Nabhi Chakra, Delhi 1983

New Delhi (India)



Feedback
Share

Nabhi Chakra. Delhi (India), 31 January 1983.

English transcript: UNverified
Traduction: NON vérifiée. Ver 1/1/2014

La musique était magnifique et elle vous a tous élevé. L’effet de la musique dans Sahaja Yoga est extraordinaire et, si un Sahaja Yogi entonne un chant, cela est si grand que cela agit comme un mantra sur Ma personne. Aussi Je remercie vivement Mme Venogopalam pour avoir entonné un si beau chant aujourd’hui. Il M’a totalement émue. Ensuite Gavin Brown fut très doux. C’est un Sahaja Yogi anglais, très gentil et très bien établi. Il est un des premiers Sahaja Yogi européens que J’ai rencontrés.

Aujourd’hui Je vais vous parler du Nabhi Chakra qui représente l’honnêteté dans la recherche.. Le Nabhi Chakra est le centre qui contrôle ou se manifeste au niveau physique en tant que Plexus Solaire. Le Nabhi Chakra possède deux côtés, un côté gauche et un côté droit, et son emplacement au centre. Ainsi du côté gauche, il y a Gruha Laxmi, et du côté droit, il y a Raja Laxmi ou Gaja Laxmi, et au centre se trouve Laxmi qui s’élève en tant que Mahalaxmi.

Quand la recherche commence, pour l’être humain sa première recherche est celle de la nourriture. La nourriture est très importante pour tous les animaux. S’ils n’ont pas de nourriture, alors ils ne peuvent pas exister. Ainsi la recherche commence avec la nourriture et, dès que l’abri est trouvé, alors ils essaient de trouver de l’eau. Ainsi ce centre est composé d’eau et, dans ce centre résident les Déités de Shri Vishnu ou Narayana, et Son pouvoir, comme Je vous l’ai dit; est Laxmi et ensuite Mahalaxmi. Vous allez découvrir que, dans Sahaja Yoga, vous commencez graduellement à développer un pouvoir et puis un autre. Chaque personne qui vient à Sahaja Yoga, si elle est pleine de foi et n’est pas investie dans de fausses croyances, sera totalement aidée par le Principe de Laxmi (Laxmi Tattwa) , ce qui veut dire que son bien-être est assuré. Comme Krishna l’a dit: « Yoga Kshema Mahatmyam ».Ainsi Il s’occupe de la partie Kshema de celui-ci. Chaque personne qui est venue à Sahaja Yoga a été aidée miraculeusement, entre autres au niveau du Principe de Laxmi, c’est-à-dire matériellement. Ils sont aidés de tellement de façons qu’il n’y a qu’à voir comment ces miracles se sont passés pour eux.

Je parlerai de l’exemple d’un villageois qui possédait un tout petit lopin de terre et qui avait faim tous les jours. Après un certain temps Je l’ai vu venir M’apporter une guirlande de fleur chaque soir. Et il se trouvait loin de son village tandis qu’il venait journellement à mon programme. J’étais très surprise et lui ai demandé comment il pouvait se le permettre: « Comment arrivez-vous à m’offrir une guirlande de fleurs tous les jours ? Vous ne devriez pas, ce n’est pas nécessaire ». Alors il dit: « Mère, vous savez tout ». Je demandai: « Pourquoi, que s’est-il passé ? » Il répondit: « J’avais un tout petit morceau de terre juste à côté du mien qui n’avait jamais été utilisé parce que c’était un terrain complètement infertile, un peu petit, pas très grand, en fait une toute petite pièce de terre. Et après ma Réalisation j’allais toujours labourer pieds nus cette petite pièce de terrain. Après cela, au bout d’un certain temps, quand je suis venu ici, une personne vint me voir et dit que cette pièce de terre que j’avais, était très précieuse. Je demandai : « Quel est le problème? » Il répondit: « J’ai un grand four à briques et j’ai remarqué par hasard, d’une façon sahaj {spontanée}, que nous avions mélangé un peu d’argile de ce sol, de cette partie de votre terrain que vous avez, et nous avons découvert que nos briques étaient devenues si bonnes et si solides que nous voudrions vous acheter cet argile à un prix très élevé ». Et c’est ainsi qu’il a commencé à obtenir suffisamment d’argent et que sa situation s’est fort améliorée.

Mais il faut se souvenir qu’en Sahaja Yoga nous n’allons pas vers les extrêmes. Dans tous les cas, c’est une chose que tout le monde devrait savoir, c’est que vous n’allez pas dans les extrêmes. Vous ne deviendrez pas extrêmement riches. J’ai vu ces gens qui sont extrêmement riches, quand ils viennent à Sahaja Yoga, ce sont de vrais casse-têtes. S’ils sont malades et si vous les soignez de leurs problèmes cardiaques, alors ils essayent de vous posséder. Ils vont vous amener tous les malades du cœur, tous les cancéreux. Vous continuez à les tolérer, ils essayent de vous posséder, ils commencent immédiatement à parler de leur guérison à n’importe quels journaux, ils racontent ceci, cela. C’est une situation impossible. Et ils essayent de vous dominer. Sans aucun rendez-vous ils vont venir et ils s’attendent à ce que vous vous occupiez d’eux aussitôt, c’est terrible. Et alors ils vont vous envoyer toutes leurs relations et tous leurs amis pour se faire soigner et vous devez vous montrer suprêmement patient. Ils deviennent comme des idiots. Tous leurs malades, toutes leurs relations, tous leurs amis, ils désirent leur rendre service et ils ne vous gardent ultérieurement aucune amitié, aucune affection, rien.
Si les Sahaja Yogis essaient de leur dire : « Non, vous ne devriez pas agir ainsi, etc… », ils se sentent insultés. Et ils se mettent à soigner beaucoup plus rapidement que n’importe qui d’autre. Eux-mêmes sont faibles, ce sont des gens malades, malades du cœur, de ceci, de cela, mais si vous leur dites: « Ne soignez pas », ils vont se sentir mal. Si vous ne leur dites pas, ils vont tomber malades et alors vous aurez un autre problème. Ils n’essaient jamais de comprendre Sahaja Yoga dans sa grande finalité. Ils veulent seulement le voir à leur façon égoïste, ego qu’ils ont accumulé en même temps que leur argent, et ils ne se rendent jamais compte comment ils continuent de heurter tout le monde en Me dominant tout le temps. C’est très étonnant. Chaque fois que Je soigne une personne riche, J’ai envie de me sauver loin de cette personne. Je n’irais jamais chez eux, Je n’aimerais pas manger dans leur maison. C’est une très mauvaise chose.

Ainsi trop de richesses n’est pas bien non plus parce que cela vous donne un énorme ego que vous ne voyez pas vous-même, et si quelqu’un essaie de vous dire quelque chose pour se protéger, alors une telle personne se sent insultée et humiliée. Non seulement cela, mais ces gens essayent de Me traiter et de traiter toute l’organisation selon leurs manières commerciales, ce qui est impossible. Vous voyez, ils doivent gagner de l’argent. Ils ont une attitude incorrecte parce qu’ils ont l’esprit boueux. Je n’ai pas besoin de gagner de l’argent ou quoi que ce soit. Si Je fais quelque chose, réellement en fait, c’est bien parce que J’y suis obligée, n’est-ce pas ? Mais ils Me forceront à suivre toutes les lois et tous les règlements, tout, sans avoir eux-mêmes leur propre discipline. Ainsi les personnes riches dans Sahaja Yoga ont été jusqu’à maintenant extrêmement embarrassantes, devrais-Je dire, pour Moi et toute l’organisation. Et ils ont l’esprit très étroit. Ils ne peuvent pas voir la grande vision que J’ai en face de Moi. Quelles que soient les petites idées qu’ils ont sur eux-mêmes et sur leurs propres pensées ou lectures, ils vont essayer de les imposer à Sahaja Yoga. Ce n’est pas une expérience unique que J’ai eue, mais cela s’est passé beaucoup de fois. Ensuite d’une façon ou d’une autre il se fait qu’ils vont laisser tomber.
Ainsi trop de richesses vous donne un immense ego, même pire que – devrais-Je dire – un bouledogue. Il est impossible pour un homme riche de voir que toutes ces richesses lui sont extérieures, elles ne sont pas à l’intérieur de lui. Il doit être riche dans son cœur pour comprendre la compassion. La compassion ne veut pas dire que vous donnez l’aumône aux autres ou que vous donnez de l’argent à d’autres. Ce n’est pas cela. Au contraire, vous obtenez seulement des mendiants en agissant ainsi. La compassion est ce qui agit, la compassion est ce qui coule, la compassion est ce qui se manifeste. Il ne s’agit pas de compassion quand vous pouvez le matérialiser comme: « Venez ici. Je vais vous donner 100 roupies ». Au contraire, donner à quelqu’un 100 roupies est la pire des choses. J’ai essayé cela avec certains Sahaja Yogis qui étaient avec Moi. J’essayais de leur donner un peu d’argent de temps en temps parce qu’ils étaient très pauvres. Mais ils deviennent horribles. Certains d’entre eux se sont mis à boire, certains d’entre eux ont pris d’autres chemins et ils devinrent comme drogués par l’argent. C’était une situation impossible. Et ils ont essayé de corrompre autant de Sahaja Yogis qu’ils pouvaient. Ce ne sont pas des Sahaja Yogis parce qu’ils ne sont pas sahaj. Ils sont restés attachés à l’idée qu’ils avaient tellement d’argent, qu’ils sont tellement riches, qu’ils peuvent dominer tout le monde avec l’argent. Pas Moi. Je suis désolée.

