Shri Ganesha Puja, Riffelberg 1984

Hotel Riffelberg, Zermatt (Switzerland)

1984-09-02 Shri Ganesha Puja: Four Oaths, 55' Download subtitles: EN,FI,PL,PTView subtitles: Add subtitles:
Download video (standard quality): Download video (full quality): View and download on Vimeo: View on Youku: Download audio:
Transcribe/Translate oTranscribe


Shri Ganesha Puja, Riffelberg (Switzerland), 2 September 1984.

English transcript certified by IBP
Traduction française approuvée. Ver 27/2/2014.

Ma joie ne connait pas de limites en venant vénérer ici cette montagne sainte [Matterhorn ou Cervin] que nous avons appelée Ganaraja [le Roi des Ganas]. Parfois les mots ne suffisent pas à contenir le jaillissement de votre joie.

Je viens à vous comme le symbole de votre Mère, mais le premier fils qui fut créé, fut Shri Ganesha. Et ensuite, lorsque notre Mère la Terre fut créée en tant que symbole de la maternité, Elle créa beaucoup de Shri Ganeshas [des manifestations de ce principe du Fils] dans cet univers.

Dans le cosmos, l’étoile qui est appelée la planète Mars est le Ganesh, Shri Ganesha. Tous ces symboles ont été créés pour vous, les Sahaja Yogis, afin que vous les reconnaissiez. Reconnaître tous ces symboles est plus facile si vous êtes une âme réalisée. Et nous avons eu tant d’âmes réalisées de haut calibre dans le passé, de très haut niveau, et ils ont reconnu et identifié les symboles de Shri Ganesha depuis déjà fort longtemps.

L’Inde est la forme microscopique de toute la terre, la Terre Mère. Ainsi, dans le triangle du Maharastra [sur le plateau du Deccan], il y a huit expressions de Shri Ganesha [sorties de notre Mère la Terre], qui émettent des vibrations et ont été reconnues par de grands saints du Maharashtra.
Mais, comme vous l’avez vu, grâce à ces grands saints, le Maharashtra a spécialement créé des êtres humains pour lesquels Shradda [la Foi vivante] est la plus haute expression à la fois de leur émotionnalité et de leur cérébralité. A cause de cette inclination très noble de leur esprit, chaque fois qu’ils aperçoivent quelque chose possédant cette nature sublime [une de ces expressions], leurs pensées se tournent vers le Divin. C’est grâce à ces grands saints du Maharastra que les gens [habitant cette région] ont ce sens plus subtil et ce genre de mouvement [de pensées vers Dieu].

Malheureusement, en Occident, où shradda est très superficielle, toutes les expressions de ce genre les font se tourner vers des choses très basses, des choses très dégradantes sales, contraires à la sainteté. Au lieu de s’abandonner au Sublime et de se réjouir de la grandeur du Sublime, les gens tournent leur attention et leurs désirs vers une rétrogression charnelle se rapportant à la chair.

Mais il y a encore des gens qui vivent simplement dans les villages, dans la nature, et qui ont dû réaliser l’importance de cette montagne sacrée.
Il y a des milliers et des milliers, des millions d’années, notre Mère la Terre a commencé à produire Ses expressions de Ganesha.

Il y a eu d’abord un océan très profond où se trouve l’Himalaya. L’Himalaya a graduellement commencé à émerger de cet océan d’une façon aplatie, comme un Shiva Linga [le symbole de Shri Shiva], qui est l’expression en tant que manifestation chez les animaux de leurs cerveaux qui sont aplatis de cette manière [forme légèrement bombée]. Et lorsque l’Himalaya a commencé à émerger hors de cet océan, cela a provoqué un mouvement par lequel la Terre Mère adjacente a été poussée sur les côtés. On peut dire alors que notre Mère la Terre a commencé à draper les plis de Son sari.

