Shri Virata Viratangana Puja, Los Angeles

(United States)


Send Feedback
Share

 

Shri Virata Viratangana Puja. Los Angeles (USA), 10 Octobre 1993

English Transcript Version Date: 2016-0729
Traduction Vérif.3 Version 29/7/2016

Aujourd’hui nous allons célébrer le Puja du Virata et de Viratangana.

Les Amériques du Nord et du Sud sont, comme vous le savez, le centre de Shri Krishna au Vishuddhi. Et il est très important de savoir aussi que toutes les communications, toutes les relations avec la création entière doivent être établies à travers ce centre du Vishuddhi. Le Vishuddhi, comme vous le savez, est d’une certaine façon le centre le plus important pour votre ascension. Car Sahaja Yoga n’est pas seulement destiné à votre propre évolution mais à celle du monde entier, et c’est seulement à travers le Vishuddhi que vous pourrez l’accomplir. Même si vous obtenez votre Réalisation du Soi et tous les pouvoirs, si vous n’utilisez pas votre Vishuddhi, cela ne fonctionnera pas. Regardez Mon Vishuddhi aussi, parler, parler partout, maintenir les voies de communication, le Vishuddhi se fatigue. Egalement, ce Chakra du Vishuddhi étant si important, il est attaqué, attaqué par les forces négatives.

Aujourd’hui, nous allons vénérer le Virata et Viratangana. Le Virata est l’ultime. Le développement complet du Vishuddhi Chakra est le Virata. Et comme vous le savez, le chakra est situé ici, ici à ce point. (Mère montre un point sur Son front au-dessus de l’Agnya, au centre de la ligne de l’Ekadasha Rudra.) Si ce chakra n’est pas en ordre, vous n’êtes pas collectif. Vous vous comportez de manière non collective. Vous ne pouvez pas communiquer avec d’autres Sahaja Yogis. Vous ne pouvez pas être aimables, aimants et uns avec d’autres Sahaja Yogis, à moins que le centre du Vishuddhi ne soit en ordre. Et c’est une partie de l’Ekadasha. Le Vishuddhi est le centre de l’Ekadasha Rudra.

Donc on doit comprendre que la Shakti du Virata se trouve partout. Nous avons les communications. Cela signifie que Je pourrais téléphoner d’ici à n’importe qui, et on M’a dit que ce n’était pas cher. Vous voyez là aussi une bénédiction de Shri Krishna, Je crois. Car si vous téléphonez de n’importe où ailleurs, c’est très difficile et très cher. De même, la plupart des appareils de communications comme les ordinateurs, la télévision et autres moyens également, tous ceux-là, tellement d’entre eux ont été développés dans ce pays. Donc c’est le caractère subtil de cet éther qui communique avec d’autres mondes. C’est un des pouvoirs subtils du Virata. C’est la subtilité de cela.

Le deuxième pouvoir que nous avons du Viratangana – on peut dire ça parce que le Virata est la force cinétique mais la source en est le Viratangana – c’est tout ce que le cerveau peut faire : toute réflexion, toute créativité, toute compassion, toutes formes d’attention envers les autres nations. L’autre jour, quelqu’un M’a demandé : “Pourquoi devrait-on être les policiers du monde entier ?”. Justement, vous devez l’être car vous êtes des Viratas. Donc vous devez vous occuper des lois et de l’ordre du monde entier. Vous devez vous occuper de tous les gens qui souffrent dans ce monde. Vous devez vous occuper de toutes ces oppressions et des guerres, et des guerres civiles partout. Tout cela est votre casse-tête car vous vous trouvez sur la terre du Virata. Donc Il est le Père, Il est celui que vous appelez Jehovah. Il est Akbar. Donc au niveau du cerveau, lorsque la Kundalini atteint et illumine votre cerveau, alors la science que vous connaissez devient logique. Et pas seulement cela mais vous connaissez la méta-science car le cerveau, qui ne connaissait que la science, connaît maintenant l’origine de la science. La chose entière, il peut la voir clairement. Comme quand vous grimpez sur une colline ou une montagne, plus haut vous allez et plus vous voyez l’endroit complètement. De la même manière tout ce qui est créé par votre cerveau, n’importe quoi, vous commencez à avoir la vision complète de cette création, et non seulement cela, mais vous voyez aussi la cause de cette création. Ils ont créé les Nations Unies. Il fallait que ce soit ici. Pourquoi ? Pourquoi en Amérique ? Pourquoi l’Amérique s’inquiète-t-elle tellement au sujet des Nations Unies ? Quelle est sa responsabilité ? Aucun pays ne fait cela, c’est un casse-tête. Mais elle ira au Vietnam, elle ira en Corée. Maintenant ils s’occupent de la Bosnie, de partout, de la Somalie. C’est votre responsabilité car toutes ces choses sont le produit de votre cerveau.