Mais la seule chose pour laquelle Je me sens désolée pour eux, c’est qu’ils ne pourront jamais atteindre Dieu. Il n’y a aucune honnêteté de recherche en eux, il n’y a aucune honnêteté dans la recherche. Les gens d’élite que J’ai envoyés dans de très nombreux endroits comme celui-ci, parce que certaines personnes que J’ai soignées, désiraient que Je m’adresse à la soi-disant élite, Je pense qu’ils sont ‘supprimés » {jeu de mot anglais}, pour Moi, c’est ce qu’il en est. Ils ne désirent pas être dans Sahaja Yoga. Parfois Je ressens qu’ils sont déjà éliminés. J’ai contacté des milliers d’entre eux. Je suis arrivée à un certain moment à la conclusion qu’ils ne sont bons à rien, tout à fait vides. Ils sont seulement très heureux quand ils possèdent quelques voitures, quelques maisons ou des choses dans ce genre. Moi aussi Je possède toutes ces choses, si Je puis dire, de soi-disantes richesses. Je les ai toujours vues du côté de la famille de mon père et du côté de la famille de mon mari. Je ne comprends pas ce qu’il y a là à être fier de ces choses vides. Mais les êtres humains sont ainsi, un bateau vide fait beaucoup de bruits et, de la même manière, un homme riche vide produit un très grand bruit.

Ce n’est pas que les gens très pauvres soient bons parce que, ceux qui sont extrêmement pauvres, sont préoccupés par leurs quelques problèmes. Ils ont de très petits problèmes {càd très terre à terre, comme par exemple se nourrir} et leurs valeurs doivent encore s’élever jusqu’à un certain niveau.

C’est seulement au milieu {avec la classe moyenne} que vous pouvez le mieux faire évoluer Sahaja Yoga. Ceux qui sont extrêmement riches et fiers ne peuvent pas venir facilement à Sahaja Yoga. Ceux qui sont très pauvres ne peuvent également pas venir à Sahaja Yoga. Mais quand le milieu de la rivière se gonfle et commence à couler, alors elle s’étend sur les côtés et alors elle peut agripper toutes choses. Et ce n’est pas possible de commencer d’une autre façon. Je l’ai essayé. J’ai essayé les deux façons et Je vous ai expliqué ce qui s’est passé. Ceux à qui J’ai donné de l’argent, ceux que J’ai essayé d’aider en donnant de l’argent, sont devenus rebelles, inutiles, frivoles, et ces gens ont été perdus pour Sahaja Yoga. Et ceux dont Je pensais qu’ils étaient nantis financièrement et donc étaient des gens satisfaits, eurent un autre rôle à jouer, qui était de Me dominer tout le temps, de M’utiliser tout le temps selon leur désir, et pour n’importe quel but selon leur volonté. Et Je dois leur dire : « Vous ne pouvez pas Me posséder. Vous ne pouvez pas Me posséder », mais il reste cette sorte d’ignorance dans leur mentalité qui fait qu’ils pensent qu’ils peuvent posséder Dieu, qu’ils peuvent tout posséder. Pour de telles personnes, il n’y a franchement pas de raisons qu’ils viennent à Sahaja Yoga. Et même s’ils viennent à Sahaja Yoga, ils doivent savoir que, pour Mère, l’innocence enfantine du cœur, la compréhension de Sahaja Yoga, l’humilité et la non-possessivité sont très importants.

Dans votre ascension, l’argent n’est pas important du tout. Que vous soyez pauvres ou riches, vous obtiendrez votre Réalisation.

Par exemple, Je suis allée au Maharashtra où la plupart des gens sont, Je dirais, des personnes très pauvres dans le sens qu’elles ne sont pas du tout de la classe moyenne. Ils ne sont pas éduqués, ce sont parfois des ouvriers d’usine ou bien ils ont de petites possessions, ils ne sont donc pas très riches. Mais ce sont de très bons Sahaja Yogis, d’excellents Sahaja Yogis. Ils ont de si beaux regards et de si beaux sentiments et une telle compassion que le Principe de Laxmi en eux est absolument équilibré. Vous savez que Laxmi est montrée comme étant une Déesse, une Déesse qui est une Mère. Mère ne se préoccupe pas du fait que vous ayez été riches ou pauvres. Si un fils est riche et un autre est pauvre, Elle accordera plus d’attention au pauvre et demandera au riche de donner de son argent au pauvre. Cela ne La préoccupe pas. Si quelqu’un a besoin de quelque chose, Elle sera la première à aider la personne qui est dans le besoin. En fait c’est une attitude spirituelle dans une vie spirituelle. La personne qui est un vrai chercheur, qui est un réel chercheur, Mère sortira de son chemin pour venir près de cette personne. Et ceux qui ne sont pas honnêtes à ce sujet, Mère essayera de les court-circuiter d’une façon ou d’une autre.

Le problème courant avec les êtres humains est qu’ils ne savent pas ce qu’ils veulent. Ils pensent qu’ils veulent tout d’abord de l’argent. Mais ceux qui ont de l’argent, pensent qu’ils doivent avoir du pouvoir. S’ils ont trop d’argent, ils pensent qu’ils doivent entrer dans la politique parce qu’ils n’ont pas eu de pouvoir. Ensuite qu’ils ratent dans la politique ou qu’ils s’y absorbent, quoi que ce soit, alors ils désirent recevoir de l’amour de leurs enfants qu’ils ne peuvent avoir parce qu’ils sont trop occupés ou quelque chose comme cela. Ainsi ils ne savent pas ce qu’ils veulent. Ceux qui croient qu’en ayant de l’argent, ils vont mieux s’en sortir, devraient écouter tous ces gens qui sont venus de ces pays riches et ils vont vous dire comment les choses vont de travers là-bas, comment les gens sont ruinés, ce qui ne va pas avec eux, ils sont absolument dans une mauvaise passe. Vous ne pouvez pas les appeler des êtres humains parce qu’ils sont si cruels, ils tuent même leurs propres enfants, et leur société accepte de tels gens. En Inde, si vous entendez que quelqu’un a tué un enfant – Je ne l’ai jamais entendu dire jusqu’ici tout au long de mes 60 années de vie – mais supposons que vous entendez que quelqu’un a tué sa sœur ou son fils, personne ne le regardera plus jamais, il ne sera plus accepté dans cette société, personne ne lui donnera aucune jeune fille à marier, sa fille ou un fils. Il sera absolument banni par la société. Personne ne peut penser à de telles relations entre enfants et parents.

Et en plus, il existe également des relations tout à fait déplacées, c’est quelque chose de si absurde aux niveaux de la cruauté et de la moralité. Ils sont si absurdes. C’est impossible à comprendre.

Ainsi l’argent a donné cet ego et ils disent : « Et alors ? » C’est une attitude absolument maligne quand vous dites : « Et alors ? », cela veut dire que vous ne désirez pas garder votre relation avec le tout. Vous ne désirez pas garder votre relation avec l’Etre Primordial, Lui qui vous a, ainsi que chacun, en Lui-même. Vous faites partie du tout et comment pouvez-vous dire : « Et alors ? Je fais ce que je veux ». Vous devenez juste comme une cellule maligne.

Ainsi, au niveau du chakra du Nabhi, nous devons savoir que nous ne devrions pas du tout être attachés à l’argent. Maintenant, ceux qui sont trop attachés à l’argent, peuvent mieux développer leur côté droit. Ils peuvent avoir de l’argent sans aucun doute mais ils vont avoir des manques du côté gauche. Le côté gauche est Gruha Laxmi. Ils n’auront pas Gruha Laxmi dans leurs cœurs. Ce sont des gens très excités, ils courent pour tout, ils font la course, ils ont des crises cardiaques. S’ils n’ont pas de crises cardiaques, ils vont attraper la leucémie, ils vont avoir le diabète, des problèmes de foie, toutes sortes de ce genre de choses, parce que leur attention est sur l’argent et non pas sur Dieu.

