Christmas Puja 1993

Ganapatipule (India)


Send Feedback
Share

Christmas Puja. Ganapatipule (India), 25 December 1993.

English transcript: UNverified
Traduction: NON vérifiée. Ver 1/1/2014.

Aujourd’hui nous allons célébrer la naissance du Christ. Nous le faisons au moment crucial où des anti-Christ ont pris la tête de la religion chrétienne et racontent tout un tas de choses contre la naissance du Christ. Ils n’ont aucune autorité pour le faire. Ce ne sont pas des âmes réalisées. Ils n’ont aucune idée de ce qu’est le Divin, absolument aucune idée. Ils racontent qu’il est faux que Marie ait été une vierge et que le Christ soit né de cette façon. Qui leur a dit cela? Est-ce l’Archange Gabriel qui est venu leur dire? De quel droit font-ils cela? C’est précisément parce qu’ils sont Anti-Christ, qu’ils sont à la tête de la Chrétienté, aujourd’hui. Le pape lui-même est l’un d’entre eux.. Dans Satya Yuga, ils seront tous exposés. Il faut qu’ils le soient. Des gens présents ici peuvent leur écrire pour leur demander: « Quelle autorité avez-vous? Avez-vous senti le pouvoir tout puissant de l’Amour de Dieu? Avez-vous en vous de la divinité, pour vous permettre de défier ainsi le Christ ? » Il doit y avoir quelque incarnation de Paul derrière tout cela… Ces gens ne peuvent comprendre le Divin. Ils ne savent pas ce que le Divin peut faire. Ils n’ont absolument aucune idée du miracle que c’est. Vous, vous avez tous ressenti les bénédictions du Divin. Vous savez tous que c’est un miracle. A chaque fois, c’est un miracle qui se produit.

Je vais vous raconter un exemple tout simple. Nous avons pris des photos au Navaratri Puja, et l’une d’entre elles m’a beaucoup intriguée. Elle figurait une scène où Surya écartait un rideau. Il avait des yeux, un nez, une bouche et souriait en écartant le rideau. Je me suis demandé ce que c’était et ce que cela signifiait lors d’un Navaratri puja ? » Quand je suis allée à Moscou, j’ai été surprise de voir qu’ils avaient peint l’arrière de la scène de cette façon. Exactement la même chose que Paramchaitanya avait dessiné pour le Navaratri Puja, un mois et demi auparavant. La manière dont les choses fonctionnent, si miraculeusement, est remarquable. Il y a mille et un miracles dont on pourrait parler.

Quand nous étions dans l’avion de Moscou, ils ont annoncé que la température était de -20°C. Quand l’avion a commencé sa descente, ils ont dit que la température était de -15°C. Le lendemain matin, on a entendu qu’elle remontait très vite, à peu près -12°C. Elle passa ensuite à -4°C. Le jour suivant, elle était au-dessus de 10°C. Au fur et à mesure que le temps passe, la température aurait du normalement baisser de plus en plus. Cette fois là, mon mari devait aller à Moscou. Il faisait très froid: -20°C. Je lui dis : « Ne t’inquiètes pas, cela va s’arranger ». Quand il est arrivé, il ne faisait que -2°C. Tout cela montre que tous les éléments nous aident. Tous les problèmes, petits ou gros, sont résolus en un rien de temps. Je suis parfois étonnée de la façon dont les choses se font.
On entend parfois la question : « Pourquoi le Christ a-t-il dû être crucifié? Pourquoi n’avez-vous pas pu le sauver de la crucifixion? » Il a été crucifié parce que cela devait être fait. En ce qui le concerne, il devait traverser l’Agnya, s’établir sur ce chakra et sur la croix. Il devait traverser tout cela. Le message de sa vie ce n’est pas la croix, mais sa résurrection. Il est ressuscité. C’est l’une des choses qu’il a accomplies, de si belle manière, de sorte que maintenant vous pouvez, vous aussi, être ressuscités.

Toutes les incarnations, dans l’évolution, ont fait quelque chose d’unique. Le Christ a finalement accompli la Résurrection. Il devait mourir. Autrement, comment auriez-vous pu, vous-même, ressusciter?
Il y a ainsi beaucoup de choses qui semblent mythiques mais qui ne le sont pas. Demain, des gens diront que le Christ n’est jamais ressuscité…En fait, il est mort plus tard, au Cachemire. On en possède la preuve, bien que les gens ne veulent pas y croire. Leur seul désir est de répandre le christianisme. Ils savent que s’ils rassemblent une majorité de gens, ils pourront gouverner.

