Raksha Bandhan and Maryadas, Hounslow 1984

(England)

1984-08-11 1 Raksha Bandhan 1, 7' Download subtitles: ENView subtitles:
Download video (standard quality): Transcribe/Translate oTranscribe

1984-08-11 1 Raksha Bandhan 2, 43' Download subtitles: EN,PT,RU,UKView subtitles:
Download video (standard quality): Transcribe/Translate oTranscribe

1984-08-11 1 Raksha Bandhan 3, 12' Download subtitles: EN,PT,RU,UKView subtitles:
Download video (standard quality): Transcribe/Translate oTranscribe

1984-08-11 1 Raksha Bandhan 4, 14' Download subtitles: ENView subtitles:
Download video (standard quality): Transcribe/Translate oTranscribe

1984-08-11 1 Raksha Bandhan 5, 19' Download subtitles: EN,RUView subtitles:
Download video (standard quality): Transcribe/Translate oTranscribe

1984-08-11 1 Raksha Bandhan 6, 5' Download subtitles: ENView subtitles:
Download video (standard quality): Listen on Soundcloud: Transcribe/Translate oTranscribe

Feedback
Share

Raksha Bandhan and maryadas. Hounslow, London (UK), 11 August 1984.

English transcript: UNverified
Traduction: NON vérifiée. Ver 1/1/2014

Traduction des 2 premiers paragraphes manque.

Aujourd’hui nous célébrons le jour très important du Raksha Bandhan et Je dois vous parler à ce propos. Mais avant cela nous devons parler des Maryadas [les limites des relations pures] que les Sahaja Yogis doivent observer.

Une des choses que J’ai découvertes ici à l’Ouest c’est que, bien que nous ayons compris l’importance du Mooladhara qui est un élément très important, nous n’allons pas avoir une ascension rapide tant que nous n’aurons pas établi complètement notre Mooladhara. Malgré toute cette compréhension il reste toujours des choses qui traînent alentour voyez-vous, comme des gens qui commencent à choisir leurs partenaires dans Sahaja Yoga. Ce n’est pas permis. Ce n’est pas permis. Vous ne devez pas abîmer vos Ashrams ni vos centres en les utilisant comme des lieux de recherche matrimoniale. Vous devez respecter ce point de vue, vous devez le respecter. Si vous devez vous marier alors vous pouvez trouver le partenaire de votre vie ‘hors’ de Sahaja Yoga pour commencer. Mais si vous voulez vous marier ‘dans’ Sahaja Yoga, alors vous ne devez pas vous mettre à rechercher vous-même ce partenaire dans Sahaja Yoga. C’est une attitude ‘très dangereuse’ pour Sahaja Yoga lui-même et pour vous. C’est une chose que l’on ne devrait ‘jamais’ essayer de faire avec Sahaja Yoga. Pour toutes les relations contractuelles vous êtes des frères et sœurs et c’est pourquoi J’ai toujours encouragé le mariage entre des personnes qui appartiennent à d’autres pays ou à d’autres centres.
Puisque nous allons avoir maintenant une grande cérémonie de mariages, Je voudrais dire que la plupart des mariages qui ont été établis ainsi [note du traducteur : après avoir demandé à Shri Mataji pour qu’Elle choisisse l’épouse yogini ou l’époux yogi] sont beaucoup mieux réussis que les mariages qui ont été établis après une sélection personnelle. C’est une très grande erreur que d’arranger vous-mêmes votre mariage avec un Sahaja Yogi. Ce sera dangereux. Je ne veux rien dire spécialement mais il ne va pas tourner bien parce qu’il s’agit d’une activité contre Dieu, absolument contre Dieu. Vous êtes supposés développer votre Brahmacharya [état de célibataire], vous êtes supposés développer votre Mooladhara, et au lieu de cela vous commencer à choisir une Sahaja Yogini ou un Sahaja Yogi en vue de votre future vie de couple. Cela va devenir très très embarrassant. Votre Mooladhara ne va pas s’établir. Je veux dire qu’il s’agit là d’un mauvais coup pour votre développement.

A cause de votre environnement et du genre de conditionnement que vous avez eus, vous ne comprenez pas combien il est important de maintenir la pureté dans les centres et à chaque endroit.. Ainsi de telles relations dans une ville est une chose très très mauvaise. Elles souillent tout le monde. Pour ajouter à ce problème, J’ai entendu dire que les gens ont l’habitude d’essayer de taquiner ainsi : « Vous semblez aller mieux quand vous êtes ensemble. Vous faites un joli couple. » Ils taquinent et se réjouissent de leurs taquineries. C’est une sorte de réjouissance très pervertie du Mooladhara de taquiner ainsi les autres : « Vous semblez très bien aller avec lui et vous devriez l’épouser. » Il s’agit d’une sorte de non-sens romantique.
Dans ce domaine les yogis doivent évidemment avoir un Brahmacharya mais, même si vous ne pouvez pas avoir un Brahmacharya, vous devez avoir des Maryadas et ne pas vous taquiner les uns les autres et prendre plaisir à ce genre de non-sens alors que le mariage n’a pas encore été fixé. Si le mariage est fixé alors c’est d’accord. Et cette attitude détruit complètement la joie du mariage parce qu’il ne reste plus aucune curiosité et J’ai très souvent découvert que ces relations ‘absurdes’ étaient établies. Certaines de ces relations ne sont réellement pas bonnes et elles vont vraiment se révéler nuisibles, et certaines ne seront jamais bien établies. Si elles sont établies, elles sont mauvaises, et si elles ne sont pas établies, elles vont briser les cœurs.

Ainsi vous ne devriez pas faire ce genre de choses. Vous avez l’expérience de gens qui se sont mariés à l’extérieur et ont amené des personnes ‘merveilleuses’ à Sahaja Yoga. Si vous pouvez le faire, faites-le. Si vous voulez épouser un Sahaja Yogi, vous ne devez pas le faire au prix de détruire la pureté et l’idéalisme que cela comporte. Vous ne devriez pas abîmer le nom de Sahaja Yoga pour votre propre intérêt personnel et vos plaisirs ‘personnels’.

C’est un problème que J’ai pu constater et aussi Je voudrais dire aujourd’hui, comme il s’agit du jour prônant la pureté dans les relations, que nous devrions savoir que vous devez vous traitez les uns les autres comme frères et sœurs. De tels jeux ne devraient plus continuer. Ne permettez pas à votre mental de se laisser entraîner là-dedans parce que, si vous le lui permettez, alors ce sera sans fin. Vous savez que dans ce cas, il est très difficile de vous ramener à un état normal.
Quand le Christ a dit : « Vous ne devez pas avoir des yeux adultères », Il ne l’a pas dit pour ces gens parce qu’à cette époque cela n’était pas possible pour eux mais cela est tout à fait possible pour les Sahaja Yogis.

