Public Program, Geneva 1985

Geneva (Switzerland)

1985-06-11 The Truth Has Two Sides, Geneva, Switzerland, DP, 163' Download subtitles: CS,DE,EL,EN,FI,FR,IT,LT,NL,PT,RU,SK,TH,TR,ZH-HANS,ZH-HANTView subtitles:
Download video (standard quality): View and download on Vimeo: View on Youku: Transcribe/Translate oTranscribe

Feedback
Share

Public Program. Geneva (Switzerland), 11 June 1985.

English transcript verified IBP
Traduction française version 1/1/2014.

Je salue tous les chercheurs de vérité.

Mais la vérité a deux facettes: l’illusion que nous voyons peut ressembler à la vérité, et l’essence de l’illusion aussi peut sembler être la vérité. Mais l’autre facette est absolue et doit être ressentie, vous devez en faire l’expérience sur votre système nerveux central. Ce n’est pas une projection mentale à laquelle nous pouvons penser, ni quelque chose d’imaginé émotionnellement, mais la vérité est ce qu’elle est, elle ne peut pas être modifiée. Elle ne peut pas faire de compromis. Nous devons faire preuve d’humilité pour connaître la vérité.
Maintenant nous avons découvert en science, avec humilité, tant de choses que nous ne connaissions pas auparavant. Mais tout cela est connu de l’extérieur. Par exemple, l’arbre doit avoir des racines, et on ne sait rien de ces racines si on regarde simplement l’arbre. Et lorsque quelqu’un parle des racines, cela nous secoue, parce que nous n’en avions aucune connaissance avant. Ainsi, nous sommes conditionnés à ne voir que l’arbre, et nous n’arrivons pas à faire comprendre à notre mental qu’il doit bien avoir des racines.
Donc, nous pouvons dire que les gens ont beaucoup avancé en science, ont progressé et ont formé des pays développés. Mais ils ne réalisent pas que, s’ils ne recherchent pas leurs racines, ils seront complètement détruits. Maintenant que Je suis devant vous, il ne faudrait en aucune manière ressentir que Je suis ici pour vous offenser, mais Je suis venue ici pour vous parler de ces racines, des magnifiques propriétés que nous avons à l’intérieur de nous.
Nous connaissons tant d’énergies autour de nous, comme l’électricité, la gravité, dans le domaine scientifique de la connaissance. Mais il y a en nous des énergies plus subtiles, que nous devrions essayer de comprendre, avec la même humilité et la même ouverture d’esprit qu’un scientifique.
En fait, les problèmes que nous affrontons ici en Occident, nous devrions essayer de les comprendre. Comme Me l’a demandé quelqu’un en Amérique: “Qu’est-ce qui ne va pas en Occident?” Nous devons voir ce qui s’est produit en nous dans notre évolution. Lorsque nous avons évolué à travers le développement industriel, nous avons acquis certains tempéraments et un certain système de valeurs. L’industrialisation était une bonne idée, mais il n’y a aucun discernement pour savoir où l’arrêter. Et c’est ainsi que, lorsque nous allons dans des pays très industrialisés, nous pensons que nous ne mangeons que des produits chimiques et non de la nourriture. En fait, l’équilibre doit être maintenu, mais comment? En connaissant nos racines.
En fait, le premier problème que Je ressens dans l’esprit occidental, c’est que c’est un être mental; il a développé cette capacité mentale au-delà de l’équilibre. Par exemple, les industries doivent en permanence fabriquer de nouvelles choses; chaque fois que nous devons vendre des produits, nous devons créer de nouvelles modes, sinon les machines seront sous-alimentées. De la même façon, notre cerveau commence à produire de nouvelles choses, c’est ainsi que ces choses sont créées par l’homme. Par projection mentale, nous commençons à penser tout le temps à de nouvelles choses et nous apprécions tout ce qui est nouveau pour nous.
Nous devons nous mettre à de nouvelles choses, mais pas à quelque chose qui soit totalement dénué de valeur traditionnelle. Par exemple, l’autre jour, J’ai dit: “Qu’y a-t-il de si spécial chez Freud, pourquoi l’acceptez-vous et pourquoi pas Jung?” La raison en est qu’il nous a donné des idées très nouvelles. Tout ce qui est nouveau n’est pas toujours bon; par exemple, le plastique a été nouveau en son temps, et vous savez quels sont les résultats du développement du plastique. Si c’est vrai à propos de la matière, qu’en est-il de l’Esprit?
Alors, lorsque nous recherchons la vérité, nous essayons aussi tout le temps de trouver une nouvelle méthode. Et Je pense que le mal qui est apparu sous la forme d’un mauvais type de gourous est le produit de ce genre de demande. Il y a seulement soixante-dix à cent ans, Je dirais, a débuté tout à coup en Inde une nouvelle vague de nouvelles idées sur la connaissance des racines.
Certaines des choses dont ils parlent ne sont pas écrites ni dans les Vedas, ni dans les Puranas, ni dans aucun livre de connaissance orientale, ni dans les livres qui ont été écrits d’après le Christ comme la Bible, le Coran d’après Mahomet, ou bien les écrits de Zoroastre. Cela n’a pas la moindre relation avec les anciennes connaissances sur les racines. Donc nous avions le même genre de problème à propos de la religion.
Par exemple, prenons le Christianisme: le Christ est venu sur cette Terre, comme vous le saurez plus tard, pour créer une conscience particulière en nous, celle de l’Esprit. Il réside à l’intérieur de nous, dans un centre particulier que nous appelons le Chakra de l’Agnya, et Il est décrit dans les écritures indiennes en tant que Mahavishnu. Et dans Sa forme la plus pure, Il existe en tant que Omkara, en tant que Verbe. Il est beaucoup décrit en Occident, dans la connaissance occidentale, de façon mentale. Mais en fait Il est beaucoup abordé dans la philosophie indienne. Vous ne pouvez pas comprendre le Christ par projection mentale, parce qu’Il est au-delà du mental.
