Shri Ganesha Puja

(India)


Transcript PDF
Send Feedback
Share

SHRI GANESHA PUGA 7 Janvier 1983 – Rahuri (Inde)

English Transcript Version MM-Date: 2017-0116
French Translation Version RF-MM Date: 2017-0116

Vous êtes venus ici pour apprendre quelque chose, pour approfondir vos expériences de la connaissance de vos racines. Shri Krishna a dit que ceci est un arbre sens dessus-dessous, les racines sont en haut et les feuilles sont vers l’extérieur. De même, vous ne connaissez vraiment la Kundalini que quand elle s’élève jusqu’au Sahastrara ou au-dessus du Sahastrara, alors vous commencez à sentir votre Kundalini.

On doit donc comprendre que, quand on devient de plus en plus subtil et qu’on tente de sentir la Kundalini, on devrait essayer de sortir de nos attitudes matérialistes et de nos opinions matérialistes et d’idées fixes matérialistes. J’ai rencontré une fois un gourou, car vous savez que J’ai été les voir tous. J’ai demandé à l’un d’entre eux, pourquoi il se faisait payer, si cher, par ces gens Occidentaux : « Pourquoi vous faites-vous payer jusqu’à ce qu’ils deviennent des mendiants, absolument, des mendiants, parce que vous demandez tant d’argent et si lourdement ? » Il M’a dit qu’à moins qu’ils deviennent des mendiants, ils ne s’approcheront jamais de Dieu, qu’ils sont trop riches pour être près de Dieu.

Je veux dire, Je ne pouvais pas comprendre cette explication, elle était absurde, Je ne pouvais pas comprendre comment cette explication pouvait avoir du sens car elle signifiait que les gens doivent devenir des mendiants pour ensuite se rapprocher de Dieu. J’ai dit : « En Inde, on a beaucoup de mendiants, pensez-vous qu’ils soient plus près de Dieu ? » Il a répondu : « Oui, autrement voyez-vous, ils sont bloqués avec leur argent et on doit absolument les appauvrir, les rendre sans le sou. »

Alors évidemment, Je veux dire, comment parler avec une personne si stupide ? Comment la convaincre ? Je ne pouvais pas lui demander : « Mais alors pourquoi acceptez-vous cet argent que vous leur prenez ? » Il aurait répondu : « Parce que je suis détaché. » Voyez-vous, quoi que vous disiez, vous ne pourrez pas l’arrêter. Il faut comprendre que ce matérialisme a infiltré nos racines et si on doit purifier nos racines on doit s’extirper du matérialisme. C’est important, mais cela ne signifie aucunement que vous devez torturer votre corps ou autre, ce n’est pas ce que Je veux dire. Je veux parler de votre attention.

(Shri Mataji s’adresse à des enfants : …Vous ne devriez pas faire cela.  Nathalie tu te lèves toujours et tu sais que ce n’est pas bien. Ce n’est pas bien de toujours déranger. Assieds-toi. Même s’il y a tant d’enfants assis ici. Assieds-toi et ne dérange plus.  Sonu viens ici et assieds-toi. Viens ici. Cela va mieux…. Et ensuite elle attrape toujours la diarrhée. Tu n’es pas seulement ici pour avoir du bon temps mais pour participer à un puja, comprends-tu ? Tu es une grande fille maintenant.  Regarde tous ces enfants assis tranquillement. Bougent-ils ? Ils ne comprennent pas l’anglais. Mais J’ai vu tous nos enfants anglais, à Caxton Hall ou ailleurs, ils doivent tous sortir et font beaucoup de bruit et jouent. On voit toujours qu’ils ne peuvent pas rester assis.

Regardez-les, comme ces enfants sont assis tranquillement. Quelle qualité ! Juste tranquillement, ils sentent simplement les vibrations et en profitent. Ils ne veulent pas sortir. Il n’y a rien de réjouissant dehors. C’est dedans. Regardez-les. Remarquez le contraste. Vous devez ouvrir les yeux pour voir. Voyez nos enfants.

Maintenant que Linda est ici, elle vous le dira. Elle doit s’occuper des enfants hors de Caxton Hall. Ils crient, hurlent, et le personnel de Caxton Hall Me dit toujours que ce serait préférable de ne pas emmener d’enfants à Mes programmes parce qu’ils sont si bruyants. C’est un problème très connu. Ils m’ont répété au moins dix fois de ne pas permettre aux enfants de venir. Les enfants ne restent jamais assis tranquilles même cinq minutes. Après cinq minutes, ils demanderont à sortir. Ils ne peuvent pas rester assis tranquillement.

