La Lumière de l’Amour, Soirée avant le Diwali Puja, 1987

(Italy)

Feedback
Share

« La Lumière de l’Amour », Soirée avant le Diwali Puja, Lac de Côme (Italie), 24 Octobre 1987.

Nous sommes venus ici aujourd’hui afin de célébrer un grand festival de Deepavali qui signifie ‘les rayons de lumière’ ou le Festival des Lumières. Il avait lieu également pour célébrer le couronnement de Shri Rama, ce qui veut dire symboliquement pour célébrer l’établissement d’un royaume qui possède une administration bienveillante.

Aujourd’hui Je vous découvre tous ici pareils à des lumières, assis devant Moi, et, avec ces lumières, Je ressens que le Deepavali est célébré réellement. Je vois le scintillement de ces yeux, le pétillement dans l’œil de cette lumière qui est en vous. Dans cette lampe de lumière nous devons placer quelque chose qui est doux, comme du ghee, qui est quelque chose de très léger et doux : c’est l’amour de notre cœur. Et cette lampe brûle afin de donner cette lumière d’amour apaisante aux autres.

Une telle personne qui possède cette lumière d’amour, s’aime également elle-même et émet de l’amour pour les autres. J’ai entendu parler de la façon dont les gens ont l’habitude de se torturer eux-mêmes afin de devenir saints. Il n’y a pas besoin pour les Sahaja Yogis, pas besoin du tout, de se torturer eux-mêmes. Mais, afin d’être une lumière d’un niveau plus élevé, ils doivent être emplis d’amour. Et cet amour, d’où l’obtiennent-ils ? Vous pouvez dire que c’est de Moi. C’est vrai mais la sève de l’arbre se répand partout et tout l’arbre doit vivre comme un ensemble. Chaque feuille qui désire s’en séparer, mourra. Ainsi c’est la collectivité qui va vous faire croître. N’importe quelle idée que vous avez de vous maintenir à l’écart, de vous préserver ou d’avoir vos maisons séparées de la collectivité, peut être dangereuse. Les maisons peuvent être séparées mais elles doivent être les maisons de tous les Sahaja Yogis. N’importe quel Sahaja Yogi qui vient chez vous, est le propriétaire de cette maison. Ce genre de ressenti doit être développé. Si vous emmenez la lampe d’une pièce à une autre, elle ne va pas dire : « Ceci est ma chambre donc je donnerai de la lumière. Si je vais dans une autre chambre, je ne donnerai pas de lumière. »

Donc la lumière est absolument détachée. Si vous ne prenez pas soin de votre lumière, elle va s’éteindre. Vous devez vous en occuper jusqu’à ce qu’elle trouve sa propre stabilité et, une fois qu’elle se tient bien à sa place spécifique, alors vous êtes un Sahaja Yogi puissant. Alors les gens voient la lumière sur votre visage et ensuite vous manifestez la lumière dans leurs vies. Cette lumière [d’une lampe], si vous mettez un doigt dessus, il va être brûlé, mais la lumière de l’amour ne brûle jamais. Elle dissout tout ce qui est mauvais, elle le rejette, elle détourne de tout ce qui est faux. Elle a de la patience et elle rejette l’obscurité, l’obscurité intérieure et extérieure.

Le jour du Diwali est spécialement destiné à célébrer, avec les lumières, le jour où Lakshmi est née. Cette Lakshmi est sortie de la mer et, encore à l’heure actuelle, se trouvent énormément de Lakshmi [richesses] gisant sous le fond de la mer. (Le yogi italien a des problèmes avec la traduction mais Shri Mataji continue de parler.)

Mais, quand vous ne comprenez pas la réelle signification de Lakshmi, alors cela vous apporte l’obscurité et Lakshmi disparaît. Par exemple quelqu’un reçoit beaucoup d’argent. Immédiatement il va s’acheter un bar de première qualité dans la maison. Ensuite il va faire venir ses amis et ils vont boire. Il va boire avec eux et, tout à coup, il va découvrir que Lakshmi a disparu. Ainsi, partout où se trouve du vin, se trouve l’obscurité et cette obscurité qui vous est venue avec la Lakshmi, La fait juste disparaître.

La totalité de l’univers, tout le cosmos, est si bien entrelacé que, si vous essayez de faire quelque chose de mauvais de ce côté, tout se détricote. C’est si bien connecté que, si une ampoule saute, tout saute. Dans Sahaja Yoga également cela se passe ainsi, qu’une personne qui est illuminée et essaye d’être désagréable, essaye de créer des problèmes, peut rendre les autres négatifs. Au début cela arrivait très souvent, tout comme une mauvaise pomme peut gâter toutes les bonnes pommes, mais une mauvaise pomme ne peut être corrigée par toutes les bonnes pommes. Un Hitler peut créer beaucoup de Hitler. Mais, dans Sahaja Yoga, quand vous êtes matures et établis, alors un homme mauvais, s’il vient, soit il doit s’en aller, soit il doit devenir bien. Une telle personne [mauvaise], va elle-même faire ses bagages et s’en aller.

