Sahastrara Puja 1994

(Italy)


Feedback
Share

Sahastrara Puja. Cabella Ligure (Italy), May 8 1994.

English transcript verified IBP
Traduction française version 1/1/2014.

Aujourd’hui, c’est une combinaison unique de la Fête des Mères dans beaucoup de pays, et du Jour du Sahastrara pour les Sahaja Yogis.
Je pense que c’est le jour le plus important dans l’histoire de l’évolution humaine, parce que tous les autres évènements, les incarnations et les aventures dans l’environnement spirituel n’ont servi à rien. Au contraire, ils sont entrés dans une sorte de cocon sans porte, se cognant contre les murs, créant des problèmes à partir de quelque chose de très auspicieux et de d’extrêmement, magnifiquement spirituel. Il n’y a rien à redire sur les incarnations, au nom desquelles sont apparues toutes les religions. Mais ce cocon est la Mahamaya, Je pense. Ce cocon est celui de l’ignorance. Nous pouvons dire que la Maya, Mahamaya ne l’a pas créé. Ce cocon a été créé par l’ignorance fondamentale des êtres humains et leurs fausses identifications.
Donc la nature humaine est telle qu’elle s’identifie facilement avec la fausse vérité. Tout ce qui est vrai, les êtres humains trouvent très difficile de le mettre en doute. Le problème avec la vérité, c’est qu’elle ne peut pas faire de compromis. Alors, toutes sortes d’ignorance, toutes sortes de mensonges, toutes sortes de forces destructrices s’assemblent, d’une certaine façon, pour attirer le mental humain. C’est peut-être l’ego de l’homme qui lui fait ressentir de l’attirance pour ces choses, car elles flattent toutes son ego. En réalité, le centre le plus difficile que nous devons traverser, c’est ce centre de l’Agnya. Ce centre est celui qui nous entraîne soit vers la gauche soit vers la droite, si vous essayez de trop le pousser. Et ainsi nous nous retrouvons sous l’emprise de l’ignorance, qu’entretient Mahamaya.
Il est dit qu’au Sahastrara, lorsque la Déesse apparaîtra, Elle sera une Mahamaya. Est-il possible d’être autre chose en venant sur cette Terre, tel qu’est le monde aujourd’hui? Tout autre type d’incarnation se serait trouvé en grande difficulté, parce que les êtres humains sont au plus haut de leur ego dans Kali Yuga, au plus haut. Alors ils sont complètement stupides et ils sont capables de faire du mal, toute sorte de mal, toute sorte de violence, à une personnalité divine. Il ne Lui est absolument pas possible d’exister dans ce monde autrement qu’en tant que Mahamaya. Mais cela agit aussi sur les gens qui sont en recherche.
Elle a beaucoup de facettes. Par une facette, Elle couvre notre Sahastrara; les chercheurs sont testés. Si vous êtes plus épris de gens qui sont plutôt bizarres, qui portent des vêtements bizarres, qui montrent des choses bizarres, comme l’ont fait beaucoup de faux gourous, ou des choses absurdes ou de pacotille qui attirent l’attention des êtres humains, c’est à cause de Mahamaya, ou on peut dire que c’est la Mahamaya qui juge une personne.
La Mahamaya est comme un miroir. Quoi que vous soyez, vous vous voyez dans le miroir. Le miroir n’en a aucune responsabilité. Si vous ressemblez à un singe, vous avez l’air d’un singe. Si vous ressemblez à une reine, vous avez l’air d’une reine. Il n’a ni le pouvoir, ni l’intention de vous donner de fausses idées, ni de vous montrer quelque chose de faux. Il est là, quelle que soit la vérité. Donc en un sens il est faux de dire que Mahamaya est Celle qui nous trompe.
Au contraire, lorsque vous regardez le miroir, vous vous voyez tel que vous êtes. Maintenant supposons que vous soyez une personne, disons, une personne très cruelle, votre visage dans le miroir ressemblera à celui d’une personne cruelle. Mais le problème apparaît lorsque la Mahamaya agit, car vous ne voyez pas votre image. Vous détournez votre visage, ne voulez pas le voir, ne voulez pas savoir. Vous regardez le miroir, vous voyez quelque chose d’horrible, vous vous en détournez simplement et vous niez la vérité: “Comment puis-je être comme cela? Je ne suis pas comme cela. Je suis très bon, rien de mal chez moi. Je n’ai rien fait de mal. Je vais parfaitement bien.”