Et il n’y a vraiment aucune raison pour se préoccuper autant au sujet des mariages. Qu’y a-t-il là de si important ? Il sont si nombreux à être mariés et que leur est-il arrivé ? ‘Même’ les mariages en Sahaja Yoga, certains ont été ratés à cause de ces mauvaises habitudes. Aussi vous feriez mieux de vous débarrasser de ces mauvaises habitudes avant le mariage parce que, après le mariage, elles se poursuivent de la même façon à la recherche de garçons et de filles. Parce que, si ces habitudes ne sont pas réprimées ‘avant’ le mariage, alors elles continueront à subsister. Ainsi on ne devrait pas s’essayer à toutes ces choses avant le mariage. Et J’ai pu constater jusqu’à maintenant que de tels mariages ne sont jamais réussis et, même s’ils le sont, il s’agit d’une sorte de chose que l’on fait accroire. Ces mariages n’apportent pas la vraie Joie mais il s’agit plutôt d’une recherche sans joie. Une fois peut-être, il sera peut-être une fois réussi, ce qui ne veut pas dire que vous retirerez de l’aide de telles situations difficiles mais bien de mariages ‘normaux’ qui apportent la Joie et qui créent des liens permanents entre les gens.
Nous devons maintenant comprendre ce que sont les Maryadas au sujet desquels J’ai déjà parlé auparavant. Les relations entre les hommes et les femmes sont pures seulement si un certain nombre de limites sont conservés. Supposons par exemple que vous avez du lait dans un récipient et autre chose dans un autre récipient. Afin de garder la pureté du contenu d’un récipient vous devez le laisser dans ses limites, dans le contenant. Si vous leur permettez de se mélanger, s’ils tombent ensemble et se mélangent, il ne reste plus de pureté. C’est une chose très simple que l’on devrait comprendre, de réaliser comment garder nos relations convenables en respectant la pudeur et la chasteté des uns et des autres.

Alors par exemple, si une jeune fille est plus jeune que vous, vous devez tenir toute la distance avec une telle personne. Si elle est beaucoup plus âgée que vous, alors c’est d’accord, vous pouvez parler, rire, plaisanter, si elle est ‘beaucoup’ plus âgée que vous. Mais normalement vous devriez essayer de rester éloignés d’une jeune fille qui est plus jeune que vous, seulement s’il s’agit d’une jeune fille, pas avec les enfants, et encore. Vous devez apprendre ces choses, comment maintenir une distance.

Et si un homme est plus jeune que vous, alors vous ne devez avoir aucune idée stupide au sujet de cette personne. C’est totalement absurde. Si un gentleman est plus jeune que vous, c’est seulement avec perversité que vous faites ces choses. Vous voyez, vous ne devez avoir aucune idée déplacée au sujet de cette personne. Cela n’arrive que lorsqu’il y a urgence, quand il n’y a pas de possibilité de se marier, quand il y a trop de femmes ou trop d’hommes, ou dans des conditions perverties.

Il n’existe actuellement ici aucune de ces conditions aussi nous devons nous comporter comme des gens normaux. Et quand une atmosphère convenable nous est donnée, pourquoi ne pas en faire usage ? Pourquoi devons-nous créer des situations absurdes ? Alors ils viennent Me voir en disant : « Mère nous avons décidé de nous marier, laissez-nous nous marier » et Je dois dire « Oui. » Je ne veux pas dire « Oui » à tellement de choses mais Je dois dire « Oui ». Cela crée un précédent très mauvais. ‘Peut-être’ dans certains cas, d’une façon exceptionnelle, Je peux avoir choisi de marier quelqu’un de cette façon mais cela ne signifie pas que ‘vous’ vous preniez ces choses en main et que vous commenciez à agir comme cela de sorte que J’aurai des problèmes plus tard.
Si on le fait une fois, alors tout le monde commence à le faire. Il s’agit d’une sorte d’agressivité lorsque vous arrangez quelque chose et que vous venez vers Moi et dites : « Mère nous voulons nous marier. » Que puis-Je dire alors ? « D’accord, mariez-vous. » Mais cela Me crée un problème ainsi qu’à tous les autres. Ceux-ci vont dire : « D’accord, s’il a épousé une jeune fille vingt ans plus jeune que lui, pourquoi ne puis-je pas épouser une jeune fille qui a trente ans de moins que moi ? »

Vous devez comprendre Mes problèmes. Si vous Me demandez quelque chose : « Mère puis-je faire cela? », vous Me forcez réellement de cette façon. Je dis « Oui » parce que Je ne peux pas être très stricte avec vous car Je suis votre Mère mais vous devriez être sensibles à ce que vous Me demandez, jusqu’où aller. C’est ‘le plus grand’ Maryada que vous devez apprendre. Vous allez arriver soudainement et vous allez Me demander : « Mère pourrais-je m’asseoir ici ? » Que puis-Je répondre ? « Pourrais-je asseoir ce gentleman ici ? » Que puis-Je répondre : « D’accord. »

Vous, ‘de vous-même’, ne devriez pas poser une telle question.

Car parfois vous donnez une importance exagérée à quelqu’un qui est « mon frère », qui est « ma sœur », ou n’importe qui, et vous permettez à cette personne de s’asseoir sur Ma tête. Parfois vous Me téléphonez : « Mère elle voudrait Vous parler. » Qui est ce « elle » ? Est-ce une personne bien ? Devrions-nous l’amener à Mère ? Est-elle capable de parler à Mère ? Quelle est sa situation ? Va t-elle déranger Mère ? Personne ne pense à cela.
Aussi vous devez d’abord établir votre relation avec Moi dans la juste compréhension de ne pas essayer de M’incommoder ! Mais Je n’ai pas encore pu prendre en mains cette compréhension car Je pense que les gens ne comprennent pas ce qu’ils sont en train de faire.
Donc essayez tout d’abord de voir que vous ne prenez pas le dessus sur Moi et deuxièmement que vous ne M’amenez pas des gens qui ne le méritent pas.

Il n’est pas nécessaire que Je perde mon temps avec eux. Il y a tellement de choses que Je dois faire, tant d’idées à formuler. Je dois travailler tellement. Vous savez Je travaille plus durement que n’importe lequel d’entre vous qui pratiquez Sahaja Yoga. Et si, à Mon âge, vous Me dérangez ainsi ! Je ne vois pas comment vous demander de ne pas Me gêner ainsi. En ‘la présence’ de la personne vous allez venir placer cette personne sur Ma tête : « Oh cette personne vient de Tombouctou et je Vous l’ai amenée. » Vous agissez ainsi ! C’est seulement de l’agressivité.

