Public Program in Geneva 1994

Victoria Hall, Geneva (Switzerland)

Public Program. Victoria Hall, Geneva (Switzerland), 8 July 1994.

English transcript: UNverified
Traduction: NON vérifiée. Ver 1/1/2014.

Je m’incline devant tous les chercheurs de la Vérité.

Mais d’abord je dois vous dire que la Vérité est ce qu’elle est, vous ne pouvez pas la changer, elle reste toujours la même. Elle a toujours été la même, elle est encore la même et elle restera toujours la même.

Mais dire que nous avons la Vérité, que nous la détenons et que nous la connaissons, c’est se leurrer soi-même. En effet, si vous connaissiez la Vérité absolue, il n’y aurait aucuns problèmes et tout le monde serait d’accord pour dire la même chose. Il n’y aurait pas d’argumentations, pas de discussions, pas de bagarres et pas de guerres non plus. Mais lorsque nous ne connaissons pas la Vérité, alors ce sont nos propres projections mentales et nos propres conceptions que nous pensons être la Vérité.

Mais ce mental est si limité, jusqu’où peut-il vous mener ? Même la science, il y a bien des questions auxquelles elle ne trouve pas de réponses. Elle ne peut pas dire pourquoi nous sommes sur cette Terre, elle ne sait pas dire non plus pourquoi nous sommes devenus des êtres humains. Alors pour trouver ces réponses, nous nous tournons vers la religion et nous lisons des livres religieux.

Cette vérité-là, elle est mentale. Et il en résulte un tel sentiment de frustration de voir ce que les êtres humains ont fait au nom de Dieu. La religion doit être orientée vers l’Esprit. Mais la seule chose qui la concerne, c’est l’argent ou le pouvoir.

A l’origine dans les Ecritures, dans les textes originels, ce qui était écrit représentait la Vérité et toutes ces religions ont fleuri sur un seul et même arbre, comme toutes les fleurs merveilleuses appartenant à la même plante. Mais les gens ont cueilli chacun la leur, et ils se battent avec en mains des fleurs mortes. Et ils en viennent à la conclusion : Il n’y a pas de Dieu . Il y en a qui disent il y a un Dieu , il y en a d’autres qui disent qu’il n’y en a pas ; certains prétendent qu’il n’y en a qu’un, d’autres qu’il y en a plusieurs. Ils se nomment des païens, des profanes habituellement. Mais cela ne résoud pas le problème.

On vous a déjà dit quelques mots sur ce système subtil qui existe à l’intérieur de vous. Saha signifie avec et ja signifie né , sahaja signifie que ce droit de renaître est né, est à l’intérieur de vous dès votre naissance.

Alors, quelle est la Vérité ?

Evidemment, ce que je vous dis vous n’avez pas besoin de le croire. Vous avez rencontré toutes sortes de problèmes avec la foi aveugle, la foi de charbonnier, mais s’il s’avère que ce que Je vous dis est vrai, alors dans votre honnêteté, vous devrez le reconnaître et l’accepter.

La vérité, c’est que vous n’êtes pas ce corps, vous n’êtes pas ce mental, vous n’êtes pas non plus ces émotions, vous n’êtes pas non plus cet égo ni ces conditionnements ; la vérité, c’est que vous êtes le Pur Esprit.

Nous regardons, nous admirons toutes ces fleurs alentours, mais personne n’a l’idée de penser quel phénomène miraculeux !, nous pensons que cela va de soi, que c’est normal. Et qui fait fonctionner notre coeur ? Si vous demandez à un médecin, il dira mais voyons, c’est le système nerveux autonome , mais ce auto , qui est-ce ? Il n’y a pas de réponse.

Tout ce travail vivant, qui le fait ? Et bien, il y a un pouvoir omniprésent de l’amour divin, c’est lui qui fait tout ce travail divin, qui est un travail vivant. Notre évolution aussi a été accomplie par ce pouvoir. Une chose dont il faut nous rendre compte, c’est que ce pouvoir omniprésent de l’amour divin, nous ne l’avons jamais senti jusqu’ici.