Les politiciens essayent aussi le même artifice. Ce genre de majorité n’apportera ni consolation, ni bienfaits.

La Mère du Christ, elle-même, a été défiée par cet homme-là (PaulNdT), qui a accumulé les absurdités à son propos. Mahomet dans le Coran a dit au contraire: « Nul ne doit défier la chasteté de la Sainte Mère, de la Mère du Christ. » Il la respectait. La Bible ne montre par contre aucun respect pour Marie, aucun respect. Elle est appelée « Femme », à cause de Paul, cet horrible individu, cet anti-Christ qui a pris en charge le christianisme et qui, en essayant de le répandre, a voulu assouvir ses ambitions personnelles.
Il a utilisé Pierre, le pire des disciples du Christ, à qui le Christ avait dit que Satan aurait raison de lui.

On dit aujourd’hui qu’il est impossible que le Christ soit né d’une vierge. Nous, les Indiens, nous vénérons Shri Ganesha. Mais Shri Ganesha est pareil au Christ. Et nous croyons bien que c’est la mère qui a créé l’enfant, en tant que Vierge, en tant que Gauri. Non seulement nous le croyons, mais c’est aussi notre foi. La foi en Occident n’est faite que de rationalité. Ils continuent de penser et répandre un tas de choses fausses. Quel besoin ont eu les journaux de publier ces absurdités à propos de cette personne de Darham? Il a de surcroît reçu les honneurs de l’archevêque de Canterbury, un autre anti-Christ. Juste après qu’il l’ait décoré, l’église dans laquelle ils se trouvaient a été complètement brûlée par Vishnumaya. Elle a tourné autour de l’église pendant une heure et l’a brûlée complètement. Seule la partie inférieure a été épargnée, peut-être parce qu’il s’y trouvait de belles peintures. Ces imbéciles disent maintenant que c’est la grâce de Dieu sur eux qui a sauvé la partie inférieure. Mais pourquoi l’église a-t-elle brûlé ?

Sachez que la rationalité ne vous permet jamais d’appréhender le Divin, jamais. Elle est si limitée, si pleine d’ego et de conditionnements. Comment pourrait-elle connaître la vérité sur la vie du Christ?

Il existe aussi des preuves scientifiques. J’ai déjà dit que si vous regardez un atome de carbone de la droite vers la gauche, de la manière dont il est fait, vous voyez une Svastika . Nous avons fait un modèle de cela. Si vous le mettez d’une autre façon, c’est-à-dire si vous le regardez de la droite vers la gauche, vous voyez alors l’Aumkara (\), sans aucun doute. Si vous le regardez ensuite du bas vers le haut, vous voyez alpha (a)et oméga (w). Le Christ a dit: « Je suis l’alpha et l’oméga ». Je ne sais pas si ces symboles existaient à l’époque. Quoi qu’il en soit, il a réellement dit : « Je suis l’alpha et l’oméga ».
Il y a aussi une autre signification: « Je suis le début et la fin. » Mais il a dit « Je suis l’alpha et l’oméga » et on peut le vérifier facilement. Symboliquement, on peut le voir, en regardant du bas vers le haut. Il y a donc l’Aumkara d’un coté et la svastika de l’autre, qui, lorsqu’ils sont réunis, qu’ils évoluent et s’incarnent, deviennent l’alpha et l’oméga. Tout ceci ne peut pas rentrer dans la tête des anti-Christ. Ils sont tous anti-Christ et ne peuvent pas comprendre ce que le Divin peut faire.
Vous avez eu votre réalisation, votre seconde naissance, très facilement. Comment avez-vous fait pour l’obtenir?
La façon dont ces gens parlent, va précipiter leur condamnation, leur destruction totale. Ils vont trop loin. Shri Ganesha est une déité très puissante. Le Christ aussi. Il a dit : « Je ne tolérerai rien qui soit dit contre le Saint-Esprit » De la même façon, je ne tolérerai rien qui soit dit contre le Christ. Sur ce point là, je dois m’assurer que tous ces gens horribles soient entièrement détruits.