Il a dit Lui-même: “Vous devez renaître.” Lorsque Nicodème a demandé: “Qu’entends-Tu par ‘renaître’? Dois-je entrer dans le ventre de ma mère?” “Non,” a-t-Il répondu, “ce qui est né de la chair est chair, et tu dois naître de l’Esprit-Saint.”
“Et qu’est-ce que l’Esprit-Saint?” On a posé cette question à l’évêque de Canterbury, Je l’ai vu à la télévision, et il a répondu: “Je suis agnostique.” Alors le journaliste lui a demandé: “Que faites-vous ici, alors?” Il a répondu: “Je fais mon travail.” Alors le journaliste a repris: “D’accord, moi aussi je fais mon travail.”—compréhension mutuelle entre deux projections mentales.
L’Esprit-Saint a Sa réflexion à l’intérieur de vous, c’est la Kundalini. [Au traducteur: Non, montrez-leur juste la Kundalini. En bas—non, non, montrez la Kundalini, dans le sacrum, maintenant.]
En fait, cette Kundalini a été décrite très clairement dans beaucoup d’écrits en Inde. Il est dit dans la Bible: “J’apparaîtrai devant vous comme des langues de feu.” Ce sont ces centres-ci, et voici l’Arbre de Vie qu’Il a décrit. En fait, dans le Coran, il est décrit en tant que Assas. Nulle part dans l’une de ces anciennes écritures, ni jusqu’à l’époque de Kabir, c’est-à-dire il y a à peine quatre, cinq cents ans, personne n’a dit que cette Kundalini vous crée des problèmes.
Mais J’ai vu beaucoup de gens écrire des livres sur la Kundalini, plus tard, et il y a un livre très épais comme cela, J’ai été stupéfaite de voir la description qu’un écrivain allemand y a donné de la Kundalini: Elle peut vous donner de la chaleur, Elle peut vous donner des maladies, Elle peut vous faire danser, Elle peut vous faire sauter.
Donc voilà comment ils ont essayé de vous conditionner contre votre processus d’évolution. Et les religions qui sont apparues après les grandes Incarnations ont aussi essayé le même truc. Paul est la personne qui a initié ce genre de conditionnement dans la Bible. En réalité, Paul n’avait rien à faire avec le Christ. Comment il est présent dans la Bible, Je n’arrive toujours pas à le comprendre, depuis Ma toute petite enfance.
Et ensuite, il est né en tant qu’Augustin, qui a de nouveau créé cette religion, l’a organisée, et l’a conditionnée. Et aujourd’hui, c’est étonnant, mais des gens mettent en doute la naissance du Christ, Ses pouvoirs divins de faire des miracles. En fait, avec leur projection mentale, ils essayent de prouver qu’Il était simplement comme nous. Et on dit aussi des choses obscènes et répugnantes sur Lui et Sa mère.
C’est l’enfer que nous avons créé avec nos projections mentales. Comment osons-nous dire ces choses à propos d’une personnalité aussi importante que le Christ! C’est notre ego qui nous a rendus si effrontés et si arrogants, et nous préparons notre propre destruction en mettant en doute de telles personnalités, qui peuvent vraiment nous protéger et nous guider dans notre ascension spirituelle.
C’est encore le résultat de cette quête du nouveau, car le mental veut tout le temps trouver quelque chose de nouveau, et développe cet ego. Par exemple, si vous allez en Amérique, vous feriez mieux de leur demander comment ouvrir les robinets de la salle de bain, car chaque robinet est différent. Si vous appuyez juste sur quelque chose, vous pouvez être aspergé, parce qu’ils veulent que chaque endroit soit nouveau. Et cela leur prend des heures pour décider du genre de robinets qu’ils auront.
En montant dans une voiture, une voiture américaine, mieux vaut leur demander comment ouvrir la porte, car s’il y a un accident, vous pourriez ne pas le savoir, cela peut être quelque chose de nouveau. Ce pouvoir de décider est allé si loin que les gens ont vraiment l’air d’enfants stupides.
L’ego arrête la maturité d’une personne. Le conditionnement de l’ego est le pire de tous, et ne peut pas être enlevé. Si vous êtes conditionné par votre super-ego, vous avez vos douleurs, vous avez vos problèmes. Mais lorsque vous avez de l’ego, c’est vous qui causez des problèmes aux autres, vous agressez les autres. Ensuite, pour surmonter cet ego, ils essayent encore des processus mentaux, ils essayent de s’habiller comme des peuples primitifs. Ce n’est pas en vous habillant comme des peuples primitifs que ce cerveau va devenir primitif. Je veux dire, vous savez qu’il a maintenant atteint son maximum; il devrait arrêter de se comporter ainsi de façon stupide.
Par exemple si vous allez en Angleterre, vous remarquerez des gens avec des couleurs bizarres, avec des couleurs bizarres sur les cheveux, et ils s’appellent des punks. Alors J’ai demandé à ceux qui sont venus à notre programme: “Pourquoi vous faites-vous ce genre de choses?” Alors ils ont répondu que cela rend les gens très attirants. Pour Moi, ils ont l’air de clowns, mais eux pensent que tout le monde se sent attiré par cela.
Donc le second fléau que Je remarque, c’est que nous voulons que tout le monde se sente attiré par nous. Mais à quoi cela sert-il? C’est une recherche vouée à l’échec. Si chaque personne est attirée vers vous, qu’obtient-elle ou qu’obtenez-vous de cette personne? Je n’arrive pas à comprendre. Mais au contraire, vous vous attirez des ennuis. Je veux dire, si vous devenez comme des punks, vous pouvez devenir aveugles. Ou vous pourriez peut-être attraper des problèmes de peau sur la tête.
Mais avec cette façon de bouger tout le temps les yeux pour voir combien de personnes sont attirées par vous, savez-vous ce que vous pouvez attraper? Cette maladie d’Alzheimer, qui apparaît maintenant, et qui est un comportement de démence précoce. Maintenant en Amérique, ils ont découvert qu’avant l’âge de trente-cinq ans, une personne sur cinq perd la raison—une sur cinq, pouvez-vous l’imaginer? Une sur cinq; c’est ce que J’ai lu aujourd’hui dans le Reader’s Digest. Peut devenir, peut devenir. On appelle cela la maladie d’Alzheimer. La maladie d’Alzheimer; une nouvelle maladie, d’après ce qu’ils disaient.
