Intuition & Women, Le Raincy 1988

Ashram in Le Raincy, Le Raincy (France)

Feedback
Share

Formal Talk. Le Raincy ashram (France), 9 July 1988.

English transcript: UNverified
Traduction: NON vérifiée. Ver 1/1/2014.

La raison pour laquelle j’ai demandé à vous rencontrer est la suivante : Je me suis aperçue que dans Kali-Yoga et particulièrement en Occident, le problème vient des femmes. Nous avons eu un très grave problème en Australie ; peut-être en avez-vous entendu parler ? C’est quelque chose de très sérieux. Maintenant, la femme de James a montré son ego de façon si claire (elle a même dit : « Je n’écouterai pas SHRI MATAJI, je sais que je suis bhootische, je ne veux plus aider, je veux m’en aller vivre avec mes parents et j’emmène mes enfants avec moi ; vous, vous faîtes ce que vous voulez. Mais au cas où vous voudriez avoir mes enfants, je vous attaquerai, je vous combattrai). A Cantrem déjà, ses enfants ont failli mourir, j’étais présente, et je les ai déjà sauvés une fois.
Mais quand, dans une femme négative, l’ego est en place, est installé, on ne peut rien faire pour elle. Je suis une femme, et c’est la raison pour laquelle je suis si proche de vous. Ce qui se produit, c’est que parfois les femmes considèrent qu’elles ont une relation particulière avec moi ; cette chose s’est produite avec la femme de James. Maintenant, c’est au tour de la femme de Gavin en Angleterre, c’est une autre femme horrible, et je ne sais pas jusqu’à quel point elle va nous détruire, elle va nous abîmer. Elle ne permet à personne de lui parler prétextant avoir une relation très particulière avec Moi. Elle refuse d’écouter quelque leader que ce soit et elle raconte des choses vraiment horribles. Particulièrement en Occident, le mouvement de libération de la femme a mis des idées totalement saugrenues dans leur tête.
Maintenant dans Sahaja Yoga, personne ne peut vous dominer parce que vous être l’Esprit, et l’Esprit ne peut être dominé. Si vous avez le sentiment d’être dominé, dites-vous alors que c’est parce que vous n’êtes pas l’Esprit. Aujourd’hui, vous devez comprendre que vous êtes des femmes dans Sahaja Yoga, et vous devez connaître vos pouvoirs d’équilibre.
Comme je vous l’ai déjà dit à plusieurs reprises, il y a 2 roues à un chariot : une du côté droit, une du côté gauche. La roue gauche ne peut être fixée à droit, et la droite ne peut être fixée à gauche. Vous êtes faites comme çà ; nous sommes créées par le divin. Et vous devez être très fières d’être une femme, parce que les femmes peuvent réaliser tant de choses que les hommes ne peuvent pas faire. La femme est comme la Terre-Mère et les hommes sont comme le Soleil. Les deux doivent se combiner. Le soleil peut disparaître, mais pas la terre ?. Le soleil n’est pas là, la nuit alors que la terre existe toujours. Regardez la terre combien elle peut supporter, combien elle est sensible, ce qu’elle a créé pour nous : des fleurs, des arbres, tant de choses pour nous sans aucun trouble. Et en plus, elle nous nourrit, indépendamment de tous les déchets que nous pouvons rejeter contre elle. Mais le soleil ne peut pas devenir la terre et la terre ne peut pas devenir le soleil, parce qu’ils savent qu’ils existent chacun pour réaliser un certain nombre de choses qui leur sont propres. De la même façon, les femmes dans Sahaja Yoga sont extrêmement importantes pour Moi. Mais la première chose qu’elles doivent avoir en elles, c’est le pouvoir du soutien, du support, en plus, elles doivent avoir une quantité importante d’amour et de compassion.