Pauvre Sonu, où qu’elle aille, elle attrape la diarrhée. Elle est seulement malade, pensez-y juste s’il vous plaît. Auriol, tu vas aussi sortir. D’accord. Auriol assieds-toi séparément. Toi aussi. Il n’y a que trois enfants ici et on les voit tout le temps déambuler. Un autre est Matthew, où est-il ? Je dois les surveiller, c’est dangereux.)

Bon. Quand on se préoccupe de nos racines, on doit être au centre, au noyau. Cela signifie qu’on absorbe, qu’on aspire ce qu’on sent, ou pourrait-on dire le ressenti et la prise de conscience conjointement – comment dirait-on cela en anglais, y a-t-il un mot ? Y a-t-il un seul mot qui rassemble la conscience et le ressenti ? Gavin est-il ici ? (Réponse : l’expérience.) Oui, l’expérience, on peut dire l’expérience dans la conscience et le ressenti. Vous devez avoir l’expérience dans votre conscience et votre ressenti. En Marathi, c’est un simple mot, ‘jaani’ qui vient du mot ‘ja’. ‘Ja’ vient du terme ‘spontané’.  ‘Ja’ a aussi deux significations. Ja signifie aussi ‘dnyana’, ‘la conscience’, et signifie également ‘spontané’. Jaani. Vous commencez donc à absorber cela en vous-même quand vous n’êtes pas préoccupé par d’autres choses.  Si votre attention est occupée à l’extérieur, vous ne pouvez pas profiter [et absorber].

Se perdre dans ce qui est le samaadhi, voyez-vous, c’est cette situation lorsque votre attention est entièrement immergée dans l’expérience.  C’est ce que nous devons atteindre. Donc il ne s’agit pas seulement de matérialisme, mais aussi d' »émotionnalisme », toutes sortes d’ « ismes. »  Nous sommes attaqués par toutes sortes d’ « ismes »  depuis que l’historique du langage a débuté dans ce monde, Je pense, et maintenant cette chose impie que le dernier « isme » est, risque d’être « le Sahaja Yoga – isme »! Ce pourrait aussi être le plus grand mot car désormais il y aura des attaques contre Sahaja Yoga également.

Dans cette situation dont Je vous ai parlé, Je n’ai pas expliqué clairement ou vous ne M’avez pas écoutée correctement ce jour-là, que Sahaja Yoga ne signifie pas léthargie ou lenteur, pas du tout, mais une avancée rapide dans la dissolution.  Très rapide ! Et une fois que vous vous y immergez rapidement, tout le mouvement de votre corps est rapide mais pas saccadé, est doux et rapide, rythmique, musical, n’est ni bizarre, ni léthargique, mais est musical, il y a comme un rythme en lui, c’est très gracieux.

Tout le mouvement de dissolution peut vous arriver très facilement si vous ne permettez pas à votre attention d’être attaquée par tous ces « ismes ». Il n’y a pas de fin à cela, Je veux dire, si Je devais tout écrire, on aurait au moins besoin d’un livre pour écrire tous les « ismes » du monde. Il n’y a pas de fin à cela, à ce que nous avons créé. Bien. Le pire désormais est Je pense le Sahaja Yoga – isme dans lequel il y a d’abord la sensation de léthargie : « Cela arrivera dans Sahaja Yoga. Asseyez-vous. Mère fera tout pour vous. » Un autre est le Sahaja Yoga – égoïsme, dans lequel on n’a pas un seul type couché là, mais dans lequel les Sahaja Yogis font des crises, tentent d’impressionner les autres, qu’ils sont de grands Sahaja Yogis, qu’ils ont atteint la troisième étape ou la septième, ou n’importe laquelle. C’est un bon exemple, un très bon exemple. J’aurais voulu que vous vous en inspiriez. Mais voyez l’expression des Indiens, leur expression pleine d’amour, si authentique, ils ne peuvent pas contrôler leur joie de chanter.

Mais voyez, c’est comme un Je ne sais quoi, les [autres] gens qui pensent que [Sahaja Yoga] c’est un accord global, une sorte de bonne affaire. Je vous dis, c’est si ridicule [qu’ils pensent] que, soit on leur prend tout leur argent, soit si on leur dit que c’est pour le Puja que tous doivent payer vingt et un [roupies] parce qu’ils doivent le faire ou si c’est que, pour un travail extra, alors ils soient obligés de payer vingt et un [roupies]. Et si vous leur dites que c’est pour le Puja, ils payeront même cinquante et un [roupies]. Mais on Me dit que certains d’entre vous ont même refusé. Je dois vous dire que c’est honteux ! Absolument honteux ! Imaginez ! Que sont pour vous vingt et une roupies ? Pour eux [les Indiens], c’est beaucoup. Comme s’il s’agissait d’une sorte de partie de vous que vous donnez, ce qui est si ridicule. C’est juste un ressenti, un signe de négativité complète. Nabhi gauche. C’est un problème. C’est du matérialisme, du matérialisme complet.

