Ekadasha Rudra Puja, New York 1983

(United States)

Feedback
Share

Ekadasha Rudra Puja. New York (USA), 17 Septembre 1983.

French Translation Version Date 2016-1126

Selon le calendrier indien, c’est aujourd’hui une journée appelée Parivartani Ekadeshi. Aujourd’hui, c’est le 11ème jour de la lune. Ce 11ème jour est Ekadeshi. Dans Sahaja Yoga également, vous connaissez les Ekadasha Rudras localisés ici [en haut du front] qui détruiront finalement toutes ces choses qui ne sont plus requises. Les Ekadasha, les onze sont ici.

Mais aujourd’hui est une journée spéciale pendant laquelle nous allons utiliser les pouvoirs de l’Ekadasha pour faire le parivartan, la transformation. Ils ne sont pas destinés à la destruction mais à la transformation. C’est une telle journée d’être ici, à New York, où nous utilisons les pouvoirs destructifs pour la transformation des êtres humains. Ainsi c’est aujourd’hui une journée très importante parce que nous allons transformer les gens par la manifestation des pouvoirs de l’Ekadasha. Ils sont onze, situés en haut de votre front ici, et vous savez comment ils agissent.

Dix d’entre eux sont issus des pouvoirs destructeurs du Vide. Ce Vide contient donc également dix pouvoirs destructeurs. A partir de ces dix, leur partie destructrice siège ici [sur le haut du front].

Donc, quand une personne est en voie d’être détruite, par exemple par un cancer, vous pouvez alors sentir comme une palpitation, ici, à la pointe de votre Vide, une pulsation. Et, logiquement, cela ne veut pas dire que, s’il y a une palpitation, il y a un cancer, mais s’il y a un cancer, il y aura ici une palpitation continuelle. Cela veut dire que la force de vie essaye de le repousser. Mais l’obstruction ici [sur le front] commence à s’accumuler des deux côtés.

Et au centre [du front] se trouve le centre du Vishuddhi, du Virata, où Shri Krishna est devenu le Virata, le Grand Être Primordial. Donc ceci est le 11ème pouvoir de destruction [au centre du front]. Son pouvoir s’appelle ‘Samhara Shakti’, avec lequel Il tue les gens.

Mais, avant de les achever, de les tuer, dans la compassion de votre Mère, nous devons en premier essayer de les transformer. S’ils ne peuvent être transformés, alors c’est d’accord, les Ekadasha prendront la relève.

Ainsi, ces onze pouvoirs très fortement destructeurs seront utilisés par Kalki, Celui qui se manifestera sur un cheval blanc. Mais auparavant, aujourd’hui est un très grand jour où nous allons utiliser ces pouvoirs pour la transformation.

Maintenant comment ces pouvoirs destructeurs peuvent-ils être utilisés pour transformer les gens ?

En tout premier, quand les gens savent que des pouvoirs destructeurs se manifestent, ils commencent à avoir peur. Ils sont tous effrayés : « Nous allons être détruits alors nous devons nous tourner vers Dieu. » C’est une des raisons.

En second lieu, si quelqu’un vient à apprendre qu’il souffre d’une maladie destructrice comme le cancer, il souhaitera découvrir une solution, mais il n’y a aucune méthode disponible au niveau humain. Alors il pensera à Dieu et désirera se rapprocher de Lui. La peur l’amènera plus près de Dieu. Il comptera sur Dieu plus que sur sa rationalité, plus que sur son ego ou superego. Et il désire compter sur les pouvoirs de Dieu pour le guérir ou le sauver de la destruction, parce qu’il est maintenant au bord de la destruction. Dès qu’un cancer est installé, il sait que celui-ci ne s’arrêtera pas et qu’il devra être détruit.

Donc ceci est pour les gens une autre manière de choisir de se transformer, de changer d’attitude, de changer de systèmes de valeur. J’ai connu beaucoup d’hommes et de femmes qui ont eu un cancer et leurs proches sont devenus très doux, bienveillants, gentils, romantiques. Ils ont essayé de donner tout l’amour, toute la protection et toute sorte de bonnes choses à la personne qui est en train de mourir maintenant par les Ekadasha.

