Shri Saraswati Puja, Vishnumaya une personnalité ardente (Après-midi)

Ashram in Lions Bay, Lions Bay (Canada)

1990-08-11 Shri Saraswati Puja: Vishnumaya a very fiery personality (Afternoon), 41' Download subtitles: CS,EN,FR,IT,NL,PL,RUView subtitles: Add subtitles:
Download video (standard quality): View and download on Vimeo: View on Youku: Download audio:
Transcribe/Translate oTranscribe


Shri Saraswati Puja. Vancouver (Canada), 11 août 1990.

FrTvd2020-0106

Quand ils M’ont demandé quelle puja nous devrions avoir à Vancouver, J’avais entendu parler de cet ashram, qu’il se trouvait dans un très bel environnement de nature, et puisque la nature est créée par le pouvoir de Saraswati, J’ai pensé que le mieux serait d’avoir la puja à Saraswati ici. Autre chose, c’est que quand les gens vivent dans la nature, ils deviennent extrêmement créatifs, leurs sentiments délicats sont préservés et ils ne sont jamais pressés ; ou ils ne sont pas, comme on dit, trop modernisés, parce que la nature les apaise. La créativité de Saraswati s’ajoute aussi à celle de l’artiste, et Je savais qu’il devait y avoir beaucoup d’artistes dans ce pays créé depuis longtemps.

Le Canada en soi, Je sens que c’est l’Hamsa Chakra du Vishuddhi. Mais, le pouvoir de Saraswati devient Mahasaraswati quand il est manifesté par Mahabrahmadeva qu’on appelle Hiranyagarbha. Pour cela elle doit passer par l’Hamsa. Elle traverse l’Hamsa et devient la Vishnumaya Shakti. En fait, Elle est la Vishnumaya Shakti. Ainsi Saraswati devient Vishnumaya. Elle passe par deux points, l’un à l’Hamsa et un autre au Vishuddhi. Alors, Elle est la Sœur de Shri Krishna. Donc, Saraswati est née en tant que Sœur de Shri Krishna, et quand l’oncle maternel de Shri Krishna, qui s’appelait Kamsa, était venu La tuer, Elle est soudainement montée au ciel et est devenue l’éclair, et Elle déclara l’arrivée de Shri Krishna, qu’Il était déjà là.

Ainsi la relation entre Shri Krishna et Vishnumaya est celle d’un frère et d’une sœur. Et étonnament, l’autre jour, nous avons célébré le Rakhi Bandhan, le Raksha Bandhan, qui est la même chose que cette relation frère-sœur. Et nous voilà maintenant à célébrer la Déité-même qui est en fait la Sœur de Shri Krishna. Plus tard elle naîtra en tant que Draupadi, et c’est pour cela que Shri Krishna est allé sauver Sa chasteté, car c’est seulement le frère qui se soucie de la chasteté et la réputation de la sœur.

C’est, en fait, ce qui s’est passé hier, c’est la Saraswati puja, ainsi, Vishnumaya Elle-même, hier, a tonné seize fois par ici. Et Je n’ai dit à personne ce qui se passait, mais Je savais qu’Elle ferait ça. En dehors de ça, Elle a aussi menacé Washington. C’est une bonne chose. Parce que Washington doit être éveillée. Ce sont des choses et des relations très, très subtiles. Et Moi seule peux dire ces choses, car Je les connais, Je sais que ces relations existent. Je n’étais donc pas surprise qu’Elle soit là, mais Elle est passée exactement seize cents fois sur cette partie de Vancouver. C’est pour montrer que le temps est venu pour vous de comprendre que Sahaja Yoga est si important, et que si nous ne nous affirmons pleinement dans Sahaja Yoga, Vishumaya prendra une autre forme qui pourrait brûler vos forêts, pourrait tout brûler. Maintenant vous devez savoir que l’éclair représente tous les cinq éléments en Lui. Ill a le son, il a la lumière, il est dans l’éther, il agit dans l’éther. Aussi, il a ce qu’on appelle l’eau en Lui, quand l’eau se met en friction – qui est la Terre Mère – ainsi toutes ces choses agissent à travers Elle.

