Easter Puja 1992

(Italy)


Send Feedback
Share

Easter Puja. Magliano Sabina, Rome (Italy), 19 April 1992.

English transcript: UNverified
Traduction: NON vérifiée. Ver 1/1/2014.

La résurrection du Christ a eu lieu pour ouvrir notre centre de l’Agnya, parce qu’il s’agissait d’un centre très subtil comme vous le savez, très compliqué, avec les idées que les gens avaient de leurs conditionnements et de leur Ego, et qui comprimaient tellement l’Agnya Chakra qu’il aurait été impossible pour la Kundalini de le traverser. Ainsi, toute la pièce de la Résurrection eut lieu, et, puisque le Christ n’était rien d’autre que Chaitanya (vibrations) il fut ressuscité de la soi-disant mort. Dans cette mort du Christ nous devons aussi comprendre que nous avons atteint notre résurrection. Nous avons atteint notre résurrection, et aussi tout ce qui était sensé être le passé est mort, est terminé maintenant. Ainsi, ce repentir que nous avons, les conditionnements que nous avons sont morts. Pourtant il est encore surprenant que parmi les nations chrétiennes, l’Ego ne se soit pas dissipé comme cela aurait dû se faire. Peut-être est-ce parce que le Christ n’a jamais été vénéré d’une façon juste. L’Ego en Occident était absolument, tellement dominant que nul ne pouvait voir ce qu’il faisait et jusqu’où il allait. Sans raison ils se repentent de quelque chose qui est terminé depuis bien longtemps. Mais le repentir était destiné à notre Ego. C’est très choquant de voir comment les nations chrétiennes ont envahi d’autres pays, ont annihilé complètement, et détruit races après races. Ils étaient chrétiens, disciples du Christ, portant la Bible dans leurs mains, pouvez-vous vous imaginer des choses tellement horribles que ces soi-disant chrétiens ont faites au nom du Christ.

Nous devons comprendre pourquoi cet Ego travaille tellement dans les pays occidentaux ou dans les pays qui ont suivi le christianisme. Où que ce soit, s’ils sont chrétiens ils sont extrêmement agressifs, extrêmement violents, et ils pensent que le monde leur appartient. Même Hitler croyait en la religion catholique. Comme si ce grand sacrifice du Christ ne leur avait rien appris, comme si tout s’était effacé de leur mémoire, comme si cela n’avait pas de sens pour eux, comme si cela ne leur avait rien apporté, et ils devinrent si violents, non seulement cela, mais ils ont cru qu’ils avaient le droit de gouverner le monde entier, de piller tout le monde, de détruire tout le monde, pourquoi, parce qu’ils étaient chrétiens. Quel contraste par rapport à la vie du Christ qui ressuscita de la soi-disant mort. Mais l’Ego non seulement demeura, mais se développa, et gonfla à un tel point qu’aujourd’hui nous voyons des chrétiens qui ont complètement perdu le sens des Maryadas (respect dans les relations). La façon dont se comportent les églises chrétiennes est choquante! Aucune sorte de moralité ne demeure en eux. Ils n’ont aucun respect pour les lois, aucun respect pour Dieu, le Guna (qualité) principal du Christ. Ceci m’a choquée quand j’étais enfant, parce que j’étais née dans une famille chrétienne, et j’ai découvert les chrétiens en Inde comme étant les gens les plus dogmatiques, les plus dominateurs. Cela m’a surprise, comment ont-ils pu se figer dans cette conception du Christ et pourquoi utilisent-ils Son Nom pour dominer les autres. Malheureusement nous étions gouvernés par les Anglais. Les Anglais aussi ont déformé la chose de telle manière que les Indiens croient que le Christ est né en Angleterre. Ils s’habillaient comme des Anglais; se faisaient appeler « Sahabs » (titre honorifique); se comportaient d’une manière très arrogante. Ils avaient aussi des places dans le gouvernement, s’alliaient au gouvernement et n’avaient aucune loyauté envers les Indiens. De même : lorsque mon père fut arrêté, nous fûmes expulsés de la communauté chrétienne. Ils me renvoyèrent de l’école alors que je n’avais que 6 ou 7 ans parce que mon père participait au Congrès.