Quand le mouvement de ce sari a commencé, il a déployé ses pans avec des ondes de vibrations de telle manière qu’à certains endroits, cela s’est élevé jusqu’à ce point qui est devenu pareil à [une expression de] Shri Ganesha. Et ces premières manifestations [de Shri Ganesha] étaient plutôt plates [légèrement bombées], à nouveau du même type que… [les cerveaux des animaux]. Mais bien plus tard, au moment où le cerveau de l’être humain a commencé à développer son ego, d’autres plis [formations géologiques] ont commencé à remonter. Et donc la totalité de cette région fut poussée vers le haut tandis qu’une autre terre l’a rejointe de telle manière que cela a formé un sommet, l’a fait émerger. Le super ego y fut poussé, permettant l’apogée de ce processus.

Ces développements géologiques étaient synchronisés avec ce qui se passait dans le cerveau des êtres humains, car tout l’univers est également représenté dans notre corps.
L’axe central de notre Mère la Terre fonctionna comme notre colonne vertébrale. Quand cela s’est passé dans les Himalayas, il y eut à nouveau une immense poussée sur toutes les montagnes qui devaient être créées en tant que [expressions de] Shri Ganesha et elles finirent par atteindre leurs formes définitives et ce sommet le plus élevé fut créé.

Donc notre Mère la Terre, en tant que Gauri, a créé tous ces Ganeshas.

A l’autre bout de ces rangées [de montagnes] doit se trouver la plus haute montagne parce que c’est la partie qui est la plus poussée. Le Mont Blanc devrait être plus élevé que celui-ci. Vous voyez, quand elles ont poussé, l’Himalaya fut soulevé seulement jusqu’à un certain point. Il est monté jusqu’à ce point et ensuite les vagues [mouvement telluriques] ont créé ce Ganesha d’une certaine hauteur, d’une hauteur pas trop élevée. Cela a été ainsi poussé plus sur le côté droit et l’ego est survenu. Vous voyez par exemple son expression dans le Mont Blanc.

Et de l’autre côté fut créé un autre Ganesha, à l’autre extrémité près de Darjeeling.

Grégoire demande à Shri Mataji : « Shri Mataji, le Mont Blanc est-il aussi l’expression de Shri Ganesha ? »

Shri Mataji répond : « Non, non, c’est l’expression de l’ego. »

Grégoire rétorque : « L’ego ! Ah oui, c’est en France. »
(Shri Mataji reprend) Donc Shri Ganesha est même exprimé à Darjeeling et [sur cette montagne] on y retrouve la même couleur orange [qui est celle de Shri Ganesha].

J’ai vu un autre Shri Ganesha [roc naturel] créé à Delphes, cet endroit étant, disent-ils, le Nabhi [le nombril] de la Terre Mère.

Egalement quand Shri Shiva est créé, un Linga est créé et, avec Lui, se trouve toujours créé un Shri Ganesha, comme à Ambarnath où une goutte tombe d’une cascade sur un endroit particulier en créant le Linga et, en plus de cela, une autre goutte tombe d’un autre côté et crée un Shri Ganesha avec exactement Sa même face.

Maintenant l’Océan est votre Père et notre Mère la Terre est votre Mère. Mais quand la Terre Mère devient une montagne, Elle est appelée le Père parce que, à cette hauteur, Elle peut retenir le Père sur le sommet de Sa tête sous la forme de neige ou de pluie.

C’est ainsi que la Mère devient le Père, et qu’elle peut absolument remplir à la fois les fonctions complètes du Père et de la Mère. Et c’est seulement dans cet état que Shri Gauri, la Fille des Montagnes, a conçu Shri Ganesha sans l’aide du Père, de façon immaculée.
La pureté de la neige est de cent pour cent et, quand elle recouvre la Terre Mère, elle procure cette formation de l’Innocence. Toute la saleté et les déchets qui entrent dans l’océan, tout cela est clarifié par le soleil qui est aussi Shri Ganesha, et est transporté sur le sommet des collines et des montagnes pour les recouvrir.
Grégoire ajoute : « Bien, c’est ça l’écologie divine ! »

(Shri Mataji reprend.) Mais pour Shri Ganesha, c’est un grand problème d’exister dans un pays qui ne le vénère pas, qui n’a pas le sens du respect, un pays où les gens expriment symboliquement leur ego en voulant escalader cette montagne sacrée, signifiant ainsi leur ambition extrêmement égoïste, d’un niveau à la fois très bas et superficiellement orienté vers l’extérieur.