Imaginez qu’à ma place ce soit le Christ qui soit là. En voyant la condition des Sahaja Yogis, Il se serait crucifié lui-même. Si cela avait été Krishna, il aurait utilisé son arme et se serait coupé la tête. Si cela avait été Rama, il aurait décoché des flèches. Il faut que vous considériez qu’il vous faut être patientes, que vous devez soutenir, supporter. Il n’y a que les femmes, vous êtes les seules qui puissiez donner la vie à ces enfants qui naissent réalisés. Et si vous partez dans la glorification de soi-même, vous n’êtes ni un homme, ni une femme, vous n’êtes « bonnes à rien ». Il ne faut pas que les femmes se montrent par trop égoïstes, il est préférables qu’elles soient plus émotives, il est bon que vous vous sentiez davantage féminines, même si vous êtes tristes et que vous pleurez. Cela m’arrive parfois de pleurer.
Regardez, moi, je ne parle jamais de façon dure, jamais ; je n’élève jamais la voix ; il n’y a que les hommes qui peuvent le faire. Dans ce que les hommes peuvent faire, laissez-les faire ; ce que vous pouvez faire, faites-le. La féminité, c’est d’atteindre le sommet. Vous devez cuisiner, soigner, veillez sur les autres. Vous pouvez contrôler tout le monde, mais pas de la même façon que les hommes. L’amour est la meilleure façon de contrôler, mais l’amour est sacrifice. Mais après quelque temps, vous ne sentirez aucun sacrifice. A partir du moment où vous commencez à sentir la joie à donner, alors il n’y a plus de sacrifice. Et c’est cela qui est très important pour les femmes françaises, parce qu’elles ont été très dominatrices.
Aussi, vous avez à créer de nouvelles traditions, de nouvelles habitudes, une nouvelle personnalité. Une personnalité qui protégera, qui nourrira les enfants, qui transformera la relation avec son mari en une relation de compagne, d’affection. La condition féminine est remplie de tant de qualités. Aussi, ai-je une requête à vous formuler : celle de travailler de telle sorte à devenir de vraies Sahaja Yoginis. Je dois dire que je suis très reconnaissante à la femme indienne parce qu’elle a créé une très belle société. On a eu une femme premier ministre, mais surtout nous avons eu la femme ; mais tout cela, c’était au moment de la guerre, parce qu’en dehors de çà, elles sont de bonnes ménagères. Dieu vous a donné des qualités très spéciales : si vous voulez les établir, si vous voulez progresser dans ces qualités, il faut que vous ayez la dignité des femmes, et alors cela fonctionne très bien.
Maintenant, supposez que vous soyez égoïste et que vous ayez un caractère argumentatif ; sachez que vos enfants vous ressemblent, ils ne ressemblent pas au père mais à la mère ; c’est pour cela que la société indienne est si prospère ; les hommes indiens sont sans espoir, ils ont laissé un bazar au niveau de l’économie, de la politique, mais peut-être les hommes occidentaux sont-ils meilleurs, je n’en sais rien. Cela veut dire qu’il y en a de meilleure qualité quand même. Tout le monde sait qu’il y en a de très dominateurs, mais tant pis. S’ils veulent nous dominer, s’ils essaient de dominer les autres, ils se ramassent. Ils essaient de défouler leur mauvais caractère. Il faut considérer que c’est bien qu’ils le fassent chez vous plutôt qu’à l’extérieur. Si vous voyez un homme qui est tout gentil, tout doux, dites-vous qu’à la maison sa femme le domine. Vous devez savoir que votre rôle, c’est d’avoir beaucoup plus de patience et beaucoup plus de capacité à supporter les choses que les hommes, et la vie devient un jeu.
De toute façon, les hommes vont rester des hommes, les femmes vont rester des femmes de quelque façon qu’on les habille. Vous devez être ce que vous êtes. Mais une fois que vous savez ce que vous êtes, alors, vous pouvez commencer à trouver cela drôle. Les hommes vont toujours regarder leur montre, les femmes seront toujours en retard. A ce moment, on annonce à SHRI MATAJI que son avion a 25mn de retard (éclats de rire) Voyez le jeu, l’avion est en retard de 25 mn. Monsieur SLIPI est toujours en train de me bousculer : « Dépêche-toi, tu vas arriver en retard ». « Mais, c’est moi qui pars, toi tu restes ». Et quand il voyage avec moi, on arrive à l’aéroport et l’avion est retardé de 2 heures et on doit attendre. Mais simplement quand il veut m’accompagner jusqu’à l’aéroport, là il me pousse en me disant : « Tu es en retard, et cette fois-là, l’avion est en retard de 3 heures ».
