Brahmapuri Puja 1989

(India)

Feedback
Share

La guerre du bien contre la mal – Brahmapuri, Inde – 30/12/1989

FrTVD 2020-1202

« Je suis désolée de ce qui s’est passé hier, mais Je pense que la guerre a commencé entre le mal et le bien, et après tout, le bien l’emporte. En ces temps modernes, le mal a longtemps prévalu sur le bien, mais maintenant, dans ce Krita Yuga, le mal sera complètement vaincu par le bien. Et non seulement cela, mais le bien se répandra partout.

La perversité a la capacité d’aller aux extrêmes et ensuite de sortir complètement du processus de l’évolution. Parce qu’ils sont aveugles, ils ne peuvent pas voir le bien, c’est pourquoi ils sont mauvais. S’ils pouvaient voir le bien, ils abandonneraient le mal.

Dans notre pays qui est un pays de yoga, surtout au Maharastra qui est le pays des saints, J’ai été étonnée d’entendre ce que les gens font. L’une des véritables sources de cette absurdité semble être Rajneesh, l’horrible individu, car il a fait une exposition ici, blâmant totalement toutes les divinités et disant toutes sortes de choses sales. Et Je pense que le ministre en chef de cet endroit est également de mèche avec lui et ils essaient tous de prouver que Dieu n’existe pas, qu’il n’y a aucune spiritualité. Ils veulent établir que la science est tout.

Nous n’avons aucun héritage scientifique en Inde, nous avons l’héritage de la spiritualité. Je veux dire que personne n’est connu comme étant très grand scientifique dans ce pays. Personne n’a fait d’inventions particulières. Et la façon dont les gens organisent, au nom de la science, il n’y a pratiquement personne qui ait fait quoi que ce soit en science. Donc, le mal a pris cette nouvelle forme de parler de la science et de dénoncer Dieu.

Bien sûr, la même chose s’est produite en Occident, dans une large mesure, mais pas dans cette mesure. Ils ne se sont pas débarrassés de tout ce qui était spirituel. Mais ici, ils ont foncé tête baissée, ces quelques personnes qui sont là, très, très peu, mais qui sont là. Donc c’est une croissance très négative dans ce pays. Il ne survivra pas. Je sais qu’il ne peut pas survivre parce que ce pays est si plein de spiritualité.
En Occident, comme les gens se sont tournés vers la science, ils ont perdu toute culture de la société. Il n’y a pas de culture de la société. L’étiquette se limite à la (place de) la fourchette et à la cuillère ou à la façon de se saluer. Il n’y a pas d’autre culture. C’est tellement externe, il n’y a rien de vraiment profond. Parce qu’ils se sont totalement mis à la modernité, ou, peut-on dire, c’est l’évolution industrielle des gens, ils ont adopté tout cela et ont perdu le contact avec la réalité.

La culture de n’importe quel pays ne peut survivre qu’avec la spiritualité.

La science ne peut pas en parler et elle a tellement de limites qu’elle ne peut même pas répondre aux quelques questions simples auxquelles elle est confrontée. Par-dessus tout, ils n’ont aucune idée de ce qu’est l’amour, ils n’ont aucune idée de ce qu’est la Puissance omniprésente. Maintenant, vous l’avez tous ressentie, vous savez ce que c’est, et vous savez comment vous en servir.
Donc, dans ces circonstances, je trouve que ces gens qui sont médiocres selon Sahaja Yoga ne peuvent pas vraiment aider à établir la bonté. Vous devez être très purs intérieurement, vous devez être très puissants intérieurement et vous devez être extrêmement sensibles.

Ainsi, nous ne devons pas gaspiller notre énergie, notre attention sur des choses superficielles et absurdes. Nous devons sortir de cela et devenir des personnes étant détachées, détachées de tout ce qui crée des problèmes. Si vous avez une vision distanciée de tout, vous aurez une sorte de vie qui nourrira votre société qui est maintenant malade. C’est une société malade, c’est une société décadente. Et pour cette société décadente, il faut des gens qui sont très forts moralement, qui sont extrêmement purs et qui savent tout de Sahaja Yoga.

