Hamsa Chakra Puja, 1992

(Canada)

1992-09-13 Hamsa Chakra Puja Talk, Vancouver, Canada, 46' Download subtitles: EN,ES,JA,PT,TRView subtitles: Add subtitles:
Download video (standard quality): Download video (full quality): View and download on Vimeo: View on Youku: Transcribe/Translate oTranscribe


Hamsa Chakra Puja, Vancouver (Canada), 13 September 1992.

English transcript: IBP verified
Traduction: NON vérifiée. Ver 1/1/2014.

Nous allons aujourd’hui célébrer le Hamsa Chakra. Jusqu’à maintenant nous avons toujours célébré une Déité mais cette fois-ci ce sera la seconde fois où nous allons célébrer ce centre du Hamsa.

Comme vous le savez ce chakra est placé entre les deux sourcils et les deux yeux représentent les côtés gauche et droit. Ce centre est ainsi majoritairement guidé par nos yeux, nos oreilles, notre nez, langue, dents et gorge. C’est un centre très important car le Vishuddhi, qui doit s’occuper de seize pétales qui eux-mêmes président à tous ces différents organes en nous tels l’oreille, le nez, la gorge, etc, doit également communiquer avec le Virata et, pour ce faire, il doit passer à travers ce centre du Hamsa Chakra.

L’Hamsa Chakra est un centre très pivotant [sensible] qui exprime l’auspiciosité dans notre conscience. Cela signifie que, si ce centre est alerte et éveillé, alors nous savons immédiatement ce qui est auspicieux et ce qui ne l’est pas. Ou nous pouvons dire aussi qu’alors nous obtenons le Discernement Divin [au niveau de notre conscience].
Je pense que cela fait partie de la génétique, ce discernement qu’ont les gens entre le bien et le mal, entre ce qui est constructif ou destructif. C’est un discernement basique qui doit être là mais nous pouvons facilement le détruire par tous ces organes qui nous relient à la collectivité, par les conditionnements et l’ego qui proviennent de ce qui se passe à l’extérieur de nous. C’est pourquoi ce centre est très vulnérable. Nos autres centres ne sont pas autant connectés sur l’extérieur que ce centre qui reçoit toutes ses informations à partir de tous ces organes.

Par exemple les yeux. Les yeux sont très importants car, comme on le dit, ils sont la fenêtre de l’Esprit [de l’âme] et vous avez pu constater que, lorsque la Kundalini s’élève et que l’Esprit commence à briller, il se produit une dilatation des pupilles et alors vous ressemblez à un enfant innocent avec une étincelle dans vos yeux. Mais la façon dont on joue avec nos yeux tout le temps, la manière dont on les utilise inconsidérément avec concupiscence et cupidité, peut abîmer très fortement ce centre.

Dès que nous commençons à nous tourner vers des choses destructives dans notre vie, nous devenons immédiatement [? ] [négatifs, inauspicieux, asahaj] et alors nous commençons à accepter très facilement tout ce qui est faux et destructif. J’ai l’impression qu’il s’agit d’une sorte de défaut génétique parce que, chez certaines personnes, rien de ce qui est stupide, idiot ou destructif ne sera [jamais] accepté. Mais certaines autres personnes en seront très fières et pourront très facilement être emportées vers ces choses qui sont absurdes, stupides et totalement destructrices.

Cela peut également devenir une acceptation très collective. Dès qu’elle devient collective, cette acceptation commence à pénétrer à travers la collectivité. Il s’agit non seulement d’un effet d’absorption mais également d’un effet influençant d’autres choses.