Je pense que personne n’a encore vu ce côté du fanatisme, c’est-à-dire que les nations ont été extrêmement cruelles, extrêmement dominatrices et qu’elles tiennent aujourd’hui la barre dans le milieu des affaires. Cet Ego subtil, qui auparavant était la propriété de quelques monarques est désormais, dans nos pays démocratiques, devenu à la portée de tous les gens ordinaires, et l’on peut voir que tous ces pays sont pleins de destruction.

Ce ne sont pas seulement les Européens qui ont agi ainsi, même les Américains sont devenus extrêmement dominateurs, ont énormément d’Ego au point de devenir idiots. Imaginez! Ils suivent le Christ qui était Sagesse, la source de la sagesse, alors comment expliquer que ses disciplines puissent être aussi stupides et idiotes ? Pourquoi cela se passe-t-il ainsi ? Donc nous devons en chercher l’explication dans l’histoire de cette religion qu’est le christianisme. Il y avait comme vous le savez Pierre. Pierre était un homme plein d’Ego, et le Christ lui dit une fois : « Tu est un Satan. » Il l’a dit clairement, et il a aussi dit : « Tu me renieras par trois fois. » C’est là qu’apparut Monsieur Paul, et il pensa que c’était une bonne opportunité de s’emparer de quelqu’un de faible, quelqu’un de satanique, quelqu’un qui dans un sens est anti-christ. Et il trouva Pierre. Etant lui-même un grand bureaucrate, il l’aborda, le mit en confiance et lui dit de s’allier à lui pour être la personne principale. Il dit ensuite aux autres disciples : « Vous n’êtes pas cultivés, je suis un grand érudit, et je sais ce qu’il faut écrire et ce qu’il ne faut pas écrire. Alors nous ne devrions pas écrire tous vos écrits, nous devrions les éluder. « C’est lui qui édita la Bible, ce sinistre individu. qui édita la Bible. Le travail entier du Christ passa entre les mains de ce démon. Il commença à l’éditer, si vous la lisez, vous serez surpris, c’est plein d’Ego. Il organise, c’est plein d’Ego, quoiqu’il écrive, absolument. Mais il enleva beaucoup de choses qui auraient dû être là; le Christ a dû parler de la Kundalini, j’en suis sûre. Mais pas un mot au sujet de tout cela. Il l’évita. Pourtant, « vous devez être nés deux fois », et toutes ces choses, le Christ les a dites. Mathieu insista sur ce point… Mais il se bagarra avec Mathieu. Et il ne pouvait pas accepter l’Immaculée Conception. Parce qu’il n’avait aucune idée de la Vérité, de la Réalité, des miracles qui existent avec la divinité. Alors il nia tout ça, mais pourtant Mathieu s’accrocha à son évangile. Mais Jean s’enfuit; il lança son propre style que l’on appelle « gnostique ». Et parmi les autres disciples, Thomas s’en alla. Ainsi, il édita l’évangile de Luc et celui de Mathieu, et au prix de grands efforts ils purent aussi conserver certaines choses d’origine dans cela.

Donc, ce démon entra dans l’arène d’une religion aussi formidable que le christianisme. Et tout fut bouleversé. Et il en est ainsi de la Bible qu’ils considèrent maintenant comme faisant autorité. Elle comporte des passages tels que les gens commencent à se croire de grands êtres, le premier suggérant que si vous devenez membre d’une église, vous êtes élus. En tout premier, il s’arrangea pour qu’il soit écrit : « Pierre commencera cette église, et il aura la clé, dit de Christ ». Et « Il sera la pierre sur laquelle sera bâti l’église. » Impossible ! Mettez-Moi à la place du Christ. Est ce que je demanderais à la personne la plus fourbe de faire une telle chose? Est-ce que je nommerais une seule personne pour s’occuper de tout ? Cette partie de la Bible est un blasphème absolu. Et c’est ainsi qu’une fois là, Pierre tomba dans son propre Ego, en se croyant un grand être. C’était juste de la manipulation, une façon de manager tout cela. Tout était fait par ces cerveaux bureaucratiques. Mais Pierre y participa parce qu’il était un disciple très faible du Christ.