Lorsqu’un être bon et évolué voit une montagne comme le Cervin ici, ce qui devrait venir à son esprit c’est : « Oh Dieu, je peux Vous voir sous cette forme sublime. Mais comment vais-je conquérir mon ignorance ? Comment vais-je escalader la montagne de mon arrogance afin de Vous voir ? »
Au niveau superficiel comme celui de l’ego, la seule satisfaction qu’on tire d’un paysage alpin est une satisfaction de l’œil mais la joie ressentie n’est pas réellement la Joie, c’est juste un plaisir de voir des formes belles. Leur ego se retrouve ainsi en compétition et ils désirent alors grimper sur la montagne pour dire : « Nous sommes plus élevé que Toi ! »

Nous avons eu les Himalayas pendant des millénaires en Inde et jamais nous n’avons pensé à escalader ses sommets. Ce sont les anglais qui ont commencé à les escalader. Ensuite ce furent les Français, les Portugais, les Espagnols, eux tous le firent et les Indiens regardaient passer leurs caravanes en se demandant, stupéfaits : « Mais que font-ils donc ? Pourquoi veulent-ils monter au sommet des montagnes ? Il vaut mieux les admirer à distance et les adorer plutôt que de les escalader et d’éventuellement y périr. »
Mais dans des pays comme la Suisse, avec les sports d’hiver, l’égo va encore plus loin parce qu’ils essayent de skier sur ces montagnes et utilisent leurs flancs pour descendre. Ils en descendent de toute façon et ils se cassent les jambes.

Un Sahaja Yogi voulait faire du ski, sans respecter ce que Je lui disais : « Ne va pas là, ce n’est pas permis par Sahaja Yoga », et il est revenu avec les jambes cassées.

Ainsi une certaine dimension des sports a été développée juste pour satisfaire l’égo. Je peux comprendre des enfants faisant de la luge mais des hommes adultes qui glissent sur des pentes toute la journée, n’ont-ils rien d’autre à faire ? Ils prouvent qu’ils n’ont pas de maturité, ils se comportent encore stupidement avec la neige comme des petits enfants.
Grégoire ajoute en anglais : « Je pense, Shri Mataji, qu’alentour les bhoots de tous les skieurs sont en train de nous parler. »

Et que ce passe-t-il avec toutes ces activités qui ne sont pas saintes ? C’est que ces endroits qui initialement étaient d’une pureté totale, la haute montagne, eh bien avec tous ces gens qui y meurent, deviennent [hantés] comme des cimetières.

Imaginez un peu l’offense que vous commettez : au lieu d’offrir des fleurs à cette montagne, à Shri Ganesha, vous placez sur Son corps une guirlande de corps morts. Et en skiant, vous enfoncez vos bâtons de ski dans le Corps de Shri Ganesha. C’est la vérité ! il n’y a plus de sens du respect.
Peut-être que nous ne nous respectons pas nous-mêmes car nous ne sommes pas encore assez matures pour cela. La première chose qui devrait se produire pour tous les Sahaja Yogis, c’est juste qu’en voyant une montagne comme le Cervin, vous joigniez simplement vos mains devant Shri Ganesha.

Aussi l’innocence doit être développée pour pouvoir concevoir ce respect. Sans innocence, vous ne pouvez pas avoir du respect. Et lorsqu’on est innocent, on ne se prend pas pour le plus sage qui essaie de ridiculiser autrui. Vous ne vous moquez pas non plus des autres, vous ne pratiquez pas de petits jeux mentaux, psychologiques, pour ravaler autrui.

