Adi Shakti Puja 1982

(England)


Feedback
Share

Adi Shakti Puja. Cowley Manor Seminar. Cheltenham (UK), 1 August 1982.

English transcript: IBP verified
Traduction Vér1 – version 31/01/2013
(Informellement, avant le discours du puja, s’adressant à quelques personnes)
Shri Mataji : Aidez-le, une personne seule ne peut pas le faire, quelqu’un d’autre, Marcus, Nick, n’importe qui, aidez-le. C’est trop pour une personne seule, aidez-le s’il vous plait.
Alan, allez dire à Bai de m’apporter Mon mouchoir de Mon … J’ai Mon … – Non, non, c’est tout bon, c’est là, avec Mon sac. L’avez-vous apporté ? Oui, il est là. Ne vous inquiétez pas, ne vous inquiétez pas !
Quelqu’un : Voilà Votre sac, Mère.
Shri Mataji : Est-ce que les américains sont venus, ceux qui ont fait le Puja, sont-ils arrivés ? Est-ce qu’ils sont là ?
Quelqu’un : Oui.
Shri Mataji : Oh, ils sont là, alors tout va bien.
Et dans ces nouveaux centres, avez-vous commencé à faire des Pujas quelque part ? Non, les vôtres (parlant à un leader particulier, indien probablement) c’est très bien, Je parle de l’Angleterre.
Gavin : N’importe quel centre en Angleterre où nous avons de nouvelles personnes ? …
Shri Mataji : Cheltenham, par exemple. Où est Alan ? Demandez-lui.
Quelqu’un : Il vient juste de sortir.

Gavin : N’importe quel centre en Angleterre, y a-t-il de nouvelles personnes ici actuellement ?