Disons qu’une personne dont les yeux sont énamourés, comme on dit, ou a des yeux qui vagabondent, une telle personne, s’il se rend dans un groupe de gens qui ne savent pas ce que signifie le flirt, ne connaissent pas ce que signifie des yeux vagabonds mais ont des yeux très posés, alors cet homme pourra influencer ces gens et peut rendre certains d’entre eux pareils à lui.
En fait ce qui se passe réellement c’est que l’Hamsa Chakra est une porte très propice pour toutes sortes de bhoots qui vont entrer dans votre esprit. Et lorsque vous commencez à les projeter à votre tour, ces mêmes bhoots peuvent passer dans l’Hamsa Chakra d’une autre personne et peuvent y créer le même genre de vide ou la même sorte de vulnérabilité. C’est pourquoi les yeux doivent être très très propres et innocents.
Vous pouvez considérer un autre exemple comme l’ouïe. Certaines personnes, si elles entendent quelque chose d’insensé, vont juste placer leurs mains sur leurs oreilles. Elles ne veulent pas entendre ce genre de choses. Mais il existe d’autres personnes qui aiment cela et vont continuer à s’en réjouir. Elles vont finalement en devenir esclaves ou vous pouvez dire qu’elles vont devenir conditionnées au fait d’aimer toutes ces choses horribles que normalement un être humain n’apprécie pas.
Et vous avez également dû voir des gens qui, comme les Français, n’ont Je pense aucun discernement au niveau de l’odorat. Ils sentent si mauvais et mangent toutes sortes de nourritures pourries, des fromages pourris, vraiment pourris, des vins totalement pourris, mais ils ne le sentent jamais alors que n’importe qui à leur côté peuvent le sentir. Même leurs mains émettent l’odeur de ces fromages pourris. Vous, vous ne pouvez sentir que cela mais eux ont perdu le pouvoir de le sentir. Dans notre pays [l’Inde], nous avons de la même façon une caste appelée « les balayeurs » qui nettoient avec leurs mains toutes sortes de saletés. Ils n’ont pas le sens de l’odorat. Ils ont perdu ce sens de l’odorat. Le nez a perdu ce sens. Ils ne peuvent pas sentir ce qui est sale. C’est grâce à cela qu’ils peuvent faire ce travail.

Donc si vous commencez également à ne pas être sensibles aux parfums… J’ai ainsi pu remarquer que des gens utilisent certaines sortes parfums fabriqués à partir du tabac. Elles sont supposées être de très bonnes marques de parfum et très connues comme « Tabac » et d’autres. Et une fois qu’ils commencent à aimer ce genre de parfum, alors ils en viennent à en apprécier d’autres comme « Poison » et d’autres parfums horribles qui ont une odeur affreuse. Et sinon, la première chose que vous sentez chez eux c’est l’odeur de l’alcool, de tout ce qui est spiritueux, mais cela ne les préoccupe pas parce qu’ils y voient une sorte de plaisir très convivial. Mais ces plaisirs peuvent finalement annihiler toutes les différentes perceptions du nez et par la suite on peut même perdre totalement le sens de l’odorat.
L’odorat est un des organes des sens qui nous procure de la joie. Chez beaucoup de gens lorsque la Kundalini s’élève, ils perçoivent un parfum de […?] [fleurs, rose] ou parfois de santal ou de quelque chose qui est de l’essence très naturelle de fleurs ou de certains bois. Mais les gens, à partir de ces essences naturelles, vont commencer à fabriquer des parfums synthétiques qui sont en fait destructeurs pour vos cellules de l’odorat et, dès que vous commencez à utiliser ces sortes de parfums synthétiques, alors ce qui se passe, c’est que vous finissez par ne plus sentir aucune mauvaise odeur nulle part, vous devenez comme les animaux. Cependant pas mal d’animaux peuvent sentir, même s’ils ne peuvent pas l’appeler une bonne ou une mauvaise odeur, mais ils peuvent sentir la différence. Même cette sensibilité, que nous les humains avons reçue de pouvoir percevoir la différence entre une bonne et mauvaise odeur, est perdue.

Ainsi quelle que soit notre élévation au rang d’êtres humains, quel que soit le niveau auquel nous sommes arrivés, ces acquis commencent à complètement disparaître, graduellement un par un.
Et c’est la même chose avec la gorge [les cordes vocales, la voix] si la gorge sort de mauvaises paroles et est utilisée pour tromper les gens, montrer de la colère aux gens ou n’importe quelle sorte d’agression, ou si parfois les gens prennent des choses qui peuvent aussi abîmer la gorge à cause de leurs particularités destructrices comme l’alcool et spécialement fumer. Si vous fumez, alors la gorge devient vulnérable et la douceur de la voix est perdue. Alors ils parlent avec une voix enrouée. Et tout cela est externe. Cela commence à devenir externe. A cause de ce comportement, la bouche se met à sentir et les dents réagissent également à toutes ces choses que nous prenons sans discernement parce qu’il s’agit d’une mode, parce que cela est bien vu ou à cause de la publicité. Cela signifie que nous n’avons pas notre propre sagesse, notre propre personnalité. Mais quand ce centre est éveillé, alors vous allez développer le discernement.
Je leur ai expliqué hier d’où provient le nom de Hamsa pour ce centre. C’est dû à un très beau couplet en Sanskrit qui dit que : « Un cygne est blanc et une grue est un oiseau blanc. » Quelle est la différence entre le cygne et une grue ? La réponse est que, lorsque vous mélangez du lait et de l’eau, le cygne va juste aspirer le lait tandis que la grue n’a pas de discernement […?] [et va aspirer l’eau mélangée au lait]