Le cerveau humain a créé les diverses nations. Mais par-dessus tout, nous réalisons que toutes ces nations n’appartiennent qu’à un seul monde. Une fois que l’on s’élève plus haut, on voit que cela a été fabriqué par nous, créé par notre propre réflexion, nos propres projections. Donc, quand vous allez plus haut, vous commencez à penser à un seul monde, car vous voyez que c’était un seul monde. C’est un seul monde. Vous commencez à voir que Dieu a créé de magnifiques rivières et de magnifiques montagnes. Il n’a jamais rien divisé. Je veux dire qu’Il a voulu créer de la beauté pour vous. Mais alors nous avons commencé à penser que « ici, c’est ma terre, là, c’est ma terre ». La plupart des Américains sont arrivés de pays extérieurs, et les véritables propriétaires terriens, Je ne sais pas où ils se cachent. Je les vois rarement. Donc ils commencent à se sentir responsables de s’être emparés de ces terres et d’avoir ressenti que c’était leur terre alors qu’elle appartient au monde entier. Quoi qu’ils aient fait leur retombe maintenant dessus. Dès que vous vous élevez plus haut, vous commencez à avoir la vision de tout ce que vous avez fait à travers vos projections mentales. Les gens ne réalisent même pas, dans bien des pays, que ceci n’est qu’un seul monde. Les projections mentales sont sur un autre niveau, parce que vous avez créé un monde matérialiste. Avec ce monde matérialiste, vous avez tout réduit au niveau de l’argent. La religion c’est l’argent, tout est argent. Personne n’a de respect pour rien si ce n’est pour l’argent. Et alors ces choses matérielles, on commence à les voir en tant que source de richesse, source de dignité et source de carrières brillantes, de pouvoir. Mais quand on s’élève plus haut dans le pouvoir du Virata, on voit la stupidité du matérialisme. Qu’est-ce que la matière après tout ? La matière c’est pour rendre l’endroit magnifique, pour donner de la joie, et cette matière c’est aussi pour exprimer notre joie aux autres, quand on leur fait un cadeau, un objet réalisé de manière magnifique.

C’est alors qu’on commence aussi à réfléchir comment Dieu a créé ce monde magnifique et on commence à créer de superbes choses artistiques, musicales, théâtrales, même le cinéma, tout. Mais au niveau matériel et mental, la projection se fait de façon linéaire, elle se meut ainsi. Il en résulte qu’elle retombe. Donc tout, nos modes d’expression habituels se sont écroulés. Je sais que les films des années 20, 30 et 40 de ce même Hollywood étaient très différents de ce qu’ils sont de nos jours. On ne peut même pas regarder certains d’entre eux. Donc dans la même projection mentale, on constate que les pièces de théâtre, les romans et l’art, tout est tombé bas, s’est détérioré, ne donne pas du tout de joie mais est destructeur. Cela se détruit soi-même d’abord et c’est aussi destructeur. Il s’ensuit qu’on change notre mental et qu’on continue sur ce déclin aussi, et aussi notre intérêt va vers des choses destructrices. Nos standards en toutes choses ont sombré. La moralité également, qui est un cadeau inné donné aux êtres humains, ils commencent à la placer à un niveau mental. Quand vous la mettez à un niveau mental, des gens tels que Freud deviennent un Christ, on commence à suivre leurs préceptes et on ne devient rien d’autre qu’un objet sexuel. Dans tous les domaines, si on observe bien, il y a un gros déclin et vous êtes consternés, vous ne comprenez pas comment il peut y avoir un tel déclin dans la nature humaine, comment il peut y avoir un déclin dans l’art, un déclin des trésors artistiques, un déclin dans les relations humaines, partout on trouve ce déclin. Avec l’argent, bien sûr, certaines choses peuvent paraître élégantes, rapides, comme le tennis pourrait-on dire. Avant, les gens jouaient au tennis pour le plaisir, jamais pour l’argent. Mais maintenant ils jouent pour l’argent et, après 4 à 5 jours, on constate qu’ils sont épuisés ou après 4 ou 5 ans leur carrière est finie. Et donc la vitesse est arrivée aussi dans le sport à cause de l’argent. Cet argent a été comme un poids énorme, a abaissé toutes les belles choses à son propre niveau. Elles ne sont plus au même niveau que celui où elles avaient été créées. Si c’était resté au même niveau, Sahaja Yoga aurait très bien fonctionné en Amérique. Mais cela n’a pas été le cas car ici c’est le fardeau maximum de toutes nos créations de nos cerveaux, de nos projections mentales.