Voyez comme la vie est drôle, ça ne sert à rien d’être agressive, obstinée, ce n’est pas bon. C’est très agréable quand un homme demande de faire ceci ou cela, OK je le fais. C’est une bonne chose si votre mari ou un leader vous demande de faire quelque chose, eh bien faîtes-le. Mais si vous dites tout le temps, non, non, eh bien, il en a assez de vous. Il n’y a aucune élégance, aucune grâce dans un tel comportement. Alors pourquoi créer des problèmes ?
Supposons que je veuille changer le papier au mur, que je l’ai choisi et que mon mari me dise : « Non, vraiment, il n’est pas beau, il faut le changer ». Une femme qui a de la sagesse, qui sait comment s’y prendre va lui dire : Très bien, je l’enlèverai, mais je ne peux pas l’enlever ce soir parce qu’il est déjà très tard, ni demain parce que nous aurons des invités, ni après parce que nous serons partis… et le lendemain, à la soirée, les invités vont venir et les dames vont s’exclamer : « Qu’est-ce qu’il est beau ce papier ; est-ce que c’est toi qui la choisi ? C’est bien le goût d’une femme, parce qu’en général, les hommes c’est le goût style bureau ». Et toutes ces dames vont dire : « C’est très beau ». Alors votre mari va vous dire : « Tout le monde le trouve beau, alors on le garde ».
Il faut savoir comment prendre les situations, c’est l’ART D’UNE FEMME, de savoir maîtriser les situations. Si elle ne sait pas s’y prendre, alors, elle va commencer à crier après ses enfants, après son mari, et cela ne s’arrange pas du tout, ce qui prouve qu’elle ne sait pas comment s’y prendre. L’art d’être femme, c’est de savoir donner la paix aux gens, c’est de savoir se débrouiller dans toutes les situations, c’est de savoir s’articuler avec les autres gens, c’est de mettre à l’aise : sa maison, c’est son domaine. Et en cela, certaines femmes sont des expertes. C’est comme cela qu’il faut que vous éleviez vos pays. Nous ne voulons pas des Jeanne d’Arc justement, mais les femmes doivent être braves, très courageuses et pleines de compassion. Et vous devez écouter, obéir à vos leaders, parce que tant de questions me sont posées, tant de problèmes me sont soumis que je ne sais pas m’occuper de tout. J’aimerais essayer d’avoir des femmes comme leaders, mais çà ne marche pas. Marie elle-même était leader, mais elle m’a dit : « Je n’en peux plus, j’en ai assez, n’importe qui d’autre, mais pas moi ». Christine, la leader des USA, l’autre jour m’a téléphonée : « Mère, SVP, maintenant confiez cela à quelqu’un d’autre ». Parce qu’elle se rend compte que pour manipuler les hommes, il faut mieux que ce soit un homme qui fasse cela.
Les hommes sont plus intelligents, sans aucun doute, mais les femmes sont plus intuitives. Il ne faut pas argumenter, les choses iront dans le sens de votre intuition, et cela parce que réalisées comme vous le voyez juste, mais les hommes se prendront, mais il faut laisser les choses se faire. Vous n’avez pas besoin de vous mettre en avant, les choses se réaliseront de façon naturelle lorsque vous avez l’intuition et vous serez très étonnées de voir comment effectivement, cela se passe de cette manière. D’accord ?

Si vous avez des questions ?

J’aimerais savoir ce que vous entendez par l’intelligence ?
Intelligence, c’est au niveau grossier. L’intelligence, c’est de dire : « Voilà, c’est l’heure, il faut partir maintenant ». Mais par l’intuition, vous savez que vous n’allez pas être en retard. Alors, développez votre intuition, pas votre l’intelligence. Le problème, c’est que vous essayez d’entrer en compétition avec les hommes. Vous allez commencer à argumenter ; il va dire 3mn, vous 2mn, non 3mn, non 2mn… Tout ce que vous avez à dire, c’est : « D’accord, on va voir » et en fin de compte, il se rend compte que c’est vous qui avez raison. Vous n’avez qu’à dire une seule fois, pas plus : »Tu veux aller par-là, d’accord, on y va ». Vous y allez et il va se rendre compte de son erreur, c’est tout.