Ainsi, cette Vishnumaya, hier, nous a montré « Je suis là. Maintenant vénérez-moi. » Et jusque-là, nous n’avions jamais vénéré Saraswati, et Brahmadeva n’est vénéré nulle part parce qu’Il a créé ce monde, Il a créé tous ces bois et toutes ces choses. Et Ils ont créé toutes les mers et toutes les terres, toutes les étoiles, univers après univers. Mais il ne faut pas vénérer comme ont vénère cet arbre-ci ou cet arbre-là. Nous ne devons pas vénérer quoi que ce soit de ce type. Cependant, les choses créées par la Terre Mère comme les Swayambhus, cela seulement nous les vénérons. Et cela, encore, nous les vénérons d’une manière qui est abstraite. Puisque qu’importe où ils sont apparus, les gens ont commencé à faire des religions commerciales, donc nous n’y allons pas non plus en tant que Sahaja Yogis.

Donc vous pouvez comprendre pourquoi ces choses se sont produites soudain, hier après Mon arrivée.  Les éclairs ont produit une telle lumière ce qui n’était jamais arrivé avant et le gens étaient surpris. Ainsi, c’est la Sœur de Krishna, qui est bien plus dynamique et [Shri Mataji parle en Hindi]… une personnalité bien plus ardente, une personnalité vraiment plus ardente. L’essence de Shri Krishna c’est, qu’Il est douceur. Il est Madhuria. C’est Sa qualité et Radha est Allahda Dayini Shakti, ça veut dire :Celle qui vous donne cette Joie qui vous …  [Shri Mataji parle en Hindi]… vous fait dresser les cheveux de joie– donc, mais en sanskrit le mot c’est pulakrit, pulakrit.

Donc, cette beauté de Shri Krishna qui est douceur, la Leela, qui crée ce beau sentiment d’unité, de communication – tout cela est en Shri Krishna. Mais Elle est Celle qui met en garde, et c’est ainsi qu’est venu l’avertissement. Et c’est une personnalité très ardente qui met tout le monde en garde. Ainsi d’une certaine manière elle a prouvé Ma venue, que Je suis là.  Peut-être, même, ces gens qui sont aborigènes, ils comprendront même « voici ce qui avait été prophétisé, et voici que c’est arrivé. » Et puis, vous aussi, devez réaliser que c’est un avertissement : que vous ne pouvez pas permettre à Sahaja Yoga de dériver en sorte qu’il prenne sa propre course, son propre fonctionnement mais  que vous soyez juste là par hasard.

Ainsi, c’est un avertissement de la Sœur de Shri Krishna, qui est Saraswati Elle-même, et c’est pourquoi, aujourd’hui, nous allons La vénérer. Seuls les Sahaja Yogis, ceux qui sont illuminés, peuvent vénérer Mahasaraswati. Sinon les gens ne peuvent vénérer que Saraswati parce qu’avec la vénération de Saraswati, vous pouvez lire des livres, vous pouvez créer des danses, de la musique, pour le divertissement des êtres humains. Mais en réalité, la Puja à Saraswati en fait pour les gens à la conscience ordinaire, cela veut dire une conscience humaine ordinaire, normale. Mais pour les Sahaja Yogis, c’est Mahasaraswati qui doit être vénérée. Comme Je vous l’ai dit Mahasaraswati devient Vishnumaya, et Elle est Vishnumaya donc vous-même, vous devez être une personne qui informe les gens comme Vishnumaya le fait de ce qu’est Sahaja Yoga par vos discours enflammés, dans le but de les stimuler, en leurs disant « Qu’êtes-vous en train de faire ? » Mais ce que J’ai vu c’est que le plus souvent les gens quand ils parlent, ils essaient d’être très gentils et doux comme Shri Krishna.

Nous avons essayé cela en Amérique, « peut-être que ça marchera avec les américains », mais ça n’a pas marché. Ils aiment les gens comme disons, ce M. Graham ou quelqu’un comme ça, qui parle de manière ardente. Et Je pense que c’est ce que nous devons apprendre de notre expérience d’hier : que vous avez vraiment besoin d’orateurs enflammés et de personnes ardentes. Parce qu’ils ne sont pas du tout sensibles à des sensations normales. Vous voyez, toute leur sensibilité est morte, Je pense, ils sont engourdis. Et vous devez leur donner des chocs. Ils aiment les chocs, vous voyez, les journaux doivent les choquer, tout évènement doit être choquant – cela seulement peut attirer leur attention. Même la musique doit être telle qu’elle doit fendre la pierre. Ce doit être une musique à leur briser la tête. Ainsi, ils sont vraiment devenus de pierre, et vous devez comprendre que leur constitution rocailleuse ne peut être démantelée que par Vishnumaya. Et c’est pour cela que cette puja que nous avons ici à Vancouver a une si grande signification. – pas uniquement pour le Canada, mais aussi pour l’Amérique.