Mais la chose, la pire peut-être que j’ai constatée, c’est que même dans Sahaja Yoga, il y a des gens qui s’adonnent toujours à leurs petits jeux. Ils bavardent, ils font des cancans, des radotages et déforment ce que Je dis ou disent de fausses choses que J’aurais dites. J’ai entendu tellement d’absurdités que Je suis renversée de Me rendre compte que des Sahaja Yogis peuvent créer autant de cancans. Est-ce la manière dont Shri Ganesha se comporterait envers sa Mère ? Vous vous présentez comme des maîtres en disant : « Shri Mataji a dit ceci, cela. Ceci, cela s’est passé. » L’égo est anti-innocence. Et c’est pourquoi ce genre de radotages absurdes que les gens font, ce que Je ne comprends vraiment pas, est si immonde. Je ne peux juste pas le comprendre..
Il y avait par exemple une femme que personne ne voulait épouser et un seul homme a accepté de se marier avec elle. Le mariage a eu lieu.
Cette femme, ou peut-être quelqu’un de semblable à elle, a raconté des histoires comme quoi elle était la plus belle femme, que tout le monde voulait l’épouser, que tous ont levé leurs mains. Je n’ai demandé à personne de lever les mains. C’est absolument faux, évidemment !

Quand J’ai entendu cela, J’ai été choquée. Personne ne désirait épouser cette femme !
Toutes ces déviations, vous les empruntez à cause de votre passé. Essayez d’aller au-delà de votre passé sinon vous n’arriverez pas à vous élever très haut.

Une personne qui n’est pas innocente ne peut pas vénérer Shri Ganesha.

Dans sa main droite, Il tient une Parasha. Vous devez savoir ce dont il s’agit, c’est un instrument terrible, vous voyez. D’un seul coup, Il vous tranche la tête. C’est comme une guillotine. Ceux qui ne sont pas innocents, qui jouent leurs petits jeux, qui jouent des tours, qui médisent, qui se complaisent dans la saleté, Il leur coupe la tête.

L’innocence est très acérée. Elle ne supporte aucun compromis, et cela vous pouvez le voir dans la vie du Christ. Shri Ganesha, avec sa trompe, se saisit des gens et les rejette à gauche et à droite [dans le subconscient ou le supraconscient]. Il leur laisse leur chance, les contemple, les observe, leur laisse du temps pour s’améliorer, mais si cela n’est pas fait, si après cette période de grâce ils sont toujours ‘à moitié cuits’, alors Il les rejette, Il les jette hors de Sahaja Yoga.
Il est absolument impensable d’imaginer qu’après votre réalisation, vous puissiez vous maintenir dans Sahaja Yoga sans vous consacrer totalement à l’innocence.

L’innocence vous donne la plus entière sincérité. Et Shri Ganesha est le Juge de votre sincérité et Il est celui qui, lorsque vous êtes à la périphérie de Sahaja Yoga, vous projette sur la tangente. Et quand vous sortez de Sahaja Yoga, vous commencez à tomber de plus en plus, et à la fin vous pouvez développer d’horribles maladies du Mooladhara Chakra. Ceux qui sont frappés par Shri Ganesha sont ceux qui sont le plus durement frappés. Si vous l’avez approché d’une manière qui n’est pas autorisée, faites très attention.

Faites face à vous-mêmes, voyez-vous vous-mêmes, observez-vous.
Il y a d’autres variations possibles : certaines personnes se prennent pour de grands Sahaja Yogis, mais leur contribution essentielle à Sahaja Yoga est de ne créer que des problèmes.

Le genre de truc extrêmement rusé et malsain utilisé par certains Sahaja Yogis, c’est que, si un bon Sahaja Yogi se lève pour dire aux gens leur fait et les aider par ses paroles, eh bien ces personnes malicieuses vont frotter leur index droit pour montrer que celui qui parle catche au Visshuddhi.

Je vous mets en garde et Je vous averti solennellement : ne jouez pas à ces jeux là parce que vous allez vous faire du tort à vous-mêmes. Ceux qui croient qu’ils peuvent jouer avec des possibilités de s’échapper, ceux-là doivent savoir qu’ils ont déjà une corde autour du cou. Comme les anges déchus, vous allez vous écraser jusque dans l’abysse du plus immonde des bourbiers.

Et Mon avertissement est : « Essayez d’être honnête avec vous-même ».
Ces pays ayant des problèmes résultant des péchés collectifs commis actuellement ou auparavant, ne devraient plus être des exemples pour vous.

Si votre pays a été rusé, dominateur, il vous appartient alors d’être innocent. Si vous provenez d’un clan de renards, vous aurez alors à être innocent. Si vous venez d’un clan de brigands, il vous faut être extrêmement éveillé. Si vous venez du clan des romantiques, il vous faut être extrêmement pur. Vous devez être l’antithèse des péchés dont nous souffrons.