Une fois que l’on commence à perdre ce pouvoir de discernement, Je dirais que l’on commence à devenir juste pareils à des robots parce que l’on n’a pas de personnalité. N’importe qui peut nous faire un lavage de cerveau et plus ils nous parlent de notre discernement, plus nous les écoutons. Cela explique pourquoi les gens, tant de milliers de gens, vont chez tous ces faux gurus. Pourquoi des milliers de gens deviennent homosexuels et attrapent le Sida ? Pourquoi des milliers de gens prennent de la drogue ? C’est inconcevable, incroyable comment les gens en sont arrivé à toutes ces choses et détruisent leur vie. Ils voient un homme entrer dans un café, en sortir et tomber sur le sol avec son portefeuille vide mais ils vont vérifier leur propre portefeuille, voir s’ils ont encore suffisamment d’argent pour entrer dans le café et vont à leur tour à nouveau en sortir pour tomber dans la rue.

Quoi que puissent faire d’autres gens qui soit idiot et insensé, quand vous constatez leur idiotie, vous allez payer de l’argent pour devenir idiots comme eux. On paie pour se détruire soi-même et sortir du bon chemin. C’est si anti-naturel pour n’importe qui. Je veux dire que même un chien ou un chat ou n’importe quel animal sait où se trouve le danger. Ils peuvent sentir le danger et vont s’enfuir parce qu’ils doivent préserver leurs vies. Ils pensent que leurs vies sont précieuses et qu’ils doivent vivre et vivre bien. Mais ce bon sens ordinaire commence à manquer et alors ces gens vont dire : « Qu’y a-t-il de mal ? Qu’est-ce qui ne va pas à faire ceci ? Qu’y a-t-il de mal à cela ? » Cela veut dire que génétiquement l’Hamsa manque.
Maintenant vous pourriez constater qu’il n’y a pas de Déité sur l’Hamsa Chakra mais qu’il s’agit de l’énergie sans forme de très nombreux organes qui sont protégés par Buddha, Mahavira, le Christ et Shri Krishna, ces quatre étant gérés par Shri Ganesha. Ces informations génétiques sont donc placées là par Shri Ganesha parce qu’Il est la source de la Sagesse.

C’est ainsi qu’en tout premier lieu, une fois leur Mooladhara abîmé, la sagesse est terminée en même temps que les notions fondamentales qui s’y rapportent. C’est pourquoi le fait d’avoir une conduite immorale est très nuisible pour notre vie parce qu’alors nous perdons le discernement. Le discernement est perdu. Mais, si vous pouvez éveiller Shri Ganesha dans le Hamsa Chakra, alors soudainement vous appartiendrez à la race supérieure des Sahaja Yogis.

