Sahasrara Chakra, Delhi, 1983

New Delhi (India)

1983-02-04 Sahasrara Chakra, The Essence Of Sahasrara Is Integration, New Delhi, India, DP, 90' Download subtitles: EN,LT,NL,PTView subtitles: Add subtitles:
Download video (standard quality): Download video (full quality): View and download on Vimeo: View on Youku: Listen on Soundcloud: Download audio:
Transcribe/Translate/Verify using oTranscribe


Feedback
Share

Sahasrara Chakra. Hanuman Road, New Delhi (India), 4 February 1983.

English transcript: IBP verified
Traduction: NON vérifiée. Ver 1/1/2014.

Aujourd’hui Je vais vous parler du dernier centre, le Sahasrara. Ainsi ce dernier centre, le Sahasrara, est contenu dans l’aire limbique du cerveau. Notre tête est semblable à une noix de coco. La noix de coco est chevelue et possède également une coque de noix dure, un recouvrement noir et à l’intérieur se trouve la partie blanche de noix de coco et à l’intérieur de celle-ci il y a un espace et l’eau. Notre cerveau est construit de la même façon.

C’est pourquoi la noix de coco est appelée ‘Shriphal’. C’est le fruit du pouvoir. C’est ‘Shri’. Le pouvoir ‘Shri’ est le pouvoir du côté droit. Et le pouvoir du côté gauche est le pouvoir de ‘Lalita’. Ainsi nous avons deux chakras : ici, du côté gauche, il y a le Lalita chakra et, du côté droit, se trouve le Shri chakra. Ces deux chakras gèrent, sur le côté droit, le pouvoir de Mahasaraswati et, sur le côté gauche, le pouvoir de Mahakali. Maintenant le pouvoir central est la Kundalini qui doit s’élever et pénétrer à travers différents chakras, entrer dans la zone limbique et illuminer les sept sièges – Pithas – de ces sept chakras. Ainsi Elle passe au travers de six chakras, entre dans la zone limbique et illumine tous les sept Pithas dans le cerveau qui sont placés le long de la ligne médiane de la zone limbique.

Alors nous allons commencer par l’arrière. Ici derrière est placé le Mooladhara chakra, près de lui se trouve le Swadishthan, ensuite vient le Nabhi, puis le Cœur, puis le Vishuddhi et enfin l’Agnya. Tous ces six centres combinés donnent le septième centre. Ceci est un point très important que l’on devrait connaître.

Maintenant le Shri chakra travaille le côté droit et le Lalita chakra travaille du côté gauche. Ainsi, lorsque la Kundalinie ne s’élève pas, alors nous exécutons nos activités physiques et mentales avec notre côté droit. Ainsi notre cerveau exécute l’activité du côté droit et c’est pourquoi notre cerveau est semblable à ‘Shriphal’.
Le Sahasrara est en fait l’assemblage des six chakras et c’est un espace en creux sur les côtés duquel se retrouvent un millier de Nadis (NERFS). Et lorsque la lumière pénètre dans la zone limbique, alors l’illumination de ces Nadis se produit et vous pouvez les voir semblables à des flammes, de très douces flammes qui brûlent, et ces flammes ont les sept couleurs que vous pouvez voir dans le VIBGYOR; Et finalement, quand la dernière {flamme} se retrouve intégrée à son tour, alors la flamme devient claire comme le cristal. Toutes ces sept lumières deviennent finalement claires comme le cristal.

Ainsi vous avez le Sahasrara avec un millier de pétales, comme ils les appellent. Mais si vous coupez le cerveau selon une section transversale ou horizontale, vous pourrez voir que tous ces nerfs sont construits comme ceci le long de la zone limbique, ils sont tous semblables à des pétales. Et si vous le coupez comme ceci (verticalement), vous découvrirez qu’il y a beaucoup de nerfs dans chaque groupe de nerfs. Aussi, quand il est illuminé, vous pouvez voir le Sahasrara comme un faisceau de flammes qui brûlent.
Il s’agit d’un sujet très profond. Ainsi, quand l’illumination de la Kundalini a lieu dans le cerveau, alors la vérité est perçue au travers de votre cerveau. C’est pourquoi on l’appelle ‘Satyakhand’, ce qui veut dire que vous commencez à voir la vérité perçue par votre cerveau parce que, jusqu’à cet instant, tout ce que vous avez vu au travers de votre cerveau, n’est pas la vérité.

Ce que vous voyez c’est juste la partie extérieure, disons que vous pouvez voir les couleurs. Vous pouvez voir les différents aspects esthétiques des couleurs. Vous pouvez voir la qualité de l’objet. Mais vous ne pouvez pas dire si oui ou non ce tapis a été utilisé par un saint. Vous ne pouvez pas dire s’il a été fabriqué par un démon ou une personne divine. Vous ne pouvez pas dire si cet homme est une bonne personne ou s’il est un démon. Vous ne pouvez pas dire si cette Déité et venue de la Terre Mère ou non. Vous ne pouvez pas dire également à propos de n’importe lequel de vos amis s’il s’agit d’une bonne ou d’une mauvaise relation ou quelle sorte de personne il est, s’il fréquente des gens mauvais ou des gens biens, s’il a des connexions avec le mauvais ou le bon côté. Ici bon signifie Divin. Ainsi vous ne savez en fait rien sur ce qui est divin avec votre mental. Rien. Il vous est impossible de juger une personne quant à sa divinité jusqu’à ce que la Kundalini atteigne au moins cette région qu’est la zone limbique. Vous ne pouvez pas découvrir si une personne est réelle ou non, s’il s’agit d’un guru réel ou pas. Parce que la divinité ne peut être perçue par votre cerveau qu’à partir du moment où cette lumière de votre Esprit brille à l’intérieur de lui {le cerveau}.

