Shri Vishnu Puja, Paris 1994

(France)

1994-07-13 Shri Vishnu Puja: The Basis of Dharma, 55' Download subtitles: CS,EN,FR,HU,PLView subtitles: Add subtitles:
Download video (standard quality): Download video (full quality): View and download on Vimeo: View on Youku: Listen on Soundcloud: Download audio:
Transcribe/Translate oTranscribe


Shri Vishnu puja. Paris (France), 13 Juillet 1994.

FrTVD 2018-0916

C’est un grand jour aujourd’hui, le jour de la libération des Français. Mais en quoi consiste cette libération, ça, je ne le sais pas. Dans tous les pays qui ont acquis leur libération ou leur liberté, j’ai constaté que ça n’a pas réellement marché comme on l’attendait. Prenons pour exemple la France. Ainsi, quand la libération se fait dans la colère, c’est la haine alors qui est la base de ces révolutions et de ces prétendues libérations abouties. Si la libération intervient à l’intérieur de vous-même de telle sorte que vous n’êtes plus esclave d’aucune de ces horribles forces destructives et négatives, alors il s’agit d’une véritable libération.

Le deuxième point qui s’est passé en France : pour la première fois en Europe, Sahaja Yoga a été reconnu comme dharma. C’est très important et cela a aidé. (Applaudissements.) Il a été reconnu que Sahaja Yoga est le dharma. C’est vrai, mais aujourd’hui cela est reconnu. C’est vraiment très important. Je dois dire que le crédit, en revient à votre leader et à tous les Sahaja Yogis de France qui ont travaillé si dur à cette décision, cette sorte de statut. C’est magnifique !

J’ai donc pensé qu’aujourd’hui nous ferions un puja à Sri Vishnu qui fut la base du dharma.

Jusqu’à présent, nous n’avons jamais vénéré une déité fondamentale à l’exception de Shiva. Nous avons uniquement vénéré les incarnations car ces déités sont venues en qualité d’incarnations : Ganesha est venu en qualité d’incarnation, la grande Déesse, Rama, Shri Krishna, les gurus, le Christ, Bouddha, ils sont tous venus sur cette terre en qualité d’incarnations, et nous avons vénéré les incarnations qui se sont incarnées sur cette terre.

Mais maintenant que Sahaja Yoga est établi en tant que dharma, nous devons connaître Shri Vishnu qui est la base du dharma. Plus tard, il est venu sur terre en qualité de Shri Rama, puis de Shri Krishna et en dernier en tant que Kalki. C’est une très belle évolution de Shri Vishnu. Il nous faut donc comprendre quelle est la base du dharma.

Comme vous le savez, il y a 8 valences dans la matière qui sont négatives, positives et neutres. Mais chez les êtres humains, il y a 10 valences et ces valences sont créées à l’intérieur de nous par Shri Vishnu qui les protège, les soigne et les nourrit. Et à chaque fois qu’Il constate que les êtres humains perdent leur dharma, il s’incarne sur terre.

Au niveau le plus élevé se trouve le virata. A ce stade, le principe de Vishnu se divise en deux : d’un côté le virata et de l’autre le viratangana. Mais le troisième principe est celui de Mahavishnu qui s’est incarné en la personnedu Seigneur Jésus Christ. Ainsi ces trois principes agissent donc maintenant surtout au niveau du Sahasrara;

Alors le virata est le principe par lequel nous pouvons voir que le message du dharma intérieur s’étend au monde entier, pas seulement parce qu’à notre époque on dit : « Ne faites pas ceci, ne faites pas ça », non. Il ne s’agit pas des dix commandements. Ces dix commandements doivent faire partie de votre propre nature, vous devez vous identifier entièrement à cette nature.

Donc, si vous comprenez, dans le processus évolutionnaire, le travail du Guru était d’établir ce dharma à l’intérieur de vous et, par ces acquis, vous êtes devenu une personne dharmique. Mais, si vous regardez dans le monde, vous constaterez que ce qui est dit, écrit, expliqué verbalement, ne l’est que pour la forme. C’est pourquoi toutes les religions, qui ont enseigné les mêmes choses, ont pris des orientations différentes : certaines sont tournées vers l’argent, d’autres vers le pouvoir, certaines sont violentes, d’autres encore sont totalement fausses.

Ainsi, vous êtes stupéfait de voir comment le principe du dharma a été détruit par l’être humain. Pourquoi n’ont-ils pu accepter le dharma ?