C’est très surprenant. J’ai vu des gens qui, du jour au lendemain, ont abandonné leurs drogues, des gens très immoraux qui sont devenus extrêmement moraux, parce que ce chakra s’est soudainement éveillé et que la lumière de l’Esprit est le mieux exprimée à travers ce chakra dans la vie de tous les jours, et également dans la vie collective.
Une fois que l’on commence à voir ce point comme on dit, comme maintenant nous avons également différents problèmes en Sahaja Yoga. Disons que, lorsque les gens viennent pour la première fois en Sahaja Yoga, ils commencent à observer les autres et à trouver leurs défauts, ce qui ne va pas chez eux. Ils ne voient jamais pourquoi ils sont venus là. Ils ne sont pas venus pour découvrir des fautes chez les autres mais pour corriger leurs propres défauts. Alors ils disent : « Oh cet homme-ci n’est pas bien. Cet homme-là n’est pas bien. Ceci est faux. » Ils commencent à créer des problèmes vous voyez. Ils vont parler entre eux et dire : « Celui-ci n’est pas bien, celui-là n’est pas bien » et créer des groupes, etc. Ils sont ici pour offrir quoi ? Pour faire de la politique ou pour s’élever ? Certain d’entre eux, s’ils ne font pas tout cela, alors ils pensent : « Nous devrions commencer à remplir nos poches avec Sahaja Yoga » ou autre chose dans le même genre. Ou bien certains commencent à critiquer les autres à propos de choses qui ne les concernent pas. Ainsi ils oublient [ce pourquoi ils sont venus] parce qu’ils viennent juste maintenant d’arriver à Sahaja Yoga et qu’ils ne sont génétiquement pas établis dans leur sagesse, et commencent ainsi à se préoccuper de choses qui ne les concernent pas et dont ils ne devraient pas s’occuper. Ou alors certains d’entre eux commencent à penser : « Oh je suis le chef » ou « Pourquoi ne suis-je pas le leader ? » Ainsi ils vont commencer à trouver des défauts dans la façon de diriger. Parfois le leader peut également ressentir : « Oh je suis le leader. Je peux être très radical, très sévère et je peux contrôler les gens. Je peux faire tout cela. »
Or ils sont venus ici pour apprendre comment aimer, comment être compassionnés, tolérants. Le sens du commandement et également celui de l’obéissance, tous deux sont discrétionnaires. Si quelqu’un vous fait une remarque pour votre bien et que vous suivez les conseils de cette personne, vous allez de façon subtile, subtilement comprendre que c’était effectivement pour votre bien. Si un leader dit qu’une chose ne va pas avec vous, essayez de vérifier si cela ne va effectivement pas au lieu de vous sentir choqué à ce sujet : « Oui, cela ne va effectivement pas avec moi. Alors que devrais-je faire ? Comment puis-je m’améliorer ? » Demandez au leader ou vous pouvez M’écrire ou faire quelque chose [pour vous améliorer]. Alors non, ils ne vont rien faire [pour s’améliorer] mais vont immédiatement M’écrire une lettre disant : « Ce leader est comme-ci comme ça, c’est un mauvais gars, il a vendu cela, il a mangé cet argent, il a dépensé ce montant et a fait toutes sortes de choses. » Ou alors ils peuvent s’adresser aux gens : « Oh, Mère écoute ce gars. Il n’est pas bien. Il raconte juste des histoires à Mère et Mère écoute. » Mais Mère n’est pas si niaise. Elle sait tout sur tout.
Ainsi toutes ces choses que nous avons accumulées au cours de nos vies précédentes, nous les transportons en nous-même après notre seconde naissance. Aussi tout comme l’œuf devient oiseau et que des tas de choses provenant de l’œuf restent suspendues sur son corps, alors vous devez vous nettoyer.

Et quand vous en êtes arrivés à ce point, quand vous avez reçu votre Réalisation du Soi, le premier discernement serait : « Comment vais-je arriver à atteindre cet état de l’Esprit, du pur Esprit ? » Au lieu de cela les gens se perdent parce qu’ils n’ont pas de discernement.

Grâce à cette illumination, la première chose que J’ai vue arriver aux gens, ce sont leurs yeux qui se stabilisent. Alors ils n’ont presque plus les yeux qui vagabondent. Ils ont des yeux très innocents.

Par ailleurs, ces gens qui continuent à regarder toute chose de cette façon […?] [libidineuse, envieuse, etc.], ces gens sont réellement fous. Il n’y aucune différence entre un fou et ce genre de personne. Vous prenez un fou, il fait la même chose qu’une personne de ce genre qui va faire la même chose [que le fou]. C’est une façon d’agir tellement folle !

Mais cette illumination agit immédiatement. Je veux dire qu’il s’agit d’un phénomène spontané. C’est comme la lumière qui entre dans la pièce. C’est si spontané que vous commencez à voir les choses clairement : « Non, non. Cela ne va pas. »
Auparavant vous alliez dans le jardin et vous ramassiez toutes les épines et les placiez dans votre corps. Telle était la situation. Vous ne regardiez jamais les fleurs. Et soudainement, après la Réalisation, vous serez étonnés car vous allez seulement voir les fleurs sans vous tracasser des épines ou bien, si vous trouvez des épines, vous les enlevez.

La joie existe, avant la Réalisation comme après la Réalisation, mais la capacité de se réjouir n’existait pas encore. Cette capacité vous vient après la Réalisation et la chose principale qui vous arrive est le discernement. Alors, tout comme le cygne, vous tirez juste le lait hors de toute chose. Votre attitude envers toute chose devient très différente. Vous commencez à voir sous un angle différent.

