Discours aux yogis – Travail sur les nouveaux

Sydney (Australia)

Feedback
Share

Discours aux yogis – Travail sur les nouveaux – Sydney, Australie – 20 Mars 1983

Vous devez savoir que vous tous avez été des chercheurs auparavant, ce n’est pas la première fois que vous avez fait des recherches. Donc vous avez déjà atteint un certain état dans lequel vous sentez et vous êtes conscients que quelque chose de plus doit vous arriver, vous êtes déjà préparés pour cela, certains d’entre vous ont vraiment pris naissance à cette époque juste pour ceci.

Alors, parce que Je ne vais pas parler de votre passé – le passé est terminé maintenant – nous devons penser au présent. On doit savoir que vous tous avez reçu la Réalisation. Certains ont des problèmes sur leurs différents centres, comme Je vous l’ai dit.

Les gens ont plusieurs sortes de problèmes. A cause de ces problèmes, la Kundalini redescend Son attention parce qu’Elle doit s’occuper de vos problèmes. Elle est votre Mère, aussi Elle va là, s’occupe de ce problème et s’élève à nouveau. Mais la seule chose que vous devez apprendre, c’est comment La faire s’élever, comment coopérer avec Elle, comment comprendre votre propre problème et Lui apporter une aide additionnelle pour résoudre le problème.

En fait vous serez étonné de vous débarrasser juste de votre fausse identification avec vous-même. Vous devenez absolument détaché de cela parce que vous commencez à parler le langage des chakras et des centres.

Vous commencez à dire que : « Ce centre-ci est en mauvais état, celui-là est en mauvais état, ceci ne va pas bien. Mère, cela ne va pas avec moi, ceci ne va pas avec moi », c’est tout. Vous ne dites plus : « J’ai un cancer. » Vous ne dites plus : « Je suis fou. » Vous ne dites plus : « Je suis égoïste. » Vous dites juste : « Mère, ce centre-ci ne va pas bien, ce centre-là ne va pas », car ceci dépend de la qualité de vos centres, des chakras, étant donné qu’ils sont ceux qui sont réellement les canaux où l’énergie de Dieu circule.

En ce qui les concerne, vous devez faire attention à l’état de vos chakras. Sont-ils propres ou pas ? Certains d’entre vous trouveront qu’une brise fraiche s’écoule parfaitement dans vos mains. Mais peut-être qu’un seul chakra est bloqué. Sur ce seul chakra vous sentirez de la chaleur, ou vous pourriez sentir de l’engourdissement. Vous pourriez aussi sentir une sorte de, nous pourrions dire, une sorte de picotement sur certains doigts.

En fait, partout où il y a des picotements, vous devez savoir qu’il y a une sorte de lutte qui se poursuit entre ces chakras et la Kundalini.

Donc vous devriez juste essayer d’aider vos chakras, de les éveiller, et vous devez aussi savoir que chacun d’entre vous fait partie intégrante du tout. Vous êtes éveillé maintenant, vous êtes éveillé à cette partie [du tout] et donc vous devez faire plus attention car, si vous souffrez de certains chakras, Je peux le sentir. Mais si d’autres [en souffrent], ceux qui ne sont pas Réalisés, Je ne le ressens pas du tout, Je ne M’en inquiète pas. Il peut y avoir là n’importe quelle quantité de démons ou autre, cela n’a pas d’importance pour Moi. Mais si vous, qui êtes des âmes réalisées, avez le moindre problème, immédiatement Je sais que vous avez ce problème et Mon attention est détournée vers cela.

Donc vous devez comprendre que Mon attention est là tout le temps pour M’occuper de vous et pour vous donner une meilleure orientation, que votre Esprit est sans cesse à l’œuvre. Mais vous devez apprendre comment absorber ces conseils de votre Esprit, c’est le point principal.

Ainsi personne n’est plus bas ou plus haut, comme il l’a dit. J’ai vu des gens qui étaient des alcooliques avérés, ceci, cela, ils en ont terminé avec ça en une nuit. Maintenant ils sont des gens parfaits et même de très bons Sahaja Yogis.