Comme vous le savez, dans Sahaja Yoga aussi nous avons réellement douze types de Sahaja Yogis. Et certains d’entre eux sont très faibles. Ils sont faibles parce qu’ils ont trop d’Ego. Ils ne peuvent s’entendre avec personne, ils crient sur les gens, ils dérangent les autres, se croient parfaits. Ils sont toujours agressifs, Ils ne peuvent pas être collectifs, ils ne montrent jamais d’amour pour autrui. Donc les Sahaja Yogis de ce type sont là et se font remarquer l’un après l’autre, mais certains d’entre eux sont en train d’apprendre et sont en train de comprendre que ceci est une mauvaise chose qui ne devrait pas exister. Le Christ a eu à peine trois ans et demi pour mettre ceci en oeuvre, mais je ne savais pas que parmi ces douze l’un d’entre d’eux serait un individu aussi sinistre. Bien sûr, l’un d’entre eux le fit arrêter, mais ce Pierre, peut-il être un individu aussi horrible et que pour sa propre gloire, son propre intérêt personnel il puisse mettre de telles paroles dans la Bible et obtenir une grande autorité.

C’est aussi arrivé avec Mahomet. Premièrement, Mahomet a dit qu’il y aurait le temps de la Résurrection; cela veut dire qu’il a parlé au futur. Alors comment est-ce possible qu’il soit le dernier, comment aurions-nous la Résurrection ?

Mais le sceau du prophète ne veut pas dire que maintenant c’est scellé et qu’aucun autre prophète ne peut descendre sur terre. Sceau signifie une sorte de marque. Et il était Adi Guru, alors il s’appela lui-même : « Je suis le sceau. » Il n’a pas dit : « J’ai scellé. » Mais les gens sournois profitent de ces tout petits mots et commencent à les utiliser à leurs propres fins car ils sont très égocentriques.

Ainsi un autre type de Sahaja Yogis sont ceux qui sont très égocentriques. Certains d’entre eux sont assez égocentriques, dans le sens qu’ils connaissent leur propre femme, leurs enfants, leur maison et tout cela. Pour eux c’est très important d’être occupés avec leurs enfants. Vous serez étonnés de savoir que des gens sont venus à Bobau avec leurs enfants sans venir au Puja à Delhi. De quelle sorte de Sahaja Yogis s’agit-il, qui sont plus préoccupés de leurs enfants que de Sahaja Yoga, et plus préoccupés par leur famille, par leur foyer que de leur propre émancipation. Certaines femmes sont très bonnes à ce jeu. Elles essaient de sortir leur mari des ashrams, elles essaient de trouver des excuses pour le sortir de la collectivité ? Nous sommes jugés à chaque instant, et vous vous jugez vous-mêmes, vraiment. Maintenant, ne pensez pas aux autres quand je dis ceci, mais prenez-le pour vous-mêmes. Vous devez savoir que le Christ a été crucifié, et qui l’a crucifié ? Il n’a pas été crucifié par les Juifs. C’est une idée fausse. Comment tous les Juifs qui étaient véritablement des esclaves auraient-ils pu crucifier le Christ. C’était l’Empire Romain à cette époque qui voulait le crucifier, ils ont pensé qu’il devenait trop puissant. Et quand ils ont essayé de le crucifier, ils n’ont pas pensé que le Christ était crucifié parce que les Juifs le voulaient. La faute a été mise sur eux seulement pour éviter de mettre la responsabilité sur les gens qui gouvernaient. Les gouverneurs peuvent toujours agir ainsi. C’est-à-dire crucifier n’importe qui et mettre la faute sur n’importe qui. De plus les chrétiens, les premiers chrétiens étaient des Juifs; le Christ lui-même était un Juif. Donc comment peut-on dire que ce sont les Juifs qui ont principalement crucifié le Christ ?

Donc, la faute fut attribuée aux Juifs et alors les chrétiens pensèrent qu’ils avaient tous les droits de haïr les Juifs parce que le Christ a été crucifié par les Juifs. Ceci est une autre idée qui fut répandue par Monsieur Paul car il n’a pas voulu que l’administration romaine soit ternie par cette faute. Alors, Pilate se lave les mains, il se lave les mains , c’est très significatif, il se lave les mains. Cela veut dire qu’il l’aurait fait non pas de par son autorité, mais de par celle des Juifs, c’est cette mascarade qui fut jouée. Et alors tous les chrétiens étaient occupés à haïr les Juifs, en pensant qu’ils ont crucifié le Christ. Imaginez ! Cela fait maintenant deux milliers d’années que c’est arrivé, et parce que deux mille ans auparavant quelqu’un a crucifié quelqu’un, ils continuent à haïr. Je veux dire, que si l’on pense ainsi, toute la race blanche doit être haïe des générations et des générations, si c’est le critère, car il n’ont pas seulement crucifié un homme mais des millions et des millions. Va-t-on en blâmer leurs enfants et les enfants de leurs enfants.

