PŪJĀ DE PAQUES 1991

Sydney (Australia)

1991-03-31 Easter Puja Talk, Sydney, Australia, 47' Download subtitles: CS,EN,ES,FR,LT,NL,PL,PTView subtitles: Add subtitles:
Download video (standard quality): View and download on Vimeo: View on Youku: Transcribe/Translate oTranscribe


PŪJĀ DE PAQUES – Sydney (Australie) – 31 mars 1991

FrTVD 2020-0406

[Un Yogi dit que Shrī Mātājī lui a demandé de lire cet horoscope, fait récemment, par un astrologue très réputé.]

[L’horoscope est lu.]

“Moksha kanaka” signifie celui qui donne la Réalisation – moksha kanaka. Moksha.

Quarante-trois…

Cela signifie “planète”. Cela signifie “planète”.

Gajakesari Yoga. “Gaja”, c’est l’éléphant, “kesari”, c’est le lion, alors les deux aspects.

Nishkalanka. Ce nom désigne Kalki.

Aujourd’hui nous sommes ici pour vénérer le Christ en tant qu’il est ressuscité des morts. Il y a beaucoup de théories sur sa mort, mais en réalité il s’est ressuscité lui-même et ensuite il est allé en Inde et s’est installé là-bas avec sa Mère.

La période après sa Résurrection n’est décrite dans aucun livre en tant que telle, mais, dans un des Puranas, il est écrit que Shalivahan, un des rois de la dynastie à laquelle j’appartiens, a rencontré le Christ au Cachemire, et lui a demandé: “Comment t’appelles-tu?” Il a répondu: “Je m’appelle Issa.” Et ensuite il lui a demandé aussi: “De quel pays viens-tu, de quel endroit?” Il a dit: “Je viens d’un pays qui est étranger pour toi et pour moi, et maintenant je suis ici dans mon propre pays.” C’est ainsi qu’il appréciait l’Inde, je pense. Et ensuite il s’est mis à guérir des gens là-bas. Et sa tombe est là-bas, et la tombe de sa Mère aussi est là-bas.

Donc, il y a d’autres histoires également, créées par des gens qui ne connaissaient pas grand-chose de lui. Mais, quoi qu’il en soit, ce que vous trouvez, c’est que le Christ était très impressionné et était vraiment là pour enseigner la moralité, comme dans les écritures indiennes, très fermement. Pour lui, la moralité était la chose la plus importante dans la vie, car, comme vous le savez, il était l’incarnation de Shrī Ganesha.

Donc, pourlui, le Principe de Ganesha était extrêmement important. Et cela, il l’a exprimé en disant: “Dans les Dix Commandements, il est dit: ‘Tu ne commettras pas d’adultère,’ mais, en vérité, je vous dis: ‘Tu n’auras pas d’yeux adultères! ” – à tel point que même les yeux ne devraient pas être adultères. C’est une très bonne compréhension d’une personnalité, et à l’époque moderne, on constate que la plupart des gens ont une attention  agitée de mouvements adultères.

Egalement, dans un des Upanishads, j’ai lu que même regarder une femme est adultère, même penser à une femme est adultère, et parler trop aux femmes est également adultère. Maintenant, dans ces temps modernes, j’ai remarqué qu’il y a des femmes qui sont utilisées en relations publiques partout, dans tous les pays. Et elles vont simplement bavarder et parler aux gens qui ont du pouvoir, leur parler de telle manière qu’ils se sentent très flattés. Et une des façons d’obtenir des faveurs, de mauvaises faveurs de ces responsables, c’est à travers ce genre de pratiques des relations publiques, c’est très courant. Et voilà ce qui est aussi en partie responsable de la corruption dans beaucoup de pays.

La moralité va de pair avec toutes sortes de violence. Quelqu’un qui est une personne violente, une personne qui est dans la mafia, une personne qui est considérée comme un exclu, tous ceux-là sont des gens adultères de la pire espèce. Donc il faut comprendre combien il est important que la moralité soit notre atout principal dans Sahaja Yoga.

En particulier, je dirais, nous avons tant de chance aujourd’hui que cette puja soit célébrée dans le pays de Shrī Ganesha, que nous soyons ici pour célébrer sa Résurrection, qui en réalité est dûe à sa vie pure ou, on peut dire, à sa vie absolument nishkalank, une vie si pure. Sa pureté était dûe au fait qu’il n’était rien d’autre que Chaitanya, Il n’était rien d’autre que vibrations. Il était si pur qu’il a même pu marcher sur l’eau; Il était si pur que la mort n’a pas pu le tuer.

Donc, nous devons avoir pour but notre purification. Nous parlons de Résurrection. Et lorsque nous envisageons d’obtenir une seconde naissance – comme je vous l’ai déjà expliqué, un œuf devient un oiseau, on l’appelle “dwijaha”, deux fois né – de la même façon, nous qui sommes couverts par notre ego et nos conditionnements, nous nous ouvrons pour devenir un oiseau. Et c’est ainsi que nous en sommes tous venus à connaître le Brahma, ce Pouvoir omniprésent qui est le Brahma. Et c’est ainsi que nous sommes maintenant véritablement devenus les dwijahas, c’est-à-dire les brahmanes. Pour ceux qui n’ont pas connu le Brahma, sans cela, à quoi bon les adorations, ou les chants et récitations ou autre chose ? Parce que vous n’êtes pas connectés, et sans être connectés, cela n’a aucun sens.