Et la plupart des gens, ceux qui ont grandi et sont matures, devraient conserver leur maturité et l’affirmer. A nouveau [comparons] sous la forme de la lumière. S’il y a beaucoup de lumières comme celles-ci et si l’une d’elles flanche, cela n’a pas d’importance parce qu’il y en a tellement d’autres comme celles-là. Mais, s’il y a seulement une seule lumière qui est suffisamment mature, même si toutes les autres s’en vont, cela n’a pas d’importance. Ainsi les gens qui sont à moitié Sahaja Yogis ou Sahaja Yogis pour un quart, quatro, doivent comprendre qu’ils ne jouent pas de rôle important dans Sahaja Yoga. Chacun doit devenir un véritable Sahaja Yogi. Alors c’est important si un tel Sahaja Yogi est malade ou a des problèmes ; tous les anges accourront pour l’aider.

Aussi ce jour est un jour spécial pour célébrer le Royaume de Dieu sur terre. Ainsi qu’on a l’habitude de prier ‘Que votre Royaume vienne sur cette Terre’, alors c’est arrivé aujourd’hui sur cette montagne, et nous sommes ici afin de célébrer la venue du Royaume de Dieu comme nous en avons fait la prière depuis des âges. Et les bénédictions du Royaume de Dieu sont que vous êtes submergés par la Joie, la Joie qui n’a pas de dualité telle que le bonheur et le malheur. C’est une expérience de l’Absolu et juste cette Joie est suffisante. Vous ne désirez aucune nourriture, vous ne désirez pas dormir, vous ne vous souciez pas de l’endroit où vous êtes, vous vous réjouissez juste, complètement submergés. Il n’y a pas de place pour la tristesse, vous n’avez pas le cœur à cela. Les Italiens étaient connus pour être des gens mélancoliques mais maintenant Je trouve que tous sont si joyeux, si bien que personne ne peut croire qu’ils aient pu être un jour mélancoliques. Non seulement cela, mais ils donnent tellement de Joie.

Le programme [donné par les yogis italiens] devrait ouvrir nos yeux, les yeux de tous les Européens, pour voir comment ils ont chanté pour Moi sur la scène et comment chacun dans l’assistance a frappé des mains et s’est amusé. Car les Italiens sont des gens très humbles et c’est celui qui est humble qui entrera dans le Royaume de Dieu et non celui qui est arrogant. Ceux-ci devront aller en enfer pour se débarrasser de leur arrogance.

Ceci est quelque chose de très grand, le fait de célébrer Diwali ici, dans un endroit où les gens sont humbles et ils ont le droit d’être joyeux. Ils ont le droit sur leur Mère, ils ont le droit de demander tout ce qu’ils veulent. Voici ce que signifie « s’en remettre ». Une personne humble signifie la personne qui n’a pas d’ego. Aussi pour brûler l’ego et pour brûler notre conditionnement, nous avions ce festival appelé Holi. Holi. Mais maintenant nous avons un nouveau festival qui est un festival où l’on chante des chants de Joie, et de Joie seulement. Au cours de ce jour de Diwali, espérons que beaucoup de personnes tombent dans cet océan de Joie et l’océan de Joie doit déborder de ses limites, déborder ses rivages. Une mer ne fait jamais cela mais les Sahaja Yogis peuvent le faire parce qu’ils ont un océan d’amour dans leurs cœurs.

Donc Je vous souhaite à tous un très heureux Diwali dans le sens où vous allez allumer plus de lumières. Chaque Sahaja Yogi devrait illuminer au moins une centaine de lampes cette année. A chaque personne que vous rencontrez, vous pouvez lui parler de Sahaja Yoga, pas de Moi. Cela sera pour plus tard, graduellement. J’espère ainsi que vous tous, vous vous réjouirez ici de votre Diwali, et que nous allons créer un océan qui va s’élargir, grandir et absorber de plus en plus de gens dans cette joyeuse compagnie.

Aujourd’hui Je ne souhaite pas dire que Je suis désolée de Mon retard car ce ne serait pas auspicieux un jour de Joie comme celui-ci. Mais attendre produit ses propres dividendes, attendre vous donne un autre genre d’appréciation sur ce rassemblement.

Que Dieu vous bénisse tous !

Nous devrions donc continuer avec de la musique…

S.S. Shri Mataji Nirmala Devi