Par exemple nous devions aller visiter un temple très ancien pour y admirer des oeuvres artistiques. Moi, mon beau-fils et ma fille avons marché jusque là. Nous avons dû grimper longtemps sur la colline et, alors que nous étions très fatigués, nous sommes entrés dans un temple et nous nous sommes juste laissé tomber à terre. Ils étaient très fatigués. A ce moment Je dis : « Voyez cela. Les éléphants ici, comme ils sont beaux. Chacun a une différente sorte de trompe, un corps différent et ils ont des poses variées. La majorité d’entre eux sont dissemblables. »

Mon beau-fils dit : « […?], nous sommes si fatigués. Comment pourrions-nous remarquer ces détails ? » Parce que Mon attention n’était pas sur Ma fatigue mais sur ces représentations magnifiques.

C’est la même chose que commencer à aspirer [uniquement] le lait. Il y a de la Joie mais vous ne pouvez pas la sentir parce que le pouvoir, le pouvoir subtil du discernement divin n’est pas là. Dès qu’il est là, vous commencez à vous réjouir de tout. Même si tout est exactement pareil, la vie se passe de la même façon, rien n’a changé, c’est la même maison, la même famille, la même ville, le même environnement, mais vous commencez à vous réjouir parce que la sensibilité de votre Hamsa Chakra est maintenant envahie totalement par le discernement divin et que vous savez tout immédiatement. A ce moment, vous ne désirez plus rien faire avec les épines mais seulement rassembler les fleurs. Vous saurez comment les rassembler et alors vous ressentirez la Joie [Divine qui est une].
Ainsi la lumière de l’Esprit qui brille au travers de votre Hamsa Chakra vous donne la sagesse. La sagesse ne veut pas dire que vous savez comment argumenter ou vous battre avec les gens. Non, cela n’a pas cette signification. La sagesse signifie la façon dont vous prenez les choses du bon côté pour vous en réjouir. C’est cela la sagesse, c’est d’éviter tout ce qui est destructif et de s’intéresser seulement à ce qui est constructif.

Disons que maintenant nous marchons sur la route et que nous voyons le panneau « Danger. » Avant la Réalisation, les gens vont dire : « D’accord. Allons voir de quel danger il s’agit. » Ils vont juste sauter dedans et dire : « Nous avons atteint le nirvana en nous tuant. » De telles explications ! Mais une personne sensibilisée va dire : « D’accord. Il y a du danger. Faisons demi-tour. Après tout pourquoi nous faire du mal ? » Elle se préserve. Elle respecte sa vie parce qu’elle sait qu’elle est devenue l’instrument de Dieu.

Ainsi la Sagesse vous viendra automatiquement mais ce sera grâce à l’expérience que vous saurez ce qu’est le droit chemin. Vous commencerez à comprendre grâce à l’expérience. C’est seulement maintenant que Je vous parle de toutes ces choses. Disons que, si Je ne leur en ai jamais parlé vingt ans auparavant, c’est parce que Je savais que, si Je commençais à en parler, ils diraient : « Oh, Elle parle de quelque chose d’imaginaire. Dieu sait si c’est vrai ou pas. »

Mais une fois que la sagesse devient transparente et que vous commencez à voir à travers elle clairement chaque chose et à clarifier totalement votre mental, alors si quelqu’un plonge à ce moment ses pensées dans la sagesse, alors il ne se sentira jamais mal. Au contraire il va penser que : « Je suis si heureux de pouvoir entendre ces choses [qui sont dites pour mon bien], de si belles paroles. » Et ces paroles commenceront également à vous apporter de la Joie.
Vous entendez tellement de choses avec vos oreilles et avez l’habitude d’entendre les mêmes choses. Vous pouviez entendre plein de musique, toutes sortes de choses, vous faisiez tout cela également auparavant, mais cela ne vous apportait pas la Joie. Maintenant, à cause de cette transformation, la même musique que celle que vous entendiez avant, vous fait sentir maintenant comme si vous étiez au septième ciel. Elle vous plonge dans l’extase.

La même chose pour la poésie qui vous semblait tout à fait mondaine et ordinaire. Les gens M’ont dit : « Mère, c’était un tel mal de tête de lire William Blake à cette époque mais maintenant nous aimons le faire. Nous le lisons comme si c’était la Bible. »

Tout cela parce que maintenant vous avez développé un nouveau pouvoir de vision et d’écoute. Tout cela est appelé en Sanskrit « Attindrya », ce qui veut dire : « les organes qui sont des organes subtils en nous. » Ainsi les yeux ont un organe subtil, les oreilles ont un organe subtil et ces organes subtils commencent alors à émettre de telles réponses à tout l’environnement que vous rassemblez juste ce que vous entendez de beau.