Veuillez essayer de ne pas agir ainsi. C’est la mauvaise façon de faire.
Ainsi les Maryadas doivent être établis en premier avec Moi. Il s’agit de cette compréhension de ne pas ‘du tout’ essayer de Me déranger. Deuxièmement vous devriez essayer de Me plaire en étant de bonnes personnes.
On M’a rapporté que quelqu’un essaye d’être très égoïste. Il ne présente même pas Mes enregistrements et il donne seulement ses propres lectures. Ce genre d’attitude est très ‘surprenant’. Comment des gens peuvent agir ainsi ? Essayez de rabaisser vos egos et superegos. Vous devez apprendre à Me faire plaisir (Prasanna bhava He Devi, Prasanna bhava). Si vous ne pouvez pas faire Prasanna (plaisir) à la Déesse, quel va être votre but ? Comme l’a dit Rustom Je suis Mahamaya. D’accord. Mais ne le saviez-vous pas ? Aussi essayez de vous en tenir à cela et gardez cette compréhension que, si nous voulons grandir, nous ‘devons’ avoir une relation ‘correcte’ avec Mère et nous devons savoir ce qui Lui déplairait le plus : « Suis-je en train de Lui faire plaisir en agissant ainsi ? » Mais si vous Me forcez, si cela vous fait plaisir : « Nous allons faire cela », alors que puis-Je dire ? « D’accord, allez-y ». En fait si quelque chose Me plaît, Je dirai juste spontanément : « D’accord, cela Me plaît. Allez-y. »

De cette façon il y a tellement de choses que les gens essayent juste de Me forcer à faire et Je dis alors : « Oui. » Mais dans ce domaine Je suis très rusée et intelligente parce que Je le dis de telle manière que vous réalisiez que cela n’apporte pas la Joie. D’accord ?
Maintenant le deuxième point concerne les relations de Maryadas entre vous, c’est la relation d’amour ‘pur’, de pureté. A moins que vous ne développiez une relation ‘pure’, vous allez être détruits. Voyez ce doigt a une relation pure avec la main. Supposons que ce doigt ait des sentiments pervertis envers cette main, alors il peut la salir, il peut l’abîmer.
De la même façon nous devons avoir une relation ‘extrêmement pure’ avec les uns et les autres. Cela veut dire que nous devrions essayer de donner notre cœur à l’autre personne sans qu’il y ait aucune concupiscence ou cupidité dans cette relation. Cela nous devons essayer d’y arriver, nous devons essayer de nous aider les uns les autres.

Je découvre que, lorsqu’ils ressentent des attachements avec les autres d’une façon concupiscente ou cupide – cela ne concerne pas les Sahaja Yogis mais bien les non Sahaja Yogis – ils deviennent tellement intéressés par cette personne et il s’agit d’un genre d’attachement très ‘vil’.
Mais dans Sahaja Yoga votre attachement est celui que vous avez avec votre Esprit, avec votre Atma, et l’Atma est la forme ‘la plus pure’ de votre être. Nous devons le garder absolument pur et alors la Joie sera plus grande que celle de n’importe quelle romance, n’importe quel mariage, n’importe quelle chose dans le monde. C’est la Joie la plus belle et la plus élevée possible. Tout d’abord accomplissez cela.

Avant tout vous devriez vous ‘élever’ et ‘réaliser’ cet ‘accomplissement’, cette pureté. C’est très important.
Et maintenant les relations entre hommes et femmes. Je vous ai déjà dit que vous ne devriez pas essayer d’entrer dans n’importe quelle chambre à coucher où se trouvent des femmes. Ce n’est pas correct. De même que les femmes ne devraient pas entrer dans n’importe quelle pièce appartenant à des hommes. Malheureusement cela semble très habituel. Des femmes ne doivent pas se comporter comme d’autres femmes le font.

On M’a ainsi raconté que, lors d’un mariage dans le Maharashtra, des femmes sont venues et ont retiré tous leurs vêtements. Je veux dire qu’il ne s’agit pas de l’Angleterre et ils ont eu un tel choc vous savez. Certains d’entre eux ont perdu l’appétit durant trois ou quatre jours. Ils n’avaient jamais vu de telles femmes au cours de leur vie qui viennent et soudainement enlèvent toutes leurs vêtements. Je veux dire qu’ils ont été choqués, si choqués qu’ils n’ont rien mangé durant trois-quatre jours. Et vous n’auriez pas choqué ainsi les gens parce que, quand vous allez dans le pays de quelqu’un, vous devez savoir de quelle façon les gens y vivent. Cela n’avait jamais été fait. Personne ne se dénude ainsi. Et si 20 jeunes femmes deviennent subitement nues de cette façon, que va t-il se passer ?
Ainsi le sentiment de honte doit se développer parmi les hommes et les femmes. Si vous avez le sens de la pudeur, un peu de timidité, cela semble joli, cela paraît beau, cela vous procure plus de charme. Voyez votre Princesse de Galles qui est considérée comme une belle personnes, elle est timide. Sa pudeur est si naturelle. Mais cette pudeur n’est pas présente ici comme un … Je ne sais pas quel animal est comme cela mais comme quelqu’un qui n’a pas de honte, Je veux dire que Je sais même pas dire qui est comme cela. Tout le monde a le sens de la pudeur, même les animaux. Aussi pourquoi n’avons-nous pas ce sens de la honte, de savoir comment nous comporter envers les femmes, comment avoir une attitude digne ?
J’ai vu une dame qui venait d’Angleterre en Inde et elle est tout simplement venue donner une grande tape dans le dos de Monsieur Modi : « Hello Modi, comment allez-vous ? » Et Modi a eu un tel choc ! Elle n’avait pas de mauvaise intention, elle était innocente mais ce n’est pas de cette façon que nous nous comportons dans Sahaja Yoga, c’est-à-dire que nous n’avons pas un comportement débonnaire ou quelque peu fantasque, ce que vous appelez des manières de femme moderne.

On doit comprendre. On doit avoir le sens de la pudeur dans la façon de parler. Même avec Moi ils vont parler avec la main placée ainsi : ‘Mère vous voyez ce fait s’est passé. » Mais ce n’est pas utile de faire tout cela vous voyez. Parlez d’une façon aimable et belle.
L’autre jour J’ai rencontré un très sympathique chauffeur de taxi. Et Je vous le dis, ses gestes et ses manières étaient ‘si’ belles, ‘immédiatement’ J’ai dit : « C’est une âme réalisée. » Il n’aurait jamais dis quelque chose sans mettre sa main de cette façon et avoir ses yeux baissés. Il n’aurait jamais dit quelque chose comme cela, absolument pas. Il était si aimable et toute son attitude était si douce. Il s’agit d’un Anglais bien éduqué et bien élevé. Il n’a pas dit un seul mot vulgaire comme l’a fait un de vos joueurs si stupide. Lorsque la Princesse Anne est venue le rencontrer, il a dit toutes sortes de choses vous voyez. S’il s’agit d’une sorte d’ego ou de stupidité, Je n’en sais rien.
Parce que la façon dont vous parlez, dont vous discourez, tout devrait être saint. Vous êtes des saints maintenant ! Le réalisez-vous ? Vous êtes tous des personnes saintes. Aussi la façon dont vous vous comportez avec dignité les uns envers les autres, la manière dont vous respectez leur dignité, cela est ‘très’ important.

Et vous devez maintenir cette attitude de sorte qu’elle paraisse être un comportement d’une personne ‘sainte’. Vous devez être un ‘saint’. Et ce n’est pas difficile pour vous d’arriver à vous comporter comme des saints.
C’est très important. Si vous ne gardez pas vos Maryadas, cela pourrait tuer, cela pourrait absolument détruire Sahaja Yoga. C’est une des choses les plus ‘essentielles’ que vous devez comprendre.