Quelle que soit la direction où vous regardez, vous verrez qu’il y a un tel déclin. On connait des avocats qui seraient si honnêtes et qui trouveraient une solution pour leur client. Mais aujourd’hui, vous pouvez corrompre les avocats. On connaît des docteurs qui auraient tout fait pour soigner leurs patients mais ils ont perdu leur sens de l’éthique. Tous ont perdu le sens de l’éthique ! D’abord c’est ce matérialisme, l’argent, et surtout je pense qu’en ce moment il y a une forte croissance de la population, parce qu’on est dans la phase de résurrection. Toutes sortes de gens sont nés. Des milliers et des milliers d’entre eux sont nés, qui pourraient être des animaux, ou peut-être du type absolument idiot ou peut-être stupide. Dans cette phase, nous devons faire le travail de résurrection. Qu’est-ce que ça veut dire ? Que notre Pouvoir de Virata doit être illuminé dans nos cerveaux. Donc dans Sahaja Yoga, lorsque vous vous élevez dans votre Pouvoir du Virata, vous montez et de votre hauteur vous voyez tous ces déclins, toutes ces projections mentales ratées. Et également vous vous voyez vous-même qui vous êtes abandonné dans toutes ces choses insensées. Mais maintenant vous savez que vous vous en êtes sorti et que vous êtes devenu comme un lotus. Plus spécialement quand il s’agit de l’ego. L’ego est extrêmement fort en ces temps modernes. Ça n’a jamais été le cas. C’est dû, Je crois, à la naissance de beaucoup de coqs de combat revenus sur terre et aussi de créatures de la jungle se sont réincarnées. Et vous ne pouvez pas leur parler. Si vous dites quelque chose, ils se jettent sur vous. Vous ne pouvez pas les critiquer, ni leur dire ce qui ne va pas chez eux, ils vont juste vous passer dessus. Si vous leur dites quelque chose, ils vont commencer à cogner. Ils ne voudront jamais voir ce qui ne va pas chez eux. C’est impossible de communiquer avec eux à cause de leur ego et cet ego est survenu suite à un certain déclin naturel de ces temps modernes. Par exemple, dans l’enfance une mère commence à gronder son enfant qui a sali son tapis. Donc le tapis devient plus important. Alors le jour suivant, l’enfant est très fâché, il prend les ciseaux et coupe le tapis pour punir sa mère. Et puis, ils voient que l’enfant veut de l’argent pour quelque chose et alors ils lui demandent : “Pour quoi faire ?” “Parce que j’ai vu à la télévision qu’il y a un ours qui fête son anniversaire.” Donc un nouveau type de démon est arrivé. Ce sont des entrepreneurs et, à travers leurs projections mentales, ils sortent des idées nouvelles comme un nounours qui fêterait son anniversaire. Pouvez-vous l’imaginer ? Une idée si stupide ! Et tous les enfants veulent l’acheter. Si un enfant l’achète, un autre doit l’avoir.