Ensuite le troisième aspect de Mahamaya, c’est que vous êtes encore attiré vers Elle, en ce sens que vous regardez de nouveau votre miroir. Vous continuez à regarder ce miroir encore et encore, et vous voyez aussi le monde entier dans ce miroir. Et donc vous commencez à avoir ce sentiment: “Que fais-je? Qui suis-je? Quel est ce monde? Où suis-je né?” Et c’est le début de votre recherche. Vous ne vous en sentez pas satisfait, donc c’est une très grande aide de la Mahamaya.
J’ai vu des gens qui venaient Me voir pour la première fois, et s’ils Me voient boire de l’eau comme ceci, ils disent: “Ah, comment peut-Elle être quelqu’un? Elle a juste besoin d’eau!” Ou si Je bois, disons, du Coca Cola comme vous tous, ils diront: “Wouah, comment peut-Elle boire du Coca Cola? Elle ne devrait jamais boire quelque chose comme cela, Elle devrait seulement boire du nectar.”
Donc voici un autre aspect de Mahamaya: disons, des gens viennent Me voir, certains d’entre eux commencent à trembler comme ceci, alors ils pensent: “Oh, nous avons une bonne énergie, c’est pour cela que cela nous arrive.” C’est arrivé à beaucoup de gens. Donc ils ont de fausses impressions à cause de leurs propres réactions. Leur réaction est: “Wouah, nous sommes allés là-bas, nous avons eu toute cette énergie, nous tremblions, tremblions, tremblions, donc nous sommes des êtres super.”
Ce genre d’évènement les rend plus égoïstes, mais au contraire, s’ils voient d’autres personnes trembler—c’est arrivé—et qu’ils leur demandent: “Qui êtes-vous?”, alors ceux-là répondront: “Nous sommes des fous certifiés, de tel hôpital.” Alors ils commenceront à faire la comparaison: “Oh, mon Dieu, sommes-nous fous ou quoi? Pourquoi tremblons-nous? Nous ne devrions pas trembler. Si ce sont des fous certifiés et qu’ils tremblent et que nous tremblons…” Alors ils commencent à voir les choses par comparaison.
D’un côté, il y a un fou, un fou certifié, qui tremble, de l’autre côté, vous tremblez, donc il y a quelque chose qui ne va pas chez vous non plus, c’est sûr. Ainsi la compréhension relative aide à lever ce genre de voile que vous avez, qui fait que vous ne voulez pas affronter la vérité.
Donc, une fois que cela commence à vous arriver, par comparaison, vous verrez cela comparé aux autres. Hier, comme vous l’avez vu dans la pièce, par rapport aux autres, nous sommes des gens vraiment sains, sages, sensés, adultes. Une fois que vous voyez cette ascension relative, alors vous commencez à vous établir dans Sahaja Yoga.
Mahamaya est très importante. Sans Elle, vous ne pouvez pas Me faire face, vous ne pouvez pas vous asseoir ici, vous ne pouvez pas Me parler, vous ne pouvez pas partager la même voiture que Moi, et vous ne pouvez pas Me conduire non plus. Tout cela serait impossible. Je flotterais dans l’air quelque part, vous seriez tous là et ce serait un désastre complet. Je ne serais pas, Je n’ai pas besoin de voyager en train, Je n’ai pas besoin de voyager en voiture, Je peux juste voler—qu’est-ce que c’est?
Je n’ai pas besoin d’être devant vous, Je peux simplement être ici en nirakara, sans forme, mais comment communiquer? Comment établir une relation? Pour cela, il faut venir sous la forme de Mahamaya, pour qu’il n’y ait pas de peur, pas de distance, pour qu’on puisse s’approcher et comprendre; car, si cette connaissance doit être donnée, si la Réalisation doit être donnée, les gens doivent au moins s’asseoir devant la Mahamaya. Sinon, s’ils s’enfuient tous, à quoi bon?
Donc, pour créer cette personnalité humaine, extrêmement humaine, au Sahastrara, Elle vient en tant que Mahamaya. Le Sahastrara est le Chakra le plus puissant, car Il est la combinaison des sept Chakras et de bien d’autres. Avec le Sahastrara, vous pouvez tout faire. Vous pouvez gérer le Soleil, vous pouvez gérer la Lune, vous pouvez gérer la Terre, vous pouvez gérer les températures, tout. Mais à travers Mahamaya, les choses se produisent très normalement, tout à fait normalement, et elles devraient effectivement se passer normalement.