Ainsi, soit vous êtes sur la droite ou vous êtes sur la gauche. Ceux qui sont des gens très émotionnels, extrêmement émotionnels, très préoccupés par leur famille, pour eux la famille est tout, leurs relations sont tout. Ils sont comme cela. Ils peuvent ne pas avoir beaucoup de Laxmi parce qu’ils distribuent toute la Laxmi. Mais cependant ce sont de meilleures personnes.

Mais parfois de tels gens, qui se sacrifient tellement pour les autres, qui donnent tout ce qu’ils ont, peuvent devenir fous parce qu’ils remarquent que les gens ne le leur réciproquent pas, ils ne leur retournent pas leur amour, ils ne comprennent pas ce qu’ils ont fait pour eux. Ainsi aller vers l’extrême d’aider les autres, peut provoquer des troubles chez celui qui a fait ce travail; et aussi troubler les gens qui M’ont pris gratuitement de l’argent, parce que, si vous distribuez gratuitement de l’argent aux gens, que se passera t-il ?

Je vais vous donner un simple exemple de l’Amérique aidant l’Inde. Quand les Américains ont aidé l’Inde, ils pensaient qu’ils avaient fait une grande faveur à l’Inde, ce qui était faux. Parce que tout ce qu’ils ont fait, s’est perdu dans le désert. Personne n’a essayé de maintenir cette aide, parce que c’était gratuit. Et en donnant cette aide, ils ont montré du mépris, et quand ils donnaient du blé et du riz à l’Inde, ce ne fut pas gracieux parce qu’ils placèrent une sorte de graine dedans qui a créé deux problèmes horribles dans les villages. L’un fut appelé « Congress Grass », l’herbe du Congrès, parce qu’elle venait de l’Amérique. L’autre fut appelé l’Acacia fou, « Mad Baboul » comme vous l’appelez. Ces arbres grandissaient tellement dans les villages, qu’ils ne savaient pas quoi faire avec eux. Ils ont de si grandes épines que quiconque est piqué par elles peut même mourir. Ils sont très empoisonnés et, si les enfants se font attraper, ils peuvent avoir de tels problèmes d’empoisonnement, qu’ils ne peuvent pas être guéris. C’est de cette façon que le gouvernement américain nous a aidés. Maintenant, qui va aller leur dire ce qu’ils ont fait si indélicatement ? Il valait mieux mourir de faim plutôt que de recevoir n’importe quelle aide de n’importe qui.

Il y a longtemps de cela J’avais dit que ce serait mieux de mourir de faim dans ce pays plutôt que de recevoir n’importe quelle aide de ces misérables et horribles pays occidentaux qui sont imbus d’eux-mêmes. Vous gonflez seulement leur ego pour rien du tout. Qu’ont-ils reçu ? Ils en ont juste tiré une accumulation d’objets en plastique.

Mais cet ego qui vient de l’argent, les rend si stupides qu’ils ne se rendent pas compte de ce qui se passe dans leur propre pays, comment leur pays est en train de descendre dans tous les domaines, comment leur population sombre. Ou bien ils ont peur ou ils sont abandonnés. Autrement ils sont communistes ou de soi-disant capitalistes. Ils sont seulement abandonnés. Si vous allez voir ce pays, Je veux dire, vous ne pouvez pas vous asseoir comme cela n’importe où et discuter à l’extérieur, que quelqu’un peut venir nous tuer tous. Si vous marchez dans l’obscurité, vous pouvez être assassinés, en Amérique, ce pays d’Amérique soi-disant si avancé, dans la ville de New York.

Ainsi ce genre de richesse que nous essayons d’obtenir, spécialement les gens de Delhi sont très anxieux d’obtenir un tas d’argent. Je ne sais pas comment et pourquoi les Punjabis, Gujaratis et Maharwadis ont adhéré à cela. Pour les Maharwadis c’est une autre histoire, mais les Punjabis et les Gujaratis essayent d’acquérir de l’argent. Et quand Je les vois à l’étranger, Je ne sais même pas s’ils viennent de quelque part près de l’Inde. Ce sont des gens horribles. Ils n’ont gardé aucune culture en eux qui soit indienne. Ce sont absolument des étrangers. Ils sont imbus d’eux-mêmes, ils pensent qu’ils ont atteint les cieux. Si vous voyiez leur Nabhi chakra, vous seriez étonnés, ils souffrent tous de terribles problèmes de foie, de tension trop élevée, de diabètes, de crises cardiaques et ils boivent comme des trous (Shri Matai dit textuellement en anglais qu’ils boivent comme des poissons), spécialement les Sardargis. J’ai été surprise, eux qui sont supposés vivre au nom de Dieu, ils boivent comme des trous. Ils sont très difficiles en ce qui concerne la manière de porter un punjabi et un dhari, mais quand ils boivent, ils ne s’en préoccupent plus du tout. Chaque Sardargi chez qui vous allez, possède un grand bar dans sa maison, si grand que même un Lord n’en a pas de tel parce que c’est reconnu comme étant très vulgaire en Angleterre. N’ayant appris aucun sens esthétique de ce pays, ils sont juste devenus comme l’agriculture. Ils n’ont pas de culture, c’est un fait. C’est ce que l’argent à fait d’eux ; ils n’ont aucun respect pour les autres.

Ainsi ce Principe de Laxmi doit être équilibré. C’est la même chose pour ces Gujaratis qui sont venus. Un autre genre habite ici, les Maharwadis cette horrible secte des Maharwadis. Je ne pense pas qu’aucun d’entre eux aura jamais sa Réalisation ou une place dans le Royaume de Dieu. Ce sont des buveurs de sang. Ce ne sont pas des êtres humains. Pour gagner de l’argent, ils vont boire du sang comme s’il s’agissait d’un jus de fruit et maintenant ils ont du bon temps.

Ceci n’est pas un monde pour que vous y recherchiez de l’argent. Vous êtes venus sur cette terre en tant qu’être humain pour rechercher Dieu, pour rechercher votre Esprit, pour être un avec vous-même, pour être dans cet endroit rempli de paix qu’est le Royaume de Dieu, qu’est le Royaume du Ciel, et non pas pour vous jeter dans une Maya qui semble très belle mais qui n’est pas réellement belle, qui est en train d’agoniser, qui est terrifiante. Les gens ne peuvent pas dormir s’ils ont trop d’argent, parce qu’ils ne savent pas quoi faire avec. Ici aussi tous ceux qui ont gagné de l’argent ne savent pas quand les impôts vont leur tomber dessus. J’ai résolu mon problème d’impôts en n’ayant aucune entrée d’argent du tout, ainsi Je ne me tracasse pas à propos du Percepteur des Impôts. Il ne peut pas Me contrôler. Le mieux est de ne pas avoir de rentrée d’argent supplémentaire parce qu’elle va être taxée. Autrement vous devrez avoir un autre homme de loi spécialisé dans le paiement des impôts comme l’est Mon frère. Je lui ai dit : « Je n’ai pas de besoin de toi, durant toute Ma vie, non merci beaucoup ». Vous devenez si absolument libres, au sommet du monde, si vous n’avez pas d’argent. C’est comme ne jamais apprendre à conduire si vous désirez résoudre le problème de votre voiture. Quelqu’un d’autre peut vous conduire ou non, alors vous pouvez vous promener en marchant..

L’accumulation de toutes ces choses insensées nous a provoqué toute cette soi-disant tension. Combien devons-nous payer, quel est le montant des impôts ? Demain la police va venir dans Ma maison. S’ils viennent près de Moi, Je dirai: « D’accord, prenez tout ce que vous pouvez. Il n’ya rien ici, à part certaines factures que Je n’ai pas payées, c’est tout ». Mais laissez-les seulement payer. On doit vivre en complète liberté dans ce monde. Et pour atteindre cette liberté, on doit savoir que les priorités doivent être correctes. Si l’argent est votre priorité, vous l’aurez. Non, pas Moi. Si vous voulez Me donner de l’argent : « Non Monsieur, Je n’en veux pas. A aucun prix ». Vous pouvez Me donner des fleurs, ceci, cela, d’accord, mais pas du tout d’argent. Je ne veux pas entendre parler d’argent du tout, cela donne mal à la tête.