Mais nous devons nous regarder nous-même, du point de vue de la pureté. Chez les gens de très bas niveau, vous voyez, j’ai remarqué que l’impureté vient de ce que le Christ a appelé les “âmes murmurantes.” Ce sont les gens qui commencent à parler dans le dos des autres, et se complaisent dans ce genre de discussion. C’est un type de personnalité très bas. Je pense que dans Sahaja Yoga, cela devrait disparaître complètement, parce que cela crée des problèmes, et fait du tort à la force principale et fondamentale de Sahaja Yoga, qui est la collectivité.

En particulier à cet égard, je demanderais aux dames – en particulier les épouses des leaders ont une grande responsabilité. Si elles commencent à parler comme cela, en prenant intérêt à de tels bavardages, alors elles retombent au niveau des autres, et leur qualité de mère est mise en cause. Une mère qui autorise ses enfants à parler comme cela est en réalité en train de gâcher toute la vie de ses enfants. Si quelqu’un dit du mal d’un autre dans Sahaja Yoga, c’est vraiment extrêmement dangereux pour les deux personnes, mais particulièrement pour la personne qui le dit.

Donc, on devrait toujours éviter même de penser du mal des autres, sans parler d’en discuter. Si quelqu’un parle ainsi, vous devriez mettre les mains sur vos oreilles et lui dire: “Ne me raconte pas, je ne veux pas entendre le moindre propos contre qui que ce soit.” Car lorsque nous commençons à dénigrer quelqu’un, nous attrapons toutes les mauvaises choses qu’a cette personne. Et en plus, notre mental s’abîme, une impureté entre dans notre mental. Puis vous en parlez à d’autres, cela augmente et empire.

Donc, il est de la responsabilité des femmes de faire très attention, parce que ce genre de chose est plus répandu chez elles, car elles sont un peu en retrait; elles ont un cercle d’amitiés plus fermé, et une vie plus privée. Elles ont un type différent de celui des hommes. Les hommes, s’ils doivent se mettre en colère contre quelqu’un ou s’ils veulent dire quelque chose, ils vont aller se battre et clôturer le sujet.

Mais les femmes garderont cela à l’esprit et raconteront quelque chose, et c’est une si mauvaise chose à démarrer. C’est simplement comme un ver, il se déplace et est très contagieux. Alors vous devez tous vous rappeler que c’est la première chose que vous devez éviter: écouter des propos tenus contre quelqu’un, dénigrer quelqu’un, faire des commérages.

J’ai expliqué la même chose à Perth, parce que la dernière fois que je suis venue, j’ai découvert que des choses affreuses étaient faites contre les gens. Maintenant encore je vous le dis, car nous sommes à un point où nous devons comprendre que la moralité n’est pas uniquement liée au sexe, mais que c’est bien plus que cela, bien plus large que cela.

Donc, comme nous voulons avoir notre purification, faisons notre introspection, en nous. Les gens me demandent: “Comment avez-vous si bien réussi en Russie?” Et il y a une chose qui est très remarquable chez les Russes, c’est qu’ils sont très introspectifs. Si vous lisez n’importe quel roman d’un écrivain russe, vous serez surpris de voir qu’ils s’introspectent tous, tous les personnages sont introspectifs, ils veulent savoir: “Pourquoi fais-je cela?”

Par exemple, quelqu’un est paresseux, il ne travaille pas, il consacre son temps à lire ou autre chose, mais il n’arrive pas à soumettre son corps physique au moindre effort. Alors il s’introspecte: “Pourquoi, pourquoi suis-je si paresseux? Pourquoi ne puis-je rien faire de plus actif?”

Ensuite, quelqu’un qui est toujours du genre difficile et en colère, les gens ne l’aiment pas. Alors, au lieu de se mettre en colère contre les autres, il doit se regarder lui-même, à l’intérieur: “Pourquoi ne suis-je pas apprécié? Pourquoi les gens ne s’intéressent-ils pas à moi? Qu’ai-je en moi qui me rend si misérable?”

Alors vous le constaterez: soit vous êtes conditionné, soit vous avez un ego bizarre qui se manifeste et vous fait faire de mauvaises choses, que vous ne devriez pas faire. C’est l’une des purifications que vous pouvez faire dans votre mental lorsque vous commencez à vous introspecter.

En fait, cette culture, je trouve qu’elle n’est pas vraiment faite pour le bien des êtres humains. C‘est à dire, vous ne savez pas de quoi sont capables les gens, ce qu’ils peuvent faire, jusqu’où ils peuvent aller. Rien n’est possible. J’ai vu, dans certains des mariages que nous avons eus, des choses très choquantes que les hommes ou les femmes ne m’avaient jamais racontées, et ils avaient d’horribles maladies. Et ils m’ont juste créé des ennuis. Il y en a beaucoup d’autres qui ont fait ce genre de choses.

Alors, première chose, vous devez savoir que vous ne pouvez pas être hypocrite dans Sahaja Yoga. Si vous êtes hypocrite, si vous ne croyez pas sincèrement en Sahaja Yoga, , ?????? alors vous serez exposé très rapidement, et vous serez rejeté de Sahaja Yoga – aucun doute là-dessus.