Ils font toutes ces choses, ces entrepreneurs. Et les gens commencent à en devenir esclaves. Comme à Paris, ils ont lancé la mode de porter des mini- jupes, donc toutes les autres jupes ont été jetées. La mode des mini-jupes a commencé ! Imaginez par ce froid, elles porteraient des socquettes et des mini-jupes !Tout le monde se ressemble. Qu’y a-t-il de si beau là-dedans ? Tout ce qu’ils veulent, ces soit-disant entrepreneurs, qu’on appelle des artistes, aussi des stylistes, mais leurs modèles sont juste là pour tuer votre liberté, juste pour vous rendre esclaves. Et ils font toutes sortes de singeries que vous acceptez. Une fois que vous commencez à accepter ces singeries, vous ne réalisez pas à quel point vous êtes devenus esclaves et il n’y a plus d’individualité. Avec les cheveux, ils vont inventer un style particulier de coiffure, donc tout le monde aura le même style de coiffure. Ou vous allez chez un coiffeur et… (Aparté) Donc quand vous vous élevez dans votre Pouvoir de Virata par l’illumination de la Kundalini, le Viratangana est le pouvoir qui vous donne une vision complète du déclin dans lequel toute projection mentale – qui était idéale, magnifique – est tombée. Par exemple, Abraham Lincoln a transmis une superbe vision idéaliste d’un Etat, de la démocratie. Mais maintenant beaucoup disent qu’il s’agit d’une démonocratie. Ces gens de Russie, bien sûr ils avaient tort, mais quand même ils avaient un argument : “Nous ne désirons pas la démocratie car voyez en Amérique rien n’est sûr, rien n’est normal, alors à quoi bon devenir un pays démocratique ?” Pouvez-vous M’entendre, là-bas ? Très bien. Après tout nous sommes à un pique-nique, voyez-vous. Et nous ne pouvons pas avoir de problèmes car Je lui ai dit : “Ce qui est ici est ici, et ce qui ne l’est pas, n’est pas ici. Alors si vous avez un problème, nous n’y pouvons rien.” (Rires.)

Donc vous vous élevez à ce niveau, petit à petit. D’abord, Je ne sais pas ce que vous voyez. Mais vous commencez à voir ce qui ne va pas avec votre société, ce qui ne va pas avec vos relations. Finalement, vous commencez à voir ce qui ne va pas en vous-même, vos erreurs. Cela, Je dirais que c’est l’état plus élevé, que vous avez atteint et qui vous permet de commencer à voir que : “Ceci ne va pas chez moi.” Après cela, vous commencez à comprendre que vous avez des pouvoirs, les pouvoirs du Viratangana. Vous avez véritablement des pouvoirs. Dans votre cerveau lui-même, vous avez des pouvoirs par lesquels vous comprenez la Méta science, la science au-delà de la science, le méta art, ou la vulgarité de l’art: le discernement commence à fonctionner, vous commencez à comprendre ce qui est réellement de l’art et ce qui ne l’est pas. Vous commencez à apprécier cet art. Et la joie de Nirananda, vous l’obtenez quand vous vous élevez et voyez le tout d’une autre perspective. Tout d’abord, vous voyez comme une pièce de théâtre, en tant que témoin et cela vous fait rire, voyez-vous. Je racontais une plaisanterie sur une dame qui était interrogée parce qu’elle faisait de l’art avec du mehendi sur les mains. C’était une Indienne de l’Inde. Le reporter lui a demandé : “Qu’en pensent les étrangers, comment réagissent-ils ? Les Américains, comment réagissent-ils?”. Elle répondit qu’ils posaient des questions bizarres. “Des questions bizarres ?” “Oui, ils me demandent qu’est-ce que c’est, alors j’ai répondu que c’était mon “suhaag”, le symbole de mon mari, c’est pourquoi je le porte.” Alors ils demandèrent : “Et vos extras ? Vous n’avez pas suivi? Qu’en est-il de vos autres maris si vous en avez ?” Vous riez tous maintenant, vous les Américains vous riez, mais à ce moment vous n’auriez pas ri car c’est très courant. De même, tout le monde, même en Inde ou n’importe où, quand ils font des choses absurdes, cela devient très évident et l’on commence à voir très clairement, “Qu’est-ce que nous sommes en train de faire ? Tout cela est absurde.” Mais ce n’est pas seulement mental, c’est ce que Je vais vous dire. Ce n’est pas juste que vous avez la vision. en fait, encore au niveau mental, alors vous comprenez que c’est mauvais, encore au niveau mental. Mais c’est juste que vous ne le faites pas. Vous devenez partie intégrante du Virata. Et quand vous devenez partie intégrante du Virata, vous n’avez même pas à réfléchir, vous le voyez simplement et vous riez. Vous le voyez et vous savez que c’est faux, que ce n’est qu’une absurdité.