Maintenant l’Esprit s’exprime dans le coeur, Il est réfléchi dans le coeur. On peut dire que le centre de l’Esprit se trouve dans le cœur.

Mais en fait le siège de l’Esprit est au-dessus, ici au-dessus de la tête, et il s’agit de l’Esprit que nous appelons Dieu Tout Puissant. Disons que vous L’appelez Parvardigar, vous L’appelez Sadashiva, ou vous pouvez L’appeler Rahim et vous pouvez L’appeler de beaucoup de noms qui sont utilisés pour qualifier le Seigneur qui est Dieu Tout Puissant, Niranjan, ils L’appellent Nirankar, toutes les sortes de noms qui commencent avec ‘Nir’, ‘Nihi’. Alors dans chaque centre du corps vous recevez une différente sorte de joie. Chaque centre possède un type de joie différent. Et il existe des noms pour chaque sorte de joie que vous recevez dans chaque centre quand la Kundalini s’élève. Mais, quand la Kundalini parvient au Sahasrara, alors la Joie que vous percevez est appelée ‘Niranand’. ‘Niranand.’ Le ‘Ni’ ne signifie rien d’autre que ‘Anand’ (Joie). ‘Niranand!’

Ce qui est également surprenant, c’est que Mon nom est Neera aussi ; dans Ma famille on M’appelle Neera. Et Neera signifie également Marie, Myriam, parce qu’il veut dire « marine ». Neera est l’eau. ‘Neer’ signifie ‘eau’ en langage sanskrit. On l’appelle ‘Niranand’ dans le cerveau.

Et cette étape finalement se déploie.

La première chose que vous connaissez est la SATYA, c’est la VERITE, sur ce dont souffre un autre homme {par exemple}. Cela vous le voyez tout d’abord sur vos doigts. Avec votre attention, vous savez quels chakras, quels doigts ont un problème, grâce à votre attention. Ensuite, avec votre cerveau, vous pouvez déterminer quels centres sont bloqués. Parce que, si vous parlez de ce doigt, cela ne veut pas dire qu’il s’agit du chakra du Vishuddhi. Mais votre cerveau lui peut dire qu’il s’agit du Vishuddhi. Et cela signifie que cette personne souffre de problèmes au Vishuddhi chakra. Mais cela reste encore rationnel. Parce que vous voyez quel doigt a un problème et alors vous le dites.

Mais quand le Satyakhand ou le Sahasrara se déploie lui-même encore plus, alors vous n’avez plus à y penser, vous le dites seulement. A ce moment il n’y a plus de différence entre votre CHITTA (ATTENTION) et votre SATH (VERITE). La Chitta illuminée (Attention illuminée) et le cerveau illuminé deviennent un. Il n’y a aucun problème pour une telle personne. Il n’a plus besoin de voir sur les doigts, il n’est plus nécessaire de rien dire sur les doigts et ensuite de l’expliciter au travers du cerveau – ce que vous avez appris dans Sahaja Yoga – que, si vous trouvez ici quelque chose qui ne va pas, cela signifie l’ Agnya. Ce n’est pas nécessaire. Vous dites seulement : Agnya. Vous le dites seulement et c’est cela.
Ensuite ce phénomène se déploie encore plus. Tout d’abord il est intégré, comme Je l’ai dit, à la Chitta (Attention). Alors quand il devient absolument intégré avec l’Esprit, dans ce cas tout ce que vous dites est la vérité. Vous dites seulement et c’est cela.

C’est ainsi que ce cerveau se déploie dans trois dimensions.

Premièrement il décrit la vérité à travers des conclusions logiques. Parce que Je vous ai dit que, si ce doigt a un problème, alors il s’agit du Vishuddhi. Et alors vous demandez à la personne : « Avez-vous eu le problème ici ? ». Il répond : « Oui. » Alors vous Me croyez et vous croyez que ce doigt représente bien le Vishuddhi chakra, que c’est la vérité. D’une certaine façon c’est la conclusion logique de ce que vous avez expérimenté, de ce que vous avez vu et êtes encore en train de douter si ce que dit Mère est la vérité ou non. Alors vous êtes sûrs : « Oui, c’est ainsi, nous avons vu que ce doigt représente le Vishuddhi chakra. » Ainsi la vérité devient logiquement acceptable pour ce cerveau. Mais il s’agit d’un cerveau qui travaille encore à un niveau grossier.
Au cours de la deuxième étape, comme Je vous l’ai dit, quand vous croyez, vous savez que cela signifie définitivement le Vishuddhi chakra, aucun doute à ce sujet. Alors on dit que « Nirvikalpa’ a commencé, quand il n’y a plus de doute à Mon sujet ou au sujet de Sahaja Yoga.

Et alors le nouveau déploiement commence en vous. Pour cela nous devons méditer. En toute humilité, nous devons méditer. Et alors, pour cette nouvelle dimension, quand votre Chitta (Attention) elle-même devient immergée dans votre cerveau ou dans votre cerveau illuminé, pour cela aussi on doit s’en remettre très honnêtement et humblement à Sahaja Yoga.