Je ne vous rejeterai, je pardonnerai; mais, comme je vous l’ai expliqué, il y a deux forces qui agissent dans Sahaja Yoga, l’une est centrifuge et l’autre centripète. Par la force centripète vous serez attiré, mais par la force centrifuge, vous serez éjecté.

Donc, il faut faire très, très attention, parce que tout ce que vous avez reçu, c’est vraiment remarquable, étonnament si divin, et reçu si facilement. En réalité, je me surprends moi-même en voyant comment j’ai accompli toutes ces choses, mais cela a été accompli parce que, comme je vous l’ai dit, le Pouvoir omniprésent lui-même a joué un rôle dynamique. Il agit parce que nous sommes maintenant dans Krita Yuga.

Ce Krita Yuga arrive  lors d’une période de transition, d’un Yuga à un autre. Par exemple, nous avions Kali Yuga. Kali Yuga doit conduire à Satya Yuga; entre les deux, il y a Krita Yuga, où ceci agit et le processus d’évolution s’est produit à ce moment-là.

Et donc maintenant la dernière évolution a commencé et de nouveau ce Pouvoir omniprésent est devenu très dynamique. C’est ce qui vous donne toutes mes photos [miracles], tout ce que vous recevez et le fait que vous donnez la Réalisation aux gens.

Vous-même, vous êtes surpris des miracles que vous vivez. Chacun peut vous raconter des centaines de miracles. Donc ces miracles sont aussi accomplis par ce Pouvoir omniprésent. En ce moment, alors que nous avons toutes ces possibilités, si nous essayons d’être hypocrite, nous nous faisons du mal à nous-même. Si nous essayons de critiquer les autres, et non pas nous-même, alors nous allons rater le coche!

Vous devez comprendre l’importance de cette période. C’est quelque chose que les gens laissent passer. Sahaja Yoga est très bien, parce que vous avez des bénédictions, vous vous sentez en sécurité, les choses se passent très bien, vous avez tant de frères et sœurs, et je vois vos visages qui brillent comme des roses. Tout cela est bon.

Mais cependant il y a un risque que vous retombiez. La raison en est que vous devez vous purifier. Ne soyez jamais satisfait de vous-même. Certaines personnes, lorsque je leur parle, ne pensent jamais que c’est à eux que je parle, ils pensent que je parle à quelqu’un d’autre. Alors, s’il vous plaît, essayez de le comprendre: nous devons nous introspecter, nous devons méditer, et lorsque nous serons conscients de nos propres défauts, nous commencerons à les regarder, et ils disparaîtront.

C’est une tâche immense que nous devons faire, celle d’émanciper l’ensemble des êtres humains, et pour cela vous devez être quelqu’un de très particulier. Vous devez être idéal. Les gens vont vous voir. J’ai vu des gens qui aiment beaucoup monter sur scène pour essayer de se faire valoir. C’est de l’ego – comprenez-le, c’est de l’ego.

Si vous n’êtes pas ce dont vous parlez, personne ne vous prendra au sérieux. Au contraire, les gens disparaîtront de Sahaja Yoga. Si vous vous pavanez, les gens diront: “Regardez ce m’as-tu-vu!” Tout le monde peut voir votre comportement. Ils peuvent ne pas se voir eux-mêmes, mais ils peuvent voir une autre personne comme cela.

Alors, pour toutes ces manifestations de l’ego, vous devez faire vraiment très attention. Maintenant, disons, si vous avez de l’argent, alors vous allez essayer de vous mettre en valeur.. Si vous avez du pouvoir, supposons que vous ayez un certain poste au gouvernement, vous essayerez de vous en vanter – de n’inporte quoi, de toutes ces choses artificielles. J’ai connu des gens qui se vantent de choses absurdes, qui n’ont pas de sens

Je ne comprends pas: toutes ces choses sont extérieures, elles ne vous enrichissent pas, elles ne vous donnent en aucune manière la force dont vous avez besoin, en aucun cas elles ne vous embellissent. Alors toutes ces choses extérieures, n’importe qui peut les avoir, cela ne vous apporte rien de remarquable; mais la richesse intérieure que vous développez est la seule possibilité pour vous purifier, et pour l’avènement de la Résurrection, selon ce qu’a dit le Christ.

En fait, le temps de la Résurrection est arrivé, vous êtes tous ressuscités, mais vous devez encore vous nettoyer. D’abord, comme je vous l’ai dit, cette moralité devrait être la plus haute priorité pour nous tous.

Maintenant, pensez simplement à la vie que mènent les gens. Par exemple, je suis allée en Occident avec mon mari dans un autre environnement, une autre société. Nous sommes allés à des soirées, nous sommes allés à toutes ces choses, et ce que j’ai découvert, c’est qu’aucun homme n’y est à l’abri, aucune femme n’y est en sécurité. Ils sont tous à flirter les uns avec les autres – Dieu sait pourquoi, c’est une recherche sans joie. Et lorsqu’ils rentrent chez eux, ils découvrent que leur épouse a disparu, ou que leur mari est parti. Tant de précarité, donc, dans leur vie parce qu’ils n’ont aucun sens moral. Pour eux, ces plaisirs sont quelque chose de génial, et à cause de ce malentendu sur la vie, ils souffrent d’une énorme insécurité.