De la même façon nous ne réalisons pas qu’avoir des relations, frère, sœur ou fils, ceci et cela, est un autre mal de tête. Cela ne veut pas dire que vous devriez essayer de les battre, mais des gens peuvent vendre leur pays pour le salut de leur famille. C’est une chose très dangereuse, horrible, cette sorte d’attachement, le ‘Momattwer’ : « C’est mon fils ». Fini. S’il est votre fils alors vous pouvez le tuer si vous voulez. Faites ce que vous voulez puisque c’est votre fils. Il n’est pas le fils de quelqu’un que vous êtes en train de materner. Ce ‘Momattwer’ qui vient : « Mon mari ». Spécialement nos femmes Indiennes : « Mon mari ». Immédiatement commence le problème. Tout cela provient de l’ignorance.

Bien sûr l’amour doit être là. Mais l’amour ne vous donne jamais de l’attachement, parce qu’il est sage, il est la sagesse. Supposons que, dans un arbre, la sève de l’arbre circule et va se fixer sur un seul fruit parce qu’elle l’aime : « C’est le mien ». Alors qu’arrive t-il au reste de l’arbre ? Il meurt et ce fruit meurt aussi. Ainsi ce ‘Momattwer » doit partir. Mais en le disant, il ne partira pas. En donnant seulement un avis, il ne partira pas. Même si vous souffrez. J’ai vu tellement de gens venir vers Moi : « Mon propre père m’a déçu, mon propre fils m’a déçu ». Je dis : « Lequel est le vôtre ? Celui qui vous a déçu n’est pas le vôtre ». « Mon mari ». Il y a certaines femmes qui Me montent sur la tête avec leurs maris : « Mon mari a fait ceci, mon mari a fait cela ». Mon Dieu, pourquoi ne le frappez vous pas un bon coup, alors ce problème sera terminé ? Mais ce ‘Momattwer », cet attachement, est tellement accepté. Attachement à l’argent. Attachement aux gens. Un tel attachement n’est rien d’autre qu’un crochet qui vous accroche à des niveaux plus bestiaux.

Vous devez vous élever au-dessus de cela, et alors vous jouirez réellement de la beauté de la richesse. Comme Je vous l’ai dit l’autre jour, Je vois toutes les belles choses. C’est bien que Je ne les possède pas. Voyez maintenant ces tapis qui sont étalés ici. Si c’était les miens, Je devrais me tracasser : « Oh mon Dieu ! Maintenant, J’espère qu’ils ne vont pas être âbimés, J’espère que personne ne s’asseye dessus, J’espère qu’ils sont assurés, ainsi personne ne partira avec eux ». Mais quand ils ne m’appartiennent pas, Je me réjouis d’eux beaucoup mieux. C’est une meilleure idée que les choses appartiennent à d’autres personnes, Ce mythe {de la possession} en arrive à de telles étendues de stupidité que parfois Je me demande si ces être humains sont des êtres humains ou s’ils sont seulement leurs possessions. Leur Esprit est perdu, tout est perdu, ils ne s’en préoccupent pas. Mais si leur petite position est perdue, ils pleurent et sanglotent, comme s’ils étaient morts. Ou comme si leurs ancêtres étaient morts une centaine de fois. Mais les gens comme Moi sont justes des Batchas, des Empereurs. Ils ne s’en préoccupent pas. Eux le confort ne peut les accaparer, ils n’ont pas besoin de confort. Si vous avez du confort, il rampe sur vous, il fait aussi de vous un esclave. Si vous recherchez le confort, vous êtes bons pour l’esclavage, croyez-Moi. N’importe quelle sorte de confort. Ce sont seulement les êtres humains qui peuvent devenir réellement si fous. Aucun animal ne le peut.

Et voici un autre type de confort qui est une idée mentale que chacun doit vous apprécier, et que vous devriez être capable de dominer les autres. Je pense que cela vient aussi du Chakra du Nabhi. C’est une sorte de sentiment de pouvoir être capable de dominer beaucoup de gens, et que ceux-ci s’intéresseraient à vous. Actuellement à Londres il y a des femmes qui souffrent a cause d’une étrange maladie appelée anorexie qui fait qu’elles ne mangent pas. Ces femmes ne mangent pas parce qu’elles voudraient être minces et décharnées. Dans quel but ? Pourquoi devriez-vous être minces et décharnées ? Parce que vous paraissez être attirantes, mais pourquoi ? Je ne pense pas que des gens décharnés semblent être attirants en aucune façon. Ils sont horribles. Ils provoquent seulement de la pitié et vous éprouvez de la répulsion envers eux. Un jour une reine de beauté est venue me voir. Je pensais qu’elle était malade de la tuberculose. Et je lui dis : « Vous paraissez bien mais il semble que vous soyez tuberculeuse ». Elle dit : « Non Mère, j’ai eu un prix de beauté ». Je dis : « Oh qui étaient les gens qui vous ont donné ce prix ? Ce doit être des docteurs qui vous l’ont donné parce qu’ils désirent avoir des patients de cette façon ».

C’est le problème, nous sortons du chemin pour contrecarrer notre Nabhi, Ne pas manger votre nourriture, jeûner. Si vous désirez jeûner durant cette vie, dans votre prochaine vie, vous n’aurez aucune nourriture. Merci beaucoup. Pas de nourriture; Jeûner ? D’accord. Vous aurez un jeûne permanent. Que dites-vous ? Vous n’avez à faire aucun jeûne. Pourquoi désirez-vous jeûner ? Et même si vous désirez jeûner parce que vous n’avez pas le temps ou peut-être pour le bien de votre santé, c’est d’accord. Mais pourquoi jeûner au nom de Dieu, vous voulez Me calomnier ? Vous avez reçu tout ce qu’il faut pour manger et vous ne désirez pas manger. Ceux qui ont reçu de la nourriture, ne désirent pas manger. Dans la prochaine vie ils deviennent pauvres et alors ils critiquent les riches. Mais dans votre dernière vie, vous avez désiré jeûner, ainsi dans cette vie vous ne recevez aucune nourriture, parce que vous l’avez demandé. Et c’est également ainsi que le chakra du Nabhi devient tout tordu, quand vous jeûnez comme un fou. Il n’y a pas de nécessité de jeûner au nom de Dieu. Dieu vous a donné tous les biens, toute la beauté, tout l’amour. En fait dans Sahaja Yoga, si vous jeûnez en Mon nom, Je pense que c’est horrible parce que, si vous désirez perturber votre Mère ou La mettre mal à l’aise, ou prendre une revanche sur Elle, alors vous dites : « Mère, je ne vais pas manger mon repas ». Alors Mère est finie. Le meilleur moyen de La conquérir, est de dire : « Mère, je vais manger mon repas ». Ainsi cette sorte de jeûne fou est aussi très mauvais pour votre Nabhi et quand vous faites cela, alors vous avez un problème parce que vous êtes envahis par votre côté gauche, ce que vous appelez —-, au-delà du canal de gauche Ida Nhadi, vous avez le subconscient collectif, et vous êtes envahis par celui-ci. Et vous êtes bons pour les problèmes physiques, mentaux et émotionnels. Et la plupart de ces gens qui jeûnent, ont un tempérament très bouillant. Le jour faisant partie de leurs jours de jeûne, il ne faut jamais aller près d’eux. Parce qu’ils sont déjà en train de planifier ce qu’ils vont manger. Et le matin ils planifient leur nourriture, et ils ne la reçoivent pas, aussi ils sont très fâchés à cause de cela;

Toutes ces choses asahaj ne vont pas vous aider Vous devez être des gens normaux. Vous ne devez pas vous mettre vous-mêmes sous tension, pour Sahaja Yoga, pour rien. Soyez normaux. Soyez des gens biens. Ne vous torturez pas vous-mêmes. C’est un des points sur le Nabhi du côté gauche et, du côté droit, ne rentrez pas dans des indulgences. Ne vous dorlotez pas vous-mêmes. Les deux attitudes sont pareilles pour Sahaja Yoga, que vous mouriez de faim ou que vous mangiez de trop, c’est la même chose. Il n’y a pas de différence entre les deux parce que, si vous n’êtes pas assis sur le siège, que vous soyez à sa gauche ou à sa droite, cela fait-il une différence ? Aussi, pour être sur le siège, il faut être dans les bénédictions de Shri Laxmi. Et Je vous ai décrit comment Shri Laxmi est une Déesse, et elle possède deux lotus, un dans sa main gauche et un dans sa main droite, et peut avoir un lotus au-dessus de sa tête. Cela montre une personne qui est en équilibre. Elle est en équilibre sur un lotus. Imaginez. Elle est debout sur un lotus ce qui signifie qu’Elle est en équilibre. Et Elle est en équilibre, Elle se trouve debout là, et Elle tient deux lotus dans ses mains montrant qu’Elle est comme un lotus.