A l’occasion de sa naissance, nous devons comprendre que le Christ est né de la même façon que Shri Ganesha. Il était sagesse et source de sagesse. Il a dit peu de chose parce qu’on ne lui a pas permis de vivre longtemps. Il a pu parler aux gens trois ans et demi tout au plus, mais ce qu’il a dit est si vrai, si juste et si sage… Bien sûr, on a pu essayer de falsifier ses paroles mais il reste de nombreuses vérités dans la bible. Il n’y a aucun doute à ce sujet. Il a passé sa vie à dire aux gens ce qu’est la Vérité. C’est lui le premier qui a parlé si clairement de Dieu. A son niveau, il y a trois autres personnes dans la région de « Tapa » qui se trouve iciShri Mataji montre son agnya (NdT). L’une est Bouddha et l’autre Mahavira. Tous deux sont nés à un moment où ils ont constaté que le rituel prenait la place de la vérité. Ils se sont donc dit: « Nous n’allons pas parler de Dieu, mais d’abord nous parlerons de Chaitanya ». Tout le monde l’a fait, même le guru de Janaka, Ashtavakra, n’a parlé que des vibrations. Nanak aussi. Lorsque Namadeva est allé au Punjab, il lui a dit : »Ne parle pas de Dieu, ne parle pas de Hari. Parle de Paramchaitanya en premier. Au début, on ne peut atteindre que Paramchaitanya. Ensuite les gens demanderont où est Dieu »

Seul le Christ a parlé de Dieu Tout-Puissant à une époque où les gens ne voulaient pas en parler. C’était une personne audacieuse. Il n’avait peur de rien. Il n’y a aucun doute là-dessus. Personne n’a parlé de son enfance, ce qui est très triste. Nous possédons une belle description de l’enfance de Shri Krishna et de celle de Shri Rama. Une fois seulement où il discutait avec des pharisiens, on peut voir à quel point il était intelligent et comme il les époustouflait par ses paroles. C’est tout, rien de plus. Plus tard, bien que l’on n’ait montré aucune considération pour Marie, les gens n’ont pu s’empêcher de dire qu’il devait y avoir une Déesse, une Devi. De qui le Christ a-t-il pu naître? Alors ils l’ont appelée la Madone. Voila pourquoi la Vierge Marie a été appelée la Madone. Madone signifie Vierge. Cette Madone a occupé une place dans les églises, partout et les gens du peuple l’ont vénérée comme une Déesse. Ce sont les gens du peuple qui sont à l’origine de cela, pas la bible, ni le christianisme. Les gens l’ont appelée la Madone et ont commencé à voir en elle la Mère, la maternité. C’était Mahalaxmi, Radha. Nous, nous la vénérons en temps que Mahalaxmi. Radha aussi eut un fils, semblable à un oeuf, dont la moitié était le Christ et l’autre moitié Shri Ganesha. Lorsque l’enfant naquit, il se mit à pleurer pour appeler son père, Shri Krishna.

Tout cela est écrit dans le Devi Mahatmyam. C’est la raison pour laquelle il pointait toujours ses doigts de cette manière, en direction de son père. Ce doigt est celui de Shri Krishna, celui-ci celui de Shri Vishnu.L’index et le majeur

C’était donc Radha. « Ra » signifie énergie et « dha » celle qui soutient l’énergie. C’est elle qui l’a appelé Jésus. En fait en hébreu c’est Yeshu. Dans la bible en Marati traduite directement de l’hébreu, on dit aussi « Yeshu ». Yeshu est le nom de la mère de Shri Krishna. Yeshu vient de Yeshoda et Christ vient de « Krishna »; donc elle l’a appelé Christ ou bien Yeshu, Jésus. Elle a établi ce lien, pour nous faire comprendre à quel point le Christ est proche de Shri Krishna.

Shri Krishna s’est incarné uniquement en Inde. Il était d’une nature trop douce pour s’incarner en Amérique, où ils n’ont aucune limite, aucune maryadas. Ils n’ont aucune idée du Dharma. Ce sont des grands adharmiques. Le Christ, lui, était totalement pur, sage et il ne croyait pas au coté « leela » (le jeu DivinNdT) de Shri Krishna…
Shri Krishna disait que tout est « leela », pour dépasser la sévérité de Shri Rama. Le Christ n’a jamais dit cela et pourtant, partout où l’on pratique le christianisme, les gens pensent que tout est un jeu, que le Dharma est leela, que faire quelque chose de mal, c’est aussi « leela ». Leur logique est tellement surprenante! Je n’ai jamais été capable de comprendre leur logique autodestructrice et absurde.