Donc, ceci est le troisième type de Sahaja Yogi que nous avons, qui essaie toujours de blâmer quelqu’un d’autre, mais jamais lui-même. De telles personnes, quand elles commencent à mettre le blâme sur quelqu’un d’autre, ne peuvent jamais s’améliorer. Ils devraient faire leur introspection. Mais l’introspection manque beaucoup dans les pays occidentaux, à part en Russie. Car il n’y a pas d’issue. Nulle part il n’est écrit que vous devez faire votre introspection. La seule chose est que, si vous allez à l’église et si vous vous confessez à un prêtre sourd-muet vous êtes sauvés. Donc personne ne fait d’introspection. Faisons-y face nous-mêmes ? Faisons-nous notre introspection ? Ou sommes-nous ce genre de personne, de Sahaja Yogis qui ne sont pas tellement centrés sur eux-mêmes, mais ont une haute opinion de leur personne, se glorifient eux-mêmes, et ne veulent pas découvrir ce qui ne va pas chez eux.

Maintenant nous avons un autre genre, un quatrième genre, qui est très intéressant à voir : ils vénèrent Mataji à la maison, mais ne peuvent pas venir en collectivité, non ils ne peuvent pas car c’est un peu loin. Mais s’ils doivent aller à la rencontre de leur fils, ils parcourront des kilomètres. S’ils doivent faire quelque chose pour leur famille, ils le feront, non seulement ça, mais supposons qu’ils doivent faire des affaires, ils voyageront. Dans Sahaja Yoga, l’on ne demande à personne de quitter son travail, d’abandonner sa vie, son style de vie, rien de tout cela, mais des priorités doivent être accordées. Ils sont très affairés avec leur travail, leurs gains, quoi qu’ils fassent, mais ils s’investissent seulement pour se faire un nom, travailler très dur, faire une oeuvre artistique, une oeuvre créative, là ils sont très occupés. Ils n’ont pas de temps pour eux-mêmes, pas de temps pour Dieu. Ce genre de personnes disent aussi : « Oh, nous vénérons Mère, avant notre travail créatif, nous nous prosternons devant Elle, lui demandons Son aide, et nous voulons toute protection de Sa part, pour notre travail, pour notre créativité. »

Et il y a quelques Sahaja Yogis qui pensent encore que l’argent est très important, ils le pensent encore; cela ne l’est pas. Dans Sahaja Yoga on reçoit de l’argent chaque fois que l’on désire. Certains d’entre eux disent : « Je commence un commerce car je veux donner 0,001% à Sahaja Yoga. « Et si vous dites : « Pourquoi est-ce que tu donnes ? », tout est à Mère, pas seulement les 0,001%. Tout est à Vous quoique nous fassions, tout est à Vous. Ce genre d’attitude vient quand vous pensez que l’agent est très important. L’argent est très important pour de telles personnes qui ne peuvent pas voir Dieu au-delà de ceci, qui ne peuvent pas voir un avantage plus subtil de cet agent. Ils calculent chaque Pai ( 60ème de roupie) méticuleusement, ils ne veulent pas que leur argent si durement gagné soit gaspillé pour leur spiritualité. Oh, nous avons des gens qui n’achèteront pas un livre de Sahaja Yoga, n’achèteront pas une cassette, ils la copieront. L’épargne, vous savez, « économisez des livres sterling » ou « économisez des dollars ». Ils n’achèteront pas quelque chose dont ils ont besoin, ils n’achèteront pas une photographie, mais préfèrent demander à quelqu’un de prendre une photo de la photo afin de l’avoir. Ce n’est pas qu’il soit nécessaire de dépenser, mais l’attitude pour acheter…. Si vous pouvez épargner de l’argent, c’est très bien. Si vous pouvez gagner du temps, très bien; mais que ce temps gagné soit destiné à Sahaja Yoga est une chose rarement comprise.