Maintenant que faisons-nous quand nous obtenons nos vibrations ? Nous avons des réactions tout à fait différentes. Certaines personnes ne comprennent même pas la valeur des vibrations. Certaines personnes essaient d’apprendre ce qu’elles signifient. Et d’autres personnes pensent soudainement : « Oh maintenant, nous sommes des âmes réalisées et nous pouvons nous mettre à donner la réalisation, ceci, cela. » Ils poursuivent un voyage égotiste. Quand ils poursuivent ce voyage égotiste, ils découvrent qu’ils ont tout raté et qu’ils doivent alors revenir en arrière, au tout début quand ils ont commencé. C’est comme le jeu de l’oie. Aussi la réaction aux vibrations devrait être très humble, très réceptive.
Maintenant parlons au niveau grossier. Comme Je vous l’ai dit, le cerveau est celui qui contient en lui le Père. Dans ce cas, si nous commettons n’importe quel péché contre le Père, alors ce déploiement dans le cerveau prend du temps. Alors nous commençons à lire des livres. Et bien que l’on ait dit que : »Tout d’abord voyez les vibrations et ensuite lisez les livres », nous continuons à dire : « Oh, quel est le problème ? Nous devrions lire d’autres livres. » Vous redescendez au niveau du jeu de l’oie comme Je l’ai dit. C’est un des serpents [en anglais le jeu de l’oie se dit : le jeu des serpents et des échelles]. Nous pensons : « Quelle est l’utilité de méditer ? Je n’ai pas le temps. Je dois faire ceci, cela. » Vous ne progressez pas.
L’autre point qui est d’un niveau très grossier, c’est qu’il y a également des personnes très peu délicates qui entrent dans Sahaja Yoga. Cela n’a pas d’importance. Mais la première chose que vous devez savoir, c’est que vous devez être honnêtes, ‘très’ honnêtes dans Sahaja Yoga. L’honnêteté c’est comme …

J’ai vu des gens. Si nous organisons un dîner, disons pour une cérémonie de mariage, ils vont juste s’y mêler sans aucun respect d’eux-mêmes, sans se préoccuper de qui va payer pour toutes ces choses. Ils vont emmener toute leur famille, s’introduire et s’asseoir. Il existe des gens qui évitent de payer ce qui devrait l’être. En Sahaja Yoga, supposons qu’ils mangent un repas ou qu’ils voyagent ou qu’ils viennent de l’étranger, ils doivent payer pour leur voyage, pour leur nourriture. Et parfois, vous le savez, Je dois payer beaucoup d’argent. Cela n’a pas d’importance, Je ne m’en préoccupe pas. Mais ce n’est pas bon pour vous. Le plus important c’est que ce n’est pas bon pour vous. Ainsi, la façon dont vous vous comportez envers Sahaja Yoga en ce qui concerne l’argent, est également très importante, bien que cela paraisse être d’un niveau grossier. Mais cela peut provoquer un grand problème dans le déploiement parce que le Nabhi est bloqué et, comme vous le savez, si le Nabhi bloque, ce blocage peut s’étendre à tout le Vide, et si le Vide se bloque, cela s’étend jusqu’aux Ekadasha Rudra, qui sont placés ici et qui sont les forces destructives construites en nous.
Ainsi, avant de venir à Sahaja Yoga, tout était très bien. Vous faisiez toutes sortes de choses et vous seriez allés gentiment en enfer sans aucune difficulté. C’est très facile d’aller en enfer. Vous pouvez aller en enfer en deux sauts rapides. Vous devriez voir la suite. Aller en enfer est la chose la plus facile. Pour cela vous n’avez pas à travailler dur ou faire quoi que ce soit. Mais quand vous montez, quand vous vous élevez, alors c’est un peu difficile. Vous devez faire attention à ne pas flancher, à ne pas tomber, et vous monterez. Aussi, en ce qui vous concerne, vous devez faire attention de ne pas tomber dans les mêmes habitudes que vous aviez auparavant.

Certaines personnes ont l’habitude de sauvegarder de l’argent aux dépens de Sahaja Yoga. Certaines personnes ont l’habitude de gagner de l’argent sur le dos de Sahaja Yoga. Certaines personnes ont l’habitude de ne pas payer ce qu’elles doivent. Et tout comme cela. C’est quelque chose comme de la tromperie. Ils sortiront tous de Sahaja Yoga en peu de temps. Ils peuvent sembler être de grands leaders au début mais ils sortent juste comme cela et les gens me disent souvent : « Pourquoi ne tenez-Vous pas un compte propre ? » et tout cela.

Mais, dans Sahaja Yoga, Je ne suis pas supposée avoir aucun compte ou autres puisque Mes comptables sont des Sahaja Yogis. Si vous essayez de jouer de mauvais tours dans Sahaja Yoga, vous serez immédiatement poussés dehors étant donné que vous n’avez pas été honnêtes dans votre conscience, dans votre Nabhi chakra. Vous pouvez gagner des milliers de roupies ici mais ensuite vous allez perdre des milliers de roupies. Vous pourriez commencer à avoir des problèmes. Vous aurez toutes sortes de problèmes dont Je ne peux vous parler et alors vous direz : « Comment ai-je pu avoir ce problème ? »

Ainsi le Nabhi chakra se bloque si vous n’êtes pas honnêtes dans votre recherche. L’honnêteté dans la recherche ne signifie pas seulement : « Je veux chercher. » Elle signifie aussi quelle est votre attitude envers vous-même et les autres. Vous devez avoir l’honnêteté envers vous-même de vous asseoir pour méditer, d’essayer d’améliorer votre Antar Yoga, d’essayer de devenir en conscience sans pensée et d’avoir de plus en plus largement cette sensation d’être sans pensée. Ainsi l’honnêteté paie et vous vous élevez de plus en plus haut, vous devenez de plus en plus profonds en votre propre être.