C’est ainsi qu’une sorte d’attitude de transformation commence à s’installer chez un homme quand il voit que la personne avec laquelle il a vécu toute sa vie est maintenant sur le point de mourir. Alors débute une sorte de sentiments très beaux envers l’autre, de donner tout ce que l’on a de meilleur en soi. Et c’est ainsi que se développe une nouvelle espèce de personnalité qu’on n’avait encore jamais vue auparavant. Ainsi toute dureté et agressivité s’en vont et toute la douceur commence à s’écouler en nous. Alors la compassion s’éveille en nous et nous en sommes transformés. Beaucoup de gens qui ont perdu leurs relations, leurs parents et amis, deviennent beaucoup plus bienveillants, plus doux, parce que les Ekadasha ont exprimé leur colère.

Et une autre sorte de peur entre dans l’esprit des gens que : « Demain, cela peut m’arriver à moi aussi. Alors je dois faire quelque chose à ce sujet. »

A ce moment-là, Sahaja Yoga peut les aider beaucoup. Ils viennent à Sahaja Yoga parce qu’une telle urgence est créée en eux et donc ils sont poussés vers Sahaja Yoga pour leur transformation.

Et cette force destructrice nous aide d’une autre façon plus subtile en détruisant tout ce qui est négatif en nous car, à moins que cette négativité soit détruite en nous, nous ne pouvons devenir des gens pouvant entrer dans le royaume de Dieu.

Nous avons notre ego et notre superego, et les deux peuvent être représentés là [de chaque côté du front].

Quand vous avez un très fort ego, alors vous trouverez cet ego semblable à une très grosse bosse en forme de goutte qui sort de ce côté [gauche] ou, si vous avez du superego, vous pouvez voir une autre bosse saillir ici du côté droit du front. Ainsi, des deux côtés, vous pouvez avoir ces deux choses si les deux systèmes sympathiques sont trop actifs. Si vous n’êtes pas une personne très collective, vous pouvez aussi avoir une bosse là [au centre du front].

Ainsi il est possible que tout ceci soit gonflé par votre ego et votre superego, de même que ce centre du Virata soit aussi gonflé, si bien que la personne développe un visage qui pourrait être parfois pareil à celui d’un monstre. Cette partie devient trop grosse, épaisse et fait saillie. J’ai vu un tel personnage – Je pense à Frankenstein ou autre. C’est cela ? Frankenstein. Oui. Cela est venu de l’Inconscient, ce personnage de Frankenstein. Tout ceci est gonflé, en saillie, et cet endroit est comme cela. C’est vraiment ce qui arrive à l’être humain quand il devient un diable lui-même.

C’est donc ainsi que l’Ekadasha agit en nous pour détruire notre négativité intérieure.

En Inde, beaucoup de personnes jeûnent ce jour-là pour expier. C’est pratique courante le 11ème jour : il faut faire Ekadeshi. Tous les Hindous et tous ces gens font Ekadeshi, c’est à dire qu’ils ne mangent rien du tout ce 11ème jour. Mais vous n’avez pas besoin de le faire après l’avènement de votre Mère car Je suis les Ekadasha Moi-Même. Alors pourquoi le feriez-vous maintenant que Je suis venue ? Ils le faisaient quand Je n’étais pas là, juste pour M’appeler. Maintenant Je suis revenue ici et vous n’avez plus besoin de faire cette pénitence des Ekadasha. Mais vous devez être vigilants.

En fait l’Ekadasha vient du Vide, comme Je vous l’ai dit.

En premier il survient quand vous acceptez quelqu’un comme votre guru qui est un faux guru, anti-Dieu, contre le Christ. Vous développez alors une espèce de grosseur de ce côté [droit] quand la personne que vous vénérez ou respectez comme guru – comme un guru pour vous alors qu’il n’est pas réellement un guru – alors vous développez un superego qui se manifeste sur ce côté [droit], sur cette partie.

En fait [une grosseur] sur l’autre côté [le gauche] montre une personne qui dit : « Je suis mon propre guru, je pratique ma propre méditation, je n’ai rien à faire du conseil d’autrui, je suis tout à fait bien comme je suis. » Cette personne développera l’autre moitié [gauche]. Donc vous aurez cette moitié [gauche sur le front] développée à cause de l’ego et cette moitié [droite sur le front] développée à cause du superego provenant de ces faux et mauvais gurus.

Et que se passe-t-il alors parfois quand vous êtes engagés dans ce genre de comportement du superego ? A ce moment-là ce qui peut arriver, c’est que vous preniez leur relais pour l’utiliser pour votre ego. C’est alors le pire. Vous-mêmes agissez alors comme des démons. Dès que vous faites cela, vos Ekadasha sont complètement finis. Et alors Je ne pense pas qu’il soit facile de s’en débarrasser. C’est très difficile. Alors que, si ce n’est que d’un côté, c’est beaucoup plus facile d’y arriver.