Par exemple, quelqu’un peut dire: “Mère, il y a un environnement plein de tous ces horribles problèmes écologiques. Pourquoi ne les nettoyez-Vous pas?” Si c’est nettoyé, les gens continueront à produire. C’est le problème des êtres humains, et si c’est Moi qui corrige cela, ils considèreront que cela va de soi. Ils doivent affronter ces problèmes, ils doivent changer leurs habitudes, ils doivent comprendre que ce sont eux qui sont détruits, qui se détruisent eux-mêmes. Sinon, si quelqu’un est là simplement pour tout nettoyer, ils ne changeront jamais.
Egalement, miraculeusement, on peut faire beaucoup de choses. On peut dire: “Mère, comme Vous résolvez les problèmes des Sahaja Yogis, pourquoi ne résolvez-Vous pas les problèmes des autres?” Non! Résoudre leurs problèmes, ce n’est pas le but de Mon travail, ni sa finalité. Mais les rendre à même de résoudre leurs propres problèmes, c’est cela que Je dois faire.
Comme Je l’ai dit, vous devez être votre propre docteur, vous devez être votre propre Guru. Sans Mahamaya, vous ne pouvez pas le faire, car Elle sait jusqu’où aller dans la correction, jusqu’où contrôler; parce que les êtres humains dans leur ensemble ont leur propre liberté. Les Sahaja Yogis n’ont pas ce genre de liberté stupide, mais ils ont la liberté de l’Esprit. Donc résoudre leurs problèmes est parfaitement normal, parce qu’ils doivent avoir davantage de liberté, encore plus de cette liberté.
Mais à quoi cela sert-il de donner la liberté aux autres personnes qui continuent sans cesse, sans réaliser quel mal ils font au monde entier? Alors pour eux il est nécessaire de venir à Sahaja Yoga, et c’est pour cela qu’il y a une Mahamaya swarupa [forme]. Peut-être que si J’étais venue en tant que la Vierge Marie ou Radha ou quelqu’un comme cela, ils seraient tous ici à chanter gentiment des chansons et tout cela. Mais ce n’est pas le sujet.
En fait, vous devez mûrir, vous devez être quelqu’un, vous devez grandir. Pour cela, il est important que vous deviez tout d’abord venir à Sahaja Yoga. Ensuite vous devez grandir dans Sahaja Yoga. Sinon cette Mahamaya continuera à agir et à vous jouer des tours. De nouveau J’ai bu de l’eau. Alors ils se sont demandés une fois: “Pourquoi a-t-Elle parfois besoin d’eau? Elle devrait vivre d’air ou autre chose…” C’est un grand jeu.
Le Sahastrara, comme vous le savez, est la zone du Virata, Virat et Viratangana. Le Virata est Vishnu, qui est devenu Rama, puis est devenu Krishna et ensuite Virat. Donc Elle est comme une Leela [un jeu], et Lui est Leeladhara—c’est un jeu; et pour mieux montrer ce jeu, il faut être sous la forme de Mahamaya. Mais il y a également parfois tant d’échappatoires. Les gens peuvent découvrir des choses très facilement. L’une d’elles est ce Param Chaitanya. Ce Param Chaitanya agit, montre Mes photos miracles, M’expose de toutes sortes de manières incroyables, qui ne sont jamais arrivées avant. Je suis Moi-même étonnée de la façon dont Il pense à M’exposer tout le temps.
Cette fois-ci, lorsque nous étions à Brisbane, ils ont pris une photo d’un arc-en-ciel dehors, à l’extérieur de l’ashram, et ce qui apparaît là dans le ciel est très remarquable; cette photo sera disponible bientôt. C’est une peinture que J’ai toujours aimée, de la Mère et l’Enfant, la Madone et l’Enfant—dans le ciel, cette peinture. Alors qui peut faire mieux? Comment savait-Il que J’adore cette peinture, et tout cela? Et c’était dans le ciel!