Donc, vous voyez, tous ces nuages sont apparus dans le ciel de votre être durant cette période de vie. Cela n’a pas d’importance, cela ne fait aucune différence. Mais votre passé est grand, cela [la Réalisation du Soi] le montre. Aussi vous n’avez pas à vous préoccuper de jusqu’où vous êtes allé, où vous vous trouvez ; il n’existe pas de degré ou autre pour mesurer cela. Vous deviez tous déjà en être conscients sinon vous ne seriez pas venus vers Moi tout d’abord. Et rien que le fait d’obtenir la Réalisation est quelque chose de très grand.

J’ai fait la connaissance d’un très bon chercheur qui est venu vers Moi et qui a reçu sa Réalisation, mais il ne sentait rien sur ses mains parce qu’il avait un Vishuddhi en très mauvais état. Et, avec un mauvais chakra du Vishuddhi, vous pouvez ne rien sentir dans vos mains. Cela n’a pas d’importance car vous allez vous sentir en paix et empli de joie. Et vous pouvez sentir ça sur le dessus de votre tête, ou les autres peuvent le sentir.

Graduellement vos doigts vont commencer à s’améliorer et ils vous donneront de meilleurs résultats. Par exemple les gens qui font un dur travail avec leurs mains, leurs doigts peuvent aussi être engourdis, alors nous devons employer certaines méthodes comme prêter attention à nos mains.

En fait ce corps est un temple de Dieu, aussi nous devons d’une certaine façon nous en préoccuper respectueusement mais pas de la manière, vous voyez, des prostituées qui, quand elles veulent vendre leur corps, s’occupent de leur corps. Non, mais il faut le respecter, avoir du respect pour notre corps.

Nous devrions faire attention à nous de sorte que nous conservions une bonne santé. Et, pour garder une bonne santé dans Sahaja Yoga, il y a mille et une choses que vous devez connaître, qui sont très faciles à comprendre et qui vous seront enseignées sans rien du tout à payer, gratuitement.

C’est le Divin qui tient à ce que vous l’obteniez [la Réalisation], à ce que vous vous y établissiez et à ce que vous vous en réjouissiez. Donc vous n’avez pas à vous faire du souci à ce sujet. Cette anxiété doit être abandonnée, essayez juste de comprendre [l’état de] vos centres [chakras].

En fait beaucoup d’entre vous ont ressenti la brise fraîche. Mais parfois, après un certain temps, vous pourriez perdre cela, ça n’a pas d’importance. Vous pourriez vous élever et descendre, comme cela [plusieurs fois], ça n’a pas d’importance. Cela ne signifie pas que vous L’ayez perdue, pas du tout.

Alors supposons que vous essayiez une méthode, une méthode simple, que vous placiez d’abord votre main gauche [paume vers le haut] vers Ma photo – vous pouvez essayer juste maintenant – et la main droite sur la Mère Terre. Voyons voir ! La main droite sur la Mère Terre, c’est pourquoi Je voulais qu’on soit en plein air, mais ça n’a pas d’importance maintenant car cette pluie est bonne pour vous et pour les fermiers, alors qu’il pleuve !

Donc maintenant placez votre main gauche comme ceci [vers la photo] et la main droite, ceux qui sont assis [sur une chaise], peuvent l’élever ainsi [à partir du coude, bras levé vers le ciel], paume vers l’arrière [Mère montre que la paume de Sa main droite est tournée vers Elle]. La main droite comme ceci, la droite. Pas la gauche, la droite.

Yogi : … le sol. Pas comme ceci.

Shri Mataji : Vers l’arrière. Oui, la main droite.