Ceux qui ont été, disons, végétariens, sont matérialistes en Inde, on a vu des cas comme les Jains et les Marvaris et les Gujaratis. Ils sont tous végétariens, ils devraient être pleins de compassion, ils construisent aussi quelques temples et parfois ils donnent aux pauvres et parfois à des gens comme Hare-Rama-Hare-Krishna qui mendient en Inde.  Ils leur donnent de l’argent. Ils sont censés être très compassionnés. Ils ont plus de compassion pour les poulets que pour les êtres humains. On a ce type de personnes. En même temps J’ai aussi vu en Occident ce type de gens matérialistes, Je veux dire qu’ils n’ont pas de honte. Alors, quand on se tourne et voit cela, on devrait l’abhorrer, c’est une honte ! Comment pouvez-vous être ainsi, même dans Sahaja Yoga ?

Donc, comme Je vous l’ai dit, certaines personnes sont matérialistes, certaines sont « émotionnalistes », et certaines sont égoïstes. Maintenant laissons tout cela de côté et alors on va au centre. Maintenant vous êtes au centre.  Au centre, les gens profitent simplement de l’amour de leur Mère, comme Shri Ganesha. Pensez seulement combien votre Mère vous aime, c’est tout ! Le pouvez-vous ? Ce sentiment est si doux. Et pensez à qui est votre Mère si vous croyez vraiment en Elle, en Sahaja Yoga. Ces deux éléments vous permettraient de résoudre le problème. Plus besoin de penser.  Penser seulement combien votre Mère vous aime, cela signifie que vous vous accrochez à Ma Kundalini et, quand vous le faites, il n’y a plus de pensée, vous ne pouvez plus penser. Quand vous pensez combien votre Mère vous aime, vous vous accrochez à Ma Kundalini et alors il n’y a pas de pensée.  C’est très simple de méditer en Sahaja Yoga parce que vous avez Quelqu’un en Personne. Eux n’ont jamais eu Quelqu’un en Personne. Aussi Je peux comprendre leurs problèmes, il n’y avait la présence de personne ; ils devaient le faire en étant seuls.

Une chose est sûre : vous pouvez sentir vos vibrations, vous pouvez sentir Mon amour et vous pouvez sentir votre qualité intrinsèque.  C’est très simple. Mais ce n’est pas un amour égoïste, pas un amour où vous dites : « Oh Mère m’aime, donc Elle s’occupe de moi, Elle fera tout pour moi, Elle fera tout. » C’est l’amour selon lequel : « Mère m’aime tant, que puis-je faire pour Elle ? Quelle est la plus belle fleur que je puisse donner à ma Mère ? De quoi a-t-Elle besoin ? Elle n’a besoin de rien. Elle n’a pas besoin d’argent, Elle n’a besoin de rien. Que puis-je Lui donner ? Quelle est la plus belle fleur ? » Comme Shri Hanuman qui a reçu un collier d’or de Shri Sitaji et Il l’a regardé, assis sur un arbre, et Il a cassé l’une après l’autre toutes les grosses boules d’or de Son collier. Alors Sitaji a demandé ce qu’Il faisait. Il a dit : « Je tente de trouver Rama dans ces boules. Aucune ne Le contient alors Je les casse pour Le trouver, sinon pourquoi porterais-Je ce collier ? » Alors Elle a dit : « Vraiment ? Où se trouve Ram ? » Il a ouvert Sa poitrine et a dit, « Regarde dans Ma poitrine. Il existe ici. » Ainsi ce n’est jamais une chose d’une seule facette, c’est une chose qui existe en vous et que vous sentez, et ensuite ce doit être réciproque.  Dans l’eau, s’il y a une vague, elle va jusqu’à la rive et revient.

Alors seulement avec cette force, Je vous le dis, vous pourrez conquérir votre ego et votre superego, tous les deux. Il n’y a pas d’autre moyen.  Pour ces Indiens, c’est très facile de le faire car ils connaissent l’amour de leur Mère. Je sais qu’il y a eu une attaque sur ce point et que les mères ont été bizarres là. Mais peu importe, quand vous voyez quelque chose, attelez-vous à la tâche de sentir vos racines. Ce sont vos racines, et ensuite vous voyez le plaisir. La Mère Terre Elle-même vous absorbe maintenant. Elle vous absorbe et vous immerge. C’est ainsi que vous méditez maintenant. C’est ainsi que vous devez méditer, et cela donne tant de sécurité. Cela changera vos expressions, vos visages, tout. Cette expression empreinte d’amour que vous voyez sur ces gens, elle sera bientôt aussi sur vos visages. Et le silence total existera une fois que vous vous accrochez à Ma Kundalini, non pas à travers vos projections mentales mais par votre expérience méditative et spontanée. Cela donne beaucoup de joie. Sentez-en la joie.  Vous êtes tous ici avec Moi et la joie de ce sentiment élargira nettement vos cœurs et alors vous pourrez la transmettre aux autres. Vous ne devez pas être fanatiques avec ces choses mais simplement le sentir en vous.  Bon, maintenant Je m’adresse aux Indiens parce qu’ils sont un style différent de gens.