Dans la Bible, on le décrit sous le terme souffle frais du Saint-Esprit et vous trouvez cette description dans toutes les Ecritures, dans le Coran il est nommé ruh , dans les Ecritures indiennes, il s’appelle param chaitanya ; Patanjali l’a appelé d’un autre nom butambara prAgnya . Tous ces noms ne signifient qu’une seule chose, c’est le pouvoir unique de l’amour divin.

A partir du moment où vous êtes connecté, vous êtes branché à ce pouvoir divin omniprésent d’amour, alors c’est votre deuxième naissance qui a lieu. Cette théorie que je vous décris n’est pas nouvelle du tout. Dans les temps anciens, en Inde en particulier, beaucoup de personnes étaient devenues des chercheurs de la Vérité et dans beaucoup d’autres pays également. Et il y avait des visionnaires, de grands saints qui savaient que cette union était l’étape ultime de notre évolution.

Ce pouvoir nommé la Kundalini est votre propre Mère, Elle est votre Mère individuelle, Elle sait absolument tout de vous et Elle est extrêmement impatiente de vous donner cette seconde naissance. Et avec cet évènement, il y a tant de choses que vous arrivez à accomplir désormais, que vous en êtes étonné.

Tout d’abord, lorsque la Kundalini s’éveille et s’élève en vous, Elle résout tous vos problèmes physiques, mentaux, émotionnels et spirituels.

A l’Université de Dehli, il y a trois médecins qui ont obtenu leur doctorat en présentant des thèses sur Sahaja Yoga et il y en a un quatrième qui en prépare une dans le domaine du cancer. C’est un fait que l’éveil de la Kundalini a guéri de nombreuses maladies incurables, comme le cancer entre autres, parce qu’en réalité tous nos problèmes humains viennent d’un déséquilibre à l’intérieur des centres qui figurent sur la charte et au fur et à mesure que ces problèmes deviennent collectifs, ils s’amplifient.

Et alors par extension nous avons des problèmes économiques, nous avons des problèmes politiques et sociaux, parce que, à la base, les êtres humains à l’intérieur d’eux-mêmes présentent des déficiences. Par conséquent si vous songez à améliorer la situation du monde, il faudrait tout d’abord songer à résoudre les problèmes à l’intérieur de nous, chacun individuellement.

Moi J’ai rencontré des tas de gens qui ont des prix Nobel de la paix, qui ont reçu des récompenses pour la paix, et à l’intérieur d’eux-mêmes il n’y a aucune paix. J’ai aussi rencontré des gens qui prétendent être très religieux, très profonds mais lorsque vous considérez la vie qu’ils ont menée, il n’y a rien de religieux qui en ressort.

Donc la première étape consiste à être honnête vis-à-vis de nous-même et à dire qu’il nous faut être ce que nous sommes nous-même.

Tous les problèmes du monde, la plupart d’entre eux, viennent des êtres humains et tous ces problèmes apparaissent comme un résultat de problèmes qui existent à l’intérieur de nous au niveau de nos chakras. Alors si d’une manière ou d’une autre nous arrivons à corriger, à rétablir l’équilibre à l’intérieur de nous, alors automatiquement les problèmes à l’extérieur seront à l’image et se résoudront d’eux-mêmes.

La première chose, c’est votre attention qui est illuminée, qui est éclairée et lorsque cette attention est éclairée, et bien elle devient très puissante et elle devient très innocente. Et une attention d’une telle qualité est capable, même sur un simple coup d’oeil, un simple regard d’améliorer la situation ou l’état des êtres qui sont autour et c’est dans cette attention éclairée que vous connaissez la Vérité absolue.

Et comment la connaissez-vous ? eh bien, sur vos mains, sur vos doigts. Ces 7 centres (que Shri Mataji a montré sur la main) sont les terminaux, peut-on dire, du système nerveux sympathique et ce sont vos propres mains qui commencent à vous indiquer là où il y a des problèmes dans vos propres centres.