Voici en fait ce que nous faisons. Le pouvoir du côté gauche est un pouvoir émotionnel. Ainsi, si vous avez un problème émotionnel – disons que quelqu’un a pris des drogues, c’est une personne qui est sur le côté gauche. Certaines drogues, comme le LSD et tout cela, vous emmènent sur le côté droit, mais la plupart des drogues vous tirent vers le côté gauche. Les [faux] gurus font partie du côté gauche. La plupart de ces problèmes sont des problèmes mentaux, sont des problèmes du côté gauche. Mais le problème des intellectuels ainsi que des gens futuristes, provient du côté droit. Les gens qui n’arrêtent pas de courir, vous voyez ce genre de suractivité, ce genre de choses, sont du côté droit. Au contraire ceux qui se sont adonnés aux drogues, sont du côté gauche.

Donc en premier essayons avec le côté gauche, voyons voir.

Placez alors votre main droite sur la Mère Terre. Placez votre main droite sur la Mère Terre. Puis placez votre main gauche vers Moi. Vous trouverez que, graduellement, cela va commencer à souffler dans votre main gauche. Cela souffle-t-il ?

Mettez votre main droite sur la Mère Terre, parce que la Mère Terre absorbe. Vous voyez, vous vous mettez juste à la terre, placez-la sur Elle, touchez-La, touchez, touchez-La. Vous voyez, vous vous branchez juste vous-même à la Terre, c’est une chose très simple.

En fait les problèmes côté gauche vont facilement vers la Mère Terre, mais le mieux est d’avoir une lumière. Ainsi disons que, si vous avez une bougie, la bougie c’est le mieux, pour les problèmes du côté gauche la bougie est la meilleure chose pour les absorber car nous pouvons dire que les problèmes du côté gauche sont des problèmes froids ou des problèmes qui surgissent à partir du froid, vous voyez, comme une personne qui devient inactive.

Donc voyez, vous mettez juste votre main gauche vers Moi comme ceci et la main droite vers une bougie. Vous serez étonnés de ce que, parfois, la bougie comment à faire de petits bruits « tac » en brûlant et que la flamme s’abaisse comme cela, et parfois ça crée une fumée si noire que, si elle se trouve près d’un mur, vous pourriez trouver que tout le mur devient noir. C’est très intéressant de voir comment la bougie réagit. Mais vous devez avoir Ma photo en face de vous et il devrait y avoir une bougie devant la photo et une bougie comme ceci [près de la main droite] pour absorber.

D’accord. Cela va mieux maintenant ? Ça va ?

Vous sentirez que cela descend, vous sentirez que, de votre tête, la pression est en train de descendre.

Cela va mieux maintenant ? Placez la main [droite] comme ça, la paume vers l’arrière [vers votre dos], pas vers Moi, oui comme ceci, oui. Alors, hmm. En fait, si vous êtes assis sur le sol, c’est mieux de placer votre main gauche vers Moi, la main gauche.

Cela arrive, cela vient, ça marche. C’est comme l’énergie qui vient au travers de Ma photo et qui pousse cela vers le bas en direction de la lumière et la lumière les brûle [les problèmes] : la lumière est éveillée par vous. C’est surprenant mais cela agit.

C’est mieux maintenant ? Voyez, nous y arrivons, nous le sentons. Vous le sentirez de vous-même, il n’y a pas à vous le certifier. Vous sentirez vous-même. Mettez votre main gauche vers Moi, la main gauche vers Moi comme ceci, oui. Vous allez tous le sentir vous-même.

Ainsi les gens qui ont fréquenté de faux gurus, qui ont une sorte d’attitude schizophrène, qui sont d’humeur changeante, qui paniquent, qui ont des crises, qui attrapent toutes sortes de ces choses, qui vont jusqu’aux dernières extrémités, vous voyez, qui sont émotionnels, comme des femmes qui pleurent de trop, qui sont hystériques, toutes ces choses peuvent être contrôlées par cette méthode simple de placer la main gauche vers Ma photo et la main droite vers une bougie.

Est-ce que cela marche ? Vous sentirez le mouvement dans votre tête, vous le sentirez.

Yogi : Oui.

Shri Mataji : Tu le sens maintenant. Non ?

Yogi : Donc ce n’est pas là.

