Easter Puja 1993

(Italy)


Send Feedback
Share

Easter Puja. Magliano Sabina, Rome (Italy), 11 April 1993.

English transcript verified IBP
Traduction française version 1/1/2014.

Nous nous sommes tous assemblés ici aujourd’hui au sommet de cette belle montagne pour célébrer la Résurrection du Christ.
Il est très important pour les Sahaja Yogis de comprendre le grand événement de Sa Résurrection, par laquelle Il a démontré que l’Esprit ne meurt pas. Il était… Il était l’Omkara, Il était le Logos et Il était l’Esprit. Et c’est pour cela qu’Il a pu marcher sur l’eau. Et également on a fait maintenant un film où on montre comment le Mooladhara… qui montre que l’atome de carbone contient clairement—si vous regardez de la droite vers la gauche, vous trouvez ici une Svastika correcte, et de la gauche vers la droite, nous voyons l’Omkara. Mais lorsque vous regardez du bas vers le haut, ce que nous voyez, c’est l’Alpha et l’Oméga. Cela prouve de façon indubitable ce qu’a dit le Christ: “Je suis l’Alpha et Je suis l’Oméga”. Cela montre clairement qu’Il était l’incarnation de Shrī Ganesha.
C’est une preuve scientifique que nous avons maintenant et c’est pour cela que nous pouvons dire aux gens que c’est une réalité. Je ne sais pas, mais au temps du Christ, ces Alpha et Oméga étaient connus des mathématiciens, mais sans aucun doute aussi par Lui lorsqu’Il a dit: “Je suis l’Alpha et l’Oméga.”
Son incarnation était tout à fait remarquable et très importante pour notre ascension spirituelle. S’Il n’était pas ressuscité, par nous-mêmes nous n’aurions absolument pas pu mener à bien notre ascension. Donc c’est une contribution majeure. La Résurrection du Christ se manifeste maintenant dans votre propre vie. Entre ce que vous étiez avant et ce que vous êtes maintenant, il y a un tel changement, une telle différence, une telle transformation! C’est Son propre sacrifice sur la croix et Sa merveilleuse Résurrection qui ont ouvert la voie pour nous permettre à tous d’accéder à ce nouvel état transformé.
Pour cet état, la situation est différente pour les êtres humains et pour le Christ. Le Christ était Lui-même, était sainteté, était pureté. Donc Sa Résurrection n’est rien d’autre qu’un événement physique, on peut dire, parce qu’Il n’avait pas besoin de transformation. Il n’avait pas à passer par un quelconque nettoyage.
Mais ce qui s’est produit dans Son cas, c’est qu’Il est ressuscité de la mort. Cela montre symboliquement que la vie des êtres humains sans spiritualité est comme une mort. Parce qu’ils font tout sans rien comprendre à la totalité, à la réalité, à la vérité absolue. Tout ce qu’ils font, au bout du compte, les amène à leur destruction. Même les religions qui ont été établies par ces grandes Incarnations sont tout à fait sur le déclin. Vous ne trouvez aucune trace de vie religieuse chez tous ces gens qui prétendent être les seuls à pouvoir représenter ces Incarnations.
Si vous regardez bien, au niveau subtil, cela fait vraiment de la peine de voir le type de travail que font ces gens, au nom de toutes ces grandes Incarnations, les activités auxquelles ils s’adonnent—c’est vraiment impensable—parce qu’ils n’ont aucune crainte de Dieu. Au nom de Dieu, ils font toutes ces choses horribles partout dans le monde. Bien sûr, ici vous pouvez dire que l’église catholique a été exposée. Partout les gens voient que toutes ces choses fausses ont été dévoilées. Mais ces choses fausses, les gens les ont utilisées sous le couvert de Dieu, de la spiritualité et du bien. C’est la meilleure façon de cacher toute la cruauté, toute la violence, toute la laideur. C’est comme cela qu’ils les ont fait passer. Et c’est allé jusqu’à un point tel que vous ne trouvez plus la moindre petite trace de vie religieuse chez ces gens.