Dans le Coran vous pouvez le voir écrit noir sur blanc au temps de la Résurrection, vos mains parleront et elles témoigneront contre vous c’est-à-dire qu’elles montreront là où sont les problèmes.

Et bien ce temps est venu aujourd’hui, c’est ce que nous appelons le Jugement Dernier. Ce temps est une époque tout à fait particulière, Moi Je l’appelle l’époque de la floraison parce qu’il y a tant de chercheurs de la Vérité, des chercheurs authentiques, honnêtes et c’est devenu tellement facile de leur donner ce yoga, cette Réalisation, cette union. Je ne dirai rien pour l’Inde, parce qu’en réalité, c’est une tradition qui appartient à mon pays. La seule chose que je dirai à son sujet, c’est que j’ai été capable, j’ai réussi à trouver la méthode de donner cette réalisation en masse.

Sahaja Yoga se répand actuellement dans 65 pays, et là où cela se répand le mieux, c’est en Russie, et évidemment en Inde, mais là je ne dirai rien parce que c’est la tradition qui appartient au pays déjà, mais en Russie, environ 50 % des gens qui y sont extrêmement vigilants, extrêmement éveillés et très intelligents et ils ne sont pas conditionnés, ils ne sont pas liés par un dogme quelconque, ils sont comme une lame nette.

Le français est une langue où il manque beaucoup de mots, on m’a dit qu’il n’y avait pas de traduction du mot anglais awareness , il n’y a pas de traduction non plus pour fun , ce sont tous des misérables !

Il nous faut donc comprendre qu’il y a quelque chose de plus qui doit se produire pour nous, qui doit nous arriver de telle sorte que nous sachions qui nous sommes, pour devenir l’Esprit et pour obtenir cette connaissance du Soi, la connaissance au sujet de nos centres et la connaissance des pouvoirs qui se trouvent en nous. Une fois que vous êtres un être réalisé, alors vous grandissez dans cette connaissance et vous acquérez des pouvoirs incroyables.

Tout d’abord, vous devenez extrêmement dynamique, et votre créativité ne connaît plus de limite, je ne vous raconte pas des histoires, c’est un fait, mais en même temps, vous devenez extrêmement compassioné, très compassioné. Et cette compassion en vous agit autour de vous, vous pouvez guérir les gens, vous pouvez les aider de mille manières que l’on nomme des miracles. Et tous ces pouvoirs sont en vous, ils sont à vous et il n’y a pas d’obligations.

Quand vous mettez une graine dans la terre, elle germe d’elle-même elle ne doit rien à personne. De la même manière, quand votre Kundalini s’éveille et qu’elle passe à travers les divers centres, cela se fait spontanément. Elle nourrit tous les centres, elle les intègre tous. J’ai même vu des enfants qui étaient tout à fait mauvais à l’école devenir brillants, mais en même temps, ils sont devenus très humbles.

En connaissant la Vérité absolue, vous avez beaucoup plus de compréhension les uns pour les autres. Cela signifie une conscience collective, une nouvelle dimension dans votre conscience, dans votre faculté de perception. Vous pouvez sentir ce qu’il en est des autres sur vos propres mains, et si vous savez comment il faut corriger ces centres, ces déséquilibres, alors vous savez comment les aider.

Alors qui est l’autre ? Le microcosme devient le macrocosme, c’est quelque chose qui doit se produire, c’est pour notre bien. Dieu qui a créé cet univers a tout arrangé, a tout prévu pour que nous entrions dans son Royaume.

Moi je peux voir l’avenir de ce monde qui se présente sous des aspects très noirs, Moi, je peux le voir plein d’espoir et plein de choses merveilleuses dans une dimension nouvelle de la conscience où il y aura de l’amour pur.

Nous avons des Sahaja yogis du monde entier qui se retrouvent et nous n’avons jamais eu des histoires, comme quelqu’un partir avec la femme du voisin. Il n’y a jamais de bagarres, ni de disputes, mais évidemment ils plaisantent un peu les uns les autres, et la vie est merveilleuse. Evidemment, c’est comme un ivrogne, il a envie que tout le monde boive avec lui, et tous les Sahaja yogis aimeraient que vous les rejoigniez dans cette joie et alors vous découvrez votre propre gloire et vous retrouvez la joie qui est en vous. Evidemment il n’y a pas moyen de payer, comment pouvez-vous payer pour un processus qui vous appartient, qui est à l’intérieur de vous ?