C’est le nom d’un scientifique, Alzheimer ou quelque chose comme cela. Et ils affirment que, si vous vivez après trente-cinq ans, ces choses commencent à se propager. Mais dans un pays simple comme l’Inde ou d’autres pays, où les gens ne sont pas développés au point d’avoir des aventures, ils n’ont pas cette maladie. C’est pour cela que le Christ a dit: “Tu n’auras pas d’yeux adultères.” Et c’est si difficile à comprendre que ces gens qui vont à l’église veuillent simplement cela.
Je suis désolée, Je dois vous parler de cela, parce que Je le remarque partout où Je vais en Occident. C’est une maladie terrible qui se répand maintenant. Au premier abord, cela a l’air très frivole, mais ça ne l’est pas, cela a des implications très profondes. Les yeux doivent être si innocents qu’ils ne devraient exprimer aucune avidité ou convoitise.
La seule solution que Je connaisse, c’est l’éveil de la Kundalini et la Réalisation, à travers lesquels le Christ est éveillé en vous dans votre système nerveux central. Il réside dans le Chakra de l’Agnya, qui est sur le chiasma optique—qui est dans le chiasma optique. S’il n’y a pas d’innocence chez une personne, alors son Chakra de l’Agnya se bloque. Donc c’est la purification la plus importante dont nous ayons besoin aujourd’hui.
Imaginez, ces gens qui disent qu’ils sont Chrétiens, ces nations chrétiennes, ce sont les gens qui vont tout à fait contre le Christ—c’est très surprenant. Tout ce qui a été prêché par quelqu’un—par exemple en Inde, il est dit qu’en chacun réside l’Esprit; mais les stupides intellectuels de l’Inde sont très occupés avec le système des castes. De tels intellectuels doivent comprendre qu’ils ne peuvent pas intellectualiser Dieu. Les gens n’apprécient pas que Je leur dise: “Vous devez vous purifier pour devenir une personnalité innocente.”
Le problème de l’Occident aujourd’hui, c’est qu’il a perdu sa valeur, en ce qui concerne la purification. Cette purification n’est pas celle du corps, il ne s’agit pas de voir comment vous vivez proprement à l’extérieur, comment vous vous représentez vous-même, mais c’est à l’intérieur. La destruction ne va pas agir de l’extérieur, c’est à l’intérieur de nous qu’à chaque instant, nous élaborons notre destruction.
En 1972, lorsque Je suis allée la première fois en Amérique, Je leur ai dit: “N’adhérez pas aux théories freudiennes, et ne vous laissez pas tenter par des perversions absurdes. Si vous faites cela, vous pouvez attraper une maladie qui tuera toute la nation, et les nations.” Et vous savez que l’épidémie du SIDA a commencé.
Vous serez heureux d’apprendre que, grâce à l’éveil de votre Kundalini, vous pouvez guérir toutes ces maladies; parce que, lorsque la Kundalini est éveillée, la chose la plus importante qui se produit, c’est que tout ce que vous avez fait jusqu’à présent est totalement terminé. Cela se produit dans chaque Chakra, mais particulièrement à l’Agnya.
Au Chakra de l’Agnya, lorsqu’Elle ouvre le Chakra de l’Agnya, la Déité du Christ est éveillée. Et l’ego et le super-ego, qui nous ont donné une structure en œuf, sont simplement aspirés spontanément, parce que la Kundalini est une force vivante et qu’Elle vous purifie complètement. Ensuite vous croyez que le Christ est mort pour nous nettoyer et nous purifier. Il a souffert et Il a été crucifié pour cela, afin qu’Il puisse venir dans ce petit espace entre l’ego et le super-ego.
Maintenant le temps est venu de prouver toutes ces grandes Incarnations et toutes les grandes Ecritures. En fait, lorsque nous parlons de Déités, les gens sont vraiment sidérés, parce qu’ils n’En ont jamais entendu parler. Les Déités sont les étapes, comme les êtres qui sont venus nous sauver, les Maîtres. Ils avaient en Eux la Force Divine, et chaque fois qu’Ils sont venus sur cette Terre, Ils ont essayé de nous apporter une nouvelle conscience.
Par exemple, nous pouvons commencer par le premier Chakra, qui n’est rien d’autre que l’endroit où a été formé le carbone, dans le tableau périodique des éléments. C’est uniquement grâce à la formation du carbone que nous avons pu avoir la chimie organique, et que, plus tard, nous avons eu les acides aminés, et ensuite les acides aminés ont formé la vie. Ensuite à partir de cette vie est apparue l’amibe, comme vous le savez, et à partir de l’amibe, nous sommes aujourd’hui des êtres humains.
Mais pourquoi ne réfléchissons-nous pas à la raison, la cause? Pourquoi sommes-nous devenus des êtres humains? Avons-nous quelque chose de particulier, qui fait que nous seuls puissions devenir des êtres humains? Et quel est le but de notre vie? Est-ce seulement de regarder nos montres et de perdre notre temps à parier aux jeux? Est-ce pour cela que nous sommes nés—pour n’avoir aucun respect pour nous-mêmes? Etre frivole est un crime aux yeux du Divin.
Vous devez savoir que vous êtes des personnalités très profondes. Regardez les sept étages qui vous animent. Vous êtes l’incarnation de tous les instruments auxquels vous pourriez penser. Non seulement cela, mais ce qui doit vous arriver est le dernier déclenchement. Et une fois qu’il aura lieu, vous serez simplement complètement purifié, vous deviendrez alors le véritable instrument. De même que tout instrument doit être connecté au secteur, de même vous devez être connecté. Et ensuite vous réaliserez combien vous êtes fantastique et dynamique, et quels grands pouvoirs vous avez.
Mais ce n’est pas destiné aux frivoles ou aux gens qui n’ont aucun respect pour leur propre être. Cela n’arrive qu’aux gens qui sont dans une recherche vraie et honnête, qui cherchent vraiment et honnêtement. Donc il est important pour nous de savoir que, pour devenir les citoyens du Royaume de Dieu, nous devons recevoir notre Réalisation, notre Soi.