J’étais en train de lire la religion bouddhiste, et j’étais abasourdie; il y a tellement d’interdictions que si j’en mettais ne fut ce qu’une seule dans Sahaja Yoga, vous allez tous vous enfuir. La première est que vous ne pouvez faire aucun profit, aucun profit. Vous ne pouvez acheter aucune terre, vous ne pouvez manger qu’une seule fois par jour, vous devez être absolument végétarien, vous ne pouvez tuer personne – enfin, vous pourriez tuer des êtres humains, rien n’est écrit à ce sujet ! – mais, vous ne pouvez tuer aucun animal, vous ne pouvez tuer aucun poisson, vous ne pouvez même pas tuer un moustique. Donc ce type de religion est là, ils disent que c’est le Bouddha qui en a parlé. Je ne pense pas que Bouddha puisse avoir dit cela.

Donc tous ces gens, les disciples de toutes ces grandes Incarnations ont causé tellement de tort aux gens qui nous ont apporté de magnifiques religions. Et c’est pour cela que nous avons complètement dévié du chemin de la Vérité. Donc ceux qui sont réellement honnêtes et veulent adhérer au chemin de la Vérité doivent constamment s’introspecter et découvrir à l’intérieur d’eux-mêmes jusqu’à quel point ils sont dans la Vérité.

Alors, maintenant nous avons un autre genre de Sahaja Yogis aussi qui sont plutôt du genre à, devrais-Je dire, savourer des festivités, vous voyez, former des groupes. Parce que nous avons un sentiment d’appartenance, nous devons appartenir à quelque chose, nous devons appartenir à ce groupe, ou à ce groupe. nous allons soit vers le christianisme, soit vers les juifs, ou vers l’islam , ou encore vers une tendance politique. Par exemple en Angleterre, ils ont une question: « Quelle est ma tendance politique ? » Je ne comprenais pas cette question. Tout le monde doit avoir une étiquette politique. J’ai dit « Qu’est ce que vous entendez par là ? ». Ils me demandent: « Etes-vous communiste ? », « Non, non, je ne le suis pas ! ». « Etes-vous conservateur ? ». « Non, non ! ». « Etes-vous socialiste ? ». « Nullement ! ». « Alors qu’est ce que vous êtes ? ». « Je suis un être humain !!! ». Ils ne comprenaient pas que je sois un simple être humain, sans toute cette politique sur ma tête.

Donc, il y a l’idée d’appartenance, « je dois appartenir à ce culte, à cette secte, ou à ces soi-disant religions ». Alors vous commencez à vous investir dans toutes sortes de conditionnements, toutes sortes de règles, de lois et ces choses. Et vous commencez à vous enchaîner vous-mêmes, et vous êtes très contents, très contents. Si vous demandez à des sectes « pourquoi avez – vous le crâne rasé ? ». Ils vous répondront « Oh, dans notre religion, nous sommes sensés avoir une tête bien rasée. »

« Hein, qu’est-ce que c’est ça ? ». Ou quelque chose de ce genre, stupide, comme « vous devez porter une barbe. » ou  » vous devez avoir des moustaches. » Une sorte d’uniformité; ne pas comprendre que la Réalité est pleine de variété. Il doit y avoir de la variété, c’est ainsi que l’on a l’esthétique et le Saundarya ( la beauté). Si vous n’avez pas de variété, comment pouvez-vous être une personnalité, comment une personne qui est liée par ces idées artificielles et insensées, peut-elle avoir sa propre personnalité. Si la religion ne peut pas vous donner de personnalité, il vaut mieux la laisser tomber. Cela doit donner une personnalité intérieure, et aussi une personnalité extérieure. Et cette personnalité, quand vous commencez à l’apprécier, alors seulement on peut dire que vous êtes un Sahaja Yogi. On ne vous dit pas de ne pas voler, de ne pas taper quelqu’un, de ne pas être agressif avec quelqu’un, de ne pas manifester votre Ego envers quelqu’un, cela n’est jamais dit ainsi. Mais vous devenez une personnalité qui se regarde elle-même. Normalement les gens regardent les autres, jamais eux-mêmes. Ceci est aussi un autre problème de l’Occident, vous regardez les autres et jamais vous-mêmes.

