Dyan Ki Avashakta, la méditation, Delhi, 1991

New Delhi (India)

Feedback
Share

Conseils sur comment méditer, Delhi, Inde, 27/11/1991

Traduction de l’hindi

Traduction française version 02/05/2020.

Aujourd’hui, je vous revois tous après une longue absence, et nous devrions tous apprendre des choses supplémentaires au sujet de Sahaja Yoga. Sahaja Yoga a évolué au profit du monde entier. Et vous êtes tous son médium. Vos responsabilités sont trop nombreuses, car vous êtes tous son médium. Personne d’autre n’est le médium pour cela. Si nous donnons les vibrations à un arbre ou à un temple ou ailleurs, si nous donnons ces vibrations, cela ne sera pas activé, cela ne fonctionnera pas. Ce n’est que par votre entraînement et votre détermination que cela va se répandre.

Ensuite, nous devons comprendre qu’il y a un démérite à Sahaja Yoga. Bien que ce soit « sahaj » [naturel] et que vous l’obteniez très facilement, même si vous l’accomplissez de manière sahaj, il est très difficile de le maintenir, car nous ne vivons pas dans l’Himalaya. Nous ne vivons dans aucun de ce genre d’endroit, où il n’y a pas d’autre environnement qu’un environnement spirituel. Nous vivons dans tous types d’environnement et, à cause de cela, nous avons de nombreux types de conditionnements auxquels nous sommes collés.

Donc, avec Sahaja Yoga, nous devons améliorer notre pureté et devenir purs. Par exemple, si n’importe quel canal se trouve là mais qu’il n’est pas pur, comme un fil électrique, alors l’électricité ne peut pas le traverser. Si c’est un robinet d’eau et quelque chose qu’il est coincé à l’intérieur, l’eau ne peut pas le traverser. C’est pareil pour la Chaitanya, elle s’écoule dans les nerfs, qui doivent être propres et purs, et il est de votre responsabilité de les garder purs.

Bien que vous m’ayez souvent demandé: « Mère, s’il vous plaît, donnez-nous la bhakti. Mère, s’il vous plaît, faites que nous nous en remettions à vous », mais tout cela, vous devez le comprendre selon votre sagesse.

La première chose, c’est que lorsque vos nerfs seront nettoyés, vous serez tous remplis de joie. Vous sentirez que ce n’est pas vous qui faites les choses. Vous ferez n’importe quel type de travail et vous en obtiendrez de la renommée. Tous les soucis matériels seront résolus de manière très sahaj. Vous bénéficierez de toutes sortes d’installations. Toutes sortes de personnes viendront à vous et vous aideront. Parfois, vous serez très étonnés de voir comment tout cela fonctionne et vous vous dirigez vers votre ascension. En cela, vous trouverez les bénédictions de Lakshmi, ainsi que le progrès de l’art, n’importe quel type d’évolution se produira. Mais, ce sont tous des sortes d’illusions. Parfois, je vois qu’une personne a monté des affaires avec Sahaja Yoga. Il reçoit beaucoup d’argent, puis tombe d’une manière si terrible qu’il est très difficile de le relever.

Donc, nous devons purifier nos nerfs. En cela, la méditation du matin est une nécessité. Si vous ne pouvez pas méditer le matin, alors vous devez comprendre que, d’une manière ou d’une autre, il y a une impureté qui est entrée en vous, il y a un problème intérieur. D’une manière ou d’une autre, des pensées impures sont entrées en nous – que nous devons voir, connaître, comprendre et purifier. Nous devons nous tourner vers nous-mêmes pour voir, ce que nous appelons faire son introspection. C’est pour votre bien-être que je le dis, pas pour quelqu’un d’autre.

Tout d’abord, vous devez maintenir votre propre bien-être. Si vous avez différents types d’impuretés en vous, à cause de cela, vous avez des conditionnements, vous avez des habitudes, vous avez un environnement et de nombreux autres systèmes, à travers lesquels ces six ennemis demeurent dans les êtres humains. Ces six ennemis, qui sont en nous, se cachent et à chaque fois, ils essaient de relever la tête et d’apparaître.