C’est comme si tous les grands voleurs du monde, tous les escrocs du monde et tous les comploteurs du monde avaient pris le pouvoir. Tout cela parce que ce qui a été écrit dans tous les livres et toutes les écritures n’a jamais été fait: “Mets-toi à la recherche de toi-même.” “Tu dois te connaître toi-même”, cela n’a jamais été fait. Combien de fois le Christ a-t-Il dit: “Connais-toi toi-même”? Il a dit aussi: “Vous devez naître de nouveau.” Alors immédiatement nous décrochons un diplôme: “Je suis né de nouveau”, et commençons à profiter de ce genre de certificat. Mais ils ne réalisent pas en fait quelles bénédictions cela leur a procuré! Tout au plus, ils peuvent avoir gagné de l’argent, tout au plus ils peuvent avoir acquis quelques pouvoirs superficiels. Mais cela n’a rien fait, vous voyez, à la nature intime. Il faut avoir pitié de leur folie, de la manière dont ils se sont inspirés de la vie du Christ, ou la vie de n’importe quel autre qui avait un système de valeurs aussi nobles et élevées, alors qu’ils font toutes ces choses de très bas niveau.
Dans Sahaja Yoga, maintenant vous vous êtes transformés. Je dirais que c’est votre Kundalini qui a fait le travail. Mais pourtant la différence entre le Christ et vous, c’est que vous venez de cet environnement, de ce style de vie, de cette façon de penser, et tout cela vous poussait à votre destruction.
Si vous observez bien, tout est fait pour votre destruction. Alors, lorsque vous en sortez, ces choses s’accrochent encore, vous en êtes encore affecté. Même lorsque vous vous élevez de plus en plus haut, subitement vous vous trouvez encore tiré vers le bas, vers une sorte de situation bizarre, une forme de chose dégradante. Bien sûr, parfois vous êtes choqué de vous-même, parfois vous acceptez tout cela. Et donc, pour un Sahaja Yogi, il est très important, après être venu à la Réalisation, d’être très introspectif. Au lieu de voir le mal chez les autres, il devrait essayer de voir ce qui est mauvais en lui-même. C’est très important: vous devez savoir jusqu’où vous progressez dans votre spiritualité.
Parce que le Christ n’avait pas besoin de cela. Il n’avait pas même besoin de S’introspecter. Il était au-delà de toute corruption. Et pour Lui, c’était juste une transformation physique, en ce sens qu’Il est mort et ensuite Il S’est Lui-même ressuscité.
Mais pour nous, c’est très différent. Nous sommes maintenant des Sahaja Yogis, mais nous étions des êtres humains ordinaires alors. Nous n’avions pas de lumière en nous. Maintenant, la lumière vient en nous et nous voyons cette lumière, alors que devenons-nous? Nous devons ‘devenir’ la lumière elle-même. Le Christ ‘était’ la lumière. Il n’avait pas à le devenir. Donc nous devons devenir la lumière, et maintenant vous devez être vigilant, car en chemin cette lumière pourrait être perturbée, réduite ou peut-être complètement s’éteindre.
Ainsi, en avançant vous-même avec cette lumière, la première chose que vous devez savoir, c’est que, si vous voyez la lumière, ce n’est pas correct, cela veut dire que vous n’êtes pas la lumière. Vous devez ‘devenir’ la lumière. Lorsque vous êtes la lumière, alors dans cette lumière, vous pouvez facilement voir comment fonctionne votre mental, quelles idées il vous donne, ce qui affecte votre mental pendant votre ascension. Est-ce l’inquiétude ou est-ce la responsabilité que vous avez? Ou y a-t-il, à cause de vos mauvaises habitudes, une entrave à votre croissance de personnalité spirituelle? Donc vous devez être tout le temps sur vos gardes et voir par vous-même comment vous progressez. C’est un très beau voyage, un voyage vraiment magnifique!
Hier, J’ai été très heureuse d’entendre la chanson des Russes qui décrit un voyage, le voyage de la Kundalini. C’est vrai, sans aucun doute, vous êtes bien une Ame Réalisée.
