Parent’s day celebrations, Delhi 1983

New Delhi (India)

Feedback
Share

“LA RELATION ENTRE PARENTS ET ENFANTS ET ENTRE ENSEIGNANTS ET ELEVES” (traduit de l’hindi). Sahaja Temple, Delhi (India), 15 December 1983.

English transcript verified IBP
Traduction française version 1/1/2014.

Ce qu’est Sahaja Yoga et tout ce qu’on y obtient, vous pouvez le savoir. Mais ce dont Je vais vous parler un peu aujourd’hui, c’est de la relation entre les parents et leurs enfants et comment elle est supposée être.
Tout d’abord, nous développons deux genres de relations avec nos enfants, dont l’une est émotionnelle et l’autre est liée à la responsabilité. Les émotions et la responsabilité demeurent deux choses différentes. Supposez qu’il y ait une mère, et que son enfant apprenne ou fasse quelque chose de mal, malgré cela, à cause des émotions, elle dira: “D’accord, qu’il le fasse, de nos jours, tous les enfants sont comme cela. Que dire à l’enfant? Tout va bien.” Et il y a une autre mère qui veut rendre ses enfants consciencieux et responsables. Pour cela, elle dit à ses enfants de se lever tôt le matin, d’être actifs, de bien travailler à l’école, d’aller à l’école à l’heure, de s’asseoir ici, de s’asseoir là, de porter les vêtements convenablement, etc… et elle est toujours derrière son enfant pour le corriger.
Maintenant, Je dois vous dire que cela n’est pas intégré. Aujourd’hui dans Sahaja Yoga, nous avons l’intégration. Ces deux choses—l’émotion et la responsabilité—doivent être intégrées. Il doit y avoir intégration, pas combinaison.
La différence entre combinaison et intégration existe parce que nos émotions devraient être de la responsabilité et notre responsabilité devrait être nos émotions.
Par exemple, nous aimons nos enfants. Alors nous dirons que, comme nous les aimons, alors il est de notre devoir et de notre responsabilité qu’ils marchent sur le bon chemin. Et ils devraient marcher sur le bon chemin parce que nous les aimons. Si nous ne corrigeons pas nos enfants ou si nous ne leur expliquons pas la bonne manière de vivre, alors cela signifie que nous les dominons émotionnellement. Mais vous direz: “A quoi bon les corriger? Qu’ils se débrouillent, laissons-les faire ce qu’ils veulent, ils seront blessés si nous les corrigeons ou les grondons. Pourquoi leur faire du mal?” Une autre personne pensera: “Non, même s’ils n’apprécient pas ou sont blessés, nous devons les purifier, les nettoyer et les faire briller.”
Mais, lorsque l’intégration arrive, alors la personne fait que son propre comportement et sa nature ont un effet sur l’enfant.
Par exemple, si le père est une personne très paresseuse, qu’il est ivrogne, fume et fait des choses répugnantes, et si la mère est très colérique, bat et gronde beaucoup ses enfants, parle durement. Alors tout ceci agit sur les enfants, spontanément. Ensuite, même si vous essayez de leur donner des milliers de sermons, une bonne éducation, etc…, ils voient quel est votre comportement: “Comment sont ces gens?”
Rien n’aura d’effet en enseignant ou en parlant aux enfants. Ils apprennent en observant. Ils voient le comportement de leurs parents et ils apprennent. Ils voient comment vous vous comportez avec les autres, comment vous vous comportez avec eux, comment vous vous comportez entre vous. Les enfants sont sans arrêt en train de remarquer tout cela.
Voici une petite histoire. Il y avait une dame qui était de nature très méchante. Elle s’occupait de son vieux beau-père. Elle avait l’habitude de lui donner du lait dans un pot en terre cuite très sale. Le pauvre homme avait l’habitude de boire du même pot sans se plaindre. Le fils de la dame lui apportait régulièrement ce lait et le donnait à son grand-père. Un jour, ce pot de terre se cassa. L’enfant commença à pleurer très fort. La mère demanda à l’enfant: “Pourquoi pleures-tu si fort? A quoi bon pleurer pour un petit pot de terre? S’il s’est cassé, ce n’est pas grave!” Alors l’enfant lui répondit: “Maman, je pleure parce que je me demande, lorsque tu seras vieille, dans quel pot je te donnerai le lait, car ce pot de terre sale est cassé.” En écoutant cela, la mère comprit et dit: “Si nous achetons un autre pot, alors tu ne pleureras plus et c’est dans celui-là que tu m’apporteras le lait lorsque je serai vieille.”
Donc les enfants observent toujours notre comportement et tout ce que vous faites affecte votre enfant profondément, davantage qu’en lui donnant du matin au soir de grands discours sur la bonne conduite.
Donc, tous les Sahaja Yogis qui sont ici et dont les enfants étudient ici devraient réaliser s’ils ont cette connaissance intégrée ou non. Après avoir reçu cette connaissance intégrée, l’enfant ne le prend pas mal si nous lui faisons comprendre les choses et il n’est pas gâté même s’il est beaucoup aimé.
Mon amour éternel coule vers vous tous et Je n’arrête pas de vous dire les choses et de vous les faire comprendre, mais vous n’en avez pas été blessés, et vous n’avez pas été gâtés non plus. La raison en est que c’est fait avec une connaissance intégrée. Si les enfants savent que vous les aimez de tout votre cœur, alors même une seule réprimande est suffisante. Mais sinon, si vous n’arrêtez pas de les gronder, alors ils pensent que c’est votre habitude de gronder et ils n’y prêtent ni attention ni respect. Donc les enfants devraient être traités avec beaucoup d’attention et avec amour.