Shri Mataji : Si vous leur avez déjà parlé du Puja, Je n’y vois pas d’inconvénient, mais s’ils n’en ont jamais entendu parler, alors vous devez faire attention, pour qu’ils en aient une bonne opinion [ou pour leur propre bien]. Je suis désolée d’avoir à dire cela car hier le poids du travail était trop important, vous savez, Je ne pouvais même pas parler et en plus lever leur Kundalini était comme soulever des centaines d’ânes sur leurs têtes, c’était trop ! Et tous ces gens à moitié convaincus sont comme des rabat-joie, ils ne sont pas intéressés et ils ne veulent pas que les autres s’y intéressent. Ils vont argumenter avant le programme, avant la réunion, et particulièrement avant que le Puja commence. Parce qu’ils ne veulent pas que vous profitiez des fruits du Puja, ils vont donc gâcher votre attention, ils vont argumenter, discuter …
… Asseyez-vous donc.
Qu’y a-t-il à argumenter dans Sahaja Yoga ? Vous n’avez qu’à prendre, c’est tout, vous devez prendre, il n’y a pas à discuter. Combien vous absorbez est la question. Et le pire c’est qu’ils ne veulent pas se développer mais vous rabaisser. Alors il faut leur donner à l’avance quelques explications sur le Puja et ensuite ils vont commencer à comprendre la valeur du Puja. Sinon, comment voulez-vous qu’ils comprennent ? Voyez-vous, c’est au-delà de leur compréhension. Donc vous ne devriez pas leur permettre d’assister à des Pujas, c’est le minimum, et parfois aussi à des séminaires. Car les séminaires sont destinés à des gens qui pratiquent déjà Sahaja Yoga, pour intensifier leur conscience, pas pour des gens à moitié convaincus qui doutent comme des Saint Thomas. Ces gens sont absolument inutiles, vous ne devriez pas les amener à des séminaires ! Que ce soit votre fils, père, mère, sœur, mari, femme, personne. Vous ne devriez pas amener n’importe qui, qui n’est pas un Sahaja Yogi éveillé, car les séminaires sont faits pour un travail intense.
Et ce que Je vois, ces gens sont toujours en train d’argumenter avec Moi, ils sont les premiers à questionner, ils ont toujours quelque chose à dire (Shri Mataji rit). Ce sont les seuls. Les Sahaja Yogis restent tranquilles et reçoivent [les vibrations]. Et même tant pis si cela arrive, mais que se passe-t-il lors d’un séminaire ? Vous devez recevoir plus et eux ne reçoivent rien. Leur attention est à l’extérieur, ils dérangent tout le monde. Donc les séminaires sont même en quelque sorte plus importants qu’un ashram car dans un ashram on peut les chasser. Mais ici, en allant chaque fois dans un endroit différent, nous devons nous débattre contre tout l’environnement, l’endroit lui-même doit être nettoyé, tout doit être fait. Et en plus vous avez ces gens terribles tout autour, que vous devez convaincre. S’ils ne sont pas convaincus, alors pourquoi sont-ils là ? Pourquoi ont-ils dépensé tant d’argent pour venir ici ? Soyez sûrs qu’ils ne sont venus que pour nous déranger. Je suis désolée que nous devions agir comme cela. Je souhaiterais que les gens soient simples, francs, pas compliqués et sensibles, mais ils ne le sont pas. Ils ne sont pas sensibles. Ils ne comprennent pas ce qu’ils font. En agissant ainsi, ils se détruisent eux-mêmes sans aucun doute, et aussi une partie d’entre vous, et ils Me dérangent également. Hier, c’était trop lourd, vous le savez. C’était un sujet si profond, et c’était trop dur pour Moi. S’ils disent qu’ils se sentent mal, dites-leur : « Désolés, nous ne pouvons pas vous aider ».
Voyez-vous, il y a certaines occasions où nous devons avoir la liberté de choisir ceux qui peuvent venir ou pas.. C’est le cas lorsque nous devons fermer la porte. Et rien de mal à cela car vous devez vous armer plus pour pouvoir les sortir de là. Cela a toujours été notre habitude, depuis longtemps et rien de nouveau à ce sujet, chacun le sait. Et pas seulement en Angleterre ou ailleurs, même en Inde, nous ne laissons jamais personne entrer pour un Puja s’il n’est pas Réalisé ou s’il n’est pas un Sahaja Yogi. Depuis le tout début, quand nous avons essayé, nous avons trouvé que c’était très difficile. Donc J’espère qu’il n’y a personne assis ici avec un esprit sceptique. Si c’est le cas, il devrait très sincèrement quitter la salle et nous laisser seuls, pour notre évolution. Quiconque aurait des doutes devrait être assez gentil et généreux à ce sujet. C’est un travail très sérieux que nous faisons. Il ne s’agit pas de faire de l’argent ou de fonder une entreprise ou de construire une maison ou quelque chose de ce genre. Ce n’est même pas juste de créer des mondes, c’est bien plus que ça, c’est un travail très sérieux que nous faisons et nous ne voulons pas qu’on gêne notre attention. Même certains Sahaja Yogis que je connais sont à moitié impliqués ; ils devraient être corrigés, très bien, cela ne fait rien, mais ils ont été exposés à des Pujas donc cela ne leur fera que du bien, pas du mal. Mais pour les gens qui ne croient pas en Dieu et qui sont allergiques à Dieu, n’importe quel travail que vous fassiez au nom de Dieu, ils sont si allergiques qu’ils réagissent. Ce sont des réactions anti-Dieu et elles s’expriment de différentes et drôles de manières. Tous les Sahaja Yogis devraient savoir cela, donc pas la peine de persévérer avec eux. Vous devriez découvrir cette allergie qui existe en eux et leur dire : « Désolés, nous n’avons rien à faire avec vous ».
Donc c’est pour les gens qui doivent avoir le privilège de cette dévotion. Aujourd’hui c’est particulièrement un grand privilège car cela n’a pas été planifié mais cela a fonctionné, très bien fonctionné. Hier nous avons fait pas mal de nettoyage, donc aujourd’hui vous pouvez dire à votre intellect de se reposer un peu. Dites à vos pensées de s’arrêter pendant un moment de façon à recevoir, à recevoir le plus possible. Chacun de vous a bien reçu mais vous devez recevoir encore plus. Il y a une capacité en vous pour recevoir.
Le Puja, comme Je vous l’ai dit plusieurs fois, n’est pas pour Moi, du tout, soyez-en sûrs. Je suis bien mieux sans cela. Car, lorsque les déités enthousiastes commencent à émettre des vibrations à votre demande, car vous êtes des saints, voyez-vous, elles deviennent très enthousiastes. Et elles sont là, toutes affairées, vous savez. Elles sont là sagement en train d’attendre leur chance, voyez-vous, pour émettre des vibrations, pour vous sauver, voyez-vous, elles sont impatientes. Elles émettent tellement de vibrations qu’elles en perdent. Attendez-les juste, seulement attendez-les. Elles veulent vous sauver, elles veulent vous donner, elles sont si impatientes dans leur anxiété, voyez-vous. J’aime voir la façon dont elles sont anxieuses. Mais vous n’absorbez pas et alors J’ai un problème. Une fois qu’elles ont donné, elles ne veulent pas reprendre. Et comme vous n’absorbez pas, cela va dans l’atmosphère et disparaît quelque part. C’est dirigé vers vous et vous ne le prenez pas ; donc où cela va-t-il ? Cela s’accroche dans Mes chairs, cela Me fait mal. Alors vous devriez absorber plus, absorber plus. Et juste avant le Puja vous devriez dire : « Mère, faites-en sorte que j’absorbe davantage du Divin ». Priez juste avec la sincérité de votre cœur, dites juste cela.
Il y a un autre beau geste que j’ai vu, en Ouzbékistan, qui est très beau. Ils mettent leurs deux mains sur leur cœur comme ça, et ils le pressent, en baissant leur tête pour demander. Voyez-vous, cela crée une sorte de vide. C’est comme cela qu’ils s’inclinent (long silence). C’est magnifique !
C’est très beau aujourd’hui. Alors faites venir les enfants ici.
(Quelques mots en Hindi)
Maintenant, asseyez-vous ici, tous, asseyez-vous, ça va ? Asseyez-vous maintenant, asseyez-vous ! Maintenant, venez, et Matthew est en train de venir aussi, assieds-toi ici, assieds-toi, viens, voyons, assieds-toi. Maintenant, tous les enfants sont très sages, ils vont s’asseoir. Venez, asseyez-vous, gentiment.
(Quelques mots en Hindi avec un enfant, une sorte de plaisanterie)