Ainsi, il est très important de ne pas avoir de peine ni de sentiment de culpabilité ni de se dénigrer. Vous ne devriez en aucune façon  vous faire de reproches, mais essayez de vous en débarrasser. Comme un lotus qui remonte à la surface de n’importe quel endroit sale ou pourri, il s’élève au-dessus de toutes ces saletés et, lorsqu’il s’ouvre, il répand du parfum et remplit l’atmosphère de son bel arôme. Vous êtes tout simplement comme ce lotus. Si ce n’était pas le cas, alors vous ne seriez jamais venus à Sahaja Yoga, vous ne l’auriez pas atteint non plus. Vous êtes des personnes, pas des insectes. Vous êtes certainement des lotus. Mais, ce lotus doit aussi travailler un peu durement pour être protégé, en faisant son introspection.

La méditation du matin est destinée à l’introspection: « Que suis-je en train de faire? Quelles sont les impuretés en moi? Suis-je en colère? Comment dois-je surmonter ma colère? Ai-je des désirs qui me nuisent et vont me détruire? Pourquoi je vais là? »

Comme ça, grâce à l’introspection pendant votre méditation, vous finirez par savoir quel chakra est bloqué en vous et vous devrez le nettoyer. Vous devriez nettoyer le chakra puis retourner à votre méditation. Cela veut dire qu’il faut d’abord se nettoyer et se purifier. Vous devez nettoyer votre attention, en ce court laps de temps, vous devez nettoyer votre mental.

Si vous vous aimez et si vous êtes égoïste au vrai sens du terme, « svartha » [le sens de soi-même], vous aimez votre Soi, alors nous devons connaître la signification de ce Soi et comprendre: « Qu’allons-nous gagner par ces impuretés et négativités? » Peut-être que vous gagnerez quelque chose pendant une seconde et l’apprécierez. Vous devez comprendre que même si vous vous êtes senti heureux à ce moment-là, vous avez beaucoup pour ce bonheur momentané parce que vous n’avez pas pu méditer, c’est-à-dire que votre connexion n’est pas encore établie.

Or, il y a beaucoup de gens qui disent qu’ils méditent, alors ils méditent mais ce n’est pas de la méditation. Par conséquent, il est très important d’être honnête envers soi-même. Si nous ne sommes pas honnêtes envers nous-mêmes, comment pouvons-nous être honnêtes envers les autres? C’est pour notre bénéfice, pour notre bien. Je vois que beaucoup ne contractent aucune maladie après être venus à Sahaja Yoga. Un maximum de personnes bénéficie grandement de Sahaja Yoga et je vois que beaucoup sont joyeux et dans le bonheur! Tous leurs problèmes familiaux sont résolus. Tout va bien. Il se trouve aussi qu’en raison de certains ou d’anciens conditionnements ou de problèmes passés, ils ne peuvent pas méditer. Ces gens qui ne méditent pas le matin ne peuvent pas progresser, peu importe ce qu’ils font pour Sahaja Yoga, quoi qu’ils fassent, mais ils ne peuvent atteindre la profondeur de Sahaja Yoga. C’est dans votre profondeur que se trouve tout le bonheur, la joie, la félicité, le contentement, la richesse et la renommée… tout se trouve là, dans votre profondeur. Toutes ces choses ou tous ces obstacles qui vous bloquent ou vous empêchent d’atteindre votre profondeur devraient être éliminés en ayant de l’amour pour vous-même, en faisant votre introspection et en comprenant: « Il y a un problème en moi. »

Vos yeux voient très vite les défauts des autres. Ce n’est pas votre travail, c’est mon travail, vous devriez me laisser ça. Vous devriez vous observer et voir votre propre négativité et vos impuretés.