La médiocrité de Sahaja Yoga est très fréquente en Occident, très fréquente. Et ils sont tellement impliqués dans leurs problèmes personnels que Je ne peux pas comprendre comment ils vont s’élever au-dessus de leur point de vue insensé et personnel. Ainsi, on doit réaliser que l’arbre entier, qui a tant poussé à l’extérieur à cause de la révolution industrielle, doit rechercher sa propre nourriture dans la spiritualité, qui se trouve en Inde, c’est certain.

La spiritualité sans développement, cela n’a pas de sens. La spiritualité doit se développer à l’extérieur, sinon elle se perd dans la Terre Mère. Elle doit germer et montrer des résultats, ce que nous montrons sans aucun doute. À bien des égards, les Sahaja Yogis indiens essaient de le montrer, bien qu’ils soient plutôt lents sur ce point. Donc, c’est quelque chose de bizarre qu’en Occident, les gens soient plutôt lents, les Sahaja Yogis sont plutôt lents dans leur spiritualité, et en Inde, les gens sont plutôt lents dans leur manifestation externe.

À moins de faire un effort de dévouement, cela ne fonctionnera pas. J’espère donc, comme nous avons fait circuler des lettres, que nous ne sommes pas venus ici pour le plaisir mais pour le dévouement et pour notre ascension et c’est un pèlerinage.

Parler sans retenue, parler de petites choses, se quereller est hors de question, bien sûr, mais la domination, la terrible domination du mensonge, penser simplement que vous êtes des leaders, ou: « Pourquoi est-il leader ?  » vous savez, montre que nous ne sommes pas encore dignes. Ainsi, la dignité d’un navire est très importante s’il doit lutter contre les turbulences de la mer. S’il ne peut pas lutter contre les turbulences de la mer, il n’est certainement pas en état de naviguer et il est complètement inutile, car il ne peut la traverser. De même, si vous devez être quelque chose, vous devez y travailler de telle manière à ce que vous deveniez vraiment dignes de traverser et à ce que beaucoup puissent traverser avec vous.

Comme en Inde, ils ont démarré un centre partout, dans chaque maison, dans chaque famille. S’ils invitent des gens ils ne parlent que de Sahaja Yoga. Maintenant, vous pouvez tout faire pour en parler, je vous donne la permission de leur dire que je suis venue, il n’y a rien à cacher. Et vous devez aller ouvrir les portes de nombreuses églises et de nombreux temples et de nombreuses organisations et leur dire que je suis là. Maintenant, le moment est venu, vous pouvez le voir si clairement, c’est si évident. Au début, je disais: « Je ne parlerai pas aux journaux, ceci n’est pas bon, cela n’est pas bon, travaillons sur cela. » Mais cela s’est produit tellement maintenant que je dois dire les choses et je vais les dire, très ouvertement, je vais en parler.

Mais je veux que vous soyez tous tels que personne ne devrait vous pointer du doigt pour dire: « Oh, c’est un Sahaja Yogi. Et comment se comporte ce Sahaja Yogi! » Si quelqu’un est stupide et ne s’y met pas, il vaut mieux se débarrasser d’une telle personne. Ou bien aidez cette personne et dites-lui: « Vous devez évoluer. Vous ne pouvez pas être ici, nous ne voulons pas de gens médiocres ici. Nous voulons des gens vraiment extraordinairement purs. » La pureté est le point majeur qui nous devons posséder. Une fois que vous êtes purs, vous n’avez pas à vous inquiéter, je prends alors soin de vous. Mais la pureté du mental, la pureté du cœur et la pureté de votre attention, ces trois choses sont très importantes. Quand cela fonctionnera, vous serez surpris, la collectivité grandira en un rien de temps.

Une tendance chez les Sahaja Yogis, c’est aussi de toujours revenir au même matérialisme et d’essayer d’avoir sa propre maison, sa famille, ses enfants- une sorte de non-sens. Nous devons être dans les ashrams et nous devons trouver une solution, nous devons faire en sorte de vivre tous très heureux dans l’ashram. Mais je découvre que les gens ne peuvent toujours pas y arriver de cette façon. Ils sont plus préoccupés par leur travail, par leurs affaires. Une fois que vous vivrez dans l’ashram, je veillerai à ce que vous ayez tout. Mais si vous ne voulez pas les bénédictions de Dieu, comment quiconque pourrait-il vous aider? Donc, un énorme sacrifice est nécessaire. Bien sûr, comme vous le savez, pour Sahaja Yoga, je n’ai pas du tout besoin d’argent de votre part, mais le sacrifice est très important, et c’est le sacrifice de vos idées absurdes.