Vous devez guider vos enfants vers une moralité saine et convenable. Pour cela, vous devez vous comporter correctement. Vous ne devriez pas donner libre cours à des sentiments amoureux en présence de vos enfants, vous ne devriez pas essayer de les mettre dans une situation où vous fermez votre chambre à clé pour y faire toutes sortes de choses, mais vous comporter d’une manière empreinte de dignité. Sinon les enfants copieront sur vous, pour commencer.

Ensuite également, vous devriez faire attention à la télévision et aux choses qu’on y présente, ou à ce que les enfants regardent – ils doivent faire attention. Et il faut leur expliquer: “C’est mal, c’est très mal et cela nous attirera des problèmes.” Si vous avez une bonne relation avec vos enfants, vous n’aurez aucun problème.

Regardez, ici ils ont une telle éducation, et malgré cela, combien de problèmes vous avez avec les enfants! Alors que nous n’éduquons pas les enfants dans tous ces domaines, mais nous n’avons pas ces problèmes en Inde, parce qu’ils sont simplement gardés innocents à ce sujet.

Si les enfants sont gardés innocents, ils ne s’y adonnent jamais, et ils ne tombent jamais dans ces problèmes qui sont créés par la curiosité. N’attisez jamais leur curiosité. Vous vous sentirez heureux, les enfants se sentiront heureux, et ils commenceront leur vie, dès le tout début, sur la base de la moralité. Voici ce que vous devez donner à vos enfants, c’est un sens moral correct.

Ensuite, une autre chose que  j’ai vue, c’est qu’il est très important de donner de votre temps à Sahaja Yoga. Beaucoup de gens ne donnent pas de leur temps, ne travaillent pas dans les ashrams. Ils ne pensent pas qu’ils doivent faire quelque chose pour Sahaja Yoga. Vous devez comprendre que vous êtes partie intégrante d’un seul corps.

Maintenant, supposons que je ne permette pas un bras à travailler, que je le mette en écharpe, vous verrez qu’il ne travaillera jamais, il s’affaiblira, il ne sera plus capable de faire quoi que ce soit, il s’atrophiera. Donc vous devez utilisez tous les membres du corps de la même façon. Vous devez tous également mettre le physique, le mental, l’émotionnel, tout ce qui est possible, au travail de Sahaja Yoga, parce que c’est votre travail.

Moi, je n’ai pas besoin de Sahaja Yoga, je n’ai pas à le faire. C’est pour vous que j’ai démarré ceci, et c’est à vous de le donner aux autres. C’est votre responsabilité, alors vous devriez le reprendre à votre compte.

Par exemple, vous savez qu’à mon âge, je voyage tous les trois ou quatre jours, et sur de grandes distances. Tout ceci, je le fais pour quoi? Je n’ai pas besoin de le faire, je n’ai besoin de rien. Je le fais simplement parce que c’est supposé être ma vie.

Je ne sais pas comment expliquer pourquoi je le fait vraiment, logiquement cela n’a pas l’air sensé. Mais si vous me regardez – vous dites: “Nous avons une grande estime pour Mère, nous la respectons beaucoup, nous l’aimons beaucoup, et nous la vénérons,” toutes ces choses – mais donnez-vous autant qu’Elle peut donner? Combien donnons-nous?

Deuxièmement, j’ai aussi entendu dire que des gens sont très avares pour donner de l’argent pour mes programmes et d’autres choses. Vous voulez que je vienne ici. Avant, je dépensais mon propre argent les premiers temps, mais vous ne voulez pas que je vienne ici avec mon propre argent – est-ce correct? N’est-ce pas ? Si vous avez d’estime pour vous-même, vous n’aimeriez pas que je vienne, que je dépense mon propre argent en venant ici, que j’en dépense pour construire ceci, pour l’essence de votre voiture. Aimeriez-vous que je fasse cela? Non!

Alors il y a beaucoup de gens qui viennent à mon programme, m’a-t-on-dit, mais qui ne payent pas pour mes programmes. C’est très mal. Si vous ne payez pas, je vous le dis, immédiatement vous souffrirez, en termes d’argent, parce que, si vous ne donnez pas, l’argent ne vient pas. Ceux qui ont eu la main généreuse ont été très prospères, même en Australie, même en Inde. Alors, je dois vous le dire, même si ce n’est pas une tentation pour vous, mais lorsque les gens disent: “Mère, notre affaire ne se développe pas, ceci ne fonctionne pas” – alors il y a quelque chose qui ne va pas, quelque part où ça ne va pas.

Mais, une fois que vous commencez à vous consacrer à Sahaja Yoga, immédiatement vous verrez que les choses iront bien. Il y a quelque chose que vous avez mal fait, que vous n’auriez pas dû faire, ou bien quelque chose que vous n’avez pas compris, vous avez fait quelque chose par manque de compréhension. Essayez de le découvrir. Les choses doivent s’arranger, cela doit s’apaiser dans Sahaja Yoga. Tout s’arrange.

Non seulement cela, mais, je l’ai remarqué, cela retombe magnifiquement en ordre, et vous êtes surpris de voir comment cela réussit, que ce soit une petite chose ou une grande chose. Donc, si cela ne marche pas dans votre vie, il y a certainement quelque chose qui ne va pas. Alors, c’est la moralité, Je dirais, votre moralité financière.

