Devi Puja – Vaitarna

(India)


Feedback
Share

Devi Puja – Vaitarna India – 21/1/1983

Donc maintenant nous en arrivons à la fin de notre première moitié du tour. Dès lors nous devons faire un retour en arrière sur nous-mêmes et essayer de découvrir ce que nous en avons retiré.

Nous devons comprendre que Sahaja Yoga ne se vit pas au travers de notre activité intellectuelle. Comme beaucoup de gens pensent que, si vous vous dites à vous-même : « Tu dois être comme ceci », cela va marcher. Si vous devez tout le temps vous informer vous-même que : « Oh, tu dois te débarrasser d’un problème particulier », vous serez bien, ou si certains pensent que s’ils disent à quelqu’un : « Ceci ne va pas avec toi et tu devrais bien te comporter », ça marchera bien, cela ne se passe pas ainsi, car Sahaja Yoga ne travaille pas au niveau mental. Il agit au niveau spirituel qui est un niveau bien plus élevé que le niveau mental.

Donc, ce que vous devez comprendre, c’est comment corriger vos chakras. Et vous devez apprendre comment faire marcher vos machines. Peut-être que les gens vivent encore au niveau mental et essayent de résoudre leurs problèmes au niveau mental. Et c’est pourquoi tous les problèmes commencent à sortir. En fait, si vous avez un problème avec n’importe quels chakras ou qu’il y a un blocage ou que vous trouvez que quelque chose ne va pas avec vous, il est inutile de le faire marcher sur n’importe quel autre niveau que le niveau spirituel.

Certains croient que, s’ils s’habillent selon un modèle ou s’ils se comportent ouvertement comme ce modèle, ils le deviennent : ce n’est pas vrai ! Pareillement aux hippies que nous avons en Occident et qui pensent qu’ils sont devenus primitifs. Vous ne devenez pas primitif rien qu’en le croyant, car vous êtes tellement surdéveloppé que vous ne pouvez plus devenir primitif. Donc rien qu’en faisant mentalement quelque chose, nous ne devenons pas cela !

En fait ce niveau mental peut même aller plus loin d’une manière plus subtile chez les gens. Certains d’entre vous pourraient ressentir qu’en connaissant des aartis et autres par cœur, vous atteindrez une grande profondeur. Cela non plus, n’est pas vrai car il s’agit aussi seulement de mots. Mais s’il s’agit de quelque chose de vivant en vous, alors ils deviennent un mantra et puis vous pouvez le faire marcher. Mais, avant toute chose, vous devez atteindre un certain standard pour posséder ce pouvoir de créer les mantras. Egalement, quand vous récitez un aarti, il n’est pas forcément possible que ça marchera. Faisons face aux choses comme elles sont et ne soyons pas conditionnés par quoi que ce soit d’autre. Vous devez atteindre une certaine profondeur en vous-même pour arriver à illuminer les mantras. Avant tout vous devriez avoir des vibrations claires, c’est le minimum du minimum.

Si vous avez certains chakras bloqués, alors essayez de les améliorer avec Ma photo, avec tout le respect dû à la photo. C’est seulement la photo qui va faire marcher cela, rien d’autre, ou bien si Je suis là. Et une fois que vous avez atteint un certain état d’illumination, alors vous pouvez par ailleurs aussi utiliser les mantras, cela va vous aider. Mais tout d’abord votre cœur doit être clair. J’ai découvert qu’en général il y a majoritairement deux chakras qui ne travaillent pas bien chez la plupart des Occidentaux. Le premier est le cœur. Cela signifie que le cœur n’est pas clair, pas nettoyé, que dans le cœur vous êtes encore une petite personne, que vous n’avez pas placé votre Mère dans votre cœur. Vous devez purifier votre cœur en regardant la photo et en y plaçant tous vos sentiments d’amour envers votre Mère, en comprenant Son travail et en La plaçant dans votre cœur. Si le cœur n’est pas clair, alors rien n’a de sens car il s’agit d’un « cœur sombre » qui fait toutes ces choses. Le cœur doit être propre, absolument abandonné, et vous devez essayer de M’y placer avant quoi que ce soit d’autre. Je peux vous le dire car vous êtes tous des Sahaja Yogis. Je ne peux pas dire ceci à des gens qui ne sont pas des Sahaja Yogis.

En fait, nous essayons toujours de relier Sahaja Yoga à nos propres références et non pas aux références appartenant à Dieu. Dieu est ce qu’Il est, Il ne peut pas Se changer Lui-même. C’est à vous de changer ! Donc, quoi que nous pensions de Dieu, nous voulons nous référer à cela. Par exemple si quelqu’un pense essayer d’être agréable ou bon envers Moi, ou s’il est proche de Moi, soi-disant, et s’il pense qu’il est un meilleur organisateur ou qu’il fait ce travail-ci ou ce travail-là ou n’importe quoi d’autre comme ça en s’y sentant être important parce qu’il fait ceci ou cela, alors on doit savoir que tout ceci est mental. En fait, vous ne faites rien ! Chaque fois que vous essayez de faire quelque chose, vous vous embrouillez vous-même et vous M’embrouillez aussi.