A la base, vous n’étiez pas une Ame Réalisée. Mais maintenant vous êtes une Ame Réalisée, vous êtes à un état développé. En fait, ce qui manque, c’est l’idée que nous sommes tout à fait bien et que rien ne peut nous faire de mal, rien ne peut nous faire tomber. Si vous développez une telle idée égoïste, cela ne va pas du tout vous aider. Ce que vous devez faire, c’est vous introspecter tout le temps. La méditation est faite pour cela. Pour voir par vous-même comment vous avancez dans votre ascension spirituelle. Personne d’autre ne peut le faire. C’est votre travail individuel. Bien sûr, si vous allez dans le collectif, immédiatement ils sauront à quels Chakras vous “catchez”, aucun doute là-dessus! Ils peuvent ne pas en parler, ils peuvent ne pas y faire allusion, mais ils sauront précisément que tel Chakra est affecté et que cette personne a tel problème. Mais ils ne sauront pas eux-mêmes où ils “catchent”, et quel est leur problème. Alors, si quelqu’un vous dit: “Je pense que ce Chakra ne va pas bien chez toi”, vous ne devez vraiment jamais mal le prendre, parce qu’en laissant ce Chakra dans cet état, vous ruinez toute votre vie.
Donc, ce que vous devez faire, si quelqu’un vous dit: “Je pense que sur ce Chakra-ci quelque chose ne va pas bien”, c’est remercier cette personne: “Dieu merci, tu me l’as dit!” C’est comme un miroir: si vous voyez dans un miroir qu’il y a quelque chose sur votre visage, vous pouvez immédiatement le corriger. De la même façon, si quelqu’un vous le montre, vous devez être suffisamment mature pour l’accepter: “C’est une grande bénédiction qu’on m’ait fait remarquer cela.”
C’est comme l’autre jour, il y avait une dispute entre deux leaders. Toujours – s’il y a deux leaders, il y a toujours des disputes. Il ne devrait pas y en avoir. Deux yeux ne se battent pas entre eux, deux mains ne se battent pas, deux jambes ne se battent pas, mais s’il y a deux leaders, il y a toujours un problème! Vous devez toujours n’avoir qu’un seul leader, sinon il y a un gros problème—donc, ils discutaient entre eux.
Vous voyez, deux leaders se disputaient et sont venus Me voir. Immédiatement, J’ai vu que l’un d’eux était complètement “catché”. Je lui ai dit: “Mets tes mains vers Moi.” Lorsqu’il a tendu les mains vers Moi, immédiatement il les a retirées. J’ai demandé: “Que s’est-il passé?” Il a dit: “J’ai une sensation de brûlure, Mère.” Je lui ai dit: “C’est cela. En fait, sais-tu ce qui ne va pas chez toi?” Il répondit: “Je suis très colérique, ça je le sais. Je suis beaucoup dans l’ego, je n’aurais pas dû agir comme cela.” Mais en même temps, il aurait pu se sentir très mal parce que Je le lui avais dit. Mais non, comme il est Sahaja Yogi, il sait ce qui est bénéfique pour lui, ce qui est bon pour lui. Il ne l’a pas du tout mal pris. Au contraire, il M’en était vraiment reconnaissant: “Mère, grâce à Vous, j’ai été découvert. Sinon, je cachais cela dans mon cœur.”
En fait, le problème chez nous est que nous avons accompli un grand développement à l’intérieur de nous-mêmes et que nous l’avons consolidé. Egalement, nous avons une grande force collective, Je peux le voir dans tous les pays. Nous pouvons donner la Réalisation à tant de gens et nous pouvons vraiment établir toutes ces grandes vérités dans nos vies. Nous pouvons y arriver!
Nous devrions en permanence les établir. Mais il y a un point dont on ne devrait pas être si sûr, c’est que vous avez atteint la toute dernière vérité.
Vous devez vraiment faire attention à ce point. J’ai vu des gens qui montent très haut dans Sahaja Yoga, qui vont très haut et subitement ils tombent très bas. Cela Me rend très triste, extrêmement triste. La raison en est qu’ils n’ont pas la foi, la foi en eux-mêmes et la foi en Sahaj. C’est cette foi qui manque.
Vous devez avoir foi en vous-même et foi en Sahaj. Sahaj signifie que le Pouvoir Divin existe. Et ce Pouvoir Divin omniprésent veille sur nous.