Au début vous dépendez de Moi : « Après tout, Mère est en train de tout faire. Quand je suis venu près de Mère, mon Sahasrara s’est ouvert. Cette chose s’est passée. Puis cette autre chose s’est passée. » Mais vous, avez-vous fait quelque chose pour vous aider à ouvrir votre Sahasrara ? Car l’ouverture du Sahasrara est très importante.
Maintenant, d’une façon très surprenante, tout est placé de sorte que le Sahasrara a reçu le Brahmarandhra au niveau où se trouve, Je veux dire, au point où se trouve le chakra du Cœur. Ainsi nous devons savoir que le Brahmarandhra est directement connecté avec votre cœur. Si cela n’est pas fait avec le cœur, si Sahaja Yoga est fait superficiellement, vous ne pourrez pas aller très haut. Vous devez y mettre tout votre cœur ; c’est la chose la plus importante.

Comme il y a des gens qui viennent dans Sahaja Yoga et qui murmurent par derrière : « Ceci aurait pu être comme cela, cela aurait pu être comme cela », toutes ces choses. Tous ces gens également sont ce que le Christ appelle des âmes qui murmurent. Il a dit : « Faites attention à ces âmes qui murmurent », à ceux qui continuent à murmurer par derrière et qui en prennent avantage, qui font comme s’ils essayaient de sauver les autres. Tous ces gens peuvent aussi souffrir beaucoup parce qu’ils jouent un double jeu. Et un tel double jeu est très dangereux quand vous entrez dans le Royaume de Dieu. N’importe quel royaume dont vous êtes membre, n’importe quel royaume, si vous êtes un traître envers ce royaume, vous serez punis.

Alors que dans le Royaume de Dieu, tout est si plein de félicité, absolument plein de béatitude ; des bénédictions complètes affluent, absolument, dans tous les domaines : aux niveaux de la santé, de la richesse, du mental, de l’émotionnel. Vous pouvez obtenir sans aucun doute toutes sortes de prospérité dans Sahaja Yoga. Et quand vous avez autant de bénédictions, vous êtes aussi pardonnés et pardonnés et pardonnés, et vous avez une longue corde à laquelle vous pouvez sous suspendre {pour vous élever}. Mais vous devez vous y suspendre totalement, pas à moitié.
Et ces gens qui pensent qu’ils peuvent être malhonnêtes avec Sahaja Yoga, doivent faire très attention. Veuillez bien ne pas l’être. Si vous ne désirez pas être dans Sahaja Yoga, vous feriez mieux d’en sortir. C’est mieux pour votre point de vue et pour notre point de vue.

Parce qu’au cas où vous êtes malhonnêtes, où vous essayez de jouer des tours et de vilains jeux, alors vous souffrez et vous commencez à avoir un air bizarre et étrange. Dans ce cas les gens vont dire : « Qu’y a-t-il qui ne va pas avec Sahaja Yoga? » Ainsi nous allons souffrir sans que ce soit nécessaire parce que nous ne pouvons pas vous montrer dans le miroir que cette personne a été très très déloyale. Nous ne pouvons pas le montrer ! Alors cela va avant tout nous apporter un mauvais renom.

Et deuxièmement vous allez souffrir à cause de ce genre d’attitude. Si vous souffrez, alors nous allons avoir également un mauvais nom : « Comment cela a-t-il pu arriver ? »
Mais si vous êtes honnêtes avec Sahaja Yoga et avec votre recherche, vous ne savez pas combien Dieu s’occupe de vous. N’importe quelle personne qui essaye de vous faire du mal, sera très fortement punie et ôtée de votre chemin. Dieu vous protège sans cesse et Il regarde après vous avec une totale attention et avec tout Son soin. Et Il a tellement d’amour que la description de sa compassion ne peut être donnée en mots mais peut seulement être ressentie et comprise.
Maintenant le problème des gens qui sont malhonnêtes provient parfois de leur passé : à cause de leur éducation, à cause de la façon dont ils ont été élevés ou peut-être que ce sont des lâches.

Mais il y a également une autre chose qui peut vous rendre malhonnêtes, c’est vos ‘Poorva-janmas’ (vies précédentes) et c’est ainsi que vous prenez naissance et votre Kundalini est construite comme cela.

Mais après la Réalisation, ces gens qui sont d’une grande valeur et d’une grande force, s’élèvent si rapidement que tous les problèmes des étoiles, tous les problèmes de vos ‘Nakashatras’ (étoiles avec lesquelles vous êtes nés) et tout cela, les constellations, chaque chose disparaît et vous devenez un Sahaja Yogi, ce qui signifie un nouveau né, une personnalité totalement différente. Cela n’a plus rien à voir avec votre origine. C’est comme un œuf qui se transforme en un très bel oiseau.

Alors, quand la Kundalini arrive ici, le premier obstacle que la Kundalini rencontre en entrant dans le Sahasrara, ce sont les Ekadasha Rudra. Ceux-ci sont les 11 Shaktis (pouvoirs), les 11 pouvoirs de destruction placés ici : cinq de ce côté, cinq de l’autre côté, et un au centre. Ce sont des obstacles en nous, construits par deux sortes de péchés que nous commettons.

Si nous inclinons nos têtes devant de faux gurus et que nous nous soumettons à leurs attitudes vicieuses, alors nous développons des problèmes de Rudra du côté droit {de la tête}. Ces cinq-là ne fonctionnent plus. Si vous vous êtes inclinés – parce que Je ne me suis jamais inclinée devant quelqu’un de mauvais, devant une personne qui est d’un genre mauvais et qui est contre Dieu – alors le problème vient de ce côté de la tête, du côté droit.
Si vous avez l’impression que : « Je peux m’occuper de moi-même. Je suis mon propre guru. Qui peut m’enseigner ? Je ne veux écouter personne et je ne crois pas en Dieu. Qui est Dieu ? Je n’ai rien à faire de Dieu. » Si vous avez toutes ces sortes de sentiments, alors ce n’est pas votre côté droit {de la tête} qui se bloque, mais c’est le côté gauche {de votre tête}.