Disons qu’il fait très sombre. Normalement vous seriez effrayés. Mais alors s’il fait très sombre, vous dites : « Oh, c’est très bien. Comme nous allons nous amuser ! […?] C’est une histoire si aventureuse. Nous allons avancer lentement, lentement, en nous tenant les mains. »

Supposons qu’il fait très chaud. Alors quelqu’un, alors un autre, les gens pourraient commencer à dire … Je ne sais pas ce qu’ils pourraient dire. Mais un autre [réalisé] dirait seulement : « C’est une superbe journée. Vous voyez, c’est parfois bien d’avoir chaud également. C’est aussi très bien. » Et s’il fait froid, il le tourne dans l’autre sens.

Et de cette façon vous commencez à vous réjouir de chaque aspect qui est supposé être très très désagréable pour les autres. Car vous, vous connaissez l’aspect [réel et positif] de cela, ce dont il faut se réjouir, cette partie dont il faut se réjouir. Et une fois que vous savez comment faire, alors vous dites : « Nous nageons dans l’Océan de Joie. » L’océan est le même mais maintenant vous avez juste atteint ces magnifiques gouttes d’ambroisie qui se trouvent dans cet océan tandis que les autres ont peur de se noyer. Le même océan ! Le même monde ! C’est pourquoi ils disent qu’il s’agit d’une Maya [illusion]. Mais, une fois que ce discernement brille, il n’y a plus de Maya.
Comme ainsi par exemple. Supposons que vous laissez tomber quelqu’un dans l’océan, il va être si terrifié qu’il va mourir […?]. [interruption dans l’enregistrement] Mais supposons qu’il y a là une personne avec tout son matériel photographique et il est celui qui veut y aller pour voir toute la beauté du monde sous-marin. Il est parfaitement bien protégé. Il porte un beau grand masque et autres accessoires, et il a des palmes. Il n’a pas à s’en faire. Il y va juste pour se réjouir agréablement de tout et prend des photos. L’océan est le même pour lui que pour l’autre personne qui est tombée dedans. Mais celui qui est sécurisé, celui qui possède tout l’équipement, celui qui sait ce qu’il faut voir, va s’en réjouir. De la même façon vous êtes équipés avec la sagesse, avec la sécurité, et vous savez ce que vous faites. Alors ce même océan va commencer à devenir pour vous si beau et si réjouissant.

J’ai vu comment les Sahaja Yogis se réjouissent de tout. Même si quelqu’un crie ou parle mal dans un hall, J’ai vu que tous les Sahaja Yogis commencent à rire, rire, rire, vous savez. Et ce pauvre homme qui essaye de faire de son mieux pour tout critiquer, et alors tous les Sahaja Yogis rient juste de lui sans rien faire d’autre et ce gars s’enfuit. C’est quelque chose de tellement … Sa stupidité les fait rire.
Et ainsi toute l’attitude par rapport à la vie peut tellement changer grâce à ce Hamsa Chakra et vous ne vous serez même pas rendu compte du développement automatique de cette sagesse. Ensuite vous allez également la consolider et en faire votre propre foi illuminée car chaque fois vous aurez constaté [la réalité de] ce en quoi vous croyez et que cela marche.

Tout ce que vous avez essayé d’obtenir voyez-vous, soudainement vous découvrez que tout cela vous est apporté sans que vous le sachiez, sans aucun effort [de votre part]. Tout à coup des gens vous rencontrent et vous êtes aidés. Il se passe alors tellement de choses.

Récemment quelqu’un devait venir de l’Inde et il avait dit : « Je voudrais rencontrer quelqu’un à la gare de Milan. » Alors nous lui avons envoyé quelqu’un mais celui-ci portait un très petit badge que cette personne ne pourrait voir. Et l’autre personne était occupée à le chercher. Soudain il aperçut un gentleman qui se tenait debout comme un Sahaja Yogi, très relax, observant tout le monde, ne courant pas, pas stressé. Il vint vers lui et lui demanda : « Etes-vous venu pour moi ? » « Oui, oui, oui. » « Je cherchais après quelqu’un et j’ai pensé que ce ne pouvait être que vous qui étiez venu pour moi. »

Ainsi vous les remarquez parce que leur style est différent, la façon de se tenir debout est différente, leur façon de parler est différente, leur comportement est différent. Il s’agit de tout cela voyez-vous. C’est un miracle la façon dont toute la vie et les personnalités changent.