Donc ce Param Chaitanya essaie de dévoiler cette Mahamaya swarupa, simplement pour vous faire comprendre ce qu’est Mahamaya. Il essaie de S’exprimer. Je n’ai en aucune façon dit ou demandé à ce Param Chaitanya de faire de telles choses, mais Il le fait. Parce qu’Il pense que, même maintenant, les gens qui suivent Mère ne sont pas du niveau qu’ils devraient avoir. Certains d’entre eux chancellent de façon horrible, c’est étonnant—Je n’arrive pas à croire jusqu’où ils vont. Après être venus à Sahaja Yoga, après avoir vu toutes Mes photos, après tout cela, ils peuvent encore aller dans la stupidité au-delà de toute limite. C’est un fait.
Donc cela continue. Je ne sais pas jusqu’où ce Param Chaitanya agit spontanément comme cela, mais cela montre assurément une chose, c’est qu’Il veut que vous soyez parfaitement établi dans votre foi, qui n’est pas une foi aveugle. Mais la plupart de ces peintures et photos peuvent être contestées. N’importe quel intellectuel peut trouver certains moyens de vous mettre en doute en disant: “Vous avez dû faire ceci.” Mais en tant que Sahaja Yogis, vous savez que vous n’avez rien fait de la sorte, et que c’est bien arrivé. Alors quel en est le but? Nous ne les montrons pas à des gens extérieurs, nous ne montrons cela qu’aux Sahaja Yogis. Alors quel en est le but? Que les Sahaja Yogis devraient maintenant essayer de comprendre qu’ils doivent grandir.
En fait, cette croissance doit avoir deux aspects. L’un est vous-même: “Combien de temps est-ce que je passe à penser à Sahaja Yoga, et combien à ma vie personnelle, mon éducation, mes affaires, mes devoirs, mon travail, ma famille?” Parce que c’est important, car le cerveau doit penser et que le Virata est là. Donc au Sahastrara, combien d’énergie utilisons-nous à penser à Sahaja Yoga? Comment répandons-nous Sahaja Yoga? Que devrions-nous faire? Que devrions-nous mettre en place? Combien devrais-je y contribuer, de quelle manière? Comment cela peut-il faire partie de chaque moment de ma vie? Comment vois-je, dans toute chose, l’action Sahaj? Qu’est la culture Sahaj? Suis-je dans la culture Sahaj? Combien suis-je impressionné par d’autres cultures ou modes et d’autres choses? Et qu’ai-je à gagner à grandir dans ma capacité mentale à être Sahaj?
Par exemple, une personne qui est une personnalité Sahaj verra le Sahaj dans tout, dans tout, que ce soit des fleurs, des tapis, des lumières, des statues, un pendal, tout, elle y voit le Sahaj. Comment? Regardez en fait, ces piliers forment un angle; imaginez simplement combien, pour le supporter, vous avez dû le courber d’un côté. Que faisons-nous dans Sahaj? Nous devons pencher vers la Divinité. Voyez-le comme cela, toutes les idées se tournent vers le Sahaj. Toute la réflexion est Sahaj. Une telle vie de couple également entre mari et femme, Je l’ai remarquée. Si les deux sont Sahaj, ils parlent tout le temps de Sahaj—pas de discussion frivole, pas de discussion inutile, mais uniquement à propos de Sahaj, combien il est Sahaj d’être mari et femme, quelle est la relation, c’est le plus intéressant dans le Sahaj. Comme cela, vous voyez que dans tout ce que vous faites, vous pensez de façon Sahaj.
Donc maintenant vous pouvez vous juger dans cette Mahamaya. Jusqu’où aimez-vous vraiment penser à Sahaj? Mais tous les autres soucis seraient plutôt comme ceci: “Combien d’argent vais-je en retirer? Combien de clients aurai-je? Quel plaisir puis-je en retirer? Combien de problèmes physiques peuvent être résolus?” Tous ces gains ne sont rien comparés à votre maturité dans Sahaja Yoga. Mais le mental prend le dessus. Il commence à penser, penser, et il continue à errer sur diverses choses: peut-être votre épouse, vos enfants, votre maison, ceci, cela. Mais si vous pensez de façon Sahaj, vous penserez: “Je devrais faire quelque chose pour que mes enfants soient Sahaj. Je devrais faire une maison qui soit utile au Sahaj. Je devrais me comporter de telle manière que Je sois Sahaj.” Cette maturité en vous devrait grandir de telle sorte que vous puissiez la ressentir.