Et alors vous effacez toutes ces limitations, toutes ces barrières inutiles que vous avez créées. Vvous n’avez pas à vous comporter d’une manière bizarre avec toutes sortes de gestes bizarres, de mantras, mais vous allez devenir et vous comporter de manière tout à fait normale, et vous n’avez besoin de renoncer à rien, vous n’avez pas besoin d’aller dans la jungle ! Il faut vivre dans ce monde, il n’y a pas besoin de fuir, il n’y a pas de fuite. Les vieilles habitudes qui étaient en vous et qui vous détruisaient,disparaissent. Et je vous assure que vous serez étonné de savoir combien de gens qui sont venus à Sahaja yoga avec des problèmes de drogue, eh bien, du jour au lendemain ils ont abandonné, tant d’alcooliques ont été guéris, et la liste n’a pas de fin. Mais par-dessus tout, le plus grand c’est que vous vous immergez dans l’Océan de joie.

La joie est une expérience qui est absolue, qui n’a qu’un aspect, ce n’est pas comme le bonheur et le malheur. Lorsque votre égo est blessé, vous vous sentez triste et malheureux, et lorsqu’il est flatté, vous vous sentez bien et heureux, mais la joie elle-même est une expérience extraordinaire, c’est cette joie justement qui coule à travers tout votre être, et elle passe aux autres et les rend joyeux également.

Ces mains commencent à émettre des vibrations, nous les appelons des vibrations , mais c’est quelque chose qui est appelé sfan (???) par Adi Shankaracharya. Avec l’aide de ces vibrations, nous pouvons nous améliorer immensément, nous pouvons améliorer les processus naturels et j’ai moi-même vu des tournesols de la dimension que je viens de montrer. Et il y a tant de choses que vous pourrez voir couramment et qui sont taxées de miraculeuses par les gens ordinaires.Mais nous ne nous connaissons pas nous-même, nous ne connaissons pas nos pouvoirs, nous ne connaissons pas notre gloire que nous devons découvrir encore. Sahaj signifie également facile, spontané , et c’est quelque chose qui fonctionne.

Nous vivons une ère particulière, celle dans laquelle vous devez vivre cet évènement et Je suis persuadée que ce soir vous obtiendrez tous, chacun d’entre vous, votre Réalisation. Mais c’est un évènement qui se passe collectivement. Vous allez recevoir votre Réalisation, vous vous sentirez gonflés à bloc et vous allez vous perdre là-dedans. Vous ne pratiquerez pas Sahaja yoga, vous allez partir dans la nature et un an après vous reviendrez avec toutes sortes de problèmes ! Il faut vous joindre à la collectivité des Sahaja yogis, c’est là que vous obtiendrez tous les renseignements, toutes les indications et en l’espace d’un mois vous serez votre propre maître. Pas un faux gourou, mais un vrai.

C’est un tel plaisir pour Moi de vous voir si nombreux dans cette salle ce soir, et de la même manière splendide dont les décors ont été faits, votre beauté à vous aussi se révèlera bientôt. L’expérience prendra à peine 10 minutes pour avoir votre Réalisation. Pour cela toutefois j’aimerais vous dire qu’il y a trois conditions qu’il faut remplir, dans aucune d’elles il n’y a d’argent qui entre en jeu.

La première de ces conditions, c’est que vous devez éprouver du respect pour vous-même et une totale confiance en vous-même que vous obtiendrez cette Réalisation.

C’est-à-dire la première chose à laquelle cela aboutit, c’est que vous n’êtes pas coupable du tout, de rien. C’est une grande mode de se sentir coupable, si vous avez commis des erreurs, eh bien, c’est le passé. Il aurait fallu y faire face à cette époque-là, mais si vous ne l’avez pas fait et que vous vous sentez coupable, alors ce centre du cou, à gauche, se bloque et alors vous développez une maladie très sérieuse qu’on appelle l’angine, et l’angine de poitrine, et tout votre système devient léthargique. (Ma voix est enrouée, tous les jours je fais des conférences).