Bouddha est allé jusqu’à dire: “Ne parlez pas de Dieu, parlez simplement du Soi.” Même Mahavira a dit la même chose. Le Zen est allé même plus loin, en disant: “Parlez seulement de la conscience sans pensées.” C’est la première conscience que vous atteignez lors de l’éveil de la Kundalini, vous devenez alors complètement conscient, sans aucune pensée. Par exemple, lorsque vous voyez un beau lac sans ride à la surface, vous voyez toute la création autour de lui s’y refléter, en vous donnant une joie parfaite. Jusqu’à présent, nous n’avons pas connu cette joie, qui n’a aucune dualité. Nous connaissons le bonheur, qui n’est rien d’autre qu’une flatterie de l’ego, et lorsque l’ego se dégonfle un peu, alors nous sommes malheureux—voilà l’illusion que nous avons.
Pour atteindre la réalité, nous devons être le Soi, et ce Soi est au-delà de l’ego et du super-ego. Alors vous ne vivez plus selon des termes relatifs, mais vous vivez avec l’absolu. Par exemple, vous ressentez juste la brise fraîche dans la main, comme si l’ordinateur avait démarré, et vous avez une relation étroite avec le Divin. Même lorsque vous tendez les mains à propos d’une question, vous pouvez en avoir la réponse en tant que brise fraîche, signifiant: “Oui, très bon!” ou en tant que brise chaude, signifiant: “Mauvais!” Mais vous pouvez même avoir des cloques si vous essayer d’approcher quelqu’un qui est une personnalité possédée.
Toutes ces informations vous parviennent de l’inconscient, qui est maintenant devenu conscient sur votre système nerveux central. Voilà ce qu’il faut comprendre: votre inconscient doit devenir, doit ‘devenir’ conscient. Alors, toutes les informations que vous avez reçues jusqu’à présent de l’inconscient sont maintenant clairement comprises par la logique.
Donc, la première chose qui arrive à votre système nerveux central, c’est que vous devenez—Je le répète, vous ‘devenez’ collectivement conscient. Ce n’est pas une projection mentale, mais vous le devenez simplement. Vous savez également tout sur vous-même, parce que vous connaissez tout sur vos propres centres et, si vous savez comment guérir ces centres, alors vous êtes parfait, en parfaite santé, en parfaite joie.
Cela, c’était pour l’introduction à Sahaja Yoga: saha signifie “avec”, ja signifie “né”—c’est spontané. Et “union” veut dire… “union”, c’est la signification du mot “yoga”. Il a aussi une autre signification, qui correspond à yukti, c’est-à-dire “le truc”. Yukti. Et également cela veut dire la dextérité, comment manier ce pouvoir lorsqu’il commence à couler à travers vous, et tout savoir à ce sujet; il faut donc le décoder.
Tout ceci est à vous. Une lampe allumée allume une autre lampe. Il n’y a aucun engagement. C’est tout à vous, vous devez le recevoir et ensuite l’établir. Tout ceci doit être gratuit, parce c’est le cadeau de la nature, c’est un processus vivant, vous ne pouvez pas payer pour cela. Vous ne pouvez pas payer la Terre Mère: pour faire germer une graine payez-vous quelque chose? Combien payons-nous aux fleurs pour qu’elles deviennent des fruits? La nature ne comprend pas l’argent.
De la même manière, Dieu ne comprend pas l’argent. Mais dans notre façon de vivre jusqu’à présent, nous avons toujours payé de l’argent pour le travail de Dieu. En particulier en Suisse, les gens croient que, si vous donnez de l’argent à d’autres pays, alors vous faites le travail de Dieu. La pauvreté est créée par des êtres humains, pas par Dieu. Si un pays comme l’Inde, gouverné pendant trois cents ans, devient pauvre, qu’y a-t-il de si surprenant? Donc cela montre qu’en donnant de l’argent, vous ne faites pas le travail de Dieu. C’est un problème humain, créé par des êtres humains, résolu par des êtres humains.
Le travail de Dieu est pure compassion: une compassion qui ne parle pas, qui ne peut pas s’évaluer en argent. Elle coule simplement, émet et agit. Elle n’attend rien, Elle ne peut pas être contrôlée, Elle ne peut pas être tuée, Elle n’a besoin d’aucune protection—voilà ce qu’est le travail de Dieu. Parce que, qui est l’autre, pour Dieu? Nous sommes tous partie intégrante de Son être. Si cette main-ci aide l’autre main, quel engagement y a-t-il? Donc il faut bien comprendre la différence entre la réalité de faire un travail de Dieu et l’illusion.
Une des qualités du Divin est d’étancher notre soif, comme le fait l’eau. Elle vous donne la lumière qui vous guide. Elle vous donne la force qui vous maintient debout sur le droit chemin. Elle vous donne la compassion qui vous fait apprécier vos vertus. Elle vous donne cette attraction qui vous emmène vers des niveaux supérieurs de l’Esprit. Elle découvre toutes les perles dans l’océan d’illusion. Elle vous donne cette paix intérieure et extérieure, et vous y êtes toujours aspergé par des pluies de joie et de béatitude.
C’est votre droit de l’avoir, vous devez l’avoir. Voilà ce que vous êtes censé être ici—mais avec humilité. C’est important, comme un geste de grâce. Comme lorsque quelqu’un vous remet une médaille, vous baissez la tête. De la même manière, lorsque vous êtes décoré par ceci, vous devez baisser la tête devant le Divin. Lorsque le public vous applaudit, vous ovationne, se lève pour vous applaudir, l’acteur s’incline devant lui, il salue le public. [A l’interprète: Il salue le public—d’accord?] Maintenant, de la même manière, nous devons saluer le Divin. Et ce que nous abandonnons alors, automatiquement, ce sont notre ego et nos conditionnements.