Vous avez vu l’exemple d’hier. J’étais sûre qu’ils devaient partir le jour suivant. Mais personne ne M’a écoutée, ils sont partis en courant et ont trouvé que les tickets étaient pour le lendemain. Cette connaissance vous vient si vous avez un cœur clair. Comme J’ai dit hier : « Ce serait mieux si vous ne veniez pas. » Je ne connaissais pas la situation là. J’ai juste dit : « Ne venez pas. » Terminé ! Car Je savais ce qui se passerait là. Donc cette idée évidente vous vient quand votre cœur est nettoyé. Mais avant tout, les gens ne comprennent pas que vous devez le faire marcher au travers de votre cœur et non pas de votre cerveau. Quand nous avons à faire marcher des choses au travers de notre cerveau, nous essayons de développer notre cerveau, n’est-ce pas ? Cela par la mémorisation, par la pratique de quelque chose, en enseignant à notre cerveau comment penser, comment aller de ce côté-ci, de ce côté-là. Nous essayons d’entraîner notre cerveau.

Maintenant, dans Sahaja Yoga, nous devons entraîner notre cœur. Et pour entraîner notre cœur dans Sahaja Yoga, nous devons savoir avant tout qu’il est enveloppé soit par l’ego, soit par le superego. La zone limbique représente en fait le cœur. Et si l’ego est là, le cœur sera toujours un soi-disant cœur, ce ne sera pas un cœur réel qui va agir, mais il s’agira seulement du mental, d’une projection mentale. Et vous sentirez que : « Je fais cela avec mon cœur », mais ce ne sera pas vrai.

Alors en fait, supposons, que devrions-nous faire si nous avons de l’ego ? Vous pourriez dire que vous devriez essayer ce genre de vous dire à vous-même que ce n’est pas bien et ceci et cela, et toutes sortes de suggestions mentales ou d’autosuggestions ou ceci, cette façon dont les psychiatres savent que cela vous apporte des suggestions. C’est à nouveau mental. Donc ce n’est pas de cette manière que cela va marcher. Nous devons comprendre que, pour y arriver, ce que nous devons faire, c’est d’élever le côté gauche et le placer sur le côté droit. Il n’y a pas d’autre moyen. Vous devez juste y arriver avec vos mains, vos mains font marcher cela et pas votre cerveau. Donc utilisez vos mains et les méthodes de Sahaja Yoga.

En fait chacun doit régulièrement s’installer [les pieds] dans l’eau [salée] chaque jour, c’est important. Chaque matin vous devez faire votre méditation. Car au niveau mental nous sentons que nous avons été proche de Mère, d’accord, et que cette proximité est très bonne. Quand vous êtes venus, vous avez vu comment sont les Indiens et combien ils sont légers sur leurs pieds et combien ils sont valeureux pour Sahaja Yoga. Mais après avoir vu tout cela, vous devez savoir qu’il faut faire marcher Sahaja Yoga et non pas y penser. Vous ne pouvez pas y penser juste. Quoi que vous essayiez de faire au travers de votre pensée, vous ne pourrez atteindre aucun résultat dans Sahaja Yoga.

Vous devez utiliser vos mains, vous devez utiliser vos pieds, vous devez tremper vos pieds dans l’eau car l’eau est l’océan. Tous ces cinq chakras ou disons six chakras – Je dis cinq chakras parce que l’un d’eux est le Mooladhara Chakra qui est le septième et le plus haut est le cerveau [Brahmarandra] – donc entre eux il y a cinq chakras qui doivent être traités totalement avec l’idée qu’ils sont, à la base, faits de matière. Et ces cinq éléments constituent le corps de ces chakras. En fait, ces chakras, s’ils doivent être corrigés, nous devons les corriger en enlevant tous les problèmes de ces chakras en les plaçant dans les éléments d’où ils proviennent. Par exemple, une personne qui est très fort du côté droit, alors il doit s’équilibrer par le côté gauche. Bien sûr, l’élever avec la main convient très bien mais qu’en est-il à propos de l’élément ? Une personne du côté droit possède tous les éléments qui procurent de la chaleur : nous pouvons dire la lumière, nous pouvons dire le feu. Donc pour les gens qui sont du côté droit, la lumière ne va pas aider beaucoup. Tout comme si vous placez la lumière devant la photo et, pour ceux qui sont des gens tournés vers l’ego, si vous utilisez seulement la lumière, cela ne va pas marcher. Alors ce qui va marcher, c’est la Mère Terre et l’élément de l’eau qui est rafraîchissant. Même de la glace est très utile pour les gens qui sont du côté droit. Donc tous les effets rafraîchissants devraient être utilisés pour corriger votre tendance à aller du côté droit de sorte à le rafraîchir.

