Discours aux médecins: la quatrième dimension et le parasympathique

Brighton (England)

Feedback
Share

Conversation: Shri Mataji, Discours aux médecins. Brighton (UK), 26 Juillet 1984.

Shri Mataji : Que veulent-ils dire par cette quatrième dimension dont ils parlent ? Voilà la question !

Warren : Ils appellent cela un état transcendantal.

Shri Mataji : Mais de quoi s’agit-il ?

Warren : Ils ne peuvent pas le décrire.

(Ici Mère répète Sa dernière question chaque fois que Warren mentionne le terme ‘décrire’.)

Shri Mataji : Ils ne peuvent pas le décrire, vous voyez. Supposons que quelqu’un ait un battement de cœur lent, un pouls de niveau bas ou une consommation basse d’oxygène ou autre.

Warren : Cela n’est pas un état transcendantal.

Shri Mataji : Ce n’est pas un état transcendantal parce que vous êtes encore dans un état où votre attention se porte sur votre corps. Donc ce n’est pas transcendantal. Vous devez transcender. ‘Transcendantal’ signifie que ‘vous devez vous projeter sur le parasympathique’.

Voyez, nous pouvons dire que nous avons 4 dimensions : l’une est la dimension du sympathique gauche, une autre est le sympathique droit, ensuite nous avons le système nerveux central qui est notre esprit conscient, et le quatrième est le parasympathique.

Se projette-t-il sur le parasympathique ?

Warren : Nous, nous le faisons.

Shri Mataji : Oui. Dans Sahaja Yoga vous vous projetez sur le parasympathique, ce qui signifie que votre attention commence à contrôler le système nerveux parasympathique.

Alors, comment prouve-t-on que nous devenions la quatrième dimension ?

La première chose c’est que la personne qui devient le contrôleur du parasympathique, devient l' »Auto ». Il peut faire certaines choses. Il peut faire des choses comme pouvoir dire qu’une autre personne souffre sur certains centres, sans aller dans aucun laboratoire, sans faire de contrôle médical, mais il le sent sur le bout de ses doigts.

Ainsi la personne qui devient la quatrième dimension, devient l' »Auto » qui est le système nerveux autonome, vous voyez, la partie « Auto » de ce système. Il contrôle le parasympathique. En fait, quand il contrôle le parasympathique, il contrôle cet apport à tous les centres au moyen de certains mouvements, d’une certaine sorte de technique.

Par exemple, une personne souffre d’une maladie du cœur. En fait, une personne normale, qui n’a pas cette quatrième dimension, ne saura pas qu’elle souffre d’un problème au cœur. Il n’en aura aucune idée, il ne sentira jamais son cœur ou autre jusqu’à ce qu’il ait soudainement une attaque, et alors il meurt. Mais, au tout début de ce problème, la personne qui se trouve dans la quatrième dimension, qui est une âme réalisée, peut sentir que quelque chose ne va pas bien avec son cœur. Il sait aussi comment se guérir lui-même, il connaît la technique pour se guérir lui-même. Il sait aussi que c’est lui la source des remèdes qu’il doit donner, la force vitale.

Donc voici ce qu’est la quatrième dimension, c’est une grande potentialité qui devient une force cinétique, comme un œuf devient un oiseau. Ainsi l’œuf, nous pouvons voir que l’œuf n’a pas de possibilité de s’envoler, mais l’oiseau le peut. Il y a une différence considérable entre un œuf et un oiseau.

Alors une telle personne qui obtient sa Réalisation et s’y établit, n’est plus une personne qui peut être testée par ces machines et tout cela, car ces machines s’occupent seulement du côté physique, mais c’est lui qui pourra tester. Même un enfant qui est une âme réalisée, peut tester une autre personne. Vous n’avez plus besoin de machines pour cela. Il devient celui qui fait le diagnostic, il devient celui qui guérit, il devient la personne qui peut vous soulager.