Shri Mataji : En fait, à propos du côté droit maintenant, ceux qui n’arrêtent pas de courir, vous voyez les gens importants qui pensent qu’ils doivent gagner de l’argent et tout cela, ceux qui courent dans les couloirs de la politique et tout ce genre-là, cette autre folie qu’ils ont – vous voyez, cela est aussi une sorte de folie (Shri Mataji rit.) – donc ces gens qui ont une pression du sang élevée, à cause de cela ils auront du diabète et des problèmes de foie.

En fait, concernant chaque organe, vous voyez, que vous preniez n’importe quel organe, disons le cœur, dans Sahaja Yoga nous avons pour chaque organe deux types de nature : d’un côté une nature léthargique et de l’autre côté une nature hyperactive.

Donc supposons que vous soyez une personne hyperactive, alors dans ce cas vous étudiez beaucoup ou vous pensez au futur, ou vous planifiez quelque chose, alors vous avez un cœur qui est hyperactif, ou bien vous avez un intestin hyperactif, votre foie est hyperactif, tout le système est hyperactif, vous aurez une pression du sang très élevée, et tous les problèmes de haute pression du sang, de constipation, toutes ces choses vont de pair dans une seule personnalité.

Puis une autre personnalité pourrait être une personnalité léthargique. Une personne qui a un cœur léthargique, peut recevoir un pontage ou dans le genre parce que le cœur ne pompe pas. Vous pourriez avoir un intestin léthargique et ce qu’une telle personne mange ira directement dans la toilette, ce genre de choses. Ou il pourrait s’agir d’un foie léthargique. Quand vous avez un foie léthargique, alors vous pourriez avoir des allergies. Les allergies sont causées par un foie léthargique.

Mais si vous êtes une personne hyperactive, si vous êtes hyperactif, alors ce même foie qui vous a donné ces allergies, va vous donner des nausées, un sentiment d’être malade, des migraines, des vomissements, d’importants vomissements.

Donc il y a aussi deux sortes de foies. Nous avons deux sortes de reins, deux sortes de n’importe quel organe. Tous ont deux sortes de caractéristiques.

Donc si vous êtes une personne léthargique, si vous avez un problème léthargique, alors ce que vous devez faire, c’est d’utiliser la lumière. Pour tous les problèmes léthargiques, le mieux est d’utiliser la lumière pour les problèmes léthargiques car ceux-ci sont des problèmes du côté gauche.

Et pour le côté droit, vous pouvez utiliser la Mère Terre. La Mère Terre est le mieux ou bien l’eau et le sel. Donc l’eau et le sel sont très bons pour les gens qui souffrent d’hyperactivité.

Et comment faites-vous cela ? Ceci est bon pour les deux sortes de personnes mais spécialement pour eux [les hyperactifs] : ainsi vous placez les deux mains vers la photo et les deux pieds dans de l’eau avec du sel.

Alors, si vous sentez que les vibrations viennent dans les deux mains de façon égale, c’est très bien, vous n’avez pas à vous soucier.

Mais supposons qu’il y a plus de vibrations dans une main et moins dans l’autre. La main qui a moins de vibrations doit aller devant la photo, toujours. La main qui en a moins doit se mettre devant la photo et l’autre doit être tournée vers l’extérieur [Mère lève Sa main droite vers le ciel].

Et vous serez étonné du mouvement de la chose, vous sentirez en vous-même ces ballons [ego et super ego dans la tête] qui vont bouger comme cela [Mère montre un balancement de droite à gauche et de gauche à droite des ballons dans la tête]. Et vous pouvez sentir que quelque chose est en train de bouger dans votre tête, vous devenez relaxé.

Et graduellement vous deviendrez un maître, vous saurez comment manipuler ce corps, absolument, vous deviendrez un maître. Et quand vous devenez un maître – des gens deviennent des maîtres en huit jours – en huit jours ! – une fois que vous devenez un maître, alors vous pouvez manipuler aussi d’autres corps et aider les autres gens. C’est aussi simple que cela.

Donc oubliez le passé. Maintenant c’est le présent, nous devons être dans le présent.

Y a t-il une autre question ?