Donc aujourd’hui est le jour appelé Ekadasha, lequel va nous apporter la transformation.

Lorsque vous êtes transformés, de si nombreuses choses sont détruites en vous automatiquement. Alors vous pouvez voir très clairement tomber toutes vos fausses identifications comme : « Je suis Américain, chrétien ou juif, ou ceci ou cela. » Toutes ces fausses identifications s’évanouissent et vous devenez un être humain mis à nu.

Avant tout, vous êtes un être humain et ensuite [vous devenez] un super être humain sans ego, sans aucun ego. Ainsi votre ego est détruit, votre superego est détruit, vos conditionnements sont détruits et toutes vos fausses idées au sujet du savoir sont détruites. Donc ce qui reste et qui émerge, c’est la Réalité.

Voyez, quand une fleur devient le fruit, tout, pratiquement tout tombe de la fleur, nous pouvons dire, comme le calice puis les pétales, et ensuite l’épicarpe est là qui va aussi tomber, et ce qui reste, c’est la graine. En fait, si vous voyez, autour de la graine toutes ces choses se développent et le fruit reste, le reste tombe. Dans certains fruits certaines parties sont utilisées, dans d’autres rien n’est utilisé, et une petite partie seulement se développera jusqu’au fruit tandis que les fleurs faneront.

De même en nous, tout ce qui devient l’Esprit restera, le reste tombera. Ainsi en est-il avec l’Ekadasha qui amène la transformation. Et nous devons comprendre qu’il nous faut laisser tomber une quantité de choses.

J’ai vu certaines personnes dire : « Qu’y a-t-il de faux ? Je fume et malgré tout mes vibrations sont là. » D’autres disent : « Qu’y a-t-il de mal ? Je bois et j’ai encore des vibrations. Je vais chez tel guru et j’ai toujours des vibrations. J’ai le même style de vie licencieuse et j’ai encore mes vibrations. » En fait cela peut aller pendant très longtemps. Les vibrations sont là et tout à coup elles s’arrêtent et vous découvrez que vous êtes hors limites. Vous êtes éjectés complètement. Mais vous ne sentez pas comment survient ce rejet. Peu à peu vous vous trouvez sur la tangente et vous sortez. Chacun doit donc faire attention à cela.

Ainsi il y a en nous une force centrifuge et une force centripète. La force de l’Ekadasha est centrifuge, ce par quoi elle vous éjecte. Sahaja Yoga ne s’incline devant les pieds de personne, ne réclame personne, ne flatte personne. Si vous voulez être dans Sahaja Yoga, vous devez être là positivement, et si vous ne le souhaitez pas, vous serez éjectés plus vite que vous ne le souhaitez. C’est l’ennui avec Sahaja Yoga et c’est son point faible dont Je dois vous parler en tant que Mère, c’est qu’il vous met rapidement à la porte.

Je vous dirai que, quand Christine – c’est ce qu’elle vient aussi de me raconter – a été fiancée à Michael, la moitié d’entre eux ont été éjectés parce qu’ils avaient l’idée qu’il doit y avoir une romance avant le mariage : « Sans romance, si vous avez un mariage, alors il ne saurait y avoir de mariage. » Je ne sais pas qu’elle est la base de cette conception mais, si vous avez la romance avant le mariage, quelle est alors la joie de se marier ? Je veux dire que c’est comme quand vous devez donner un cadeau à quelqu’un, vous le cachez et ne le donnez qu’à la date prévue et vous en faites alors la surprise aux enfants. De même, si vous avez déjà dépassé la romance, qu’est-ce que le mariage ? Quelle est l’utilité de la célébration ? C’est tout à fait illogique. Il n’y a pas de romance dans ce cas.

Ce qu’on voit en fait après la romance, c’est le mariage et ensuite le divorce. C’est presque toujours ainsi parce que vous devenez blasés et vous découvrez que la romance vécue avant le mariage était une chose fantastique, un fantasme qui s’en est allé. Et maintenant après le mariage, il n’y a plus rien pour se réjouir et donc vous en avez assez et le mois suivant vous demandez le divorce. Mais le mariage sans romance garde toutes ses chances pour un jour particulier et juste pour cette journée quand vous aurez la vraie romance et ce réel sentiment d’unité, de totalité.

En Inde, la première nuit du mariage est une chose très importante, vous voyez. Voilà pourquoi nos mariages durent, vous savez. Je dirais que Je suis une vieille dame de 60 ans et mon mari 63 ans, et vous pouvez constater à quel point il est encore romantique. Vous voyez, la romance n’est jamais finie parce qu’elle commence en un jour auspicieux avec l’accord de la collectivité, et chaque membre s’y intéresse. C’est une très grande chose d’être marié et tout le monde n’arrête pas de s’en réjouir.