Non seulement cela au niveau physique mais, supposons que quelqu’un soit perturbé émotionnellement, alors une telle personne sait qu’une autre personne est perturbée émotionnellement. Il sait aussi précisément quel centre est perturbé et comment le remettre d’aplomb. Vous n’avez pas besoin d’aller dans un asile de fous pour être guéri car une personne qui possède cette quatrième dimension, peut guérir cette personne de cette maladie car il sait précisément où se trouve le problème et comment le guérir.

Donc toutes les maladies seulement physiques peuvent être guéries et toutes les maladies psychosomatiques peuvent être guéries, et la combinaison des deux peut être guérie. N’importe quelle combinaison de ces problèmes peut être guérie par une personne qui est un Sahaja Yogi établi.

Mais, quand une maladie est allée trop loin et est irréparable ou que quelque chose d’artificiel a été introduit dans le corps, comme ils mettent des barres, des barres d’acier et tout cela, alors Sahaja Yoga ne peut pas travailler sur des choses mortes. Il travaille sur le vivant. Si l’organe vit encore, cela peut réussir, mais s’il n’y a plus de vie, alors cela ne marchera pas.

Cela marche sur 80 % des gens, mais les 20 % des gens restants sur qui cela ne peut pas marcher, sont des gens qui n’ont pas un fondement de base pour être un être humain. Ils sont comme des animaux. Leurs attitudes envers les autres sont animales, même pire qu’animales.

Donc un état qui pourrait être une soi-disant quatrième dimension, pourrait être lorsqu’une personne n’est plus un être humain, qu’il devient soit un démon, soit une personne satanique. Ce doit être accepté par la science médicale qu’il y ait des gens qui puissent être très démoniaques et qui ne puissent plus s’élever ultérieurement dans la quatrième dimension.

La quatrième dimension n’est pas un processus mécanique mais c’est un processus vivant de l’évolution grâce auquel vous évoluez en un être plus élevé. Mais pour cela vous devez avoir certains fondements de base.

Une personne qui est alcoolique, peut être guérie de l’alcool, mais une personne qui triche avec elle-même, qui dupe les autres gens, est cruelle avec les autres, ou disons une personne comme Hitler, ne pourra pas s’élever. Il est allé au-delà de ce niveau où nous pouvons le guérir. Nous pouvons guérir des animaux, nous pouvons guérir des êtres humains mais pas les gens qui sont anormaux ou, nous pouvons dire – il n’y a pas de mots pour certains – des gens sataniques. Et c’est ainsi que cela ne marche pas chez certaines gens.

Egalement pour les cas qui ont trop diminué dans leur état dont nous pouvons dire qu’il est actuellement absolument hors service, alors Sahaja Yoga permet à un tel corps de prendre à nouveau naissance et d’essayer à nouveau.

Donc, parce qu’il s’agit d’une quatrième dimension, nous ne pouvons plus prendre la science médicale comme véhicule pour tout exprimer car ceci est plus élevé que ça. Mais, de beaucoup de manières, nous pouvons médicalement montrer que des gens ont été guéris d’angines, de cancers, de leucémie, de tout, au moyen du véhicule du système nerveux parasympathique que les médecins ne peuvent pas manipuler. A cause de leur propre limitation, ils ne peuvent pas se transférer sur le système nerveux parasympathique et c’est pourquoi ils ne peuvent pas guérir une personne qui a des problèmes de parasympathique.

Tous les problèmes peuvent être résolus au moyen du parasympathique dans les cas où sont présents les fondements de base, s’ils sont épanouis.

Dan la science médicale, les gens traiteront même Hitler, il n’y a pas de discrimination. Mais, alors que vous grandissez en vous élevant de plus en plus, dans l’évolution même vous devenez plus subtil, et à ce niveau vous ne pourrez plus traiter une personne qui est hypocrite ou cruelle ou agressive avec les autres ou qui pratique des méthodes pour subvertir des gens. Et il y a beaucoup de gurus qui réclament de l’argent et détruisent beaucoup de gens juste pour de l’argent. De tels gens ne pourront jamais atteindre la quatrième dimension, alors pourquoi devraient-ils parler de la quatrième dimension ?