Nous sommes allés voir un temple en Inde et là il y avait des pujarees qui faisaient un puja. Alors les Sahaja Yogis indiens sont sortis en courant. Je leur ai demandé : “Qu’est-ce qui s’est passé ?” “Mère, ce sont des hypocrites, il y a là d’horribles vibrations. Comment peuvent-ils faire un puja ? Ils ont d’horribles vibrations, ce sont tous des bhoots.” C’est ainsi que nous devenons si puissants. Je ne dirais pas que vous êtes comme une lumière car la lumière ne voit pas la lumière, n’est-ce pas ? Mais vous voyez, vous êtes la lumière et vous voyez la lumière.

Et la troisième chose qui vous arrive grâce à ce Viratangana, est que vous devenez humble. Vous devenez humble, extrêmement doux, obéissant, juste comme des enfants. Et rien ne vous dérange, rien ne vous dérange. C’est l’état que vous atteignez, pas comme un esclave, pas en étant dominé, mais cela fonctionne en vous. Cela pénètre dans vos cerveaux. Vous le devenez. J’ai vu des gens qui étaient horribles, vraiment, et après quelque temps on ne peut même pas les reconnaître. Comment changent-ils ? Comment y parviennent-ils ? Que leur arrive-t-il ? C’est que le cerveau s’est illuminé, il est devenu lumière et vous savez que vous avez cette lumière, qui est la conscience dénuée de doutes. Vous ne devriez pas avoir de doutes sur vous-même, que vous êtes un Sahaja Yogi. Mais quelques-uns se mentent. Ce sont des bhoots mais ils diront que non, qu’ils sont des Sahaja Yogis. Ce n’est pas le cas. Le pouvoir de discernement devient si beau au chakra du Hamsa car ils sont tous connectés, les chakras du Vishuddhi, du Hamsa et du Virata. Ce sont des centres tous interconnectés. Non seulement celui du Virata s’améliore, mais également ceux du Vishuddhi et du Hamsa. Donc ce qui arrive, c’est que vous vous jetez dans la collectivité. La collectivité est la bénédiction de Viratangana. Elle vous apprend comment vous aimer les uns les autres, Elle vous apprend comment apprécier les autres Sahaja Yogis, Elle vous apprend comment avoir de la dévotion dans votre cœur. Mais cet enseignement est comme inné. Si Je dis qu’Elle enseigne, cela veut-il dire que vous êtes le disciple et qu’Elle est le professeur ? Non, non. Vous devenez Viratangana vous-même. Et l’amour, l’affection et la compréhension que vous avez les uns pour les autres sont remarquables, très réjouissants et très beaux. Donc tout cela se passe, se passe absolument dans votre cerveau. C’est ainsi que votre cerveau, qui est celui qui reçoit toutes les informations et crée toutes les informations, crée toutes les projections mentales, devient un nouveau véhicule pour créer une dimension qui s’élève et ne décline pas.