Je vous ai sans cesse expliqué la façon de vous habiller, de vous comporter vous-même, de parler, d’écouter les autres plus que de parler de vous-même, de devenir non-agressifs. C’est le meilleur moyen d’attirer l’attention des gens et d’exprimer Sahaja Yoga.
Je vous le dis c’est à cause de cette attitude que les gens ont commencé à dire : « Ce sont de belles personnes, vous pouvez voir qu’ils sont très bien. Vous pouvez remarquer qu’ils sont d’un genre très différent. Ils ont quelque chose de différent. Ils ont de la grandeur. » Les gens ont ‘commencé’ à dire cela mais ‘cependant’ il nous manque encore certaines choses comme de commencer à monter dans un avion qui n’est pas adéquat pour notre stature, notre dignité, notre position en tant que saints. Nous sommes tous des prophètes et les prophètes doivent se comporter comme des prophètes. Ils ne peuvent pas avoir l’attitude de gens au rabais. Aussi nous devons comprendre les Maryadas dans ce domaine.
Egalement le Maryada envers votre leader, vous devez vous montrer respectueux envers lui. J’ai remarqué que personne n’appelle quelqu’un – même les enfants également vont appeler quelqu’un, disons des personnes plus âgées – ils ne disent jamais, ils ne les appellent jamais « oncle » ou quelque chose comme cela. C’est une erreur. Vous devez apprendre à vos enfants d’appeler les personnes plus âgées en utilisant le terme de « frère » ou « oncle » ou autre. Accordez du respect aux plus âgés. Mais lorsque également même le leader n’est pas respecté, pourquoi se poser la question ? J’ai vu de petits enfants appeler par leur prénom des grandes personnes qui étaient mariées avec 3-4 enfants. Ce n’est pas notre style. Vous ne devriez jamais le faire. J’ai même pu voir ce problème dans les bureaux de mon mari parce que, quand J’y vais, vous voyez, ils vous appelle toujours par votre prénom : Tom. Il s’agit d’un si grand homme et ils l’appellent Tom ou autre ou : « alors CP regarde. » Mais nous nous les appelons toujours, même les chauffeurs, nous les appelons par le terme de « Monsieur » vous voyez. Aussi nous ne pouvions pas comprendre pourquoi c’était ainsi. Vous voyez cela comme ‘démocratique’ ou quelque chose dans ce genre. Mais vous voyez c’est ainsi que vous devenez ‘démonocratiques’.
Nous ‘devons’ avoir du respect. Nous ‘devons’ nous respecter les uns les autres, appeler les autres avec des termes plus respectueux. Spécialement lors d’un meeting où il y a des gens, vous devez vous appeler – même vos amis – « Monsieur » untel et untel.

C’est tout à fait normal pour Moi de vous appeler par vos prénoms. Cela semblerait vraiment très ridicule si Je vous appelais Monsieur Brown ou Monsieur Reeves parce que vous êtes Mes enfants, vous voyez, et Je suis votre Mère. Mais en ce qui ‘vous’ concerne, parce que vous êtes égaux, alors au moins utilisez le terme de « Monsieur » et parlez avec de belles manières.

Ainsi dans la langue anglaise il existe beaucoup de termes comme « s’il vous plait », « merci. » Ils doivent tous être ‘abondamment’ utilisés. ‘Abondamment.’ Nous revenons un peu en ‘arrière’. Actuellement nous sommes devenus beaucoup plus modernes. Cela nous devons le laisser tomber et devenir moins modernes mais plus élevés.
Maintenant toute l’idée de ce Maryada est telle que, dès que vous avez appelé quelqu’un du nom de « sœur » ou de « frère », alors il ne s’agit pas seulement de paroles en l’air : « Tu es ma sœur. » Il s’agit de quelque chose ‘d’inné’ et de très profond. Vous devez développer ce sentiment de sœur parce que c’est ainsi que votre sublimité va s’élever. Votre Vishuddhi gauche va s’améliorer et votre Vishnumaya sera satisfaite.
Si vous nommez quelqu’un de sœur, les relations de sœur, de fille et de mère rabaissent toujours ce qui touche à l’ego qui se cache dans le Vishuddhi gauche. Ainsi essayez d’être gentils et agréables avec la personne que vous appelez votre sœur, restez à ses côtés, faites attention à elle. Si vous appelez quelqu’un votre frère, vous devez prier pour sa protection. Mais vous devez savoir que vous avez le droit de lui demander ‘sa’ protection également. Vous devez aussi lui ‘donner’ quelque chose et vous devez essayer de faire attention à lui, de l’accueillir dans votre maison et le traiter comme faisant partie de votre être parce qu’il est ‘très’ près de vous étant donné qu’il est votre frère et il est très proche de vous.
Mais un tel frère ne devrait pas essayer de dominer l’épouse, là se trouve à nouveau le Maryada. Comme quelqu’un qui est très ami avec le frère ou une dame est amie en tant que sœur, alors elle ne devrait pas mettre de séparation entre le mari et son épouse. La ‘pire’ chose à faire est de créer des problèmes entre l’époux et l’épouse. N’importe quelle personne qui essaye de faire cela doit savoir qu’elle est une personne méprisable. On ne devrait ‘jamais’ essayer de séparer un époux et son épouse.
Je sais qu’il y a des problèmes entre mari et femme et Je vais les résoudre mais vous, n’essayez pas de les séparer ni de créer des problèmes entre eux. S’il existe un problème c’est à ‘Moi’ de trouver la solution. Vous, vous n’avez pas à le résoudre et n’interférez pas dans leur vie de couple. Laissez-les comme ils sont, Je découvrirai comment ils sont et J’essayerai de les aider. Mais c’est ‘très’ mal de jouer avec leur couple ou avec leurs problèmes de couple et soudainement sauter sur quelqu’un est une très mauvaise attitude qui est très commune ici. Vous voyez, une femme est en détresse et un homme va venir l’aider. Même si elle est mariée, il va s’enfuir avec elle. C’est de cette façon qu’il vient l’aider dans sa détresse, en lui créant un autre problème ! C’est ainsi que l’on devrait comprendre que ce genre d’attitude d’un cœur médiocre n’est pas pour Sahaja Yoga.

L’Esprit se trouve dans notre cœur. Nous sommes des personnes dignes et nous devons nous élever et vivre dans cette dignité. Il ne faut pas que la médiocrité permette à ‘quiconque’ d’insulter ou dominer ou soumettre l’Esprit.
Nous devons également comprendre les relations avec les enfants. J’ai vu que certaines personnes ont l’habitude de prendre très près d’eux un enfant en le vantant : « Oh cet enfant est ceci » ou « Oh pour moi cet enfant … » Laissez les parents s’occuper de l’enfant. ‘Vous’ ne devez pas interférer avec les enfants des autres. N’interférez pas beaucoup avec eux. Si vous trouvez qu’un enfant est comme ceci ou cela, tenez-Moi au courant, Je vais soigner l’enfant. Mais que vous dorlotiez un enfant, c’est la pire chose à faire pour faire du mal à un enfant, c’est de le gâter.