Parce que le côté droit {le long du corps, canal droit} passe de ce côté-ci {à gauche dans la tête} et le côté gauche {le long du corps, canal gauche} vient de cet autre côté {à droite dans la tête}.
Ainsi ces dix pouvoirs plus un {le onzième au centre} qui est le Virata de Vishnu, parce que nous avons également dans l’estomac {Vide} 10 Guru Sthanas (places) et une place qui est celle de Vishnu {au centre, sur le canal central}, alors la recherche est également mauvaise parce que ces 10 Gurus sont absents. Alors vous développez cet Ekadasha Rudra quand ce problème est installé en vous, comme Je l’ai dit, un de ce côté-ci et un de ce côté-là.
Ainsi ces gens qui se sont inclinés devant un mauvais type de personne, développent un tempérament ou une sorte de personnalité qui est très vulnérable aux maladies incurables comme le cancer et tout cela. Ceux qui se sont inclinés devant les mauvaises sortes de gens, vous pouvez développer un cancer ou n’importe quel même genre de maladie,
En ce qui concerne ceux qui pensent : « Je suis meilleur que quiconque. Je ne me soucie pas de Dieu. Je ne veux pas Dieu. Je n’en ai rien à faire », de telles personnes développent un problème du côté gauche des Ekadasha. Et avoir un problème aux Ekadasha du côté gauche est également très dangereux parce que de telles personnes développent des problèmes du côté droit {canal droit} ; des crises cardiaques – Je parle au niveau physique – ainsi que tous les autres problèmes se rapportant au côté droit.
Ainsi cet Ekadasha Rudra, qui vient du Vide, est un des plus grands obstacles que la Kundalini rencontre en entrant dans le Sahasrara. Et il couvre la ‘Medha’ (c’est le revêtement du cerveau – méninge ?). Et c’est ainsi qu’Elle ne peut entrer dans la zone limbique.

Même ceux qui ont suivi de faux gurus, s’ils sont arrivés à la bonne conclusion et se soumettent eux-mêmes à Sahaja Yoga, acceptant leurs erreurs, et disant que : « Je suis mon propre Guru », ceux-là peuvent être soignés. Et ceux qui ont dit que : « Je suis au-dessus de tout. Je ne crois pas en Dieu. Qui est Dieu ? Je ne crois pas aux prophètes ou je ne crois pas qu’il y ait quoi que ce soit qui puisse être contre Dieu ou les prophètes (c’est la même personnalité anti-Dieu qui parle comme cela et développe des problèmes) », cette personne n’aura plus de problème si elle se soumet elle-même et accepte Sahaja Yoga comme la seule façon d’entrer dans la super conscience.
J’ai vu des gens qui ont été des disciples du tantrisme et qui ont été sauvés. J’ai vu des gens qui ont fait toutes sortes d’erreurs qui ont été sauvés. Ces gens qui ont été membres d’organisations très bizarres et étranges ont été sauvés. Mais c’est très difficile de convaincre qui que ce soit que tout ce qu’ils ont fait, a été une erreur et qu’ils devraient revenir sur le droit chemin.
Ainsi une étoile est venue jouer sa partie avec Pluton et cette étoile est celle qui a apporté la maladie du cancer, parce que Pluton est celui qui soigne le cancer ou toutes ces maladies qui sont incurables. Aussi ces gens qui suivent depuis très longtemps le mauvais chemin (?), souffrent de problèmes cardiaques très spéciaux, ont des palpitations, des insomnies, vomissent, ont des vertiges et sont sujet à, nous pouvons dire, toutes sortes de divagations. C’est un problème très sérieux de suivre un faux guru et de se prosterner devant lui. Le Sahasrara devient une zone fermée pour une telle personne.

Les personnes qui sont contre Sahaja Yoga, ont un Sahasrara très dur, comme une noix, dans le sens qu’il s’agit d’une telle coquille dure que vous ne pouvez seulement pas la casser, cette coquille dure comme une noix épaisse. Même en utilisant un marteau, vous ne pourrez pas la casser.
Aujourd’hui le temps est venu où vous devez reconnaître Sahaja Yoga, vous le devez. Vous n’avez reconnu aucun saint, aucun prophète, personne, aucune incarnation, mais aujourd’hui la condition est que vous devez reconnaître une chose. Si vous ne la reconnaissez pas, votre Sahasrara ne peut être ouvert parce que ceci est le temps où le Sahasrara a été ouvert et vous devez avoir votre Réalisation. Le fait de ‘devoir’ reconnaître Sahaja Yoga est une chose très importante.

Il y a beaucoup de gens qui disent : « Mère, pourquoi croire en Sahaja Yoga de cette façon ? Nous pouvons juste vous appeler ‘Mère’. Vous pourriez être ma ‘Mère’. » D’accord, cela n’a pas d’importance. Mais vous ne pouvez pas obtenir votre Réalisation. Et même si vous l’obtenez, vous ne pouvez pas la garder. Vous devez reconnaître. La RECONNAISSANCE est la seule façon d’adhérer à Sahaja Yoga. La reconnaissance est la seule manière de vénérer quand vous désirez connaître Dieu dans Sahaja Yoga. Tous les autres Ganas, Devatas, Déités, Shaktis, sont un à l’unisson dans Sahaja Yoga. Et qui que ce soit qui ne reconnaît pas Sahaja Yoga, ils ne se préoccupent pas de vous, ils ne se préoccupent pas de savoir quelle sorte de personne vous êtes.