Egalement, il y a eu des incidents horribles, dans ce pays qui est le vôtre où d’épouvantables leaders sont apparus, qui n’étaient intéressés que par l’argent, et c’est ainsi qu’ils sont venus à Sahaja Yoga. Et ce qui leur est arrivé, vous le savez bien. Alors, ne venez pas à Sahaja Yoga pour l’argent, venez ici pour le tout, en un sens, en totalité, vous devez tous atteindre cette situation plus élevée.

Par exemple, vous devez aussi donner avec le cœur ouvert. Sachez que vous avez reçu un cadeau tellement remarquable, alors: “Maintenant, que puis-je faire?” Bien sûr, je n’ai pas besoin de votre argent, je ne suis pas dans la même situation que celle où même le Christ était ; mais il n’a jamais pris d’argent. Alors je n’ai pas besoin de prendre votre argent.

Mais cependant, pour d’autres choses, ceux qui n’ont pas payé devraient se rappeler cela: s’ils veulent que leurs enfants aillent bien, s’ils veulent que leur famille aille bien, s’ils veulent aller bien, en ce qui concerne l’argent, sans ressentir de l’ego, sans faire pression sur les leaders, qu’ils essayent de dépenser de l’argent d’une façon qui soit vraiment utile à Sahaja Yoga.

Ensuite, un autre point concerne la famille, comme je vous l’ai expliqué hier: “Ma maison, je dois avoir ma maison, je dois avoir” – en particulier les épouses de leaders. De nouveau je dois les avertir, parce que tout ceci a créé des problèmes à tel point maintenant que nous avons dû les expulser de Sahaja Yoga.

Malgré le fait que leurs maris étaient très bons, certaines femmes voulaient avoir leur propre maison, elles voulaient avoir leurs propres enfants, elles voulaient rester chez elles. Donc ce genre de choses, si une épouse de leader a ces idées, alors qu’arrivera-t-il aux autres gens ? Ils doivent suivre un exemple, celui du leader, et si un leader n’a pas cela, si son épouse ne donne pas cet exemple, tout l’ensemble peut être totalement mis en péril.

Et c’est ce que j’ai remarqué, les gens souffrent tellement lorsqu’ils ne réalisent pas que nous sommes tous partie intégrante d’une seule famille. Et nous commençons à penser – imaginez, si nous coupons un doigt et le plantons quelque part, qu’est-ce qui en poussera? Un arbre en sortira-t-il, ou qu’est-ce qui en poussera? Rien! C’est en vain.

Tant que vous n’aviez pas rejoint ce tout, vous alliez bien, que vous soyez en train de pourir sur place ou peu importe où vous étiez, peu importe. Mais maintenant que vous l’avez rejoint, que vous êtes partie intégrante de la famille, alors regardez comment vous vous comportez, comment sont vos enfants. Sont-ils collectifs? Partagent-ils, ou se disputent-ils? Essayez de faire en sorte que vos enfants puissent partager leurs affaires avec les autres. Et tout d’abord, commencez vous-même à le faire, sinon les enfants ne le feront pas.

En fait, regardez le Christ – Il a vécu à peine quatre ans, en ce sens qu’Il était en dehors de ce pays-là [Judée]. C’est seulement pendant quatre ans qu’Il a pu travailler à la mission qu’Il devait accomplir. Donc Il était là simplement pour accomplir cette Résurrection au Chakra de l’Agnya. Dans cette courte période, combien de magnifiques paraboles Il a données, combien d’endroits Il a parcourus, à combien de gens Il a parlé!

Toute sa vie, Il l’a passée comme ceci. Il a vécu de façon très simple, et Il n’avait pas de tentes ou autre chose, alors Il allait dans les montagnes – et, vous le savez, le Sermon sur la Montagne est très célèbre, ses sermons le sont. Et ensuite Il rassemblait des gens là-bas et leur parlait. Ils l’écoutaient, mais personne n’absorbait ce qu’Il disait

Très peu de gens étaient avec lui, environ douze disciples, qui aussi le comprirent au moment de sa mort – avant cela, ils n’ont pas compris qui il était. Ils ne pouvaient pas se représenter mentalement ce qu’il faisait, ce dont il parlait

Mais lorsqu’il est ressuscité, cela les a fait réfléchir: “Qui était-il et qu’a-t-il accompli? Comment se fait-il que nous soyons ses disciples?” Et c’étaient des pêcheurs ordinaires, vous le savez très bien, mais leur intelligence s’est tout à coup manifestée, leur dynamisme s’est manifesté, et ils ont réellement montré de très bonnes façons  d’obtenir ce qu’on peut appeler la seconde naissance.

De plus, le Christianisme s’est développé sous la mauvaise bannière de Paul et d’Augustin, et c’est ainsi que nous voyons les problèmes du Christianisme – au point que nous en sommes choqués. Comment le Christianisme du Christ peut-il être ainsi ? Mais c’est le cas, et ce «Christianisme du Christ » qui s’est développé, n’a rien à faire avec le Christ. Et Il l’a dit: “Vous M’appellerez ‘Christ, Christ’ – Je ne vous reconnaîtrai pas.”