Pareillement en ce qui concerne la nourriture. Pour la nourriture, ceux qui sont des gens côté droit doivent prendre des mets côté gauche comme les carbohydrates, ce qui veut dire qu’ils devraient devenir en partie végétariens ou tout à fait végétariens, et ils devraient manger tout au plus des choses comme du poulet mais pas des poissons ni des fruits de mer parce qu’ils sont tous chauds. C’est ainsi que vous traitez le côté matériel de vos chakras. Et pour les gens côté gauche, ils devraient utiliser à nouveau deepam, càd la lumière, ou le feu pour corriger leur côté gauche. Pour la nourriture, ces gens devraient également prendre plus de nitrogènes càd des protéines et dans ce genre. Ils devraient prendre plus de protéines.

En ce qui concerne Sahaja Yoga, l’élément de base est la Kundalini et, comme Je vous l’ai dit, la Kundalini est le pur désir. A nouveau, écoutez cela attentivement : c’est le pur désir. Cela signifie que tous les autres désirs sont impurs. Il y a seulement un seul pur désir. Et c’est le fait d’être Un avec le Divin, Un avec le Brahma, Un avec Dieu : c’est cela le seul pur désir. Tous les autres désirs sont impurs. Donc entraînez graduellement votre mental pour atteindre ce désir comme étant la chose la plus importante. Si vous entraînez votre mental de cette manière, alors vous pourrez développer ce pur désir, et donc tous les autres désirs vont tendre graduellement à s’annuler. Très bien.

En fait ce désir d’être Un avec le Divin est le plus pur et le plus élevé. Et pour l’atteindre, que devez-vous faire ? Pour arriver à cela, vous devez sans cesse contenter votre Mère. C’est très simple ! Adi Shankaracharya a dit de ne pas vous tracasser à ce sujet mais juste de constamment contenter votre Mère. Vous devez être une personne simple, ne pas essayer de vous montrer rusé ou malin avec Moi. Je connais très bien tout le monde. Essayez de vous dire : « Je devrais parler et me comporter de façon à plaire à ma Mère. » Supposons que vous soyez en Sahaja Yoga et que vous faites de mauvaises choses, cela ne va pas du tout Me plaire. Donc comment plaire à votre Mère, vous devriez essayer de voir cela par vous-même, quelle sorte de chose va Me plaire le mieux. Je suis également une personne très simple, donc Je recherche la présence d’une personne sans artifice qui se montre simple à ce sujet.

Par exemple une personne qui essaie de se vanter de trop, d’être toujours la première ou d’être toujours une sorte de star de cinéma, Je n’apprécie pas de telles personnes. Vous devez être très calme et extrêmement gêné de vous vanter vous-même. Est-ce que Je Me vante d’être l’Adi Shakti ? Je ne le fais pas. Je vis comme vous, absolument comme vous. Est-ce que J’essaye de Me mettre en avant ? Alors pourquoi essayeriez-vous de vous vanter devant Moi ? Donc ce genre de personne n’est pas bien. Deuxièmement vous ne devriez pas être tendu avec Moi, il n’y a aucune nécessité d’être crispé. Si Je vous trouve en défaut, si Je vous sermonne aussi, c’est pour votre bien. Si Je vous dis un mot gentil, c’est pour votre bien. Mon Sahaja Yoga marche de cette façon. Je n’ai aucune malice envers personne dans le monde entier, aucune malice du tout, et Je n’ai aucune colère contre quiconque dans ce monde. Je n’ai que de la compassion et, dans cette compassion, Je dois parfois sermonner et, dans la même compassion, Je dois parler d’une manière très compassionnée.

Donc ces deux manières vous aident, cela vous aide des deux façons. Donc remerciez Dieu d’avoir quelqu’un qui va vous corriger au bon moment, pour votre bien, parce que vous êtes des saints. Et vous êtes venus sur cette Terre pour y établir le Royaume de Dieu. C’est ce que vous devez faire. Mais si vous n’êtes pas des gens respectueux, si vous n’êtes pas sensés, si vous n’avez pas de dignité, si vous vous comportez de façon médiocre, comment les gens pourront-ils vous accepter ? Il faut donc faire tout d’abord attention à ce Chakra du Cœur, qu’avec votre cœur vous désiriez garder votre Mère contente. Même si Je suis fâchée avec vous, ne vous sentez pas mal à ce moment. C’est un des signes que Sahaja Yoga n’est pas encore développé. Si Je vous sermonne, c’est parce qu’il y a quelque chose en vous qui doit partir et que Je dois sermonner afin que cela disparaisse. Donc acceptez-le juste en tant qu’objectif de correction, en tant que ce qui est bien pour vous. Un genre d’épine est en vous qui doit s’en aller au moyen d’une autre épine, et Mère l’a fait partir.