On peut le sentir aussi maintenant. Vous l’avez ressenti, ce ne sont pas seulement des paroles. Vous avez su que c’est ainsi. Mais, même en le sachant, cette foi ne s’est pas installée en vous. Pourtant c’est la foi dont le Christ a parlé. C’est la foi d’un mental éclairé, pas une foi aveugle. Car avec une foi aveugle, vous pourriez faire des erreurs, alors qu’avec la foi illuminée, si vous avez cette foi, vous devenez extrêmement puissant, extrêmement puissant! Il ne peut y avoir aucun problème si votre foi est éclairée.
Et donc vous voyez maintenant dans Sahaja Yoga beaucoup de gens qui sont très stables, qui sont solides, qui sont très précieux. Ils sont comme des gens qui savent qu’ils sont ancrés dans le roc. Mais ceux qui ne sont pas encore aussi établis, eux pensent qu’ils sont encore à la dérive sur quelques flots étranges de cette vie. Les rochers sont bien là, vous vous tenez sur ces rochers. Et également, cette foi nous assure que rien ne peut nous inquiéter. Avec cette foi, rien ne peut nous déranger. En ce qui concerne le Christ—naturellement, Je veux dire, Il savait tout. Donc Il était sûr de tout cela. Il ne S’est jamais inquiété, Il n’a jamais faibli, Il n’a jamais douté. Il savait qu’Il est le Fils de Dieu. Et c’était un fait, Il le savait très bien et Il ne l’a jamais contesté, Il n’en a jamais douté, rien du tout! C’est ainsi, et c’est pourquoi Je dis qu’Il se tenait sur un roc. Alors que les autres personnes, même les Sahaja Yogis, doivent ‘devenir’ comme le Christ, en ce qui concerne la foi.
Cette foi doit être bien comprise. C’est une foi éclairée. Comme celle du Christ: Il a subi la crucifixion, Il a enduré toutes sortes de choses, simplement parce qu’Il savait que c’était juste une pièce de théâtre. Et Il faisait tout cela comme au théâtre, en jouant. Il n’y avait rien de sérieux, rien n’avait d’importance et Il allait ressusciter par Lui-même. Il jouait la pièce. Pour Lui, cela n’avait rien de vraiment sérieux.
Il a vu des gens Le tourner en ridicule, se moquer de Lui. Dans Son cœur, Il savait tout: “Ces gens qui se moquent ne savent pas qui Je suis.” Mais en même temps, Il était l’incarnation de la foi. La foi en Lui-même et en ce Pouvoir Omniprésent. Il ne vous laissera pas tomber. Mais pour cela vous devez avoir une foi absolue.
Supposons que J’aie quelqu’un en qui J’aie toute confiance. Naturellement, Je lui confierai tout le travail, Je lui ferai confiance en tout. Je lui confierai Mes clés, ou tout Mon argent. Je ne douterai jamais d’une telle personne. De la même manière, si vous avez la foi, foi en vous-même, foi en Sahaja Yoga, dans lequel vous vous êtes établi, vous serez surpris de voir comment les choses fonctionneront, comment votre vie s’améliorera. Et vous vous tiendrez sur un roc, vous ressentirez les choses ainsi, vous n’aurez pas de doutes, pas de problèmes, pas de maladies. C’est un tel état! Seulement grâce à la foi!
Mais maintenant, cette foi, comment l’obtenez-vous? Le problème est de savoir comment parvenir à cette foi. Il n’y a pas de cours pour cela, pas de littérature, pas de conférence sur le sujet. Mais il y a un éveil à l’intérieur de vous, qui vous fera vous demander: “Que suis-je?” Cette prise de conscience: “Que suis-je? Qu’ai-je accompli?”
Vous voyez, cela vous interrogera: “Qu’ai-je vraiment accompli? Qu’ai-je reçu par Sahaja Yoga?” Toutes ces questions se poseront à vous. Mais si vous avez la foi, pas celle qui est aveugle, mais l’éclairée—qui est établie par de nombreux miracles dans la vie, beaucoup de choses dans la vie. Dans de toutes petites choses, vous observerez qu’il y a eu des miracles, de toutes petites choses. Il y a eu des miracles même dans de grandes choses, dans tant de choses que vous n’auriez jamais imaginé voir se produire. Donc maintenant vous le savez, maintenant que vous êtes très bien établi dans Sahaja Yoga.