En fait, Je dirais que vous devez les garder par l’amour. Si vous découvrez chez eux un mauvais comportement ou une activité négative, alors observez-le trois ou quatre fois, et ensuite, asseyez-vous calmement avec eux et dites-leur que ce n’est pas bien. Vous serez surpris de voir que si vous vous comportez avec eux correctement et avec amour, alors ils auront peur de perdre votre amour et ils se corrigeront complètement. Mais si vous n’avez jamais montré votre amour à votre enfant et que vous avez toujours essayé de le corriger: “Mets ceci ici, mets ceci là, arrange ceci, fais comme ceci, fais comme cela, etc.”, alors les enfants penseront que c’est votre habitude de parler toujours comme cela et ils n’accorderont pas d’importance à ce que vous dites. Donc votre comportement doit être intégré.
Dans notre pays, nous voyons que les gens mentent, volent, font ceci, font cela pour leurs enfants. Même s’ils doivent vendre leur pays, cela ne les dérangera pas de le faire pour leurs enfants. Et c’est l’inverse en Occident, où ils ne se donnent même pas la peine de leur donner à boire s’ils meurent de soif. Aucune de ces deux choses n’est intégrée. En Occident, les parents pensent: “Il ne faut pas salir notre tapis, notre maison doit être propre et bien arrangée, notre voiture doit être correcte et les enfants doivent travailler.” Ils sont toujours derrière leurs enfants à nettoyer ici et là. Ici en Inde, nous gâtons les enfants, en particulier la mère gâte beaucoup les enfants. Parfois même le père gâte les enfants.
Donc tout d’abord, nous devrions faire face à nous-mêmes et voir pourquoi nous les gâtons. Vous ne devriez pas les aimer d’une manière telle qu’ils ne vous respectent pas ou qu’ils ne vous écoutent pas et ils ne devraient pas penser qu’ils peuvent vous convaincre et se justifier. De cette façon, en leur donnant un amour aveugle, nous les gâtons et les mettons dans la mauvaise direction.
De la même manière, en étant trop stricts avec eux, nous faisons en sorte que nos enfants se détournent de nous. Alors ils ne veulent pas regarder votre visage.
Entre ces deux choses, il y a Sahaja Yoga sur notre Sushumna. Donc nous devrions rester sur le Sushumna. Nous ne devrions ni faire couler trop d’amour, ni agir avec un comportement trop responsable. Nous devrions couler avec l’Esprit. Et lorsque vous agirez avec l’instruction de l’Esprit, alors vous verrez que vous serez protégés et que vos enfants seront aussi protégés.
Cette école Sahaj n’a pas été créée parce qu’il n’y a pas assez d’écoles dans notre pays. Beaucoup de gens peuvent ouvrir des écoles, ils le peuvent, ils peuvent même y gagner beaucoup d’argent. Les enfants apprendront et iront à l’université et tout peut se produire.
J’ai pensé à ouvrir une école Sahaj parce que nous avons besoin dans notre pays de tels citoyens, qui soient spéciaux et idéaux. Et où ces enfants spéciaux et idéaux seront-ils préparés? Il doit y avoir un endroit spécial où ils auront toutes les structures pour cela.
La situation des enseignants est identique. Si les professeurs sont irritables, colériques, criant tout le temps: “Ceci est mauvais, cela n’est pas bon!”, etc., alors les enfants seront gâtés et deviendront comme eux, matérialistes. Si les professeurs sont trop indulgents et les gâtent de leur amour sans être stricts, alors les enfant deviendront aussi comme eux. C’est pourquoi les enseignants ont la grande responsabilité de mener leur vie de telle manière que les enfants apprennent et ils ont aussi une grande responsabilité en tant qu’exemples pour eux. Les enfants devraient se rappeler plus tard qu’ils ont eu un professeur qui avait cette qualité spéciale en lui.
Donc ce travail est celui de très grands hommes. Dans l’ancien temps, il y avait un Guru, un maître, qui était généralement une Ame Réalisée et qui était une très grande personnalité. C’est pourquoi votre Gotra est Sahaja Yoga, c’est votre université. Et nos professeurs dans les écoles Sahaj devraient être qualifiés en tant que Sahaja Yogis, ainsi que les élèves. Les meilleurs enfants, extraordinairement idéaux, devraient sortir de cette école après leurs études. Cela ne signifie pas qu’ils deviendront très riches et auront une personnalité très dominatrice. Mais ils seront tels qu’ils deviendront les fondations de ce monde, de même que Shri Ganesha est la fondation de cet univers. De la même façon, nous devons bâtir beaucoup de fondations de ce genre. C’est pourquoi Je pousse pour ouvrir une école fondée sur Sahaja Yoga. De la même manière, une grande école Sahaj est sur le point d’ouvrir à Bombay. Sa première pierre a été posée.
J’espère que vous allez tous nettoyer et ouvrir vos cœurs et aller dans cette direction où vous ferez de vos enfants des personnalités idéales. Et chacun fera ceci collectivement. Comment nous devons enlever les tendances combattives et agressives chez les enfants et comment détruire l’attitude négative des enfants, Je veux vous l’enseignez à vous tous qui êtes leurs parents.
Mais lorsque ce travail commencera, alors vous verrez comment les parents changeront et comment les enfants changeront. De la même façon, le monde entier peut changer. Je ne vois pas d’autre moyen. Donc vous devez tous réaliser votre importance. Et, en gardant à l’esprit votre importance, vous devriez avancer dans cette direction et faire de cette école un grand succès. Cela va se produire!
Avec tous Mes vœux de succès pour vous tous!!!!