Que Dieu vous bénisse !

(Mère parle en Marathi)

Je viens de dire que Je dois vous le traduire en anglais. Le point le plus important que J’ai dit, c’est que désormais vous êtes transformés, vous êtes devenus des saints, sans aucun doute.

En fait de l’œuf vous êtes devenus l’oiseau, et maintenant que devrait-il vous arriver ? Votre Kundalini est encore dans votre sacrum. Comment se fait-il que vous ayez maintenant obtenu toute la Shakti de Ganesha ?

Je vous ai faits comme Shri Ganesha, du même modèle que J’ai fait Shri Ganesha. Maintenant vous êtes devenus un Ganesha, et de ce stade de Ganesha où vous pensez que vous êtes un Ganesha maintenant, si Je vous offre un trône de Shri Ganesha, si vous devez vous y asseoir comme un roi, alors qu’arriverait-il ?

En fait maintenant votre Kundalini ne devrait plus se trouver au sacrum mais dans votre estomac, car la Kundalini de Shri Ganesha est dans l’estomac. Cela signifie le Chakra du Nabhi.  Cela veut dire que toute votre recherche s’est faite jusqu’à présent dans le matérialisme, s’est faite dans d’autres choses comme l’argent, ou le pouvoir ou l’amour ou n’importe.

Mais maintenant votre Kundalini Elle-même se trouve dans le chakra du Nabhi, cela veut dire que votre recherche n’est devenue rien d’autre que votre Kundalini. Votre recherche est devenue la Kundalini, cela signifie que vous êtes celui qui donne, maintenant vous êtes le Gourou, vous êtes devenu le Gourou. Quand la Kundalini part du Nabhi, cela signifie que vous êtes le Gourou, que vous devez donner toutes les bénédictions, tout, comme un Gourou.

Désormais vous êtes tous devenus des Gourous.  Mais c’est seulement possible quand la Kundalini s’est élevée, a élevé Son siège du sacrum à l’estomac, et à moins que cette étape soit survenue, vous n’êtes pas un Gourou certifié.  Une fois que cela s’est passé, vous devenez un Gourou et alors vous pouvez vraiment impressionner les gens et faire bouger les choses.

Cela doit être fait très vite. Cela doit bouger très vite et pour cela, en premier lieu, svp débarrassez-vous de vos préoccupations stupides. Si vous croyez vraiment que vous devez progresser dans votre recherche, que votre Kundalini doit s’élever à partir de votre Nabhi, alors svp dépêchez-vous, tentez de faire bouger les choses, sinon vous êtes très peu nombreux à qui a été également donné le privilège de faire Mon Puja, très peu nombreux.  Et ceux à qui cela a été donné, ont une chance de se développer jusqu’à cette étape, et une fois que vous devenez cela, tous ceux d’entre vous qui ont atteint ce stade peuvent devenir des Gourous.

Pour cela, vous devez seulement posséder la sagesse. La sagesse, conservez votre sagesse, et comme Shri Ganesha a Sa sagesse et en Sa sagesse Il savait une chose : que Sa mère était toute-puissante et qu’Il n’a à vénérer nul autre que Sa Mère, et qu’Il doit avoir tous les pouvoirs qu’Elle Lui a remis. Pas même Brahma, Vishnu, Mahesha, n’ont les pouvoirs qu’Il a. Ils ne peuvent pas atteindre Shri Ganesha, Ils ne peuvent pas atteindre Son stade parce qu’Ils ont une seule facette mais Shri Ganesha a tous les pouvoirs, tous les pouvoirs de la Chaitanya. Pour devenir ainsi, pour être ainsi, Il doit devenir votre idéal : comme Il s’est comporté et comme Il sacrifierait tout pour Mère.

Ici il y a des gens qui ne paieraient même pas pour quelque chose comme un Puja ou autre, mais vous dépenseriez facilement ailleurs pour des stupidités, parce que votre attention doit être entièrement domptée. Elle doit être entièrement séparée de toutes ces préoccupations insensées et il faudrait moins parler et plus expérimenter. Alors seulement les choses pourront bouger.