Une fois que vous commencez à comprendre la compassion de votre Mère, vous ne vous ferez plus de souci si Je vous dis quelque chose, si Je vous corrige ou si Je vous dis que ceci est mal, car Je dois le faire. En fait, ces gens qui n’ont pas un bon cœur, un cœur propre, ne peuvent comprendre ceci. Ils ne peuvent pas le comprendre. C’est très difficile pour eux. Donc gardez votre cœur propre envers votre Mère. Tout ce que Je fais pour vous, est juste une bénédiction, c’est toujours une bénédiction pour vous. Quoi que Je fasse pour vous, est une bénédiction, souvenez-vous en ! Alors, un autre chakra qui est horriblement bloqué chez la plupart d’entre vous, est le Nabhi Chakra, suggérant que vous êtes encore très, très matérialistes. Nous sommes matérialistes même pour de très petites choses. Cela devient de plus en plus subtil.

Donc essayez de comprendre que la matière n’est pas si importante. La matière est juste là pour contenter chacun, spécialement pour plaire à votre Mère. Cela n’a aucune autre valeur en quoi que ce soit. Donc vous devriez essayer de ne pas être matérialiste dans le sens que, vous voyez, vous deviez faire ceci ou cela pour une petite chose. Rien n’est important. Si cela marche, tant mieux, et si cela ne marche pas, tant mieux. Donc, vous voyez, le Nabhi Chakra est très individualiste, très individuel. Il s’agit de ce qui est personnel à chacun. Si votre désir se porte seulement sur le plan du pouvoir de Lakshmi, que vous voulez avoir plus d’argent ou que vous vous souciez de petites choses ici et là sans qu’elles aient aucune valeur spirituelle, alors votre Lakshmi Tattwa pourrait être difficile à éveiller.

Et ce Lakshmi Tattwa doit devenir le Mahalakshmi Tattwa. C’est pour votre ascension. Et pour l’amener juste à ce niveau de Mahalakshmi Tattwa, ce que vous avez à faire est d’utiliser tous vos biens matériels et votre être matériel de telle façon à Me plaire. C’est très important. Donc vous ne devriez pas faire quelque chose qui ne Me plaise pas. Chacun doit comprendre que c’est très important. Je veux que vous compreniez cela aussi que, quand vous vous habillez, Je n’aime pas du tout certaines choses, comme des cheveux en désordre. Pas du tout ! Cela pourrait être la mode ou autre, mais Je n’aime pas ça. Ils doivent toujours être adéquatement peignés, adéquatement coiffés. Vous devriez abandonner ces modes modernes de cheveux ébouriffés car c’est le signe que des pukka bhoots [esprits noirs] sont entrés en vous. Les bhoots [esprits morts] reconnaissent une personne qui a les cheveux ébouriffés et entrent dans cette personne échevelée. Aussi essayez de coiffer vos cheveux de façon appropriée. Voyez donc la façon dont les Indiens se peignent. Regardez-les. Ils se coiffent tous adéquatement. Car Je n’ai rien à voir avec vos cheveux. Je ne suis pas une styliste en coiffure ou autre, mais si vous n’avez pas les cheveux proprement peignés et coiffés, alors vous allez vraiment avoir des problèmes. Donc tenez compte de ces conseils.

Ensuite certains ont l’habitude d’être habillés de façon négligée. Cela aussi n’est pas bien. Vous devez être soigneusement habillé, proprement et correctement habillé. Cela non pas parce que c’est matériel, mais c’est très important étant donné que, s’il n’en est pas ainsi, ce genre de chose matérielle va attirer tous les badhas [problèmes] en vous. Vous devez vous garder propre et net afin que ces badhas ne puissent entrer. Toutes ces idées survenues en Occident proviennent de certaines forces sataniques. Cela ne paraît pas beau, en aucune façon cela ne paraît bien pour aucune personne spirituelle. Nous devons diriger nos manières d’être vers des attitudes qui vont attirer le Divin et non pas des bhoots. Nous ne voulons aucun bhoot qui vienne sur nous. Si vous comprenez ce simple fait, alors vous allez commencer à vous habiller d’une façon qui peut ne pas être moderne, peut ne pas être ancienne, mais quoi qu’il en soit, elle sera nette, propre et impeccable. Par ailleurs aussi, si vous considérez de plus en plus ce qui est matériel, il n’est pas utile d’accumuler mille et une choses qui sont de nature et d’utilisation plastique. Vous devriez avoir une petite quantité de choses qui ont une valeur spirituelle et pas du tout ces choses extraordinaires que nous essayons d’acquérir, car elles n’ont aucune valeur spirituelle. Donc essayez de ne pas accumuler chez vous toutes ces choses insensées. Graduellement vous découvrirez que vous allez les réduire de plus en plus. Vous aurez des vies plus simples, de meilleures choses et des objets spirituels.