Je dois dire qu’il y a deux gènes en nous dont la fonction consiste à nous empêcher de commettre des péchés contre la Mère et contre le Père. Ces deux gènes ont subi des mutations et les gens ont commencé à faire tout ce qu’ils voulaient. Ainsi il n’y a plus de contrôle

C’est ce qui est arrivé pendant notre évolution. Je dois dire qu’en Inde les gens sont traditionnellement dharmiques, très dharmiques. La raison en est que depuis l’antiquité nous avons parlé du dharma, nous avons eu des saints et ainsi,s’est établie une sorte de tradition innée millénaire.

A la même époque, il y avait l’Egypte mais, en Egypte comme en Grèce, cela n’a pas marché. Prenons le cas de la Grèce où ils ont créé tous les dieux à l’image de l’Homme. Ils ont abaissé le niveau des Dieux du dharma à celui de l’adharma. Et en Egypte aussi, car les rois de ces régions étaient très intéressés par la mort, par leurs tombes, par la construction de pyramides, ou de choses de ce genre, et non pas par la construction du dharma à l’intérieur d’eux-mêmes. C’est pourquoi en Egypte aussi le dharma diminua beaucoup, et finalement l’Islam finit par sy ’installer. L’Islam est venu parce que le peuple était adharmique. De même en Grèce, ils ont accepté l’Eglise Orthodoxe parce que le peuple était devenu adharmique.

Mais ces religions elles-mêmes étaient adharmiques. Elles ne pouvaient pas construire le dharma en leur propre sein, alors comment auraient-elles pu construire le dharma chez les autres ?

Et cela est arrivé très souvent dans ces pays et l’avatar de Vishnu, en la personne de Narasimha, s’est incarné tout près, tout près de la Grèce et de l’Egypte, c’est à dire au Peshawar. C’est au Peshawar que cela est arrivé, donc tout près de l’Egypte et de la Grèce.

Mais ce peuple est devenu très hostile à Vishnu car il a cru que son roi avait été tué par Vishnu. Alors tous ces rakshasas sont entrés sur le territoire de l’Afghanistan puis en Egypte et en Grèce où ils tentèrent d’abaisser tous les dieux et déesses. Il y a longtemps de cela, ça devait se passer il y a au moins 10 000 ans, à l’époque où Prahlada apparut comme incarnation de Shri Vishnu. Ces rakshasas apparurent sous la forme des Asuras, appelés les Assyriens, mais c’étaient des Asuras [démons]. Si vous allez en Egypte, vous verrez que le sphinx est exactement à l’opposé de ce que fut Narasimha : un corps d’homme et une tête de lion. Narashimha était tout l’opposé : il avait une tête de lion et un corps d’homme.

Ils ont donc créé une sorte d’image qui était juste à l’opposé de Vishnu pour montrer justement qu’ils avaient une autre sorte de grande incarnation qui était le contraire de Vishnu et pouvait très bien le combattre.

Avec ces rakshasas qui les ont envahis, ils ont développé une nature très agressive, une nature combative. En Grèce, ils ont développé leurs muscles de manière substantielle. L’histoire de la Grèce elle-même est celle de la folie, chacun se combattant l’un l’autre. Ils se sont entretués, et cela sans cesse jusqu’à ce qu’Alexandre se rende en Inde et soit mis au contact d’une culture dharmique. Il fut d’ailleurs tout à fait surpris de voir que ces gens vivaient sur le fondement de symboles et tout cela. Il a dit : « Très bien, j’en avais assez de ça. Et il s’en retourna.

Et en Egypte aussi, ils ne pouvaient comprendre le dharma car ils croyaient dans les relations avec les morts et en toutes sortes de magies noires et autres. Alors quand l’Islam est venu, ils l’ont accepté.

Ainsi le Christianisme est venu ici et là-bas est venu l’Islam.

On dit qu’en Russie le tsar voulait qu’il y ait une religion, Alors, parmi celles-ci, il a d’abord demandé aux chrétiens, aux catholiques, de venir rendre le peuple religieux car il voulait qu’il y ait une religion.  L’essence en est Shri Vishnu mais ces « swaroopas » [apparences] pervertis de Vishnu étaient là. En fait ils sont venus en Russie les uns après les autres.

Donc les catholiques sont arrivés en premier et leur ont dit : « Vous ne pouvez pas avoir autant d’épouses, vous ne pouvez avoir qu’une seule épouse. » Alors ils ont dit que cela ne leur convenait pas. Vishnu n’avait qu’une épouse – « Ekapatnivrat » – une seule épouse. C’est vrai aussi pour la vie de Rama.

Alors ils ont appelé les musulmans et ceux-ci ont dit que cela allait, qu’ils pouvaient avoir plusieurs femmes mais pas d’alcool, pas de vodka. Donc ils ont dit : « Comment allons-nous vivre sans vodka ? ».

