Puja du Nouvel-An

(India)

Feedback
Share

Puja du Nouvel-an. Kalwe (Inde), 1 Janvier 1991.

[Le Talk commence en Hindi]

Traduction Révision1 – Version 26/6/2015

Je suis désolée mais J’ai dû parler en Hindi car la plupart d’entre eux ne connaissent que l’Hindi. Je leur ai juste expliqué quelle est l’importance de Bombay, pourquoi de si nombreuses incarnations sont venues ici et pourquoi Shri Rama devait traverser les villages et aller par monts et par vaux dans le Maharashtra, quelle en était la nécessité. Et la nécessité est qu’ils devaient tous développer leur Sahaja Yoga.

Ceci sera également le dernier puja pour vous tous en Inde. J’espère que vous avez tous beaucoup gagné grâce à ces différents Pujas et grâce aux différents endroits où nous sommes allés.
La seule chose importante à se remémorer, c’est que le Krita Yuga a commencé. Maintenant le Kali Yuga est terminé, le Krita Yuga a commencé et il faut se souvenir qu’au cours de ce Yuga, la Paramchaitanya est totalement active et très efficiente.

Si vous faites maintenant quelque chose de mal, Elle va vous punir. Elle peut ne pas vous punir immédiatement mais Elle vous donnera une suggestion, vous donnera un signal adéquat que quelque chose ne va pas avec vous. Et si vous n’essayez pas de contrôler vos pas, alors vous pourriez descendre très rapidement. Donc vous devez faire très attention à cela.

En fait Je vous ai expliqué de si nombreuses fois qu’il y a deux forces en action, une qui vous attire en vous-même, l’autre qui vous projette à l’extérieur. Aussi il est important pour nous tous de nous souvenir que ce Krita Yuga est là et, qu’au cours de celui-ci, cette Paramchaitanya est super active.
Vous en êtes également récompensé. Vous M’avez rapporté tellement d’histoires, comment cela a réussi de façon sahaj, comment cela s’est passé de manière sahaj, vous tous M’avez raconté de très belles histoires. Mais cela fait partie de votre jeu dans Sahaja Yoga et c’est votre place dans le Royaume de Dieu.

Vous êtes donc là dans le Royaume de Dieu et essayez de vous en réjouir. La seule chose que vous avez à faire est de vous réjouir du Royaume de Dieu. Mais si vous essayez de vous séparer d’une façon ou d’une autre de cette joie, si vous brisez la connexion avec cette joie avec une façon de penser qui n’est pas la réalité, alors vous en êtes vous-mêmes les seuls responsables.

Aussi Je dois vous dire de garder active cette connexion. Non seulement cela mais essayez de la renforcer de plus en plus et devenez un de manière permanente avec cette force divine qui va se déverser en vous et va non seulement vous illuminer mais va vous procurer de si nombreux pouvoirs, et vous allez contempler la nouvelle vie au cours de cette nouvelle année.
Hier, comme Je vous l’avais demandé, nous devions le mettre en route. Maintenant, de façon individuelle, nous devons tous aller à l’extérieur afin que nous répandions Sahaja Yoga et que nous parlions à son sujet.

En ce jour, Je vous donne la complète liberté de faire ce que vous voulez pour répandre Sahaja Yoga. Il n’est pas nécessaire de Me demander aucune permission et vous pouvez essayer tout ce que vous désirez faire. Mais cela devrait être quelque chose de décent et non pas quelque chose d’indécent, quelque chose qui ne sied pas à un Sahaja Yogi. Même si vous devez écrire des lettres ou des réponse ou n’importe quoi, même si vous devez montrer que vous êtes en colère, cela devrait se faire d’une manière très décente et belle, et devrait montrer que c’est un yogi qui est en train de parler.
Les autres choses, quels que soient les problèmes que vous aurez, seront résolues en peu de temps.

Mais le plus grand problème est vous-même et devrait être résolu par vous grâce à des méthodes de méditation. Et nous portons tellement notre attention sur toutes nos activités non adéquates mais cela va s’arrêter de façon bien déterminée. Cela va revenir sur vous tel un boomerang si vous ne disposez pas d’une fondation [solide] pour Sahaja Yoga.

Il est très important de garder l’attention sur votre Esprit tout le temps de sorte que, quoi que vous soyez en train de faire, quoi que vous projetiez, ait une base et que vous ne vous perdiez juste pas.

Ceci est une chose très importante et Je suis sûre que vous comprendrez que, sans nourriture provenant des racines, vous ne pouvez pas grandir. Aussi il faut garder cette alimentation [active?].

Que Dieu vous garde !

Merci beaucoup.
[Nous?] allons d’abord avoir un Ganesha Puja pour lequel Je pense que nous devrions tous dire l’Atharvasheersha. Il y a tellement d’enfants que Je ne pense pas que nous pourrons gérer autant d’enfants mais s’il y a, disons, douze ou quatorze enfants, nous pourrons le gérer. Disons de six à dix ans….