Par exemple, il commence à pleuvoir: la moitié d’entre vous s’inquiétera qu’il pleuve, mais ils sauront qu’il y a un très bon toit et que rien ne peut arriver. Qu’il pleuve autant qu’on veut, et ensuite vous aurez avez foi dans le fait qu’il ne va plus pleuvoir, que la pluie ne va pas nous tremper. De la même manière, cette foi à l’intérieur de nous doit être vraiment solide. Et cela vous rend extrêmement fort et vous rend responsable de la résurrection de milliers et de milliers, de milliers et de milliers de gens.
Ce style de vie, nous n’y parvenons qu’à travers notre propre établissement, en comprenant et en observant nous-mêmes que nous nous établissons en nous-mêmes, que nous nous établissons dans Sahaja Yoga.
C’est quelque chose de remarquable qui devrait, qui s’est produit, qui arrive et devrait arriver à chacun de vous. Vous devriez tous avoir la chance de connaître votre Esprit et de connaître votre Soi. Donc, on doit avoir foi en soi-même. J’ai remarqué que certains Sahaja Yogis viennent toujours dire: “Mère, je suis nul, je suis incapable, je ne fais aucun travail, je suis vraiment un gros paresseux!”, ou autre chose. D’accord, vous pensez cela, alors demandez-le: que vous voulez? Même si vous ne demandez pas, cela fonctionnera, même si vous ne demandez pas. Même si vous ne faites qu’y penser, cela marchera. Même si vous n’y mettez que votre attention, cela se réalisera. Parce que ce Pouvoir Omniprésent est le seul vrai pouvoir. Tous les autres pouvoirs sont inutiles. Et Il est si efficace, si empli de compassion qu’en une fraction de seconde, cela peut fonctionner.
L’autre jour, nous avions une personne d’Australie. Quelqu’un l’avait trompé et l’avait fait acheter un terrain et une maison pour un prix exhorbitant, et il n’avait pas assez d’argent pour cela. Et ce type lui disait: “Peu importe, même si vous n’avez pas d’argent, on ne vous dira rien.” Il l’a cru, il avait mal placé sa confiance, Je dirais. Et alors il répondit: “D’accord!” Il a donné tout l’argent qu’il avait, simplement pour la réservation. Quelqu’un est allé là-bas, il y avait un Pūjā et donc beaucoup de monde y est allé. Beaucoup de Pūjās, vous voyez, et des choses ont eu lieu et beaucoup de gens sont venus voir tout cela. Mais le gars était si bouleversé, si affecté qu’il ne pouvait pas comprendre: “Pourquoi est-ce à moi que c’est arrivé? Pourquoi me suis-je mis dans une situation si difficile?” Il s’était fait avoir, et il était, Je veux dire, complètement bouleversé. Il n’avait aucune idée de la façon de se sortir de ce pétrin. Il avait mis tout son argent là-dedans, tout était engagé et s’il ne payait pas cet argent, il irait en prison. Je lui ai juste écrit: “Aie foi en toi-même, c’est tout, aie confiance.”
C’est alors qu’une chose miraculeuse est arrivée: quelqu’un d’autre en a offert un prix bien plus élevé et cet homme lui a dit: “Bien sûr, je vais payer tout ce que vous avez promis. Je vous rembourserai et je vous donnerai encore ce que je veux vous payer en plus.” C’est quelque chose d’incroyable! Tant de gens sont allés là-bas et voulaient résoudre le problème, ils ont fait ceci ou cela, ont rencontré le gars et lui ont dit qu’il ne pouvait pas payer. Rien n’a marché, rien. Seulement sa foi! Et, vous vous rendez compte, maintenant il va devenir riche! Il était censé aller en prison, maintenant il va devenir riche. Il y a beaucoup de miracles comme cela qui se produisent. Ici, c’est juste le côté financier, mais Je sais qu’il se produit tant d’autres miracles.
Si, après la Réalisation, vous n’avez pas la foi, cela montre, Je veux dire, que vous êtes quelqu’un de très médiocre. Après la Réalisation au moins, vous devriez avoir la foi. C’est vraiment quelque chose de surprenant que les gens reçoivent leur Réalisation et tout. Et pourtant ils n’ont pas foi en eux-mêmes. Ceux qui l’ont eue ont vraiment tant progressé.