Dans tout le Sahaja Yoga, les mariages se sont faits par mon intuition. Mais en Occident, l’intuition des femmes est très faible parce qu’elles argumentent tout le temps. Dans cette qualité spéciale qui vous appartient, l’intuition, c’est elle que vous devez développer. Parce que vous êtes profondes, vous êtes beaucoup plus profondes. Dans l’évolution, vous êtes placées plus haut, il n’y a pas de doute. Mais si vous entrez en compétition avec les hommes et si vous essayez d’en faire des esclaves ! Dans cette société où nous sommes, les femmes exposent leur corps pour attirer les hommes. Pourquoi veulent-elles attirer les hommes tout le temps ? Toujours en train d’exposer leur corps pour faire plaisir aux hommes, pourquoi est-ce qu’elles doivent faire cela ?
Il y a une histoire qu’à écrite TAGORE au sujet d’un écrivain et de sa femme. Il lui dit : »Si avant le mariage je t’avais proposé de danser avec moi ? » Elle de lui répondre : »Je t’aurais dénoncé à la police ». Il faut garder nos limites. La façon dont les femmes se conduisent en Occident à toujours s’exposer, courir après les hommes, s’il y a tous ces problèmes de violence et de viols, il ne faut pas s’en étonner, on les cherche, on attire l’attention sale des hommes sur nous. Mais les Sahaja Yoginis ne sont pas comme cela, elles sont dignes, elles ont leur propre maintien, leur propre dignité, elles ont du respect pour elles-mêmes. Parce qu’elles sont des Yoginis, elles ont la lumière sur elles, au-dessus de la tête parce que ce sont des personnes « spéciales ». Donc, il faut vraiment que nous nous Déconditionnons, en particulier la partie ego, très forte en occident devrait diminuer chez les femmes. Je vais vous raconter l’histoire par laquelle j’ai abaissé ego d’un Saint.
Un jour, je suis allée rendre visite à un Saint qui habitait en haut d’une montagne très élevée. C’était une âme extrêmement élevée, mais c’était un homme, donc il avait de ego n’est-ce pas ? Il s’est mis à pleuvoir très très fort et la pluie ne s’arrêtait pas. Il était dit que ce Saint pouvait contrôler la pluie. Aussi, il était extrêmement gêné quand je suis arrivée jusqu’à lui parce qu’il n’avait pas pu contrôler la pluie. Quand je me suis assise, il s’est prosterné à mes pieds et m’a demandé : « Mère, pourquoi n’ai-je pas pu arrêter la pluie ? Est-ce parce que vous voulez contrôler mon ego ? » Je lui ai répondu : »Pas du tout, je n’ai jamais voulu faire cela ». « Alors, pourquoi est-ce que vous ne m’avez pas laissé arrêter la pluie ? » Voici ce que je lui ai répondu : « C’est très simple, tu es un S et je sais que tu as acheté un sari pour moi. Mais je ne peux pas accepter un cadeau de la part d’un S. En revanche, comme je suis complètement trempée, il faut que je me change, et je peux accepter un sari ». Alors, il m’a dit : « Alors, vous savez que j’ai un sari pour Vous ? » Je lui ai répondu : « Tu reconnais bien que je suis l’ADI SHAKTI ? » « Oui bien sûr, je le reconnais ». « Alors, voilà quand je montais cette montagne, je me suis dit que si la pluie tombait sur Moi, elle retomberait sur la terre et ainsi, cette montagne deviendrait belle et très luxuriante. C’est pour cette raison que je l’ai fait ». Il est complètement paralysé depuis la taille, et il est tombé à mes pieds, les a pris dans ses mains et m’a dit en pleurant : »Mère, pardonnez-moi. » Voilà ce qu’est l’intelligence et voilà ce qu’est l’intuition. D’accord ?