Quoi que vous achetiez, voyez d’abord les vibrations et ensuite vous achetez. Sinon n’achetez juste pas. Sinon toutes sortes de bhoots insensés se trouveront dans votre maison et vous aurez des problèmes. Donc, quoi que vous vouliez acheter, vous devez voir leur niveau vibratoire. Si vous ne pouvez pas le comprendre, demander à quelqu’un d’autre, à un Sahaja Yogi pour vous aider à choisir. Mais ne continuez pas à acheter des choses, juste parce que vous pensez qu’elles sont bon marché ou jolies ou bonnes. Donc essayez d’acheter des choses qui sont bonnes selon les vibrations. Et si ce n’est pas le cas, terminé, ce n’est rien d’important. Cette attitude : « Je dois acheter ceci. Je dois aller à Bombay pour acheter ceci », est une mauvaise idée.

En fait, notre attention doit tout le temps être à l’intérieur de nous. J’ai vu que notre attention se dirige vers l’extérieur. A cause de cela, ce que nous voyons à l’extérieur n’est pas bon pour les vibrations. Mais si notre attention est intérieure, vous n’achèterez rien qui n’ait pas de bonnes vibrations. Ou vous ne posséderez pas certaines choses, vous vous en débarrasserez juste. Mais l’attention se porte sur l’extérieur et, à cause de ça, vous ne savez juste pas comment juger cela. Il faut faire attention au Nabhi Chakra. Pour cela, vous n’avez pas à y penser, vous devez le faire marcher, voir de quel côté le Nabhi est bloqué.

S’il y a un blocage sur le côté droit, le meilleur pour vous sera le sucre. Le sucre représente beaucoup de choses. Le sucre signifie aussi que votre langue devrait être douce, que vous devriez parler avec douceur. Les gens pensent que si vous parlez avec douceur à quelqu’un, alors ces gens vont commencer à penser que vous n’êtes bon à rien ou que vous êtes absolument une personne docile. Nous devons être docile. Nous devons être docile et humble, nous devons apprendre comment se parler avec douceur l’un l’autre. Et si vous ne comprenez pas comment parler, alors prenez plus de sucre, du sucre vibré. Cela rendra votre langue de plus en plus douce, et vos idées seront plus douces à propos d’une autre personne plutôt que d’être dure et critique. Donc, pour les gens côté droit, on suggère de prendre du sucre.

Pour les gens côté gauche, on suggère du sel. Les gens côté gauche devraient prendre plus de sel, et avec le sel ils pourront résoudre beaucoup de problèmes car le sel leur procurera une personnalité. Grâce à ce composant ils pourront s’exprimer eux-mêmes d’une manière qui est devenue digne et pas aussi léthargique. Donc l’allure de vos paroles ou de votre comportement ou autre, devrait être au centre. Elle ne devrait pas être léthargique ni trop rapide, trop accélérée et trépidante. Ainsi vous devez comprendre que Sahaja Yoga est le point central de toute chose. On devrait essayer d’amener tout au centre et non d’un extrême à l’autre extrême. Si vous parlez trop, jacassez trop, et si vous vivez en accéléré, essayez de réduire votre vitesse en observant cela de façon alerte. Vous devez être alerte. Voyez : « Ma vitesse augmente. Ce n’est pas nécessaire que je parle. Je dois arrêter. » Mais ceux qui ne parlent pas du tout, cela n’est pas bien non plus. Donc ceux qui parlent [trop] et ceux qui ne parlent pas, doivent comprendre seulement une chose, c’est que, quoi que nous disions, nous le disions en étant centré. Une fois que vous comprenez cela, vos réponses aux choses seront absolument centrées, équilibrées et belles.

En fait ceci est tout pour Moi, Je peux dire en ce moment, car le temps est aussi court pour nous. Nous tous nous sommes réjouis de notre séjour partout, Je pense, donc vous tous avez été heureux partout et nous l’avons très bien fait marcher. Et cela a été une grande leçon pour nous tous et également une très grande expérience de réjouissance. Aussi ne vous sentez coupables de rien car se sentir coupable ne vous aide pas à surmonter le problème. Se sentir coupable est une fuite. Vous devez y faire face. Vous devez y faire face et voir à vous corriger vous-même, et à être Un avec cela. C’est une bien meilleure attitude que de continuer juste à se sentir coupable ou à être agressif.