Une personne qui est un homme riche, « Laxmipati’, doit être comme un lotus : chaleureux, rosé, bienveillant. Et même une chose tout à fait négative comme (Shri Mataji parle en hindi pour demander le nom de cette chose négative), une teigne, une chose noire, Je ne sais pas comment vous appelez cela en anglais, vous n’avez pas cette chose noire. Nous avons une chose comme une très grosse teigne noire, vous voyez, qui est dure comme une noix et a des pattes antérieures angulaires. Cette chose noire vient à l’intérieur du lotus, « haura », et elle n’est bonne à rien, elle vient pour y résider, pour la « ashreia » {protection}. Le lotus la garde sur le sommet de sa couronne qui est une chose très très douce, avec plein d’amour, et il se ferme afin que le pauvre insecte, qui est juste comme une noix, ne puisse pas être dérangé par le temps à l’extérieur, comme une mère qui prend son enfant dans ses bras.

Pour les Laxmipatis, cet amour devrait être présent. Combien y a t-il de Laxmipatis comme cela ? En avez-vous vu ? S’ils {les gens riches} voient quelqu’un qui vient avec beaucoup de propositions {financières}, alors ils vont peut-être leur ouvrir leur porte, autrement ils n’ont d’amour pour personne. Mais les laxmipatis sont là pour ceux qui viennent à eux, pour leur ashreia, pour les aider.

De l’autre côté, il y a des gens qui sont si repoussants. Ils ne sont pas comme des lotus. Il n’y a pas de parfum. Ce sont des personnes si misérables qu’ils puent de misère. Tandis que le lotus donne tant de son parfum à cette teigne, cette horrible chose, que même les petits vers qui rampent sur ces pétales de lotus respirent ces parfums si magnifiques. C’est comme cela que cela doit être, il {laxmipati} doit donner, il doit être beau, il doit être confortable, il doit être accueillant.

Alors une autre main est en train de donner. Une Laxmi est toujours en train de donner. Elle ne reçoit pas. Elle donne seulement. Si vous êtes vraiment un Laxmipati, vous ne désirez rien avoir pour quoi que ce soit, vous ne recevez pas. Si vous êtes vraiment riche, qui peut vous enrichir encore plus ? Que pouvez-vous donner à une personne qui a tout ce qu’il faut ? Il n’y a pas moyen d’interférer là dedans, maintenant tout est dans le cerveau. Il est riche jusqu’au cerveau. Et que voulez-vous donner ? Vous ne pouvez rien donner. Mais quand vous avez à Me donner, ils disent : « Elle est une mendiante ». Lui est encore un mendiant. Tous ces soi-disant gens riches, qui sont encore attachés à l’argent, sont encore des mendiants. Ils ne sont pas riches. Ils se vantent eux-mêmes, ce sont des bateaux vides. Et ils ne sont pas riches parce qu’ils sont en train d’espérer avoir encore plus d’argent.

Ainsi il est important de comprendre que l’argent n’est pas le bon moyen. L’argent vous éloigne du dharma. Il vous éloigne de Dieu. Il vous éloigne de la réalité. Il commercialise tout. Nous ne pensons pas que nous devons suivre un chemin de franchise et d’efforts parce que nous pensons que nous sommes riches. Dieu va avoir peur de nous. Nous pouvons même Lui faire prendre notre parti et pouvons Le manipuler en lui faisant un peu de publicité.

Ce n’est pas ainsi. Vous devez faire face à vous-même. Vous devez vous faire face.

Ce n’est pas l’argent qui va vous donner cette Joie, cette Elévation d’Ame. Mais c’est l’amour de Dieu. L’honnêteté. C’est la qualité de ce chakra, c’est le Saptia. Vishnu est le Saptia, Il est le Narayana. Narayana Saptia. Et ce ne peut pas être le saptia narayanisme. Il s’agit de Narayana Saptia. Comment cela pourrait-il être saptia narayana ? Mais il existe beaucoup de saptia narayana pujas. Les Sahaja Yogis ne sont pas supposés aller à ces saptia narayana pujas, nous pouvons seulement aller aux Naryana pujas. Parce que ce saptia narayanisme, ainsi nommé en tant que camouflages, est destiné à ces horribles brahmines qui vous font payer. Payer pour quoi ? Ainsi les Sahaja Yogis ne doivent pas aller à ces saptia narayana pujas mais peuvent aller aux Narayanas.

Et finalement qu’est le Narayana ? Dans le Nabhi chakra, Narayana existe depuis qu’Il a été créé par la Déesse Mère et il s’occupe de la recherche, de nourrir la recherche comme le Père, et alors il s’incarne à nouveau, à nouveau et à nouveau pour aider notre recherche vers une position plus élevée, et encore plus élevée, jusqu’à ce qu’elle atteigne le point où vous commencez à rechercher Dieu Tout Puissant. Alors vous plongez dans la Shakti {le pouvoir} de Mahalaxmi. Et vous vous retrouvez entre les mains de la Shakti de Mahalaxmi. Ce qui veut dire que Laxmi évolue vers le principe de Mahalaxmi.

Maintenant ce principe de Mahalaxmi se trouve dans la partie centrale du Sushumna {le canal central} et cette partie centrale du Sushumna doit être établie, totalement éveillée quand la Kundalini s’élève. Lorsque la Kundalini ne s’élève pas, cette partie est maintenue dans un état absolument émoussé de sensations. Elle est totalement vide de sensations. Il n’y a rien dedans, excepté les déités qui gisent là sans aucune lumière. Quand la Kundalini s’élève, alors seulement ces déités sont éveillées. Et quand elles s’éveillent, cette partie du Sushumna, cette partie centrale du Sushumna commence à agir en tant que pouvoir d’équilibre, pour commencer, au niveau du Nabhi chakra.

Ainsi le Nabhi chakra est entouré par dix gourous, les prophètes, qui vous procurent l’équilibre, qui viennent sur cette terre encore et encore afin de vous donner cet équilibre en vous. Ils vous disent : « Ne faites pas ceci, ne faites pas cela ». Mais nous n’écoutons pas. Nous ne l’acceptons pas. Nous pouvons dire que nous suivons tel gourou, tel gourou, comme vous savez que les Musulmans disent qu’ils suivent Mohammed Sahib.

Maintenant, si Mohammed Sahib a dit quelque chose, c’est bien : « Ne buvez pas ». Il a dit cela. Mais il ne M’est jamais arrivé de croiser un Musulman qui ne boive pas. Ils ne vont pas boire dans la Mecque, parce que là ils seront tués, mais s’ils viennent à Londres, ils boivent. En fait quand Mon mari est allé en Arabie Séoudite, ils ont dit qu’ils étaient seulement des Musulmans et qu’ils avaient suffisamment d’alcool. Cela est vrai. Quoi qu’on leur dise, ils font juste l’opposé de cela. A cette époque, il n’y avait pas de cigarettes, pas de tabac, pas de luttes pour cela, aussi ils ont trouvé le bon point. Les Musulmans se sont mis à fumer. Cela n’a pas d’importance puisque Mohammed Sahib n’a jamais rien dit contre cela. Ainsi Mohammed Sahib a vu qu’il y avait un autre travail à faire, qui était de venir en tant que Gourou Nanaka et leur dire : « Oh mon Dieu, maintenant vous êtes en train de fumer ces horribles cigares gros comme des doigts. Maintenant, vous ne fumez plus ». Mais qui va accepter que Mohammed Sahib et Nanaka étaient la même personne ? Pas de différence. C’est la même chose. Vous pouvez le prouver en Sahaja Yoga. Nous pouvons le prouver. Combien cela est important. Et vous devriez savoir qu’ils étaient tous pareils et qu’ils vinrent pour la même chose. Mais à des périodes différentes.

Mais aujourd’hui nous avons reçu le Ganga. Je ne connais pas le nom de ces choses, de ce que vous buvez et de ce que vous fumez. Dieu sait ce que c’est. Les êtres humains sont réellement intelligents pour obtenir tout ce qui peut vous détruire. C’est comme : « Appelez un taureau, qu’il vienne et me tue ». C’est comme cela. S’il n’y a pas de taureau, alors vous demandez qu’un buffle vienne et me tue. Maintenant s’il n’y a pas de buffle, d’accord, vous demandez qu’un éléphant vienne et me piétine. C’est comme cela. Les êtres humains sont si stupides. Ainsi maintenant supposons que J’écrive une liste de toutes les choses que vous buvez et que vous fumez – Je ne sais pas combien de ces choses existent dans le monde – alors, quand Je mourrai, vous découvrirez la troisième chose dont Mataji n’a pas parlé. C’est ainsi que nous devrions faire parce que c’est très intelligent. Tout le temps en train de détruire votre canal central {Sushumna Nadi} et de vous arranger pour passer délicatement à travers cela {les conseils des prophètes et des incarnations}. Est-ce la façon avec laquelle vous aurez une chance d’arriver à Dieu ? Est-ce ainsi que vous suivez les grandes incarnations qui sont venues sur cette terre ?