Les américains prennent pour normales toutes les maladies qui arrivent, les drogues qu’ils prennent, toute destruction qu’ils s’infligent, là encore ce n’est pas dans leur compréhension. Ils ne comprennent pas ce qu’il font à eux-mêmes, comment ils se détruisent eux-mêmes, comment une vie humaine si précieuse, ils la gâchent à cause de leur propre lubie et pour leur soi-disant liberté.

Alors il est extrêmement, extrêmement important que vous devez essayer de leur dire ardemment : « Qu’est-ce que vous êtes en train de faire ? Pourquoi jouez-vous avec vous-mêmes ? Pourquoi ne comprenez-vous pas que c’est mal ? » Au moins pour vos enfants, dites-leur : « Nous avons mal agi, mais vous ne devriez pas faire ça.’ »

Tous ces types d’intervention devraient être là et les gens devraient se préparer à de si grands discours et tout cela. De là à dire que les gens ne l’apprécieront pas, Je crois que c’est le contraire. A moins de les effrayer, ils ne seront pas avec vous.

Alors vous devez leur dire et les mettre en garde. Et c’est ce que, Vishnumaya, hier a suggéré : « Maintenant, adopter un nouveau style de stratégie et parlez aux gens de sorte que quand vous faites – disons que vous faites votre cours, à la fin du cours vous devez dire : « Alors, vous voyez, Sahaja Yoga ce n’est pas seulement faire le cours, mais c’est pour votre bien-être, pour votre bénéfice. Et vous devez progresser avec et vous devez grandir. » Ne le laissez pas inachevé. Ce n’est pas seulement faire germer une graine, mais ça doit devenir un arbre, sinon on ne peut rien y faire pour personne.

Donc dites leur simplement qu’ils – tous les dangers de ne pas grandir convenablement ou mûrir dans Sahaja Yoga. Ce doit être dit car être fleur bleue, cela ne fonctionne pas en Amérique, Je l’ai vu. Vous avez vraiment besoin de personnes ardentes parce J’écoutais récemment une intervention de Billy Graham, et Je me suis dit « C’est quelqu’un de si vide sous son chapeau », mais malgré ça, les gens étaient si impressionnés. Et il y en avait un autre comme ça, maintenant, Je crois qu’il est derrière les barreaux. Je ne connais pas son nom, un drôle de bonhomme. Je l’ai vu lui aussi, et J’étais surprise, il ne vendait que du vent, comme une coquille vide et les gens étaient comme des fous après lui,  des milliers debout, à chanter, faire ceci, faire cela.

Donc on doit comprendre que ces gens méritent des chocs, ils doivent être choqués, ils doit leur être dit : « Voici ce qui arrivera ». Il y a une autre organisation qui avait aussi adopté une sorte de système de choc. C’est le … [Shri Mataji parle en hindi] « Brahma Kumari », « Brahma Kumari. » Vous voyez, ces Brahma Kumaris sont devenus comme des éclairs et disent aux gens – en fait ils ne disent même pas « Vous êtes finis », ce  qu’ils disent, c’est « Ce monde va être détruit, tout va être détruit, et vous le savez, vous n’y êtes pas préparés, que va-t-il arriver ? »

Lestémoins de Jéhovah font pareil. Ils disent :  « Ce monde va être détruit, » et « nous allons tous être détruits » ; « nous devons être préparés et nous devons nous tourner vers Dieu. » Mais ce n’est pas la réalité. Malgré cela les gens sont après eux. Vous devez leur dire la réalité, que « Non seulement vous vous détruisez vous-mêmes, mais vous détruisez l’avenir. » Les gens disent déjà que la plupart des gens en Amérique seront détruits.

Maintenant, cela vient de plusieurs raisons. On peut dire qu’il n’y a pas de traditions et tout cela – ce n’est pas la raison, ce n’est pas la raison principale. Une des raisons principales est qu’il ont détruits tant de personnes quand ils sont venus et qu’ils se sont installés dans ce pays. C’est une raison. Maintenant les bhoots de ces gens qui sont morts errent encore, et ils veulent voir qu’ils détruisent des américains au plus vite. La quantité de sorcellerie et de pratiques occultes Amérique, cela n’existe nulle part. Les gurus ont dû quitter tous les pays mais sont encore bien confortablement installés en Amérique. La raison est que ces bhoots leur donnent des idées. Ce n’est pas simplement qu’ils ont besoin de chocs, mais, aussi que ces bhoots leur donnent des idées sournoises de destruction, ainsi ils vont vers leur destruction.