De tels gens [qui parlent de la quatrième dimension] doivent être si extraordinaires qu’ils deviennent des gens droits, vertueux, compassionnés et très dynamiques. Ils ont la plus grande qualité qui est celle de la compassion, que, bien que nous l’acceptions dans notre vie de tous les jours, nous n’acceptons pas dans la science médicale.

Mais sur quoi se base la science médicale ? Sur la compassion ! Alors vous devenez la compassion. Ceci est le point crucial qui doit être vu. Quand nous parlons de la quatrième dimension, nous parlons de ce qui est au-delà. Et quand nous parlons de ce qui est au-delà, nous devons projeter notre esprit [mental] pour voir ce que nous attendons de nous-même d’être quand nous devenons quelque chose qui est au-delà. Allons-nous rester le même, c’est-à-dire un être humain agressif, compliqué, ou allons-nous devenir un être pareil à un saint ?

Ainsi cette projection doit être amenée dans les mentalités des médecins, jusqu’à ce qu’ils projettent leurs esprits jusqu’à ce point de voir que, « Si nous devons être à un niveau plus élevé, nous devons accepter de devoir être de meilleures personnes. »

En fait Sahaja Yoga est la synthèse de tous les trois pouvoirs qui sont en nous. Le premier est le pouvoir physique, le second est le pouvoir émotionnel et le troisième est le pouvoir évolutionnaire. Vous devenez la synthèse de ces trois pouvoirs.

Il ne s’agit pas d’analyse. Mais la science médicale est une analyse. Alors elle analyse seulement le côté physique, continue à analyser de sorte que vous avez un docteur pour un œil et un autre docteur pour l’autre œil.

Mais un médecin doit comprendre qu’il n’y a pas de solution à beaucoup de problèmes que nous avons. Ainsi ils doivent lever plus haut leurs yeux pour voir que, « Il doit y avoir quelque chose qui manque et que nous devons connaître. » Car, une fois que vous obtenez votre Réalisation, même si vous n’êtes pas un médecin mais si vous devenez un Sahaja Yogi établi, vous pouvez guérir les gens. Et, grâce à la science médicale, vous pouvez prouver leur guérison.

Ainsi la science médicale a également sa propre mission. Et la science médicale basée sur la compassion, est en fait exprimée au travers de l’être humain qui devient l’expression de la compassion.

Il ne s’agit pas de poésie ni d’une sorte de chose abstraite, mais c’est un événement de l’évolution qui doit avoir lieu et ceci est la dernière avancée à propos de laquelle beaucoup de gens, des scientifiques et aussi des médecins, nous pouvons dire des psychologues, ont parlé bien qu’ils n’aient pas été pris au sérieux.

Alors maintenant il est temps pour nous de penser sérieusement à cela et de savoir que nous ne sommes pas seulement ce corps, ce mental et cet ego, mais nous sommes quelque chose qui est au-delà, qui est la quatrième dimension. Et là que sommes-nous ? Nous sommes l' »Auto », et cet « Auto » est appelé le « Soi ».

Jusqu’à ce que vous projetiez votre esprit plus haut et que vous ne vous contentiez plus des découvertes que vous avez faites à un niveau grossier physique, vous ne pourrez pas voir le point de vue de Sahaja Yoga.

Et qu’y a-t-il là à argumenter ? Quand Sahaja Yoga guérit les gens, pourquoi argumentez-vous ? Pourquoi ne voyez-vous pas comment cela guérit ?