Nous sommes ceux qui portons ceci. Et également Il a dit: “Ils porteront une marque sur la tête, et Je saurai les reconnaître.” Alors, en réalité, vous êtes déjà marqués, vous avez déjà été choisis par le Christ dans son Jugement Dernier, Il vous a choisis, et vous êtes là.

Mais pourtant il faut savoir qu’il est tout à fait possible que nous soyons des hypocrites, que nous jouions seulement sur les mots; il se peut que nous ayons encore à nous nettoyer. Alors tournez simplement votre mental vers l’intérieur et voyez par vous-même: “Où ai-je mal agi?”

En ce qui concerne le Mooladhara, vous avez une responsabilité particulière. Les Australiens ont une plus grande responsabilité que n’importe qui d’autre, parce que c’est le pays de Shrī Ganesha. Et si vous ne comprenez pas complètement la signification du nettoyage du Mooladhara, je suis certaine que vous n’arriverez pas à vous élever dans Sahaja Yoga.

Donc, vous devriez tous prendre une décision à ce sujet et y travailler, afin que vous n’ayez aucun problème dans votre ascension ou votre développement, car vous êtes si pur ou si magnifique. Tout ceci, vous l’avez déjà atteint, sans grandes difficultés. Seulement, si ces choses qui sont restées derrière essayent tout à coup de se réveiller également, vous ne devriez pas leur permettre de surgir dans votre vie, il faudrait simplement les rejeter.

Par exemple, prenez une feuille de lotus: lorsqu’elle est sous l’eau, elle ne montre rien, mais lorsqu’elle émerge, alors l’eau ne reste pas dessus, elle en tombe simplement. Elle ne reste pas attachée à l’eau. Vous pouvez verser de l’eau, quelle que soit la quantité – elle coule simplement. Alors voici ce que vous devez découvrir. Les relations entre nous, le racisme et ces choses, nous devons simplement nous y opposer. Ce n’est pas une bonne chose de haïr quelqu’un pour quelque chose d’aussi mesquin.

La qualité de pardon du Christ, au moment où il a été crucifié, il faut s’en souvenir : comment il a pardonné à ceux qui l’ont crucifié “parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font.”

Mais, même lorsqu’ils savent ce qu’ils font dans Sahaja Yoga, les gens essayent encore de crucifier. Et cette crucifixion peut être supportable pour la personne qui est crucifiée, mais très dangereuse pour la personne qui crucifie.

Donc, il faut bien le comprendre, pour se débarrasser de toutes ces choses et sortir de toutes vos crucifixions, vous devez mener une vie extrêmement pure, idéale et belle. Vous devriez être fier de vos vertus, vous devriez être fier de votre grandeur, vous devriez être fier d’être si vertueux; il n’y a pas à avoir mauvaise conscience à ce sujet.

Sinon, les gens se vantent de leurs mauvaises choses, comme dans ces temps modernes, mais pas de leurs bonnes choses – c’est considéré comme de mauvaises manières. Vous n’avez besoin de vous vanter dans aucun des deux cas, mais vous pouvez être fier des choses qui sont si belles, si plaisantes, qui donnent tant d’énergie.

Le Christ devait s’en remettre au désir de Son Père, et Il Lui a demandé: “Si Vous pouviez écarter cette coupe, ce serait bien.” Mais lorsque le Père a répondu: “Non, Tu dois boire cette coupe,” Il l’a accepté et Il a enduré cela de façon très courageuse et belle.

Nous devons avoir la même façon de nous en remettre: tout ce que nous devons faire, nous devrions le faire en nous en remettant. Nous ne devrions pas penser: “Nous accomplissons quelque chose en cela, nous nous mettons en valeur par cela,” ou autre chose. Simplement vous devriez ressentir que c’est fait parce que nous nous en remettons. Nous devrions ressentir le fait de nous en remettre comme une grande bénédiction.

Si vous pouvez mettre votre attention sur votre cœur et dire simplement: “Je m’en remets,” c’est plus que suffisant. Mais vous ne devriez pas dire: “Mère, s’il Vous plaît, aidez-moi à m’en remettre.” Je veux dire, comment Mère peut-Elle vous y aider? Toutes ces prières sont parfois des fuites de la réalité: “Aidez-moi simplement, aidez-moi!”

S’en remettre, c’est très simple. Vous devez juste dire: “Mère, venez dans mon cœur, venez dans ma tête et venez dans mon attention!” – c’est tout! Continuez à le dire: “S’il Vous plaît, venez dans mon cœur, venez dans ma tête et venez dans mon attention!” Et à mesure que vous le répétez, la Kundalini s’élèvera et Elle vous nettoyera complètement. C’est Elle qui vous nettoie. En permanence Elle nettoie vos Chakras, mais le problème, c’est que vous les abîmez toujours. Encore et encore, la pauvre s’élève encore et encore, et fait cela. Donc tous ces problèmes existent parce que nous ne nous introspectons pas.