Un jour Mon mari a emmené un Sahaja Yogi avec lui pour aller dans une librairie, une librairie anglaise où les gens sont très frustes. Ainsi ils se trouvèrent en retard d’une ou deux minutes et c’était le moment de la fermeture. Le libraire se mit juste à crier après lui. Alors le Sahaja Yogi lui dit : « Oui, je suis d’accord. Vous voyez nous sommes en retard mais vous savez ces feux de circulation ne comprennent aucune des raisons qui font que cette librairie doive fermer juste en ce moment. Ces feux de circulation ne comprennent rien voyez-vous. Ils n’ont pas voulu nous écouter. » Et il continua : « Nous leur avons dit que la librairie allait fermer voyez-vous mais ils ne voulaient pas le comprendre. C’était si important. Vous savez, c’est le feu qui nous a stoppé et nous sommes désolés d’être ici tellement en retard mais la prochaine fois nous ne ferons plus comme cela. » Le libraire en fut si abasourdi que toute son irritation se dissipa. Il dit : « D’accord, venez. » Et il ouvrit la librairie durant encore une heure après cela.
Traiter ainsi les gens avec sagesse, leur parler avec sagesse, avoir de la sagesse dans le traitement de vos affaires, alors tout se mettra à marcher. Et si cela ne marche pas, vous ne vous sentirez pas mal. Vous penserez : « Que faire ? L’autre personne n’est pas un Sahaja Yogi. Nous avons essayé. Que pouvons-nous faire d’autre ? »

Comme la fois où nous étions venus là [à l’aéroport] et qu’il y avait un gentleman sympathique […?] qui devait être un directeur de la KLM, dans ce genre-là. Ainsi il vint Me dire : « Il y a un petit problème parce qu’il n’y a pas de sièges pour les autres personnes. Seulement trois personnes peuvent partir en première classe. » « C’est impossible. Il s’agit d’un ami [et il doit venir avec nous]. » Il ne pouvait nous être d’aucune aide. Je lui dit : « D’accord » et Je suis allée M’asseoir sur une chaise et J’ai fait juste comme cela [un bandhan]. Je pense que J’ai dû le faire trois fois. « Oh, il y a maintenant six sièges de libre. » Et d’où venaient-ils ?

Alors seulement vous commencez à voir un point très clairement. Il s’agit de ce pouvoir omnipénétrant qui est très actif et qui nous observe. Tous les grands saints s’occupent de toutes choses ou parfois vous ressentez comme si les anges sont avec vous, comment ils dirigent toute chose, combien ils nous aident, comment ils sont là, comment cela marche. Alors vous commencez à voir tout cela. C’est ainsi que vous commencerez à le reconnaître et à y croire. Alors ce discernement va s’installer.

Jusqu’à ce que cet état s’établisse, il est tout à fait possible que des Sahaja Yogis puissent glisser hors de Sahaja Yoga. J’en ai connu beaucoup qui sont venus à Sahaja Yoga et ont juste glissé dehors pour de très très petites choses. Un Sahaja Yogi dans leur style peut leur dire quelque chose de dur et alors ils glissent dehors. Car à la périphérie [de Sahaja Yoga] nous avons toutes sortes de gens et, si vous vous arrêtez sur cette périphérie et que quelqu’un [de ce style] vous dise quelque chose [de dur], alors vous allez sortir hors de Sahaja Yoga parce que vous n’aurez pas atteint cet état de discernement que : « Je me trouve à la bonne place dans Sahaja Yoga. Si quelqu’un d’autre a tort, il sortira [automatiquement]. Pourquoi serait-ce moi qui devrais sortir ? »
Grandir est seulement possible lorsque votre Hamsa est illuminé. Sans cela, jusqu’à ce que vous y arriviez complètement, c’est très difficile. Mais une fois que l’Hamsa est établi, J’ai vu des gens devenir réellement totalement dévoués.