Supposons qu’un docteur pratique la médecine et que les gens viennent argumenter avec lui : « Comment avez-vous fait pour le guérir ? » Alors vous leur direz : « Que voulez-vous dire ? Je ne suis pas supposé vous expliquer tout cela. Mais je l’ai guéri ! »

Alors supposons que vous ayez un diplôme d’une université médicale ou autre, alors vous pensez que vous êtes un médecin. Mais supposons que quelqu’un ait un certificat du Divin Lui-même, alors pourquoi ne pas voir, pourquoi ne pas garder vos yeux ouverts comme un scientifique, pourquoi les tenir fermés avec tout ce que vous avez appris jusque là ? Pourquoi faire une barrière de la recherche scientifique que vous avez entreprise, pourquoi ne pas être un étudiant chercheur dans Sahaja Yoga aussi et voir pour vous-même que vous avez réellement atteint cet état [de la 4ème dimension] ? Vous devez devenir cet état !

Sinon ceux qui parlent de la quatrième dimension autrement, rendent les gens fous, lunatiques. Ils finissent perdus. Alors comment cela peut-il être une quatrième dimension ? Il y a tellement de cas comme ces gens. On peut montrer qu’en suivant ces cours horribles et autres, ils sont devenus réellement fous. Et ils ne sont bons à rien, ce sont des imposteurs. Ils vont faire toutes les mauvaises choses qui peuvent être faites. Alors comment pouvez-vous dire que cette méditation aide qui que ce soit à devenir une meilleure personne ou une personne en meilleure santé ?

De plus être seulement bien au niveau de la santé, n’est pas suffisant. On doit également voir ce point.

On ne devrait pas être autant attaché au corps car supposons, si vous avez tous ces lutteurs ou boxeurs dans ce pays, et qu’alors vous preniez une telle position, ensuite que se passera-t-il ? Dans la situation actuelle, nous en avons trop.

En fait ce dont nous avons besoin, ce sont des saints. Ce ne sont pas des gens physiquement plus que vigoureux qui essaieront de régner en maître sur les autres mais des saints qui pourront aider sans réclamer aucun argent, sans aucune agression, juste par compassion, sans aucun effort, ceux qui souffrent physiquement.

Mais il y a une autre barrière dont il faut parler franchement, c’est que, lorsque vous devenez un Sahaja Yogi, les forces vitales de la nouvelle dimension commencent à se répandre aisément et vous ne faites rien payer pour cela. Vous vous réjouissez de votre propre compassion, de cette compassion qui est la base de la science médicale. Donc cet état, il se peut que les médecins puissent bien ne pas essayer de l’avoir.

Mais il y a énormément de gens qui ne peuvent pas être guéris par Sahaja Yoga et ils peuvent aller chez leurs médecins. Donc les médecins ne devraient avoir aucune crainte à ce sujet. On ne peut pas dire combien de gens peuvent être aidés par Sahaja Yoga, mais ceux qui viennent à Sahaja Yoga, peuvent être aidés.

Donc ce devrait au moins être accepté en tant qu’une sorte plus élevée de rédemption ou qu’un pouvoir de guérison qui doit être accepté. Et ceux qui peuvent être guéris par cela, il faut leur donner cette chance et il ne devrait pas y avoir de barrière à ce sujet.

Warren : Qu’est en fait ce parasympathique s’il est décrit dans la science médicale comme la chose qui équilibre, qui ramène tout à l’équilibre ?

Shri Mataji : Cela dépend, ça dépend. Il s’agit en fait du processus évolutionnaire. Vous voyez, le parasympathique travaille à différents niveaux de notre évolution.

Disons qu’au stade où vous êtes de la matière, cela vous organise selon les tableaux périodiques [tableau de Mendeleïev]. Qui organise cela ? C’est le parasympathique.

Ensuite quand vous vous élevez plus haut au stade de l’animal, alors cela vous donne la compréhension de manger de la nourriture, de rechercher de la nourriture, ce qui fait que les animaux recherchent de la nourriture.

Puis, comme cela s’élève plus haut, il vous est donné un autre sentiment de protection, vous recherchez la protection. Les animaux recherchent aussi des protections.

C’est ainsi que l’évolution se poursuit en fournissant ces sensations en nous ou, nous pouvons dire, tandis que le parasympathique commence à se manifester de plus en plus haut, la recherche commence à devenir de plus en plus élevée.