Dans toutes ces religions, il ne reste juste qu’une petite partie de dharma : dans la première, une épouse unique ; dans la seconde, l’Islam, l’interdiction de l’alcool. Et ils ont dit : « Non, non, non, nous ne pouvons vivre privés de cela. »

Alors, ils sont allés chercher les orthodoxes, et les orthodoxes ont dit qu’ils pouvaient avoir autant d’épouses qu’ils le voulaient et boire autant qu’ils le voulaient. Ils ont dit que cela convenait à leur dharma et ils l’ont accepté.

Ainsi, essayez de restreindre de quelque manière que ce soit les êtres humains, sans la Réalisation ils feront exactement ce qui est destructeur.

J’ai vu les musulmans, par exemple. Un jour, alors que je revenais de Ryad et me rendais à Londres, je me suis endormie. A mon réveil, j’ai vu des femmes à la dernière mode avec des tenues très peu couvrantes et des hommes à la mode avec des nœuds papillon et tout ça. Je me suis demandée ce qui était arrivé et j’ai demandé à l’hôtesse où nous nous étions arrêtés. Quand elle m’a répondu : « Nulle part », j’ai voulu savoir d’où ces personnes étaient venues et l’hôtesse m’a expliqué qu’il s’agissait des mêmes personnes qui à Ryad se couvraient le visage d’un voile, se couvraient intégralement avec ceci.

Mon beau-fils m’a précisé qu’il ne pourrait pas dire qu’il voyage avec moi qui suis sa belle-mère car il serait arrêté. Il ne peut même pas accompagner sa belle-mère, il n’a le droit que de voyager avec sa mère. Dieu merci, nous avions le même nom, ainsi personne ne fut interpellé. C’est tellement stupide de séparer les hommes des femmes, et puis d’interdire aux femmes de faire ceci et cela alors que les hommes font tout ce qu’ils veulent. Cela génère seulement de l’hypocrisie.

C’est la même chose chez les chrétiens. Si vous lisez ce qu’a dit le Christ. Il est si extraordinaire [absolu] dans tout ce qu’il a dit. Ils ont dit, par exemple, qu’il ne devrait pas y avoir d’adultère. Mais Lui a affirmé : « Vous ne devriez même pas avoir des yeux adultères et cela ne devrait même pas vous effleurer l’esprit. ». Vous pouvez imaginer ce que cela implique ! Alors que dans les pays chrétiens, les femmes se dénudent et les hommes les observent.  Et ces absurdités sont pratiquées partout. Pouvez-vous croire que ceux-ci soient des chrétiens ? Et ensuite, le dimanche, ils mettent leur chapeau et vont à l’église ! Comment peut-on les appeler « chrétiens » ? Il n’y a pas du tout de dharma. Le fait d’aller à l’église est encore une autre hypocrisie. Et le degré de débauche atteint en occident est l’extrême limite qui puisse être atteinte. Ils ont des comportements tels que même les animaux n’auraient pas. Toute la manière de vivre est orientée vers la destruction : ils veulent s’auto-détruire.

Pourquoi cela ne se passe-t-il pas tellement en Inde ? Parce qu’ils savent que c’est un péché.

Et ensuite il y a de telles choses ici, comme un prêtre qui abuse d’enfants. Comment cela se peut-il ? Vous êtes un prêtre, vous n’avez pas honte ? Même en Inde il y a des prêtres qui se comportent ainsi mais pas dans une telle mesure. Quand on pense que dans les écoles et les collèges, les plus hautes autorités de l’église catholique agissent ainsi ! Regardez cette église catholique ! Quelle sorte d’église catholique est-ce ? ‘Catholique’ peut être traduit par ‘sanatan’ qui signifie ‘venant de l’antiquité’. ‘Sanatan’ : ‘ce qui est venu en premier’. Où est cela ? Comment peuvent-ils se nommer « catholiques » ? Ils viennent du caniveau le plus moderne, voilà ce qu’ils sont. Que font-ils de bien ? Quand je lis des articles au sujet de cette église catholique, je pense que ces gens devraient réellement disparaître dans la mer d’Arabie. Car ils tuent les gens, d’accord ; ensuite ils se font de l’argent ; puis s’allient à la mafia et accordent des récompenses à ses chefs Est-ce ceci l’Eglise Catholique ? Est-ce ceci que le Christ voulait ?

C’est exactement le contraire. Le Christ est ici et ceci est juste l’opposé, quelque chose de totalement différent. Quel que fût le dharma, il n’est plus là du tout. ; Alors, où allons-nous ?