J’espère qu’aujourd’hui vous recevrez tous votre Réalisation. Et après-demain, lorsque Je parlerai de l’Esprit proprement dit, J’espère que vous pourrez vous arranger pour revenir. Plus tard, vous devrez l’établir complètement. Sinon, ce sera comme dans la parabole du Christ, où les graines qui avaient germé n’ont pas non plus pris racine.
Que Dieu vous bénisse!
[Est-ce qu’on répond aux questions? Pas de questions. Ou bien…]
[Fin de la première vidéo]
Vous voulez que Je pose des questions? Bien. Faisons maintenant l’expérience.
[Question: Comment se protéger de quelqu’un chez qui vous sentez quelque chose de pas très agréable sur les Chakras?]
Un problème d’ego. Ah, ah, bien. C’est ce que vous devez apprendre. Avant la Réalisation aussi, vous attrapez des autres, mais vous ne le sentez pas. Mais après la Réalisation, vous le sentez, mais temporairement, juste comme un indicateur. Donc vous devez apprendre comment vous protéger, et lorsque vous viendrez à notre centre, ils vous expliqueront tout en détail.
Chaque fois que Je suis venue en Suisse, ou dans d’autres endroits, J’ai vu que les salles sont toujours pleines, les gens aiment bien M’écouter. Mais il y a une chose qu’ils n’écoutent pas, c’est qu’ils doivent en faire une pratique, une parfaite compréhension, un évènement complet. Il n’y a pas de cours, il n’y a pas de cours pour cela, mais vous devez vous-même le comprendre des autres qui y sont arrivés, et vous pouvez en être maître vous-même. Seulement, vous devez y consacrer un peu de temps.
Les Suisses sont très forts pour fabriquer de bonnes montres, et ils veulent que les gens économisent leur temps; mais ils n’ont pas de temps pour Dieu. Pareil avec les Japonais, qui sont très bons en montres, mais n’ont pas de temps pour Dieu. Ils fabriquent des montres pour les autres, pas pour eux. Ils sont occupés à fabriquer des montres. En fait, vous devez aussi être égoïste, vous devez vous occuper de vous-même. Mieux vaut garder un peu de temps pour Dieu et pour vous-même.
Donc maintenant, nous allons avoir la…—si vous avez des questions, vous pouvez toujours… sachez que nous avons un centre régulier en Suisse, et vous pouvez toujours aller rencontrer ces personnes, et obtenir toutes les réponses de leur part.
Maintenant, tout d’abord, Je dois vous demander à tous de vous pardonner à vous-même et d’oublier ce que J’ai dit, parce que Je ne veux pas que vous vous sentiez coupable de quoi que ce soit. Voilà le plus grand obstacle en Occident, les gens se sentent coupables de tout. Je veux dire, même s’ils portent quelque chose qui n’est pas assorti, les gens commencent à se sentir coupables. C’est trop, cette manière dont nous nous sentons coupables, alors Je dois vous demander très humblement de ne pas vous sentir coupable du tout.
Malgré tout ce que vous ce que vous avez pu faire, tout ce qui s’est passé, il faut savoir que vous êtes le temple de Dieu Tout-Puissant, et votre Kundalini est tout à fait capable de vous donner la Réalisation, de vous purifier complètement; mais ne vous sentez coupable de rien. C’est une première condition: nous devons être dans de bonnes dispositions envers nous-mêmes, parce que nous allons entrer dans le Royaume de Dieu.
Il y a une deuxième chose que Je dois vous demander: nous devons utiliser la Terre Mère—même si, Je sais, c’est un peu frais, mais cela ne fait rien—Pouvez-vous enlever vos chaussures et mettre les pieds par terre? Parce que les chaussures sont aussi parfois un peu serrées, et vous empêchent de toucher la Terre Mère.
C’est une méthode vraiment très simple, extrêmement simple, parce que nous sommes juste prêts. C’est extrêmement simple parce que vous êtes juste prêts. En fait, tout d’abord, nous devrons faire en sorte d’essayer de ressentir nos propres Chakras, et de les purifier nous-mêmes, car s’il y a des problèmes, ils peuvent être enlevés. Pour cela, Je vous dirai comment placer votre main droite, mais la main gauche doit être placée vers Moi comme ceci, symbolisant votre désir de recevoir votre Réalisation.
En fait, la main droite doit être utilisée pour toucher des centres du côté gauche. Et c’est très simple: d’abord, nous mettrons notre main sur le cœur, lorsque Je vous le dirai. Ensuite nous devons la mettre dans la partie supérieure de l’abdomen, ensuite dans la partie inférieure de l’abdomen, puis de nouveau dans la partie supérieure de l’abdomen, puis de nouveau sur le cœur. Ensuite on doit placer la main ici, au coin du cou et de l’épaule—à partir de l’avant, comme ceci, pas à partir de l’arrière.
Voici le centre qui est toujours le pire, qui se bloque lorsque vous vous sentez coupable. Regardez-le comme si vous regardiez quelque chose de banal. A quoi bon se sentir coupable? Une autre projection mentale, c’est une illusion. Bien.
Ensuite, vous devez placer la main sur votre front, en travers comme ceci, et ensuite à l’arrière. Ensuite vous devez tendre la paume et mettre cette partie sur la zone de l’os de la fontanelle. Appuyez fort, et vous devrez la tourner sept fois dans le sens des aiguilles d’une montre, lorsque Je vous le dirai. En fait, n’essayez pas d’arrêter vos pensées ou autre chose, tout cela fonctionnera spontanément. S’il y a trop de pensées, alors vous pouvez mettre votre attention ici sur l’os de la fontanelle.
Alors, commençons maintenant. Vous devez tous le faire. Ceux qui ne veulent pas le faire doivent sortir, mais ne dérangez pas les autres, car les autres deviennent conscients de leur Soi. Ce n’est pas courtois. Maintenant, chacun doit fermer les yeux. Enlevez vos lunettes, car vous n’avez rien à voir, vous devez garder les yeux fermés.
Bien. Maintenant, mettez votre main gauche vers Moi, juste comme ceci, et ayez confiance en vous. Maintenant pardonnez-vous et fermez les yeux, gardez les yeux fermés. Fermez les yeux, mettez votre main droite sur le cœur et la main gauche vers Moi. Sur votre cœur. La main gauche vers Moi et la main gauche est utilisée pour l’action. [A l’interprète: Dites-leur.]