Et vous êtes tous partie intégrante de cela, vous l’êtes tous et vous tous êtes importants. Vous tous devez soutenir ce processus, vous tous devez l’élever. C’est très important, vous tous devez comprendre quelle est votre propre responsabilité. Donc, entre l’Amérique du Sud et l’Amérique du Nord, nous devons avoir au moins seize mille Sahaja Yogis. Krishna était très intelligent. Il a créé Ses seize mille pouvoirs en tant que femmes. Et ces seize mille femmes ont été capturées par un roi qui les a simplement enfermées. Alors Shri Krishna est parti en guerre, a vaincu ce roi et a ramené ces seize mille Pouvoirs chez Lui, c’est très bien, Lui pouvait utiliser tous ces trucs, pas Moi. Je dois avoir seize mille enfants qui sont des êtres humains et qui développent ces pouvoirs à l’intérieur d’eux. Pas comme Mes propres pouvoirs que Je manifeste. Pour quoi faire ? Si vous ne pouvez pas donner la Réalisation aux autres, vous ne pouvez pas communiquer avec les autres, vous ne pouvez rien faire avec eux ! Ainsi Shri Krishna a seulement raconté la Gita, c’est tout. Ils étaient malins, ils ne voulaient pas affronter le problème. C’est très difficile. Vous, si vous avez un mauvais Vishuddhi, Je l’attrape. Si vous avez un problème, Je l’ai aussi. Cela doit juste être résolu collectivement. De vous prendre à l’intérieur de Mon corps en tant que cellule et de la nettoyer, c’est très, très dur, mais Je dois le faire. Je dois le faire et Je le ferai. Je suis sûre qu’un jour, quand vous tous serez complètement conscients de votre pouvoir de Viratangana en vous-même, Je Me demande ce qui arrivera à ce pays. Tel qu’il est en ce moment, Je trouve qu’il est en plein bouillonnement, au bord de l’éclatement. Je trouve que cette année il a y un grand saut en avant, parmi les Sahaja Yogis et parmi les autres gens.

Il y avait aussi une autre qualité chez Shri Krishna, c’était la diplomatie, c’était d’être diplomate. Avec les autres, vous devez être diplomates. Vous ne devez pas juste les agresser et essayer de les opprimer, ou en aucun cas essayer de leur montrer qu’ils ne sont rien comparés à vous. Non. Vous devez dire : “Nous étions comme vous, pires que vous.” Alors ils sont contents. “Mais voyez maintenant comme nous avons changé.” Si quelqu’un vous dit : “Je faisais de la contrebande de drogues”, vous devriez dire : “je faisais même de la contrebande d’armes”. Alors leur ego ne sera pas blessé, Si leur ego n’est pas blessé alors c’est facile. Donc vous devez aussi apprendre la diplomatie. La diplomatie aussi est une projection mentale à un niveau plus bas. A un plus haut niveau, la diplomatie est là où est votre charisme, là où vous attirez les gens, là où vous captez leur attention, la façon dont vous leur parlez, la façon dont vous vous conduisez avec eux et aussi votre compassion pour eux, car désormais vous êtes assis sur les Himalayas. mais pas ces pauvres gens ! De cette façon, si vous voyez la chose entière, Je suis sûre que vous ne sentirez pas tellement que vous faites ce travail-ci ou ce travail là.

Toute la philosophie de Shri Krishna est comme cela : que vous obteniez votre Gyana. ‘Gyana’ c’est : ‘Gya’ qui signifie ‘Gnose’, vous devez devenir Gnostiques, ce qui veut dire que c’est sur votre système nerveux central que vous devez le savoir. C’est la première chose. La deuxième était parce qu’Arjuna était si partagé, il Lui posait encore des questions : “Et qu’en est-il du karma ?”. Tout le monde parle du karma ». De nouveau, il s’agit de diplomatie. La Gita entière est pleine de ces histoires de diplomatie et les êtres humains ordinaires ne peuvent pas comprendre. Alors Il a répondu : “Bien sûr tu dois accomplir tes karmas mais tu dois soumettre tes karmas à Mes pieds de lotus.” Ce n’est pas possible. Il était très malin car, tant que vous aurez cette idée que : “Je fais ceci, je fais cela”, comment pouvez-vous placer vos karmas aux pieds de Shri Krishna ? Cela veut dire que vous devriez obtenir votre Réalisation avec laquelle vous savez que vous ne faites rien. Quand cela se passe que vous savez que vous ne faites rien, à ce moment le karma devient akarma. Et aussi la façon dont vous parlez. J’ai vu des yogis qui levaient la Kundalini : “Mère, Elle ne monte pas, ça ne marche pas.” Ils ne disent pas : “Je suis en train de le faire.” Vous dites juste: “Ca ne monte pas, ça ne marche pas”, à la troisième personne.Une autre chose concerne la dévotion car maintenant nous avons un tas de ces Hare Ramas et Hare Krishnas qui abîment leur Vishuddhi. Donc pour la dévotion, Il avait utilisé seulement un mot. Il a dit : “Vous Me donnez des fleurs, vous Me donnez de l’eau, des feuilles, Je les prendrai.” Mais à propos de donner, que dit-Il? “Mais vous devez pratiquer Ananya Bhakti.” ‘Ananya’ signifie : quand il n’y a pas l’autre, quand vous devenez un avec Moi, quand vous êtes connecté. Sur le mot Ananya, Il a dansé, et ces gens stupides ne savent pas qu’ils ne sont pas encore connectés et ils parlent de Hare Rama, Hare Rama, Hare Rama. C’est ainsi qu’ils ne sont pas connectés. Ils ne comprennent pas qu’ils doivent être connectés. Et c’est la ruse qu’Il a jouée avec tous les gens : “Très bien, très bien, continuez à dire Hare Rama, Hare Rama, on verra !” Donc l’aspect diplomatie dans Son cas vient de ce qu’Il devait les amener à ce point : “Non, non, cela ne marche pas ! Non, cela ne marche pas. Alors ensuite vient Gyana.Mais qu’est ce Gyana ? C’est là où ils commencent à lire des livres. Non, non. Cela signifie ‘bodh’, ce qui veut dire que ‘c’est sur votre système nerveux central que vous devez aller’.Ainsi graduellement Il les a amenés à ce niveau. De même, lorsque vous avez à faire avec les autres, vous devez vous y prendre ainsi.