Si vous pensez qu’en devenant un bouddhiste, vous serez quelqu’un de bien, vous ne savez absolument pas comment sont les bouddhistes. Ce sont les plus grands mendiants et les gens les plus avides, ils ne s’intéressent qu’à l’argent. Je sais combien de gens ont perdu tous leurs biens à cause de ce Dalai Lama.

Alors en fait, où est le dharma ? Il se trouve à l’intérieur de nous. C’est pourquoi le principe de Vishnu doit être éveillé en nous. Il se développe ensuite de diverses manières. Parce que Vishnu est celui qui guérit, nous l’appelons ‘Dhanvantari’ ce qui signifie ‘docteur’. Il est celui qui guérit car il est là pour nous préserver, il est le préservateur de l’être humain. Donc s’Il préserve votre dharma, alors vous ne tomberez pas malade. Et si vous êtes malade, c’est Vishnu qui vous préservera et vous guérira. Ainsi nous pouvons l’appeler ‘Dhanvantari’, c’est un docteur.

Il est aussi Yama. ‘Yama’ signifie ‘celui qui est responsable de notre mort’. Bien sûr, c’est Shiva que nous pouvons nommer le principe de l’existence. L’Esprit doit s’en aller le premier et ensuite Yama vient prendre en charge le corps. C’est lui qui décide où vous irez : si vous devez être suspendu dans les limbes, ou si vous devez être envoyé en enfer ou au paradis. Toutes ces décisions sont prises par lui avec l’aide de Mahavishnu càd. le Christ. Donc son job est de venir enlever l’Esprit du corps mort, de juger cet Esprit, et de le placer dans un endroit adéquat.

Si la personne est adharmique, il la prend et l’envoie en enfer. Mais auparavant, quelquefois, ces gens qui pratiquent la magie noire viennent prendre le crâne de ce corps mort – car, quand vous êtes incinéré, il reste le crâne ou les os, et ils tentent de contrôler l’Esprit avant que Yama n’entre en scène. Ainsi ils utilisent cette personne, son Esprit, et le manipulent et l’utilisent pour nuire aux autres, ou pour attirer les autres, pour les contrôler. C’est le plus grand adharma qui soit, la pire chose qu’on puisse faire, c’est de prendre l’esprit d’autrui et de l’utiliser à des fins d’hypnotisme ou de magnétisme. Mais à la mort d’une telle personne, d’un tel tantrika, Yama le punit de la plus horrible des morts dans le sens où l’Esprit de ce tantrika ne s’en ira pas facilement. Et il souffrira et souffrira, cherchera en vain à se libérer et une telle mort sera une souffrance atroce. Il s’agit d’un châtiment pour avoir été un tel horrible tantrika qui a torturé tant de vies.

C’est ainsi que la notion de péché est apparue en relation avec le dharma et l’adharma. Mais nous avons une idée du péché qui est parfois très superficielle.

Par exemple, quand Arjuna a combattu, il s’est demandé : « Comment puis-je tuer ces gens ? Ce sont mes frères, ma famille, mes oncles. Comment puis-je les tuer ? » Shri Krishna lui a répondu qu’ils étaient déjà morts, qu’il n’allait pas les tuer. Mais comment étaient-ils déjà morts ? Parce qu’ils étaient du côté de l’adharma, donc ils étaient déjà morts. Mais Arjuna était du côté du dharma, et s’il se battait pour le dharma et qu’il était éventuellement tué, il serait sauvé.

Mais cela a été interprété de manière trop extensive dans de nombreux textes anciens, ce qui est absurde. Comme le fait de dire que, si vous décédez et êtes enterré – ils ne parlent pas de l’âme- alors 500 ans après votre mort, votre corps sortira de sa tombe et vous serez sauvé. Après 500 ans, que reste-t-il du corps ? De telles idées absurdes figurent dans les trois religions : chrétienne, juive et musulmane. Et c’est pourquoi ils enterrent leurs morts.

En fait, enterrer ses morts signifie occuper le sol et aussi y garder les bhoots.

Comme quand je suis venue à Paris pour la première fois, je me suis étonnée de ce qu’il y ait un si grand cimetière au centre de Paris. Naturellement là les gens boivent parce que la plupart des ivrognes sont installés là dans les tombes et les incitent à boire. C’est très surprenant de voir qu’en occident ils croient en de telles idioties que, si vous êtes enterré, ensuite vous serez ressuscité comme le Christ. Imaginez, juste ! Le Christ a été ressuscité après 3 jours : il est mort le vendredi et a été ressuscité le dimanche matin, pas même trois jours après. Si vous conservez un corps pendant 500 ans, qui n’est même pas le corps du Christ – si c’est le corps du Christ, c’est différent – vous imaginez ce qui va en rester ! Et ils enterrent donc les morts.