En fait, la différence entre le Christ et nous, c’est que la foi faisait partie intégrante de Son être. Ce n’est pas qu’Il devait avoir la foi, Il ‘était’ la foi. Maintenant, nous devons avoir cela, nous devons croire en nous-mêmes. Il y a tant d’épisodes que Je peux vous citer, ou que vous pouvez aussi Me raconter, tant d’épisodes où seule la foi a aidé.
Si vous étiez en Roumanie, Je crois que c’est arrivé là-bas. Une dame est venue sur la scène. Elle ne pouvait pas marcher, on a dû l’amener en fauteuil roulant et elle a dit: “Mère, je sais que Vous pouvez me guérir, personne ne peut me guérir. Je sais que Vous pouvez me guérir.” Elle l’a dit trois fois. J’ai répondu: “Alors vous croyez que Je vais vous guérir?” “Oui!” J’ai dit: “Alors levez-vous!” Elle s’est simplement levée, s’est éloignée et ensuite elle a commencé à courir jusqu’à sa place. Et tout le monde a commencé à rire. On M’a dit: “Mère, elle n’est pas Sahaja Yogini!” J’ai répondu: “Mais regardez sa foi!”
Car, si la foi est présente, toutes les Déités S’y mettent. Elles sont mises au défi: Elles doivent le faire. Elles ont montré Leur foi en cette personne. Comme Je vous l’ai toujours dit, dans Sahaja Yoga, nous faisons confiance aux gens. Nous faisons confiance. Un sur cent peut nous tromper, peu importe, nous faisons confiance. La foi que vous avez en cette personne agit sur son mental: elle a eu une telle foi en Moi.
Et pour les Déités? Montrez votre foi en Elles, et cela fonctionnera. Immédiatement, Elles agissent. Par exemple, Guido M’a dit: “Mère, on annonce de fortes pluies pendant ces deux jours.” Je lui ai dit: “OK, ne t’inquiète pas.” Où est la pluie? Elle a disparu. Vous pouvez maîtriser n’importe quoi si votre foi est sous contrôle.
Et, lorsque nous parlons de foi, vous savez, c’est un défi pour ce Pouvoir Omniprésent, qui organise, qui sait tout, qui est si intelligent, si efficace—et par-dessus tout, Il vous aime. Et alors vous montrez votre foi. La Résurrection dans Sahaja Yoga, c’est lorsque votre foi est solide. Cela, vous devez le développer. Une foi solide.
A ce moment-là, les gens ne le prennent pas mal. Supposons que Je ne puisse pas les rencontrer, supposons que Je dise: “Bon, venez. Vous voyez, cette fois-ci, Je peux ne pas être là.” Rien n’a d’importance, vous voyez: “Que Mère nous rencontre ou pas, que cette chose se passe ou pas, tout est pour notre bien.” Supposez que vous soyez perdu en chemin, sachez que cela doit être ainsi.
Regardez-donc la vie du Christ: Il devait être crucifié. Il devait porter la croix. Il devait faire toutes ces choses: “Peu importe ce qui arrive, c’est bien. C’est écrit. Je le ferai.” Il ne S’est jamais plaint, Il n’a jamais rechigné. Il ne voulait pas que quelqu’un prenne une part de Ses problèmes. Mais cette foi en Lui-même Lui a donné des pouvoirs si forts. Il aurait pu faire n’importe quoi. Il aurait facilement pu tuer tous ces gens qui essayaient de Le persécuter, pourquoi pas? Juste un seul clin d’œil aurait pu les tuer. Mais non, Il savait qu’Il devait endurer tout cela, Il l’a enduré. En fin de compte, c’est Lui qui est victorieux, c’est Lui qui a tout gagné.
De la même manière, un Sahaja Yogi doit regarder sa propre vie. C’est une vie très précieuse. C’est très précieux en ce monde. De nos jours, combien y a-t-il de Sahaja Yogis? Dans le processus d’évolution, combien deviendront Sahaja Yogis, Je ne saurais le dire.
