que vous avez d’autres plans et vous ne pouvez jamais les combiner. Et c’est pour cela que vous découvrez que tous vos plans échouent et que vous êtes juste frustré, laissé en plan. Vous ne comprenez pas ce qui s’est passé.
Pour votre gouverne, il faut comprendre qu’il y a un Pouvoir Divin. Que cela vous plaise ou non. Tout ce travail vivant qui est fait—des millions et des millions de fleurs qui deviennent des fruits, une graine qui devient un arbre, une graine particulière qui devient un arbre particulier, tous les choix qui sont faits, toute la façon organisée dont fonctionne la chimie, la manière dont la chimie suit le tableau périodique des éléments—tout ce que vous voyez dans ce monde, tout est si bien organisé qu’il doit y avoir quelqu’un qui le fait.
Donc il y a un Pouvoir Divin qui nous entoure, il n’y a pas de doute là-dessus. Mais nous ne L’avons pas encore ressenti, c’est tout. Si nous ne L’avons pas ressenti, cela ne signifie pas qu’Il n’existe pas. Il existe bien et Il agit. Nous avons vu à travers notre expérience que tant de choses vivantes se produisent. Nous trouvons simplement cela normal, cela ne nous inquiète pas.
Regardez, dans la vie humaine elle-même, un enfant doit naître, alors un fœtus est gardé dans le corps. Normalement la loi de la science médicale dit que si quelque chose d’étranger entre dans le corps, il est rejeté immédiatement. Toutes les forces se mettent en place pour le rejeter. Mais nous découvrons que lorsqu’un fœtus se constitue, tout le système agit pour le nourrir, s’en occuper, pour s’en préoccuper véritablement. Avec beaucoup de précautions, les eaux sont créées autour de lui, afin qu’il ne soit pas dérangé, et toutes sortes d’attentions sont prises par le corps pour s’occuper du fœtus. Et lorsque le fœtus est prêt, il est expulsé.
Qui fait cela? Qui fait cela? Nous devons nous poser ces questions à nous-mêmes parfois. Après tout, pourquoi sommes-nous devenus des êtres humains? Quelle en était la nécessité? Quel en était le besoin? Et si nous n’avons pas la réponse, cela signifie que nous sommes encore en transition et que nous devons parvenir là où nous aurons la réponse.
Nous sommes faits êtres humains pour ressentir ce Pouvoir Divin, pour manœuvrer ce Pouvoir Divin et ainsi jouir de la béatitude du Divin. Ce Pouvoir Divin est l’Etre Collectif qui nous apporte le sens collectif. L’Esprit dans notre cœur est Celui qui est l’Etre Collectif en nous, qui manifeste ce Pouvoir Divin à travers lequel couler. Et c’est pour cela qu’une fois que nous sommes connectés au secteur, nous commençons à devenir ce pour quoi nous sommes créés. Comme une machine: une fois qu’elle est branchée, elle prend son sens. Mais cette machine, même si elle est branchée sur le secteur, n’a pas conscience de l’électricité, de Ma voix, de rien. Alors qu’un être humain, lorsqu’il est relié au secteur, alors il en devient conscient et c’est cela que vous devez voir.
Lorsque vous êtes Réalisé, vous pouvez élever la Kundalini des autres, vous pouvez donner la Réalisation à d’autres. Ray lui-même l’a fait à tant de gens. Même à Riyadh, il l’a fait. Il l’a fait partout, partout où il allait. Il est tout à fait comme vous, il est ingénieur, il est simplement comme vous, il était tout à fait comme vous. Et maintenant vous serez stupéfait de voir combien il se connaît lui-même et combien il connaît les autres.
Et un changement radical s’est produit, car, une fois que vous recevez l’Esprit, lorsque vous recevez le plus élevé, toutes ces choses terre-à-terre tombent et vous devenez un maître de vous-même. Plus d’asservissement à des habitudes ou autre chose, cela fonctionne juste magnifiquement. Mais il faut s’en donner la chance et il faut avoir de la patience. La pire part de la soi-disant intelligence, c’est que vous pouvez vous moquer de tout. C’est la façon la plus facile, se moquer de tout et s’en débarrasser.