Vous devez savoir qu’ici les enfants sont ‘très’ habiles et intelligents. Ils sont ‘très forts’ dans la manipulation. Ils sont ainsi parce qu’ils sont extrêmement précoces. Ce sont des âmes réalisées et ils sont nés dans ce pays. Quelle combinaison ! A cette époque de leur vie vous devriez faire ‘très’ attention à leur éducation.
Durant les cinq premières années tous les parents devraient être ‘extrêmement’ stricts avec les enfants. ‘Extrêmement stricts.’ Ne leur permettez pas de vous dominer ou de vous manipuler. C’est très important. Si vous leur permettez de vous maîtrisez ou vous dominer, ils vont s’asseoir sur votre tête. Dites-leur de ne pas agir ainsi. Sinon un jour vous viendrez Me dire : « Mère que faire ? Ce sont des âmes réalisées et, voyez, nous avons fait attention à eux ! » Ce ne sont pas des déités. Il ne s’agit pas de déités qui doivent être vénérées. Ce sont ‘seulement’ des âmes réalisées. Aussi gardez-les à ce niveau. Vous êtes Mes mandataires pour ces enfants et si vous les gâtez, ‘vous’ en serez tenus responsables. Il n’est pas de votre ressort de gâter les vies de ces enfants en tant que Sahaja Yogis ainsi que leurs chances de s’élever. Donc même s’ils sont nés réalisés, ils ne sont pas des déités. Cela vous devez le comprendre. Ils ne sont pas ‘au-delà’ de la corruption, au-delà de toutes sortes de choses.
Donc si vous comprenez bien ce petit point de vue, cette façon de traiter avec vos enfants, le fait que vous devez être ‘réellement’ stricts avec eux. Ils doivent savoir comment méditer, ils doivent savoir comment prier, ils doivent savoir comment respecter et vous devez enseigner toutes ces choses positives à vos enfants, et ne leur permettez pas de s’asseoir sur votre tête.

Beaucoup de personnes ont ruiné la vie de leurs enfants de cette façon. Alors voulez-vous qu’un tel enfant soit élevé d’une façon appropriée ? Si l’enfant essaye de prendre des libertés avec vous, est effronté et n’écoute pas, veuillez donner cet enfant à un autre Sahaja Yogi dont vous pensez qu’il sera capable de s’occuper de lui, de faire attention à lui et de voir comment redresser l’enfant. Ecraser le problème dans l’œuf est la meilleure façon si nous ne voulons pas avoir des enfants gâtés et qui gâchent les autres enfants, et si nous ne voulons pas que d’autres enfants soient sous le joug de tels enfants. De cette façon vous pourrez avoir de bons enfants, bien éduqués, sensibles et sages. Parce que sinon ils peuvent réellement être des boulets pour vous, pour Moi, pour chacun, si vous ne les élevez pas correctement. Et ils sont sous notre responsabilité, nous devons nous en occuper.
Egalement la relation père et enfants, mère et enfants, est importante. En fait la mère devrait beaucoup plus s’occuper des enfants et l’enfant doit la respecter. Le père ne devrait jamais réprimander la mère en présence de l’enfant. C’est une chose que l’on doit comprendre : si le père commence à réprimander la mère en présence de l’enfant, l’enfant n’aura pas de respect pour la mère. Et le respect doit être maintenu parce que, si l’épouse respecte le mari, alors l’enfant saura comment la respecter et l’époux également. Tout le système est construit de cette façon. Il s’agit d’une sorte de modèle à suivre pour les enfants. On ne devrait pas essayer de dominer l’époux du moins en présence des enfants. C’est très mauvais parce qu’alors les enfants apprennent ce système et ils vont commencer à vous dominer ‘vous’. Ainsi cela coule de vous vers les enfants. Alors essayez de voir si vous devez faire quelque chose, ensuite faites-le vous-même. Et respectez votre époux de telle sorte qu’il soit tout à fait évident pour l’enfant que le père est respecté par la mère. Car ils sont juste comme des singes : ils vont se comporter de la façon dont vous vous comportez. Alors le comportement particulier que vous leur permettez, ils vont avoir l’attitude correspondante. Mais si vous leur proposez un bel exemple de comportement, ils vont s’en imbiber.
L’autre jour Je me demandais pourquoi les enfants indiens étaient si obéissants, si sensibles. Ils ne vont jamais réclamer quelque chose : « Je veux ceci, je veux cela. » Ils ne manipulent jamais personne. Comment cela est-il possible ? Que se passe t-il, comment font-ils ? Je pense que la raison en est le bon exemple à la maison. Chacun sait qui il doit respecter, comment respecter, comment se comporter.
Les relations dans Sahaja Yoga doivent être encore meilleures que cela, encore beaucoup subtiles. Par exemple si – cela Je l’ai aussi déjà dit – si nous sommes dans une pièce, essayez de penser aux autres personnes, essayez toujours de voir ce que vous avez à faire ‘pour’ elles. Si vous devez payer quelque chose, c’est mieux de payer vous-même, n’attendez pas qu’une autre personne le fasse. Essayez de faire les choses vous-même. Courez ‘devant’ pour le faire. Vous voyez, si quelqu’un est en train de transporter des bagages, ‘vous’ vous précipitez pour le faire ‘vous’. C’est ainsi que devrait se comporter un Sahaja Yogi. La plupart des enfants sont comme cela, ils vont dire : « Je vais le prendre. Je vais le faire. Je vais le recevoir. » Vous pouvez peut-être appeler cela de l’ego mais quoi qu’il en soit, c’est l’attitude à laquelle vous devez tous parvenir en organisant un type adéquat d’image pour ‘toute la société.’ C’est-à-dire que, si quelqu’un désire quelque chose, vous accourez : « Vous voulez de l’eau, d’accord. Vous désirez cela, prenez le mien. » La même chose pour la nourriture : laissez d’abord manger les autres. Ce ne devrait pas être vous qui devriez recevoir quelque chose en premier. La façon dont vous mangez votre nourriture est importante. Chaque chose est très importante pour les enfants à voir et à se comporter ensuite de la même façon.
Dans le domaine financier aussi J’ai vu que les gens devraient être beaucoup plus sensibles et devraient avoir des Maryadas appropriés. Maintenant en ce qui Me concerne vous devez comprendre quels Maryadas vous désirez suivre. C’est très embarrassant de parler de cela mais jusqu’à maintenant, comme vous le savez, J’ai dû débourser un tas d’argent pour obtenir beaucoup de fonds et beaucoup d’autres choses. Et la dernière fois aussi nous avons eu beaucoup de gens qui sont venu manger. Ce n’est pas grave !
En ce moment, alors que nous parlons des Maryadas, nous devons savoir qu’en aucun cas Mère ne devrait plus rien payer d’autre parce qu’actuellement nous sommes si nombreux et nous devrions essayer d’arranger cela le mieux possible.