Mais, tout ceci suit son cours jusqu’à ce que l’on devienne réellement esclaves de nos propres idées sur la personnalité, et nous commençons à projeter cette personnalité à travers notre Ego en essayant de montrer que nous sommes quelqu’un de très spécial. Sahaja Yoga est justement l’opposé, essayez de comprendre ceci très clairement. Nous avons tous une personnalité, nous sommes tous des personnes, nous sommes tous des saints et devons être respectés en tant que saints. Vous n’avez pas besoin d’avoir le même type de personnalité, tout le monde doit, enfin, il faut qu’il y ait différents types, différentes façons de s’exprimer, de présenter des choses, d’exprimer l’amour divin. Donc nous ne formons pas une sorte de groupe militaire, parce que nous sommes libres, nous sommes absolument libres, car nous avons la lumière, nous savons jusqu’où il faut aller, quel est le chemin juste, par quel chemin aller. Immédiatement vous savez ce qui est correct, lorsque cette lumière est là, brûlant délicatement à l’intérieur de vous-même, vous n’avez pas besoin de Me demander, ou de demander à quiconque.

Quand de telles personnes apparaissent, elles comprennent que Sahaja Yoga est totale liberté, mais que cette totale liberté est là parce que vous avez la lumière. Sans la lumière la liberté est du non-sens, elle n’a pas de signification. Vous blessez tout le monde, vous dérangez tout le monde, vous torturez tout le monde. Mais avec la lumière, la première grande chose qui nous arrive, c’est que les religions prêchées par ces grands prophètes et incarnations deviennent totalement partie intégrante de nous-mêmes. Ici, par contre, les japonais diront : « Nous sommes des bouddhistes ! » Et ils tueront autant de gens qu’ils le voudront. Ou les chrétiens, comme Je le disais, sont exactement à l’opposé de ce qu’ils devraient être. Donc, ainsi vous devenez réellement un vrai chrétien, un vrai musulman et un vrai hindou. Et alors vous réalisez que toutes les religions sont véritablement comme une partie de l’océan et vous ne vous identifiez plus avec une d’entre elles en particulier, mais vous plongez dans l’océan de religion et vous êtes en quelque sorte la vraie personnalité religieuse.

Je n’ai pas besoin de vous parler de votre moralité, il vous suffit de voir, d’observer que vous avez tout cela…Tellement de ces choses malsaines que vous faîtes…Beaucoup d’entre vous m’ont écrit aussi à ce sujet, mais je n’ai jamais lu ces lettres. En fait je les brûle. Je ne veux pas en être informée. Vous êtes une personne libre. Dans cette liberté vous voyez que vous êtes imbibés de toutes ces religions. Avant la réalisation, personne, personne ne peut être religieux. Ils peuvent prêcher, ils peuvent avoir une étiquette, ils peuvent dire quelque chose, mais c’est artificiel; non seulement cela, mais ils sont exactement à l’opposé de la religion qu’ils prêchent. Exactement à l’opposé. Et non seulement ils détournent, mais ils polluent la base de la religion. Et la base de la religion est l’ascension. Si la religion ne peut pas vous donner l’équilibre pour évoluer, c’est mieux de n’avoir aucune religion. Les athées sont mieux, comme les Russes qui n’ont pas de religion, et qui s’occupent seulement de leur ascension. C’est peut-être pour cela que le Christ, Bouddha, et Mahavira n’ont pas voulu parler de Dieu.

Donc, nous avons des gens qui ont la lumière, ils se préoccupent de leur propre lumière, et ils veulent que cette lumière soit toujours là, brûlante, et qu’elle ne les illumine non pas eux seuls, mais qu’elle en illumine d’autres et ils s’en occupent. Ils en prennent la responsabilité, en quelque sorte, ils ne s’asseyent pas en pleine jungle pour méditer. Non, vous devez travailler dans ce monde, vous devez faire fonctionner Sahaja Yoga pour les autres, vous devez leur donner ce sentiment magnifique d’unité avec le Divin, vous devez prendre plaisir à tout cela. Sahaja Yoga n’est pas seulement pour votre jouissance, comme des ivrognes assis et buvant ensemble, c’est pour remplir vos coupes afin de les donner à d’autres, à beaucoup d’autres qui sont là.