Maintenant, mettez s’il vous plaît votre main droite sur le cœur, la main droite sur le cœur. Donc la main gauche doit être gardée sur la cuisse, paume vers le haut. Soyez à l’aise, vous devez être à l’aise. Maintenant vous devez Me poser une question vraiment fondamentale. Dans le cœur réside l’Esprit, alors s’il vous plaît posez-Moi trois fois la question: “Mère, suis-je l’Esprit?” Vous pouvez M’appeler “Shri Mataji”, c’est très bien, ou “Mère”—comme cela vous convient. Vous devez véritablement avoir confiance en vous.
Maintenant, abaissez cette main droite sur votre estomac, dans la partie supérieure de votre côté gauche, et appuyez. C’est le centre de la maîtrise, qui a été créé par les Prophètes qui sont venus sur cette Terre. Alors ici, vous devez Me poser une autre question. Si vous êtes votre Esprit, alors vous devez être votre propre guide. Donc vous devez dire: “Mère, suis-je mon propre guide? Suis-je le prophète? Suis-je mon propre guru ? Suis-je mon propre maître?”
Hah!… Trois fois. Maintenant abaissez s’il vous plaît votre main dans la partie inférieure de l’abdomen et appuyez. C’est le centre de la connaissance sur le Divin. Cette connaissance n’est pas mentale, mais cette technique s’intègre à notre système nerveux central. Donc ici c’est vous qui devez dire quelque chose, car Je ne peux pas vous forcer à accepter la procédure d’éveil de la Kundalini.
Maintenant, vous devez demander vous-même à accéder à la Vraie Connaissance, la Pure Connaissance. Alors s’il vous plaît, dites six fois: “Mère, puis-je avoir la Vraie Connaissance? Puis-je avoir accès à la Pure Connaissance?” Avec cette demande, la Kundalini commencera à S’élever. Posez, s’il vous plaît, six fois la question: “Mère, puis-je, s’il Vous plaît, avoir la Vraie Connaissance, la Pure Connaissance?”
Maintenant, nous devons laisser passer la Kundalini qui S’est éveillée. S’il vous plaît, gardez les yeux fermés. Montez votre main droite et mettez-la sur la partie supérieure de l’abdomen. Maintenant, s’il vous plaît, gardez les yeux fermés, ne les ouvrez pas au milieu, car l’attention doit aller à l’intérieur. A cet endroit, comme Je vous l’ai dit, se trouve le centre de votre maîtrise. En fait, ici vous devez dire avec totale confiance en vous-même, affirmer: “Mère, je suis mon propre maître. Je suis mon propre guide, je suis mon propre prophète.” S’il vous plaît, dites-le dix fois.
S’il vous plaît, ne vous sentez pas coupable en disant cela; s’il vous plaît, ne vous sentez pas coupable. Vous êtes le prophète. William Blake a dit: “Les hommes de Dieu”, c’est-à-dire les chercheurs, “deviendront des prophètes, et ils auront le pouvoir de transformer d’autres en prophètes.” Vous êtes les hommes de Dieu, et vous deviendrez des prophètes. Ah, maintenant, c’est mieux. William Blake a aidé!
Maintenant, s’il vous plaît, remontez la main sur votre cœur. Il ne faut pas dire ces choses rapidement, mais avec compréhension et profondeur. Maintenant à cet endroit vous devez de nouveau affirmer avec totale confiance en vous: “Mère, je suis l’Esprit.” Dites-le douze fois, s’il vous plaît… Maintenant, voilà, c’est mieux. Cela fonctionne.
Maintenant, montez votre main dans le coin entre le cou et l’épaule. Avancez-la bien en arrière pour pouvoir appuyer sur l’os. Ici vous devez dire, avec totale confiance en vous: “Mère, je ne suis pas coupable du tout.” Vous devez savoir que, non seulement Dieu est l’océan d’amour et de compassion, mais par-dessus tout Il est l’océan de pardon. Quel que soit votre sentiment de culpabilité, comparé au pouvoir de pardon du Divin, vous ne pouvez avoir aucun sentiment de culpabilité. Alors, s’il vous plaît, dites seize fois: “Mère, je ne suis pas coupable du tout.”
S’il y a tout de même des gens qui n’arrivent pas à croire qu’ils ne sont pas coupables, alors pour se punir, ils peuvent le dire 108 fois!… C’est mieux. Personne ne veut avoir la punition, c’est une bonne idée… C’est mieux?
Maintenant, mettez votre main sur votre front, s’il vous plaît—avec la paume vers votre front, et appuyez des deux côtés. Mettez-la en travers, en travers. Je veux dire, mettez-la horizontalement. Et maintenant appuyez fort. Ici vous devez dire, peu importe combien de fois, mais du fond de votre cœur: “Mère, je pardonne à tout le monde.” Certains pensent que c’est difficile, mais c’est un mythe lorsque vous croyez que vous pardonnez ou que vous ne pardonnez pas. Mais si vous pardonnez à tout le monde, alors vous ne tombez pas dans de mauvaises mains—de façon mythique, bien sûr.
Maintenant, relevez votre main et mettez-la en arrière, à l’arrière de votre tête et tenez-la bien. Appuyez votre main un peu en arrière et tenez-la bien. En fait, ici vous devez dire, pour votre propre satisfaction peut-être: “Oh, Divin, s’il Vous plaît, pardonnez-Moi si j’ai fait quelque chose de mal envers Vous.”
Maintenant… Maintenant étirez votre main, et mettez votre paume au sommet de votre tête sur la zone de l’os de la fontanelle et appuyez fort, très fort, en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre, en disant que vous voulez votre Réalisation; car Je ne peux pas enfreindre votre liberté ici non plus. Alors s’il vous plaît dites: “Mère, je veux ma Réalisation. S’il Vous plaît, donnez-moi ma Réalisation,” sept fois. Appuyez la paume seulement, pas les doigts.
[Shri Mataji souffle dans le micro plusieurs fois.]