À tous égards, nous devons montrer que nous sommes des Sahaja Yogis. La façon dont vous vous habillez, la façon dont vous vivez, la façon dont vous pensez, la façon dont vous vous comportez, la façon dont vous entretenez des relations entre vous et la façon dont vous menez votre vie conjugale et la façon dont vous vous occupez de vos enfants. Tant que vous ne posséderez pas cette pureté, la lumière de l’amour ne brillera pas, la lumière de l’amour ne brillera pas. Vous devez absorber la lumière de l’amour. Mais vous ne pouvez pas, tant que vous n’êtes pas une personnalité pure. Et cette personnalité pure doit se développer par la méditation, par un dur labeur, c’est une question de quelques années. En dix ans, nous pouvons changer le monde entier, en dix ans! Mais il faut être vraiment très dévoué.
[Applaudissement]

C’est vous qui devez changer, pas moi. Vous devez y travailler, pas moi. J’ai fait de mon mieux mais en dix ans, il devrait être possible que chaque Sahaja Yogi devienne une force formidable de Sahaja Yoga. Alors, s’il vous plaît, essayez d’éviter tous ceux qui sont médiocres. Si vous voyez de la médiocrité, les dirigeants doivent tout mettre en œuvre pour les corriger, pour les sermonner. Ne tolérez pas cela. Vous n’avez pas besoin d’être très délicats à ce sujet. Vous devez leur dire franchement: « Voyez maintenant, vous êtes une personne extrêmement médiocre selon Sahaja Yoga. Ce n’est pas destiné aux médiocres. Ce n’est pas destiné aux gens insensés, ce n’est pas destiné aux gens stupides, c’est destiné à quelque chose qui est prêt à tout sacrifier pour la vérité. »

Ces gens disent: « Pourquoi n’allez-vous pas dans le sens de la science? » Je dis: « Pourquoi ne suivez-vous pas le chemin de la vérité? » Mettez-vous à la vérité. La science n’est pas la vérité. Aujourd’hui, ça apparaît, demain ça disparaît. Aujourd’hui, vous pensez peut-être que c’est correct, mais chaque hypothèse est défiée, chaque loi est contestée, ce n’est pas une loi. Vous devez utiliser Sahaja Yoga dans chaque aspect pratique de la vie, partout. Mais en aucun cas, vous ne devez être fanatiques. Par exemple, j’ai vu des gens commencer à donner des vibrations ou ils commencent de leurs mains à se faire un bandhan, même si je suis assise, ils font comme ça. Il n’y a pas de stupidité à ce sujet, il doit être très digne, décent et bienséant. Mais pour cela, nous avons vraiment besoin de personnes de qualité. Et une obéissance totale est nécessaire, je dois dire.

J’ai dit aux Indiens, à l’époque, qu’ils devaient avoir un procès approprié. Ils ne m’ont tout simplement pas écoutée cette fois-là. Ils ont dit: « Mère, pourquoi le voulez-vous? Vous savez, vous allez avoir des ennuis et tout ça ». S’ils m’avaient écoutée, il n’y aurait eu aucun problème aujourd’hui. Mais vous devez m’écouter, écouter ce que je dis. Ne m’expliquez rien, ne me faites pas de logique, mais je sais tout, vous savez cela. Je sais tout.

Maintenant, nous avons quelque chose de bien pour vous, c’est la liste des mariages. Mais le mariage n’est pas une chose si importante qu’il faille y penser. Ce n’est pas une chose si importante pour vous qu’il faille y consacrer toute votre attention. C’est juste « en passant », parce que vous devez vous marier, voilà pourquoi. Il n’est même pas nécessaire de se marier parfois. Mais vous devez en avoir un. Puis, lettres après lettres, sur vos mariages, sur vos enfants, je ne veux tout simplement pas les lire. Rien au sujet de Sahaja Yoga. Si vous êtes détaché, quelle que soit la qualité de votre femme, vous ne faillirez pas, quelle que soit la qualité de votre mari, vous ne faillirez pas.
Il faut donc se préoccuper un peu de ce que nous faisons. Qu’avons-nous réalisé? Qu’allons-nous donner au monde? Pour moi, vous êtes mes instruments. Je n’ai pas à demander à quelqu’un d’autre. Vous êtes mes instruments et vous devez y arriver. Vous n’êtes pas pour moi des gens inutiles. J’ai travaillé très dur avec vous, très dur. Alors s’il vous plaît, ne gaspillez pas mes énergies aussi et essayez de devenir de très bons Sahaja Yogis de toutes les façons possibles, à tous égards, vous devriez être dévoués, à tous points de vue, essayez d’être quelque chose ayant très grandes qualités.