Egalement, J’ai remarqué que les gens sont très attachés à leur épouse ou attachés à leur mari, alors ils ne peuvent voir personne d’autre. Pour eux, tout est mauvais, mais selon eux, pas leur mari ou leur épouse. En fait, c’est une erreur apparemment très courante. Ce genre de mauvais attachement non seulement fera du mal à l’autre, mais il fera du mal à votre mari ou votre épouse, car ils vont aussi commencer à tomber dans l’erreur. Et si on commence à se permettre de tels échappatoires, alors il n’y a pas de limites, et ce sera leur destruction

Maintenant la tâche qui m’incombe est d’aller dans le pays du Vishuddhi, en Amérique, ce qui est une autre tâche très difficile. Et tant que ce n’est pas réglé, ma gorge ne pourra pas aller bien. Donc, il va bien falloir que je le fasse, et que je réussisse.

Mais, comme vous le savez, les Américains ont quelque chose qui ne tourne pas rond là-haut. Ils peuvent seulement… Je n’arrive pas à comprendre: ils aiment les gens qui leur prennent de l’argent, qui les trompent, qui ont des Rolls Royce, toutes sortes de choses – pouvez-vous l’imaginer? Ils n’ont pas voulu de moi à la télévision, parce qu je n’ai pas de Rolls Royce. Je veux dire, à la télévision, au gouvernement, pouvez-vous imaginer une telle télévision, où on ne vous reçoit pas parce que vous n’avez pas de Rolls Royce? Ce n’est pas assez prestigieux! Si j’ai une Rolls Royce en escroquant tout le monde, alors c’est très prestigieux, ce sont les affaires!

Donc, avec toutes ces choses qui se produisent, on sent que le niveau de spiritualité est vraiment remarquable dans un endroit comme l’Australie, qui est coupé du monde, qui est si excentré. La spiritualité est très bien exprimée ici, et Je suis sûre que dans Sahaja Yoga ils s’élèveront très haut, s’ils s’en tiennent à une seule compréhension, c’est qu’ils vivent sur la terre de Shrī Ganesha. Il est si important de voir comment vous vivez, avec quelle puretéa et avec quelle compréhension!

Donc aujourd’hui c’est l’anniversaire de la Résurrection du Christ: nous devrions dire que c’est une Résurrection pour nous tous. C’est Lui, c’est Lui qui a réussi cela, qui a tout fait pour nous, et c’est Lui qui nous a tant aidés, sinon la Kundalini, eh bien, Elle ne serait jamais entrée dans le Sahasrara. Donc on doit véritablement Lui en être très reconnaissant, du fond du cœur, et également vous devriez essayer de vous imprégner de ses qualités.

Une autre qualité est présente, bien sûr, c’est que, lorsque des gens essayent de critiquer votre Mère ou essayent d’insulter votre Mère, vous vous mettez en colère – tout à fait comme le Christ. Il ne pouvait tolérer aucune insulte ou aucune sorte  de mépris envers sa Mère. Il l’a dit lui-même: “ Ceci ne sera pas toléré.”

De la même façon, vous aussi, si vous êtes ainsi, je suis avec vous. je suis absolument avec vous, afin que vous n’ayez plus de sentiment de culpabilité ou autre chose en vous. Lorsque vous comprenez cela, tout ce que vous faites, faites-le avec une sincérité totale, avec une compréhension parfaite – même si vous faites des erreurs, cela n’a pas d’importance. L’erreur fera surgir quelque chose qui manquait. Mais vous devez être extrêmement sincère, ce sentiment doit être présent en vous.

Regardez le sentiment du Christ. Je veux dire, Il s’est lui-même crucifié. Il a cherché les difficultés. Il est allé jusqu’au bout, il n’avait aucun besoin d’y aller, d’entrer dans ce domaine, et voici ce qu’il a eu.

Bien sûr, vous n’allez pas être crucifié maintenant pour avoir votre Résurrection, pas du tout ! Mais, en un sens, vous devez crucifier tout ce qui est laid, tout ce qui est mal, tout ce qui peut nuire à votre croissance. Vous devez devenir vraiment des gens très beaux, tout à fait magnifiques. Quelqu’un qui vous parle, quelqu’un qui vous voit devrait dire: “J’ai rencontré cette personne, très belle. Et alors je lui ai demandé: ‘Comment se fait-il que vous soyez si belle?’ et la personne a répondu: ‘Je suis une Sahaja Yogini.’”

C’est une expérience vraiment très courante que j’ai faite, une expérience très courante. Et la chose essentielle, c’est que vous devez respecter votre Réalisation du Soi, votre Résurrection doit être respectée. Si vous ne respectez pas votre Résurrection, vous n’allez pas vous aider, ni aider les autres.

J’ai rencontré une fois, par hasard, le juge de la Cour suprême de La Haye, qui est une Cour suprême internationale – juste en Roumanie. Il était assis là; j’étais aussi assise et il me regardait. J’essayais de le situer, je n’arrivais pas à le reconnaître. Et ensuite nous sommes allés à Paris, et il était aussi à Paris. A Francfort, il avait une connexion, et je changeais aussi d’avion là-bas.

Alors il est simplement venu me demander: “Au fait, vous-ai-je déjà rencontrée?” J’ai dit: “Peut-être.” Je savais qui il était, mais je me suis tue. Il a dit: “Vous savez, je suis Untel, et je suis allé en Inde et il y avait une dame qui m’a guéri. Est-ce bien vous?” J’ai répondu: “Oui, Je suis Une telle.” Bien.