Maintenant, les idées bhootish sont telles que vous voyez quelqu’un sortir d’un bar, et tombe. Et l’idée bhootish sera « Et alors ? Essaye, toi aussi, tu ne tomberas jamais. Vas-y il ne t’arrivera rien. Tout va bien pour toi. Après tout, peu importe. »

Ou sinon, vous leur dites « Ce n’est pas bien. On ne doit pas faire cela. »

« Très bien, nous sommes mauvais. Et alors ? » Ces sont les idées bhootish. Ce ne sont pas des idées humaines, de parler ainsi ou de dire cela.

Donc à toutes ces personnes, vous voyez, là seule chose qui pourra faire la différence c’est la Vishnumaya Shakti. Rien d’autre, Je comprends maintenant que c’est seulement grâce à Vishnumaya que les gens seront guéris. Donc, Vishumaya Elle-même s’est endormie, grâce à la religion chrétienne, la religion catholique et aussi l’hindouisme, parce que dans l’hindouisme il y a aussi l’idée de péché : « Tu as commis ce péché comme-ci, ce péché. Alors donnez tant d’argent au brahmine et vous serez sauvés. » En fait, toutes les religions ont ce non-sens. Mais cette Vishnumaya Shakti, qui est en train de se faire littéralement soumettre et qui dort chez les êtres humains, si vous pouvez L’élever et dire aux gens de se tirer hors de ce sommeil, cette flemme, en les impliquant vivement de manière plus globale en disant nous sommes pour la Paix. La Paix dans le monde. Nous sommes pour l’émancipation de l’humanité, nous sommes là pour sauver les gens de leurs maladresses et de leur destruction.

Si vous utilisez une plus grande tribune et que vous abordez ces questions, cela aidera. Par exemple, c’est une très bonne chose que j’étais avec le Mahatma Gandhi. Et les gens ont un très grand respect pour le Mahatma Gandhi. Bien sûr, le Mahatma Gandhi est très impressionné par Moi, aucun doute ; même quand J’étais enfant, il Me consultait. Et pour preuve, dans ses bhajans il a arrangé la série des bhajans différemment, en commençant par le cœur, parlant de l’Atma, ensuite part du Mooladhara puis s’élève vers le haut comme ça. Donc, – en fait, c’est une des preuves qu’il a dû Me consulter. Mais quoiqu’il en soit, vous pouvez l’utiliser, également, [en disant] que Shri Mataji fait ce que le Mahatma Gandhi a dit. Il parlait du Sarva Dharma Savanatma, ce qui veut dire que toutes les religions sont traitées avec le même égard et la même compréhension.

Quand vous commencez à parler ainsi, alors les gens comprendront qu’il y a un noble héritage derrière cela. Parce que tout le monde veut savoir dans quel livre J’ai appris. Je n’ai jamais appris d’aucun livre, vous le savez très bien. Mais vous pouvez dire « Elle est celle qui était avec Lui , et Il était vraiment très impressionné par Elle, ce sont les mêmes idéaux de Paix et de non-violence et tout cela, ce sont les mêmes techniques et méthodes qu’Elle veut utiliser. » C’est un fait, aucun doute, mais le Mahatma Gandhi était un orateur ardent. Tout ceux qui le suivaient étaient très ardents. Ils n’étaient pas simplement là « Très bien, venez, prenez une tasse de thé ». Ce genre de chose ne marchera pas.

Les Américains ont donc besoin de défis, et ils ont vraiment besoin d’une personne fougueuse pour les secouer. Donc si vous continuez comme ça, – c’est comme l’autre jour quand nous avions un programme à New York et il y avait énormément de noirs,  de chinois, beaucoup d’indiens et très peu de blancs.