(Continuant en anglais avec l’enfant)… Très bien, maintenant tu devrais me donner les fleurs, et ce serait bien pour toi d’avoir des vibrations. Merci. Merci beaucoup, merci beaucoup. La pauvre Nishi n’en a pas. Maintenant donne-Moi celles-là, à Moi, donne-les Moi maintenant. Donne-les Moi. Donne à Mère. Très bien, donne ça aussi !
L’enfant (pas clair) : Mais Vous en avez une.
Shri Mataji : Donne aussi. Merci. Merci bien!
(Un mot à part qui ressemble à : “Ah, le système!”)
Très bien, alors maintenant nous pouvons faire le Puja, n’est-ce pas ? Mettez juste une Thika sur lui. Mettez-en à chacun, pas au Pujari …
Très bien. C’est du kajal ? Non, ne mettez pas du kajal. Il va ressembler à Bhairava ! (rires). Donnez. Que Dieu vous bénisse.

Très bien. Maintenant les enfants devraient s’asseoir comme cela, très bien, sur les côtés, pour le Puja à Ganesha, comme cela, droit. Pour que tout le monde puisse prendre une photo, asseyez-vous comme cela. Ça va ? Ah, ils doivent prendre des photos. Oui, bien, bien. Oh, alors asseyez-vous ici. Asseyez-vous, bien. Très bien, c’est très bien. Mais vous devez enlever vos chaussures ! On ne peut pas garder ses chaussures ici, enlevez vos chaussures. Enlevez vos chaussures, tout le monde doit enlever ses chaussures, enlevez, enlevez, enlevez les chaussures. Oui.
Très bien.