Ainsi l’équilibre provient du Nabhi et le Nabhi s’occupe de vous et vous enseigne comment vous comporter. Maintenant, par exemple, votre Nabhi gauche est Gruha Laxmi. Gruha Laxmi est la Déité de la famille. Mais si vous êtes beaucoup trop du genre à être toujours à l’extérieur {attirés par les choses extérieures}, vous allez au devant de la folie.

Ainsi le fait de se lever le matin et de lire les journaux est de nouveau contre les principes de Sahaja Yoga. Il ne faut pas lire les journaux le matin. Vous pouvez les lire dans la soirée, mais pas au cours de la matinée. Parce que, si vous les lisez le matin, vous allez être bouleversés. Et cette pauvre rate doit fournir plus de globules sanguins rouges et elle devient folle à cause des toxines {ainsi générées}. Au contraire, le matin, parlez à votre épouse, parlez à vos enfants, occupez-vous de votre Gruha Laxmi Tattwa {de votre principe de Gruha Laxmi}. L’épouse également doit être une Gruha Laxmi comme Je vous l’ai expliqué. Alors vous mangez comme il faut. Vous vous asseyez et mangez correctement. Mais non, juste après cela {avoir lu les journaux}, qui désorganise ce Nabhi, vous sautez dans votre voiture en prenant votre petit déjeuner dans votre main, vous mangez en courant, criaillant contre ces gens, devenant fâché contre eux, et l’épouse vous appelle : « Viens prendre ton petit déjeuner ». Rien à faire. Vous êtes en chemin pour un travail spécial. Et vous terminez, minimum du minimum, avec la leucémie. Sinon, avec une attaque cardiaque.

La leucémie vient du Nabhi gauche quand votre Gruha Laxmi est épuisée. La Déité de Gruha Laxmi est Fatima, la fille de Mohammed Sahib. Tandis que la sœur de Nanak Sahib est sur le Vishuddhi gauche. Vous verrez cela, il s’agit de Nanaki. Maintenant nous ne pensons jamais à cet aspect de la vie. Quand vous attrapez la leucémie, alors vous venez près de Mère et vous Lui demandez : « SVP soignez-moi ». Et si vous êtes riches, vous allez vérifier que Je soigne cette personne. Si Je ne la soigne pas, vous allez vous asseoir sur ma tête. Vous serez dans tous vos états au-dessus de ma tête jusqu’à ce Je soigne votre connaissance qui a la leucémie. Mais si Je vous dis : « Maintenant, cher Monsieur, vous le prenez à la légère, la vie n’est pas faite pour vous rendre misérable. Qu’avez-gagné de toujours courir ? Rien d’autre que cet horrible Nabhi gauche à cause duquel vous souffrez et les membres de votre famille souffrent. La seule personne qui ait gagné est votre médecin traitant ou les médecins des hôpitaux ». Ils n’écoutent pas. Et vous savez que la leucémie est une sorte de cancer qui se développe si rapidement que l’on peut mourir endéans un mois. Les médecins vont vous dire : « Au mieux vous allez vivre un mois », et c’est tout. Ils vont vous prendre tout votre argent pour vous donner ce certificat. Mais pourquoi en arriver là ? Soyez patients avec vous-même. Soyez bons pour votre Nabhi, faites attention à votre Gruha Laxmi. Toutes sortes de maladies de l’estomac peuvent provenir de ce déséquilibre dans un sens ou dans l’autre.

Tous ces grands gourous sont venus sur cette terre pour nous donner un équilibre, pour nous enseigner l’équilibre et nous dire : « Ne faites pas ceci et ne faites pas cela », tous les dix commandements. Mais pour nous ces dix commandements n’ont pas de signification.

Maintenant nous allons parler d’un point qu’il est très important que vous compreniez aujourd’hui à propos des régimes végétariens et non végétariens. Parce que Je désirais traiter ce sujet. Parce que les végétariens ont difficile de voir Mère dire : « Cela n’a pas d’importance si vous êtes un non végétarien parce que cela ne va pas à l’encontre de votre conscience ». Cela ne va pas à l’encontre de votre conscience tandis que boire de l’alcool va à l’encontre de votre conscience. Mais pas le fait de manger ou ne pas manger de la viande. Cela on doit le comprendre.

Maintenant quelqu’un m’a dit que dans la Gita, il est écrit que ceux qui mangent de la viande sont des Tamo Gunis. La Gita elle-même Me surprend. Parce que Shri Krishna lui-même, tout au début, a dit à Arjuna que : « Vous devriez tous aller tuer tous ces gens, même vos relations, tuez-les, en fait tuez des êtres humains. Vos relations et votre Gourou aussi doivent être tués parce que Je les ai déjà tués. Rien ne doit être tué par vous parce qu’ils sont déjà tués ». Mais il {Arjuna} donne de si nombreuses explications du fait que cela ne devrait pas être fait. Et Il {Shri Krishna} dit : « Non, Je te le dis : « Vous devez aller les tuer. Ayez confiance en Moi et Je prendrai soin d’eux ». Ainsi, comment ces idées se trouvent-elles dans la Gita, Je ne peux seulement pas le comprendre ? Maintenant il semble qu’il y ait une nouvelle introduction qui dit que les gens qui mangent de la viande, sont des Tamo Gunis. Ils ne le sont pas. Ils sont humains. Si vous mangez de la viande, vous devenez Rajo Gunis et non Tamo Gunis. Les Tamo Gunis sont les gens qui mangent des hydrates de carbone {glucides ou sucres}, nous l’avons vu dans Sahaja Yoga.

Nous avons deux sortes de maladies, l’une est le fait d’avoir des organes léthargiques et l’autre est le fait d’avoir des organes suractifs. Ainsi ceux qui sont léthargiques ont trop d’hydrates de carbone en eux et ceux qui sont suractifs ont trop de protéines. Je veux dire, si vous prenez des protéines, scientifiquement, allez-vous devenir léthargiques ? Demandez à n’importe quel docteur. Et alors le docteur dira que dans la Gita, ce ne sont que des balivernes parce qu’il ne comprend pas ce qui est indiqué. Et quand vous dites ainsi que nous devons suivre la Gita, Je pense alors que quelqu’un s’est trompé et a écrit quelque chose de faux dans la Gita, comme cela a été le cas pour la Bible et pour n’importe quel livre. Je vous expliquerai ce qui a été écrit de faux dans la Bible plus tard quand on en viendra à parler du Christ. Je pense seulement que certaines personnes l’ont placé là pour ——.

Evidemment si vous mangez trop de viande, vous devenez Rajo Gunis et les Rajo Gunis deviennent, comme Je vous l’ai dit, des gens du côté droit, qui deviennent très agressifs et deviennent Ahamkaris, et ils peuvent blesser quelqu’un. Mais les gens qui mangent seulement de l’herbe, peuvent devenir léthargiques, absolument léthargiques. Ils vont avoir un cœur léthargique. Et s’ils ne sont pas assez actifs, ils vont aussi avoir une attaque cardiaque. Ils vont avoir des intestins léthargiques à cause desquels ils vont devoir tout le temps se lever de leur chaise, ils ne seront jamais capables de digérer n’importe quelle nourriture, ce seront des gens très faibles. Aussi ces gens qui ont un cœur léthargique ou un foie ou des intestins léthargiques devraient manger des protéines. Je ne dis pas de la viande, mais des protéines. Mais un végétarien ne mange pas tellement de protéines. C’est plus facile {pour augmenter ses protéines) de manger de la viande, il n’y a pas de problème. Mais ceux qui sont des gens actifs, devraient être un peu plus végétariens, c’est important.