Yogini : Désirez-Vous des fruits Mère ?

Shri Mataji : Non merci. Cela va bien

Donc en fait chez les occidentaux, pour ce genre d’événement, les gens pensent que la romance est très importante. Mais Je ne pense pas que l’on puisse apprendre quoi que ce soit des mariages à l’occidentale car tout leur système de mariage s’effondre peu à peu. A ce sujet, ils n’ont rien à nous apprendre.

Nous pouvons apprendre d’eux beaucoup d’autres choses, comme par exemple le fonctionnement d’une caméra. Mais il est préférable d’apprendre le fonctionnement du mariage auprès des Indiens. Leur système est très solide parce que, avant tout, ils sont préparés dès l’enfance pour que le mariage soit un succès car cela a une très grande importance. Ensuite sans horoscope, pas de mariage non plus si le jour n’est pas auspicieux. Tout est étudié jusque dans les moindres détails afin que le mariage ne puisse être raté.

De plus, tout se passe de manière si collective. Supposons que Mon mari veuille M’ennuyer, c’est un exemple, vous voyez. Alors la sœur de Mon mari le prendra à partie et chacun pourra intervenir si l’un ou l’autre essaye d’agir contre le mariage. Tous les membres de la famille seront contre la personne qui essaie de briser le mariage. Ainsi chacun sait que Je serai laissée pour compte, vous voyez, si Je divorce. Une telle personne seule n’a pas de place dans la société.

Mais en Angleterre, lors de notre premier séjour, nous avons été très choqués. Ils n’avaient aucune honte à ce sujet. Ils disaient : « J’ai déjà divorcé trois fois et je vis avec ma quatrième femme. » Très choquant pour nous, mon Dieu. Pour nous un divorce est pire que la lèpre. Pourquoi êtes-vous divorcés ? Quel est le problème ? Comment pouvez-vous divorcer ? Le mariage est une chose si auspicieuse ! C’est une telle bénédiction, c’est bénit par Dieu, comment pouvez-vous faire cela ? Quelle chute !

Voilà comment cela se passe. En aucune manière nous sommes inférieurs à vous en ce qui concerne le mariage parce que nous pouvons avoir beaucoup plus d’enfants que vous. Et les enfants souhaitent naître seulement en Inde et nulle part ailleurs. Vous serez surpris du problème auquel nous devons faire face. Notre problème de population vient du fait que les mariages sont si réussis et que les gens sont si paisibles, que les enfants détestent naître dans les cauchemars new-yorkais. C’est normal car ils ne savent pas où sera leur mère demain ni où sera leur père.

Maintenant on nous reproche un taux élevé de fertilité. Mais que faire ? Les enfants n’écoutent pas. Ils ne veulent pas aller dans ces endroits où il n ‘y a pas de stabilité pour leur existence. Tout spécialement les enfants réalisés, surtout s’ils sont de très haut niveau, le font. Je veux dire qu’ils doivent être comme des diables pour entrer là-dedans, alors ils peuvent essayer. Ou peut-être qu’il faut être de vrais démons pour profiter de cette situation. Mais normalement les gens qui souhaitent une vie de paix et de joie, l’amour de leurs parents, souhaitent naître en Inde. Et c’est pourquoi nous avons découvert récemment que la croissance de la population de l’Inde va si vite, que nous ne savons plus que faire.

Donc ce système de mariage qui est venu, les a choqués car ils ne pouvaient pas comprendre qu’il doive y avoir une romance, et ceci et cela.

Maintenant il devrait y avoir une meilleure compréhension de l’Ekadasha le fait que nous ne devrions pas du tout accepter que cela se construise en nous parce que ce sont des forces autodestructrices. Cela commence avec le doute. Quand vous commencez à douter de Sahaja Yoga, alors cette construction démarre et le doute commence à grandir à travers le medha, cette plaque du front ici [les Ekadasha], vous voyez. Et ceci peut devenir là une grosse plaque épaisse.