Donc, ils prennent cette responsabilité. Et la base est la vérité qu’ils connaissent. Ils ne pensent pas que Sahaja Yoga a une sorte de responsabilité envers eux. Ils ne viennent pas vers Moi pour de tout petits détails, « comment je peux faire pousser les cheveux de mon père qui est chauve ? ». Ce genre de questions stupides. Ils vont même jusqu’à m’écrire des choses insensées. J’en suis abasourdie. Est-ce qu’ils croient, que Sahaja Yoga est une sorte de salon de beauté. Leur vision est très différente. La vision que vous devez avoir est cet énorme univers, le grand univers qui doit être illuminé. Vous faîtes partie intégrante de cela. Et cette religion universelle doit être amenée dans la vie des gens à travers la Réalisation, à travers l’éveil de la Kundalini. Ils travaillent énormément, n’épargnent aucun effort pour être sûrs que les gens reçoivent la Réalisation. Mais ici aussi, un petit peu de cet Ego subtil est là. Comme  » je fais ceci, je fais cela « . Tellement de gens vous demandent : « Mère, Vous voyagez tellement, vous faites tellement. Comment est-ce que vous arrivez à cet âge, soi-disant ». Premièrement, je ne sais pas quel est mon âge, cela ne m’intéresse pas. Et deuxièmement, je ne fais rien. Si je ne fais rien, comment puis-Je être fatiguée ? Je ne fais rien du tout. Tout fonctionne, je regarde seulement, j’observe et j’en profite. Donc eux aussi pensent : « nous faisons ce travail, nous faisons cet autre travail » et en deviennent très conscients. Alors de nouveau ce Monsieur Ego qui est subtilement toujours là, vacillent, devient grand. C’est une activité absolument anti-Christ. Ainsi les constructions du mental commencent, vous voyez, « celui-ci ne travaille pas, cet autre est cela, ceci est… », ils commencent à critiquer les autres. Encore à regarder les autres, sans se regarder eux-mêmes.

Ensuite, il y a des Sahaja Yogis qui ne pensent pas ainsi. Ils réalisent que Paramchaitanya (les vibrations primordiales, Dieu tout Puissant) gère toute chose et travaille à travers eux. Ils sont les instruments. Et parfois bien sûr, si cela échoue, ils commencent à douter. « Alors comment cela se fait-il, Mère, que cette chose se soit passée ainsi ? S’il en est ainsi, comment se fait-il que Gorbatchev ait dû démissionner ? » Je dois alors expliquer pourquoi Gorbatchev a du quitter la politique, imaginez ! C’est ma responsabilité ! Bien sûr, l’on peut poser à Dieu n’importe quelle question, les êtes humains pensent qu’ils ont le droit de poser n’importe quelle question à Dieu, de dire ce qu’ils ont envie à Dieu, comme s’il s’agissait d’une personne qui était responsable d’eux.

Donc, ceci demeure encore un petit peu même quand ils font preuve d’un certain abandon confiant à ce sujet, il y quelques doutes dans les esprits. Mais il y a des gens qui ne doutent de rien. Ils comprennent que le Paramchaitanya est là et qu’il aide. Ils savent que derrière tous ces miracles il y a le Paramchaitanya.

Au-dessus de tous ceux-ci, il y a ceux qui commencent à réaliser que « nous avons des pouvoirs ! » Tout à fait ! Nous sommes connectés au Divin. Nous avons des pouvoirs ». Bien sûr, parfois ils se demandent aussi s’ils ont réellement des pouvoirs. Imaginez. J’ai connu des gens qui lorsque je leur disais : « Pourquoi vous n’allez pas aider là ? », répondaient « parce que j’ai peur que mon Ego se développe. » « Pourquoi vous ne faites pas cela ? ». « Parce que mon Ego va se développer. » Ils ont peur de leur Ego. Ainsi cet Ego suit très subtilement. Et donc ils pensent, « mieux vaut ne pas… », « pas d’excès », vous voyez, « c’est trop ! », « avançons plus lentement ! », « ne pas croire en quelque sorte que j’ai des pouvoirs. »

Mais il y a des gens qui savent qu’ils ont été bénis avec des pouvoirs, et que ces pouvoirs peuvent être découverts de plus en plus à l’intérieur d’eux mêmes. Ils ont foi en eux-mêmes, ils ont foi en Sahaja Yoga, et ils ont une foi totale en Mère dans ce Paramchaitanya. Et cela fonctionne en eux. Des gens très simples. Ce sont des gens extrêmement simples. Des gens très ingénus et simples. J’en ai vu beaucoup, dans les villages ici aussi il y en a beaucoup..