Comme hier Je rencontrais une personne de la BBC qui a dit : « C’est une ‘erreur’ de Votre part de ne pas leur demander de l’argent. » J’ai répondu : « De quel argent parlez-vous ? Il n’est pas question de prendre de l’argent, Je dois payer moi-même. » J’ai ajouté : « Cela [la Réalisation du Soi] a une valeur tellement incalculable, que voudriez-vous demander pour cela ? Ils ne payent pas pour cela car la valeur en est inestimable. L’Esprit est totalement inestimable et vous ne pouvez pas faire payer pour cela. » Alors il a continué à insister, Je veux dire qu’il a parlé durant une heure et demie sur ce sujet seulement. Il disait : « Ce cerveau anglo-saxon ne comprendra pas jusqu’à ce que vous rendiez cela un peu plus orienté vers l’argent ou quelque chose de pareil. » J’ai répondu : « Je ne peux pas. Dites-moi combien il faudrait payer ? » Et finalement pour le faire taire J’ai dit : « Qu’en est-il du Christ ? Combien d’argent a t-Il pris ? Grâce à Dieu J’ai tout ce qu’il me faut et Je n’en ai d’ailleurs pas vraiment besoin. Mais ‘Lui’ en avait besoin et cependant Il n’a jamais pris d’argent à personne ! » Alors il s’est tenu tranquille. Mais voilà ce qu’il en est vous voyez : les gens pensent qu’étant donné que vous l’obtenez facilement et à bas prix, c’est pourquoi vous désirez profiter, ce qui n’est pas bien. Vous devez ‘respecter.’ Vous devez avoir du respect et comprendre que ce n’est ‘jamais’ bien d’en profiter. Au contraire, dès que c’est possible, vous devriez essayer de faire tout ce qui est possible pour Sahaja Yoga. C’est très important. Essayez de vous en remettre. Ce n’est pas que Je vais vous prendre de l’argent, vous savez bien que Je ne veux pas d’argent ni rien d’autre, mais vous devez vous en ‘remettre’ vous-même absolument à Sahaja Yoga. C’est la meilleure façon par laquelle les gens se sont élevés et ont si bien réussi.
Parlons maintenant des relations entre vous, entre différents groupes et entre des nations différentes. Nous devrions essayer d’aider les gens. Supposons qu’un couple désire aller se marier en Inde et qu’ils n’aient pas d’argent, évidemment Je suis là. J’ai dit : « D’accord ils n’ont pas besoin de payer, Je paierai pour eux. » Mais Warren a fait acte d’autorité et a dit : « Pourquoi des yogis ou son centre ne pourraient pas les aider à cette occasion ? »

Parce que vous voyez maintenant supposons qu’ils ont aidé quelqu’un qui n’avait pas d’argent, qui est allé en Inde, s’y est marié et qu’ensuite il se perd. Voyez il s’est mal comporté dans le sens qu’il ne parle plus à personne parce qu’il se trouve très supérieur. Et alors il commence à se comporter d’une façon bizarre.

Ainsi une sorte de sentiment leur vient à l’esprit qui est : « Pourquoi devrions-nous aider ces gens ? » Parce que vous voyez, vous faites cela pour quelqu’un qui s’est comporté de cette façon et que vous avez essayé d’aider. Est-ce une réaction normale que, lorsque vous essayez de faire quelque chose pour quelqu’un, alors ces gens vont essayer de mal se comporter ?

Ce n’est pas ainsi. Il peut arriver qu’une personne ait eu cette attitude, cela ne signifie pas que tous l’ont eue. C’est la réalité. Ils disent qu’une sorte de barrière est construite dans la personne qui est aidée par nous, que son ego est défié et qu’alors il se comporte d’une façon qui était insoupçonnée auparavant. Et il commence à avoir une attitude ‘bizarre’ : il ne parle à personne, il reste à l’écart et il devient fou, ce qui est l’expression de son ego. Ainsi son ego est choqué.

Mais il n’y a aucune raison de se sentir heurté parce que, si vous n’avez pas d’argent, comme nous ne sommes qu’une seule partie et un seul corps, si quelqu’un vous aide, cela n’a pas d’importance. car vous pourrez aider par la suite quelqu’un d’autre lorsque vous en aurez les moyens. Mais lorsque c’est ‘votre’ tour, vous laissez tomber.

Il s’agit donc d’un genre d’attitude très absurde d’un seul individu ou deux ou trois ou peut-être cinq ou dix. Cela n’a pas d’importance. Mais cependant nous ne devons pas oublier que nous devons ‘aider’. Nous devons aider le plus possible et nous devons essayer de faire pour les autres tout ce qui nous est possible. Ceci est très important. Si nous ne pouvons pas le faire pour un groupe tel celui des Sahaja Yogis, alors qui allons-nous aider ? Aussi nous devons procurer cette aide.
Maintenant même dans Sahaja Yoga au niveau subtil nous ne devrions pas essayer de juger les vibrations de quelqu’un d’autre. C’est très commun chez les gens de dire : « Oh vous catchez à l’Agnya. Oh vous avez un problème ici, laissez-moi vous en débarrasser. » Ils se nettoient les chakras les uns des autres mais catchent sur les leurs. C’est une façon de voir tout à fait fausse.

‘Chacun’ individuellement devrait s’asseoir devant la photo et prendre ses vibrations, ‘chaque’ matin. Cela devrait être une discipline. Vous devez savoir que le système de Sahaja Yoga s’est développé ainsi : Je vous ai donné la Réalisation juste pour vous dire : « Rendez votre lumière illuminée. » Maintenant vous devez voir si votre lampe est propre ou non et c’est seulement possible lorsque votre lumière est allumée. Voyez votre lampe si elle est allumée ou non.

Voyez, si quelqu’un est trop agressif, alors le mieux est de vous mettre ensemble pour aller expliquer son problème à cette personne ou bien les leaders le lui diront. Mais personne ne doit juger les autres. Vous feriez mieux de vous juger vous-même, vous nettoyer vous-même, faire attention à vous-même et aussi essayer de voir où en est votre lampe. Est-elle propre ? ‘Mère’ nous a donné la lumière pour voir et alors pourquoi pas voir [où en est notre lampe] ?

Alors si vous réalisez cela d’après ce que Je viens de vous dire, vous allez avancer ‘très’ vite. Et il vous reste alors à vous perfectionner vous-même. Nous avons tellement de Sahaja Yogis mais combien d’entre eux sont parfaits ? Là est le problème.
Par ailleurs votre relation à Sahaja Yoga est également très importante. Il existe grandement un Maryada à ce sujet. Sahaja Yoga ne devrait pas être considéré comme garanti. Chaque personne qui pense qu’elle a reçu la Réalisation et que maintenant elle est assise au sommet du monde, ce n’est pas ainsi. Vous devez y travailler, vous devez avoir de la discipline.