Ensuite ce qu’il m’a dit était particulièrement encourageant, il m’a dit: “Au moment où vous m’avez guéri, je me suis senti très heureux: je pensais que vous étiez faisiez partie des guérissurs et guérisseuses. Mais lorsque j’ai vu la vie du Dr Nagen – c’est mon collègue – la manière dont il est transformé, la manière dont il est devenu un homme si bon, une personne si merveilleuse, je lui ai demandé une fois: ‘Qu’est-ce qui vous a rendu si bon? Comment pouvez-vous être un homme si bon en ces temps affreux, où de partout il y a tant d’attaques?’ Et également il a eu un poste très important.”

[Cet enfant pleure tellement!]

‘Et quelle est la chose, qu’est-ce qui a fait de vous une personne si bonne? Vous vivez dans un endroit comme celui-ci, et vous savez à quel point La Haye est entourée de toutes sortes de criminels, de drogues et tout cela; et vous êtes une personne si gentille, belle et sainte. Que vous est-il arrivé?’ Alors il m’a expliqué: ‘Vous vous rappelez la dame qui vous a guéri, Elle m’a changé complètement. C’est grâce à Elle que je suis devenu un Yogi et c’est pour cela que ma vie a changé, parce que cela vous donne de la force.’ ”

Voilà ce que m’a dit cet homme, J’étais vraiment profondément touchée. Puis il a demandé: “En fait, puis-je avoir une photo de Vous?” J’ai répondu: “Je n’ai pas de photo.” Il y avait trois ou quatre Sahaja Yogis avec moi, ils portaient des badges, mais il ne restait qu’un badge. Mais le secrétaire de la Cour suprême de La Haye était aussi avec lui. Cela l’intéressait beaucoup, alors il a demandé: “Puis-je avoir le badge?” Alors nous l’avons donné à ce juge, alors l’autre personne a dit: “Et moi? J’aimerais aussi avoir un badge.” Je lui ai demandé: “Allez-vous porter ce badge?” “Oui, oui, bien sûr.” Et immédiatement il l’a mis.

Tout à coup, Matteus a trouvé un autre badge, mais ils étaient partis vers l’avion. Alors il a courru là-bas et il a dit à l’hôtesse de l’air: “Donnez-le à ce monsieur.” “Ah, j’en ai vu un avec ce badge. D’accord, je le donnerai à l’autre.” Et elle l’a emporté à l’intérieur.

Pouvez-vous imaginer ces gens d’une telle haute société, je dirais, placés si haut dans la vie, de tels intellectuels, ce sont les juges de la Haute Cour suprême, en ce sens que c’est la Cour suprême la plus élevée à La Haye, la Cour de justice internationale Et devenus si humbles à cause d’une personne qu’ils ont vu si transformée. Alors vous pouvez imaginer combien vous pouvez transformer vos collègues, comment vous pouvez montrer de meilleurs résultats grâce à votre comportement correct et empreint de dignité. Cela fonctionnera très bien si vous donnez cet exemple.

Et le Christ, pourquoi a-t-il tant impressionné les gens? A cause de sa vie personnelle. Dans sa vie personnelle, il a montré à quel point Il était puissant, et ensuite, à sa mort, Il a montré par sa Résurrection qu’il était au-delà de la compréhension humaine, qu’il était simplement ressuscité après la mort. Il devait bien être absolument la pureté personnifiée – ce qu’Il était.

Donc aujourd’hui nous devons nous positionner en sorte que nous allons demander la pureté, la pureté et encore la pureté, que nous allons intégrer cette pureté en nous avec une totale sincérité. Nous n’allons pas partir dans l’ego et penser que nous allons parfaitement bien – non! Nous allons simplement demander à avoir la pureté complète à l’intérieur de nous.

Voilà ce que le grand, ce que le Christ nous a donné, et nous devons réussir, et nous devons vraiment montrer que nous pouvons installer cette pureté en nous. Tout ce qui est arrivé, oubliez-le, ne vous inquiétez pas de cet aspect-là. Tout ce qui s’est passé, c’est une affaire révolue, mais tout ce qui doit se produire, c’est ceci, que vous devez tous demander la pureté. Toute critique, toute haine et toutes ces choses disparaîtront; et également la pureté vous donnera cette position unique où, rien qu’en voyant votre vie, les gens changeront. Simplement en voyant votre vie, ils se transformeront.

J’espère que cela fonctionnera très bien ici. Et peut-être que, la prochaine fois que je viendrai, nous aurons beaucoup, beaucoup de Sahaja Yogis, merveilleusement connectés les uns aux autres, ayant de magnifiques relations les uns avec les autres, et que ces enfants grandiront très vite également. J’espère revenir ici de nouveau dans le pays de Shrī Ganesha, où la pureté a pris le pouvoir.

Que Dieu vous bénisse!

Le Pūjā de Pâques est une Pūjā simple en un sens, parce que nous faisons juste… Bien sûr, il doit y avoir le lavage des pieds par les enfants, parce que c’est leur jour spécial aujourd’hui. Mais sinon, c’est une Pūjā bien plus simple, et donc il n’y aura pas toutes ces choses que nous faisons normalement.

Alors, tout d’abord, nous ferons la Pūjā à Shrī Ganesha, et les enfants peuvent venir ici: ceux de cinq ans à douze ans.

S.S. Shri Mataji Nirmala Devi