Guru Nanaka mangeait toutes les sortes de viande, était-Il un homme mauvais ? Ces Marvadis qui sont supposés s’abstenir totalement même de Lassoon et de Peahs ? Etait-il par hasard pire qu’eux ? Qu’en est-il de Bouddha lui-même ? Il mangeait de la viande puisqu’Il est mort d’avoir mangé de la viande crue. La seule chose que vous ne devriez pas manger, c’est la viande d’animaux qui sont plus gros que vous, et pas de la vache s’il s’agit d’une vache indienne. Spécialement de la vache indienne. Egalement les plus grosses vaches ne sont pas bonnes parce qu’elles vous donnent un problème aux dents. Mais vous pouvez manger de la viande des plus petits animaux que vous. Même les Jainistes disent que vous devez sauver les bœufs, les vaches et d’autres animaux, mais ils n’ont jamais dit que vous devez sauver des chèvres ou de la volaille. Parce que Mahavira savait que nous ne pouvons pas donner la réalisation à de la volaille. Quelle est l’utilité de sauver de la volaille et des moustiques et aussi des punaises ? Evidemment certains Jains font comme cela, ils sauvent les punaises et les placent sur un être humain, les punaises s’abreuvent du sang de ces êtres humains et ces derniers paient pour cela. C’est absurde mais ils le font. Pour eux les punaises sont plus importantes que les êtres humains. Mais des billions et des billions de punaises ne peuvent pas créer un être humain. Dans ce pays nous avons toutes ces idées absurdes.

Ainsi quand Je dis que vous n’avez pas à être végétariens ou non végétariens, vous devez voir ce dont vous avez besoin et le manger. Mais tout le temps votre attention se concentre sur la nourriture, ce qui n’est pas bon en soi-même. Aussi ce n’est pas bon pour vous de rentrer dans ces problèmes de végétariens ou non végétariens. Evidemment les occidentaux devraient manger de la nourriture végétarienne, pas absolument mais plus que ce qu’ils mangent actuellement. Tandis que les Indiens qui sont végétariens, devront commencer à manger de la viande plus tard, autrement ils vont avoir un cœur léthargique.

Je les soigne et à nouveau ils vont avoir des problèmes, alors ce serait mieux pour eux de demander un abonnement. Gagnez-vous de l’argent ainsi ? Vous ne pouvez pas. Vous allez avoir des intestins léthargiques, ensuite vous allez avoir un foie léthargique. Vous allez avoir toutes sortes de cirrhoses, ou peut-être, de l’autre côté, vous pourriez avoir toutes sortes d’éruptions de la peau et des genres d’allergies, tous ces problèmes vont arriver. Et alors finalement ces gens semblent être si pacifiques, vous voyez, car ils sont comme des choux. Oui. Si quelqu’un est comme une laitue, alors comment allez-vous lui donner sa Réalisation ? Nous devons avoir ici des gens chevaleresques, des gens courageux, des guerriers. Vous devez combattre les forces du mal, et que vont faire ces gens pour cela alors qu’ils sont comme des choux.

On doit comprendre le cœur de la réalité et ne pas placer en avant notre point de vue. Parce que vous êtes nés, disons, dans une famille Jain, alors pour cette raison vous voulez que tout le monde mange de l’herbe – c’est faux. Celui qui doit manger des protéines, doit manger des protéines. Maintenant qu’elle est la vérité pour des gens Sattvic ? Vous ne pouvez pas vivre comme cela. Aussi, ce que Je mange, est du channa. Pouvez-vous vivre avec du channa ? Ce sont des protéines {channa est ce qui est protéinique, mais des protéines qui ne viennent pas de la viande}. Channa, ou vous pouvez manger de la viande. Pas des viandes très grasses, mais des viandes maigres, et du ghee, et ce que Je mange le plus, c’est du miel. C’est ma nourriture. Vous savez que Je mange du miel et Je bois du miel. Mais vous ne pouvez pas vivre avec seulement cela, n’est-ce pas ? Aussi vous devez manger un peu d’hydrates de carbone, ce n’est pas un problème. Mais ainsi vous équilibrez vous-même votre chakra du Nabhi.

Mais en fait il ne devrait pas y avoir du tout d’attention sur la nourriture. Ainsi, si vous Me demandez ce que J’ai mangé ce matin, Je ne pourrai pas vous le dire. Réellement Je suis très déconcertée parce que Je ne porte pas Mon attention là-dessus. Quoi que l’on reçoive et que vous n’avez pas envie de manger, ne le mangez pas. Ce qui est le plus important, c’est de se réjouir de chaque moment de votre vie. Si une personne est très méticuleuse avec la nourriture – les Indiens le sont spécialement – c’est très dangereux pour le chakra du Nabhi. Parce que ceux qui sont fous de la nourriture et de ce qui concerne le chakra du Nabhi, sont extrêmement colériques et Je pense qu’ils sont chirchiras – irritables – et ces chirchiras vont rendre la vie de leurs épouses misérable. Ils vont arriver et dire : « Dans cette maison, j’ai mangé de très bonnes noix aux curry ». De sorte que la pauvre épouse va courir pour trouver des noix au curry. Nous les Indiens, nous sommes tellement tournés vers la nourriture. Vous ne pouvez pas l’imaginer, ils ne vont pas le croire, car nous sommes supposés être des gens mourant de faim.

Mais nous sommes tellement intéressés par la nourriture qu’une fois, il y avait ces Bengalis, probablement des Mukha Bengalis, Je dois vous parler d’eux. Ils avaient reçu des poissons frais de l’Inde Centrale car les gens ne pouvaient pas trouver de poissons et ils mouraient de faim. Aussi les personnes de Bombay avaient très gentiment envoyé un plein bateau – Je suis au courant de cela car J’en faisais partie – gratuitement afin que les Bengalis puissent manger du poisson. Mais ceux-ci dirent : « Quoi ! Nous n’allons pas manger des poissons de mer. Sommes-nous des Banglasdeshis ? ». Ils jetèrent tous les poissons dans la mer. Ils devinrent tous peinés car tout avait été jeté dans la mer. Pouvez-vous imaginer ? Personne en Occident ne pourra le croire, c’est ainsi que nous jeûnons et c’est ainsi que nous sommes une population pauvre. Une population pauvre peut-elle se permettre de jeter tout un plein bateau de poissons dans la mer parce qu’ils désiraient du poisson frais d’eau douce ?

Nous sommes tellement obnubilés par la nourriture que nos Nabhis sont toujours comme cela. Et nos femmes sont à blâmer parce qu’elles savent comment contrôler leurs maris, en les gâtant. Le travail d’une femme est d’être une Gruha Laxmi. D’avoir des idéaux en ce qui concerne la famille, le mari, les enfants. La maison devrait être idéale, ce devrait être une maison chaleureuse où chacun est le bienvenu. Le travail d’une épouse est de conserver son Nabhi en ordre, ainsi que le Nabhi des enfants, du mari, et le Nabhi de toutes les personnes qui viennent dans sa maison. Elle doit mener une vie auspicieuse, bienveillante, religieuse, elle doit être une femme de nature douce. Mais tout cela manque parce qu’elle ne s’occupe seulement que d’une seule chose : comment plaire à son mari. Parce que cela constitue un travail important pour elle.

Aussi, pour conserver notre Nabhi en ordre, nous devons comprendre, en tant que Sahaja Yogis, que nous ne devons pas porter autant d’attention à la nourriture. Cela ne signifie pas que vous ne mangiez que de la mauvaise nourriture. Mais cela signifie précisément que, quand vous mangez votre nourriture, vous devez voir les vibrations de cette nourriture. Vous devez toujours donner des vibrations à votre repas. Mangez la nourriture qui est vibrée. Certaines nourritures – supposons que Je doive aller manger dans un de ces hôtels cinq étoiles – peu de temps après les avoir avalées, Je vomis. Je dois vomir. Si quelqu’un M’invite dans un hôtel, Je commence à penser : « Oh Mon Dieu ! Quelle épreuve maintenant ! ». Parce que la nourriture n’est pas cuisinée avec amour. C’est pourquoi Il a dit : « Shabari ….  » (Shri Mataji parle en hindi) « Il aime les petites baies de Shabari »….(Hindi) Il s’agit de Kamari. Que veut dire cela ? Cela signifie que l’amour qui est exprimé dans cette nourriture, est ce à quoi nous devrions faire attention et non pas à sa somptuosité ou au show qui en est fait et pas du tout selon votre goût, mais le goût de cette nourriture devrait être qu’il porte de l’amour. Laissez votre langue sentir l’amour. C’est le meilleur goût, et quoi que ce soit qui est cuisiné avec amour, goûtera toujours très bien. Aussi quand vous cuisinez, faites-le avec amour. Quand vous mangez, mangez avec amour. Dites des mots gentils à la personne qui a cuisiné avec amour et, par-dessus tout, estimez-vous heureux de ce que vous avez et pensez aux autres qui n’ont peut-être pas eu de nourriture aujourd’hui. Ceci est le Laxmi Tattwa, quand la main est comme ceci, quand elle donne, et il y a une main qui donne la protection aux gens qui ont besoin d’argent.