Maintenant, abaissez lentement votre main, ouvrez lentement les yeux. Placez votre main droite vers Moi, et la main gauche, placez-la au sommet de votre tête. Ne pensez pas, ne pensez pas, voyez s’il y a une brise fraîche qui sort. Changez de main, s’il vous plaît. Mettez votre main droite et voyez par vous-même s’il y a une brise fraîche qui sort. N’ayez pas peur; c’est subtil, c’est très subtil. Maintenant, changez de nouveau de main.
Maintenant, levez les deux mains en l’air comme ceci, mettez la tête en arrière et posez une question. [A l’interprète: Près du micro, approchez du micro.] Maintenant posez une question: “Mère, est-ce la brise fraîche de l’Esprit-Saint? Est-ce la Brahma Shakti? Est-ce l’amour de Dieu Omniprésent?” Maintenant, reposez les mains, s’il vous plaît. Voyez par vous-même. Ne pensez pas. Le sentez-vous sur votre main?
Ceux qui sentent une brise fraîche sur la main—c’est très subtil—ou sortant de leur tête, levez s’il vous plaît les deux mains.
La plupart d’entre vous l’ont senti. Mais Je vais maintenant vous dire comment vous protéger. Vous devriez tous savoir comment vous protéger. Certains n’ont pas senti parce qu’ils ont un problème ici, au Chakra du Vishuddhi. Ou peut-être n’ont-ils pas pardonné aux autres.
Essayez ceci. Mettez votre main droite vers Moi et votre main gauche comme ceci, pour équilibrer—vers le ciel. C’est ainsi que nous utilisons l’éther. Si vous sentez la fraîcheur ou quelque chose en-dessous, remettez-la comme cela, si vous sentez en-dessous.
Ces personnes sont très ‘speed’ et ils sont très ‘à droite’, voilà le problème qu’elles ont. Ce n’est pas grave, cela fonctionnera. Elles pensent trop! Le futur, elles sont tournées vers le futur. Ce n’est qu’en faisant face à vos problèmes que vous les résoudrez. Pas par projection mentale, mais en les affrontant, simplement en les voyant comme ils sont. Vous êtes l’Esprit, vous n’êtes pas le problème, vous êtes au-delà de tout cela. Après la Réalisation, le mot “problème” disparaît de votre vocabulaire!
Maintenant, mettez la main gauche comme ceci et la main droite vers la Terre Mère… C’est mieux, bien mieux. Hmm! Ne pensez pas. Vous pouvez le faire maintenant.
Maintenant, Je vais vous dire comment vous protéger. C’est très simple. Vous devez donner une protection à vos auras. Vous pouvez mettre vos lunettes si vous voulez. Cela, vous devez tous le faire, que vous ayez senti la brise fraîche ou pas. Donnez une protection à vos auras de cette façon: mettez la main gauche comme ceci et la main droite autour des auras, passez au-dessus de la tête et revenez en bas comme cela. La main gauche vers Moi. Bien, faisons-le sept fois, pour les sept auras. Un—Ne pensez pas. Ne pensez pas… Trois, quatre, cinq, six et sept. C’est important.
Maintenant, comment élever votre propre Kundalini, c’est aussi très simple. En fait, mettez votre main gauche devant votre Kundalini—vous pouvez le faire vous-même. Et la main droite tourne vers le haut, l’avant et le bas, comme cela, dans le sens des aiguilles d’une montre. La main gauche doit être stable, la main gauche doit être bien droite. Et ensuite on redescend. Et cette main-ci doit se déplacer bien droite. L’attention doit être sur la main gauche. Maintenant, essayez de déplacer la main correctement. C’est au sommet de votre tête que vous devez l’amener, amenez-la au sommet de votre tête. Penchez la tête en arrière, et faites une torsade, faites une torsade, une grande torsade, et attachez-la comme avec un nœud.
Faisons-le encore, pour la fixer correctement. Faisons-le encore, s’il vous plaît. La deuxième fois, faisons-le simplement. Maintenant mettez la tête en arrière, faites une grande torsade et faites un nœud. Maintenant, la troisième fois, pareil, mais avec trois nœuds. Encore. Maintenant faites-le vite. Mettez-la—un, faites encore une torsade; deux, encore une torsade; et trois. Maintenant regardez vos mains.
Vous vous sentez beaucoup plus léger. Sentez-le sur votre tête aussi, une brise fraîche en sort. Vous serez parfaitement détendu. Vous ne pouvez pas penser maintenant; mais si vous le voulez, vous pouvez. Mais n’y pensez pas, vous ne pouvez pas penser à cela. Ressentez-le simplement—vous l’avez tous eu. Bien! Vous verrez, vos yeux seront brillants. Il y aura de la lumière dans vos yeux.
Maintenant, ne pensez pas. Sinon, la prochaine fois que Je viendrai, vous direz: “Mère, j’ai perdu mes vibrations.” Si vous y pensez, vous ne pouvez pas y arriver.
Bien. Maintenant, si vous voulez Me serrer la main, Je resterai assise ici pour vous quelque temps. Vous pouvez approcher pour Me serrer la main. Mais les Sahaja Yogis, ce n’est pas la peine—sinon on n’en finira pas!
Ah, ah. Vous pouvez venir voir ici. Avez-vous senti la brise fraîche? Oui? En fait, Je peux le voir.
Philip, aide-le simplement, regarde—ce monsieur n’a pas senti la brise fraîche. Il est sur la… plus sur la droite. Fais-lui de droite à gauche… Bien, bien. Juste une minute, s’il vous plaît, juste une minute. Bonjour, comment allez-vous? Vous avez senti? Cela vous a plu… Bonjour, comment allez-vous?… Que Dieu vous bénisse!
Oui, Je serai là… Quand sera-t-il de retour?… Oui, Je serai là, oui… Non, Je serai—quand sera-t-il de retour?… Oh, Je vois, et ensuite à Londres, il ne sera pas là?… Il a eu sa Réalisation?… Oh, Je sais, oui, Je sais. D’accord, donc il peut venir à Londres? Je serai à Londres. D’accord… D’accord, d’accord. Merci. Merci beaucoup, merci. Vous avez eu votre Réalisation. Bien… Oui.