Cela n’ira pas de cette manière car J’ai dit que ce n’est pas mental. Donc si vous comprenez ces quelques points sur ces deux chakras – le Nabhi et votre Cœur – si vous comprenez clairement que vous devez maintenir ces deux points dégagés, l’expression de cela se montrera dans votre comportement, vos vêtements, votre façon de marcher, votre démarche, votre manière de parler et tout ce qui est extérieur. Mais vous ne pouvez pas aller de l’extérieur vers l’intérieur. Supposons que quelqu’un dise qu’il va très bien : « Mère, je suis très bien peigné, donc je suis très bien », ce n’est pas ainsi, pas nécessairement. Même si vous avez peigné vos cheveux, vous pourriez être possédé par un bhoot. Mais du moins il y aura moins de chances que cela soit le cas.

Donc on doit comprendre qu’il faut y travailler. Je pense que ceci doit être réellement vissé dans votre tête, que Sahaja Yoga doit être travaillé. Vous ne pouvez pas juste vous dire : « Oh, je suis très heureux » car cela gonfle votre ego, ou que vous êtes « très malheureux » car cela va vous perturber au travers de votre superego. « Je ne suis pas très heureux. Je ne suis pas très… Je suis très heureux » ou « Je suis très malheureux » : cela ne marche pas de cette façon. Vous devez être dans la Joie et ces choses pourront marcher. Vous devriez avoir de la patience avec vous-même, de l’amour pour vous-même et de la dignité du fait que vous êtes des Sahaja Yogis. Chaque individu doit y travailler pour lui-même, ainsi le tout [la collectivité] pourra aller bien.

Il pourrait y en avoir certains qui se préoccupent seulement des autres. Préoccupez-vous de vous-même et voyez les bons côtés des autres, pas les mauvais côtés mais les bons côtés des autres. Et également, si quelqu’un doit vous dire que vous devez vous organiser, être rapide et tout cela, ne vous sentez pas mal, nous devons être comme cela. Nous devons être très rapides, nous avons tant de travail à faire dans ce monde, nous n’avons pas de temps à perdre. Nous n’avons aucun moment à perdre. Il faut agir très rapidement, nous devons être très prompts et solides pour cela. Comme vous le savez, au cours de ce voyage vous l’avez vu, combien de travail Je fais comparé à vous. Et Je suis tellement plus âgée comparée à vous. D’accord vous pouvez dire : « Mère, Vous êtes l’Adi Shakti », d’accord, mais Je suis votre idéal. De toutes les façons, si quelqu’un est votre idéal, essayez de devenir comme cette personne, essayez d’imbiber ces qualités en vous.

Alors maintenant Je peux bien faire Mes adieux à la plupart d’entre vous qui s’en vont. J’espère pouvoir vous voir mais, comme vous le savez, J’ai des tas de programmes en vue. Je ne sais pas où Je vais M’installer ni où Je serai. De toute façon J’essayerai d’être là. Donc le planning d’aujourd’hui est que J’ai un programme où Je dois aller mais pas vous. Maintenant vous allez à Kalwa où vous aurez votre déjeuner, et Je serai là. Dans un village, ils cuisinent quelque chose pour vous d’une manière villageoise. Et ensuite Je serai Moi-même occupée avec d’autres programmes, alors J’irai directement à Bombay. Ensuite demain matin J’ai un programme, vous pas. Alors, Je ne sais pas, certains d’entre vous pourraient y venir. Je ne sais pas quelle est la situation. De toute façon si vous devez faire des emplettes, vous pourrez les faire à Bombay, et pour ceux qui s’en retournent, vous pourrez y acheter des choses pour vous-même si vous le désirez. Et durant la soirée, il y aura le mariage de Kamakshi et Malcolm. Et quoi que vous vouliez leur offrir collectivement, un cadeau pour eux, tout ce que vous avez à faire, vous pourrez le faire demain matin.

Et puis le surlendemain matin, le 23 au matin, la plupart d’entre vous doivent aller à Delhi. Mais il y en a certains qui n’iront pas à Delhi. Maintenant levez la main ceux qui n’iront pas à Delhi le 23. Warren ? Warren ? Warren n’y va pas ? Warren, qu’en est-il, tu n’y vas pas ? D’accord. Alors… Yogi : Le reste du groupe, 53 personnes y vont. Shri Mataji : Très bien. Donc vous tous, vous y allez. Ceux qui n’y vont pas, ceux d’entre eux qui ne vont pas à Delhi le 23 mais après, levez vos mains. Les Londoniens et les Européens. Donc ceci est le second groupe. Alors ceux qui vont à Delhi par après, veuillez voir à réserver vos places. Vous ne devriez pas Me créer des problèmes avec ceci, vous voyez, aussi vous réservez vos places adéquatement. Vous tous pourriez ne pas obtenir vos réservations, certains d’entre vous y vont par train. Et informez les gens de Delhi vous-même, organisez ça. Vous voyez ? Vous pouvez avoir Perekar et aussi quelqu’un d’autre, Jayvant, pour vous y aider. Donc ceux qui y vont, ces deux personnes, Perekar et Jayvant vont s’occuper de vous pour que vous réserviez vos places. Donc réservez vos places. Ensuite quelqu’un doit également parler aux gens de Delhi et trouver une solution car ils veulent vous avoir là pour environ 7 jours avec eux.