La deuxième condition est très simple, c’est qu’il faut pardonner à tout le monde.

La plupart d’entre vous diront : mais comment je peux pardonner telle chose, c’est très difficile, mais rendez-vous compte que si vous pardonnez ou si vous ne pardonnez pas, en réalité vous ne faites rien, c’est une illusion et à cause de cette illusion, vous êtes le jouet de forces négatives. Ce sont ceux qui vous ont fait du mal qui s’amusent bien, alors que vous, vous êtes en train de vous torturer, il n’y a aucune logique, et encore plus à un moment comme celui-ci où la Kundalini est sur le point de s’élever, si ce centre se bloque, elle ne pourra pas le faire. Ce centre au milieu du front est un passage extrêmement étroit, et si vous ne pardonnez pas, il sera encore plus constricté. Alors, à quoi ça sert de ne pas pardonner ? La seule chose qu’il suffit de faire, c’est de pardonner, de dire je pardonne à tout le monde , ne commencez pas à faire le détail, simplement l’attitude générale.

La troisième condition, je vous l’ai déjà dit, il faut faire preuve d’une immense confiance en vous pardonnant à vous-même et en sachant que vous aurez cette Réalisation, renoncez de quelque manière que ce soit à vous condamner vous-même. De la même manière que Moi je vous respecte, respectez-vous vous-même. Et encore plus particulièrement ce soir, nous devons être dans le présent, mais nous n’arrivons jamais à être dans le présent parce que notre attention saute toujours sur la crête des pensées qui viennent du passé ou qui vont vers l’avenir. Une pensée arrive et elle disparaît, une autre vient et elle disparaît, et vous êtes tout le temps en train de sauter du passé à l’avenir, mais entre ces deux vagues, il y a un espace très petit qui est le présent.

Dans le présent, votre lucidité est parfaite, mais il n’y a aucune pensée et la première chose que vous ressentirez pendant votre Réalisation, c’est cette lucidité, cette conscience sans pensée et lorsque cela se produit, vous découvrirez que vous vous trouvez tout à fait silencieux et en paix à l’intérieur de vous-même, et vous verrez toutes choses comme si vous en étiez le spectateur, en dehors, avec le recul, et vous n’en serez point troublé.

Donc ce premier état que vous ressentez, c’est cette conscience, cette lucidité sans pensée,en sanskrit, on la nomme nirvichara samadhi et puis ensuite, il y a un autre état que certains obtiennent en même temps que le premier et que l’on appelle la lucidité, la conscience sans doute . Et celui-là, c’est un samadhi qu’on appelle nirvikalpa .

Et pour la première fois de votre vie, dans vos mains, vous sentez ce souffle frais, vous sentez ce pouvoir omniprésent, et vous le sentez également sur votre propre tête, émanant de votre propre être dans la zone de la fontanelle, cette zone qui était tendre dans votre enfance et alors, si vous voulez bien commencer à utiliser ce pouvoir, alors vous saurez qui vous êtes. C’est extrêmement simple, je vous en prie, n’exercez aucune concentration, ne faites aucun effort pendant le processus, laissez les choses se faire.

L’attention sera d’elle-même tirée vers l’intérieur par l’éveil de la Kundalini et lorsqu’elle touche ce centre, alors vous vivez l’actualisation, le fait réel du deuxième baptême. Donc première chose, il faut que cette expérience s’actualise, devienne réelle à l’intérieur de nous, et ensuite il faut devenir tout ce qu’elle contient.

Je ne sais pas vraiment combien de discours J’ai fait, en anglais, 4000 c’est le minimum Je peux dire, mais que peut-on bien dire en si peu de temps ? Lorsque vous voyez toutes ces lumières qui brillent, en une soirée est-ce qu’on va expliquer tous les systèmes électriques qui supportent, qui soutiennent toute cette lumière, ce n’est pas la peine, tournez l’interrupteur et mettez la lumière. De la même façon, ne vous attardez pas sur l’analyse, acceptez votre Réalisation et croissez en elle et votre vie sera remplie de bénédictions.