D’abord il y a la paix. Lorsque quelqu’un n’est pas en paix, son esprit est comme un instrument instable. Il ne peut pas penser correctement, il ne peut pas voir correctement, il ne peut pas comprendre correctement. Vous lui dites quelque chose, il comprend autre chose. En fait le monde entier aujourd’hui est instable, le monde entier. Ici ce nouveau parti a démantelé tout l’autre parti politique; maintenant c’est à lui d’être démantelé. Tout est sens dessus-dessous. Cela aussi, c’est grâce à Mahamaya.
Il faut admettre que cette manière dont le monde est dans le désarroi—ce n’est pas la guerre, ce n’est pas la guerre froide, mais c’est un genre curieux de conflit qui ne peut pas être décrit en mots, vous voyez. En fait, que direz-vous de ce qui se passe en Italie aujourd’hui ? Que direz-vous de ce qui se passe en Bosnie ou dans d’autres endroits où surgissent des problèmes stupides et où les gens s’entre-tuent, pas de paix, pas de sens de la sécurité. Vous trouvez dans le monde, si vous ouvrez le journal—nous avions un journal anglais aujourd’hui, Je n’ai pas pu le lire: tant de femmes ont été violées, tant d’hommes ont été tués, cette chose-ci s’est produite. Individuellement aussi, le Président fait des choses absurdes comme cela. Je veux dire, vous voyez toutes sortes de choses aujourd’hui, c’est absurde. Lorsque nous avions votre âge, nous n’avons jamais entendu des choses pareilles. Les gens avaient de la dignité, ils étaient sensés.
Alors maintenant, ce qui s’est passé, c’est qu’ils sont épuisés. Il n’y a pas de paix dans leur esprit pour voir ce qu’ils font, où ils sont, quelle est leur responsabilité. Des choses horribles sont exprimées. Les medias s’attachent à toutes ces choses horribles. Cela n’a jamais été le cas avant. Nous avons lu de beaux articles sur de belles choses dans les mêmes media, mais aujourd’hui c’est différent.
Ensuite c’est un monde très matérialiste, extrêmement matérialiste: faisant le marketing de ceci, le marketing de cela, le marketing de cela, le marketing des êtres humains. Ensuite ils enlèvent des enfants, enlèvent des femmes, ils vendent les enfants, ils vendent les femmes—toutes sortes de choses ont lieu. Faire le marketing de Dieu, le marketing de la spiritualité, commercialiser—Je ne sais pas quoi dire, mais ce sont leurs propres enfants. Ce genre de monde pervers existe aujourd’hui.
Face à cela, on a besoin de Mahamaya, qui peut montrer que vous devez payer le prix fort pour ce que vous faites, dans cette vie-ci. Par exemple, un homme qui est très volage, destructeur, qui boit, fume, sort avec des filles et tout cela: en moins de deux ans, il est en faillite. Donc la récompense est déjà là. Tout ce qu’il a fait est là pour qu’il le voie. Un autre homme: “Qu’y a-t-il de mal? Et alors? Qu’y a-t-il de mal?”—et il continue avec ses choses absurdes. Il attrape le SIDA ou il attrape d’autres maladies de nature totalement incurable.
Nous appelons cela rokrah Devi: c’est-à-dire “paiement comptant”, paiement immédiat; la Déesse qui fait payer comptant. “Tu fais ceci—d’accord, voilà. Tu as fait ceci—d’accord, amuse-toi avec ceci.” Comme cela. C’est vraiment cette Mahamaya en particulier qui est maintenant, disons, très active. Parfois Elle Me fait peur, car la façon dont Elle punit les gens est un peu trop forte. Mais c’est ainsi. Si vous conduisez imprudemment: “Oh, j’aime bien conduire vite”—d’accord, terminé. Vous vous retrouvez avec une jambe qui boîte ou une main cassée.
Donc les lois, la Loi Divine est à l’œuvre à travers Mahamaya. Ce n’était pas aussi rapide avant qu’aujourd’hui. Prenez un Président des Etats-Unis—un poste si important, Je veux dire, imaginez—il est interpellé par un homme de troisième ordre dans la rue. Comment est-ce possible? Personne ne pouvait faire cela avant. Mais Mahamaya utilise tout Son libre arbitre pour vérifier le libre arbitre des êtres humains. Cette soi-disant liberté dont nous essayons de profiter prend fin. Des gens commencent à penser: “Que se passe-t-il?”—des gens importants, vous savez.