C’est un vrai plaisir et une grande chose que de se trouver ici sur cette terre sainte. Vous pouvez remarquer à quel point cette terre est sainte, si pacifique. Tentez de sentir la paix en vous telle qu’elle se trouve dans tout être humain et après cela vous devez savoir que cette paix que vous atteignez doit être donnée aux autres.

Dans Sahaja Yoga, peut-être l’avez-vous réalisé, quoi que vous ayez reçu de la nature, vous pouvez le redonner. Par exemple, si vous donnez des vibrations à une plante, vous pourrez aider à la faire pousser. Si vous donnez des vibrations à une fleur, vous pourrez l’aider à se maintenir en vie.  Pour la première fois, vous donnez quelque chose à la nature. Et dès que vous grandissez au stade de Gourou, alors vous pouvez donner la paix qui se trouve dans la nature, vous pouvez transmettre la sensation de bien-être qui se trouve dans la nature.

Mais tout d’abord parvenez-y en vous-même.   Faites-le aller à l’intérieur de vous et faites-en sorte que le bien-être s’installe en vous. Ne remarquez pas les choses ridicules qui dérangent parfois beaucoup votre cerveau occidental. Par exemple, si le téléphone ne fonctionne pas ou que la route est défectueuse, ou si la salle de bains n’est pas comme il faut. Ces choses ridicules n’ont pas de sens. Mais sentez la paix au dehors, tentez d’établir la paix en vous car vous devrez donner cette paix à d’autres.

Mon plan de développement complet est très rapide et Je suis sûre que vous parviendrez à maintenir Mon rythme.

Donc, que Dieu vous bénisse !

Quand vous vous asseyez, sentez simplement la paix et tentez d’atteindre cette paix en vous. Ne prêtez pas attention aux choses ridicules et ceci avec votre petit cerveau qui tente de critiquer, mais efforcez-vous d’atteindre la paix en vous de manière à pouvoir la donner aux autres.

Ce n’est pas correct que certains parmi vous s’occupent sans cesse des gens négatifs, ce n’est pas adéquat. Vous ne devez pas vous occuper des gens négatifs. Laissez-les se débrouiller. Gardez vos distances car les gens négatifs peuvent toujours vous nuire. Ne tentez pas d’améliorer les conditions des négatifs, laissez-les derrière vous.

Avancez vite. Une fois que vous aurez atteint ce stade, alors on peut s’arranger pour les faire venir.  Par exemple, si Ma voiture est en panne, Je monte dans une autre voiture qui marche bien, car Je dois arriver au programme. Ensuite Je peux envoyer d’ici l’aide nécessaire pour récupérer l’autre voiture où se trouvaient des gens qui n’étaient pas censés aller au programme.

C’est ainsi que vous devez être rapides et ne pas trop vous prendre la tête au sujet des gens négatifs qui sont malades, en tentant d’éprouver de la compassion.  Ce n’est pas nécessaire. Dites-leur d’en parler à Mère. Qu’ils en parlent à Mère.  Occupez-vous de vous-mêmes et ne vous préoccupez pas d’eux.

C’est une autre idée ridicule de compassion que vous avez là Je vous ai dit que la compassion qui fonctionne, qui est fluide, n’est pas une projection mentale. Pour nous tout est mental, vous voyez, la compassion est mentale, toutes les idées, la paix est mentale, la félicité est mentale, Dieu est mental, tout est mental pour nous.

Il ne l’est pas. Il est Celui qui réside dans le cœur en tant qu’Esprit.  Il est Celui qui opère à travers la compassion. Et maintenant vous savez que Ma compassion est telle qu’elle est fluide, elle opère, elle agit. Elle n’est pas mentale. Alors n’essayez pas de vous préoccuper mentalement des gens et d’être compassionnés. D’accord ? J’espère que vous comprenez que la compassion n’est pas une idée mentale, que : « On y est, nous sommes compassionnés, nous œuvrons à l’unité du monde », et tout cela.

Même l’unité et toutes ces idées, même l’idée de la compréhension collective, si elle se trouve dans le cœur, elle devrait agir.

En sanscrit, c’est Kaaryanvit. Il n’y a pas de mot en anglais. Kaaryanvit c’est être englobé dans la capacité d’agir, être englobé dans la capacité de faire bouger les choses, en fait on peut traduire par ‘capacité de faire bouger les choses’. Cela devrait agir.