Si vous êtes la lumière dans l’obscurité, il vous faut briller et non pas être ténébreux. Et nous avons à briller dans l’obscurité pour éclaircir la pénombre et non pas devenir sombres nous-mêmes !

Donc ne négligez pas ce karma collectif du pays dont vous venez, et en étudiant son histoire, voyez par où il a péché, par où il s’est dégradé spirituellement, et ayez à cœur vous-même d’être l’antithèse de ces défauts.

Ceux qui sont esclaves du confort, émergez de cette situation. Ceux qui aiment le plaisir doivent s’en débarrasser. Ceux qui sont tentés par les femmes ou les hommes ou par la boisson et tout cela, il faut émerger définitivement de ces tentations.
Certes il y a des péchés de fourberie, d’agressivité, de lâchetés plus profondes [plus subtiles] que nous commettons. Toutes ces choses doivent être étudiées afin de comprendre ce que nous devons faire pour notre pays, [pour le bien commun] afin qu’il émerge avant tout totalement de toutes ces tentations, de toutes ces erreurs de comportement, comme un lotus hors de la boue.

Si par exemple votre pays est un pays de racistes, il faut que vous-mêmes deveniez intégrés avec toutes les races du monde. Créez ainsi l’antithèse des faiblesses de la communauté dont vous provenez pour lui donner le sens qui devrait être celui de son évolution, pour aller plus haut, pour lui donner une direction adéquate.
Je peux vous dire une chose : Shiva tolère beaucoup de non-sens parce qu’il aime pardonner. Le principe de Vishnu essaie de jouer avec les êtres mauvais pour finalement les punir ou les tuer. Mais le principe de Ganesha n’a pas une once de compromis en Lui-même. Et lorsque ce principe de Shri Ganesha, élevé au pouvoir de l’Ekadasha Rudra, va revenir en tant que le Christ-Roi, à ce moment-là, il n’y aura pas de compromis [de pardon], pas de Shri Mataji, pas de pleurs, pas de jérémiades, il n’y aura plus d’arguments. C’est Shri Ganesha Lui-même qui va jeter les gens dans l’enfer. Donc soyez prudents à ce sujet.

Aujourd’hui, il vous faut, en la présence de Shri Ganesha, faire un serment. Et ce serment c’est : « Quel que soit le passé de mon pays, je vais faire le contraire ».

Par exemple Je dirais que les Indiens ne se comportent pas très correctement avec l’argent. Ils peuvent être très horribles en matière d’argent et parfois ils créent un problème quand il s’agit d’argent. Eh bien on doit savoir que nous devons être absolument attentifs en ce qui concerne l’argent.
Il ne suffit pas seulement d’être innocent dans son petit coin tout seul, mais c’est plus que cela. Il faut être innocent d’une manière si emphatique que cela se voie, que les gens soient impressionnés par notre capacité d’innocence.

Une fois J’ai posé une question à mon beau-fils qui est une personne très intègre : « Serait-il honnête de faire ça ? Et il a répondu : « Ce serait honnête en se conformant aux apparences de l’honnêteté, mais ce ne serait pas conforme à l’essence de l’honnêteté. »

Donc c’est ainsi que vous devez être honnête, il faut être honnête dans son essence, et l’essence de l’honnêteté c’est l’innocence. L’essence de la sincérité, c’est l’innocence. L’essence de la beauté, de la gloire, c’est l’innocence. Et l’innocence, c’est cela qui vous donne le détachement absolu.

Ainsi, quand nous nous prosternons devant ce symbole de l’innocence, ayons le courage de faire face à ce que nous avons fait de nous-mêmes. Quel qu’ait été votre passé, maintenant émergez-en, sortez en. Soyez juste le contraire de ce que vous avez pratiqué à tort, des erreurs que vous avez faites. Ce que vous avez pratiqué dans l’obscurité, eh bien plantez-vous fermement contre cela. C’est ainsi que vous affirmerez votre caractère, votre force, et que vous montrerez au monde que l’Esprit éveillé, illuminé en vous, vous a donné à la fois cette force et cette nouvelle dimension en vous-mêmes.