Alors, essayez de développer votre intuition. Dites toujours oui aux choses, et ce que vous savez être juste arrivera. Mais si vous décidez que les choses doivent être comme ceci, comme cela, qu’elles doivent fonctionner de telle manière, à ce moment-là, tout va se mélanger, tout le monde va s’énerver, et tout le monde sera malheureux. Si vous avez décidé que l’anse de la tasse doit être dans ce sens, votre mari lui veut que ce soit dans l’autre sens, vous allez passer votre temps chacun à le remettre dans le sens que vous jugez juste, vous allez finir par vous énerver. Mais si vous êtes une vraie femme, vous allez dire : »Très bien, c’est parfait comme cela », et alors, tous les ganas vont venir vous aider et, ou bien votre mari va renverser la tasse sur son plus beau pantalon, ou bien il va casser l’anse ; de toute façon, c’est comme cela que les ganas vous aideront. Vous êtes des dévis, et face à des situations drôles, les ganas sont là pour vous aider ; mais si vous êtes 1/2 homme 1/2 femme, à ce moment-là, pourquoi est-ce qu’ils viendraient vous aider ? J’ai fait cela des tas de fois, et à chaque fois cela marche, c’est-à-dire que les gens essaient de montrer à quel point ils sont malins, et ils ne savent pas ce qui leur arrive, ils ne savent plus du tout où il en sont après. Le rôle des ganas, c’est vraiment de réaliser votre intuition.
Le côté gauche doit être développé de telle façon que les ganas soient contents. Et une fois que vous avez les pouvoirs des ganas avec vous, alors personne ne peut plus vous atteindre. Aujourd’hui, nous étions sortis et j’avais laissé dans la voiture un châle très cher et un cardigan. Brusquement une intuition m’est venue et j’ai demandé si la voiture était bien fermée. Ils m’ont répondu « oui ». Je leur ai dit : « Il faudrait mieux vérifier ». Mais ils ont maintenu que la voiture était bien fermée. Alors, j’ai répondu « D’accord ». Mais une fois revenus à la voiture, ils se sont exclamés « Mais où est passé l’autoradio ? » Ils ont commencé à chercher la clé dans leurs poches, mais trop tard. Et je leur ai dit : »Le voleur n’a pas dû la laisser dans la voiture, et il a dû la prendre ». Mais les ganas étaient là, les ganas ont dû les prévenir : »Ne touchez pas à cela, parce que ça, c’est beaucoup plus cher que l’autoradio », et personne n’y a touché.
Les hommes sont doués d’une spécialité : ils oublient toujours des trucs à droite, à gauche. Si vous leur confiez une clé, ils vous diront « Jamais tu ne me l’as donnée ». Mon mari est très grand et alors, je regarde toutes les surfaces au-dessus d’1m60, et généralement, toujours, je trouve quelque chose. C’est très intéressant.
Donc, il faut que vous soyez calmes, tranquilles, en ordre avec vous-mêmes, et à ce moment-là, vous constaterez combien les ganas sont avec vous. Au bout de quelque temps, vos maris marcheront derrière vous, en toutes choses, même pour les questions d’argent. Quand nous avons vendu la maison, nous avons fait un gros bénéfice ; mon mari m’a donné une certaine quantité d’argent, et lui a voulu investir : c’était très sûr, avec des intérêts. Il m’a donné peu d’argent comparé à ce qu’il a gardé. J’ai dit : « D’accord, c’est très bien ». Et j’ai acheté une maison, une petite partie de la maison et la maison a vu son prix croître par 7 alors que les économies de ce que mon mari a gardé représentent à peine le quart de ce que j’ai gagné. Aussi, maintenant, il me demande s’il ne devrait pas acheter une maison. « Si tu me le dis, j’en achète une ». « Non pas maintenant, parce que les prix sont au maximum ». « Mais comment est-ce que tu t’y connais en économie ? » Simplement l’intuition. Il a un doctorat en économie avec mention, des médailles d’or de toutes sortes ; ils sont tellement intelligents qu’ils manquent de bon sens et de sens pratique.
Les hommes ont un style de costume, tous les jours ils portent le même vêtement ; nous on peut changer, on met un style différent, des couleurs différentes. Les hommes sont vraiment au premier degré. En fait, vous êtes un ornement, un compliment pour eux. Ils sont doués pour les lois, les règles et en cela vous devez accepter ce qu’ils préconisent. S’ils vous demandent de faire telle ou telle chose, faites-le parce que c’est leur domaine, et ils s’y connaissent. Et surtout n’argumentez jamais. Vous ne pouvez rien accomplir par l’argumentation. Il faut que nous ayons les ganas avec nous.