Alors des blancs sont venus dire « Oh, il ne s’est rien passé pour moi, vous savez. »

Donc ce que vous devez faire, « Rien ne s’est produit ? »

« Oui c’est ça ! »

« Quelque chose ne va sûrement pas chez vous, ou peut-être avez-vous péché ou quelque chose comme ça. »

Et alors là, ils ont un choc. « Oh, c’est très surprenant que vous ne l’ayez pas. C’est très mauvais, quelque chose ne va pas chez vous. Vous devriez l’avoir. Essayez de l’avoir, vous savez c’est vraiment mauvais. J’espère que vous n’avez pas de cancer. » [rires] ou vous pouvez demander, « Vous avez le SIDA ? »

« Non, non, non. »

« Alors de quoi souffrez-vous ? Comment ce fait-il que vous ne l’ayez pas ? Regardez, ce monsieur noir l’a bien eu, ce chinois-là aussi. Comment ne l’avez-vous pas ? Vous êtes un homme blanc, vous devriez l’avoir en premier. »

Alors les choses vont bouger. J’y ai réfléchi, pourquoi ces américains sont-ils si mornes, voyez-vous, ils sont, sommes toutes, des gens très fades, extrêmement fades. Parce ce type de musique rock, voyez-vous si vous la jouez devant n’importe qui, les gens partiront en courant. « Que ce passe-t-il ? » Mais la façon dont ils appréciaient cette musique rap d’hier, ils voulait que J’écoute.  Le cœur s’est mis à battre à l’envers.

J’ai dit, « Que se passe-t-il ? » Et tout s’est mis à trembler. Je me suis assise sur un banc et le banc tremblait. Et là, assis avec Moi, il est là et aussi Karan et on a trouvé qu’ils étaient – Karan et tout le monde étaient en train de sauter comme ça – c’était comme un tremblement de terre.

Donc voilà ce qu’il en est, vous voyez ces gens sont très, très ternes, et engourdis. Et il sont engourdis à cause de leur soi-disant liberté. C’est comme demander à un taureau « Viens et frappe-moi », ce genre de chose, vous voyez. Ils se sont écartés de leur chemin pour s’engourdir complètement ; et cet engourdissement – cela peut être l’alcool, les drogues, peut-être les femmes, peut-être se marier de nombreuse fois. Si vous vous mariez une fois cela suffit. Si vous vous mariez 5 fois, en fait, vous devenez comme – Je ne sais même pas, comme un – Je ne sais pas s’il y a même un animal comme ça. Mais quelque chose vous rend absolument insensible aux choses, vous voyez. Parce que d’abord le fait d’épouser une seule femme, ensuite vous avez des sentiments pour elle, vous avez des enfants et vous – je veux dire après tout, ça a tellement à voir avec votre femme et puis soudain vous divorcez et vous ne ressentez rien, vous ne le sentez pas.

C’est un grand engourdissement, et si vous leur dites – « Oui je sais, je sais, je sais. » Ils savent mais ils ne sentent pas. Ils ne sentent pas qu’il font quoique ce soit de mal, ils ne sentent pas qu’il font quoique ce soit d’absurde et ils ne souffrent pas. N’importe qui d’autre souffrirait. « Oui, il a divorcé de son épouse » – et il devient vraiment quelqu’un de perdu, il le devrait normalement. Mais voilà vous le trouvez à se vanter « Tu sais j’ai divorcé de mes deux épouses, et la troisième suit. Je peux te la présenter. » Il n’y en fait aucune honte à ce sujet, aucune honte, aucun sentiment, rien. Je veux dire, tu as épousé une femme, tu as vécu avec elle, elle était ton épouse et tu n’as aucun sentiment pour elle. Tes propres enfants non plus n’ont aucun sentiment du tout, aucun sentiment. Bien sûr, ils ne sont pas comme les anglais, car les anglais tuent leurs enfants, donc ne n’est pas si mal. Mais j’ai entendu qu’ici ils tuent leur maris, femmes, s’entretuent et tout cela. Et pour quoi ? Par amour. Quand elles n’ont pas d’amour pour un mari, comment aimeront-elle un autre mari ? Je n’arrive pas à comprendre. L’amour est une qualité du cœur.

Donc voilà ce qu’il en est – si vous voyez, toute la personnalité est engourdie car ils ne se comportent pas comme des êtres humains. Ils se comportent comme – Je ne sais pas, encore une fois Je ne sais pas comme qui parce qu’il n’y a aucune comparaison du tout. Le fait est que ce n’est pas seulement en Amérique que les gens sont comme ça, c’est partout. Mais en Amérique c’est trop. Beaucoup trop. Et toutes ces choses viennent d’Amérique. Toutes ces drôles de notions viennent d’Amérique, et tout le monde y adhère car ils savent comme faire la publicité, ils savent comment les rendre très, très populaire.