Si elle ne fait pas bouger les choses, alors à quoi bon s’occuper d’un malade ? [Et dire :] »Très bien, venez. » Ceci est ridicule, c’est très mental. Ne gaspillez pas votre énergie ; vous n’êtes pas venus ici pour vous occuper des malades. J’espère que vous comprenez que cette idée de s’occuper des malades et d’être très [« compassionnés »], est une manifestation de l’ego. Voyez, on essaie d’aider les malades, on essaie d’aider ceci, cela, tout va vers l’ego. Et il y a une autre orientation qui va vers le super ego, le fait qu’on sacrifie ceci, cela, et qu’on devient des mendiants en Inde comme Hare-Rama-Hare-Krishna. Ce sont des mendiants, des parasites.  Les deux sont juste la même chose.

Svp ne faites pas tout cela et essayez de rester collé à un idéal : que vous devez croître plus vite.  Vous devez individuellement croître plus vite et collectivement remonter tout le monde, mais pas ceux qui sont lourdement chargés de problèmes et qui créent des problèmes et font obstacle à vos progrès. Cela ne signifie pas que vous n’êtes pas compassionnés. Vous savez à quel point Je suis compassionnée mais Ma compassion ne fait pas d’histoires : « Ah je suis si compassionnée et je suis ci et ça. » Jusqu’à un certain point c’est acceptable mais ne vous préoccupez pas trop des gens qui vous tirent en arrière. Vous êtes venus ici pour vous former, avoir une formation dans la compréhension de la conscience qui est compassion. Vous devez tous, comme quand vous allez à l’école, vous ne vous préoccupez pas de la personne qui est à la traîne dans la classe, non ? Vous voulez étudier rapidement de manière à progresser rapidement.

De même, Je vous demanderais de ne pas trop vous préoccuper des gens qui tentent de vous faire descendre parce que Je ne veux pas que vous soyez tirés vers le bas. Voici Ma compassion pour eux et pour vous. Laissez-moi M’occuper d’eux et ne vous en préoccupez pas. Ils seront en ordre.

Alors, que Dieu vous bénisse !

Ayons un Puja aujourd’hui, et qu’il soit simple. Je pense que nous aurons aujourd’hui un Puja à Shri Ganesha et ensuite à la Devi, et puis nous aurons un bon havan parce que c’est bien ici pour un havan.

TRADUCTION DU DISCOURS EN MARATHI

Je Me sens si heureuse de vous voir tous alors que J’ai voulu venir à Rahuri. Auparavant la Déesse a accompli un grand travail dans cet environnement pur de Rahuri. Et le travail qui doit être accompli maintenant est le plus auspicieux et le plus pur de tous. Car tuer des Rakshasas [démons] n’est pas spécialement un travail pur. Au lieu d’affronter de tels gens mauvais, Je Me réjouirais pour une fois du plaisir de transformer en fleurs et fruits, ces gens pareils à des bourgeons de lotus qui attendent quelque part dans le monde. J’avais ce désir depuis un long moment et il a été comblé au cours de cette incarnation et Je Me réjouis tellement en voyant votre joie.

Tout ce qu’on dit à propos de cette région du Maharashtra qui est comme un support pour ce pays de l’Inde, est insuffisant. Ce Maharashtra contient la Kundalini du monde entier. Cela Je vous l’ai dit très souvent. La preuve provenant des Ecritures, c’est que cette région possède trois et demi pithas [sièges des Déités] …

[Les trois et demi pithas au Maharashtra sont à Tuljapur – Mahakali swayambhu, à Kolhapur – Mahalakshmi swayambhu, à Mahurgad – Mahasaraswati/Renuka Devi swayambhu et à Saptashringi – Adishakti swayambhu. Tous ces endroits ont été décrits dans la Devi Geeta.]

…et seulement la Kundalini peut posséder trois et demi pithas. Les Ashtavinayaka se trouvent également dans le Maharashtra. Vous ne pourrez comprendre s’ils sont vrais ou faux qu’à moins d’être une âme réalisée. Mais, après la Réalisation, vous pourrez le découvrir à partir des vibrations venant de ces endroits. Et à Musalwadi, le Sahastrara Lui-même est présent. Vous comprendrez ainsi quelle grande région c’est. Egalement les miracles qui ont lieu ici, ne peuvent se passer ailleurs. Vous ne le savez peut-être pas mais ceci est un endroit empli de miracles.

Ici est né Machindranath et il fut une grande incarnation de l’Adi Guru Dattatreya. Il a travaillé très durement dans cet endroit. Avant lui, le muni [saint] Shandilya était ici et il a rendu cet endroit très pur. Ainsi cette région de Rahuri est si pure que Shri Rama et Shri Sita Eux-mêmes ont dû enlever leurs sandales pour venir ici.

Vous êtes donc installés dans une région si pure et vous avez énormément de chance. C’est grâce à cette bonne fortune qu’aujourd’hui nous avons tellement de chercheurs et de Saha Yogis qui accomplissent ce travail.