La même personne de la BBC disait qu’auparavant durant de nombreuses années vous auriez dû vivre en célibataires et nettoyer et essuyer les marches des temples et faire plein de choses, travailler dur, faire ceci cela, et alors ils [vos gurus] vous auraient laissé vous élever d’un chakra. J’ai répondu : « Maintenant nous agissons dans le sens contraire. Tout d’abord nous construisons le dôme [Sahasrara chakra avec l’éveil de la Kundalini] et ensuite les fondations. Sahaja Yoga est ainsi de sorte qu’avec la présence du dôme vous comprenez, vous êtes protégés, on prend soin de vous. »

Mais les gens prennent cela pour une chose due. Par exemple : « Mère va le faire. Laissez cela à Mère. » Non. Ce n’est pas ainsi. Vous êtes Mes mains. Supposons maintenant que Mes mains doivent lever ceci, devrais-Je dire : « Nirmala va le faire » ? Non. Qui est Nirmala ? Ces main sont Nirmala dans ce cas !
Tellement de gens dérivent ainsi. Mais votre attitude devrait également être respectueuse envers Sahaja Yoga. Vous ne devriez pas essayer de vous mettre vous-même sous bandhan avant les autres. Vous ne devriez pas essayer de faire ce genre de choses mais vous devriez respecter Sahaja Yoga d’une manière digne. Et ‘le plus important’ de tout en ce qui concerne votre relation avec Sahaja Yoga est que vous devriez ‘connaître’ Sahaja Yoga, ce que c’est. Sinon à chaque fois que vous devrez parler de ce qui est Sahaj, Gavin ou quelqu’un d’autre devra venir. Pourquoi ? Gavin ne connaissait rien de Sahaja Yoga, il ne connaissait pas un mot sur la mythologie indienne, il ne connaissait ‘rien’, il ne savait pas ce qu’était la Réalisation. Mais il a étudié. Il a même appris le Sanskrit comme beaucoup d’entre vous l’ont fait.

Mais vous ‘tous’, ‘chacun parmi vous’ devrait devenir un grand Pandit. Au lieu de cela vous vous perdez dans les problèmes de votre mariage, ensuite les problèmes de vos enfants, puis ceux de ma mère, puis ceux de ma sœur. Je veux dire que cela vous prendra trop de temps. La première chose que vous devez voir : « Je suis un Sahaja Yogi, laissez-moi aller travailler.

Et cela nous crée également des problèmes parce que votre femme va vous poursuivre, vos enfants vont vous entourer, ceci, cela. Vous devriez dire : « Il n’y a rien à faire, je vais étudier Sahaja Yoga. »
J’ai été surprise de constater que beaucoup de gens ont juste pris le livre ‘Advent’ comme Bible, juste comme une Bible. Ils ne l’ont ‘jamais’ lue. J’ai été surprise que certaines personnes ne savent pas ce que J’ai écrit dans l’Advent. Alors c’est comme les Juifs, vous voyez, qui ont une Bible dorée bien fermée ici. Ils gardent l’Advent sous une belle couverture à côté de l’appareil photo, le vénèrent et c’est tout. Et la connaissance va entrer en eux ? Vous ‘devez lire’ au moins certains chapitres de l’Advent si vous ne lisez rien d’autre.

Je vous ai dit qu’il y avait tellement de livres que vous pouvez lire. Essayez de monter votre propre bibliothèque. Essayez de l’améliorer. ‘Chacun’ doit essayer d’arriver à la perfection. Le perfectionnisme. Vous ne devriez jamais être un poids mort pour Sahaja Yoga mais un ‘grand atout’. C’est ce que chacun devrait essayer d’être. Cela, ‘vos’ problèmes, Je les résoudrai mais vous, résolvez votre ascension. C’est très important. Vous ‘devez’ vous élever sinon quels que soient les problèmes que Je résous, vous entrez dans un autre problème puis encore dans un autre problème.
Voyons maintenant la relation avec, disons, un Ashram que vous avez. Quelqu’un l’a acheté mais alors personne ne devrait penser que : « Ceci est ma maison. » Ainsi c’est le meilleur moyen de sortir de cette idée de possession parce qu’alors Je vous perturbe car c’est le lieu où Mahamaya joue. Si vous dites : « Ceci est ma maison » alors vous l’aurez et vous l’aurez pour toujours. Ainsi vous ne devriez ‘jamais’ développer de telles attitudes, ce sentiment que : « Ceci [est ma maison]. » Et J’ai vu actuellement des gens aller dans un Ashram et ils ont alors pensé que c’était leur maison. Ils vivent là, ils manipulent l’argent qu’ils épargnent et ceci et cela et le développent, veulent rendre tout confortable. Ils ne pensent jamais : « Ceci n’est pas ‘mon’ Ashram. Je le fais parce que je suis Sahaja Yogi. Ceci est l’Ashram de Mère. Je dois le faire. »
Mais ce détachement n’est pas là. Il n’y pas du tout de détachement. Et c’est très surprenant : si vous allez dans les Himalayas et que vous souscrivez une police d’assurance, alors quelle est l’utilité de venir à Sahaja Yoga ? C’est aussi absurde que cela ! Nous souscrivons deux polices d’assurance en indiquant : « Je suis allé dans les Himalayas. Si je meurs, donnez mes biens à cette personne. Si je ne meurs pas, je serai ensuite de retour. » Et vous les empaquetez joliment dans un beau sac plastique afin que la glace ne les altère pas. C’est aussi absurde que cela ! Alors vous ne devriez rien posséder.
Certaines personnes ont cette habitude : « Oh Je vais avoir une maison pour moi-même et y mettre ma femme et mes enfants. » Terminé. De telles personnes devraient, pour changer, quitter leur maison, venir à l’Ashram et mettre d’autres personnes dans leur maison parce qu’elles commencent à s’attacher. Vous voyez comment vous allez vous détacher ? Y a t-il un quelconque moyen d’y parvenir ? Parce que c’est très important dans Sahaja Yoga : tant que vous ne serez pas détachés, vous ne pourrez pas vous élever. Supposons que vous avez toutes les tentacules ici sur la Mère Terre et vous dites : « Volons avec cet avion », comment va t-il bouger ?
Ainsi ces gens qui ont des maisons à eux ou leurs propres buildings ou n’importe, des appartements, ‘devraient’ renoncer à leurs maisons, à être si confortablement installés, s’éloignent de cela. Demandez à d’autres personnes de venir s’installer chez vous et vous, vous changez pour l’Ashram. Continuez ces transferts, entraînez votre mental à ces transferts, à vivre avec n’importe qui, à être capable de partager et de faire plein de choses.