Seules les âmes réalisées devraient être enterrées, pas les gens ordinaires, parce qu’ils ont encore leurs désirs, veulent encore quelque chose, leurs âmes pourraient bien encore errer autour de ce corps. Alors pourquoi devriez-vous conserver ce corps dans un endroit pendant des années ? Puis, après quelque temps, ils vont creuser et construire des maisons par-dessus. Et tous les bhoots viendront dans les maisons.

Donc pour comprendre le dharma, il faut aussi comprendre comment nous allons agir à l’occasion de la mort des gens en général et de celle des Sahaja Yogis.

Etre seulement dharmique n’est pas suffisant. Il y a des tas de gens qui ne font rien de mal. Ce sont des gens très austères ou autre, mais normalement ils ne sont pas centrés. Ils sont très colériques. Et sinon, ils sont totalement reclus, vivent dans les Himalayas, cette sorte de gens.

Mais les gens qui sont dharmiques, au sens réel du terme, une fois qu’ils s’élèvent à l’état du virata, alors seulement ils sont les seuls dont les corps devraient être préservés car le dharma va du Nabhi au cerveau et le cerveau fournit à tous les nerfs l’énergie de l’Esprit. Ainsi le corps entier d’une âme réalisée est empli de conscience vibratoire. Si un tel corps est enterré, vous pouvez même en sentir le parfum et vous saurez, à distance, qu’un saint est enterré dans ce lieu.

Si vous vous en souvenez, il y a 7 de mes photos où la lumière m’éclaire. C’était dans le village nommé « Mian ki takli ». On m’avait dit qu’un saint soufi appelé « Mianh » y était mort et donc enterré. J’ai tout de suite senti les vibrations et, lorsque je me suis assise sur l’estrade, je l’ai tout de suite vu sous forme de lumière et il s’est mis à m’envoyer de la lumière et cela m’a rendu très heureuse. Mais quand je l’ai arrêté, il a cessé lui aussi. Il n’est pas devenu un bhoot, non, mais il est devenu de la lumière et, quand c’est nécessaire, il manifeste sa présence.

Ainsi, nous suivons des dharmas. Dans Sahaja Yoga vous êtes supposés suivre le principe de Vishnu et vous ne pouvez pas dire : « Mère, nous n’y arrivons pas ».

Par exemple, Vishnu n’aime pas le tabac, il n’aime pas l’alcool, il n’aime pas ces drogues, il déteste les drogues, il n’aime pas de nombreux médicaments produits par les êtres humains, notamment les antibiotiques : si un Sahaja Yogi en avale, ça le fera vomir s’il s’agit d’un vrai Sahaja Yogi. Quel qu’en soit le type ou la quantité, il y a donc de nombreux médicaments qu’il ne peut pas prendre. Ainsi vous devenez automatiquement comme un Brahmin qui refuse : « Non, non, pas ça ! ». De même, vous n’irez pas vous restaurer dans un lieu où il y a des gens opposés à Sahaja Yoga ou pas du tout dharmiques. Vous n’aimerez pas cela !

Je n’ai pas à vous dire de ne pas regarder les femmes, vous ne le ferez pas. Automatiquement vous ne les-regarderez pas. Vos yeux, à cause du dharma en vous, resteront stables. Je n’aurai pas non plus à inciter les femmes à ne pas courir après les hommes. .Il y en a très peu comme cela qui luttent encore. Mais la plupart d’entre vous a laissé tomber ces mauvaises habitudes et vous êtes parvenus à un état où vous devenez automatiquement dharmiques. Parce que la Kundalini s’élève et envahit votre cerveau, alors vous comprenez ce qui est bien ou mal. Grâce à vos vibrations, vous ne mangerez plus ce qui n’est pas bon : vous prendrez les vibrations et, si elles ne sont pas bonnes, vous ne mangerez pas cette nourriture. Vous direz juste « non » à tout ce qui ne vous convient pas. Je n’ai pas à vous dire : « Ne faites pas ceci ou ne faites pas ça ». Vous ne tuerez jamais personne, automatiquement vous ne commettrez aucun péché. Je n’ai pas à vous dire : « Ne faites pas ceci, ne commettez pas ce péché-ci ou ce péché-là ».