Que Dieu vous bénisse! Je suis si contente. Maintenant vous allez bien. Maintenant vous devez, vous devez devenir tout à fait des Sahaja Yogis, afin d’avoir pleinement confiance. Vous devez avoir totale confiance, d’accord?… Je suis très heureuse que cela arrive. Que Dieu vous bénisse!
Que vous est-il arrivé? D’accord. Alors, cela vous est arrivé? Bien. Elle est née réalisée, c’est une personne importante. Maintenant regardez vos yeux. Pouvez-vous regarder les yeux de vos voisins?
Maintenant, mais elle dit que quelqu’un lui a parlé. Qui a parlé?… Non, non. Elle ne peut pas le faire. Il s’agit d’une science. C’est un enfant né réalisé. Il a tort. Il a tort. Ce ne sera pas le cas. Vous devez avoir la connaissance complète, d’accord?… Appelez la dame qui a de l’asthme, il la guérira, mais dites-lui simplement d’appeler la dame qui fait de l’asthme.
[Hindi] Comment allez-vous? Je suis contente que vous l’ayez eue. [Hindi]
Vous devez vous établir, c’est important, ensuite vous devez donner cela à tout le monde.
Je le dirai. Mais, vous voyez, une fois que nous… Oui, le problème, vous voyez, c’est qu’en une conférence, vous ne pouvez pas parler de chacun d’Eux. Mais J’ai parlé d’Eux—Jésus, parce qu’ici ils vénèrent davantage Jésus. Mais Ils sont tous spirituels, Ils sont tous des nôtres, il n’y a pas de différence… C’est cela. Oui, c’est cela, c’est cela. Donc maintenant apprenez cela et vous écouterez Mes autres conférences, où J’ai parlé de chacun d’Eux, d’accord? Que Dieu vous bénisse!
C’est le frère de… Vous allez avoir une gentille belle-sœur!… C’est votre frère? Ils iront très bien, vous voyez, parce que ces gens sont arrivés ici très récemment. Et lorsque Je suis arrivée, J’avais un passeport diplomatique, mais ils M’ont seulement examinée en fonction de Mon passeport et ensuite ils ont vu Mon billet et tout cela—personne d’autre. Ils sont comme cela, des gens très… on n’y peut rien! Vous ne savez pas, vous devez avoir davantage d’Indiens pour… Il ira bien, pas de doute là-dessus. Et vous les aurez aussi à Mumbai!
Hello, comment allez-vous?… De la confiance. D’accord, c’est ce que Je ressens, que vous manquez de confiance. En fait, ce que vous pensez est ébranlé par toutes sortes de doutes absurdes que des gens ont semés en vous. Vous êtes l’Esprit, et vous devenez devenir cela. Je vous guide pour que vous deveniez totalement confiant, d’accord? Alors vous devez venir voir ces gens également, ce sont… mais Je reviens après… Je reviendrai après-demain, d’accord? Appelez déjà vos amis. Je dois vous rendre vraiment très confiant. Mais venez de toute façon, parce que…
Du Cambodge?Ah!
Comment allez-vous? Profitez-en, amusez-vous! Mais vous devez avoir confiance, et laissez cela agir. Encore et encore… Vous devez poursuivre, et ensuite vous verrez… Une confiance totale à ce sujet, d’accord? Que Dieu vous bénisse!
Alors, comment allez-vous? Que Dieu vous bénisse! Maintenant approchez, vous êtes devenue très courageuse, hein?… Dites-lui que J’ai dit que vous devriez venir, et venir très bientôt. Merci beaucoup.
Vous allez bien?… Cela n’aidera pas… Ce n’est pas grave, mais vous devez aussi tout savoir à ce sujet, et c’est bien. Vous voyez, vous ne devriez pas faire cela sans discernement… Je leur confie cela, ils sont tous ici. Vous restez ici? Oui? Après-demain, Je reviens, et ils vous donneront les adresses. Oui, et après-demain vous devez amener vos amis également. Vous êtes de quel pays? Du Pérou? Très bien, amenez-les tous. D’accord? Je dois les voir.
Comment allez-vous? Comment avez-vous senti? De quel pays venez-vous? De Porto Rico! Oh, beau pays! Je dois aller à tous ces endroits un jour. Je dois y aller. Je ne suis pas encore allée là-bas, mais J’irai. Voyons…
Vous êtes ici? Oh, super! Comment allez-vous?… Approchez! Et amenez vos amis! Dites-leur simplement qu’ils doivent venir! D’accord? Que Dieu vous bénisse!
Maintenant, comment allez-vous?… Non, vous ne l’avez pas rencontré?… Vous n’êtes pas Bolivien?…
Alors, comment allez-vous?… En fait, vous devez pardonner. Vous devez le dire. Vous devez pardonner. Vous devez pardonner à tout le monde… Vous devez pardonner. Dites-le simplement: “Je pardonne.” Dites simplement cela: “Mère, je pardonne.” Dites-le simplement, du fond du cœur… Ah, maintenant, vous voyez?… Maintenant, établissez-vous. C’est très important. Sinon vous n’aurez pas confiance. Il faut s’établir. Plutôt l’aspect dont Je vous parle, faites attention… également… Et ensuite vous devez voir ces gens.
Ah, c’est si gentil! Ah, super!… Je suis allée de ce côté-là. Je suis allée dans cette région. Et J’ai donné la Réalisation aux gens en Russie. Je vais… Ce sont les premiers qui la recevront. Ils sont très bons. Ce sont des gens très bons. Les gens sont très bons en Russie, très bons… De grandes âmes!… Dans trois mois, nous leur enseignerons depuis l’Inde. Mais ce sont des gens très amicaux et gentils. Nous pouvons très facilement lier connaissance avec eux. Nous nous en occuperons. J’essayerai au niveau gouvernemental. Nous pouvons le faire. Que Dieu vous bénisse!
Venez maintenant… Etablissez-vous. Dites simplement: “Mère, venez dans ma tête. C’est tout.”