Ainsi, nous Indiens, nous devons savoir que nous connaissons parfaitement le Dharma. Nous savons ce qui est mal, ce qui est bien. Je donnerai pourtant plus de crédit aux chrétiens qui viennent de pays où les gens n’ont aucune idée de la Kundalini, et qui, malgré cela, se sont élevés et sont devenus de grands Sahaja Yogis.

Ce sont les bénédictions de Dieu, accordées parce qu’ils étaient authentiques et sincères. C’est le Christ qui les a amenés à Sahaja Yoga. Sans lui, cela n’aurait pas été possible.

Ici, Shri Ganesha n’est qu’un symbole. Il réside dans les pierres. Là-bas, il s’est incarné et a dit aux gens ce qu’est le Dharma qu’ils doivent suivre mais qu’ils ne suivent pas.
Ce sont des gens qui ne pensent qu’à l’argent. C’est surprenant de voir ce qu’ils ont fait au nom de Dieu.

Sa naissance est particulièrement symbolique: Il est né dans une étable. Imaginez, dans une étable, au milieu de bottes de paille. Cet enfant est né là où des animaux vivaient. Regardez la manière dont cette grande incarnation a pris naissance. Ce n’était pas ni un roi, ni un riche. Il est né comme une personne très pauvre et dans un endroit très en dessous du standard humain. Son message est qu’on n’a pas besoin de palais ni de grands endroits pour naître. Vous pouvez naître n’importe où, si vous êtes pur Esprit; si vous êtes le Christ, une si grande personnalité, né de cette manière.

Les gens font exactement l’inverse. Ils ne pensent qu’à l’argent, ils sont très matérialistes. On ne peut pas comprendre à quel point ils sont matérialistes.

Ils se détruisent avec l’argent qu’ils ont eux-mêmes produit. Ils n’ont aucune notion de l’équilibre. Voilà ce qui arrive en Occident. Nous essayons nous aussi de faire la même chose, et de suivre leurs méthodes destructrices. Nous essayons de penser que nous sommes très avancés. Ils sont avancés vers leur destruction, c’est tout.

Soyons particulièrement vigilants avec nos enfants et nos relations pour ne pas prendre les mauvais chemins et faire les mauvaises choses qu’ils ont inventées au nom de Dieu, au nom de Dieu !
Ce groupe que nous avons ici est un grand groupe et nous sommes des Sahaja Yogis, des gens bénis. Nous savons ce qu’est le Divin et nous savons ce qu’est le Christ. Que vous soyez hindous ou chrétiens, ne faites aucune différence, parce que le Christ est universel.
Il est le support de l’innocence. C’est écrit dans le Devi Mahatmyam. « Il sera le soutient de l’univers. »
Il faut ainsi comprendre qu’on ne doit jamais ridiculiser quelqu’un, s’il suit le Christ, qu’on doit aussi vénérer le Christ avec la même affection, la même dévotion et la même soumission, que celles avec lesquelles nous vénérons Shri Ganesha.
Je ne crois pas que les chrétiens aient foi dans le Christ. Ils disent : « Nous croyons au Christ, nous croyons au Christ qui a guéri mon père, ma mère, qui a fait ceci ou cela. »
La foi d’un Sahaja Yogi, elle, fonctionne. Elle est illuminée, elle fonctionne. Vous devez cependant avoir foi en vous même, en Sahaja Yoga et dans la vie que vous menez. Tant que vous n’y arrivez pas, vous ne pouvez pas vous proclamer Sahaja Yogi. Je vois qu’il y a encore des gens à la périphérie. Vous ne savez pas quoi faire à ce sujet. Vous ne comprenez pas de façon mentale. Vous flottez simplement dans l’immense amour de Dieu et vous voulez donner cet amour aux autres.