Et une fois que vous regardez ce monde, alors vous commencez à sentir qu’il va être presque tout détruit ou anéanti, la plupart des gens ne seront plus là. Non pas parce que nous ne sommes pas disponibles, mais parce qu’ils ne sont pas destinés à venir à Sahaja Yoga. Leur destin n’est pas de venir à Sahaja Yoga. Donc, si vous avez la chance d’avoir reçu votre Réalisation, votre Résurrection… alors ayez maintenant foi en votre Résurrection. En votre Résurrection qui est votre être maintenant. Et grâce à cela, vous saurez combien vous êtes précieux pour le monde entier. Et ce que vous devez faire, ce n’est pas penser à des gains matériels, à des gains physiques, à des gains émotionnels, mais à des gains spirituels. Qu’avons-nous fait pour la spiritualité, la nôtre et celle des autres? Voilà la seule chose à laquelle vous devez penser, et, vous en serez surpris, tout est organisé. Tout fonctionne, chaque chose en son temps produit ses propres résultats, à son rythme. En fait, Je suis sûre qu’au moins quatre-vingts pour cent d’entre vous croient en ce que Je dis, peut-être, disons quatre-vingt-dix pour cent! Mais il peut y avoir environ dix pour cent qui pensent: “D’accord, Mère dit ceci, mais alors pourquoi ceci est-il arrivé ? Pourquoi cela est-il arrivé?”
L’autre jour par exemple, J’ai vu un journaliste très connu. Il M’a dit: “Je ne peux pas croire en Dieu.” J’ai demandé: “Pourquoi?” “Mais comment peut-il y avoir une telle misère en ce monde? Comment peut-il y avoir un enfant aveugle? Comment ceci et comment cela?” Alors il a commencé à Me donner des exemples. Je lui ai dit: “Bon, M’avez-vous tout raconté?” “Oui.” J’ai dit: “Maintenant, supposons que vous fassiez partie du royaume du conseil, du gouvernement ou dans votre gouvernement Andreotti ou peu importe comment vous l’appelez. Alors, la situation s’explique. Vous n’êtes pas encore allé dans le Royaume de Dieu. Si vous allez dans cet état, si vous y arrivez et si vous vous y établissez, alors dites-Moi: “Avez-vous un problème?” “Non!” Je lui ai dit: “Alors pourquoi regardez-vous le côté négatif?”
Si, au contraire, vous dites qu’on peut s’en sortir, qu’il y a une solution et qu’un jour peut arriver où, dans cette race des Sahaja Yogis, il n’y aura plus de maladies, plus de soucis, rien, plus de problèmes…
Alors pourquoi ne pas envisager cela? Pourquoi voulez-vous vous arrêter à voir un enfant aveugle? Mais pourquoi ne faites-vous pas en sorte que les aveugles guérissent? Donc ce genre d’attitude négative, les Sahaja Yogis peuvent aussi l’avoir. Je les ai vus: quelqu’un est malade et ils disent: “Mère, il est malade, je dois Vous l’amener, Vous devez le voir.” Ce n’est pas du tout nécessaire! Vous pouvez le guérir, votre foi peut guérir.
Vous connaissez l’histoire de l’oncle de quelqu’un qui était malade, mais qui n’était pas Sahaja Yogi. Il est allé là-bas le voir et sa femme lui a dit: “Tu es capable de prier Mère. Pourquoi ne Lui demandes-tu pas de guérir mon mari?” Il était malade d’un cancer, sur son lit de mort. Il a dit: “D’accord!”, il s’est juste incliné et a prié: “Mère, s’il Vous plaît, guérissez mon oncle.” Trois jours plus tard, il était sorti de l’hôpital et maintenant il se balade partout dans le monde. Même si ce n’était pas un Sahaja Yogi, cela a fonctionné, parce que maintenant lorsqu’un Sahaja Yogi le demande ainsi, les Déités doivent S’en occuper.
Même s’il n’est pas Sahaja Yogi, cela n’a pas d’importance. Ce sont les Déités qui sont intervenues. Et chacun doit croire en lui-même, pleinement: “Si ces pouvoirs sont avec nous, pourquoi ne Les utilisons-nous pas?” Pourquoi ne développons-nous pas cette foi totale? Nous sommes maintenant des Sahaja Yogis, nous sommes dans le Royaume de Dieu, et ce pouvoir va S’occuper de nous. Alors nous n’aurons pas le choix. Nous n’aurons aucune hésitation. Nous ne nous inquiéterons pas s’il faut aller à Singapour, en Afrique, ou n’importe où. Et alors? Nous sommes toujours dans le Royaume de Dieu, où que nous allions, c’est parfait!