A propos du Puja, vous savez que Je permets seulement à quelques personnes de pays comme l’Angleterre de venir au Puja. Nous avons des gens de douze pays étrangers qui sont venus ici et il y en a environ cinq à six de certains pays et dix à quinze d’autres, mais très peu d’entre eux ont la permission de venir au Puja.

La raison en est que, dans les pays étrangers, les gens ont oublié ce qu’était le Dharma. Il y a eu là-bas plein d’attaques sur le Dharma et certaines ont été si sales que les gens ne connaissent plus la différence entre le bien et le mal. Un Indien, aussi horrible qu’il soit, sait qu’il fait quelque chose de mal. Mais ces gens ne savent même plus ça. Aussi mauvaises qu’aient été leurs actions, ils vont encore demander : « Qu’y a t-il de mal ? » Cela signifie qu’une certaine autorité qui est reconnue au Dharma, n’est plus là. Ils se comportent comme ils veulent et ensuite ça devient pareil à l’enfer. Aussi, sortir de cet enfer, adopter Sahaja Yoga et devenir complètement pur comme s’ils sortaient du feu d’un havan, est quelque chose de très miraculeux. Cela veut dire que ces gens ont dû être de très grands saints dans leurs vies précédentes. N’importe quelle autre personne à leur place, se serait enfuie.

Mais ce n’est pas votre cas. Vous avez grandi dans un environnement très dharmique. Certains d’entre vous peuvent avoir quelques problèmes ici et là que Sahaja Yoga peut résoudre, mais par-dessus tout, vous menez une vie de bien. Ce n’est pas le cas pour les étrangers. Cependant le travail dur et le dévouement avec lesquels ils font marcher Sahaja Yoga, ne se rencontrent pas ici. Cela parce que nous ne valorisons pas les choses que nous avons obtenues si facilement.

Vous pouvez clairement voir qu’à Khedegaon, 6 à 7.000 personnes ont reçu leur Réalisation en un clin d’œil mais, dans les pays étrangers, J’ai dû travailler sur une seule personne durant cinq mois et Je M’y suis cassée les mains. Donc les gens d’ici ne comprennent pas ce qu’ils ont obtenu grâce à Sahaja Yoga.

Un jour beaucoup de Sahaja Yogis sont venus rencontrer Gagangad Maharaj et il leur a dit : « Cela m’a pris un total de 21.000 ans pour ressentir les vibrations. J’étais initialement une grenouille et je me souviens de tout de cette époque et, d’une grenouille, je suis devenu lentement un être humain. A ce moment j’avais l’habitude de toujours demander à Dieu : ‘Oh Dieu, d’une manière ou d’une autre, donnez-moi la Chaitanya.’ Même après être devenu un humain, j’ai fait pénitence et ai médité durant environ 12.000 ans. Depuis seulement mes deux dernières incarnations, j’ai finalement obtenu les vibrations sur mes mains. Ceci étant ma troisième incarnation où je ressens les vibrations, je connais leur importance. Mais vous, vous l’avez reçue juste comme cela de Shri Mataji. Donc je Lui ai demandé souvent : ‘Pourquoi donnez-Vous cette chose si simplement à tous ces gens ? Ils n’ont même pas assez de cervelle pour le comprendre.’ Alors Shri Mataji m’a dit en plaisantant qu’il s’agissait juste de Son souhait ! »

Mais ce n’est pas cela. Le temps est venu pour ça. Quand le moment de le donner survient, alors cela doit être donné à chacun. Si actuellement les êtres humains ne sont pas sauvés, alors la totalité de la création devra être détruite. La création entière repose sur l’être humain. S’il est détruit, alors Dieu devra détruire la Création et ce sera une perte totale.

Ainsi le temps est maintenant venu, ce temps de la floraison, où tant de gens sont en train d’être sauvés. Ceci est toutefois un très important événement qui se met en place.

Nous devons donc comprendre que ce cadeau spécial que nous avons reçu, doit être utilisé d’une manière spéciale et que nous aussi devons devenir spéciaux. Sinon une chose si grande va juste devenir une perte.

Par exemple, si vous placez un mendiant sur le trône d’un roi et s’il continue à mendier, alors quelle est l’utilité de cette royauté ? Donc le mendiant doit comprendre qu’il a été un mendiant mais que maintenant il est un roi et qu’il devrait assumer cette royauté avec toute la grâce et l’attitude d’un roi. Comment dirigerait-il autrement ? En fait ceux qui règnent dans notre pays étaient initialement des mendiants mais maintenant ils sont encore pires car ils n’ont pas les qualités d’un dirigeant.