Autrefois, lorsqu’on voulait affronter la réalité—par exemple lorsque le Christ est venu, ils ne se sont pas moqués de Lui. Mais ils l’ont fait au moment où Il a été crucifié, mais ils ont juste démenti. Mais maintenant ce n’est pas vraiment un problème, ce problème n’existe pas, car démentir, vous voyez, cela requiert plus d’effort, alors il vaut mieux se moquer. C’est de la stupidité. De même, comme Je l’ai dit, c’est de la stupidité de se moquer de quelque chose, parce que vous êtes cela, vous êtes l’Esprit. Vous êtes celui qui doit le recevoir et, si vous savez seulement vous moquer, s’il vous plaît, allez jouer à cela. Toute votre vie vous continuerez, toutes vos vies vous continuerez, à quoi cela sert-il?
Et si vous ne recevez pas votre Réalisation, selon les termes de votre jugement, vous avez échoué. Vous avez échoué et on vous donne une chance. Vous pouvez être réconforté et vous pouvez être conseillé, vous pouvez être racheté. Mais personne ne peut vous faire goûter à la beauté de votre propre être, cela vous devez le faire vous-même. Si vous ne voulez pas le faire, tant pis. Vous en avez parfaitement le droit. Vous êtes libre de le faire, de faire ce que vous voulez. Mais si vous voulez le faire, alors s’il vous plaît arrêtez de papillonner d’un gourou à l’autre, arrêtez et regardez par vous-même de quoi vous avez besoin. C’est une chose sérieuse, qui doit se produire.
Tant que les êtres humains ne sont pas évolués, aucun des problèmes de ce monde ne sera résolu, aucun des problèmes, c’est Moi qui vous le dis. Tout ce qu’on a fait par la pensée—par exemple, on a créé la démocratie, on a créé le communisme, ceci, cela. Toutes ces absurdités n’ont absolument aucun sens dans la réalité, cela n’a aucune signification. Parce que, disons par exemple, vous pourriez dire que Je suis très puissante, donc Je suis capitaliste. Mais Je ne peux pas vivre sans donner aux autres, donc Je suis communiste. Je suis une parfaite capitaliste et une parfaite communiste. Tout existe en Moi et ces idées sont toutes artificielles, lorsque vous appelez un groupe de gens démocratiques et d’autres gens autre chose. Car, tant qu’ils sont attachés à leur égoïsme, à toutes ces choses, ils n’en tireront rien de bon.
En fait, le détachement a lieu parce que vous devenez un avec l’Esprit, qui n’est pas attaché, qui vous donne cette lumière, ce détachement, à partir duquel vous pouvez observer toute la chose, juste comme une pièce de théâtre qui se déroule. Et vous pouvez très bien y arriver. Vous êtes si dynamique, si dynamique que vous êtes surpris de votre propre dynamisme. A part cela, il faut réaliser qu’il existe un Pouvoir, qui est un Pouvoir Omniprésent. C’est ce Pouvoir Lui-même qui pense, organise et S’occupe de vous. Tant de choses sont arrivées aux Sahaja Yogis que, si Je devais tout vous raconter, vous en seriez stupéfaits. Des choses étonnantes se sont produites.
Mais Krishna l’a dit très clairement: “Yogakshema vahamyaham”, c’est-à-dire “Lorsque vous recevez le Yoga, vous recevrez le bien-être.” Après le Yoga. Il a dit le Yoga d’abord, l’union doit d’abord avoir lieu, ensuite vous aurez le bien-être. En fait, J’ai vu des gens qui vont voir de soi-disant gourous et tout cela. Malades, vous voyez leur visage pâle, absolument épuisé, ils ne sont bons à rien, des gens tout à fait misérables. Alors comment de telles personnes pourraient-elles être en Yoga?