Donc le deuxième serment que maintenant nous devons prendre devant Shri Ganesha, c’est que : « Je serai honnête envers moi-même. Je ne vais pas me décevoir moi-même pour quelle que raison que ce soit. »
La troisième caractéristique essentielle de Shri Ganesha, c’est qu’aucune déité autre que sa Mère n’existe. Et vous connaissez toutes les histoires à Son sujet, comment il adorait sa Mère, parce qu’Il sait que Sa Mère est le Pouvoir, et Il sait que Lui est la source de votre sagesse, Il est l’incorporation de la sagesse, et la plus grande sagesse qu’Il a, c’est qu’il vaut mieux vénérer la Mère plutôt que quiconque car la Mère est le Pouvoir.

Selon Lui, dans la relation au Père, si vous voulez atteindre le Père, vous ne pouvez que passer par la Mère, et deuxièmement le Père n’est juste que le Témoin. Toute Sa sécurité, tous Ses pouvoirs, toute Sa beauté, Son innocence, viennent de Sa Mère.

Donc votre troisième serment devrait être que, « Pour nous, notre Mère est si puissante. Pourquoi aurions-nous peur de quoi que ce soit ? Puisqu’Elle est pour nous la source de la sagesse, où irions-nous la chercher, cette sagesse, ailleurs que chez Elle ? »
J’ai l’air parfois très innocente mais Mon innocence est de l’intelligence complète, Je pense, et c’est la raison, vous voyez, pour laquelle les gens prennent du temps à l’accepter. Mais ceux qui sont comme Shri Ganesha, qui sont les plus sages de tous, connaissent le truc.
Un autre serment que nous devons faire aujourd’hui, c’est que : « Nous allons respecter chaque Sahaja Yogi de tout notre cœur parce qu’ils sont faits du même moule que Shri Ganesha. » Nous n’allons pas nous jouer d’eux, nous moquer d’eux. Tant qu’ils sont dans Sahaja Yoga, nous devons les respecter. Mais ils peuvent être rejetés, ils peuvent en sortir. Cependant, jusqu’à ce que cela arrive, ne portez pas votre ego sur les autres. Ne pensez pas que vous comprenez tout, que vous savez tout, mais respectez chaque individu, non pas pour ce qu’il a lu ou appris, mais parce qu’il s’agit d’une grande âme.
Je ressens que tout l’Occident souffre d’une simple maladie, c’est qu’ils ne savent pas comment respecter les autres. Tout ce qui ne correspond pas à leur mentalité, ils ne vont jamais l’accepter ni le respecter. Avec leur ego, ils veulent juger et condamner chacun.

Sortez donc de cela et dites-vous à vous-même : « Je ne sais rien. J’ai été un âne stupide avec mon ego. » Rendez-vous humble vous-même dans votre cœur, ouvrez votre cœur et aimez-vous les uns les autres.

Les deux choses que vous devez promettre à Shri Ganesha sont le respect et l’amour. Si vous ne pouvez pas faire cela, votre élévation va rencontrer de nombreuses difficultés.

Que Dieu vous bénisse !
[Interruption audio]

Aujourd’hui Je pense que tous les couples mariés vont venir auprès de Moi pour placer le sindhur ou le kumkum sur leurs fronts. Ils doivent Me dire leurs noms et de quels pays ils viennent.

Je vous ai spécialement parlé ce jour de Shri Ganesha parce que nous avons eu de si nombreux mariages et maintenant des enfants vont naître de votre union, mais ne pensez pas que Shri Ganesha est né en vous. J’ai vu que certaines personnes avaient des idées aussi folles. Ils ont confiance en vous et vous devez vous occuper d’eux. Avant tout vous devez les développer au niveau [des qualités] de Shri Ganesha. Vous devez les mouler dans cette forme et leur apporter plus de paix et d’attention.

J’ai ressenti que les enfants [les bébés], s’ils ne sont pas totalement massés dans leur enfance, vont devenir très remuants. Il est ainsi très important de comprendre comment apporter tout le confort à l’enfant et s’occuper de lui, mais ne le gâtez pas.