Après cela vient la méditation du soir. C’est pour s’en remettre. Vient ensuite la question de savoir comment vous en remettre. Cela signifie ce que vous avez fait pour Sahaja Yoga. « Qu’est-ce que j’ai fait aujourd’hui pour Sahaja Yoga, par le corps, l’esprit et l’intellect? »

Il y a un chanteur aveugle qui est très célèbre. Il est très intelligent mais je ne sais pas à quel point il est instruit ou non. Je ne sais pas comment il a pu autant lire avec ses yeux aveugles [mal voyants]. Il ne m’a rencontré que trois ou quatre fois. Une si belle poésie a commencé à s’écouler en lui, il est descendu jusqu’aux profondeur de son être. Comment de telles poésies ont-elles pu émaner de son cœur? De telles choses qui ne sont même pas écrites dans les mille noms de la Devi, lui ont été soufflées. C’est tout à fait vrai, comment a-t-il fait pour pouvoir les décrire? Donc, il était déjà profond, comme vous tous, mais il s’est plongé en son for intérieur, il y est parvenu, il y est arrivé. Tout le monde possède cette richesse. Maintenant, chacun de vous peut atteindre cette profondeur.

Par conséquent, la méditation du soir devrait être tournée vers l’extérieur. Cela signifie: « Qu’est-ce que j’ai fait pour les autres? Qu’est-ce que j’ai fait pour Mère? » Vous devriez penser comme ceci. Quand vous penserez comme ça, alors vous devrez comprendre: « À quel point m’aiment-ils? Combien d’amour m’ont-ils donné? Leur ai-je donné le même amour? À quel point sont-ils sincères envers moi? Ai-je été aussi sincère envers eux? »

Quand vous penserez comme ça, alors la joie commencera à s’écouler en vous en ressentant à quel point vous avez donné de l’amour. Au lieu de perdre votre temps à vous mettre en colère, à réagir, à vous disputer et à compter les défauts des autres, vous devez voir à quel point ils vous ont aimé.

Pour notre Sahaja Yoga, l’amour y est très pur. Il ne devrait y avoir aucune impureté dans cet amour. L’amour impur n’est pas l’amour sahaj. Il devrait être complètement sans attentes. Il devrait être  » nirvajya », c’est-à-dire que nous ne devrions même pas demander l’intérêt de l’amour donné. « À qui ai-je donné un tel amour? » Quand vous aurez cette pensée: « j’aime tellement » alors vous serez remplis de joie. Vous n’apprécierez pas du tout si vous continuez à dire ou à penser « je les déteste » ou « il est comme ceci ou cela, il est mauvais », etc… Vous ne serez content que lorsque vous penserez que la révolution de l’amour sera autour de vous. Vous éprouverez de très beaux sentiments à ce moment-là et ces beaux sentiments seront comme de l’inspiration. Il est très difficile de les décrire, mais vous pouvez en avoir un aperçu sur votre visage, sur tout votre corps, vous pouvez en avoir un aperçu. Dans votre vie conjugale, vous pouvez le voir. Vous pouvez également le voir dans l’atmosphère et la société qui vous entourent.

C’est pourquoi il est important que chacun médite deux fois. Si pendant un ou deux jours vous ne mangez pas, ce n’est pas grave. Si un jour vous ne sortez pas, cela n’a pas d’importance. Ou si vous ne vous êtes pas détendu correctement, ce n’est pas grave. Mais les Sahaja Yogis doivent méditer. Car ce n’est qu’en méditation que vous y arriverez. Donc, si nous disons que la méditation du matin est une connaissance intérieure, alors la méditation du soir c’est pour la dévotion et pour s’en remettre.