J’ai demandé à quelqu’un de réunir en un livre tous les récits, tous les miracles qui se produisent et que les Sahaja yogis m’ont rapportés, et au bout d’un mois il m’a dit que la pile des témoignages était plus haute que lui ! Et il a proposé à Shri Mataji de faire un choix, sur quoi Elle a dit qu’Elle n’avait pas le temps !

Cette vie existe pour votre éveil. Il y a une chose qui est très regrettable, c’est que je ne peux pas vous y forcer, je regrette beaucoup, mais je respecterai votre liberté et si vous ne la désirez pas, Je vous serais reconnaissante de quitter cette salle. Si vous la désirez il ne vous arrivera rien de fâcheux, au contraire, vous vous sentirez mieux, mais si vous ne la voulez pas, Moi, Je ne peux pas vous y contraindre
* * * * * * * * *
Si cela ne vous fait rien, pour cette expérience il faut enlever nos chaussures

En Angleterre, quand il m’est arrivé de demander aux personnes d’oter leurs chaussures, il y en a beaucoup qui en ont profité pour partir, c’était trop leur demander.

Arnaud vous a expliqué tout à l’heure ces deux systèmes sympathiques, le système gauche représenté en bleu et celui du côté droit représenté en jaune. Le côté gauche représente votre désir et le côté droit représente l’action. Mais la Kundalini, elle, c’est le désir pur, c’est le pouvoir du pur désir.

Donc il faut vous asseoir et vous sentir très confortable, si vous avez des ceintures qui serrent trop, vous pouvez les ouvrir, si vous avez des cravates qui sont nouées trop également. Mettez vos mains comme Shri Mataji nous le montre sur vos genoux. Par cette attitude, vous exprimez votre désir de recevoir votre Réalisation.

Avec notre main droite, nous allons enrichir, nous allons apporter la paix nos propres chakras. Et de la main droite, nous travaillerons sur le côté gauche

L’Esprit réside dans le coeur et je vous demanderais de mettre votre main droite sur le coeur. Si vous êtes l’Esprit, alors à la lumière du Saint-Esprit, vous devenez votre propre maître, votre propre guide.

Ensuite, vous mettrez votre main droite un peu plus bas sous les côtes. Ce centre a été créé par les incarnations des grands prophètes et à l’intérieur de nous, il représente ces qualités de la maîtrise.

Ensuite, vous mettez la main droite un peu plus bas sur l’aine, la partie inféfieure de l’abdomen. Ce centre-là représente la pure qualité de la puissance divine

Après, nous remettrons la main droite sur la partie supérieure de l’abdomen et nous la remettrons sur le coeur.

Ensuite nous la mettrons dans l’angle formé par le cou et par l’épaule et nous tournerons la tête vers la droite. Je vous ai déjà dit que lorsque vous vous sentez coupable, ce centre se bloque. Et ce soir j’ai vraiment l’impression qu’il est très.touché,.par conséquent, je vous demanderais vraiment de ne pas vous sentir coupables. J’aimerais bien savoir de quoi vous pouvez vous sentir coupables !

Ensuite, vous mettez la main sur le front en travers et vous inclinerez la tête en avant autant que possible. Et c’est là le centre au niveau duquel il vous faudra pardonner à tout le monde.

Ensuite vous porterez la main droite en arrière de la tête et vous basculerez la tête légèrement en vous appuyant sur la main. Pour apporter de la force à ce centre, sans vous sentir coupable, sans vous sentir gêné, il vous faut demander pardon au divin pour les erreurs que vous auriez commises et c’est quelque chose à ne faire que pour votre propre satisfaction.

Ensuite, vous étirerez la main et vous apppuierez le centre de votre paume sur la fontanelle au sommet de votre tête, en étirant bien les doigts, c’est important pour qu’il y ait une pression suffisante. Vous inclinez la tête en avant et vous imprimez une rotation du scalp avec cette pression de la main et vous tournerez légèrement sept fois.