Par exemple un homme qui vénère Shiva vient à moi et Je trouve que son cœur a un blocage. Surprenant! Il dit : « Mère, je vénère Shiva. Comment se fait-il que mon cœur bloque ? » Je répondis : « Vous devez reconnaître Sahaja Yoga. Demandez juste à Shiva. » Et quand il a posé la question à Shiva, alors seulement les vibrations ont commencé à couler. Ainsi le Sahasrara prend en charge de vous faire reconnaître {Sahaja Yoga} et il vous en convainc également. Il vous le prouve. Et avec cette preuve, si encore vous ne reconnaissez pas, alors vous ne pouvez pas obtenir votre Réalisation.
Mais ceux qui reconnaissent {Sahaja Yoga}, {le} reconnaissent également partiellement. Ils prennent des libertés, ils se comportent sottement sans comprendre qui est cette ‘Personne’ qui est ici. J’ai vu très souvent, tandis que Je parle, des gens qui élèvent juste leurs mains pour monter leur Kundalini ou qui sont simplement en train de parler, de bavarder. Cela Me surprend parce que, si vous avez reconnu, alors vous devriez savoir en face de qui vous vous trouvez. Parce que ce n’est pas pour Mon bien, Je ne vais rien perdre, mais c’est seulement vous qui, dans votre élévation, n’avez pas reconnu. Cela montre que vous n’avez pas encore reconnu.
Et également la façon dont certaines personnes Me monopolisent, est absolument incorrecte. Il n’y a aucune nécessité de Me monopoliser, ‘personne’ ne peut Me monopoliser. Certaines personnes disent : « Mère a dû mal comprendre. » Je ne comprends jamais mal, il n’en est pas question. Ou certaines gens essayent de Me dire : « Faites ceci, faites cela. » Ce n’est également pas nécessaire. Essayez de vous ouvrir vous-mêmes à ce protocole, qui est très important dans Sahaja Yoga, dont Je vous parle aujourd’hui pour la première fois, que VOUS DEVEZ ESSAYER DE RECONNAITRE D’UNE FACON TOTALE. Et si vous ne reconnaissez pas {d’une façon totale}, Je suis désolée mais Je ne peux pas vous donner la Réalisation qui va se maintenir. Elle peut se mettre en route mais elle ne va pas se maintenir. Ainsi la façon la plus simple d’achever votre but le plus élevé est de reconnaître graduellement et de plus en plus.
C’est très difficile de dire à quelqu’un que quelque chose ne va pas avec cette personne. Impossible. Après Sahaja Yoga Je peux vous dire que ce chakra est bloqué, cet autre chakra a un problème. Mais également du fait que vous savez ce que ce chakra signifie, vous pouvez revenir vers Moi en disant : « Non, non, Mère, voyez, ce n’est pas cela. Je ne suis pas comme cela. Ce n’est pas ainsi. » Et pourquoi devrais-Je vous dire que vous avez des blocages ? Vous devez vous nettoyer vous-même en toute honnêteté. Mais la première chose est de ‘reconnaître’ en toute humilité et avec toute la compréhension requise. Une fois que vous avez reconnu, graduellement vous ferez tout ce qui doit être fait et vous saurez ce qui doit être fait.
Maintenant l’essence du Sahasrara est l’INTEGRATION; Dans le Sahasrara tous les chakras sont là, ainsi toutes les Déités deviennent intégrées. Et vous pouvez sentir leur intégration. Cela veut die que, lorsque vous recevez votre Kundalini dans le Sahasrara, votre ‘être’ mental, émotionnel et spirituel – tout – devient un. Votre être physique s’y mêle également.

Même alors vous n’avez aucun problème à dire : « Oui, j’aime Mère mais je suis désolé, je dois voler cet argent », « Oui, je sais, je reconnais Mère. Oui, je sais, Elle est une grande personnalité mais je n’y peux rien, je dois Lui raconter des mensonges » ou « Je dois faire cette mauvaise chose parce qu’après tout je ne peux pas m’en empêcher. »

Il n’y a aucun compromis avec Moi. Cela doit être entièrement intégré. Votre Dharma doit être corrigé. VOUS NE POUVEZ RIEN FAIRE DE MAL et dire alors : « Je suis un Sahaja Yogi. » VOUS NE POUVEZ PAS;
Mais pour ceci, la force vient de l’intérieur. Votre Esprit vous renforce. Vous devez seulement placer dans votre pouvoir de volonté que : « Oui, je laisse mon Esprit agir. » Et alors vous commencez à agir selon l’Esprit. Une fois que vous commencez à agir selon l’Esprit, vous découvrez que vous n’avez plus aucun esclavage de quoi que ce soit. Vous devenez ‘SAMARTHA’, ce qui signifie EN ACCORD AVEC CE QUE VOUS DESIREZ : Sam + Artha également. ‘Samartha’ veut dire une PERSONNALITE PUISSANTE. Ainsi vous développez cette puissante personnalité qui n’a ‘aucune’ tentation, ‘aucune’ idée fausse, ‘aucun’ blocage, ‘aucun’ problème.
Les gens ‘Swarthi’ (EGOISTES), qui essayent de jouer des tours, sont réellement en train de se faire du mal à eux-mêmes, pas à Sahaja Yoga. Sahaja Yoga va être établi. Même s’il n’y a que dix personnes sur le bateau, Dieu ne s’en préoccupe pas. C’est seulement ‘Moi’ qui M’en préoccupe en tant que Mère. En tant que Mère, Je désire que beaucoup de gens montent dans le bateau. Mais n’essayez pas de sauter dehors en faisant toutes sortes de choses malhonnêtes.
Et c’est ce qui est : simple. Vous êtes tout simplement intégrés. A cause de l’intégration, vous obtenez le pouvoir de faire ce que vous comprenez et vous avez le pouvoir de vous sentir heureux avec ce que vous avez compris. Ainsi vous en arrivez à un stade où vous développez ce ‘NIRANAND’ (JOIE DIVINE). Et c’est ce ‘Niranand’ que vous développez quand vous êtes absolument l’Esprit. Dans l’état de ‘Niranand’ il ne reste pas de dualité, c’est ‘Adwaita’ (SANS DUALITE), c’est une seule personnalité. Cela veut dire que vous êtes complètement intégrés et la Joie n’est plus du tout partielle. Elle est complète. Elle n’a plus cet aspect double de bonheur et de tristesse, mais c’est seulement la Joie {la Joie Divine qui est une}. La Joie ce n’est pas le fait de rire tout haut ou d’être tout le temps en train de sourire. Non. C’est le silence, la quiétude avec votre Soi, la paix de votre être, de votre Esprit, qui s’impose d’elle-même au travers des vibrations que vous ressentez. Et quand vous ressentez cette paix, vous vous sentez comme la lumière du soleil, tous les rayons de cette beauté se déployant.
Mais tout d’abord nous sommes affaiblis par nos propres IDEES PERSONNELLES, EGOISTES et STUPIDES. REJETEZ-LES. Nous avons ce genre d’idées parce que nous étions insécurisés, parce que nous avions des IDEES FAUSSES. Rejetez-les. Restez constamment un avec Dieu et vous découvrirez que toutes ces peurs étaient inutiles.