Asseyez-vous comme cela. Sur les côtés ! (en Hindi, à peu près comme : Shuddhi mein Ganesha Puja ?)

Le Pujari en Hindi : Oui, oui, Shri Ganesha Puja.
Le Pujari en anglais : Pour commencer, nous ferons d’abord l’invocation du Puja, puis le Puja au Seigneur Ganesha. Et cela sera suivi par le Puja à l’Adi Shakti, Mataji Shri Nirmala Devi. Dans le Devi Bhagavad Purana, il est écrit que le Puja à l’Adi Shakti est le plus grand des Pujas qui puisse être fait par un être humain.

Shri Mataji : C’est pourquoi vous êtes privilégiés.
Le Pujari : Même les Dieux, ils le font.
Shri Mataji : Aucun d’entre eux. Ils ont juste touché Mes pieds. Aucun d’entre eux ne M’a fait un Puja. Croyez-moi.
(Des enfants sont en train de rire)

Shri Mataji (doucement, je suppose en s’adressant à un enfant … ) : Très bien, assied-toi
Le Pujari commence et les yogis continuent :
« Om Twameva Sakshat, Shri Ganesha Sakshat, Shri Adi Shakti Sakshat, Shri Bhagawati Sakshat, Shri Mataji, Shri Nirmala Devi Namoh Namaha. …. »
(La plupart des yogis répètent le Mantra de Shri Ganesha tandis que quelques-uns commencent le Mahamantra)
Shri Mataji : Une personne devrait le dire, puis vous pouvez répéter, c’est mieux. Et Aradhana, où est-elle ? Est-ce qu’elle est venue ?
L’enfant : Elle est là-haut, Mère.
Le Pujari : Nous allons recommencer. D’abord Seigneur Ganesha, puis Mahalaksmi, Mahasaraswati, Mahakali, Puis Seigneur Kalki, et puis Seigneur Kalki et Sahasrara Swamini.
Un yogi : Trois fois Shri Ganesha ? Chacun, combien de fois le Ganesha mantra ?
Le Pujari : Chacun une fois, je crois…
(Chacun récite le mantra à Shri Ganesha, suivi du Maha Mantra.)
Le Pujari : Maintenant les noms du Seigneur Vishnu :
Om Shri Keshavaya Namaha, Om Shri Narayanaya Namaha, Om Shri Madhavaya Namaha, Om Shri Govindaya Namaha, Om Shri Vishnuve Namaha, Om Shri Madhusudanaya Namaha, Om Shri Trivikramaya Namaha, Om Shri Vamanaya Namaha, Om Shri Shridharaya Namaha, Om Shri Hrishikeshaya Namaha, Om Shri Sankarshanaya Namaha, Om Shri Vasudevaya Namaha, Om Shri Pradyumnaya Namaha, Om Shri Aniruddhaya Namaha, Om Shri Purushottamaya Namaha, Om Shri Aghokshajaya Namaha, Om Shri Narasimhaya Namaha, Om Shri Achyutaya Namaha, Om Shri Janardanaya Namaha, Om Shri Padmanabhaya Namaha, Om Shri Damodaraya Namaha, Om Shri Upendraya Namaha, Om Shri Haraye Namaha, Om Shri Krishnaye Namaha.

Sakshat Shri Adi Shakti Bhagavati Mataji Shri Nirmala Devi Namoh Namaha.

Version 2019-0723 Partie 2

Shri Mataji : Pourquoi ces vingt et un noms sont-ils dits avant chaque puja, avant même la rénovation actuelle de celle-ci ?

D’abord, vous devez vénérer Shri Ganesha. Mais même avant de vénérer, pourquoi ces noms sont dits, il est important de le comprendre. Tout a un pourquoi.