Et c’est tout ce que nous aurons à faire.

Comme il y a les deux pouvoirs représentés par ces deux systèmes, il nous faut mettre les deux pieds bien à plat et à part l’un de l’autre. Et mettez votre main gauche vers moi, comme je vous le montre. Vous n’avez pas besoin ni de vous tenir très droit et raide, ni non plus de vous affaisser complètement, tenez vous normalement d’une manière détendue. Vous devez fermer les yeux et vous ne les rouvrirez que lorsque je vous le dirai, vous pouvez enlever aussi vos lunettes.

S’il vous plait, mettez votre main droite sur le coeur et fermez les yeux, mais normalement, sans presser les paupières. Ici, il faut me poser à Moi une question extrêmement fondamentale en ce qui vous concerne vous-même. Posez cette question du fond du coeur et en vous adressant à Moi, vous pouvez m’appeler Mère ou Shri Mataji. Et dans votre coeur, posez moi la question 3 fois : Mère, ou Shri Mataji, est-ce que je suis l’Esprit ?

Je vous ai dit que lorsque vous devenez l’Esprit, vous devenez votre propre maître, mettez maintenant votre main droite sur la partie supérieure de l’abdomen. Et là, vous allez me poser 3 fois une autre question également fondamentale. Demandez-moi : Mère, Shri Mataji, est-ce que je suis mon propre maître ?

Je vous ai déjà dit que je ne peux pas vous imposer la Réalisation du Soi, ni vous forcer à avoir cette naissance. La connaissance pure, vous devez la demander.

Mettez maintenant votre main droite sur la partie inférieure de l’abdomen au niveau de l’aine et appuyez assez fort. Et ici, la question il vous faut la poser 6 fois, parce que ce centre comporte 6 pétales, dans votre coeur, demandez-moi : Mère, Shri Mataji, s’il vous plait, donnez-moi la connaissance pure . Dès que vous demandez cette connaissance pure, la Kundalini commence à s’élever.

Il faut maintenant enrichir les centres qui se trouvent plus haut, pour les ouvrir.

Mettez maintenant toujours votre main droite, dans la partie supérieure gauche de votre abdomen. Comme Je vous l’ai dit, ce centre est celui de la maîtrise. Et ici, 10 fois, parce que ce centre comporte 10 pétales et avec une confiance totale en vous-même, il faut dire, il faut affirmer : Shri Mataji, Mère, je suis mon propre maître . Tout au début, je vous ai dit que vous n’étiez ni ce corps, ni ce mental, ni cet égo, ni ces conditionnements, mais que vous êtes l’Esprit pur.

Mettez votre main sur votre coeur et là, vous devez dire 12 fois avec une totale confiance en vous-même : Mère, Shri Mataji, je suis l’Esprit . Il faut savoir que ce pouvoir omniprésent est l’océan de la Connaissance. C’est l’océan de l’amour et de la béatitude, mais surtout ce pouvoir omniprésent est l’Océan de Pardon et quelles que soient les fautes que vous ayez commises, elles peuvent aisément être dissoutes dans cet océan de pardon.

Mettez maintenant votre main dans l’angle formé par le cou et l’épaule gauche, et tournez votre tête vers la droite. Et ici, avec une confiance totale en vous-même, il faut dire 16 fois Mère, Shri Mataji, ,je ne suis pas coupable , dites-le. Je vous l’ai déjà dit tout à l’heure, que vous pardonniez ou non, vous ne faites rien. Mais si vous ne voulez pas pardonner, vous vous torturez vous-même et vous êtes le jouet de forces négatives. Si à ce moment, vous ne voulez pas, vous refusez de pardonner, alors ce passage très étroit ne laissera pas passer la Kundalini et vous allez rater l’évènement le plus capital de toute votre vie. Je vous en prie, pardonnez !

Alors mettez votre main droite sur votre front, en travers, et inclinez la tête et du fond du coeur, vous devez dire Mère, Shri Mataji, je pardonne à tout le monde, en général . Maintenant, à cet instant, il vous faut pardonner, pardonner. Dites que vous pardonnez.