Yogi : … à propos des mantras…

Shri Mataji : Les mantras, oui. En fait nous avons reçu différents centres et tous ces centres possèdent des Déités différentes. Comme Je vous l’ai dit, le Seigneur Jésus Christ est ici [Agnya], Moïse est ici [partie supérieure du Vide, un peu à gauche], Krishna est ici [Vishuddhi]. Nous avons un graphique de cela. Nous avons des livres qui vous seront donnés. Maintenant nous devons la faire [la Réalisation], vous voyez.

Yogi : Excusez-moi [il apporte un grand graphique].

Shri Mataji : Oui, voici le graphique. Il est très bien fait, celui-ci est très clair.

Donc sur les différents chakras, nous avons des Déités différentes. Avancez, venez plus près et regardez. D’accord ?

Bien, laissez-le voir. Vous pouvez vous le passer.

Yogi : Il y a peut-être un autre graphique.

Shri Mataji : Un autre graphique, d’accord. Nous avons des livres, pourquoi pas leur donner des livres ?

Yogi : … Ils peuvent avoir les autres livres.

Shri Mataji : Ouvrez les livres, vous verrez le graphique dans les livres. Vous pouvez le voir ?

En fait, voyez-vous, nous essayons d’avoir un plus grand endroit pour vous et nous devrions réellement nous rencontrer à nouveau dans une salle. Quand allez-vous… [l’avoir] ?

Yogi : …ils peuvent se rencontrer ici tout d’abord jusqu’à ce que nous obtenions une salle.

Shri Mataji : Oui, si vous voulez. Nous pourrions ne pas en avoir une mais vous pouvez vous rencontrer ici. Vous pouvez toujours venir et puis en trouver une. Alors qu’est ceci ? Ce sont les livres. Je vais maintenant vous montrer.

Ceux-ci sont de petits livres destinés juste aux nouveaux, vous voyez.

En fait ici, ceci est totalement résumé. Ceci est le graphique que vous devez suivre, vous pouvez le faire passer. Donnez ceci à ce gentleman ; il en voulait aussi un. Ah, vous l’avez !

Gentleman : J’en ai un.

Shri Mataji : Oh, Je vois. Vous aussi prenez-en un.

Donc les mantras sont relatifs au chakra qui a des problèmes. Supposons que votre Nabhi chakra ne soit pas en ordre. D’accord ? Et si vous commencez à prononcer le mantra de ce chakra [Mère montre l’Agnya], cela n’a pas d’utilité. Donc vous devez savoir quel centre est bloqué à partir de vos doigts. En fait vous pouvez le déchiffrer ici sur ce graphique si vous voyez que nous avons écrit ici sur ce côté les chiffres qui correspondent aux centres. Sur ce côté, vous les voyez clairement ? Donc ceux-ci sont les chiffres correspondants aux centres, d’accord ? Alors ensuite il est aussi indiqué ici sur ce graphique quelles sont les différentes Déités.

En fait il faudrait d’abord comprendre où se trouvent toutes ces Déités. Et quand vous devez prononcer leur mantra, ce que vous devez faire, c’est de les appeler avec un mantra de Sahaja Yoga approprié. Donc leur avez-vous donné cela ?

Yogi : Ce n’est pas dans ces livres.

Shri Mataji : Ils vont vous les donner.

Le modèle doit être comme ceci qui dit que quelle que soit la chose dont il s’agit, elle est emboitée dans le complet… Je veux dire que vous devez être recommandé, n’est-ce pas ? Quelqu’un doit le dire. Donc vous devez dire que Je suis Celle qui vous a donné cette connaissance. Donc vous avez juste à utiliser cette chose particulière qu’ils vont vous donner, ce modèle qui est très simple. Et vous devez utiliser ces noms selon ces Déités, selon ces différentes Déités, et graduellement vous serez étonnés de ce que cela va marcher. Quand vous viendrez ici, ils vont vous le dire, c’est très simple. C’est très simple mais vous devez savoir où se trouvent les chakras.