Il y avait un boxeur, très connu, les gens se pressaient pour le voir, maintenant il est en prison. Un autre type qui courait ce Grand Prix, que J’ai toujours eu en horreur, est mort subitement. En fait les gens—c’est un héros, ceci, cela, mais maintenant personne ne fera cela, très bien. Un héros, ça suffit. “Pas moi, monsieur, je ne vais pas me mettre à cette histoire de Grand Prix—j’en ai eu assez.” Donc, même si un héros a été créé, la peur de faire ce genre d’absurdité est bien là. Ensuite ils se passionnent pour—comment appelle-t-on cela?—le ski. Maintenant en ski aussi quelqu’un est mort et quelqu’un a une jambe estropiée. Je crois que quelque chose est arrivé dans la famille royale, alors maintenant en Angleterre très peu de personnes vont au ski. Maintenant il n’y a que les Suisses qui doivent encore apprendre la leçon, Je crois.
C’est quelque chose—gardez simplement les yeux ouverts. Aujourd’hui, vous lisez que quelqu’un se vante beaucoup, demain vous le retrouvez en prison, vous savez. C’était très surprenant, il y avait un ministre en Italie qui voulait que Je le rencontre, Je Me suis dit: “Oh, baba, Je ne veux pas le rencontrer.” Il a un passé très mauvais. Il est déjà en prison, alors maintenant Je ne peux pas le rencontrer.
Ils tombent dans leurs propres pièges. Ce piège, c’est Mahamaya. Elle le crée à partir du vôtre—c’est à travers le vôtre, parce que vous ne voulez pas faire face à vous-même, vous ne voulez pas connaître la vérité, vous voulez fuir la vérité. Alors voilà cet aspect de Mahamaya qui vous fait immédiatement faire face à vous-même. Combien de choses se sont-elles passées? Réfléchissez-y. Ces très grands magnats sont en prison. Des figures très célèbres, disons de la drogue—des gens importants, riches, ils sont en prison. Toutes ces choses arrivent.
Pourquoi? Parce que cette Mahamaya est Celle qui veut vous donner une leçon. En donnant une leçon à une personne, Elle en ébranle au moins un millier, parce que ces personnes comprennent que cela mène à la mort ou autre chose. Peut-être que celui-là ne retiendra pas la leçon, il est peut-être déjà mort pour pouvoir en apprendre davantage; mais les autres si. C’est ainsi que cela se répand. Donc en un sens, les media aussi, qui donnent toujours de mauvaises nouvelles, en un sens ne savent pas combien ils font de bien, grâce à Mahamaya.
En fait, pour votre information, nous parlons de beaucoup de choses—par exemple, disons, la cigarette est déjà passée de mode. L’alcool disparaîtra aussi. Qu’a fait le Sahaj? Rien—mais c’est Mahamaya. Ils attrapent des cancers. Les docteurs ont compris maintenant qu’ils attrapent des cancers et ils ont demandé aux gens: “Ne fumez plus, sinon vous attraperez un cancer.”
Ainsi cette Mahamaya crée, Je dirais, ce genre d’incident. Un seul incident suffit pour que les gens soient extrêmement prudents. De plus, c’est un monde si empli de panique, d’inquiétudes aujourd’hui. Tout à coup vous découvrez que les vaches diffusent un poison dans leur lait, il y a quelque chose d’autre qui se produit, l’eau est polluée. Puis tout à coup vous découvrez qu’il y a des aiguilles qui sont infectées. Alors tout le monde est si angoissé et pense à sauver sa peau, alors ils commencent à penser à cela.
Mais si vous venez dans le Sahaj, aucune de ces choses ne peut vous tracasser, parce qu’il y a cet aspect de Mahamaya par lequel Elle vous protège. Elle vous protège. Personne ne peut détruire un Sahaja Yogi, à moins que lui-même veuille être détruit. C’est son désir. Personne ne peut l’atteindre.
Alors lorsqu’ils parlent de miracles—par exemple l’autre jour, un garçon en Australie, un nouveau Sahaja Yogi, roulait en moto et tout à coup il roulait à grande vitesse, et des deux côtés, deux camions ont débouché et l’ont heurté. Mais au lieu d’être heurté, il a juste été en quelque sorte repoussé comme un volant de badminton et il est tombé de l’autre côté. Et il n’a pas du tout été blessé et il s’est relevé, et ils ont tous été surpris. Sa moto était détruite, complètement, et ce gars allait parfaitement bien. Ils n’arrivaient pas à comprendre comment ce garçon s’était sauvé lui-même.