Mais pas de la façon dont nous le faisons, à la manière des Américains ou des Russes. Nous le faisons de la même façon que Laxmi le fait, en sorte que cette protection ne soit pas arrachée de la main. Vous la donnez sans mot dire à personne. Vous donnez seulement parce que vous devez donner, et en fait vous donnez. Comme mon père disait, si vous avez donné une roupie à quelqu’un, éloignez-vous de cette personne aussitôt que possible à la vitesse d’un mile. Mais si vous avez donné cinq roupies, éloignez-vous de lui à la vitesse de cinq cent miles. C’est un conseil très pratique. C’est ainsi que nous devons donner. C’est le Laxmi Tattwa, le chakra du Nabhi dont Je vous ai parlé.

C’est un chakra très important, parce qu’aujourd’hui vous êtes ici parce que, dans votre chakra, Mahalaxmi Tattwa {le principe de Mahalaxmi} a été éveillé parce que vous avez désiré chercher Dieu. Parce que vous avez désiré venir à Dieu. Vous n’êtes pas venus ici pour de l’argent. Vous êtes venus ici pour rien d’autre que pour Dieu. Votre recherche est pour Dieu. Vous désirez connaître la vérité au sujet de Dieu et vous désirez avoir Dieu. Vous ne désirez pas donner vos idées à ce sujet mais vous désirez voir comment Mère désire que nous recevions les bénédictions de Dieu. Alors cela se passe comme si nous recherchions l’amour de Dieu, la grâce de Dieu. La Laxmi doit être aimable et la Mahalaxmi est celle qui est la Dame aimable, elle est l’amabilité en vous. La grâce qui doit venir évoluée dans votre personnalité. Dans cette grâce il ressent l’aspiration au Père. Le Père, le Narayana. Il désire obtenir Ses bénédictions, et c’est ainsi que la première, la Vérité, la recherche de la Vérité s’élève en lui, et c’est ainsi que l’honnêteté de la recherche est bénie lorsque la Kundalini s’élève. Elle vous donne en premier, la première chose que vous recevez, c’est la Vérité, par l’illumination de votre cerveau. Quand Je vous parlerai du Sahastrara et de l’Agnya, Je vous expliquerai comment ce cerveau devient un récepteur de la Vérité Ultime, comment la Vérité se répand, comment vous commencez à recevoir la connaissance de la Vérité Absolue. Comment ce cerveau, une fois illuminé, vous donne le pouvoir de connaître ce qu’est la Vérité et ce qui ne l’est pas, et il n’y a pas d’alternative. Cela Je vous en parlerai plus tard, quand Je vous décrirai la Kundalini au niveau du cerveau. Mais pour aujourd’hui Je pense que le chakra du Nabhi, c’est déjà très bien.

Pour nous tous, spécialement pour les Indiens, le chakra du Nabhi est très important, c’est grâce à lui que nous devrions savoir que Dieu Tout Puissant, le Narayana, le Vishnu, est celui qui donne le Kshema après le Yoga. Il dit : « Kshema Mahatmyam » « Il donne le Kshema ». Et nous péchons contre Dieu quand nous ne croyons pas qu’une vie honnête, vertueuse et droite nous apportera le Kshema comme promis par Dieu Tout Puissant. Vous êtes en train de pécher contre notre Père, tandis que, à l’Ouest, ils sont en train de pécher contre la Mère du côté gauche, parce qu’ils ont oublié qu’une vie immorale est une insulte envers le pouvoir de la Mère de Dieu. Ainsi les deux choses sont importantes, que ce soit à l’Ouest ou à l’Est, c’est important que nous ne devrions pas pécher contre le Père, ni pécher contre la Mère. J’espère avoir essayé de vous expliquer toutes ces choses de façon à ce que vous ne vous sentiez pas heurtés. Parce que vous venez tous de différents types de vie, différentes conceptions et différents gourous, et vous pouvez devenir confus à ce sujet. Ainsi, dans Sahaja Yoga, vous devriez permettre que cela marche. Permettre à la lumière de venir en vous et ne soyez pas confus, ne soyez pas choqués.

Vous êtes ici pour chercher Dieu et non pas pour rester assis sur ce que vous avez connu jusqu’ici, ce que vous avez entendu jusqu’à maintenant, ou sur quoi que vous ayez trouvé, parce que cela ne vous a rien apporté en tous les cas. Comme un de mes disciples qui est un haut fonctionnaire. Et un jour il Me dit : « Mère, je ne connais pas la Gita. Je ne connais pas Rama, je ne connais pas Krishna, je ne connais personne. Je Vous connais vous parce que Vous êtes la personne qui m’a donné la Réalisation ». Evidemment après M’avoir connue, vous allez les connaître tous. Mais c’est mieux que vous Me connaissiez maintenant parce que ceux-là ne sont plus ici. C’est Moi qui suis assise ici, aussi c’est mieux de Me connaître en premier, et alors vous allez les connaître mieux que ce que vous avez connu d’eux avant. Aussi mettons-nous d’accord sur ce point, que vous devez essayer de tout comprendre à travers Sahaja Yoga. Chaque chose dont J’ai parlé peut être prouvée comme étant la vérité absolue, rien d’autre que la vérité. Alors permettez-vous de ne pas être liés par n’importe quelles idées et conceptions précédentes. Mais laissez votre esprit ouvert pour voir ce que J’ai dit. C’est juste une hypothèse, mais laisser le devenir une loi. Quand vous le voyez vous-même, quand il arrive dans votre cœur, sur les vibrations, quand vous voyez et jugez ce que J’ai dit, vous serez étonnés combien vous sentez le chakra du Nabhi sur ces doigts, même les enfants peuvent le dire.

Que Dieu vous bénissent tous. Merci.

Demain Je vous parlerai d’un autre chakra, appelé le chakra de la Déesse Elle-même (Cœur).S’il y a des questions, Je vous ai dit qu’il est mieux que vous les écriviez. Cela marche toujours très bien. Je pense que maintenant nous devrions commencer la méditation et essayer d’obtenir votre Réalisation.

Veuillez bien placer vos mains vers Moi, comme ceci, avec humilité. Parce que jusqu’à maintenant vous n’avez pas la connaissance, alors vous allez la connaître quand vous la connaîtrez. Aussi vous placez vos mains vers Moi comme ceci et, comme Je vous l’ai indiqué,, ceux-ci sont les 5 chakras, 6ème et 7ème chakras, il sont ici sur nos mains.

Je dois vous dire qu’aujourd’hui J’ai rencontré quelques Musulmans du Kashmir. C’est une bonne idée. Soudainement ils ont senti quelque chose pour Moi, Je ne sais pas comment. Et ils ont demandé : « Etes-vous la Mère ? ». J’ai répondu : « Oui, Je le suis ». Ils vinrent près de Moi et alors ils dirent : « Vous devez nous parler à propos de ‘Ruh’, au sujet de la vie spirituelle, à propos de l’Esprit ». Ils s’approchèrent de Moi. Je dis : « D’accord. Vous placez vos mains vers Moi comme ceci ». Ils placèrent leurs mains vers Moi et ils sentirent la brise fraîche. Et ils dirent : « Ceci est ce qui est. Mohammed a dit que vos mains parleront. Est-ce ceci ? Est-ce la Vérité ? » Je répondis : « Oui ».

Quand vous aurez votre seconde naissance, vous allez abandonner tout ce non-sens des soi-disant religions qui sont séparées. Elles n’ont jamais été destinées à être séparées, elles étaient destinées à être intégrées. Mais c’est ce que vous avez fait {les séparer}, cela n’a pas d’importance. Maintenant, grâce à Dieu, Sahaja Yoga est venu, vous allez avoir votre seconde naissance, et alors toutes ces choses qui sont attachées à votre naissance vont finir et vous serez une nouvelle personne possédant la nouvelle vie dans laquelle vous oubliez tout ce qui vous attaque, tout ce qui est attaché à vous, tout ce qui vous entraîne, qui vous fait penser, penser, penser, mais pas vous élever. Je suis très heureuse de ces gens simples, ces Musulmans, qui M’ont rencontrée. Ils étaient dans un magasin qui vendait quelque chose, et ils étaient si doux et si beaux. Ils ne dirent pas : « Vous n’êtes pas Mohammed », rien de ce genre. Ils dirent : « Ceci est ce dont Mohammed a parlé, qu’au moment de la résurrection, vos mains parleront ». Et pourquoi ces gens se battent-ils ? Vous voyez, ceci est ce qui est.

Que Dieu vous bénissent tous.