Tout d’abord vous devez devenir sensible [Mère montre le bout de Ses doigts]. Donc Je suggérerais que vous utilisiez de l’huile d’olive pour vos doigts et pour vos doigts de pied. Vous les massez doucement pour rendre vos doigts sensibles. A cause de différentes choses, nos mains sont devenues caleuses, vous voyez. Pour avoir un meilleur ressenti, utilisez un peu de bonne huile d’olive et massez doucement. Et si parfois vous portes des gants la nuit, cela peut aussi les adoucir. Vous devez les adoucir, c’est mieux d’avoir des mains douces.

Et les ongles ne devraient pas être très longs et mal coupés, ce genre de choses vous voyez. Et ils doivent être adéquatement traités de sorte que, lorsque vous les utilisez sur les autres, ils ne devraient pas être blessés par vos ongles. Et pour vous-même également, vous ne devriez pas en avoir de très [longs] – spécialement à la main droite – parce que vous devrez les utiliser comme ceci ici. Disons que vous avez un problème au Vishuddhi chakra [Mère fait un bandhan avec l’index de sa main droite sur Son Vishuddhi chakra, sur Sa gorge] et ensuite vous devrez utiliser votre Nabhi chakra comme cela [doigt du milieu ?].

Donc il s’agit en fait ici pour vous d’être tout d’abord réalisé. Ainsi vous devez en premier vous connaître vous-même, savoir quel est votre problème, de quoi vous souffrez, et ensuite de le corriger. Si vous pouvez découvrir comment le corriger et savoir quel est votre problème, alors la chose la plus facile est de trouver un mantra pour vous améliorer vous-même.

D’accord ? C’est très simple. De fait vous Me connaissez seulement depuis une journée, Je dirais, et vous serez étonné que la connaissance que vous allez avoir maintenant sur vous-même, va être énorme.

Donc en premier il y a la Réalisation du Soi, ce qui signifie que vous vous connaîtrez vous-même. Une fois que vous vous connaissez vous-même, vous commencez à connaître les autres parce que nous sommes tous collectivement conscients. Ceux qui sont des âmes réalisées prennent conscience des autres.

Donc avant tout, si vous voulez voir vos propres vibrations, vous devez vous mettre vous-même sous bandhan comme ceci, comme Je vous l’ai dit, de cette façon.

Maintenant allons-y.

Placez votre main gauche vers Moi.

Yogi [explique] : Comme ceci vers Shri Mataji. (Avec sa main droite, il fait le bandhan sept fois.)

Shri Mataji : Donc voici maintenant vos vibrations. Quoi que ce soit, vérifiez maintenant, voyez quel doigt brûle. Vérifiez attentivement.

Ceci est le Nabhi gauche. Lequel brûle ? Faites-y bien attention. Soyez attentif. Lequel ?

Nouveau Yogi : [Inaudible]

Shri Mataji : Ici ? [Mère montre le Mooladhara sur Sa main droite]. Il est peut-être constipé. L’est-il ? Est-il constipé ?

Nouvelle Yogini : [Inaudible]

Shri Mataji : Oui, c’est le foie, ceci montre le foie [Mère montre le doigt central de Sa main droite], et il est aussi constipé. Donc c’est une personne qui est plus sur le côté droit parce que ceci, c’est le côté droit. Donc il doit prendre les vibrations du côté gauche et les amener sur le côté droit, comme ceci. D’accord ?

Nouveau Yogi : J’ai juste chaud et je suis moite, qu’est-ce que cela pourrait signifier ?

Shri Mataji : Vous avez un problème au cœur.

Nouveau Yogi : C’est une allergie [?]

Shri Mataji : Placez votre main droite sur le cœur.

Nouvelle Yogini : [Inaudible] …assez chaud.

Shri Mataji : De la chaleur ? D’accord, cela n’a pas d’importance. Et l’autre [main] ? Rien. Très bien. Alors amenez votre côté gauche vers votre côté droit. De la gauche vers la droite.