Bien entendu, si vous n’êtes pas encore un Sahaja Yogi établi, cela peut arriver mais la maturité venant, je ne pense pas que vous vous mettiez à faire lquelque chose de mal. Et vous prendrez plaisir à vos vertus. Ce qu’on appelle des « vertus », ce sont les principes de Vishnu. Quand vous dites : « Cet homme est vertueux », c’est très limité. Dans le langage courant, ‘il est vertueux’ peut signifier ‘il est très doué pour le dessin ou autre’, rien de plus ! Mais si vous, vous dites ‘vertueux’, cela veut dire qu’il est un Sahaja Yogi.

En fait le Christ a été si loin que si quelqu’un vous donne une gifle sur la joue gauche, vous devez lui tendre la droite. Maintenant pensez à ça, jusqu’où Il est allé subtilement au point de vue patience et tolérance. Et pensez aux nations chrétiennes qui se sont implantées dans le monde et l’ont pillé. Les Espagnols sont allés en Amérique et ont massacré tout le monde là-bas ; les Anglais sont venus en Inde et y ont tué beaucoup de gens ; puis les Français se sont rendus dans divers pays africains et les ont dévastés. Ceux-ci sont supposés être chrétiens ? En quoi le sont-ils ? Ce n’est pas seulement que vous ne devez pas agresser, ce n’est pas seulement cela, mais si quelqu’un vous agresse, alors vous devez lui tendre votre autre joue. Ceci, c’est le Christ qui l’a dit.

Il a tenté de mettre chacun des commandements au niveau des Sahaja Yogis. Comment la beauté de Sahaja Yoga va rayonner à travers vous et comment vous allez exprimer votre Esprit, c’est dans Mathieu, chapitre II, je pense, là où il est mentionné de manière claire que :  » Combien tolérants, patients, pleins de compassion et d’amour, seront ceux qui sont bénis. »

C’est remarquable de constater comment une incarnation de la grandeur du Seigneur Jésus Christ a été abaissée à ce point par les chrétiens. Ils n’ont aucune raison de s’appeler chrétiens, ils sont les plus grands païens que je connaisse de la manière dont ils ont détruit leur culture et tout.

Et l’Islam ? L’Islam ! Tout comme dans la Bible, Paul a créé tous les problèmes, Je ne sais pas mais il doit être un autre rakshasa, concernant l’Islam, le Coran a aussi été écrit par quelqu’un de vraiment horrible.. Mahomet n’a jamais su lire ni écrire. Et il y avait un homme nommé Mohayya qui était quelqu’un d’affreux. Il l’a autorisé [le Coran], comme Paul, la Bible. Mais il y a ajouté la chariat. Cette chariat était destinée à irmaia – comment dites-vous en anglais ? – à Jeremiah [prophète]. Jeremiah avait écrit que, quand Moïse, l’Adi Guru, est descendu de la colline de Tur avec le message des dix commandements, il avait trouvé la société juive en pleine décadence – ce que nous constatons aujourd’hui autour de nous. Et sa colère était si grande qu’il dit : « Voici les châtiments qui vous attendent ». Mais c’était ce que Moïse a apporté aux juifs en ce temps-là, ce n’est pas pour notre époque.

Cependant, les musulmans l’appliquent à gauche et à droite entre eux. Et ils sont devenus si querelleurs qu’ils s’agressent entre eux et je pense qu’ils vont s’entretuer et s’achever. Il n’y a aucun dharma d’amour, il n’y a aucun dharma de compassion. Le non-musulman doit être tué d’une manière ou d’une autre, et le musulman aussi car les musulmans ne peuvent changer de religion. S’il est musulman, il est musulman il doit mourir musulman, et s’il tente de faire quoi que ce soit d’autre, il devra être tué. C’est une prison, une prison dans laquelle chacun doit vivre. Il ne faut rien contester, il ne faut poser aucune question.

L’autre jour, je regardais le Hajj [pèlerinage à la Mecque] Et il y avait un soudanais qui ressemblait à Hitler et parlait, en langue arabe, comme Hitler, et j’ai demandé à quelqu’un de me traduire. Il déversait juste du poison. Il appelait tous les autres « des païens » et disait qu’ils mentaient et qu’eux seuls détenaient la vérité. Quelle sorte de vérité détenez-vous ? Qui êtes-vous ? Qu’apportez-vous de bon aux autres ? Quelle vérité détenez-vous ?

Et il a ajouté toutes ces choses insensées comme : « Il faut tuer tous ceux qui ne détiennent pas la vérité », ceci, cela.

Et je regardais ça, puis je me suis demandée :  «Il dit tout cela devant moi, j’ignore ce qui va arriver à tous ces gens ! » Et le second jour, il y a eu une débandade de 30.000 personnes qui s’étaient déplacées pour cet Hajj. Donc ces hommes stupides qui ont autorité en matière religieuse vont tuer tous les musulmans de cette façon, les exterminer, et ils pensent avoir ainsi accompli une grande œuvre !