C’est une grande bénédiction de la part de Shri Ganesha car c’est Lui qui crée l’enfant dans le ventre de la mère. Il sélectionne le visage, la couleur, tout. Grâce à Son pouvoir magnétique, il gère l’attraction du bon type de gène. Il accomplit tellement de choses importantes pour vous. Il est tout le temps occupé et ne se repose jamais. Il est si plein de Joie et travaille tellement. Il ne se plaint jamais. C’est une telle aide pour votre Mère. C’est pourquoi l’on dit qu’Il est le support de la Kundalini.

Quand le Christ naquit, il a été dit que : « Tu seras le support de l’univers. »

Vous tous êtes également Mon support. Mais vous devez être des supports résistants car Je suis une personne massive. Aussi, pour M’aider, vous devez être extrêmement puissants et loyaux car Je vous ai créé dans le moule de Shri Ganesha.

Que Dieu vous bénisse !
[Interruption audio]

Il existe une chose appelée Samkalp qui signifie que vous devez maintenant dire pourquoi vous désirez faire un Puja à Shri Ganesha. C’est appelé Samkalp.

A ce moment vous devez dire : « Je désire vénérer Shri Ganesha afin de développer Sahaja Yoga et de construire Sahaja Yoga en moi-même pour tous mes amis, toute ma famille, tous les gens de mon pays, le monde entier. » Donc c’est traduit mais maintenant il va le dire en Sanskrit et vous allez tous le répéter.

Nous devons maintenant décrire l’heure qu’il est, où nous sommes, la rivière ou le fleuve qui est proche, le pays où nous sommes, et l’endroit où nous faisons notre vénération. La description de tout ce qui arrive aux gens qui vénèrent Shri Ganesha est importante. Il purifie ici aux pieds du Matterhorn.
Quand vous nettoyez normalement Mes pieds, nous utilisons seulement de l’eau. Mais aujourd’hui J’ai également utilisé du lait car, si vous regardez les cours d’eau qui descendent de ces montagnes, elles sont toutes laiteuses. C’est pourquoi on a versé du lait juste pour symboliser que ces cours d’eau lavent les pieds de Shri Mataji, les eaux laiteuses des glaciers et également l’eau qui en sort.

Il y a un endroit au Cachemire appelé ‘Shirabhavani’ et on disait que, lorsqu’une grande personnalité divine viendrait là, l’eau allait devenir comme du lait. Et quand Je me suis rendue là, toute l’eau est devenue semblable à du lait, vous voyez. Tous ont été totalement surpris ! [Shri Mataji rit.]

[Quelques mots en indien]

Les couples mariés doivent maintenant venir ensuite, lorsque cela et tout le reste est préparé pour eux. Aussi maintenant Grégoire, tu peux dire l’Atharva Sheersha en anglais.
[Interruption audio]

Cela [votre union] doit être accepté comme s’il s’agissait de votre propre enfant et essayez de le rendre le plus beau possible. Et les valises ne sont pas un échappatoire. Je ressens que les intellectuels de ce pays ont détruit tous les mariages ainsi que le romantisme. Essayez de vous rendre heureux les uns les autres en vous connaissant l’un l’autre d’une manière douce, en apprenant ce que vous aimez ou n’aimez pas, ce que vous aimez spécialement. Toutes ces choses, de petites choses, si vous les étudiez bien, alors vous pourrez être des gens très heureux.

Pareillement, vous devez vous respecter l’un l’autre. Et les désirs des uns et des autres doivent être respectés. Chaque fois qu’il y a eu de l’analyse et des diagnostiques absurdes, cela a conduit à des problèmes dans les mariages. Ainsi tout ce qui est superficiel ne devrait pas être important, les projections mentales doivent être abandonnées mais les projections du cœur doivent commencer maintenant. Sinon de très petites choses pourront vous déranger.

Aujourd’hui est une bénédiction spéciale pour vous tous venant du kumkum de Shri Ganesha et Je suis sûre qu’il va vous bénir avec de grandes nouvelles. Et l’année prochaine Je vais avoir plein de tous petits bébés ici. [Applaudissements]

[Fin de l’audio.]