Yogi : Vous les prenez – quand Elle dit de la gauche vers la droite, ce que vous faites n’est pas juste ce mouvement-ci mais vous levez directement le côté gauche…

Shri Mataji : Et vous emmenez la grâce de là vers le côté droit.

Yogi : Vous passez devant vous et vous levez à nouveau le côté gauche parce que vous êtes en train d’équilibrer les vibrations [entre le côté gauche et le côté droit].

Shri Mataji : En emmenant la grâce sur le côté droit [Mère fait un bandhan sur tout Son corps en partant du côté gauche vers le côté droit] parce que le côté droit ne montre rien [aucune vibration]. Si le côté droit ne montre rien, alors ce que vous faites, c’est d’élever votre côté gauche qui se montre légèrement et vous l’emmenez vers le haut et puis vous le descendez [sur le côté droit] avec votre main droite. Vous faites cela de la gauche vers la droite.

Yogi : Si vous avez des problèmes sur le côté droit, si vous avez des problèmes sur vos doigts de la main droite, sur l’un d’entre eux, n’importe lequel … vous prenez les vibrations du côté gauche, les passez au-dessus de votre tête, et vous redescendez la grâce sur le côté droit. C’est ok. Et aussi il y a la façon en sens opposé. C’est aussi simple que ça.

Shri Mataji : Si vous ne sentez rien du tout sur la main droite, alors vous avez des problèmes du côté droit. Vous ne sentez aucune vibration ? Et sur la main gauche, vous sentez quoi ?

Yogi : C’est légèrement chaud sur le côté gauche… Donc elle doit faire passer les vibrations de la droite vers la gauche [si main droite ok]. Faites juste cela vous-même maintenant, équilibrez-vous, c’est ce dont parle actuellement Shri Mataji.

Nouvelle Yogini : Peut-on changer de mains ?

Shri Mataji : Oui, vous pouvez changer de mains.

Yogi : Vous avez juste à le répéter … descendez la grâce dans le côté droit …

Shri Mataji : De la droite vers la gauche. Vous utilisez votre main droite et vous la placez comme ça.

Yogi : Si vous devez le faire dans l’autre direction, vous allez en sens inverse … jusqu’à atteindre l’équilibre …

Shri Mataji : Etes-vous venu à Mon programme avant ?

Nouveau Yogi : Non.

Shri Mataji : Voilà pourquoi. Cela a juste commencé, vous voyez, vous devez obtenir votre Réalisation avant tout, d’accord ? Venez ici. Nous devons d’abord le faire marcher avant tout. Comme votre Réalisation n’a pas encore marché, voilà pourquoi. Cela a juste commencé. Hmm ? On va le faire marcher. Si la Réalisation marche, alors seulement vous pourrez sentir adéquatement. Voilà pourquoi rien du tout sur le côté droit, aussi Je Me demandais pourquoi.

Shri Mataji [A quelqu’un d’autre] : Sentez-vous ? Bien. Que sentez-vous sur la main gauche ? De la brise fraîche sur la main gauche et pas sur la droite. Très bien. Donc ce que vous avez à faire c’est de prendre les vibrations du côté gauche et les emmener vers le côté droit. [Mère montre encore une fois] Non, avec la main droite.

Nouvelle Yogini : Oh, oui.

Shri Mataji : Vous saurez le faire graduellement en pratiquant. C’est mieux maintenant ? C’est bien ? Bon. C’est très bien.

[Shri Mataji répond sans cesse aux mêmes questions.]

Shri Mataji : Comment vous sentez-vous maintenant ?

Nouvelle Yogini : Combien de temps ce genre de chose prend-il ? …

Shri Mataji : Une fraction de seconde.

Nouvelle Yogini : Combien de temps cela va-t-il durer pour s’équilibrer soi-même ?

Yogi : Combien de temps votre équilibre va-t-il durer ?

Shri Mataji : Durer ? Je veux dire qu’il n’y a pas de minutage pour cela. Cela peut vous durer pour toujours. Mais si vous êtes d’un genre très vacillant, cela peut un peu baisser, aussi vous devez savoir comment le faire, vous voyez ? On peut dire que nous sommes en train de conduire une voiture. Alors combien de temps cela va-t-il durer ? Aussi longtemps que vous la garderez. Vous conduisez cette voiture, d’accord ? [Mère montre Son corps.]