Venons-en maintenant aux juifs. Ils attendaient le sauveur et tout cela. Mais ils n’ont pas aimé le Christ. Cependant ils ne l’ont pas tué, je dois le dire. Ceci était l’idée de Paul de le dire. Mais les juifs n’ont jamais réalisé ce qu’est le dharma. Parce que Moïse leur avait apporté une si horrible chariat, ils ne l’ont jamais réalisé.

Donc ils se fermèrent à la chariat : « D’accord, rien à faire, cette chariat, nous n’en voulons pas ». Et ils devinrent intéressés par l’argent, extrêmement même, à en devenir avares. Ils prêtent de l’argent à quelqu’un et cette personne n’arrête pas d’en payer les intérêts. Ensuite elle ne peut plus payer et alors ils font saisir sa maison et la vendent. Ils sont devenus des gens très, très, très, très cruels, et aussi dépravés, très cruels.

Alors, un rakshasa nommé Freud est né parmi eux. Freud était juif. Vous voyez, il a compris les faiblesses des êtres humains et ces stupides américains l’acceptèrent facilement, à un tel point qu’ils perdirent tout sens du dharma. Quand il a dit toutes ces choses insensées sur la mère, alors comment pourrait-il y avoir là un quelconque dharma ? Maintenant ils écrivent : « La Chute de l’Empire Freudien », « Freud, frauduleux », et en fait tellement de ces livres arrivent.

La situation qui en découle maintenant provient du fait que la tradition a fait défaut et que ces sortes de stupides religions sont venues en occident au travers de ces gens destructeurs, et vous avez perdu la foi, complètement perdu la foi.  « C’est d’accord, on va à l’église et on revient à la maison. » Qu’est cela ? C’est ainsi qu’ils parlent. Les prêtres, les mullahs et eux tous, mènent une vie si horrible. Les gens ont complètement perdu la foi. Et quand ils ont perdu la foi, ils ont perdu leur personnalité.

Je suis surprise de voir à quel point les gens suivent la mode. Comme je vous en ai parlé l’autre jour, ils suivent la mode : si on leur dit qu’il faut avoir le crâne rasé, ils se raseront la tête ; si on leur dit de se couper le nez, ils se couperont le nez ; si on leur dit : « Habillez-vous comme ça », ils s’habilleront comme ça ; si on leur dit : « Déchirez vos vêtements », ils déchireront leurs vêtements.

Une personne lance une mode, c’est à dire un entrepreneur de mode, et tout le monde suit.

Traditionnellement, si vous aviez trouvé un genre de tenue qui vous va, vous vous y seriez tenu. Mais maintenant, quoi que ces entrepreneurs de mode décident, vous l’adoptez comme si vous n’aviez pas de tête, comme si vous étiez incapable de comprendre.

Mais s’il s’agit d’une personne dharmique, il va s’en moquer, il ne se laissera pas tenter et se dira : « Pourquoi gâcher de l’argent et accumuler toutes ces choses stupides » ?

Quand j’ai démarré Sahaja Yoga, j’étais réticente mais j’ai dit à tous : « Vous feriez mieux de vous mettre de l’huile sur la tête, vous pouvez la laver le jour d’après, mais mettez-vous un peu d’huile sur la tête durant la nuit ». Sinon, après quelques années, je verrai tous les hommes être chauves et les femmes porter des perruques. Je suis une mère, donc je dois vous dire la vérité ! Et les Sahaja Yogis l’ont acceptée avec grande difficulté. Je leur ai précisé qu’ils pouvaient se laver les cheveux le jour suivant. Mais mettre de l’huile est nécessaire. C’est une chose simple. Car les cheveux poussent grâce à l’huile, c’est très simple. Je leur ai dit de faire comme cela mais ils ne voulaient pas accepter, ils ne voulaient pas changer.

Dieu merci, maintenant ils ont un peu plus de bon sens et font quelques petites choses.