Maintenant, vous avez vu comment les gens sont devenus violents et qu’il y a de la violence. Bien sûr, il se peut que cela ne continue pas, mais c’est l’un des signes que nous devons être prêts à être des gens très forts, très forts, et cela fonctionnera, j’en suis sûre. Ils ont jeté au moins 400 pierres, peut-être plus selon le rapport de police et très peu de personnes ont été blessées. Qu’est-ce que cela signifie? Qu’il y a quelqu’un qui évite tous ces problèmes.

En ce qui concerne notre tournée, maintenant j’ai décidé que nous n’irions pas à Atith, parce qu’il y a – le commissaire, l’ESP m’a dit qu’il valait mieux ne pas y aller, c’est très – ces gens sont très mauvais et ce sont des criminels. Donc, jusqu’à ce qu’il y ait les élections, ils se comporteront de cette manière. Après l’élection, bien sûr, ils seront réprimandés. Donc, vous devriez aller, selon les nécessités du moment, et aller directement à Sangli, donc nous irons à Sangli, nous aurons une puja là-bas, vous pourrez faire du shopping, ce que vous voulez et de là, vous irez à Ganapatipule. Mais ce n’est pas pour le plaisir, ce n’est pas pour le plaisir. C’est pour notre développement. Sinon, vous viendrez en Inde, et repartirez comme avant, les mains vides. Je veux que vous tous, soyez extrêmement actifs dans votre propre sphère de la vie, parlez de Sahaja Yoga. Vous devez porter mes badges, vous devez porter mes bagues, vous devez porter mes colliers pour que les gens vous demandent « Qui est-ce? » Ensuite, vous devriez dire: « Elle est le Saint-Esprit. » Vous pouvez dire: « Nous pensons qu’elle est le Saint-Esprit ». Voyons ce qui se passera.

Donc, c’est quelque chose de sérieux que j’ai senti devoir vous dire et nous devions être très, très prudents dans la façon dont nous nous voyons nous-mêmes. Nous devons être conscients, nous devons être conscients de nous-mêmes et de ce qui se passe. Je vous l’ai dit à maintes reprises, nous devons être conscients de ce que nous sommes et de ce qui se passe. Mais si votre travail est important, si tout le reste est important, comment allez-vous réussir avec Sahaja Yoga? Donc, il doit y avoir une conscience et avec votre conscience la lumière se répandra. Mais ce n’est pas être silencieux, il faut en parler. Il faut de l’éloquence, ce doit être éloquent, toute votre lumière doit s’exprimer, la lumière doit parler, la lumière doit s’exprimer et ce doit être fait avec une grande confiance.

Voyons maintenant, après être revenus de cette tournée, jusqu’où les gens établissent de nouvelles choses. Jusqu’à présent, mon opinion, c’est qu’il y a 50% des Sahaja Yogis en Occident qui sont encore assez médiocres et 25% d’entre eux sont juste là pour en profiter. S’ils peuvent obtenir quelque chose de gratuit, ils seront enclins à le faire. 25% des gens sont comme ça. C’est très triste mais c’est ainsi. Mais, je dois dire, les Indiens sont pauvres mais ils ne feront rien, ils ne prendront jamais rien de moi gratuitement, rien. Ils ne le feront pas, ils se respectent beaucoup. Et c’est ce que nous devons développer, ce respect de soi.

Par exemple, j’ai vu, j’avais une maison à Hounslow, tout le monde y venait et y restait gratuitement. Maintenant, nous avons une maison, là-bas à Shuddy Camp, où tout le monde se rend, celui qui n’a pas de travail vient et y reste. C’est une chose tellement insensée. Alors j’ai même peur de démarrer un ashram à Londres car la même chose va se produire. S’ils peuvent en profiter, ils aimeront y rester. Même une cuillère, ils aimeront l’emporter comme ça. C’est grossier pour un Sahaja Yogi de se comporter comme ça je pense. Il faut avoir un total respect de soi et comprendre qu’il faut faire des sacrifices, faire quelque chose à ce sujet. Parce que c’est la dernière étape, dirais-je, où je vous parlerai de toutes ces choses et dans la belle atmosphère, ici, sur la rive de la rivière Krishna. Nous devons comprendre que la rivière coule, qu’elle fait un bruit, produit un son pour montrer qu’elle existe.