En fait le 26 janvier vous devriez tous être là. J’espère que vous serez tous là. Le 26 au matin ils désirent vous emmener aux alentours pour voir la parade. Je peux ne pas être là. Le 26 au soir Je peux être là, Je ne sais pas. Le 27 ils commencent le programme. Donc jusqu’au 26, vous pouvez terminer tout ce que vous avez à faire et le 27 Je commence Mon programme. Mais vous resterez encore avec eux, Je pense. Ils ont loué ces appartements à partir du 28. Ils ont ainsi une fausse conception à propos de vous. Ils pensent que vous voulez tous avoir des salles de bain et autres, donc ils ont loué des appartements. Et Je leur ai dit : « Ne louez pas des appartements car premièrement ils sont assez coûteux et aussi ils ne veulent pas cela, ils désirent aller dans un bungalow. » Mais Je ne sais pas, ils ont aussi cette conception de penser que vous être trop attachés aux salles de bain, donc… Ce qui est vrai d’ailleurs ! (Rires.) Donc ils pensent nous faire plaisir en nous donnant des chambres avec salles de bain, vous voyez. Donc c’est pourquoi cela s’est passé. Maintenant, quoi qu’il se soit passé, est fait.

Pour ce qui concerne les mariages, nous nous sommes décidés ces jours-ci. Qui a la liste ? Qui l’a ? Yogi : L’Angleterre a erronément indiqué [nom] au lieu de [nom]. Elle ne serait pas là, elle vient de Suisse. A part cela, voici la liste complète. Shri Mataji : Son mariage est déjà fixé. Donc Je ne sais pas mais environ 80 % sont fixés. Donc… En fait vous M’avez donné ceci mais maintenant ce que J’essaye de dire, c’est qui a choisi qui, cela on ne le sait pas encore. Donc passez en revue cette liste et, au moment où nous serons à Delhi, vous Me tiendrez au courant. Les mariages se tiendront le 6, donc nous avons encore le temps de nous en occuper. Ce sera le 6.

Yogi : Je pense que certains comptent sur Vous pour faire certaines suggestions. Shri Mataji : Non, non, Je ne le ferai pas, Je suis désolée. Pas Moi, Monsieur. Vous connaissez la blague ? Il y avait un gars assis sur une palissade et un autre gars allait et venait dans une voiture, et lui demanda : « Comment êtes-vous arrivé à une telle place ? » Alors il le regarda juste et dit : « Pas moi, je suis désolé, je ne vais pas vous le dire. » Il demande : « Pourquoi ? » Il dit : « Celui à qui je l’ai dit auparavant m’a donné un coup de poing dans le nez. Pas moi, désolé. » Veuillez bien décider pour vous-même car une telle décision se trouve là tellement dans l’ego. Donc vous le faites de manière adéquate. Prenez vos propres décisions, vous vous y tiendrez mieux. Cependant cela existe. Ça existe, que pouvons-nous y faire ? Cela existe encore. Donc c’est mieux de… Voici la liste, lisez-la, faites vos sélections et choix, et ne forcez personne. Car ce sera à nouveau la même réflexion : « Non, désolé. »

La manière dont nous faisons les choses est absurde, absolument absurde. Le mariage n’est pas si important de cette façon. Ce n’est pas si important. Mais cet ego revient et : « Je l’ai décidé et plus maintenant », et alors ceci et … C’est tout du non-sens. Donc ayez cette idée qu’une fois que vous êtes marié, vous êtes marié pour toujours. Prenez une décision appropriée. Aussi Je vous bénis tous, toutes les futures épouses et tous les futurs époux. Mais Je pense qu’il y a plus de futurs époux que de futures épouses. Yogi : Oui, c’est vrai, Mère.

Shri Mataji : Donc Je dois trouver de futures épouses. Yogi : Un couple d’entre eux – deux d’entre eux particulièrement – ont demandé s’ils pouvaient épouser des Indiennes. Pas nécessairement cette fois-ci, Mère. Il y en a un qui vient d’Australie… deux d’Australie. Shri Mataji : Bonne idée. Yogi : Ils aimeraient épouser des jeunes filles du Maharashtra. Shri Mataji : Celui dont vous M’aviez parlé, qui a environ 39 ans ? Yogi : Oui, c’est l’un d’entre eux et… Shri Mataji : Pour lui J’ai trouvé une jeune fille mais elle n’est pas encore divorcée, tu vois. Elle n’est pas encore divorcée.