Notre NETTOYAGE est très important et ce nettoyage survient seulement quand vous pratiquez réellement le nettoyage expliqué dans Sahaja Yoga.
Le Sahasrara est la bénédiction des cieux, devrais-Je dire. Il a été si bien élaboré. C’est très difficile de percer une ouverture dans le Sahasrara. Et quand Je l’ai réellement cassé pour l’ouvrir, Je ne savais pas que ce serait couronné d’autant de succès.

Tout d’abord J’ai pensé que c’était prématuré parce qu’il y avait encore beaucoup de ‘Rakshasas’ (DEMONS) dans les rues qui vendaient leurs affaires et qu’il restait beaucoup de fanatiques qui se faisaient eux-mêmes enfermé par les soi-disant religions qu’ils suivaient et qui n’étaient pas la réelle religion de l’Atma.

Mais peu à peu il a pris racines. Maintenant laissez cette vérité prendre ses racines en vous-même grâce à votre Sahasrara. Et une fois que cette vérité devient absolument la lumière qui vous guide, qui vous nourrit, qui vous illumine et vous donne une personnalité qui contient la lumière, alors seulement vous devriez savoir que votre Sahasrara est complètement illuminé par votre Esprit. Votre visage devrait être tel que les gens devraient savoir que se tient là devant eux une personnalité qui est « Lumière’. C’est ainsi que l’on doit considérer le Sahasrara.

Pour prendre soin du Sahasrara, il est important que vous essayiez de couvrir votre tête durant l’hiver. C’est mieux de couvrir votre tête en hiver de sorte que le cerveau ne soit pas gelé parce qu’il est également fait de ‘Medha’, ce qui veut dire de graisse, ainsi il ne doit pas être gelé.

De plus, vous ne devriez pas avoir trop de chaleur sur votre cerveau. Pour conserver votre cerveau en bon état, vous ne devriez pas vous asseoir en plein soleil tout le temps comme certains occidentaux le font. Dans ce cas votre cerveau fond et vous devenez dérangé. C’est le signe qu’une personne est sur le chemin de la folie. C’est quelque chose que Je vous ai répété souvent, de ne pas recevoir trop de chaleur sur votre tête. Même si vous êtes assis dans le soleil, gardez votre tête couverte. Couvrir la tête est très important. Mais couvrir sa tête devrait être fait occasionnellement, pas tout le temps, parce que, si vous placez justement un bandeau très lourd tout autour de votre tête, alors la circulation se fait mal et vous pouvez avoir des problèmes à cause de cette mauvaise circulation. Ainsi on n’exposerait sa tête qu’occasionnellement sous le soleil et sous la lune. Sinon vous allez vous asseoir sous la lune et vous finirez dans un asile de fous.

De tout ce que Je vous dis, vous devez savoir qu’en Sahaja Yoga nous ne devons pas nous diriger vers ce qui est ‘Ati’ (EXTREME). Même s’asseoir dans l’eau, certaines personnes vont s’asseoir durant 3 heures. Je n’ai jamais dit cela. Vous devez vous y asseoir durant dix minutes seulement, mais avec tout votre cœur. Si Je leur dis quelque chose, alors ils vont le faire pendant 4 heures. Ce n’est pas utile. Faites-le durant dix minutes. Donnez à votre corps différent types de traitement, pas tout le temps la même chose. Sinon le corps en a assez et devient absolument surchargé.

Ainsi si vous dites à quelqu’un que : « Ceci est votre mantra ». D’accord? Ce mantra doit être utilisé jusqu’à ce que vous soyez libéré {du blocage} de votre chakra. Terminé. Supposons qu’une vis doit être placée ici, d’accord ? Que faites-vous avec cette vis pour obtenir sa fixation ? Vous n’allez pas continuer à visser alors qu’elle est déjà fixée. Allez-vous continuer à la visser de plus en plus jusqu’à ce que tout le travail soit abimé ?