Le matérialisme lui, devient plus subtil. Les gens sont encore matérialistes en ce sens qu’ils pensent encore à gagner de l’argent ou quelque chose comme cela, d’une manière qui n’est pas bonne. Peut-être n’est-ce pas aussi courant, mais je sens que les gens maintenant commencent à s’attacher à leurs enfants. Cet attachement est très négatif
Voyez-vous, les enfants appartiennent à Sahaja Yoga. Vous n’avez aucun droit sur eux. Certains parents voulaient que les enfants rentrent directement chez eux sans venir à Ganapatipule. Ce sont les enfants de Sahaja Yoga. Ils doivent venir à Ganapatipule.
Il n’y a pas à discuter là-dessus. Les parents voulaient reprendre directement leurs enfants. Tout est fait directement.
Les enfants ne sont pas ici pour cela. Ils sont ici pour grandir dans Sahaja Yoga. Si vous ne voulez pas que vos enfants grandissent dans Sahaja Yoga, il vaut mieux les reprendre. En tout état de cause, il ne convient pas de se comporter arbitrairement, de faire sortir les enfants de l’école alors que tout le monde vient à Ganapatipule. Je suis sûre que les enfants n’aiment pas cela. Ils veulent venir aussi! Voilà le matérialisme qui touche les enfants et veut économiser de l’argent. Le Christ, lui, n’a jamais voulu du matérialisme, ni n’est tombé dans son piège.

Comprenons que pour être respectueux envers le Christ, la meilleure chose à faire, c’est d’extraire ces idées matérialistes de notre tête. D’accord vous avez des idées matérialistes, en ce sens que je vous dis qu’il n’est pas nécessaire d’aller dans les Himalayas, ni de pratiquer l’ascétisme. Je n’ai jamais dit non plus qu’il fallait abandonner vos enfants comme l’a fait Bouddha, rien de ce genre.

Mais votre détachement devrait fonctionner. On dit que lorsqu’un oiseau vole au-dessus de l’océan; il ne boit jamais l’eau de l’océan parce qu’elle est salée. Vous êtes dans ce monde mais vous devez développer votre détachement. Au début, on disait: « Mon père est malade, mon enfant est comme cela ». Toutes ces absurdités avaient cours, mais à présent la vitesse de Sahaja Yoga est très rapide. Ceux qui seront laissés en arrière, seront laissés en arrière. Faites attention! Ne vous faites pas piéger par ces idées matérialistes.
C’est valable pour les Indiens spécialement. Ils n’aiment pas vivre en ashram, ils veulent avoir leur type particulier de nourriture, ceci; cela.

C’est la raison pour laquelle on a dû dire que les Indiens doivent jeûner. Ils doivent se débarrasser de leurs désirs de goût. Même en jeûnant, ils pensent à la nourriture. A quoi cela sert-il? Le Christ a jeûné pendant 40 jours, alors que Satan lui suggérait d’arrêter.
Il ne l’a jamais écouté.

Ainsi, le matérialisme fonctionne de deux manières. D’abord le matérialisme en Occident a maintenant pris la forme de « ma maison, ma femme, mes enfants », alors qu’en Orient c’est « quelle sorte de nourriture je mange, quelle sorte de nourriture devrais-je avoir, quelle sorte de famille, de maison ». Toutes ces choses existent encore; et comme votre attention devient de plus en plus subtile, elles deviennent aussi de plus en plus subtiles et ce sont elles qui vous retiennent. Il existe toutes sortes de choses comme cela.

Par exemple, je connais un Sahaja Yogi qui veut faire des affaires avec Sahaja Yoga, comme ces gens, ici, à l’extérieur du camp. Ils veulent vous vendre des choses et gagner de l’argent avec vous. Il y a eu une demande de saris. J’ai dit alors: « D’accord, prenez des saris, mais n’en achetez pas à l’extérieur ». Les gens veulent aussi acheter dans ces boutiques à boire ou à manger et y attraper quelque chose. A quoi cela sert-il ? Ne pouvez-vous pas contrôler votre soif ou votre appétit?. C’est très facile ! Est-ce qu’il ne l’a pas fait?
Le Christ l’a fait.

Vous êtes venus ici pour adorer. Essayez de contrôler ces choses-là, c’est très important. Une fois que cela arrive, vous n’accordez plus d’importance à la nourriture, à l’endroit où vous vivez…Vous pouvez très bien vivre n’importe où.