Comme aujourd’hui, j’ai vu une dame dire : « Touchons du bois » (Mère touche le bras du fauteuil). Voyez, ‘toucher du bois’ veut dire en fait ce bois-là (Mère touche Son front). ‘Toucher du bois’ veut dire qu’il ne devrait plus y avoir du tout de bois à cet endroit, vous voyez. Ou vous pourriez aussi bien dire ‘toucher de la pierre’. Si vous dites quelque chose en vous vantant, vous direz : « Non, non, touchons du bois (Mère touche le bras du fauteuil), je ne veux pas dire cela (Mère touche Son front). » Je veux dire que les gens en sont tout à fait conscients. Ils le disent inconsciemment mais ils sont tout à fait conscients qu’il ne s’agit pas ici de quelque chose qui donnerait une idée du genre exagéré ou vantardise ou d’une énormité qui pourrait s’avérer fausse. Donc quand ils disent : « Touchons du bois », il s’agit bien de ce bois-là, ils veulent parler de l’Ekadasha.

Nous sommes en fait tout à fait conscients de cette force se construisant en nous. Et maintenant, nous devons être conscients que cette force va transformer les gens. Donc aujourd’hui nous allons prier pour que cette force puisse transformer l’Amérique à travers sa capacité d’effrayer les gens afin qu’ils viennent à Sahaja Yoga. Parce que lorsqu’on en arrive à ce stade de l’ego où les gens disent : « Qu’est-ce qui est faux ? »

C’est comme en Angleterre au début, quand J’ai commencé à parler, ils disaient : « C’est une dame victorienne, démodée, absolument inutile ! » J’ai dit : « Bien, Je ne dis plus rien mais vous aurez de telles maladies que vous devrez revenir. » C’est à ce moment-là qu’ils passèrent les lois sur l’acceptation de l’homosexualité ainsi que sur le laxisme et toutes ces choses qui devraient être accordées. Et maintenant vous avez le sida, le sida qui fait déjà des ravages. Le sida a amené la peur de l’Ekadasha. Alors, ayez cette peur ! Qu’est ce qui est faux ? Qu’en est-il ?

Ainsi cette crainte et cette frayeur sont très importantes. Il est extrêmement important que vous ressentiez la crainte et la peur que Dieu est tout puissant et que vous n’êtes rien devant Lui. Ici (Mère montre la partie centrale de l’Ekadasha sur Son front) nous devons nous souvenir que nous sommes partie intégrante de ce Dieu et que nous devons nous éveiller nous-mêmes à ce niveau de conscience qu’Il est le Tout et que nous sommes devenus un avec le Tout. C’est ainsi que nous surmonterons notre Ekadasha.

Alors aujourd’hui, Je vous bénis tous avec les pouvoirs de l’Ekadasha qui va tout transformer.

Que Dieu vous bénisse tous pour le travail que vous êtes en train d’essayer de faire pour le bien des Américains. C’est votre responsabilité de sauver l’Amérique. Vous savez que c’est le Vishuddhi chakra et toute la responsabilité de Sahaja Yoga repose sur le Vishuddhi chakra. D’où l’importance que cette transformation ait lieu. Jusqu’à ce que cette transformation ne s’effectue, vous verrez que ça ne marchera pas. Vous ne pourrez pas parler aux gens, vous ne pourrez pas communiquer avec eux. Voilà pourquoi vous devez prier pour que ce processus de transformation doive commencer, doive se déclencher, doive aller à toute allure et se propager comme un feu de broussailles. Telle doit être notre prière aujourd’hui.

Que Dieu vous bénisse ! Que Dieu vous bénisse !

…Et cela arrive quand Shiva est en colère parce que Shiva est le vrai Rudra et Ses pouvoirs sont donnés à l’Ekadasha. Shiva est la vraie dissolution finale. Il est celui qui va dissoudre le monde entier, mais Il donne ces 11 pouvoirs de destruction. Il dispose de 12 pouvoirs dont celui qu’Il garde pour Lui pour l’ultime [destruction] et 11 qu’Il donne à l’Ekadasha, et quand cela arrive, l’Ekadasha commence à agir chez les êtres humains.

Donc aujourd’hui, Je me disais que nous aurions d’abord le puja à Ganesha puis le Rudra puja.

(Le puja commence.)

…Vous avez compris hier ce que J’ai dit à ce sujet, que les psychologues ont créé la première erreur en disant que ceci se trouve en couches. Ces groupes ont pris l’avantage en disant que vous devez adopter tout ce non-sens. Mais cela ne se trouve pas en couches, c’est placé verticalement, et votre passage est absolument conservé de façon adéquate là, car vous devez comprendre que Dieu est le plus Grand Organisateur, le plus Grand Ingénieur. Comment pourrait-Il vous créer en couches comme ceci et vous faire retourner dans votre inconscient? Donc c’est ainsi que ces gurus, ces gars horribles, ont tiré avantage de ceci, vous voyez.