Ensuite on arrive au niveau humain où les gens recherchent de la nourriture et de la protection. Alors, quand ils ont atteint cela, ils recherchent le pouvoir, l’argent, les possessions, la possession des autres gens qui parfois s’appelle de l’amour. Ils recherchent toutes sortes de ces genres de choses. Mais leur recherche n’est pas encore terminée. Ils continuent de chercher.

Puis ce même parasympathique crée une urgence en nous, celle de devoir rechercher quelque chose de plus élevé.

Ce dernier ressenti après le stade humain doit être manifesté et, pour cela, il y a une force résiduelle placée en nous, appelée ‘la Kundalini’, qui est en fait le Pouvoir du Désir en nous et qui a tout manifesté. Mais il est encore résiduel parce qu’il ne s’est pas encore manifesté lui-même, car ceci est le Pouvoir du Désir d’être un avec la force vitale Divine. Et c’est pourquoi il repose dans l’os du sacrum – ‘sacrum’ signifiant ‘sacré’, donc les gens étaient au courant à ce sujet.

Et par la suite, quand cette force s’est élevée au travers des différents centres et a percé l’os de la zone de la fontanelle, vous avez en fait obtenu de la brise fraîche qui est sortie de votre tête. Pour cela, vous n’avez besoin d’aucune science médicale, d’aucun laboratoire, vous placez juste votre main au-dessus d’une telle personne et vous obtenez de la brise fraîche qui sort de cette personne. Non seulement cela mais cette personne elle-même sent la brise fraîche sortir de sa tête. Et, après quelque temps, il la sent sortir de ses propres mains. Ensuite il essaye de l’utiliser. Quand il l’utilise, il découvre que ceci est le Pouvoir qui produit toutes les guérisons.

Donc on doit réaliser et accepter qu’au niveau de l’humain, vous ne pouvez pas atteindre la quatrième dimension, vous devez devenir quelque chose de plus.

Et ceci est le fait utilisé par ces gens qui veulent vous tromper pour de l’argent, c’est de vous faire devenir une personne possédée. Ils vous font un lavage de cerveau et vous devenez une personne différente. Ils placent des possessions en vous, vous devenez possédé et vous pensez que vous êtes déjà devenu différent.

Mais le point n’est pas d’être différent. Ce qu’il faut voir, c’est qu’il faut s’élever. Et être plus élevé signifie être celui qui a un contrôle total sur lui-même, qui est complètement à l’aise, qui est en paix, qui est compassionné et qui a une personnalité supérieure.

Quiconque est bien physiquement, n’est en aucune chance une personne très évoluée ou une personne qui a atteint la quatrième dimension. Au contraire ils viennent également vers Moi et Me demandent : « Mère, donnez-nous la paix. »

Warren : Le sympathique, est-ce le fait de vivre dans les extrêmes et le parasympathique le fait de vivre en équilibre ?

Shri Mataji : Mais voyez-vous, ce dont J’ai parlé, c’est du parasympathique dans sa totalité, disons qu’en un mot vous devez clarifier cela, qu’il apporte de l’équilibre à un certain point, vous voyez.

L’équilibre est le résultat d’essais et d’erreurs, c’est un résultat. Comment tenez-vous sur un vélo ? Tout d’abord vous faites des erreurs, vous vacillez, ensuite vous tombez, puis vous apprendrez.

Vous pouvez leur parler. Dites-leur que le bien-être physique n’est la fin en soi.

(Aparté.)

Hello Shridevi ! Comment vas-tu Shridevi ? Tu vas bien ? Comment te sens-tu aujourd’hui ? Aujourd’hui tu ne pleures pas du tout.

(Essayant de la soulever.) Ceci est la brise fraîche qui sort. Cela va mieux ? J’ai travaillé sur elle hier soir. Aah !

Hello Shridevi (L’enfant pleure.) Non, non ! Ne pleure pas !

Encore un peu. Cela vient ?

S.S. Shri Mataji Nirmala Devi