Alors qu’en est-il ? Sentez-vous l’équilibre maintenant ?

Nouvelle Yogini : Moi ? Oui.

Shri Mataji : Bien, alors c’est bien.

Yogi : Quand cela devient déséquilibré, alors c’est le moment de le corriger.

Nouvelle Yogini : Donc juste pendant la journée, on a juste à…

Shri Mataji : Non, non, non, non, non, non. En fait si vous êtes équilibré, alors il n’y a rien de faux, c’est très bien, c’est parfaitement bien.

Yogi [reprend une question] : Est-ce qu’on peut l’avoir quand on n’a pas eu la Réalisation ? Vous voulez dire l’équilibre ?

Shri Mataji : Avez-vous eu votre Réalisation ? C’est la première chose. Sinon vous n’êtes pas entré dans le Royaume de Dieu, n’est-ce pas ? La première chose c’est d’avoir votre Réalisation et ensuite vous placez vos mains vers Moi.

Vous avez la brise fraîche dans vos mains, vous la sentez ? Cela a commencé. Fermez vos yeux. Et vous ? Non.

Yogi : Ceux qui n’ont pas leur Réalisation, levez vos mains, svp.

Shri Mataji : Avancez. Je pense que c’est le mieux. Et le reste des Sahaja Yogis peut regarder. Venez.

Et ces gens peuvent être enseignés par les Sahaja Yogis de comment donner la Réalisation. Vous y êtes, trois d’entre vous, allez-y. [Les gens se déplacent.]

Et les Sahaja Yogis peuvent les rencontrer et leur parler. Asseyez-vous, asseyez-vous.

[Coupure dans la vidéo. Mère tient une bougie devant Son front.]

Shri Mataji : Vous sentez ? Faites comme ça avec vos yeux, un peu. Pressez-les juste, pressez vos yeux fortement, chacun fortement, trois fois. Avec force, pressez-les fortement, trois fois. D’accord ? Pas encore ? Cela va venir. Cela va marcher. Regardez-moi, regardez-moi ici. [Mère demande de regarder Son visage derrière la bougie.]

[Mère continue de tenir une bougie devant Son visage, ensuite devant Sa main droite. Et ceux qui viennent d’être réalisés sont envoyés dans une autre pièce où les Sahaja Yogis vont travailler sur eux.]

Veuillez bien sortir un peu le bébé parce que chacun essaie de méditer.

Très bien, juste une minute, juste un peu. Ne vous sentez pas coupable, aucun d’entre vous ne devrait se sentir coupable. Tous, vous avez encore certains problèmes. Vous allez juste dire : « Mère, je ne suis pas coupable. » Fermez vos yeux, fermez juste vos yeux. Il n’y a pas de quoi se sentir coupable à propos de rien en tous les cas. Quoi que vous ayez fait, c’est fini maintenant. Vous entrez maintenant dans une nouvelle conscience, dans le Royaume de Dieu. Maintenant vous êtes devenu l’Esprit, et l’Esprit ne peut être coupable.

Oubliez les gens qui aujourd’hui ne sont pas venus avec vous. N’importe lequel. Oubliez-les juste. Commencez juste à être vous-même. Ils peuvent venir plus tard et vous pourrez leur accorder toute votre attention.

40:47

Ceux qui ont eu des problèmes de foie devraient prendre du sucre et ils vous diront ce qu’il faut faire. Si vous avez eu du diabète, vous devez prendre du sel. Et pour les autres qui ont de l’arthrite et tout cela aussi, Je vous demanderai d’apporter un peu de pétrole ou de kérosène, sinon vous pourrez revenir à nouveau et en prendre à ces gens.

Merci beaucoup. Profitez bien de votre vie.

Que Dieu vous bénisse !

S.S. Shri Mataji Nirmala Devi