Comme vous le savez, c’est une très grande organisation que nous avons partout dans le monde. Je n’ai pas de secrétaire. Je n’ai pas d’organisation. Je n’ai également rien qui ressemble à un bureau mais chaque chose, tout le monde sont mon secrétaire. Tout le monde y travaille de leur propre chef. Ils s’y identifient. Ils en sont responsables. Je n’ai rien [à faire]. Je suis comme une prise de courant. Ils Me placent là, là et là. Tout va très bien. Il y a seulement ce grand discernement qu’ils sont tous Mes enfants et qu’ils ne vont rien Me faire de mal, qu’ils vont faire attention à Moi. Evidemment cela peut parfois être tout à fait trépidant, il se peut qu’il y ait des mouvements très rapides, quoi que ce soit, mais Je ne M’en préoccupe pas parce qu’ils font tellement pour Sahaja Yoga et qu’ils désirent en faire encore plus et plus, et ils sont si responsables. Aussi Je les respecte.

Parfois les gens Me disent : « Mère, quel horrible planning Vous avez. Nous ne supportons pas de voir cela. Vous voyez, c’est trop. Comment allez-Vous faire tout cela ? » Je peux le faire parce que J’ai une foi absolue en leur identification avec Sahaja Yoga. Ce ne sont pas des menteurs. Ils ne sont pas hypocrites. Ils n’agissent pas pour leur propre avantage, pour eux-mêmes, mais ils le font pour aider Sahaja Yoga et pour aider les autres.
Alors l’identification avec les autres mauvaises choses que vous développez, disparaît juste. Alors vous commencez à vous identifier vous-même à de belles choses parce que vous commencez à percevoir le parfum de la beauté. Puis vous commencez à vous réjouir de cette beauté et votre cœur commence à s’ouvrir.

Toute cette Joie et toutes ces choses ne sont pas possibles tant que votre Hamsa est infecté avec l’ego ou les conditionnements. Vous avez tellement de conditionnements comme d’être Hindous, Chrétiens, comme ceci, comme cela. Vos conditionnements sont si nombreux. Vous suivez des choses si fausses. Mais dès que nous abandonnons tous ces conditionnements avec la foi que nous le faisons pour notre bien, cet Agnya, ce chakra s’ouvre. Sans cela l’Agnya ne peut s’ouvrir. Je veux dire, voyez-vous, qu’il s’agit de l’entrée vers l’Agnya, c’est l’entrée vers le Vishuddhi, c’est la porte d’entrée vers tous les chakras de votre tête, vers les peethas [sièges des Déités] qui se trouvent là.

Aussi c’est très important de garder votre Hamsa Chakra propre. J’ai également indiqué des tas de moyens qui peuvent maintenir l’Hamsa Chakra propre et que vous devriez tous utiliser, au niveau physique Je veux dire. Je vous ai également expliqué ce que vous devez faire au niveau mental. Il s’agit d’assagir votre mental, de voir la beauté en toute chose et de ne pas en voir la vulgarité, de ne pas en voir l’utilité mais la beauté. Lentement, lentement vous allez constater que vos yeux vont devenir de plus en plus propres.

Les gens sont maintenant si nombreux en Sahaja Yoga à cause peut-être de leur profondeur, à cause de leur recherche peut-être, à cause peut-être de leur […?] ou autre, mais cet Hamsa Chakra accomplit la chose la plus grande et Je ne sais pas si vous en êtes conscients, mais c’est que, quels que soient vos karma punyas [mérites négatifs ou fautes provenant de votre karma], tout cela est terminé. Vous n’êtes pas responsables pour les karma punyas de vos ancêtres, les karma punyas de votre pays, vos karma punyas personnels. Et tout ce que nous avons fait de mal est terminé comme si vous étiez complètement coupés de votre passé.
Une fois que cela est établi, alors toutes les erreurs, toutes les mauvaises actions, non seulement les vôtres, celles de vos relations, de vos ancêtres, de votre famille, de votre pays, de ce monde, plus rien ne vous touche. Vous en êtes débarrassés. Et au cours de ce Krita Yuga où cette Brahma Chaitanya essaie d’exposer et de punir les gens pour leurs kharmas passés, et ce également de façon collective, également au niveau des nations, elle ne pourra même pas vous toucher parce que la lumière de ce centre est extrêmement puissante et vous serez libérés de toutes les peurs de tout ce que vous avez fait [de mal] auparavant. Vous serez juste beaux comme des lotus qui sortent de la boue et vous émettrez un magnifique parfum partout dans le monde.

Que Dieu vous bénisse tous.