Et aucune sorte d’inquiétude. Nous sommes esclaves de beaucoup de choses, de nos montres, nous sommes esclaves de nos conditionnements, de ces choses-là. Tout cela disparaît. Cela n’a aucune importance. Qu’est-ce que ça peut faire? Rien n’est important. Tant que vous êtes avec votre Soi, tout ira bien. Par exemple, des gens Me disent: “Mère, Vous voyagez tant, comment faites-Vous?” J’ai répondu: “Je ne voyage jamais. Soit Je suis assise sur une chaise ici, soit Je suis assise sur une chaise là-bas, c’est tout. Il n’y a que la chaise qui change!” Je ne pense jamais que Je voyage. Je suis simplement assise sur un siège. Je suis bien, alors Je ne suis pas fatiguée. Donc, lorsque vous avez totale foi en vous-même, alors vous ne vous inquiétez pas.
Beaucoup de gens vont essayer de savoir: “Si je vais là-bas, y aura-t-il une salle de bain ou non, y aura-t-il un endroit pour dormir ou non?” Rien de tout cela! Recherchez d’abord le confort de votre Esprit. Si vous avez plus, tant mieux, sinon vous pouvez dormir n’importe où. Rien ne peut vous forcer. Rien ne peut vous tirer vers le bas, aucune habitude ne peut revenir vous gêner, parce que la foi vous purifiera complètement. Elle vous illuminera, elle vous nourrira. Cette foi n’est pas quelque chose qu’on peut implanter dans votre tête ou dans votre cœur—ce n’est pas possible! C’est un état que vous devez atteindre, que vous pouvez atteindre à travers Sahaja Yoga. C’est ainsi que votre Résurrection sera complète, s’établira, sera effective et sera un modèle pour le monde entier.
Que Dieu vous bénisse tous!
[Il y a juste les enfants, il y a tant d’enfants. Aujourd’hui, c’est le jour du Christ, alors nous devrions laisser les enfants en tous cas Me laver les pieds.
Pouvez-vous le ranger là, ou bien devrez-vous le déplacer?]

C’était un magnifique concert aujourd’hui, et Je suis sûre que nous nous le rappellerons toujours, cette façon dont ils ont joué. Et Je n’ai vraiment pas de mots pour décrire Ma joie.
Mais vous avez tous commencé maintenant à apprécier la musique classique indienne. C’est une chose très importante pour ce grand art. Je craignais qu’il puisse disparaître un jour, parce que les gens n’ont pas la profondeur pour ressentir la beauté de cette grande musique. Mais Je suis heureuse de dire que tous les Sahaja Yogis partout dans le monde apprécient autant la musique classique.
Je dois remercier particulièrement Mme Rajam, sa fille, et Mr Ram Kumar Mishra, de nous avoir donné une si belle et magnifique idée de la grandeur de notre musique dans notre pays. Nous devons la diffuser partout dans le monde, et permettre aux gens de voir par eux-mêmes combien elle apaise, réconforte, soulage, et donne aussi de la joie.
Je suis heureuse qu’elle se soit arrangée pour venir, alors qu’elle doit aller ailleurs. Toute la nuit elle est restée éveillée, et malgré cela elle a joué tout le concert avec une concentration et une créativité inimaginables. Sa fille aussi va très bien maintenant. Elle a une petite fille de trois mois. Elle l’a laissée là-bas et est venue juste jouer pour vous. C’était très gentil de leur part.
Egalement Mr Ram Kumar Mishra est un garçon si jeune, Je dirais qu’il joue si bien. Et comment il garde le rythme avec le musicien, il ne se met aucunement en avant, ni n’essaye de le surpasser. Si magnifique—nous appelons cela Sangat, cette façon d’accompagner. Son accompagnement doit vraiment être bien compris, avec toute la patience et l’équilibre qu’il montre.
J’espère que tous ces concerts vous inciteront à apprendre la musique classique indienne, et à en montrer votre appréciation en l’apprenant également.
Que Dieu vous bénisse tous!