En ce qui me concerne, comme vous le savez bien, je n’ai aucun désir. Mon corps ne réclame jamais rien et c’est la raison pour laquelle je ne suis jamais fatiguée. C’est un très bon corps. Je suis ici présente avec vous et je pourrais être pareille quelque soit l’endroit.. Si vous me faites dormir ici, je dormirai. Mon corps ne se plaint jamais, au contraire.

Je vois les choses d’une manière différente.
Une fois, je voyageais en train, de Puna à Hyderabad. J’étais assise au-dessus des roues et le siège sautait tout le temps. Je me suis endormie. A quoi pensai-je alors? Je pensai que j’allais d’une étoile à l’autre, en me déplaçant dans tout l’univers. Je n’ai jamais souffert des secousses, au contraire. Mon corps se déplaçait d’une étoile à l’autre. Quelqu’un d’autre aurait été sans doute en colère mais moi, je m’amusais, sautant d’une étoile à l’autre et me déplaçant d’un endroit à l’autre. C’était très intéressant…

Ainsi, la réaction aux choses est très différente. En cas de crise, je deviens totalement sans pensée et une sorte d’immense paix s’écoule de moi. Vous pouvez tous atteindre cela si vous êtes détachés.

Vous voyez j’ai des enfants, des petits enfants. Je ne leur téléphone jamais, ça m’est égal. S’ils appellent, tant mieux. Jamais je ne téléphone à mon mari. Je me dis toujours que c’est une perte de temps. J’ai tous les téléphones à l’intérieur de moi. Je sais si tout le monde va bien alors pourquoi leur téléphoner?

Mais tant que vous ne développez pas cet état-là, ça ne peut pas marcher. J’ai remarqué autre chose à propos des Sahaja Yogis. Ils deviennent subitement très violents. On m’a même dit que certaines personnes auraient été battues. Ce n’est pas cela, être Sahaja Yogi. Je n’ai jamais levé la main, ni sur quelqu’un, ni sur mes enfants. Les gens comme cela tomberont très bas dans Sahaja Yoga, sans faire quoi que ce soit. Ne vous mettez jamais en colère, ne criez jamais. Rien de cela ne doit arriver. Nous devons être des personnes absolument paisibles, calmes, compassionnées. S’il y a un homme comme cela, dites-le moi, je m’en occuperai. Vous ne devez pas essayer de régler la situation et mal vous conduire pour cela. Vous êtes encore attachés et cet attachement vous fera tomber. Faites attention à ne pas vous mettre en colère. Regardez le Christ. Il s’est mis en colère contre des gens qui vendaient des choses près de l’église – ce n’était pas une église mais plutôt un tabernacle comme on disait à l’époque – il a ressenti une vive colère de voir des gens vendre des choses dans le temple de Dieu. Il a pris un grand fouet et les a chassés. Mais c’était le Christ.

Au même moment, quand il fut crucifié, il dit : « O Dieu, Mon Père, s’il vous plaît, pardonnez-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font ».

Voilà ce que nous devons comprendre de lui. Son caractère. Comme il pardonnait! Comme Il aimait les gens! Comme il leur a parlé! Comme il les a aidés dans leur émancipation! A cette époque de totale anarchie et de chaos, il s’est levé et a parlé de la Vérité, de l’Esprit, de l’Ascension. Il s’adressait à des aveugles qui ne savaient pas de quoi il parlait.
Il leur a pourtant parlé.

Il existe beaucoup de mythes dans la Bible, et l’un deux est celui-ci: Lorsque le temps de la résurrection viendra, vous sortirez de vos tombes. Ce n’est pas seulement dans le christianisme mais aussi chez les musulmans et les juifs. Pensez à cela! Après tant d’années, que reste-t-il dans les tombes? Quelques os et ces quelques os, s’ils sortent, comment pouvez-vous leur donner la réalisation? Pensez-y! C’est un grand mythe! On devrait le comprendre.

Dans la philosophie indienne, on a une idée très précise à propos de ce Kali Yuga et des nombreux chercheurs qui, cherchant Dieu à travers les vallées, les plaines et les montagnes, trouveront la renaissance. Ils recevront leur réalisation, leur Kundalini sera éveillée. C’est ce qui est dit et cela semble une chose logique, car c’est ce que vous êtes en train de faire. La population actuelle s’accroît parce que tous ont pris naissance. Je ne sais pas combien recevront leur réalisation! Combien viendront! Mais ceux qui l’ont eue, doivent s’établir et là aussi, je vois qu’il y a une sorte d’attachement subtil envers les gens. Par conséquent, pour le moment, je crois que vous devez vous abandonner complètement aux qualités du Christ, qui sont immenses, la plus grande étant qu’il ne peut rien tolérer contre l’Esprit Saint. C’est la seule raison pour laquelle il viendra et agira.