Il y a tant et tant d’histoires comme cela, qui montrent comment cette Mahamaya protège des Sahaja Yogis: une protection très attentionnée. Dans les rêves également Elle protège. Il est très surprenant de voir comment des gens font des rêves, comment ils reçoivent leurs médicaments, comment ils reçoivent leur traitement, comment ils comprennent les dangers présents, comment en rêves on leur dit comment sont les autres personnes, comment elles se comportent.
Vous n’avez pas à le savoir dans le mental conscient, mais dans l’état vraiment très subtil de sushupti, dans les rêves, vous savez ce qui est bon pour vous, ce qui est mauvais pour vous. D’une certaine façon, vous le savez. Et c’est cette connaissance, qu’on peut appeler intuitive, qui vient de Mahamaya. Elle est Celle qui vous donne cette connaissance intuitive sur ce qu’il faut faire, ce qui doit être fait, sur comment sortir des problèmes. Et vous le faites; que vous le gériez ou pas, vous vous en sortez.
Il y a tant d’exemples de cela, mille et un exemples. Je vous en raconte un, qui Me vient à l’esprit maintenant. En Australie, il y avait un Sahaja Yogi vraiment très gentil, un très grand Sahaja Yogi, un homme très érudit, mais simple. Et quelqu’un d’affreux lui a dit qu’il devrait acheter ce terrain particulier, cet endroit particulier appelé Lylidale: “Nous pouvons commencer Sahaja Yoga là-bas. Nous pouvons faire ceci, nous pouvons faire cela.” Alors toutes les économies qu’il avait, il les a placées là, pour commencer. Et la banque a dit: “Nous vous donnerons l’argent.”
Mais dans ce rapport, il avait écrit: “Nous avons des propriétés de Sahaja Yoga, mes biens, tout cela. Tout ceci est disponible au cas où nous ne pourrions plus payer.” Lorsque J’ai vu ceci, J’ai pensé: “C’en est trop!” Alors J’ai demandé au juriste qui M’a dit: “Il vaut mieux le dire dans le journal, sinon personne ne peut prendre votre terrain ou votre bien ou autre chose, mais une chose est sûre, c’est que vous devrez aller en justice pendant des années. Alors le mieux est de dire dans le journal que vous n’avez rien à voir avec ce Lilydale, et que Sahaja Yoga n’a rien à voir non plus avec cela.”
En fait ce monsieur s’est vraiment fâché parce que la banque ne voulait pas donner l’argent, et ensuite les gens qui vendaient lui ont fait un procès. Il était déjà en faillite, il ne savait pas quoi faire et avait vraiment des problèmes. Je lui ai dit: “Ne t’inquiète pas, tu es sous bonne protection.” Et vous en serez étonné, malgré toutes sortes d’inquiétudes qu’avaient les gens, qu’il serait arrêté ou que Dieu sait quelle maison il a vendue et tout cela… Au contraire, ce Lilydale, quelqu’un a offert de l’argent pour l’acheter à un prix bien plus élevé. Alors il a eu un prix plus élevé et donc il l’a revendu. Mais vous devez avoir de la patience, et vous devez avoir de la foi et du courage. Il a dit: “Mère, je sais que personne ne peut me détruire!”
Et c’est ainsi que fonctionne la protection de Mahamaya: le premier aspect de Mahamaya était de permettre à cet homme d’exposer ce mauvais Sahaja Yogi à tout le monde. Beaucoup de gens le suivaient, c’était un beau parleur, ceci, cela; ensuite ils l’ont tous laissé tomber. Donc cela fonctionne également sur l’aspect collectif. Si quelqu’un essaye de déranger les Sahaja Yogis: d’accord, la Mahamaya le laisse créer des problèmes, jusqu’à un certain point, et ensuite tout à coup Elle agit, alors les gens sont étonnés, les Sahaja Yogis sont étonnés de voir comment cet homme était devenu ainsi.
Cette Mahamaya est toujours comme Mon sari, comme vous dites—Elle vous protège. Elle est belle, Elle est très gentille, attentionnée, pleine de compassion, d’affection, Elle vous traite délicatement. Et Elle est vraiment très en colère et tue les gens, comme les rakshasas et les démons, qui essaient d’abîmer l’œuvre de Dieu. Elle vous garde pur, en dehors de toutes ces mauvaises mains.