Mais nous ne sommes pas seulement des rivières, nous sommes toutes les montagnes, les fleuves, toute chose dans l’univers. Et notre manifestation est comme un grand zéro comme si la Terre Mère avait été vidée. Il est temps de nous regarder et de voir par nous-mêmes ce qui ne va pas chez nous. C’est très important. Je devais le répéter encore et encore mais je n’aime pas dire ces choses parce que je vous aime tellement et je tiens tellement à vous et vous autres m’aimez aussi. Mais m’aimer ne suffit pas, il faut s’aimer soi-même et se respecter. Seul votre Soi va réussir. Comme Shivaji Maharaj l’a dit: « Swa-dharma rajya » « Vous devez développer la religion de l’Esprit ». C’est ce que nous devons faire: développer la religion de notre Esprit. Et une fois que cela se produit, nous pouvons complètement émanciper le monde entier. C’est notre travail et si nous échouons, c’est la responsabilité des Sahaja Yogis et de personne d’autre.

Donc, à tout le monde, je dois dire que je n’ai pas à vous plaire, c’est à vous de me plaire. Pour un rien, les gens réagissent, pour un rien, ils se sentent mal. Si je ne souris pas à quelqu’un, il se sent mal. À la moindre chose, ils se sentent mal et réagissent. Alors, comment quoi que ce soit peut-il entrer en vous? S’il y a une telle convexité, comment allez-vous absorber? Il est important que nous essayions d’absorber avec humilité, avec compréhension. Maintenant vous êtes des Sahaja Yogis, vous savez que je suis l’Adi Shakti, vous avez eu des photographies, vous savez que je suis l’Adi Shakti. Mais à quel point absorbons-nous? À quel point intégrons-nous? Ce travail est bien plus que ce que n’importe laquelle des incarnations a eu à faire. Alors créez des personnes aussi formidables parmi vous. Parce que j’ai le pouvoir, la seule chose c’est que vous ayez le pouvoir d’absorber, d’accepter. Mais si vous courez après quelque chose vraiment médiocre et de très frivole, c’est impossible. Vous devez demander à être profond et vous devez absorber tout ce qui émet de mon être.

J’espère maintenant que vous allez tous prendre cela au sérieux. Faites votre méditation tous les matins, quelle que soit l’heure. Chaque matin, nous devons méditer et nous devons veiller à finir notre travail le soir et ensuite, nous faisons une petite méditation et puis nous nous endormons. Sans méditation, vous ne pouvez pas grandir et c’est pourquoi pour tout ce que vous faites, sachez que vous devez vous lever le matin, faire votre méditation et ensuite vous pouvez vous mettre au travail. Durant la journée, si vous le souhaitez, vous pouvez vous reposer un moment. Maintenant, nous sommes dans un endroit où nous avons le temps de nous reposer un moment, mais le matin, vous devez vous lever, quel que soit votre temps de sommeil. Vous devez conquérir un peu votre sommeil, cela vous donne beaucoup de léthargie. Hier soir, je ne pense pas m’être couchée avant 3 heures du matin ou quelque chose comme ça et puis toute la journée j’ai été occupé à rédiger des rapports, ceci, cela. Si je peux gérer à cet âge [66 ans], à votre âge, vous devriez être capables de gérer ce genre de choses. Nous n’avons pas le temps de dormir, pas le temps de discuter, d’argumenter ou de nous nourrir. Nous n’avons que le temps de méditer, c’est tout.

Je souhaite que vous absorbiez tous mes propos et les compreniez sans y réagir. S’il vous plaît, ne réagissez pas. Ne pensez pas: « Mère essaie de vous punir ». Non, j’essaye de vous aider à grandir, c’est de cette façon que vous grandissez très vite parfois. Donc, c’est juste votre croissance qui m’inquiète et rien d’autre.
Que Dieu vous bénisse tous.
J’ai été très heureuse de la façon dont vous avez chanté toutes les chansons et dont vous vous êtes exprimés.