Je vous le dis: Si vous êtes un Sahaja Yogi et si vous vous comportez mal, il vous laisse faire mais jusqu’à un certain point. Quelqu’un en Amérique voulait me téléphoner pour « discuter » de Sahaja Yoga. Il a sûrement trouvé que c’était trop pour lui, et finalement s’est adressé aux Sahaja Yogis à la place. Tout le monde était en colère mais j’ai dit: « Oubliez cela ». L’autre jour, j’ai reçu un message. Il faisait un programme et s’est écroulé, paralysé. Je n’en suis pas responsable. Ce n’est pas un Sahaja Yogi.
Mais si quelqu’un m’appelle Mère, alors Paramchaitanya le respecte. Vous ne devez jamais frapper quelqu’un, ou lui parler impoliment, si vous êtes un Sahaja Yogi. Bien sûr, si vous voulez dire quelque chose à quelqu’un, il y a des façons de le faire, Sahaj et non violentes. C’est très mauvais d’être violent, et cela m’inquiète d’apprendre que, tout à coup, les gens deviennent violents, même aujourd’hui dans Sahaja Yoga.

Cela vient du foie. Je le sais. Vous pouvez faire un traitement pour le foie, vous améliorer. Ne croyez pas que vous pouvez l’éviter, c’est impossible. Il vaut mieux que les personnes atteintes jeûnent pendant deux jours et se punissent. La colère est la pire des choses. Shri Krishna a dit que la colère est la pire des choses et que tout partait d’elle. Il faut contrôler sa colère et comprendre que le Christ était l’incarnation du pardon, l’incarnation du pardon.

Nous le vénérons aujourd’hui. Comme il a pardonné aux gens, à ceux qui l’ont crucifié. Ce n’était pas les juifs mais les Romains. Ce sont les autorités romaines qui l’ont crucifié. Paul a décidé qu’il fallait condamner les juifs et on a condamné les juifs pour toujours.
A cause de cela, les gens ont haï les juifs, les ont harcelés et torturés. Les juifs aussi ont eu une réaction. Ils sont comme les autres.
Ce ne sont pas les juifs qui ont crucifié le Christ: on ne demande jamais à une foule de choisir entre tel brigand et telle autre personne! On n’a jamais vu cela. Ce sont les magistrats qui ont pris leur décision. Ils ont eux-mêmes décidé. Ce n’est que pour maudire les juifs que Paul leur a fait ce très grand tort. Dieu merci, aujourd’hui nous avons beaucoup de juifs et même un centre en Israël qui travaille beaucoup. Beaucoup d’iraniens sont venus au programme de Sahaja Yoga en Amérique, qu’ils soient juifs ou musulmans.

Ainsi, c’est en train d’arriver. Les soufis de Turquie nous rejoignent également. Nous pourrons avoir aussi les soufis de l’Inde. Tout marchera pour le bien de tous.

Nous devons comprendre comment était le Christ, comment fut sa vie et combien il a aimé le monde. Il est venu sur cette terre pour être crucifié. Il savait qu’il allait être crucifié, et il est venu. La façon dont on l’a représenté n’est pas correcte. Il était grand, fort, plein de santé. Il a dû porter la croix. Les gens qui l’ont dépeint comme un tuberculeux devraient se demander, s’ils avaient eu à porter la croix, jusqu’où ils auraient été capables de le faire. Toutes sortes de choses ont été faites pour faire du mal à sa personnalité, pour assassiner son caractère.

Vous, les Sahaja Yogis, vous devez le connaître, le respecter et avoir foi en lui. C’est votre frère aîné, comme Shri Ganesha. Il s’est incarné en tant que votre frère aîné. Il est là pour prendre soin de vous à chaque moment de trouble ou de crise. Il vous aidera toujours. Vous devez simplement vous abandonner, et pardonner. C’est la qualité du Christ dont vous devez vous imbiber.

Que Dieu vous bénisse.