Mettez maintenant votre main à l’arrière de la tête et rejetez un peu la tête en arrière. Et là, il vous faut dire, sans vous sentir coupable, juste pour votre satisfaction personnelle, à ce pouvoir divin, demandez-lui pardon. Dites : O, Pouvoir Divin, si j’ai commis des erreurs, s’il Vous plait, pardonnez moi . Il n’y a pas besoin de compter ou de dire un certain nombre de fois, ce qui est important, c’est que vous le disiez du fond du coeur.

Le dernier centre est très important. Il faut étirer votre main et la porter au sommet de votre tête, et appuyer sur la fontanelle, cette zone qui était molle dans votre petite enfance. Etirez vos doigts le plus possible, afin qu’il y ait une pression suffisante de la paume sur la fontanelle et inclinez votre tête en avant.

De nouveau, je ne peux pas vous imposer la Réalisation, c’est à vous de la demander. Alors, imprimez lentement avec votre main appuyée sur la fontanelle une rotation dans le sens des aiguilles d’une montre, 7 fois et du fond du coeur, demandez Shri Mataji, Mère, s’il Vous plaît, donnez-moi ma Réalisation, donnez-moi ma deuxième naissance .

Descendez votre main, et doucement ouvrez les yeux, et tenez vos deux mains vers moi, comme ceci. Et gardez la main droite vers moi, et avec la main gauche, en inclinant la tête en avant, vous portez la main gauche 10-15 cms au-dessus de la fontanelle, et voyez si vous sentez, soit une brise fraîche, soit un peu de chaleur qui sort de la fontanelle.

Mettez votre main gauche comme ceci vers moi, et voyez avec la main droite.

C’est quelque chose que vous devez expérimenter par vous-même, c’est à vous de constater. Il y a des personnes qui sentiront de la chaleur au début, ce n’est pas grave, ce que cela veut dire, c’est que vous n’avez pas pardonné. Je vous en prie, pardonnez. Certaines personnes sentent cette brise quelquefois assez près de la tête et d’autres un peu plus loin, essayez de trouver.

S’il vous plait, mettez de nouveau la main droite vers moi et la main gauche au-dessus de la fontanelle, mais n’appuyez pas la main sur la tête, tenez la à une certaine distance. Inclinez la tête, c’est important, inclinez la tête en avant.

Maintenant mettez vos deux mains vers le ciel, comme ceci et l’une des 3 questions que je vais vous donner, demandez-la 3 fois.

La première, c’est Shri Mataji, Mère, est-ce que ceci est le souffle du Saint-Esprit ou bien Shri Mataji, est-ce que c’est le Ruh ? ou encore Mère, est-ce que c’est le Param chaitanya, le pouvoir omniprésent de l’amour divin ? . Vous pouvez poser l’une de ces trois questions 3 fois.

Ramenez vos mains et mettez-les vers moi, et regardez moi sans penser, en conscience sans pensées. Et vous allez vous sentir extrêmement bien.

Tous ceux d’entre vous qui ont senti le souffle frais ou bien chaud, soit sur les mains, soit au sommet de la tête, s’il vous plait, levez les deux mains

Je m’incline devant vous, votre vie sainte a commencé. Pratiquement tous les genevois sont là…

Que Dieu vous bénisse tous.

Prenez soin de votre Réalisation, Je sais qu’il y en a parmi vous qui n’ont rien senti, parce qu’ils avaient trop de questions dans la tête. Venez tous aux réunions collectives et venez-y avec un coeur humble. Vous savez, comme nous ne prenons pas d’argent, nos centres sont très modestes, donc venez humbles dans votre coeur.

J’espère que vous allez tous grandir, dans un an vous reviendrez ici, et je voudrais vous voir tous grandis comme des arbres immenses et je vous assure que vous n’aurez à payer pour rien du tout. Vous ne pouvez pas payer pour l’amour divin, cela n’a pas de prix.

Que Dieu vous bénisse.