Après Mon mariage, J’ai changé 40 fois de maison. Pouvez-vous l’imaginer ? Et le genre de maison que Je dois trouver est une maison adaptée à plein de possibilités. Et jusqu’à maintenant J’ai changé de maison quarante fois et si Je change maintenant cette maison, ce sera la quarante et unième. Pouvez-vous imaginer : Je suis mariée depuis quarante ans et J’ai changé quarante fois de maison !
Alors la relation de pureté doit être ainsi comprise : « Y a t-il une relation ‘pure’ dans tous les domaines ? Suis-je en train de vivre dans cet Ashram avec une relation ‘pure’ ? Parce qu’il s’agit d’une maison, c’est une maison qui me procure du confort, c’est pourquoi je vis dans cette maison ou bien je vis ici seulement parce que c’est l’endroit où je suis aujourd’hui et où je serai demain ? »
Vous serez étonnés, vous allez vous réjouir de ‘chaque’ moment de la vie. « Aussitôt’ que vous êtes attachés, vous êtes perdus. Cela provoque des ‘maux de tête’ d’être attaché à quelqu’un. Alors vous allez soupirer : « Mon épouse n’est pas arrivée. Oh Dieu que faire maintenant ? Je dois lui téléphoner, elle doit être ici. » Alors que, si vous êtes détaché : « Quel est le problème ? Elle va venir à temps. » Non seulement cela mais alors vous allez apprécier sa présence. Sinon vous allez crier sur elle : « Pourquoi n’es-tu pas venue à temps ? Je t’ai attendue ! » Alors pourquoi étiez-vous en train d’attendre, pour la gronder, crier sur elle et abîmer toute votre relation ? Voyez seulement l’absurdité de toute cette chose qu’est ‘l’attachement’. Vous devriez devenir complètement ‘DETACHE’ de tout et alors vous vous réjouirez, juste vous ‘REJOUIR’.
Mais là aussi on doit juger si vous vous réjouissez réellement ou si vous jouez seulement la comédie. Essayez d’être sincère. La PURETE est engendrée par la SINCERITE. Si vous n’êtes pas sincère avec vous-même et avec les autres, vous ne ‘pouvez pas’ être purs. Et la pureté est la chose ‘la plus importante’ à atteindre dans Sahaja Yoga, mis à part l’unité que je vous ai donnée. Mais si vous n’utilisez pas cette unité pour la pureté, alors cela n’en vaut pas la peine.

Ainsi cette lumière devrait vous apporter la sagesse complète afin que vous profitiez d’une belle vie ‘pure’. Si vous êtes maniés, c’est très bien. Comme je vous l’ai déjà décrit, vous allez mener une vie de réjouissance avec votre épouse Et Je vous ai déjà très souvent décrit comment vous comporter envers votre épouse ou envers votre époux.
Et quand il s’agit des autres personnes vous devriez avoir une relation absolument ‘pure’ de toute exploitation. Il y a même des exploitations de flirts qui sont pareilles à des exploitations d’argent. Si vous exploitez quelqu’un avec l’argent, on appelle cela un ‘Thug’ [bandit]. Mais pour le flirt il n’y a pas de nom. Je pense que c’est un bien plus grand crime selon le Christ. Aussi vous devez faire attention sur ce point et comprendre que la relation avec les autres doit être pure.
Mais il arrive que des gens aient, disons, des épouses ou des époux horribles. Pour Moi ce n’est pas un problème, ils peuvent les laisser tomber. S’ils sont ‘absolument’ impossibles, s’ils souillent leur pureté, s’ils torturent leur vie, alors la meilleure chose est de s’écarter d’eux. Cela ne Me dérange pas parce que, s’ils sont ‘si’ mauvais que vous ne puissiez faire aucun usage d’eux, tout comme ce corps s’il est en si mauvais état, alors c’est mieux de le laisser et de mourir de sorte que cette relation disparaisse. Mais cette mort devrait vous advenir comme une aide très énergique sinon, si vous devenez par la suite une personnalité nerveuse, alors quelle en est l’utilité ?
Aussi ce que vous devez faire après qu’une telle chose se soit passée, c’est de résoudre tous vos problèmes, résoudre les problèmes de votre divorce, résoudre vos problèmes juridiques et ensuite venir à Sahaja Yoga. Nous ne désirons pas entrer ‘du tout’ dans ce genre de problèmes que nous avons détruit une famille ou n’importe. Si vous ne vous en sortez pas avec votre épouse, Sahaja Yoga ne devrait constituer aucune excuse au fait que ‘vous’ ne pouvez pas vous en sortir avec votre épouse. Vous devez éloigner ce genre de problème de Sahaja Yoga. Faites ce que vous voulez avec votre épouse, terminez ce problème une fois pour toutes. Et vous devriez lui dire : « Je ne suis plus un Sahaja Yogi. » Débarrassez-vous de ce problème et ‘ensuite’ venez à Sahaja Yoga. Mais en venant à Sahaja Yoga [avec ces problèmes non résolus], vous allez ‘réellement’ Me perturber beaucoup trop.
Alors Je vous demande humblement, s’il existe n’importe quel problème de ce genre, de ne pas accepter dans l’Ashram un enfant en dessous de l’âge approprié de seize ans sans en demander l’autorisation totale et écrite des parents. Ou bien une femme qui a fait des problèmes à son époux ne devrait ‘pas’ être acceptée pour venir s’installer dans l’Ashram avec ses enfants. Nous ne sommes pas responsables pour tous ces genres de problèmes.

Egalement les gens malades ou dérangés mentalement ne devraient pas être acceptés dans l’Ashram. Il s’agit là d’une attitude tout à fait ‘compatissante’ de tellement de Sahaja Yogis. L’Ashram est destiné aux meilleurs, pas aux gens lunatiques. Ainsi n’acceptez pas ces gens qui ne sont pas biens. Nous ne désirons pas avoir à l’Ashram des personnes qui vont ruiner la réputation de l’Ashram.
Quant à la relation frère – sœur, la relation de Vishnumaya consiste en ce que Vishnumaya est Celle qui est la Sœur, sœur de Shri Krishna. Elle est Celle qui a annoncé la Venue de Shri Krishna. Elle est Celle qui a sacrifié sa vie pour sauver la vie de Shri Krishna. Vishnumaya est Celle qui entoure Shri Krishna et Elle est née en tant que Draupadi qui, comme vous le savez, a ensuite été humiliée par Duryodhana et ce fut Shri Krishna qui vint L’aider.

Il s’agit donc d’une très douce relation de pureté et d’entraide. Une relation très délicate doit être maintenue entre un frère et une sœur. Et c’est une relation spéciale. Ce sera une très bonne idée que ceux qui désirent ce jour attacher les Rakhis à une sœur devraient le faire aujourd’hui devant Moi. Cette relation est plus grande que n’importe quelle autre parce qu’il est bien que quelqu’un ici ait sa ‘vraie’ sœur mais si elle n’est pas votre vraie sœur, vous devriez savoir que tous vous êtes nés ‘d’Une Seule Mère’. C’est pourquoi la relation frère – sœur devrait être en ordre.

Dans ce domaine également nous ne devrions pas avoir de préférences car certains préféreraient avoir une sœur riche ou ce genre de non-sens, ou quelqu’un préférerait avoir la sœur la plus pauvre. Vous devriez nouer le Rakhi seulement pour avoir cette relation avec une personne avec laquelle vous aimeriez être heureux. Et si quelqu’un est laissé de côté, Je dirais que la meilleure chose serait de se servir de votre système de tombola ou de quelque chose comme cela qui pourrait être utilisé pour choisir leurs sœurs et nouent le Rakhi. Choisissez n’importe quelle façon que vous voulez. Je vous ai amené quelques Rakhis sympathiques. Je serais très heureuse que cela se passe aujourd’hui. Et ensuite nous ferons le petit havan pour le Vishnumaya puja.

Que Dieu vous bénisse.