Les Sahaja Yogis ont très peu de choses à faire pour avoir une bonne santé et des finances en bon état. Ils n’ont pas grand-chose à faire car ils se tiennent dans le dharma et sont dans le royaume de Dieu ; ils sont sous la protection du virata. Mais il y a encore quelques petites choses à faire. Je ne vous l’ai pas interdit mais vous avez de vous-même cessé de fumer, de même pour l’alcool et toutes ces choses, car vous avez la lumière.  Et cela malgré votre culture où les gens n’ont pas de personnalité, où les gens sont comme des moutons. Mais maintenant ce n’est plus votre cas, vous êtes devenus individualistes. Etre individualiste est impossible en occident où vous devez vous habiller comme tout le monde. Si tout le monde est punk, vous devez être comme des punks ; si une femme a telle coiffure, il faut que vous ayez une coiffure identique. Cela concerne particulièrement la coiffure, je ne sais pas pourquoi. C’est peut-être le pouvoir du virata; Cela agit spécialement sur les cheveux,  puis les vêtements et tout le reste.

Vous avez réalisé que la chasteté fait partie du dharma ; Cela ne concerne pas seulement les femmes.  Il ne s’agit pas de la seule chasteté des femmes mais de la chasteté des hommes et des femmes : c’est leur pouvoir, c’est le pouvoir de Ganesha.

Ceci est le dharma que vous avez accepté. Je ne vous ai jamais rien dit à ce sujet mais vous l’avez accepté, vous vous en êtes imbibés et vous vous en réjouissez.

S’ils nous ont accepté comme dharma, qu’y a-t-il là de si particulier ? Nous sommes le seul dharma, les autres sont tous adharmiques. Ils se considèrent comme dharmiques mais n’ont aucun dharma en eux. Si vous n’avez pas de dharma qui vous apporte sagesse et équilibre, vous ne pourrez pas avoir d’ascension spirituelle. Mais, si vous vous élevez spirituellement même sans dharma, Sahaja Yoga est si grand que j’ai vudes gens qui étaient tout à fait adharmiques, obtenir leur réalisation. Si vous vous élevez spirituellement, alors le dharma ruisselle sur vous et vous devenez dharmique.

Tellement ont tenté de m’écrire au sujet de leur vie passée, mais j’ai déchiré leurs lettres, terminé. Vous êtes maintenant devenus des lotus, alors pourquoi me parler de toutes ces choses qui ne m’intéressent pas ?

Donc obtenir la réalisation est la meilleure solution pour tout résoudre. Et j’ai juste pensé à cela, spécialement quand j’ai vu ce qui se passait dans le monde et, avec la venue de ce Kali Yuga j’ai compris que, dans ce chaos, si je n’élevais pas la Kundalini des gens, le dharma ne pourrait pas être établi.

Si j’ai fait quelque chose, j’ai fait cela : j’ai trouvé la méthode pour donner la réalisation en masse. Ainsi le problème sera résolu. On n’aura pas à leur dire de ne pas faire ceci, cela, rien. Ils le feront juste bien. Et cela a été un succès, je dois dire, un grand succès. jJai vu ma vision se réaliser parmi vous. Tous les soucis et inquiétudes que j’ai pu avoir à propos de Paris, n’existent plus, terminé. J’avais l’habitude de venir trois fois par an et tout le monde me disait : « Pourquoi faites-vous cela, pourquoi une telle faveur » ? Alors je leur ai dit que c’était là les portes de l’enfer et qu’ils me laissent y aller. Et maintenant ceci est devenu les portes du ciel. (Applaudissements.)

Donc ce n’est pas difficile pour nous d’établir le principe de Vishnu en nous. Mais pour le reconnaître, vous voyez, soudainement je vois les Sahaja Yogis devenir extrêmement humbles, et ils ne veulent pas reconnaître leurs pouvoirs.

Vous pouvez guérir les gens, vous êtes un Dhanvantari [docteur], vous pouvez donner la Réalisation. Tous les principes de Vishnu sont maintenant éveillés en vous et vous devez les utiliser.

Je souhaite que nous ayons le Vishnu… (Mère demande en Marathi si les Yogis ont le Vishnu Sahastranama, les 1000 noms de Shri Vishnu.) En fait il y a un millier de noms que je préférerais que vous ne disiez pas mais, si vous pouviez dire au moins quelques noms de Vishnu, vous comprendriez de quelle manière ce principe de Vishnu est éveillé en vous. Et cela à un tel point que quelqu’un m’a déclaré : « Mère, non, je ne veux pas travailler en public ». J’ai demandé pourquoi et il a répondu : « Je ne veux pas que mon ego revienne ». Ils sont si gentils. Ils ont peur que leur ego revienne ! Non, non, il ne reviendra pas car le principe de Vishnu est installé ici en tant que virata. Il vous protègera et vous avez en vous ce Vishnupad.

Il y aurait tant à en dire mais je crois que vous devriez lire les mille noms de Vishnu et vous réaliserez combien de qualités vous pouvez avoir.

Que Dieu vous bénisse !

S.S.Shri Mataji Nirmala Devi