Parce que ce sont les vingt et un canaux de votre Sushumna, vingt et un canaux, nous devrions dire, dans cet Ida complet, Pingala et Sushumna Nadi. Donc pour vous élever, pour absolument vous donner l’ascension, vingt et un canaux en Ida, Pingala, Sushumna.

On pourrait donc dire sept canaux dans le Sushumna Nadi. Mais ces sept canaux sont divisés en trois fois sept.

Donc, chaque canal a vingt et un canaux (intérieurs ? Incompréhensible). Donc le Sushumna Nadi a aussi vingt et une canaux.

Les Nadis de gauche sont comme vous le savez – peut-être savez-vous, je ne sais pas si vous connaissez les noms ou non.

Et le côté droit aussi, comme Gayatri, Parvati et tous ceux-là sont sur le côté droit.

Et les gauches s’appellent Chamundi, et tous ceux du côté gauche, il y en a sept.

Maintenant, le chemin central a vingt et un canaux et a vingt et un pouvoirs. Et leurs divinités sont nommées d’après les vingt et un aspects de Shri Vishnu.

Et c’est pourquoi ces vingt et un aspects sont d’abord dits, de sorte qu’en vous tous ces vingt et un canaux sont éveillés.

En vous, tout d’abord.

La Puja est un double aspect, qu’une coupe doit être fabriquée et qu’ensuite cette source doit être ouverte. Vous êtes donc la coupe. La Sushumna est le canal par lequel vous aspirez. Ainsi, pour ouvrir la Sushumna, on dit ces vingt et un noms.

Pourquoi d’abord Shri Ganesha ? Parce que Shri Ganesha est le commencement du désir. Et la fin du désir. Vous commencez avec Ganesha et vous finissez avec Ganesha.

Et c’est pourquoi Shri Ganesha est vénéré.

Dans le sens inverse maintenant, la source.

Quand vous dirigez votre attention vers la source, vous l’adorez, et quand vous voulez inciter ou ouvrir votre propre être, alors vous la chantez.

C’est la différence entre adoration et mantra. Si tu dis juste un mantra, tu t’ouvres.

Mais quand vous adorez et chantez, alors vous puisez à la source. Je ne sais pas si Je l’ai déjà dit.

Yogi : Non, non, non.

Shri Mataji : Non ? D’accord, c’est bon. C’est comme ça que vous comprenez la partie de la puja.

Maintenant, ceux qui sont nouveaux, leur coupe est complètement inutile.

Et quand vous excitez les divinités, elles s’affairent à ouvrir leurs tasses, les tasses de tout le monde aussi. C’est donc un double travail. Mais si votre tasse est prête, c’est très facile à remplir. Donc maintenant ces vingt et un noms que je pense que vous devriez les redire avec la compréhension, c’est mieux. D’accord, c’est bon.

Pujari: Om Shri Keshavaya Namah, Om Shri Narayanaya Namah, Om Shri Madhavaya Namah, Om Shri Govindaya Namah, Om Shri Vishnuve Namah, Om Shri Madhusudanaya Namah, Om Shri Trivikramaya Namah, Om Shri Vamanaya Namah, Om Shri Shridharaya Namah, Om Shri Hrishikeshaya Namah, Om Shri Sankarshanaya Namah, Om Shri Vasudevaya Namah, Om Shri Pradyumnaya Namah, Om Shri Aniruddhaya Namah, Om Shri Purushottamaya Namah, Om Shri Aghokshajaya Namah, Om Shri Narasimhaya Namah, Om Shri Achyutaya Namah, Om Shri Janardanaya Namah, Om Shri Padmanabhaya Namah, Om Shri Damodaraya Namah, Om Shri Upendraya Namah, Om Shri Haraye Namah, Om Shri Shri Krishnaye Namah.

Pujari and Yogis: Sakshat Shri Adi Shakti Bhagavati Mataji Shri Nirmala Devi Namoh Namaha.