De cette manière, si vous continuez à vous établir, alors vous comprendrez votre importance, combien vous êtes importants dans l’histoire. Toute cette grande œuvre qui s’accomplit dans Sahaja Yoga sera réalisée grâce à vous tous.
Ne vous comparez pas aux autres. Ces gens qui sont très célèbres, riches et vivent dans de grandes maisons ne vont pas y parvenir. Les gens lâches non plus ne vont pas y arriver.
Mais vous, vous devez devenir ainsi. Les gens allaient dans les Himalayas, et un seul sur des milliers recevait sa Réalisation du Soi et les autres n’étaient toujours d’aucune utilité. Ils enduraient de grandes pénitences. Mais vous tous, vous n’avez pas à faire pénitence. Vous n’avez pas non plus à aller dans les Himalayas. Vous n’avez rien à faire.
Alors quelle voie y a-t-il dans Sahaja Yoga pour votre purification? Si vous ne l’avez pas encore compris, alors, vous devriez le savoir, c’est la collectivité. L’esprit collectif est la seule méthode pour vous purifier.
Ceux qui peuvent être collectifs, sans attente, sans attachement, seront nettoyés spontanément. Ils n’ont pas à faire de pénitence particulière pour cela. Vous devriez considérer la collectivité, non pas comme une pénitence, mais comme une source de joie. Si vous commencez à penser: “Comment pouvons-nous vivre avec ces gens qui sont comme ceci ou comme cela?”—car les portes de Sahaja Yoga sont ouvertes à tous—cela deviendra difficile pour vous si vous commencez à penser ainsi. En termes de pénitence, c’est celui qui peut s’en réjouir qui a le bénéfice d’une pénitence dans Sahaja Yoga.
Tout arrive simplement. Qu’y a-t-il à faire dans tout cela? Tout fonctionne. Que doit-on faire fonctionner? Votre position est comme celle des Déités. Vous devez comprendre cela. Que l’on commande ou non aux Déités, Elles continuent à faire Leur travail… Vous devriez tous aussi être ainsi. Vous pouvez atteindre cet état très facilement. Ce n’est pas du tout difficile, ce n’est pas impossible.
Seulement, nous devons consacrer un peu de temps à nous-mêmes. Tout le temps, nous le passons à des choses stupides, mais nous devrions également garder un peu de temps pour nous-mêmes. Chaque jour nous devons méditer le matin et le soir. Si vous ne pouvez pas le faire, alors vous ne devriez pas penser: “Ah! J’ai fait une très grosse erreur!” Ce n’est pas comme cela si vous ne pouvez pas méditer.
Tout ce que Je vous dis, ce n’est pas comme un ordre, mais c’est une question de sagesse pour vous.
Je le dis parce que Je peux reconnaître immédiatement ceux qui méditent tous les jours et tous ceux qui ne le font pas, immédiatement! Parce que si vous lavez une nappe tous les jours, elle restera propre: comment pourra-t-elle prendre la poussière? Et ceux qui ne méditent pas, Je peux voir leur poussière immédiatement. Beaucoup de gens attrapent plusieurs impuretés même en s’arrêtant de méditer deux ou trois jours. Donc c’est comme de faire sa toilette. Même si vous ne faites pas votre toilette, cela ne fait rien, mais vous devez méditer.
Pour votre propre paix, pour votre propre joie, pour votre propre bonheur, pour votre propre bien-être et pour le bénéfice du monde entier, vous devez méditer. Si vous vous aimez vous-même, alors vous devriez réaliser votre importance, combien nous sommes empreints de dignité et quel genre de travail nous obtenons des autres.

J’espère qu’après avoir écouté mon discours, vous y penserez tous et que vous l’absorberez. Il ne faudrait pas que, comme Je l’ai dit: “Shri Mataji a dit cela” ils appliquent ensuite mon discours aux autres et pensent qu’il est dit pour les autres et non pas qu’il ait été dit pour chacun.
Donc chacun doit penser qu’il a été dit pour lui et non pas pour quelqu’un d’autre. Et chacun doit se demander: “Comment pourrais-je m’élever? Comment pourais-je grandir et mûrir avec Sahaja Yoga?”

Que Dieu vous bénisse tous!