Une fois, Je voyageais en bateau et un pilote est monté à bord, et il Me parlait et il M’a dit que son frère était un démon très vil.

J’ai dit « Que s’est-il passé ?»

Alors il dit qu’il s’est rapproché de ces quatre jeunes hommes qui étaient les Beatles, et qu’il était devenu leur manager. Et qu’il avait commencé cette musique et avait des femmes, qu’il les faisait boire, les droguait. Et aux premières chansons, quand ils ont commencé cette musique, ces filles se mettaient à crier, hurler, devenaient folles. Et c’est devenu populaire. Normalement, la réaction devrait être « Ba, si la musique est telle que les filles deviennent folles quand elle commence, laisse tomber cette musique. » Au contraire, tant de gens sont arrivés. Comment expliquer ce type de réaction ?  Plus elles crient, plus elles hurlent, pour elles c’est quelque chose. Ça veut dire que derrière ça quelque chose les a touchées quelque part ; sinon, pourquoi crient-elles ? Ça veut dire que des personnes si stupides sont touchées par quelque chose, alors c’est bien et nous devons tous y aller. Nous sommes idiots aussi, donc on doit y être.

Maintenant vous pourriez Me demander « Mère, comment cette sottise est venue aux gens et tout cela ? » C’est aussi simple que Je vous l’ai dit, qu’ils ont utilisé leurs libertés à tel point, leur attention à de telles vanités, qu’ils sont vraiment devenus insensibles. Leur attention de ressent rien. L’attention quand vous la mettez à l’extérieur elle réagit et elle vous revient avec quelque chose. Mais si vous bombardez en permanence votre attention au dehors, ce bombardement de l’extérieur aura raison de votre sensibilité. Il n’y a pas de ressenti, il n’y a pas d’attachement, il n’y a – aucune mémoire de ce qui se passe. Alors pour cela Je crois, Vishnumaya est nécessaire, et Elle est placée sur le côté gauche parce que Vishnumaya est Celle qui est responsable des gens qui sont devenus complètement insensibles. C’est pour ça qu’Elle est là pour vous donner des sensations.

Donc sur le côté gauche quand Elle brille, elle vous donne des sensations, et les gens commencent à comprendre. Donc maintenant, la seule chose qu’ils ont c’est une sorte d’idée mentale qu’ils sont coupables, c’est tout. Ce n’est que mental. Si c’est une idée mentale « Oh, je suis coupable, » alors vous ne le sentirez pas. Je veux dire si, disons, si vous êtes fous quand vous ne l’êtes plus, et que les gens vous traitent de fous, vous ne le sentirez pas. C’est ainsi. Donc ils ne sentent pas du tout, parce que tout est une chose acceptée mentalement et ils sont devenus insensibles. « Maintenant personne ne peut vous atteindre, où est donc le problème ? » c’est là leur attitude.

Je vous demande maintenant de faire preuve de fougue, d’écrire dans les journaux et de dire ce qui se passe et comment sont les choses. Je suis en train d’écrire un livre similaire actuellement. Il s’appelle Méta-Modernisme, tant que Je pourrais être ardente Je serai là pour leur dire ce qui ne va pas chez eux. Et ils devraient comprendre que tout cela est faux. Inutile d’essayer de dire que c’est génial. Comme maintenant le SIDA est apparu. Je pensais qu’avec le SIDA, ils seraient réveillés. Alors maintenant, le SIDA est devenu un martyre.

Puis les yuppies , les yuppies sont arrivés, J’ai dit « Les yuppies vont souffrir de maladie. »

Ils ont dit « Non, non, non, non. C’est très bien d’être yuppies. Après tout, vous voyez, il y a certains héros morts de leur yuppisme. »

Vous voyez, toutes les stupidités deviennent quelque chose, de très glorieux, et donc – et les gens l’acceptent. C’est le meilleur – les gens l’acceptent. Donc, il est important pour vous d’être ardents, de leur montrer par cette lumière ce qu’ils sont. On doit leur montrer. Ce n’est pas une petite lumière de l’Esprit qui fera la différence, mais la véritable étincelante, incandescente lumière d’un éclair.

Donc la puja d’aujourd’hui sera spécialement pour que vous tous développiez cette créativité de parler, de se comporter de toutes les manières de façon ardente. Ça va les corriger, rien d’autre.

(Fin de la première partie)

S.S. Shri Mataji Nirmala Devi