Mais, dans Sahaja Yoga, votre nature de base est elle-même changée. Vous devenez une personnalité différente. Tout comme J’ai dit qu’auparavant l’humain était pareil à un œuf. A ce moment, il est appelé ‘maanav’ [embryon d’humanité]. Cela signifie qu’il n’est pas un pashu. Un animal [pashu] se trouve dans le paash [nez] de Dieu et il ne peut pas sortir de ce nez. C’est pourquoi il est appelé ‘pashu’. En fait, juste quand le paash est survenu, l’humain existe sous forme d’un œuf et il possède toute la connaissance [conscience] de comment se développer lui-même.

Et après cette conscience, la façon dont il se comporte, où il va, ce qu’il prend sur lui, tout cela provient de ses activités mentales. En faisant toutes ces choses, il développe lentement subuddhi [la sagesse] dans sa vie. Une fois que cette sagesse s’installe, il adopte ce chemin qui est le chemin de Dieu. Mais beaucoup de gens n’ont pas adopté ce chemin.

Cependant, ils ont obtenu leur Réalisation et ceci signifie qu’ils sont nés à nouveau [une seconde fois], sous la forme d’un oiseau [à la place de celle d’un œuf]. De l’extérieur on ne voit aucune similitude entre un oiseau et un œuf. Mais quand l’oiseau survient, c’est sous une forme complètement différente.

Donc qu’y-a-t-il de mal à vous donner la royauté quand vous êtes sous une forme complètement différente ?

C’est ce que J’ai expliqué à Gagangad Maharaj  et J’ai demandé : « Pourquoi vous sentez-vous si mal à ce sujet [puisque maintenant la forme est complètement différente] ? » Alors il Me demanda : « Combien de gens sont prêts à donner leurs vies pour Vous ? » J’ai dit : « Je ne désire prendre la vie de personne. Il n’y a aucune nécessité de donner aucune vie. »

Et avec la forme sous laquelle Je vous ai emmené maintenant, vous êtes devenus des saints, de grands saints. En réalité, ce fait que vous élevez la Kundalini avec vos doigts n’est seulement possible uniquement qu’à Shri Ganesha. Dans le temps, les gens avaient l’habitude d’élever la Kundalini sur chaque chakra un par un et d’attendre. Mais actuellement, juste en bougeant vos mains, vous pouvez élever [totalement] la Kundalini non pas d’une seule personne mais de beaucoup. Quelle haute position de Shri Ganesha vous a été donnée !

Alors vous devez voir si vous êtes arrivés au Ganesha swarupa [qualité] ? Shri Ganesha a seulement une seule spécialité : une éternelle bhakti [dévotion] envers Sa Mère. C’est pourquoi Mère Lui a donné tous les shaktis [pouvoirs], tous les shaktis possibles : « Sarva Shakti Samanvite. »

Dans ce Ganesha Shakti, tous les shaktis sont présents. Quand vous récitez le Ganesha Attharvasheersha, vous voyez qu’Il possède tous les shaktis. Vous voyez, les shaktis de Shri Brahmadeva, Shri Vishnu et Shri Mahesha sont présents, en fait l’essence de ces shaktis est présente dans Shri Ganesha.

La raison en est que, si la Mère est la Shakti du Parameshwara [Dieu Suprême], alors Elle a procuré l’essence de tous Ses Shaktis à Son fils. Donc tous ces Shaktis sont avec Shri Ganesha.

Donc Mère nous a procuré le Ganesha swarupa et nous a donné naissance comme Elle a fait avec Shri Ganesha. Et notre Kundali qui s’élève à partir de l’os triangulaire [sacrum], devrait maintenant s’élever depuis l’estomac. Tout juste comme la Kundalini de Shri Ganesha qui se trouve dans Son estomac,…

[Ceci est la raison pour laquelle Shri Ganesha est souvent représenté avec un serpent à Sa taille parce que le serpent enroulé représente la Kundalini.]

… de la même manière. Au lieu de l’os triangulaire, Elle devrait maintenant venir de l »estomac. C’est seulement alors que vous deviendrez de grands saints.

Donc, quelle est la signification de s’élever à partir de l’estomac ? Cela veut dire que, quels que désirs que nous ayons comme de rechercher Dieu ou comme auparavant de rechercher l’argent ou la nourriture, tout ce travail du Nabhi Chakra qui avait l’habitude d’avoir lieu, possède maintenant la Kundalini Elle-même. Cela veut dire que nous n’avons plus à chercher. Nous sommes installés sur la Kundalini Elle-même. C’est seulement quand cet état est atteint, que nous pouvons certifier que nous avons passé le test, que nous sommes devenus de vrais saints et que nous n’avons pas à aller au-delà de ceci.

S.S. Shri Mataji Nirmala Devi