Donc ceux-ci sont les douze types de Sahaja Yogis que j’ai décrits. Mais il y a en a un, qui est complètement maître de ses pouvoirs, aussi. Ils découvrent leurs propres pouvoirs, dans cette introspection ils voient, et ils sont sûrs de cela, aucun doute. Ceci est l’état de Nirvikalpa. Ils n’ont aucun doute sur eux-mêmes, ont foi en Moi, me vénère, reçoivent quelque chose de Moi. Mais sachez que J’ai fait de vous aussi quelque chose de grand, et que vous aussi devez développer vos pouvoirs. Ne soyez pas dépendants seulement de mes pouvoirs. N’essayez pas seulement d’extraire des pouvoirs de votre Mère, mais essayez de vous élever jusqu’au même niveau. Vous pouvez ! Je ne saurais dire combien y parviendront, mais essayez.

(coupure…) vous abandonner à votre Soi. Pourquoi ne pas vous en remettre à votre Soi. Mais faites briller ce Soi. Devenez totalement un avec cette lumière. La vie entière devrait être une lumière, lumière d’amour, lumière de divinité, lumière de beauté. Ainsi vous devez y travailler et faire fonctionner cela à travers l’introspection. Vous avez tous ces pouvoirs à l’intérieur de vous, tellement de pouvoirs. Bien sûr, c’est une chose agréable que de dépendre de Mère. Mais maintenant grandissez, vous devez croître et prendre en charge la responsabilité sans pour autant vous sentir responsables. Les personnalités devraient être ainsi.

J’espère, nous devons aller plus loin que tous les autres disciples. Tant que l’on n’a pas fait cela, nous risquons; c’est possible, Je ne sais pas, nous pourrions couler de Sahaja Yoga dans un océan de non-sens. Donc nous devons aussi développer nos personnalités à travers notre introspection, à travers nos compréhensions, à travers nos preuves de la Réalité.

Je suis désolée de devoir vous parler de ces choses aujourd’hui, mais je n’avais pas d’autre occasion pour le faire, pour vous dire comment les disciples du christ ont été trompés par l’association de ce Pierre et de ce Paul et Je pense parfois aux êtres humains, comment ils sont et combien ils sont malins et fourbes et comment ils peuvent essayer de ruiner Sahaja Yoga qui est tellement important de nos jours.

Aujourd’hui est le jour de notre Résurrection. Nous devons passer à travers tous ces douze stades pour atteindre l’étape la plus haute. Ils l’appellent la quatorzième étape, c’est la plus haute, où vous n’êtes rien qu’un instrument, absolument insensible à ce que vous êtes, devenu un jouet dans les mains de Paramchaitanya. C’est un jour très bon et auspicieux aujourd’hui. Ceci est ce dont le Christ a parlé. Il a accepté sa crucifixion, parce qu’il devait jouer ce jeu. C’était une chose terrible. Mais quand il portait la croix, ils étaient préoccupés pour Lui, et il a dit : « Ne vous faites pas de souci pour Moi, vous devriez plutôt vous soucier de vous-mêmes ». Malgré toute cette transformation et ces coupures dans la Bible, des tas de vérités sont encore là. Ainsi nous ne devons pas haïr quiconque parce qu’ils ont crucifié le Christ, comme ils disent. Mais haïssez cette sorte d’autorité. En ce qui nous concerne, nous ne devrions pas essayer de crucifier les autres. Mais l’Ego subtil qui travaille, commence d’une manière très perverse, et il commence à apparaître dans la collectivité. Essayez de le réduire, essayez de le réduire. Et vous serez ébahis, car aussitôt que ce « Je » est fini, tous les pouvoirs vont commencer à se manifester. C’est comme une flûte qui est creuse à l’intérieur, s’il y a la moindre obstruction, elle ne pourra pas jouer.

Donc de toutes ces idées que nous avons, de tous ces conditionnements que nous avons, le pire de tous est ce soi-disant Ego » je suis en train de faire cela ». Il devrait s’en aller parce qu’autrement vous ne pourrez jamais profiter si vous pensez ainsi. Vous ne pourrez pas jouir de votre travail, et vous ne pourrez pas réellement plonger dans l’océan de Joie aussi longtemps que vous penserez « je suis en train de faire ».

… Donc aujourd’hui nous parlons de notre Résurrection à travers ces quatorze niveaux qui sont à l’intérieur de nous, nous devons les gravir l’un après l’autre, et alors, nous jaillissons de tout cela et éclosons comme de magnifiques lotus. C’est là le but de Pâques, ce que cela suggère, que des oeufs sont offerts, et ces oeufs sont offerts pour qu’ils puissent devenir des oiseaux.
Merci. Que Dieu vous bénisse.