Un autre très bon aspect de Mahamaya, c’est qu’Elle vous transforme. Tout est dans le cerveau pour les êtres humains. Si vous êtes un escroc, vous êtes un escroc dans le cerveau. Si vous êtes une personne qui hait les autres, tout est dans le cerveau. Si vous êtes accro à quelque chose, c’est tout dans le cerveau. Il y a un conditionnement très complexe dans la tête. Donc ce Sahastrara est très important, pas de doute là-dessus, mais le pouvoir du Virata et du Viratangana ne peut être efficace que s’il y a une Mahamaya rupa [forme]. Et, de Ses manières si douces, Elle ouvre et déloge tous ces conditionnements qui vous rendent méchants, qui vous rendent horribles, qui vous rendent colériques, qui font de vous des non-Sahaja Yogis.
Elle est Celle qui, véritablement comme la Terre Mère, donne tout ce qu’Elle a, pour vous rendre vraiment très joyeux et heureux, afin que vous éprouviez cette nirananda—rien d’autre qu’ananda, rien d’autre que la joie. Donc voilà ce qu’est le Sahastrara. Mais ce n’est possible que lorsque votre Brahmarandhra est ouvert; sinon vous ne pouvez pas entrer dans les subtilités de l’amour divin, de la compassion, de cette Mahamaya qui coule en permanence.
De l’extérieur, Je vous ai dit ce qu’Elle est, mais lorsque vous entrez à l’intérieur, pénétrez en Elle à travers le Brahmarandhra, alors cette Mahamaya, qui est une incarnation, comme vous le savez, de ce Pouvoir Omniprésent, devient très différente. D’un côté, Elle essaie de vous donner des leçons, Elle essaye de détruire ce qui est mal, tout ce qui nuisible, tout ce qui est destructeur; et de l’autre côté, Elle vous aime, vous protège, vous guide très délicatement. Son amour est sans aucune attente. Elle aime parce qu’Elle ne peut pas S’empêcher d’aimer. Alors dans cet amour, vous êtes aspergé. Vous vous en réjouissez. Tout le monde sait qu’il est près d’Elle, tout à fait proche d’Elle. Chaque fois qu’on le veut, on peut Lui demander Son aide; partout où on est, on est supporté par Elle.
Donc ce Sahastrara est très important, parce que c’est seulement à travers Lui que nous réagissons, à travers Lui que nous accumulons toutes sortes d’absurdités. Dans ce monde absurde où nous vivons, nous devons ressembler aux lotus qui ne peuvent être ternis, qui ne peuvent pas être affectés par tous les maux qui sévissent. Voici en quoi consiste le test, le pariksha: en ce moment, dans ces temps difficiles, nous pouvons nous épanouir et créer du parfum, et amener tant d’autres dans cette belle atmosphère. C’est une sorte de belle guerre enjouée, on peut dire, contre ce qui est supposé être négatif. Quel est le pouvoir de cette négativité? Quel est le pouvoir de ces conditionnements? Quel est le pouvoir de cette stupidité que tout le monde peut voir?
Alors vous développez cette vue, cette vision. Si clairement, vous comprenez si clairement que c’est vous qui êtes responsables. Vous êtes les cellules de ce Sahastrara, de ce cerveau, et vous devez tous agir. J’ai été ravie hier lorsque vous avez dit que ces lumières doivent illuminer beaucoup d’autres lumières. C’était vraiment une superbe promesse pour Moi. Donc venir à Sahaja Yoga, ce n’est pas seulement pour vos propres personnalités limitées et leurs problèmes, mais, comme Je l’ai dit, d’un côté, c’est vous qui devez grandir, et de l’autre côté, tout le monde doit grandir à travers vous. Donc voilà le second aspect auquel vous devez veiller.
Aujourd’hui bien sûr, Je suis très heureuse d’avoir pu voir, de Mon vivant, la manifestation de Mahamaya. C’est si merveilleux que cette porte qui s’est ouverte permette maintenant simplement d’entrer dans le Royaume de Dieu, et de s’y réjouir de la béatitude et de la protection célestes. Mais ayez foi en cela. Ayez foi en Elle. Ne vous laissez pas perturber par de petites choses, et Je suis sûre que cela réussira de façon magnifique. Si vous avez cette foi absolue et cet abandon complet, Je suis sûre que cela fonctionnera très bien.
Que Dieu vous bénisse!
Donc nous aurons un petit Pūjā à Ganesha et ensuite le Pūjā du Sahastrara.