C’est mieux d’utiliser votre SAGESSE. Et pour atteindre cette sagesse, nous devons savoir que Shri Ganesha ou Jésus Christ – qui sont placés des deux côtés : ici se trouve Mahaganesha (à l’arrière de la tête), ici se trouve Jésus (sur le front) – tous les deux vous aident à corriger votre vision, votre compréhension et vous donnent votre sagesse.

Ainsi la sagesse ne se trouve pas dans le fait d’être attaché à quelque chose. Les Sahaja Yogis sont très forts pour s’attacher. S’ils se collent aux choses, ils ne progresseront pas. Vous ne devez PAS VOUS ATTACHER aux idées et aux gens. Vous devez bouger tout le temps et être en mouvement. Cela ne veut pas dire que c’est pour tomber quelque part. Car les gens pensent que : ‘Oh nous allons apprendre beaucoup de choses une fois que nous serons tombé. » Vous devez vous élever, et non pas tomber.
Ainsi, quand il s’agit d’atteindre un but dans Sahaja Yoga, la première chose est que vous devriez veiller à ce que votre santé soit bonne. Votre mental devrait être normal. Vous devriez être une personne normale. Si vous continuez à crier sur les gens, alors sachez qu’il y a quelque chose qui ne va pas avec vous. Ou bien, si vous vous laissez aller, si vous boudez, si vous avez encore des accès de colère et si vous continuez à être de mauvaise humeur, alors pensez que vous n’êtes pas encore un Sahaja Yogi. Vous pouvez vous juger vous-même. Si vous êtes libre comme un oiseau, alors c’est très bien. Mais cela ne veut pas dire que, sur la route, vous commencez à chanter comme un oiseau et bondir sur un arbre. Vous voyez, toute analogie que Je donne d’un homme stupide, est qu’il peut se comporter d’une façon très stupide. Mais un homme sage utilise sa sagesse avec discrétion dans un but approprié. Ainsi on doit comprendre que Sahaja Yoga est connu pour sa discrétion, ses personnes judicieuses.
Alors ce qui se passe en fait, c’est que vous êtes ATTACHES A une seule chose qui est votre ‘ATMA’ (ESPRIT) et votre être flotte comme un ‘Patang’ (CERF-VOLANT), et vous êtes comme un cerf-volant qui flotte dans l’air et survole tous les endroits tandis que vous êtes attachés à une seule chose, votre Esprit.

Et si vous pouviez réellement, sincèrement et honnêtement, ne pas vous préoccuper de trop pour votre argent et votre famille et d’autres choses mondaines. Il vous suffit de ne pas vous en préoccuper. Vous n’avez pas à vous en préoccuper ; faites juste un bandhan. Si cela ne marche pas, cela ne marche pas. Terminé. Quel est le problème ? Si cela marche, alors tant mieux. Votre désir n’est pas important mais « Que votre volonté soit faite. » Tout d’abord, vous dites : « Que votre volonté soit faite. » C’est très surprenant mais vos volontés changent, vos désirs changent et alors quoi que vous disiez, est accompli.

Mais quand cela arrive également, les gens développent un égo. Aussi faites attention. Tout est accompli par la Shakti et non par vous, par votre ‘Atma’ (ESPRIT) mais pas par vous.
Vous devez être l’ ‘Atma’ (ESPRIT) et, une fois que vous devenez l’ ‘Atma’, vous pénétrez dans ‘AKARM’ (AU-DELA DES ACTIONS BONNES OU MAUVAISES), où vous ne réalisez pas que vous agissez. Cela se passe juste. Vous ne ressentez pas, vous n’êtes pas conscients.

Je souhaite, après toutes ces paroles, que la plupart de vos chakras aient été ouverts. Mais tout cela est Mon œuvre. Vous avez également à faire votre ménage. Et vous devez également travailler et voir pour vous-même. Soyez alertes. Essayez de vous faire face dans le miroir et voyez pour vous-même. Aussi loin que vous ayez été honnêtes, aussi profondément que vous vous soyez nettoyés, vous serez d’autant plus amitieux dans la collectivité, ce qui représente un point important dans Sahaja Yoga. Si vous n’êtes pas collectifs, si vous êtes spéciaux, si vous êtes étranges, si vous ne savez pas communiquer avec les autres, alors quelque chose ne va pas.

Dans ce cas vous devriez faire face à vous-même tel que vous êtes et essayer de vous corriger, parce qu’ainsi vous vous séparez de vous-même de la même façon dont Je sépare Mon sari de Moi-même et que J’essaye de le nettoyer. De la même façon, vous vous séparez de vous-même et vous essayez de vous nettoyer. C’est ainsi que les Sahaja Yogis vont s’élever. Quand les Sahaja Yogis s’élèveront, tout le reste va également s’élever. Beaucoup de Sahaja Yogis de cet acabit vont impressionner tellement de gens que ceux-ci vont également s’élever. Ainsi tout le monde peut s’élever très rapidement.

Mais vous, ceux qui vont s’élever plus haut, devraient s’élever plus haut sans en être conscients. C’est très important. Ceux qui pensent que les autres sont plus élevés qu’eux, se trompent également profondément, parce que ce n’est pas le cas. Parce que c’est le tout qui s’élève. Personne ne devrait se sentir ainsi inférieur ou n’importe comment abaissé ou se sentir insulté du fait que quelqu’un pense qu’il est peu élevé. Laissez les gens penser. Quelle importance cela a-t-il ? Le Divin, Lui, ne pense pas comme cela.
Ainsi vous devriez être attentifs à toutes ces petites choses et alors, très facilement au cours de ce Krita Yoga, vous atteindrez le but ultime de l’ ‘Atma Sakshatkar’ (la REALISATION DU SOI).
Je pense vous avoir expliqué aujourd’hui beaucoup de choses à propos du Sahasrara.