Donc si vous avez d’autres questions, posez-les-Moi avant que ne commence le puja. Bonne idée. D’autres questions ? Si vous avez vraiment des questions, posez-les, sinon nous devons en terminer rapidement avec le puja et partir. Yogini : Peut-être que certains d’entre nous ne connaissent pas ceux qui s’occupent de nos tickets pour Delhi. Je ne les connais pas bien. Je ne connais pas ces personnes. Y a-t-il quelqu’un à qui je peux demander de m’introduire et ainsi nous saurons voir pour nos tickets pour Delhi ? Je ne connais pas leurs noms. Shri Mataji : Je dois aller en Amérique pour comprendre vraiment ce que tu as dit. Qu’a-t-elle dit ? Yogi : Elle a parlé des tickets. Shri Mataji : Dis-lui de voir Warren. Warren, tu devrais voir Warren. Très bien. Brian, Brian et Warren.

D’accord. En fait J’ai à nouveau oublié l’anglais américain. Je suis désolée. En Amérique Je le comprends et Je l’ai oublié, vous voyez. L’anglais a tellement de versions. L’anglais australien est différent. Chaque anglais est différent. Donc Je suis désolée d’avoir oublié l’anglais américain. Je vais M’y remettre très bientôt. Très bien, c’est fait.

Maintenant, seulement ceux de Vaitarna. Que viennent ceux qui n’ont pas fait de puja, seulement eux auront cette chance, d’accord ? Seulement les gens de Vaitarna et de Bhatsa ou de Chhapur. Avant tout, le Ganesha Stuti. (Le puja commence avec des récitations.) Connaissez-vous la signification de cela ? Yogi : Oui, je connais. Shri Mataji : Dites-leur juste la signification. …C’est le Nabhi Chakra. Il y a un nœud entre le Nabhi Chakra et le Swadisthan Chakra, c’est le premier nœud. Il doit être brisé sinon la Kundalini ne s’élèvera pas hors de cela, ceci est du Raja Yoga. Ceci est ainsi appelé le Raja Yoga qui marche à l’intérieur de vous. La Mère brise tout cela et fait s’élever la Kundalini, la Kundalini apportant la dévotion. …La dévotion vient seulement du cœur, d’un cœur propre. La dévotion n’est pas ce que vous montrez ou autre, la dévotion se trouve dans votre cœur.

…Car elle est le support de tout, c’est le point absolu. Le point absolu ne signifie pas l’autre absolu. …’Pataka’ signifie ‘les péchés’. Car… C’est pourquoi les gens vous demandent pour que nous fassions du nettoyage, ceci, cela, mais il y a quelqu’un qui est un destructeur de péchés. Vous n’avez pas à vous tracasser de tout comme cela, cette personne peut détruire tous vos péchés.

Qui ne peut être comparé.

…Qui a un océan de compassion.

…Celui à qui on ne peut penser, qui ne peut être compris.

…Tous les rakshasas – Chanda, Munda, eux tous. … Mahatye – Mahatye. De grande importance. …Un travail auspicieux. …Shubhakari – elle fait tout marcher, elle le rend auspicieux.

…Elle crée l’auspiciosité. Paramanu. ‘Paramanu’ signifie ce que vous appelez ‘l’atome’ ou ‘la plus petite molécule’ – au-delà de la molécule. ‘Paramanu’ en sanskrit signifie ‘parama’ ensuite ‘anu’. ‘Parama’ signifie ‘le dernier’ ou ‘le plus petit’. ‘Anu’ signifie ‘atome’.

…Kshipra ? ‘Kshipra’ signifie ‘l’auspiciosité’, ‘celle qui apporte l’auspiciosité’. C’est en fait le Brahman. Kshipra est celle qui est Brahmani, qui apporte le yoga. C’est la bénédiction du yoga. Kshipra est la Brahmani. Elle est celle qui donne le yoga. Elle est celle qui accorde le yoga et le moksha [la libération] à ses dévots au travers de sa grâce. C’est au travers de sa grâce que vous atteignez votre moksha. Kshipra est la grâce qui accorde la félicité de moksha, la grâce.

Yogi : …Om Shri Pushtive namaha : salutations à Elle qui est bien nourrie sainement.

Shri Mataji : Par les bhoots. (Rires.) …Samachitta : équilibré, une attention équilibrée.

…Généreuse, elle est celle qui est généreuse.

…’Swa-dha’ : ‘swa’ est ‘vous-même’, ‘dha’ est ‘établi’. Donc ‘établie en elle-même’ : ‘swa-dha’.

…La réjouissance : Vilasini.

…Nous en avons un de plus : Mahayoga Dayini. Le yoga en-masse. Voyez : en-masse. Kuteti ? Kilaka.

…Alors, ceux qui veulent prendre une photo, veuillez venir maintenant.

Ils se sont réjouis du puja. Maintenant c’est mieux de le prendre, c’est votre propriété.

Warren, tu peux monter dans la voiture et alors nous pourrons partir.

S.S. Shri Mataji Nirmala Devi.