Non seulement physiquement, mais aussi mentalement ils sont en paix, ils sont pleins de compassion et d’amour. Et cette compassion ne parle pas, mais coule simplement. Elle coule, elle émet, vous pouvez même donner votre compassion aux fleurs. Si des fleurs sont en train de mourir, vous pouvez leur en donner et elles vivront pendant un moment. S’il y a, disons, des arbres qui sont en train de mourir, si vous leur en donnez, ils prospèreront. Si vous en donnez à des animaux, ils seront différents, car la première fois, juste après avoir reçu ce pouvoir, vous redonnez quelque chose à la nature. Jusqu’à présent, vous aviez toujours pris à la nature. Maintenant c’est la première fois que vous commencez à donner quelque chose à la nature. Comme cette compassion coule simplement, elle ne reçoit rien, elle coule vers les autres et cela devrait vous arriver.
Ne vous satisfaites pas de choses bon marché, de quelque chose d’absurde, c’est une sorte d’imitation ou d’idée de masse. Je parle d’une collectivité où chaque individu est conscient. Ce n’est pas une activité de foule, c’est une collectivité.
Que Dieu vous bénisse!
J’espère qu’aujourd’hui beaucoup recevront la Réalisation et deviendront un avec leur Esprit et sentiront leur sens collectif. C’est seulement Mon espoir. Je place Brighton très haut en Angleterre et J’ai toujours dit que l’Angleterre est le cœur de l’Univers. C’est très important que ce soit le cœur, pas de doute. Et c’est pourquoi Blake a dit qu’elle devait devenir Jérusalem. Il y a beaucoup de vérité dans ce qu’il a dit. Beaucoup de choses qu’il a dites sur Sahaja Yoga, sont tout à fait prouvées. Mais ce cœur est léthargique. Ce cœur est endormi, c’est une chose triste. C’est comme J’ai dit que l’Europe est le foie et on y boit. Pouvez-vous imaginer quel sera l’état des affaires, ou même pire, si chaque chose va à l’encontre de sa propre essence? Et l’essence de l’Angleterre est que c’est le cœur. Cela signifie qu’elle articule, qu’elle fait circuler.
Tout ce qui se produit en Angleterre est pris au sérieux. Supposons que vous deveniez tous des gens stupides—le monde entier le deviendra aussi. Cette responsabilité est vraiment sur vous, mais vous ne le réalisez pas. C’est une chose très importante que nous faisons. Cela semble très petit dans ce pays, parce qu’il y a très peu de gens qui sont véritablement venus et établis dans Sahaja Yoga. Très peu de gens, il y en a très peu de ce calibre-là, Je pense. Il y a de tout petits enfants, beaucoup viendront dans, disons, dix ans ou plus. Je suis sûre qu’il y aura des gens de très grande qualité qui viendront. Et les chercheurs qui sont ici sont aussi en quelque sorte un peu nerveux, car ils veulent apprendre des Américains et des Européens. Il n’y a rien à apprendre d’eux. C’est vous qui allez diffuser, c’est vous qui allez transmettre le message.
Je sais que c’est un pays très important et d’une certaine façon il est arrivé que Mon époux ait pu remporter cette élection en Angleterre et nous sommes restés ici maintenant depuis huit ans, pouvez-vous le croire? Et Je serai ici peut-être encore pendant quatre ans, au maximum. Donc J’espère que quelque chose se produira et dans ce Brighton, qui est un très bon endroit, Je suis sûre qu’ici aussi beaucoup recevront leur Réalisation et aideront à l’émancipation des êtres humains.
Merci beaucoup. Que Dieu vous bénisse!
[Partie manquante:]
Si vous avez des questions, vous devez Me les poser. En toute franchise, Je dois vous dire que Je suis votre Mère. Je ne Me sens jamais offensée si vous Me posez une question. C’est important, car en fait Je n’ai aucune question. C’est vous qui devez M’en poser. Je n’ai absolument aucune question.