Et une fois que vous vous y prenez de cette façon, vous pouvez répandre Sahaja Yoga bien plus vite. Vous serez une personne très lumineuse, tout le monde vous appréciera et vous n’aurez jamais de colère, rien. On se met en colère parce qu’on ne sait pas comment gérer une situation. Si vous savez comment gérer une situation, vous ne vous mettrez jamais en colère, au contraire vous utiliserez la colère de l’autre personne en votre propre faveur. Toutes ces choses vous les apprenez à travers le pouvoir de Virata. Viratangana vous donne le détachement complet envers tout souci. Elle les absorbe et les rejette dans l’air. C’est Son grand pouvoir qui vous a réellement octroyé une telle compréhension à propos de la vie et de vous-même. Votre propre système de valeur a changé. Quel changement cela a été pour vous ! Toute cette transformation, tout cela est le pouvoir de Viratangana. Et finalement ce qu’elle vous donne, c’est Nirananda, c’est la joie, la joie et rien que la joie.

Que Dieu vous bénisse !

 

Je dois totalement reconnaître le mérite ici de Grégoire parce qu’il est venu, s’est battu et s’est bagarré. Et comme Arjuna, voyez-vous, Il s’est senti très désespéré et est parti. Il devait partir de toute façon. Et tout à coup, pendant qu’il était loin, J’ai trouvé qu’ici tout sortait si bien de terre et les gens avaient commencé à prendre la responsabilité de faire fonctionner Sahaja Yoga. Mais Je me souviens pourtant de lui à ce moment car il était vraiment très désespéré et il en avait absolument assez de la façon de penser américaine. Mais désormais nous pouvons lui donner la très bonne nouvelle que l’Amérique s’est améliorée. (Applaudissements.) Nous avons beaucoup de Sahaja Yogis en Amérique qui se sont beaucoup dévoués en dépit de toutes sortes de forces négatives et autres. Avec tous les cauchemars qu’ils ont traversés, ils sont restés attachés à Sahaja Yoga et Je trouve que leurs efforts montrent désormais des résultats. Je ne citerai pas leurs noms un par un parce que vous les connaissez tous très bien. Mais Je dois dire que Steven a beaucoup contribué. Je ne lui ai jamais demandé de venir en Amérique, mais lui-même l’a décidé et lui-même est venu ici de son plein gré, et il a réellement beaucoup aidé Sahaja Yoga en venant ici. (Applaudissements.)

Que Dieu vous bénisse !

Bien sûr votre leader est là et tous les leaders de partout ont vraiment travaillé très dur, et Je vois maintenant combien les choses ont avancé en un an. Je vous en suis très reconnaissante. Nous n’avons jamais eu autant de gens pour le Puja et Je suis très surprise que vous tous ayez pu venir ici. Merci beaucoup.